Josef Mengele

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Josef Mengele

Message  Invité le Sam 25 Nov 2006, 10:13 am

Bonjour

Josef Mengele

Né le 16 mars 1911 à Günzburg en Bavière, Mengele était issu d’une famille d’industriels aisés, catholique et nationaliste. Surnommé affectueusement "Beppo" par son entourage, c’était un garçon enjoué et intelligent qui était reconnu comme un élève ambitieux et brillant.

En 1930, il commença ses études de médecine à l’université de Munich. Ce fut là qu’il va adopter l’idéologie national-socialiste, en partie par conviction (Anti-communisme primaire) et par ambition (il était conscient que cela favorisera sa carrière). En mars 1931, il adhèrait à l’organisation des Casques d’Acier.

Mengele se concentra sur ses études d’anthropologie et de paléontologie autant que sur la médecine. L’aspect thérapeutique l’intéressait peu. Il se découvrit une véritable passion pour l’eugénisme, la recherche des causes génétiques des imperfections et des difformités humaines visant au perfectionnement de la "race supérieure germanique". Il se passionna pour les conférences du docteur Ernst Rudin qui participera bientôt à l’élaboration de la loi visant à la stérilisation des individus atteints de tare héréditaire.

Pour Mengele, certaines vies étaient tout simplement indignes d’être vécues, mais il était de la responsabilité des médecins de supprimer de telles existences pour protéger la race supérieure.

En 1935, il soutint avec succès sa thèse d’anthropologie qui portait sur l’ "Examen morphologique de la partie antérieure de la mâchoire inférieure dans quatre groupes raciaux". Il défendit l’idée qu’il était possible d’identifier les différentes races humaines par l’étude de la mâchoire. Ses conclusions, absurdes d’un point de vue scientifique, voulaient prouver la "supériorité" de l’Européen de type nordique, incarnation parfaite de la race aryenne. En 1936, il passa l’examen d’Etat de médecin et commença à pratiquer à l’hôpital universitaire de Leipzig.

Mengele en 1935

En 1937, grâce à des recommandations, il fut nommé à un poste d’assistant de recherche à l’"Institut national-socialiste de recherche pour la pureté de la race" à l’université de Francfort. Il devint l’assistant du professeur Otmar von Verschuer, chercheur eugéniste et ardent défenseur de la thèse de la supériorité de la race germanique. Ce fut avec une volonté de fer qu’il défendit les thèses de son mentor. Cette même année, il entrait au parti nazi.

En 1938, il obtint son doctorat de médecine à l’université de Francfort. En tant qu’assistant de von Verschuer, il révisait les travaux des autres chercheurs. Au cours de ces recherches, il montrait un intérêt particulier à l’étude des jumeaux.

Entre 1940 et 1942, il servit dans la Waffen SS. Blessé sur le front de l’Est, il fut déclaré médicalement inapte au combat. Il fut promu Hauptsturmführer pour son brillant comportement.

En 1943, il se porta volontaire pour servir dans un camp de concentration. Le 24 mai 1943, il fut affecté à Auschwitz-Birkenau en remplacement d’un médecin malade. Dès son arrivée, il se distingua des 23 autres médecins du camp. D’abord parce qu’il était décoré pour sa conduite au front et aimait porter ses médailles pour que cela se sache.

Mais surtout, il déploya immédiatement une énergie meurtrière et un zèle hors du commun. Face à l’épidémie de typhus qui venait de se déclarer dans le camp de Tziganes, il donna l’ordre d’envoyer un millier de malades à la chambre à gaz. Pour ce fait, il fut récompensé le 30 mai 1943 en devenant médecin chef du camp des camp des Tziganes dont tous les prisonniers furent gazés en 1944.

Dans le courant de l’année 1944, il devint médecin chef du camp de Birkenau. Il ne fut pas cependant le médecin chef général d’Auschwitz, rôle dévolu au SS-Standortartz Eduard Wirths. Ce fut pendant les 21 mois qu’il passa dans ce camp que Mengele acquit sa réputation et son surnom "d‘ange de la mort".

Bien sanglé dans son uniforme SS, souriant, sifflotant un air d’opéra, il accueillait les déportés à leur arrivée au camp de Birkenau. Pendant des heures, d’un geste de la main, il opérait la sélection des prisonniers. Mengele avait le droit absolu de vie et de mort. Il déployait une énergie et un zèle peu communs afin de remplir les chambres à gaz. Ceux qu’il n’avait pas envoyé à la chambre à gaz, il aimait s’en occuper personnellement. Les moyens qu’il utilisait sont variés : mort par balle, injection de produits toxiques (phénol, chloroforme, pétrole) dans le cœur. Son sadisme et sa cruauté n’avaient pas de limites.

Devant les yeux hagards des mères, il jetait les enfants vivants dans les flammes d’un bûcher. Il affaiblissait des jeunes femmes parfaitement saines par des prises de sang de plusieurs litres avant de les envoyer dans les fours crématoires. Les boiteux, les mal formés étaient systématiquement exterminés et leurs squelettes envoyés au musée d’Anthropologie de Berlin. Pour lui, ils étaient une "preuve incontestable de la dégénérescence des race non aryennes".

Mengele, comme tous les médecins SS, pratiquait aussi de nombreuses expériences. Son obsession était de trouver le secret qui permettrait à toutes les allemandes de mettre au monde des jumeaux. Il les mettait dans des blocks à part.

Il les examinait, les mesurait, les tuaient pour disséquer leurs cadavres, sans jamais se départir de son calme souriant. Ces expériences n’apportaient rien, ne débouchaient sur rien, mais il les continait, dans une sorte de délire, d’obsession. Il faisait une sorte de catalogue des traits physiques mais n‘était aucunement un précurseur de la génétique.
C’était plutôt une sorte de collectionneur d’anomalies physiques. Son travail était financé par une subvention que von Verschuer avait obtenue du conseil de recherche allemand. Environ 1 500 jumeaux lui ont servi de cobayes humains. Moins de 200 survivront.



Les comptes rendus de ses travaux étaient régulièrement envoyés au Kaiser Wihelm Institut à Berlin.

Les expériences de Mengele portaient aussi sur la stérilisation avec les rayons X, sur la transplantation de la moelle épinière, sur la castration ou le changement de sexe. Il s'intéressa à la couleur des yeux dans l’objectif de déterminer si elle pouvait être modifiée.

En janvier 1945, devant l’approche de l’Armée rouge, Mengele quittait Auschwitz avec sa concubine. Il se rendit au camp de Gross-Rosen qu’il quitta en février. En juin 1945, déguisé en soldat de la Wehrmacht, il fut arrêté par les Américains sous le nom du docteur Fritz Hollmann et détenu dans un camp de prisonniers de guerre près de Nuremberg. Bien que SS, Mengele n’avait pas son groupe sanguin tatoué sur le bras. Les Américains le relâchent car ils ignoraient sa véritable identité.

Entre 1945 et 1951, il vécut dans la propriété de ses parents. Puis il se réfugia à Buenos Aires où il exerça la médecine sous son vrai nom. En 1959, Mengele décida de s’installer au Paraguay. En 1962, il partit au Brésil travailler dans un hôpital de l’Etat de Santa Catarina.

Poursuivi sans relâche par des chasseurs de criminels nazis, par Simon Wiesenthal et par la justice allemande, Mengele s’installera tour à tour en Argentine, au Brésil et au Paraguay au gré des circonstances. Il mourut en 1979. En 1992, des tests génétiques sur ses os prouvèrent son identité.
Mengele fut aussi un personnage littéraire et cinématographique, en particulier dans "The boys from Brazil" et "Marathon Man". Il fut aussi le sujet principal de la chanson "Angel of Death", la première de l’album "Reign In Blood" du groupe Slayer en 1986.

Quelques expériences "pseudo-médicales" réalisées dans les camps de concentration :

Expériences de stérilisation sur des femmes par injections
intra-utérines
Expériences de stérilisation sur des hommes et des femmes au moyen de rayons X
Etude de l’évolution du cancer de la matrice
Expériences sur les phlegmons
Examens de l’atrophie du foie
Modification dans l’organisme sous l’influence de la faim
Expériences sur les jumeaux
Expériences avec de la mescaline
Expériences à l’aide de brûlures
Expériences par électrochocs, sur des aliénés
Expériences avec le sérum sanguin
Expériences sur la malaria
Fabrication de moulages en plâtre d’organes génitaux féminins prélevés sur les déportées
Expériences de "traitement" au phénol
Essais de vaccins de typhus exanthématique
Contrôle du vaccin de la fièvre jaune
Immunisation avec des vaccins de Frankel (gangrène gazeuse)
Expériences sur les hormones
Expérience sur des bombes incendiaires au caoutchouc phosphoreux
Expériences sur des vaccins ou pseudo-vaccins contre la dysenterie, l’hépatite, la tuberculose
Expériences de ponction du foie
Expériences d’absorption d’eau de mer
Expériences de basses pressions
Expériences sur le froid
Expériences sur la tuberculose
Opérations chirurgicales expérimentales inutiles
Essais d’alimentation
Cristallisation du sang par solution
Expériences avec des poux contaminants
Expériences sur le typhus
Expériences sur l’ypérite et le phosgène
Expérience avec l’urotropine
Expériences de désintoxication de l’eau potable polluée par des substances toxiques
Expérience sur la gangrène gazeuse
Expériences sur la régénération des muscles, des nerfs et des os.
Expériences de greffes de peau
Expérience avec des balles de nitrate d’aconitine
Expériences pour ralentir le rythme cardiaque
Expériences sur les différentes sérologies des races
Expériences avec du cyanure de potassium
Expériences de vessies artificielles
Expériences avec des sulfamides
Essais pour déterminer le degré de solidité des chaussures de la Wehrmacht.
Etc.
Sources :
Jean Boulanger sur Histoquiz
Et un site en anglais que je vous recommende :
http://www.mengele.dk/

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  stan_hudson le Sam 25 Nov 2006, 10:21 am

Son obsession était de trouver le secret qui permettrait à toutes les allemandes de mettre au monde des jumeaux. Il les mettait dans des blocks à part.
Il les examinait, les mesurait, les tuaient pour disséquer leurs cadavres, sans jamais se départir de son calme souriant. Environ 1 500 jumeaux lui ont servi de cobayes humains. Moins de 200 survivront.

C'est pourquoi je déteste cet individu enérvé enérvé enérvé enérvé enérvé enérvé enérvé enérvé enérvé enérvé Un fils de p...
J'en avait entendu de ses expériences sur les jumeaux et cela m'avait horrifié.
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Rafale68 le Sam 25 Nov 2006, 10:41 am

HEURESEMENT QU'IL N'EST PLUS EN VIE PARCE QUE CE QUE JE LUI FERAIS SUBIR NE SERAIT RIEN PAR RAPPORT A LA MORT !!!! DES "HOMMES" PAREILS NE MERITENT RIEN D'AUTRE QUE LA TORTURE POUR LES ATROCITES COMMISES, cela me répugne au plus haut point, malgré que je ne ressente plus rien face à des images de massacres, de fosses etc..., ce que je hais plus que tout est le sadisme, faire de tels actes pour le plaisir me met hors de moi !
avatar
Rafale68
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 448
Age : 26
Localisation : 68 (Haut-Rhin)
Date d'inscription : 04/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  EVM le Sam 25 Nov 2006, 11:22 am

Excellent article, qui correspond au reportage que j'avais vu sur Arte il y a une dizaine d'années..

Mais Mengele n'est pas un cas isolé, ils étaient des centaines à faire la même chose

Il me semble -à vérifier- que son mentor Otmar von Verschuer, qui n'avait rien à lui envier,ainsi que des dizaines d'autres n'ont jamais été inquiété par la justice de Nuremberg étoné gri

EVM
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Phil642 le Sam 25 Nov 2006, 1:05 pm

Faut-il préciser que les anesthésies étaient inexistantes, seulement réservées pour les soldats au combat et dans les hopitaux civils pur aryens?

Mengele ne faisait que de la vivisection! Ca m'horrifie déjà pour un animal alors pour un humain ...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Ivy mike le Sam 25 Nov 2006, 1:30 pm

A vomir, rien de plus
Encore un salaud qui a pu perpetuer ses saloperies graçe au nazisme...
maleureu gri

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Dan*. le Sam 25 Nov 2006, 2:35 pm

Désolé Daniel mais je n'ai pas pu lire l'article. Je connais déja nombre d'anecdotes, et ne veut pas en connaitre plus.

dan
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Invité le Sam 25 Nov 2006, 2:53 pm

Bonsoir,

Je savais, en mettant cet article en ligne, que j'allais declencher quelques nausees parmis nos membres.

6 d'entre eux viennent deja, ci-dessus, de nous dire qu'ils se sont vomis dessus a cette lecture, Dan n'ayant meme pas pu aller jusqu'au bout.

C'est normal et comprehensible.
Mais il faut aller au-dela des ecoeurements, mes amis. Il faut le dire et le faire savoir. Mengele n'est qu'un pur produit du Nazisme.

J'en ai d'autres en stock et ne manquerais pas, a l'avenir, de venir ici vous filer la nausee. Car cette nausee est salutaire.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Rafale68 le Sam 25 Nov 2006, 6:48 pm

Oui je suis d'accord de l'avoir pour des gens pareils, en fait, ce n'est pas de la nausée mais plutot de la haine pour ma part... La haine qu'un tel monstre ne soit pas passé devant un tribunal... Je crois qu'il n'y aurait aucune peine qui soient assez horribles pour de tels hommes! Esperons que Saint-Pierre ait bien fait son boulot de là-haut !
avatar
Rafale68
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 448
Age : 26
Localisation : 68 (Haut-Rhin)
Date d'inscription : 04/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Somua le Sam 25 Nov 2006, 9:21 pm

Je n'ai pas été choqué dans la mesure ou je connaissais "l'artiste" ( n'y voyez aucune appreciation de ma part ) .
Ce qui m'intrigue le plus , c'est savoir comment un medecin peut devenir fou a ce point , car ce n'est pas forcement en tentant tout et rien sur des etres humains que l'on va decouvrir quoi que ce soit d'important ...
Et c'etait son but , j'en suis convaincu .

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Ivy mike le Sam 25 Nov 2006, 9:57 pm

Daniel Laurent a écrit:J'en ai d'autres en stock et ne manquerais pas, a l'avenir, de venir ici vous filer la nausee. Car cette nausee est salutaire.
Soigner le mal par le mal, merci Daniel ;)

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Invité le Dim 26 Nov 2006, 5:03 am

Somua a écrit:
Ce qui m'intrigue le plus , c'est savoir comment un medecin peut devenir fou a ce point, car ce n'est pas forcement en tentant tout et rien sur des etres humains que l'on va decouvrir quoi que ce soit d'important ...
Et c'etait son but , j'en suis convaincu .
C'est la bonne question, Alain : Comment en sont ils arrives la ?

L'entreprise nazie est une entreprise de deshumanisation. Profitant avec habilete de quelques travers de la societe allemande (Discipline forcenee, antisemitisme rampant, fierte nationale mise a mal par le Traite de Versailles, entre autres), Hitler pousse ses theories "raciales" au paroxysme de la haine et, petit a petit, convaincra de nombreux allemands qui, tout betement, y croyaient.

D'abord au sein du NSDAP avant 1933, puis au sein de toute la machine d'etat apres la prise du pouvoir. Le peuple "Aryen" est superieur, donc les autres inferieurs, surtout les Slaves, et certains carrement nuisibles, surtout les Juifs.

Quand on croit a cela, les barrieres morales, religieuses tombent, la conscience est completement retournee a l'envers et "tout" devient possible.

Comment des etre humains ont-il pu commettre de telles horreurs ? Ben en se comportant comme vous, chers membres, quand vous ecrasez un cafard puis passez soigneusement la bombe insecticide dans tous les recoins de la maison. Travail penible mais necessaire...

Hitler a failli reussir a deshumaniser tout le peuple allemand qui eu, apres la guerre, bien du mal a s'en remettre.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  greg le Dim 26 Nov 2006, 12:30 pm

Pourvoir faire son procès aurait été intéressant.
avatar
greg
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 87
Age : 37
Date d'inscription : 25/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Rafale68 le Dim 26 Nov 2006, 4:11 pm

Le procès de Hitler ou de Mengel ?
Dans les 2 cas, aucune sentence n'aurait été à la mesure des actes qu'ils ont commis...
avatar
Rafale68
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 448
Age : 26
Localisation : 68 (Haut-Rhin)
Date d'inscription : 04/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Invité le Lun 27 Nov 2006, 4:38 am

Rafale68 a écrit:Le procès de Hitler ou de Mengele ?
Dans les 2 cas, aucune sentence n'aurait été à la mesure des actes qu'ils ont commis...
C'est tout a fait exact, mais cela aurait eu l'avantage de fouiller davantage, des la fin de la guerre, dans les pourquois et les comments.

Hitler a manque a Nuremberg et Mengele au "proces des medecins".

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Dan*. le Lun 27 Nov 2006, 7:01 pm

Le fait de pouvoir interrogé Htiler avant sa condamnation aurait contribué à avoir une plus ample connaissance de ces terribles années. Hitler en était bien conscient à mon avis.

dan
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Suite à Mengele

Message  Yves Gaulin le Mar 26 Déc 2006, 4:43 pm

Pour faire suite à ton écrit:


De 1974 jusqu`au 21 juin 1985, aucune nouvelle, l`éditorialiste Ralph Blumenthal du New York Times écrivait ¨Scientits decide Brazil skeleton is Joseph Mengele¨ inquiry rules out of hoak… expert for US two other countries say they have ¨Absolutely no doubt¨. (New York Times-vol CXXXIV no 64 448)





L`anthropologue Clyde Snow identifie les cadavres qui aboutissent à la morgue, c`est un homme mondialement connu comme expert en la matière, en 1985 il reçoit un appel du Brésil, lui demandant son expertise sur les ossements trouvés dans un cimetière de Sao Paulo.

Les enquêteurs allemands ont découvert une piste qui les conduits au cimetière de Sao Paulo, ils soupçonnent avoir découvert le cadavre possible du criminel de guerre nazi recherché depuis 30 ans, le docteur Joseph Mengele qui était responsable de recherche médicale au camp d`Auschwitz-Birkenau. Le cadavre est enterré au nom de Friderieke Gerhake avec les dates 1895-1964.

Clyde Snow étudie les ossements avec des outils scientifiques, vidéo et mélangeur spécial d`images, avec des photos trouvées dans des albums de famille, il peut superposé les photos vivantes de celles du crâne de la victime, en plus d`avoir recours au dossier personnel de Mengele, fournit par les Allemands, d`où il trouve qu`il y a eu pathologie dans la région de la hanche droite et une fracture à un droit lors d`un accident dans sa jeunesse. Les expertises scientifiques de Clyde Snow prouvent l`authenticité du corps du docteur Joseph Mengele enterré à Sao Paulo au Brésil. Il meurt le 7 février 1979 dans l`Atlantique ( près des côtes d`Emba au Brésil), lors d`une baignade de nuit avec la famille Bossert où il demeurait en permanence. Une paralysie d`une jambe et d`un bras en serait la cause, il avait déjà ce problème depuis quelques temps. Sauvé par un jeune de la famille (Bossert) après sa noyade, ce ne fut pas suffisant, son fils l`avait quitté quelques semaines auparavant lors d`une visite qu` il avait fait à son père. Il ne savait pas ou il avait été enterré par la suite.

Information supplémentaire
Yves Gaulin

Yves Gaulin
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 74
Date d'inscription : 26/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Invité le Sam 20 Jan 2007, 2:08 pm

Bonjour,
Quelques infos sur la fin de Mengele que je tiens d'un autre site (Anovi) :

Mengele part d’Auschwitz-Birkenau dans la nuit du 17 au 18 janvier 1945, lorsque le camp commence à être évacué. Il se rend au camp de Gross-Rosen, qu’il quitte bien avant sa libération par les Russes le 11 février 1945. Il est ensuite brièvement aperçu à Mauthausen, puis se cache chez l’un de ses anciens collègues à Francfort. En juin, alors qu’il s’est déguisé en soldat de la Wehrmacht, il est arrêté en Saxe par les Américains sous le nom du docteur Fritz Hollmann (ou Ulmann) et détenu dans un camp de prisonniers de guerre près de Munich. Bien que SS, Mengele n’a pas son groupe sanguin tatoué sur le bras ; ignorant sa véritable identité, les Américains le relâchent donc. Il se réfugie alors dans sa région natale, non loin de Günzburg où il garde de nombreux contacts avec sa famille et ses amis qui le tiennent informé des événements. A partir du 30 octobre 1945, il travaille comme ouvrier agricole dans l’exploitation de George Fischer, près de Rosenheim. Il y reste trois ans sans être inquiété. En août 1948, il retourne vivre à Günzburg où il s’occupe de développer la société paternelle. A toutes fins utiles, la famille Mengele achète alors la moitié de Fardo Farm KG, une entreprise argentine de construction de machines agricoles.

Mais les autorités alliées commencent enfin à rechercher le médecin d’Auschwitz. Mengele quitte alors l’Allemagne en août 1949 sous le nom d’Helmut Gregor avec un passeport qui lui a été délivré par le comité international de la Croix Rouge. Passant par l’Italie, il embarque à Gênes sur un paquebot de grandes lignes, en direction de l’Argentine. Sur place, il s’insère très facilement dans l’importante communauté d’expatriés nazis, se créant rapidement un réseau d’amis dévoués qui l’aide à s’installer à Buenos Aires où il exerce un temps la médecine. En 1954, il reçoit la visite de son père Karl et divorce d’avec Irène. En 1955, la chute du général Peron le pousse à émigrer quelques mois au Paraguay. En 1956, Martha Maria Hill, la veuve de son frère Karl (décédé en 1949), le rejoint avec son fils Rolf. De retour à Buenos Aires, il prend, sous son véritable nom, la direction de l’affaire familiale. Durant plusieurs années, il mène une confortable vie de famille dans le quartier chic de la ville, Los Olivos. Il épouse Martha à Montevideo, en Uruguay, en 1958.

Sentant cependant la menace d’une possible extradition à la suite de l’apparition de son nom parmi la liste des criminels de guerre nazis recherchés, il s’installe en mai 1959 à Asuncion, au Paraguay, où il ouvre un cabinet médical, et demande la nationalité paraguayenne. Celle-ci lui est octroyée par la cour suprême de justice d’Asuncion le 27 novembre 1959, grâce aux fausses garanties présentées par deux témoins, Werner Jung et Alejandro von Eckstein. Entre-temps, le 7 juin 1959, la République Fédérale d’Allemagne lance un mandat d’arrêt contre lui. Mais le gouvernement paraguayen refuse les demandes d’extradition.

Les chasseurs de nazis ne demeurent cependant pas inactifs. En 1960, Mengele apprend sans doute la capture d’Adolf Eichmann à Buenos Aires par le Mossad. Se sentant menacé, il rejoint le Brésil au cours de l’été 1960. Sous le faux nom de Peter Hochbichket, introduit par Wolfgang Gehrard dont il empruntera plus tard l’identité, il devient l’administrateur de Nova Europa, la propriété du couple Stammer, près d’Araraquara, à 300 kilomètres de Sao Paulo. En 1961, il suit le couple sur leur nouvelle propriété, une fazenda de la région de Serra Negra à 150 kilomètres de Sao Paulo. C’est là que les Stammer découvre la véritable identité de leur administrateur. Mais Mengele menace et achète leur silence grâce à l’intervention de l’avocat Hans Seldmeier, qui lui sert d’agent de liaison avec sa famille en Allemagne. Peut-être apprend-t-il aussi par son intermédiaire, en 1964, que les universités de Munich et de Francfort lui retirent ses titres universitaires. En 1966, les Stammer et Mengele déménagent une nouvelle fois, s’installant pour plusieurs années dans une fazenda près de Cairiras, dans la grande banlieue de Sao Paulo. En 1975, les Stammer partent, cédant leur maison d’Eldorado Pauliste à celui qu’ils ont protégé durant 14 ans. La relève est assuré par Wolfram et Liselotte Bossert. Mengele change une nouvelle fois de nom, empruntant l’identité de Wolfgang Gehrard qui est retourné en Autriche. Il meurt noyé à Bertioga, une station balnéaire du littoral pauliste, le 7 février 1979, et est enterré, sous le nom de Wofgang Gehrard, dans la tombe n° 321 du cimetière d’Embu, à 30 kilomètres de Sao Paulo.

Ce n’est qu’en février 1985, à la suite de la retransmission par les télévisions du monde entier du procès symbolique du médecin d’Auschwitz dans l’auditorium de Yad Vashem, le musée de Jérusalem dédié à la mémoire des victimes juives du nazisme, que la communauté internationale s’intéresse à nouveau à lui. Le 31 mai 1985, au cours d’une perquisition au domicile de Hans Seldmeier, la police ouest allemande saisit plusieurs documents confirmant la présence de Mengele au Brésil et sa mort en 1979. En une semaine, par l’intermédiaire des Bossert, la police brésilienne localise la tombe d’Embu. Les expertises médico-légales attestent qu’il s’agit des restes de Mengele. En 1992, des tests ADN réalisés avec l’accord de son fils Rolf certifient définitivement son identité.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Baugnez44 le Sam 20 Jan 2007, 2:31 pm

Rapides les universités allemandes!

20 ans pour lui retirer son titre de docteur en médecine. J'ose espérer que ce n'est pas parce ce qu'elles se sont interrogées tout ce temps là sur la valeur scientifique de ses "travaux".

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Invité le Sam 20 Jan 2007, 2:49 pm

Baugnez44 a écrit:Rapides les universités allemandes!

20 ans pour lui retirer son titre de docteur en médecine. J'ose espérer que ce n'est pas parce ce qu'elles se sont interrogées tout ce temps là sur la valeur scientifique de ses "travaux".

beret
Je te suis dans ton etonnement, Baugnez, mais il faut se souvenir du contexte.
Le monde, ou du moins l'Europe, avait d'autres urgences apres 1945.
Panser les plaies, reconstruire, pacifier, reunifier les peuples et faire face au nouveau peril, la guerre froide.
Les criminels nazis ont-ils profite de ce contexte tres special ?
Oui, certainement.

Mais ou etaient les vraies urgences de l'epoque ?
Rendre justice ou donner a manger aux survivants ?

Grave dilemme.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Norman-Cota le Sam 20 Jan 2007, 2:49 pm

Je viens de faire un topo sur le Struthof et j'ai redecouvert un professeur totalement fou : Hirt

Allez sur le site pour voir mon article, mais les collections morbide ne donne encore la nausée
http://perso.orange.fr/alsace-lorraineSGM/page31.html

Anecdote de Mengele pour appuyer l'horreur des Profs Nazis :

Himmler reçoit un coup de téléphone de Mengele qui l'informe qu'il est en train de voir fonction en direct un estomac humain.

Preuve de la barbarie Nazi, à vomir....

ne jamais oublier....
avatar
Norman-Cota
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Gérardmer
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Baugnez44 le Sam 20 Jan 2007, 2:56 pm

Daniel Laurent a écrit:
Baugnez44 a écrit:Rapides les universités allemandes!

20 ans pour lui retirer son titre de docteur en médecine. J'ose espérer que ce n'est pas parce ce qu'elles se sont interrogées tout ce temps là sur la valeur scientifique de ses "travaux".

beret
Je te suis dans ton etonnement, Baugnez, mais il faut se souvenir du contexte.
Le monde, ou du moins l'Europe, avait d'autres urgences apres 1945.
Panser les plaies, reconstruire, pacifier, reunifier les peuples et faire face au nouveau peril, la guerre froide.
Les criminels nazis ont-ils profite de ce contexte tres special ?
Oui, certainement.

Mais ou etaient les vraies urgences de l'epoque ?
Rendre justice ou donner a manger aux survivants ?

Grave dilemme.

Pour autant que je me souvienne, en 1964, on mangeait à sa faim en Allemagne depuis déjà pas mal de temps.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Invité le Sam 20 Jan 2007, 3:02 pm

Baugnez44 a écrit:Pour autant que je me souvienne, en 1964, on mangeait à sa faim en Allemagne depuis déjà pas mal de temps.
Et, par consequent, on avait enfin la possibilite de s'attaquer a d'autres problemes....

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Baugnez44 le Sam 20 Jan 2007, 6:33 pm

Daniel Laurent a écrit:
Baugnez44 a écrit:Pour autant que je me souvienne, en 1964, on mangeait à sa faim en Allemagne depuis déjà pas mal de temps.
Et, par consequent, on avait enfin la possibilite de s'attaquer a d'autres problemes....

Mmmmmmmmmouais!

L'argument ne me convainct qu'à moitié Daniel (et encore, je suis généreux, j'ai arrondi aux 50% supérieurs).

Parce que dès 1946, il s'est trouvé pas mal de monde en Allemagne pour faire beaucoup de tointoin autour des condamnations, notamment, des auteurs du Massacre de Malmedy, mais aussi de beaucoup d'autres.

Ces gens ont déployés d'énormes et intenses efforts (nonobstant leurs ventres creux?) pour obtenir les grâces ou les libérations de nombreux condamnés pour crimes de guerre ou contre l'humanité.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en sens inverse, les efforts ont été moins, disons, intenses et soutenus.

Entendons-nous bien. Je comprends parfaitement que l'Allemagne d'après guerre ne pouvait pas mobiliser d'énormes ressources à idendifier et poursuivre tous les criminels de guerre car elle avait d'autres chats à fouetter.

Néanmoins, il y avait des cas qui méritaient à tout le moins une attention particulière et, à mon humble avis, Mengele en faisait incontestablement partie. Et, la police allemande d'après-guerre auraitpu constituer une unité spéciale chargée de recherches sur ces cas particuliers.

Mais en avait-elle la volonté? Du reste, d'ou provenaient ses cadres et la majorités de ses membres? Qu'avaient-ils fait entre 1933 et 1945?

Mais il ne faut pas oublier que pendant ce temps, des organisations comme ODESSA, Stille Hilfe, étaient elles bien actives nonobstant les problèmes alimentaires et autres connus par l'Allemagne durant les 5 ou 10 années qui ont suivi la guerre.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Invité le Dim 21 Jan 2007, 10:37 am

Bonjour,
Il y a plusieurs raisons a cette "molesse" des autorites allemandes quand a la traque des nazis dans l'immediat apres-guerre.

D'abord le fait qu'en 1946, il n'y avait pas d'autorites allemandes...
Les Allies qui regentaient l'Allemagne de l'Ouest furent en priorite preoccupes par le demarrage de la guerre froide et dans ce cadre recyclerent allegrement de nombreux criminels nazis dont les "competences" pouvaient etre fort utiles en cas de coup dur sur le rideau de fer.

Ce n'est qu'en 1949 que Konrad Adenauer devint le 1er chancellier de la RFA. Tout ce qui fut fait avant cette date le fut par les Allies, pas par les Allemands.

Baugnez44 a écrit:Mais en avait-elle la volonté? Du reste, d'ou provenaient ses cadres et la majorités de ses membres? Qu'avaient-ils fait entre 1933 et 1945?
La plupart des cadres allemands disponibles apres 45, comme d'ailleurs de nombreux cadres francais, soyont honnetes, trainaient de sombres casseroles, mais il fallait bien avancer.

Il existait, comme tu le dis, des reseaux qui "exfiltraient" les anciens criminels. Des reseaux Nazis ? Oui. Agissants seuls ? Non. Le Vatican, la CIA, les services Britanniques et Francais, tout le monde a l'epoque etait completement obnubile par une seule et unique cible : Unifier l'Ouest face a l'Est.

Le laxisme qui a longtemps prevalu quant a la chasse aux criminels nazis, et que je regrette aussi amerement que toi, Baugnez, fut une victoire (La derniere ?) d'Hitler

Il avait prevu, avec raison, que l'alliance URSS-Occident n'allait pas durer. Il a pris le soin "d'excommunier" Himmler et Goering avant de se suicider, esperant ainsi les blanchir un peu et leur donnner un chance de sauver, avec l'aide de l'Occident, une partie de son oeuvre.

Cela n'a pas fonctionne pour ces deux-la, mais cela a parfaitement fonctionne pour d'autres. En voyant von Braun devenir hero de la NASA, Klaus Barbie protege par la CIA, Gehlen devenir maitre espion anti-URSS, Mengele et d'autres s'en sortir, de nombreux generaux allemands publier sans etre attaques des memoires ou ils parlent de "combats dans l'honneur", l'infame Lammerding, responsable d'Oradour, mourir paisiblement dans son lit en 1971, etc, etc, le Fuhrer a du s'en payer une bonne tranche en enfer et, probablement, Belzebuth lui a accorde une Croix de Chevalier de Satan avec Palmes, Feuilles de Chenes et Diamants

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josef Mengele

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum