Pendant que Paris était libérée…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pendant que Paris était libérée…

Message  stan_hudson le Jeu 07 Déc 2006, 11:59 pm

En France, beaucoup se souviennent du terrible massacre et de la destruction d'Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944. Mais qui sait ce qui est arrivé au village de Maillé, " bourg ordinaire " dans laTouraine, en Indre et Loire, le 25 août 1944 ?

Ce jour là, tandis que Paris était libéré, Maillé était victime d'un massacre organisé et sans limite de la part de l'armée allemande en représailles d'actions de la résistance.

Ce massacre a couté la vie à 124 habitants de Maillé ; pour la plupart des femmes et des enfants dont 48 enfants, 35 hommes et 41 femmes. La victime la plus âgée avait 89 ans et le plus jeune 4 mois. La plupart des bâtiments ont été détruits
Sur les 60 maisons que comptait Maillé, 52 ont été détruites.

Contrairement à Oradour-sur-glane, Maillé ne s'est pas figé dans le souvenir. le village a été totalement reconstruit à la fin des années 40, ce qui lui donne depuis ce caractère si particulier. Une cérémonie de commémoration a lieu tous les ans, le 25 août.

La principale ressource bibliographique est le livre mémoire de l'abbé Payon, édité depuis plusieurs années par le Conseil Général d'Indre-et-Loire (37).
Depuis le 9 mars 2006, la Maison du souvenir a ouvert ses portes dans la commune de Maillé, dans le café Métais. Elle permet d'accueillir un public scolaire et non-scolaire autour de certains thèmes relatifs au massacre de Maillé.

Ressources :

http://acroy.club.fr/index.htm

http://www.maille.fr/musee2/presentation.jsp

http://www.cyberpresse.cndp.fr/num16/ci02.htm

http://edm.emedina.org/index.php?file=Page&name=Dossier1_3

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Maill%C3%A9

http://www.ac-orleans-tours.fr/hist-geo/departements/37/maille.pdf

http://presse.cyberscol.qc.ca/v5/991203/Civilisation2.html
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant que Paris était libérée…

Message  Invité le Ven 08 Déc 2006, 7:48 am

Bonjour,
Merci Stan de nous rappeller ce triste episode un peu meconnu.

Le seul membre identifie de cette troupe allemande est le sous-lieutenant Gustav Schlueter. Il n'a jamais ete retrouve.

L'unite qui a accomplit le massacre n'a jamais ete identifiee. Sur un vieux fil de Feldgrau auquel j'avais participe, on en arrive a la conclusion, a la lecture des temoignages des survivants, que ce n'etait pas une veritable unite mais un rassemblement de "trainards" en retraite ou se trouvaient des "vert-de-gris" de la Heer et des "hommes en noir" (SS Polizei ? Panzer ?).

Ma conclusion : Les exactions sanglantes n'etaient pas l'apanage des Waffen-SS. La Wehrmacht y a egalement participe.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant que Paris était libérée…

Message  Phil642 le Ven 08 Déc 2006, 8:54 am

En Belgique également,

Dans certaines villes ou village il était très imprudent de croiser les troupes en retraite ou même de se montrer à la fenêtre d'une maison.

Les connards faisaient des cartons comme au tir aux pipes et plus terrible encore lorsque se croyant libérés les villageois pavoisaient leurs maisons ... les derniers retraitants tiraient dedans.

Le chemin du replis fut jalonné de cadavres ...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant que Paris était libérée…

Message  Joachim le Ven 08 Déc 2006, 12:53 pm

Phil642 a écrit:En Belgique également,

Dans certaines villes ou village il était très imprudent de croiser les troupes en retraite ou même de se montrer à la fenêtre d'une maison.

Les connards faisaient des cartons comme au tir aux pipes et plus terrible encore lorsque se croyant libérés les villageois pavoisaient leurs maisons ... les derniers retraitants tiraient dedans.

Le chemin du replis fut jalonné de cadavres ...

C'est le parfait exemple des massacres qui se sont produits à Jemappe pendant le bataille de la Poche de Mons.
avatar
Joachim
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 236
Age : 37
Localisation : Mons / Wallonie
Date d'inscription : 22/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant que Paris était libérée…

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum