Le Bachem Ba 349 Natter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Joachim le Mer 22 Nov 2006, 3:21 pm





Le Bachem Ba 349 Natter est un intercepteur monoplace de la Luftwaffe, qui fut développé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 1944, suite aux bombardements alliés de jour sur l'Allemagne, la Luftwaffe choisit le projet d'Erich Bachem pour construire un intercepteur piloté, doté d'une très grand puissance de feu et pouvant atteindre les bombardiers lourds très rapidement.

Principe

Au repos, l'appareil est installé sur un chariot. Pour un lancement imminent, il est alors placé sur une rampe de lancement d'une inclinaison d'environ 87°. Des moteurs-fusées “Schmiddling” à combustible solide sont utilisées pour le décollage. Au moment où les appareils ennemis survolent la zone de lancement, l'intercepteur est lancé grâce aux moteurs-fusées puis poursuit son ascension grâce à une fusée interne. Le pilote active son armement consistant en une batterie de 24 missiles HS 217 “Föhn” (tempête) lorsqu'il se trouve à proximité des bombardiers ennemis.

Grâce à l'énergie cinétique emmagasinée, le Natter grimpe encore plus haut, et pique ensuite en vue d'un éperonnage. Le pilote est censé s'éjecter avant l'impact, en activant un système désolidarisant la partie avant, de la partie arrière comportant le moteur.

Histoire

Aucun autre système d'éjection ne put être mis en œuvre. La construction du Natter était simple: entièrement en bois excepté le cockpit blindé en métal. Suite à des essais, l'éperonnage fut abandonné et l'on tenta de récupérer simplement le pilote d'un côté, et le moteur-fusée de l'autre en vue d'un réemploi. D'autres essais sans pilote furent effectués, d'une part en vol plané à partir d'un Heinkel He 111 à 6000m environ, d'autre part depuis une rampe de lancement pratiquement verticale.

Le premier tir avec pilote se déroula le 28 février 1945. Cinq secondes après l'allumage, la verrière sauta et l'Oberleutnant Lothar Siebert fut blessé. Le Natter s'écrasa. En avril 1945, 36 appareils volaient dont 7 avec pilote, lorsque les troupes alliées s'emparèrent de l'usine et de la base de lancement.

Aucune mission de combat ne fut jamais effectuée.










http://fr.wikipedia.org/wiki/Bachem_Ba_349

Joachim
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 236
Age : 36
Localisation : Mons / Wallonie
Date d'inscription : 22/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Ivy mike le Mer 22 Nov 2006, 4:23 pm

En voilà un post bien fait :D
Merci beaucoup, je m'apperçois, à ma grande honte, que je ne savais même pas que le Bachem décolait sur une rampe "verticale"

Merci

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !

Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Charlemagne le Mer 22 Nov 2006, 4:58 pm

voila la connerie type qu'on fait les allemands...gaspillage d'argent, de moyen de production, de matière grise...bref l'unitilité l'état pure...

ps: profitez en, c'est pas souvent que je critique du matos allemand...

Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 28
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Joachim le Mer 22 Nov 2006, 5:16 pm

En tout cas, c'est l'une des "armes secrètes" de la seconde guerre mondiale que que trouve assez intriguante et qui me fait aussi froid dans le dos; si cet appareil là était fiable, produit en masse et sorti plus tôt, tout peut laisser à croire que les allemands seraient restés maitres de l'espace aérien européen ...


ps cet avion est aussi connu chez nous sous le nom de "Vipère" (Natter en allemand)

Joachim
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 236
Age : 36
Localisation : Mons / Wallonie
Date d'inscription : 22/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Charlemagne le Mer 22 Nov 2006, 5:25 pm

euh oui mais ce n'est pas le cas. et puis franchement...utiliser un zinc dont l'armement principale sont des roquettes...quand on connait la précision des roquettes de l'époque... pour faire un coup au but , il aurait du s'approcher au max des lourds alliés et être confronté aux .50 et .303, avec une structure en bois...je suis assé septique...
Pour qu'un tels engin soit bon pour le combat, je pense qu'il aurait fallu une dizaine d'années...alors cmmencer un tels projet en 44...complêtement utopiste

Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 28
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Joachim le Mer 22 Nov 2006, 8:07 pm

Les roquettes de l'époque étaient si imprécises ?

Je pensais que s'ils ont optés pour ce choix (roquettes à la place de mitrilleuses), c'est sûrement parce qu'un avion à réaction aurait du mal à abattre avec une mitrailleuse un ennemi à hélice à cause de sa vitesse alors qu'avec une roquette le travail dur bien moins longtemps.

Sinon pour le reste (et surtout pour la structure en bois de l'engin), je suis d'accord; le Natter n'a servi absolument à rien (au même titre que tous les autres avions à réaction qui lui sont comtemporains).... quant à savoir pourquoi les allemands ont mis au point cet appareil je vois 2 explications assez plausibles; tout d'abord parce qu'à cet époque, les moteurs à réactions et les fusées (V1, V2) étaient en plein essor et, il faut bien commencer à s'y mettre un jour. D'ailleurs la technologie des avions à réaction date de bien avant les années 40; le tout premier avion à réaction, le Heinkel HE 178 (photo ci après) étant sorti en 1939


Ensuite, il fallait aussi tenir compte du délire d'Hitler qui croyait en ces armes nouvelles qui pourraient lui faire gagner plus facilement la guerre; il devait certainement beaucoup solliciter ses ingénieurs pour obtenir de tels "jouets".

Joachim
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 236
Age : 36
Localisation : Mons / Wallonie
Date d'inscription : 22/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  fix le Mer 22 Nov 2006, 8:12 pm

le natter est interessant pour les allemands pasqu'il demande tres peu de matériaux stratégiques surtout (vue qu'il est en majorité en bois)
tout dans le natter est destiné a n'etre utilisé qu'une seule fois et donc dans cette optique mettre une mitrailleuses c'est donc la perdre après une seule utilisation. c'est donc un gachis.

les roquettes ne sont pas réutilisables et s'inscrivent bien dans l'ensemble.

accessoirement le pilote est limite jetable lui aussi donc c'est aussi une philosophie ...spéciale

fix
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 28/07/2006

http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Joachim le Mer 22 Nov 2006, 8:31 pm

En gros, c'était donc une sorte d'avion jetable ... je me demandais justement comment faisait on pour faire atterrir le Natter ....

En tout cas je n'aurais pas aimé être à la place des pilotes qui ont du se coltiner cet appareil .

Joachim
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 236
Age : 36
Localisation : Mons / Wallonie
Date d'inscription : 22/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Keffer le Jeu 23 Nov 2006, 12:39 am

Joachim a écrit:

Sinon pour le reste (et surtout pour la structure en bois de l'engin), je suis d'accord; le Natter n'a servi absolument à rien (au même titre que tous les autres avions à réaction qui lui sont comtemporains).... quant à savoir pourquoi les allemands ont mis au point cet appareil je vois 2 explications assez plausibles;

Il y a également une autre explication: tous les aérodromes allemands étaient à la merci des bombardements alliés (qui ne se privaient évidemment pas de rendre visite à la Luftwaffe, vu leur écrasante supériorité aérienne à ce moment de la Guerre). Il fallait trouver un moyen de décoller sans aérodrome, d'où le principe des rampes verticales, plus faciles à camoufler, à installer, et à déplacer. Un autre appareil résolvait ce problème d'une façon différente: le He 162 "Volksjäger" devait être capable de décoller des célèbres Autobahnen (autoroutes) allemands.

Quand à l'utilité de l'appareil, je suis d'accord avec vous: nulle. Il était fait pour intercepter les raids de bombardement, mais à moins d'en saupoudrer littérallement l'Allemagne, jamais il n'y aurait eu assez de bases de Natter pour que les planificateurs alliés ne puissent pas les éviter... A cette époque, aucune région du Reich n'était interdite à l'aviation alliée. Là encore, le manque d'autonomie du chasseur réduisait à néant ses chances de succès, et ce dès sa conception...

Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 36
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Ivy mike le Jeu 23 Nov 2006, 11:48 am

Pour ma part, je vois dans cet avion, non pas une arme efficace et dangereuse au pouvoir destructeur mais seulement un cran dans l'avancé technologique fulgurante que nous devons à la guerre (peut être un de ses seuls aspect pratique...) ;)

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !

Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  pegase001 le Jeu 23 Nov 2006, 11:55 am

Salut,

son pilote devait être très motivé ou suicidaire, non ?
j'ai l'impression que les chances de survie devaient être maigre pour le pilote.
@+, pegase001

pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Ivy mike le Jeu 23 Nov 2006, 11:59 am

Bon, il étaient dans une coque blindée à ce que j'ai compris... ce n'était pas fait pour justement preserver la vie du pilote ?

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !

Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  pegase001 le Jeu 23 Nov 2006, 12:11 pm

Salut,

Grâce à l'énergie cinétique emmagasinée, le Natter grimpe encore plus haut, et pique ensuite en vue d'un éperonnage. Le pilote est censé s'éjecter avant l'impact, en activant un système désolidarisant la partie avant, de la partie arrière comportant le moteur.

fallait oser quand même, et pas rater son coup.

@+, pegase001

pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Ivy mike le Jeu 23 Nov 2006, 12:14 pm

...et sauter à temps....
Arrivé à 5 metres du sol, ça sert plus à grand chose...

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !

Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Keffer le Jeu 23 Nov 2006, 2:51 pm

Ivy mike a écrit:Bon, il étaient dans une coque blindée à ce que j'ai compris... ce n'était pas fait pour justement preserver la vie du pilote ?

Ivy

Si, mais à mon avis c'était plus psychologique qu'autre chose. Il ne faut pas oublier que les bombardiers étaient escortés, et me mesurer non armé et en vol plané à un P-51 après avoir tiré mes roquettes, ce n'est pas vraiment ce à quoi je me serais attendu en signant pour devenir pilote!

Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 36
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Ivy mike le Jeu 23 Nov 2006, 4:02 pm

oui, d'un sens... c'est sur...

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !

Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Joachim le Jeu 23 Nov 2006, 4:38 pm

Salut; j'ai trouvé un peu plus d'infos au sujet des pilotes de Natter



EN 1944, dans la dernière phase de la guerre, la supériorité alliée devint irrésistible. La LUFTWAFFE fit un effort désespéré pour tenter d'arrêter les attaques aériennes. Mais il fallait faire vite !... D'autre part, les engins " sol-air " n'étaient pas encore au point et les usines allemandes, rasées ou démantelées, ne pouvaient plus construire de chasseurs de valeur tels que les DO-335, Me-262 et 163, etc... Parmi plusieurs projets, la LUFTWAFFE choisit celui de BACHEM, le Natter (Vipère) dont la construction n'exigeait que 500 heures de travail. Dépourvu de roues, construit en bois et assemblé à la colle, le Natter était un intercepteur d'une grande rusticité. Son armement se composait de 24 grenades à réaction, placées à l'avant, sous un dôme de plexiglas. Lancé à l'aide d'une rampe pointée sur l'or, le Natter devait atteindre sa cible en quelques secondes. Il restait au pilote à effectuer un virage de correction pour se placer dans le dos de l'ennemi, à foncer sur lui à 800 km/h. et à lancer à bonne distance toute sa charge de fusées. Sa mission accomplie, l'aviateur déclenchait un dispositif qui " coupait " l'appareil en deux. De cette manière, le pilote et le moteur pouvaient être tous deux " récupérés " par la LUFTWAFFE. C'était assez effarant !... En 1945, trois essais eurent lieu à Waldsee, dans le Wurtemberg. Les volontaires qui montaient les appareils y trouvèrent la mort, victimes de l'accélération trop rapide au départ. Les ingénieurs allemands étudiaient la possibilité de placer les pilotes en position couchée, lorsque la victoire des armées alliées mit un terme à cette affolante expérience.

http://users.skynet.be/tintinpassion/VOIRSAVOIR/Avion2/pages_avion2/058_Avion2.html


construit en bois et assemblé à la colle
yeu gri



Le Ba 349 était plus un missile qu'un avion. Construit en bois, il était lancé presque verticalement depuis une rampe pour intercepter les bombardiers ennemis. Propulsé par un moteur-fusée, il pouvait atteindre 1000 km/h. Après avoir tiré les roquettes (24 Fohn de 73 mm ou 33 R4M de 55 mm) situées dans le nez de l'appareil, le pilote devait s'éjecter tandis que le moteur-fusée était récupéré par le biais d'un parachute.

http://jnpassieux.chez-alice.fr/html/Ba349.php



Dans la série des projets fous et désespérés, le Bachem Ba 349 A Natter. Ce programme d'intercepteur de défense local contre les bombardiers fut lancé en 1944 par la Luftwaffe, mais aussi par les SS. Il consiste en un appareil piloté (partiellement consommable) lancé verticalement depuis un affût de Flak le long d'un rail dressé vers le ciel. Le lancement s'effectuait, un peu comme la navette spatiale américaine d'aujourd'hui. A 11000 mètres par minute, propulsé grâce à quatre boosters pendant 10 secondes en phase de pilote automatique, puis pendant 70 secondes à pleine puissance par un moteur fusée en direction d'un éventuel groupe de bombardiers. Le pilote aurait disposé alors de quelques secondes à 800 km/h pour utiliser ses 24 roquettes positionnées dans le nez derrière un nez vitré transparent. Ensuite la partie arrière propulsive devait se séparer de la cabine avant de redescendent toutes deux en parachute.

En fait cet appareil ne vit jamais le combat.. Initialement testé en plané, le premier lancement vertical sans pilote eut lieu le 23/2/1945, peu après eut lieu le premier vol piloté par Lothar Siebert qui se tua en l'essayant. Malgré cet échec le programme ne fut pas stoppé et outre 15 prototypes, seulement 36 Ba 349 Natter furent produits sur la commande de 200 et 10 furent mis en batterie dans les derniers jours de la Guerre sur la base de Kirchheim mais l'approche des tanks américains entraîna leur destruction par les allemands eux mêmes sans qu'aucun de ces missiles pilotés ne puisent servir opérationnellement (en sauvant de ce fait peut-être d'ailleurs plus leur pilotes que les bombardiers alliés).

http://batfredland.free.fr/Foe998.htm

Joachim
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 236
Age : 36
Localisation : Mons / Wallonie
Date d'inscription : 22/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bachem Ba 349 Natter

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:02 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum