Juste avant, mais ca compte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Juste avant, mais ca compte

Message  Invité le Dim 19 Nov 2006, 3:00 pm

Bonjour,
Legerement Hors Sujet, mais important quand il s'agit de comprendre la demarche de Charles de Gaulle :

Charles de Gaulle a fait dès janvier 1919 sa demande d'affectation au corps armé - composé de volontaires - mis sur pied par le général polonais Joseph Haller, transfuge de l'armée autrichienne. Petite ossature (quatre divisions) de l'armée du gouvernement de Varsovie, cette armée trouve sa raison d'être dans la tension insoutenable qui existe entre la récente nation soviétique et la Pologne, aggravée par les litiges frontaliers polono-ukrainiens (notamment avec le dictateur ukrainien Petlioura).

C'est le besoin de faire preuve de ses qualités d'officier et de son expérience qui a poussé de Gaulle à donner son nom "avec joie" comme il le précise dans une lettre à son père le 11 février. Tout au plus se ferait-il un plaisir de combattre ceux qui ont signé le traité de Brest-Litovsk en 1917, mettant ainsi en jeu les chances de victoire des Alliés dans le premier conflit mondial. D'ailleurs, ironie du sort, le général soviétique qui conduira les troupes adverses lors de la campagne de Pologne n'est autre que Toukhatchevski, son ancien compagnon de captivité de la Première Guerre mondiale.

Charles de Gaulle arrive en Pologne en avril 1919. Il est nommé commandant à titre polonais, et, parce que la Pologne a choisi la tactique française d'évolution sur le champ de bataille, il est immédiatement affecté à Rembertow, à une quinzaine de kilomètres de Varsovie où il est instructeur d'infanterie. Ses conférences ont beaucoup de succès et ses interprètes, les lieutenants de Madweski et Wreniewski ne cessent de rappeler la clarté et l'éloquence de l'orateur ainsi que ses qualités pédagogiques.

Intensifiant ses revendications sur l'Ukraine, le gouvernement de Varsovie décide en mai 1920 de s'emparer de Kiev, la capitale. Les Soviétiques réagissent de manière d'autant plus foudroyante que ceux-ci ont du mal à accepter l'existence d'une nation polonaise. En deux mois, la contre-attaque de l'Armée Rouge amène cette dernière aux portes de Varsovie, près de la Vistule, le grand fleuve polonais qui baigne Varsovie et Cracovie.

En juillet 1920, les officiers instructeurs sont affectés aux unités polonaises combattantes. C'est alors que Charles de Gaulle prend soin de noter les différentes étapes de sa mission dans son carnet de notes. Pendant la contre-offensive bolchevique, de Gaulle sillonne les terrains des opérations avec le général Bernard et constate les larges différences qui séparent cette guerre de celle qu'il a vécue cinq ans auparavant : pas de tranchées, pas de front, alternance offensive/repli...

Officier adjoint de chefs de régiments polonais, le commandant de Gaulle participe notamment à la reprise de Hrubischow et se distingue aussi lors des combats de la rivière Zbrucz. Au retour à Varsovie de l'armée polonaise qui a repoussé l'Armée Rouge, il est nommé chef du cabinet du général Niessel, et reçoit compliments et citations. Il est même décoré de la plus haute distinction polonaise, la Virtuti Militari.

Outre son besoin d'action, la campagne de Pologne a permis au jeune officier de raffermir sa foi en la nation : partout où il observe, il ne voit que des hommes mûs par la solidarité nationale. Face à une armée révolutionnaire et malgré les appels au soutien prolétarien, les Polonais ont défendu l'idée nationale, et cet attachement restera ancré chez de Gaulle jusqu'à sa mort.

La campagne de Pologne lui a permis de sortir des récentes guerres de positions pour la guerre de mouvement et a aussi affiné ses conceptions militaires. Dans son rapport de fin de mission à l'état-major, il indique : "les chars (...) doivent être mis en œuvre, rassemblés et non dispersés". Ces réflexions tactiques sont l'ébauche de la doctrine novatrice qu'il s'efforcera de préconiser dans les années qui suivent, notamment dans «Vers l’armée de métier » hélas sans autres succès que d’être avidement lu par… Guderian.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant, mais ca compte

Message  fix le Dim 19 Nov 2006, 3:09 pm

sa motivation pour la aller en pologne n'est quand même pas pour la beauté du geste. Il a été capturé en 1916 à verdun. les années qu'il a passée en captivité ont beaucoup stoppé sa progression dans l'armée ce qu'il considerait comme catastrophique. Un fois liberé il a consideré que aller en pologne et prouver sa valeur dans cette campagne était le meilleur moyen de faire repartir la pompe a promotion (si on peut l'appeller ainsi).
sur le sujet les mémoires de l'amiral de gaulle, son fils, sont très interessantes et donnent un paquet d'infos.
avatar
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant, mais ca compte

Message  Dan*. le Dim 19 Nov 2006, 3:19 pm

Merci, intéressant.

De gaulle a été un des nombreux penseurs de l'entre deux guerres à concevoir la Blitzkrieg, ou du moins le rassemblement de chars.
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant, mais ca compte

Message  Ivy mike le Dim 19 Nov 2006, 9:20 pm

fix a écrit:sur le sujet les mémoires de l'amiral de gaulle, son fils, sont très interessantes et donnent un paquet d'infos.
Excellent même, pas lu en entier, mais j'ai lu de nombreux passages et c'est très bon ;)

Merci pour ce post interessant Daniel :D

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant, mais ca compte

Message  Invité le Lun 20 Nov 2006, 5:24 am

Dan*. a écrit:Merci, intéressant.

De gaulle a été un des nombreux penseurs de l'entre deux guerres à concevoir la Blitzkrieg, ou du moins le rassemblement de chars.

C'est vrai, Dan, il n'etait pas le seul et c'est d'ailleurs normal.
Le General Estienne, souvent appele le "Pere des chars francais" est le premier en France a avoir saisi l'importance de l'arme blindee. Charles de Gaulle suivra ses traces et ira plus loin. La "tendance blindee" existait aussi en Grande-Bretagne (Colonel Fuller, colonel Collins)

Mais, helas, seul Guderian aura un chef politique lui donnant carte blanche dans la mise au point de grandes unites blindees, appuyees par des unites aeriennes d'assaut. Vous connaissez la suite...

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant, mais ca compte

Message  fix le Lun 20 Nov 2006, 2:13 pm

Daniel Laurent a écrit:
Dan*. a écrit:Merci, intéressant.

De gaulle a été un des nombreux penseurs de l'entre deux guerres à concevoir la Blitzkrieg, ou du moins le rassemblement de chars.

C'est vrai, Dan, il n'etait pas le seul et c'est d'ailleurs normal.
Le General Estienne, souvent appele le "Pere des chars francais" est le premier en France a avoir saisi l'importance de l'arme blindee. Charles de Gaulle suivra ses traces et ira plus loin. La "tendance blindee" existait aussi en Grande-Bretagne (Colonel Fuller, colonel Collins)

Mais, helas, seul Guderian aura un chef politique lui donnant carte blanche dans la mise au point de grandes unites blindees, appuyees par des unites aeriennes d'assaut. Vous connaissez la suite...
non l'armée rouge a fait de même, par contre eux ont vue trop grand et les grands corps blindés sovietiques vont se reveler inefficaces durant la campagne de pologne (et pourtant ya pas grand chose en face).
il y avait un tres bon article la dessus dans la revue "champ de bataille". si ça vous interesse je vous retrouverais le numero.
avatar
fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant, mais ca compte

Message  Dan*. le Lun 20 Nov 2006, 4:57 pm

Par contre, bien plus tard, le soviétiques utiliseront les techniques apprises aux allemands contre les allemands, ce qui leur servira bien.
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant, mais ca compte

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum