Le fils de Saul

Aller en bas

Le fils de Saul

Message  Phil642 le Jeu 24 Mai 2018, 16:52

À Auschwitz, un déporté juif se bat pour offrir une sépulture à un enfant... Au plus près de son personnage, donnant une vision parcellaire et parfois floue de ce qui l'entoure, "Le fils de Saul" est un film choc sur l'organisation démentielle de la solution finale. Grand Prix à Cannes.

Automne 1944, dans le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau. Juif hongrois, Saul Ausländer fait partie d'un Sonderkommando, l'unité spéciale composée de déportés juifs mise en place par les SS pour faire fonctionner les chambres à gaz. Retrouvé inconscient mais encore vivant, un jeune garçon gazé est examiné par un médecin. Lorsque son décès est constaté, Saul se porte volontaire pour le transporter jusqu'à l'infirmerie, où il doit être autopsié. Se prenant à croire que la petite victime était son fils, Saul se met en tête de trouver un rabbin qui dira pour lui le kaddish. Et alors qu'un groupe de prisonniers prépare une insurrection, bravant l'implacable loi du camp, il se met en devoir de donner une sépulture à l'enfant.

Dantesque

Pousser les vivants vers la mort, ramasser leurs vêtements, évacuer leurs cadavres, récurer le sol, jeter par brouettes entières leurs cendres dans le fleuve… Derniers rouages de la machine d'extermination, eux-mêmes promis à la mort dont ils sont les exécutants, les Sonderkommandos se contraignent à faire vite, toujours plus vite, pour éviter les coups ou les balles. Au plus près de son héros, donnant une vision parcellaire et parfois floue de ce qui l'entoure, Le fils de Saul est un film choc sur l'organisation démentielle de la solution finale. Plongé dans un monde dantesque, pris dans un flot ininterrompu de cris, de coups, d'ordres hurlés et de corps suppliciés, Saul s'accroche avec l'énergie du désespoir à sa foi, à ce qui demeure encore en lui d'humanité intacte. Avec ce premier film, le Hongrois Laszlo Nemes fait plus que frapper fort : par un torrent de perceptions sensorielles et d'images de cauchemar, il nous immerge au cœur même de l'enfer.




https://www.arte.tv/fr/videos/081520-000-A/le-fils-de-saul/
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7712
Age : 52
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils de Saul

Message  le ronin le Ven 25 Mai 2018, 20:31

Merci pour cette description détaillée, Phil .


Amicalement,


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3452
Age : 66
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum