Opération Gomorrhe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Opération Gomorrhe

Message  Keffer le Ven 08 Déc 2006, 1:27 pm

Comme promis, voici un résumé de l'opération Gomorrhe, destinée à détruire la ville de Hambourg.

La cité portuaire de Hambourg a été très lourdement bombardée pendant la Seconde Guerre Mondiale, que ce soit par la RAF ou l’USAAF. Pendant l’une de ces attaques, en Juillet 1943, une tempête de feu a été déclenchée : elle a fait des milliers de victimes. C’est de cette attaque, la première du genre, que je voudrais vous parler.

La Bataille de Hambourg, nom de code “Opération Gomorrhe”, est constituée de plusieurs raids conduits par la RAF et l’USAAF contre la ville de Hambourg entre le 25 juillet et le 3 août 1943. Ce fut à cette époque l’attaque aérienne la plus importante jamais exécutée, raison pour laquelle l’opération a été surnommée en Angleterre : « Le Hiroshima d’Allemagne ».

Pourquoi ce nom ?
Dans la Bible, il est évoqué eux villes, Sodome et Gomorrhe, détruites par le souffre et le feu venus du ciel. Aucun nom de code n’aurait pu être plus approprié…

La Genèse de l'opération
L’opération a été évoquée pour la première fois par Winston Churchill, puis planifiée et exécutée par la Maréchal de l’Air Arthur Harris, chef du Bomber Command. Celui-ci était un partisan acharné du bombardement de masse des villes allemandes. Les raids furent menés conjointement par la RAF, la RCAF et l’USAAF, les deux premières menant les raids de nuit, et la dernière ceux de jour. Pourquoi un tel déploiement de moyens ? Tout simplement car l’opération prévoyait un « Round the clock bombing », c’est à dire un harcèlement de la ville de jour comme de nuit pour éviter que les secours puissent s’organiser, ou, mieux, pour les détruire et ainsi maximiser l’effet du bombardement.


Sir Arthur Harris

Harris signa l’ordre du bombardement adressé au Bomber Command le 27 mai 1943. En voici une traduction :

SECRET DÉFENSE : Bomber Command Operation Orders, n° 173, 27 mai 1943

1. L'importance de Hambourg, deuxième ville d'Allemagne avec un million et demi d'habitants, est bien connue ; il n'est pas nécessaire d'insister particulièrement sur le sujet. La destruction totale de cette ville produirait des résultats énormes en réduisant la capacité industrielle de la machine de guerre ennemie. En y ajoutant l'effet sur le moral allemand qui se ressentirait dans tout le pays, elle jouerait un rôle très important dans l'écourtement de la guerre et, par conséquent, dans la victoire.

2. La « Bataille de Hambourg » ne peut être remportée en une seule nuit. On estime qu'au moins 10 000 tonnes de bombes seront nécessaires pour accomplir ce nettoyage. Afin de parvenir à un effet maximum des raids aériens, la ville doit être exposée à une attaque continue.

3. Forces en jeu. Les forces du Bomber Command comprendront tous les bombardiers lourds des escadrilles opérationnelles et les bombardiers moyens pourvu que la nuit dure suffisamment longtemps pour rendre possible leur intervention. Nous espérons que des raids lourds, exécutés de jour par le 8th Bomber Command of the United States Army Air Force, précèderont et/ou suivront les raids nocturnes.

4. But. Détruire Hambourg.

L'exécution

L'opération proprement dite démarra le 24 juillet 1943, après le brouillage préalable des radars qui empêcha la Luftwaffe puis la Flak, la DCA allemande, d'intervenir efficacement. Elle atteignit son paroxysme le 28 juillet et se termina le 3 août 1943. Au total, 2 714 avions furent déployés et lâchèrent 8 650 tonnes de bombes au cours de sept raids aériens :
1. nuit du 24 au 25 juillet : raid mené par des Avro Lancaster, des Vickers Wellington et des Martin B-26 Marauder de la Royal Air Force ;
2. après-midi du 25 juillet : raid mené avec 122 B-17 de la United States Army Air Force ;
3. matinée du 26 juillet ;
4. nuit du 26 au 27 juillet : raid moins important avec seulement deux largages de bombes, la plupart des pilotes ayant largué leur cargaison en mer car pris dans un orage violent ;
5. nuit 27 au 28 juillet : raid de loin le plus meurtrier, avec 739 avions (Lancaster, Halifax, Sirling et Wellington), touchant le centre-ville puis les quartiers périphériques avec des bombes incendiaires ;
6. nuit du 29 au 30 juillet : raid avec 726 avions, touchant principalement le quatrier de Bermbeck ;
7. 3 août : dernier raid mené avec 740 appareils.
Le quatrième raid, dans la nuit du 27 au 28 juillet, fut de loin le plus meurtrier. Il fut en effet planifié de sorte à maximiser les victimes et les dégâts matériels. En deux temps, il a d'abord touché le centre ville afin d'y attirer les pompiers, puis les quartiers périphériques au moyen de bombes incendiaires.

"Feuersturm"

Ces bombardements ont mis en œuvre une nouvelle technique de destruction à laquelle réfléchissaient les Britanniques depuis plusieurs années : l’ouragan de feu ("Feuersturm" en Allemand).

Le principe en est simple : grâce à un dosage précis de bombes incendiaires et bombes explosives, on crée :

- un incendie important dans le centre ville
- plusieurs foyers d’incendie secondaires tout autour
- des « couloirs » pour laisser passer l’air dans les maisons grâce aux bombes explosives. L’encombrement des rues par les gravas permet aussi de gêner les déplacements des secours.

L’incendie du centre prend de l’ampleur et consomme donc un maximum d’oxygène. Il crée également une forte dépression. L’air est alors attiré de l’extérieur vers cet incendie, créant des vents violents et propageant les incendies de la périphérie vers le centre. Au bout d’un moment, les incendies se rejoignent et ne font plus qu’un, très violent et très étendu.

Conséquences d’un tel incendie :
- asphyxie due au manque d’oxygène (consommé par le feu), y compris les personnes se trouvant dans les abris protégés.
- vents très violents (240km/h à Hambourg) aussi efficaces que les bombes pour détruire les maisons
- très haute température (800°C à Hambourg)
- très grande superficie d’incendies, et très grande violence de ceux-ci
- prise eu piège par les flammes de tous les gens (et des secours) se trouvant au centre-ville.


L'incendie arrive



Conséquences

L’opération Gomorrhe a causé la mort d’au moins 50000 personnes, et a fait au moins un million de sans-abri. Environ 3000 avions larguèrent 9000 tonnes de bombes pour détruire 300000 maisons (ces chiffres sont, comme toujours, soumis à controverse. Mais l’ordre d’idée reste le même). 21km² ont été rasés. Aucun autre raid ne fit autant de ravages sur une ville allemande que ceux-ci. Mais la ville a encore été bombardée 69 fois avant la fin de la guerre, le dernier étant le 29 avril 1945.
Le Bomber Command de la RAF perdit 12 bombardiers le premier jour de l'attaque et 440 au total au dessus de cette ville durant la guerre.



Deux victimes...


Quartier de l'Eglise Saint Nicolas


Quartier de Kreuzbock




Voici le lien d'un site (en Allemand) avec des photos impressionnantes:
http://www.bombenkrieg-gegen-hamburg.de
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 37
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Keffer le Ven 08 Déc 2006, 2:07 pm

Voici le rapport du Generalmajor der Polizei Hans Kehrl, préfet de police de Hambourg, après l’attaque du 27 juillet :


En moins d’une demi-heure, les quartiers sur lesquels s’était concentrée l’attaque avaient été transformés en un lac de feu couvrant 22 km². Cela eut pour effet une élévation de la température de l’air jusqu’à, avons-nous estimé, 1000°C. L’air a alors été aspiré et s’est engouffré dans les rues avec une force immense, emportant avec lui les toits, les arbres et tout ce qui se trouvait dans la rue. Cela eut pour effet de nourrir le feu encore et encore jusqu’à ce que le vent devienne un typhon comme personne n’en avait encore jamais vu, et contre lequel toute résistance était inutile. Des arbres d’un mètre de diamètre ont été déracinés ou coupés en deux, les humains étaient projetés contre le sol dont le goudron brûlait ou étaient aspirés par des vents dépassant les 250 km/h et brûlés vifs dans le brasier. Les citoyens paniqués ne savaient pas quoi faire ni où aller. Les flammes les faisaient sortir des abris, mais les bombes explosives les y rejetaient. Une fois à l’intérieur, ils étaient asphyxiés par le monoxyde de carbone ou le manque d’oxygène, leurs corps réduits en cendres par la température comme dans un crématorium, ce qu’était en fait chaque abri..


Dernière édition par le Ven 23 Fév 2007, 4:37 pm, édité 1 fois
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 37
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Dan*. le Ven 08 Déc 2006, 7:24 pm

Merci pour le récit de ce tragique évènement.

dan
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Rafale68 le Sam 09 Déc 2006, 10:08 am

Impressionant !
Comme quoi l'Homme a plein d'idées lorsqu'il s'agit de tuer son prochain...

C'est dingue à quel point un tel raid a été pensé pour occasionner le maximum de dégats, tout en ne largant "que" 9000 tonnes de bombes.

Mais comme on dit, il faut vaincre le mal par le mal et ce qu'ont appliqués les alliés.
avatar
Rafale68
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 448
Age : 27
Localisation : 68 (Haut-Rhin)
Date d'inscription : 04/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Keffer le Sam 09 Déc 2006, 10:20 am

Rafale68 a écrit:

C'est dingue à quel point un tel raid a été pensé pour occasionner le maximum de dégats, tout en ne largant "que" 9000 tonnes de bombes.

Oui... Pour ça les Alliés se sont "fait la main" sur les villes moyenâgeuses pas très grandes et sans intérêt stratégique pour mettre au point leur technique. Pourquoi? Parce qu'elles sont en bois en donc brûlaient bien. Ca a fonctionné et donc ils ont pu appliquer (averc grand succès) cette méthode sur une grande ville moderne.
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 37
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Rafale68 le Sam 09 Déc 2006, 10:37 am

Et oui, c'etait malheureux mais nécessaire !!! De tels bombardements de nos jours seraient impossibles...
Imagine le nombre de Mirage 2000D et de Rafale !!!.
Quoique...
avatar
Rafale68
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 448
Age : 27
Localisation : 68 (Haut-Rhin)
Date d'inscription : 04/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  stan_hudson le Sam 09 Déc 2006, 10:50 am

Et oui, c'etait malheureux mais nécessaire !!! De tels bombardements de nos jours seraient impossibles...
Imagine le nombre de Mirage 2000D et de Rafale !!!.

Aujourd'hui avec les médias qui sont scandalisés par les bombardements sur les civils c'est une chose impossible.
Car dès qu'il y a des victimes civiles ils en font tout un plat epouvantable et cela un un effet boomerang sur celui qui a largué les bombes...
Regarde avec la guerre en irak , au Liban où on a eu l'impression à cause des médias que les méchants c'étaient les américains et les israeliens... car en plus, l'adversaire d'en face se sert de ces morts innocents pour leur propagande.
Donc ce n'est pas une question de nombre de mirage...

Par ailleurs, mais là c'est un autre débat, ce qu'il a fait l'anglais HARRIS est assimilé à un crime de guerre.
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Narduccio le Sam 09 Déc 2006, 11:59 am

Surtout qu'aujourd'hui, on sait que c'est inefficace et contre-productif. Il vaut mieux faire du bombardement ciblé et bloquer l'économie d'un pays.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4667
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Dan*. le Sam 09 Déc 2006, 6:14 pm

Tout à fait d'accord avec stan.

Mais il faut se demander tout de même si tous ces bombardements étaient nécessaires. Je crois que l'Allemagne aurait succombé même si les bombardements n'avaient pas eu cette ampleur.
Par exemple, ceux ci n'ont pas empêché aux allemands d'avoir une production industrielle en 1944 deux fois supèrieure à celle de 1941.

dan
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  stan_hudson le Sam 09 Déc 2006, 6:19 pm

Car les allemands ont eu l'intelligence d'esprit de déplacer leurs systèmes de production et de les cacher...
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Dan*. le Sam 09 Déc 2006, 6:24 pm

Speer a beaucoup insisté pour que les usines soient déplacées dans les territoires occupés.
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  stan_hudson le Sam 09 Déc 2006, 6:42 pm

Il me semblait qu'il y avait des unités de production dans des mines, des grottes.
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Keffer le Sam 09 Déc 2006, 10:17 pm

stan_hudson a écrit:Car les allemands ont eu l'intelligence d'esprit de déplacer leurs systèmes de production et de les cacher...

C'est aussi une des raisons pour lesquelles les Alliés ont bombardé les villes: il était plus facile de tuer les ouvriers que de détruire des centres de production disséminés aux 4 coins du Reich...
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 37
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Invité le Dim 10 Déc 2006, 8:13 am

Keffer a écrit:C'est aussi une des raisons pour lesquelles les Alliés ont bombardé les villes: il était plus facile de tuer les ouvriers que de détruire des centres de production disséminés aux 4 coins du Reich...
Ce n'est pas certain, Keffer. A cette epoque ou voitures et transports en commun sont rares, les ouvriers habitaient a proximite de leur lieu de travail, a distance de bicyclette, donc pas dans les centre-villes.

@Stan : L'exemple le plus connus d'usine souterraine, c'est Dora ou des milliers de deportes sont morts en construisant les V2. Mais il y en eu d'autres.

Un document .pdf qui donne un bon apercu de ce que fut Dora :
http://www.territoires-memoire.be/pdf/dora-mittelbau.pdf

( H/S : Phil ou pegase ont du pirater mon ordi, chaque fois que je fais des recherches, je tombe sur des sites Belges tres interessants beret )

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Dan*. le Dim 10 Déc 2006, 2:24 pm

Si, en Allemagne les transports en communs étaient assez développés. Et les métros, comme ils étaient souterrains n'ont pas tant souffert des bombardements si ce n'est qu'ils avaient les vitres brisées.

dan
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Invité le Dim 10 Déc 2006, 2:31 pm

Dan*. a écrit:Si, en Allemagne les transports en communs étaient assez développés. Et les métros, comme ils étaient souterrains n'ont pas tant souffert des bombardements si ce n'est qu'ils avaient les vitres brisées.
Donc le metro permettait aux ouvriers habitants le centre-ville d'Hamburg d'aller au boulot tous les matins dans les usines situees a des kilometres de Hambug et planquees a la campagne ?

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Dan*. le Dim 10 Déc 2006, 2:42 pm

Hehe, non, je n'ai pas dit cela.
Mais peut etre que la main d'oeuvre habitait près de ces endroits isolés.

dan
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Invité le Dim 10 Déc 2006, 2:58 pm

Dan*. a écrit:Hehe, non, je n'ai pas dit cela.
Mais peut etre que la main d'oeuvre habitait près de ces endroits isolés.
Pas peut-etre, Dan, sur.
On ne se pele pas 40 ou 50 Km tous les matins et tous les soirs en bicyclette pour aller au boulot.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Gomorrhe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum