Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  lio le Dim 06 Juil 2008, 1:43 pm

alderome a écrit:Bonjour,
Nouvellement arrivé, je n'ai pas encore pu lire tout le site, mais ayant lu tous les livres de Sven Hassel depuis mon adolescense (42 ans),je peux vous aiguiller sur certaines chose qui m'ont surpris : dans son 1er livre il raconte son naufrage en Méditerranée en route pour la Libye, on le retrouve au delà du cercle arctique nord, puis sur le front sud de Russie où il échappe à l'encerclement de Stalingrad, de Monte Cassino au débarquement puis à Varsovie : celà fait beaucoup.

Tu sais,Sven hassel n'a pas écrit toutes ses aventures comme elles se sont passées,il y a de la fantaisie,ça donne un peu de piment dans la lecture.

Si tu veux des informations,je te donne le lien ci contre,c'est le site Porta's kitchen,un bon site avec des sources sures. beret

http://www.dansmith.info/hassel/biographyfr.asp

Sujet
fusionné avec le premier sur Sven Hassel -et le plus long-. Deux topics
sur le même sujet ça pose problème à la longue et ne simplifie pas les
éventuelles recherches.

Merci de votre compréhension à tous deux.

Ming
avatar
lio
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 724
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  Ungern le Mar 04 Nov 2008, 5:29 pm

Je crois qu'à la fin de la guerre,il est parti se réfugier avec des loups qui l'ont adopté .
Une histoire du genre ...
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  kiwibobby le Lun 26 Oct 2009, 5:51 pm

bonjour,
pour repondre a l'invité de la page 6 :
mon pere a rencontré sven hassel dans les annés 70, il est venu lui rendre visite dans sa creperie à bain de bretagne. mon pere n'aurait pas pu le rencontrer l'année derniere, il est decédé. pardonnez mon erreur de precision. pour continuer je n'ai pas dit que sven hassel a vecu tous ses romans, lui il en a vecu seulement une partie. en effet sven apres la guerre a passé son temps a rencontrer toute sorte de heros de guerre et il s'est aussi inspiré de ces faits heroiques dans ses romans. il y a peut etre 20 heros dans un sven hassel. et qui sait peut etre qu'une partie de la vie de mon pere est dans un de ces romans. mais ce qu'il faut savoir c'est que des personnes l'ont vecu. et sven aussi l'a vecu. pensez vous que l'on puisse detailler la guerre avec tant de precision sans l'avoir vecu?

kiwibobby
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  ASTAROTH le Mer 13 Jan 2010, 10:07 am

Bonjour et merci de vous conformer aux règlement du forum avant de poster.

Je vous conseille donc de le lire et de l'appliquer.

Second avertissement, il n'y aura pas de troisième.

Merci

Phil

ASTAROTH
Télétubbé
Télétubbé

Nombre de messages : 4
Age : 67
Localisation : france
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  D.S.C le Dim 18 Avr 2010, 3:54 pm

Je suis moi aussi lecteur de Sven Hassel depuis mon adolescence et je l'ai découvert avec "commando Reichfuhrer Himmler" J'avoue que je ne me suis jamais posé la question de savoir, si tout ce qui y est décrit a été vécu par l'auteur? Après tout qu'importe... Ces livres sont des romans et lisons les comme tels: des témoignages romancés.
avatar
D.S.C
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 28
Age : 52
Localisation : POITIERS
Date d'inscription : 16/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  Luhkah le Lun 07 Juin 2010, 9:35 pm

Personnellement, j'ai adoré son premier bouquin, la légion des damnés.

Ensuite, c'est plus ou moins du remplissage, avec ci et là du repompage mais aussi de bon moment.

Je pense qu'il a vraiment vécu des choses dure dans sa vie, néanmoins, je me méfie quand même pas mal. Etant écrivain amateur et rôliste, je sais qu'il est parfois facile de mentir sur des choses dures...

Néanmoins, je sais aussi par expérience que de véritables évènements, s'ils manquent de témoins, peuvent facilement être réfuter.

Un régiment disciplinaire blindé n'a aucun sens : trop dangereux.

Son parcours militaire me semble impossible, mais bon !

Sinon, j'abonde avec ceux qui disent que la lecture des ouvrages suivant la légions des damnés sent le "filon." et que lui-même admetait qu'une partie de ses oeuvres étaient bidon.

Il a sut tirer son beurre d'une période pourrie, quoi.

Mais ces écrits ont une qualité indéniable.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  alderome le Lun 27 Sep 2010, 10:17 pm

Sven Hassel et son régiment "europe-trotter", s'échapper de Stalingrad, partir de Cassino, se retrouver à Paris, puis à Varsovie, sans oublier la Grèce, et bien entendu le front russe...Sans oublier le cercle polaire arctique.
Dans le genre reportage en Europe, Kaputt de Malaparte est excellent, avec les chevaux gelés du lac Ladoga, le saumon récalcitrant flingué par Dietl en Norvège, les interminables repas de Franck en Pologne, ...et les mouches de Naples.
ALEX
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  erbo le Mar 26 Avr 2011, 2:32 pm

Il me semble que pour son premier roman(la légion des damnés) il avouait lui meme que "90% des faits du livre étaient véridiques".il y avait donc déja une part importante de romanesque.Il a également" pompé "à plusieurs reprises un romancier allemand Heinz Konsalik .notemment dans "général ss" paru en 1970 ,il a copié un chapitre entier: le traineau( un traineau a neige qui tombe sur 1 mine),il a tiré cet évenement fictif du roman de konsalik "la maison des visages perdus" paru en ...1963.il a continué cette méthode en recopiant des passages des livres suivants de konsalik:ils sont tombés du ciel et la route sanglante .il s'en inspire très fortement pour monte cassino et camarade de front. ses premiers livres semblaient sincères ou en tout les cas étaient de son cru ,je trouve dommage qu'il se soit un peu trop inspiré d'autres auteurs.celà n'ote pas leur qualité à certains de ses romans et le plaisir que l'on éprouve a suivre les pérégrinations de sa troupe (dont la plupart des personnages sont fictifs même dans la premier)

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 25
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  sitting bull le Mer 25 Mai 2011, 12:35 pm

Je pense moi que c'est bel et bien un vétéran, ceux qui disent que c'est un imposteur étalent comme preuves des incohérence dans ses écrits mais franchement, je ne voit pas que viennent faire des livres dans une question de passé, je peux avoir vécu la guerre d’Irak et écrire des romans imaginaires dont je suis le héros sur la même guerre et ça ne fera pas de moi quelqu'un qui n'as pas vécu la guerre... je pense aussi que tout les personnages qu'il a cité dans ses bouquins sont réels il en a même donné quelques photos je ne sais pas s'ils sont authentiques:

http://www.svenhassel.net/ilustra.htm
avatar
sitting bull
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : little big horn
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  erbo le Mer 25 Mai 2011, 3:13 pm

sitting bull a écrit:Je pense moi que c'est bel et bien un vétéran, ceux qui disent que c'est un imposteur étalent comme preuves des incohérence dans ses écrits mais franchement, je ne voit pas que viennent faire des livres dans une question de passé, je peux avoir vécu la guerre d’Irak et écrire des romans imaginaires dont je suis le héros sur la même guerre et ça ne fera pas de moi quelqu'un qui n'as pas vécu la guerre... je pense aussi que tout les personnages qu'il a cité dans ses bouquins sont réels il en a même donné quelques photos je ne sais pas s'ils sont authentiques:

http://www.svenhassel.net/ilustra.htm

je pense moi aussi que c'est un vétéran, cela ne fait même pour moi aucun doute.Je relève cependant que mis à part son premier livre ,ses oeuvres sont de pures fictions ansi que certains personnages notemment Petit-Frère et le légionnaire ,absent lors du premier et qui apparaissent miraculeusement lors des autres romans

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 25
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  sitting bull le Jeu 26 Mai 2011, 11:26 am

erbo a écrit:

,ses oeuvres sont de pures fictions ansi que certains personnages notemment Petit-Frère et le légionnaire ,absent lors du premier et qui apparaissent miraculeusement lors des autres romans

Selon Hassel ce sont ces deux là qui on survécu a la guerre il parait qu'ils se sont engagés dans la légion étrangère...
avatar
sitting bull
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : little big horn
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  erbo le Jeu 26 Mai 2011, 11:49 am

sitting bull a écrit:
erbo a écrit:

,ses oeuvres sont de pures fictions ansi que certains personnages notemment Petit-Frère et le légionnaire ,absent lors du premier et qui apparaissent miraculeusement lors des autres romans

Selon Hassel ce sont ces deux là qui on survécu a la guerre il parait qu'ils se sont engagés dans la légion étrangère...

Et ils n'apparaitraient pas dans le premier livre qui est véridique à 90%??J'en doute fortement.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 25
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  sitting bull le Jeu 26 Mai 2011, 2:09 pm

erbo a écrit:
sitting bull a écrit:
erbo a écrit:

,ses oeuvres sont de pures fictions ansi que certains personnages notemment Petit-Frère et le légionnaire ,absent lors du premier et qui apparaissent miraculeusement lors des autres romans

Selon Hassel ce sont ces deux là qui on survécu a la guerre il parait qu'ils se sont engagés dans la légion étrangère...

Et ils n'apparaitraient pas dans le premier livre qui est véridique à 90%??J'en doute fortement.
Selon Sven Hassel le type debout dans cette photo serait petit frère.

avatar
sitting bull
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : little big horn
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  erbo le Ven 27 Mai 2011, 10:53 pm

sitting bull a écrit:
erbo a écrit:
sitting bull a écrit:
erbo a écrit:

,ses oeuvres sont de pures fictions ansi que certains personnages notemment Petit-Frère et le légionnaire ,absent lors du premier et qui apparaissent miraculeusement lors des autres romans

Selon Hassel ce sont ces deux là qui on survécu a la guerre il parait qu'ils se sont engagés dans la légion étrangère...

Et ils n'apparaitraient pas dans le premier livre qui est véridique à 90%??J'en doute fortement.
Selon Sven Hassel le type debout dans cette photo serait petit frère.

Et dans un autre site (Porta's Kitchen) on trouve une toute autre photo de lui.D'ailleurs sur cette photo,le type ne mesure pas plus de 1,90m(par rapport au soldat allongé) alors que le "vrai" Petit-Frère mesure 2 m.Non les romans de hassel sont très plaisants mais ce sont de purs fictions,certains personnages s'inspirent certainement de personnes réelles mais ils restent néamoins des personnages de roman inventés.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 25
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  sitting bull le Sam 28 Mai 2011, 10:52 am

Le cas de Sven Hassel ressemble un peu a celui de Henri Charierre, l'ancien bagnard écrivain du roman "Papillon" on l'accuse aussi d'être un imposteur il y a même quelques ancien bagnards qui l'ont accusé d'attribuer a lui même leurs propres expériences, ça doit être vrai sauf qu'il reste quand même un ancien bagnard je vois la même chose pour Hassel: c'est pas parce qu'il écrit des mensonges que ce n'est pas un véteran...
Pour revenir aux personnages Sven Hassel prétend que les survivants de la guerre sont Petit frère, le légionnaire, Grégor Martin et Julius Heide, si les deux premiers sont fictifs pourquoi donc s'aventurerait il a l'époque en disant qu'ils sont vivants?
avatar
sitting bull
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : little big horn
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  erbo le Sam 28 Mai 2011, 11:48 am

sitting bull a écrit: Le cas de Sven Hassel ressemble un peu a celui de Henri Charierre, l'ancien bagnard écrivain du roman "Papillon" on l'accuse aussi d'être un imposteur il y a même quelques ancien bagnards qui l'ont accusé d'attribuer a lui même leurs propres expériences, ça doit être vrai sauf qu'il reste quand même un ancien bagnard je vois la même chose pour Hassel: c'est pas parce qu'il écrit des mensonges que ce n'est pas un véteran...
Pour revenir aux personnages Sven Hassel prétend que les survivants de la guerre sont Petit frère, le légionnaire, Grégor Martin et Julius Heide, si les deux premiers sont fictifs pourquoi donc s'aventurerait il a l'époque en disant qu'ils sont vivants?

Je n'ai jamais dit que Hassel était un imposteur,c'est un vétéran,celà ne fait aucun doute dans mon ésprit.Cependant ces romans sont des fictions(mis à part le premier).Ce sont des oeuvres imaginaires dont les personnages sont fictifs.Mis à part ceux du premier roman.Et aucun des 4 personnages que vous citez n'apparaissent dans son premier livre basé selon Hassel "sur 90% de faits veridiques".Gregor martin apparait à Monte cassino et les trois autres dans les panzers de la mort.Ils sont probablement composé de personnages réels mais ce sont des personnages de roman.Les incohérences sont très nombreuses dans ses oeuvres.Je n'en citerais qu'une assez extraordianaire:Dans "gestapo" le lieutenant Ohlsen est executé en 1943,et dans "camarades de front" il est vivant frais comme une rose en juin 1944 étoné gri .
Et comme je l'ai déja écrit Hassel s'inspire de certaines oeuvres d'un autre romancier heinz Konsalik.Notemment "Monte Cassino" directement inspiré de "ils sont tombés du ciel" (sur l'abbé Diamare par exemple).Et Konsalik est également un vétéran cependant il spécifie bien que ces livres sont des romans.
celà n'enlève rien au fait que les romans de Hassel sont très agréables à lire oui gri .

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 25
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  Narduccio le Sam 28 Mai 2011, 2:00 pm

erbo a écrit:celà n'enlève rien au fait que les romans de Hassel sont très agréables à lire oui gri .

C'est un des reproches qu'on lui a fait. Raconter des faits vraisemblables en les présentant comme réels, mais surtout en les rendant attrayants à un public d'adolescent qui n'a pas toujours la maturité pour discerner à tous les coups le vrai du faux.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4665
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  Luhkah le Sam 28 Mai 2011, 3:25 pm

Narduccio a écrit:
erbo a écrit:celà n'enlève rien au fait que les romans de Hassel sont très agréables à lire oui gri .

C'est un des reproches qu'on lui a fait. Raconter des faits vraisemblables en les présentant comme réels, mais surtout en les rendant attrayants à un public d'adolescent qui n'a pas toujours la maturité pour discerner à tous les coups le vrai du faux.

C'est marrant.

J'ai lu Sven Hassel a 17-18 ans, et ça m'a donné surtout envie d'éviter d'aller faire la guerre.

Si on compare avec Ernst Junger, dans Orage d'acier, ce dernier est flippant tant il présente les choses de façon froide et distanciée.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  erbo le Sam 28 Mai 2011, 3:35 pm

sitting bull a écrit: Pour revenir aux personnages Sven Hassel prétend que les survivants de la guerre sont Petit frère, le légionnaire, Grégor Martin et Julius Heide, si les deux premiers sont fictifs pourquoi donc s'aventurerait il a l'époque en disant qu'ils sont vivants?

Préface de son roman les panzers de la mort:"7 hommes rentrèrent chez eux à la fin de la guerre,un fou toujours à l'asile,deux tuberculeux ,un amputé et trois malades"
Tout d'abord sur tout un "régiment" ça fait quand même pas lourd.
Il n'est pas fait mention d'hommes s'engageant dans la légion étrangère à la fin du conflit.
Il faut tout simplement accepter le fait que Sven hassel écrit des romans basés certainement pour une partie sur ses souvenirs mais tout le reste (l'immense partie) est fictif.
Il suffit d'ailleurs d'avoir lu 4 ou 5 de ces ouvrages pour ce rendre compte qu'il a crée un univers imaginaire (le régiment disciplinaire 27) qu'il insère dans des situations bien réelles (le front,les batailles...).C'est passionnant certes et même délassant mais ce n'est que du roman.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 25
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  Ming le Sam 28 Mai 2011, 5:59 pm

La meilleure manière d'écrire un roman voire même une histoire est de partir sur une base autobiographique et de romancer tout autour. C'est ainsi que font la majorité des romanciers, en partant d'un fait divers, d'un détail ou quoi que ce soit d'autre y compris une vie ou une expérience. C'est de manière sure et certaine ce qu'a fait Hassel, en calquant certains de ses personnages sur des personnes qu'il a du approcher ou fréquenter, ou entendre parler au pire (le beau Paul par exemple ou la tenancière de bordel dont il est question dans je ne sais quel ouvrage, sans parler de ses compagnons).

En ce qui concerne le pseudo vécu, il n'a pas eu à trop se forcer : les témoignages des combattants sur le front Est sont suffisants pour créer n'importe quelle histoire (et c'est à la portée de quiconque). La grosse différence c'est qu'il a su disposer ses personnages dans un milieu spécifique, avec des portraits aussi exotiques que possible (le légionnaire, Porta) le tout sur un front que tout le monde sait particulièrement impitoyable (Dallas... Euh le front de l'Est, pardon).

D'autre part, c'est probablement l'un des premiers vétérans (ou pas d'ailleurs) qui fait part d'une expérience de soldat et d'unité allemande à un moment ou seules les biographies et autobiographies d'officiers supérieurs allemands sont publiées. Parce que même encore aujourd'hui, on ne peut pas dire que les témoignages de 2e classe lambda s'étant tapé le front de l'Est abondent en librairie. A l'exception des malgré-nous (et encore, publiés par des éditeurs méconnus) on est très loin d'une littérature abondante, à de rares exceptions près (bon allez, les Scharfschützen avec un score exceptionnel et la plupart des témoignages sont publiés en anglais, ou en allemand. Et à part Pen & Sword, il n'y a aucune autre boîte qui les édite).

Ajouté à son style, ce n'est pas tellement étonnant qu'il ait cartonné à l'échelle mondiale.

idé gri Maintenant passons au cadavre exquis (en journalisme, c'est le mélange de deux faits pour donner un papier absurde. Par exemple le fameux "Bal tragique à Colombey, un mort" de Charlie-Hebdo, mélangeant l'effondrement d'un chapiteau et la mort du Gal. de Gaulle). Ce qui nous donne :

Luka Erbo, 2e classe dans la 21e panzer, vétéran de Koursk, ancien membre des brigades internationales ayant échappé par miracle à un emprisonnement dans une des geôles d'Himmler, s'étant échappé du camp de prisonniers de Kolyma, ayant vécu les joies du socialisme en RDA, s'est enfin décidé à publier son témoignage.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  erbo le Sam 28 Mai 2011, 6:31 pm

Ming a écrit:La meilleure manière d'écrire un roman voire même une histoire est de partir sur une base autobiographique et de romancer tout autour. C'est ainsi que font la majorité des romanciers, en partant d'un fait divers, d'un détail ou quoi que ce soit d'autre y compris une vie ou une expérience. C'est de manière sure et certaine ce qu'a fait Hassel, en calquant certains de ses personnages sur des personnes qu'il a du approcher ou fréquenter, ou entendre parler au pire (le beau Paul par exemple ou la tenancière de bordel dont il est question dans je ne sais quel ouvrage, sans parler de ses compagnons).

En ce qui concerne le pseudo vécu, il n'a pas eu à trop se forcer : les témoignages des combattants sur le front Est sont suffisants pour créer n'importe quelle histoire (et c'est à la portée de quiconque). La grosse différence c'est qu'il a su disposer ses personnages dans un milieu spécifique, avec des portraits aussi exotiques que possible (le légionnaire, Porta) le tout sur un front que tout le monde sait particulièrement impitoyable (Dallas... Euh le front de l'Est, pardon).

D'autre part, c'est probablement l'un des premiers vétérans (ou pas d'ailleurs) qui fait part d'une expérience de soldat et d'unité allemande à un moment ou seules les biographies et autobiographies d'officiers supérieurs allemands sont publiées. Parce que même encore aujourd'hui, on ne peut pas dire que les témoignages de 2e classe lambda s'étant tapé le front de l'Est abondent en librairie. A l'exception des malgré-nous (et encore, publiés par des éditeurs méconnus) on est très loin d'une littérature abondante, à de rares exceptions près (bon allez, les Scharfschützen avec un score exceptionnel et la plupart des témoignages sont publiés en anglais, ou en allemand. Et à part Pen & Sword, il n'y a aucune autre boîte qui les édite).

.
Dans les années soixante ils sont plusieurs vétérans à publier des ouvrages ,romancés ou non sur la WWII.je n'en citerais que quelques uns : Kirst,Konsalik,Heinrich,même Sajer(c'est un peu différent dans son cas).Tous sont des vétérans s'étant "tapé" le front de l'Est.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 25
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  erbo le Dim 29 Mai 2011, 7:03 pm

Ming a écrit:. C'est de manière sure et certaine ce qu'a fait Hassel, en calquant certains de ses personnages sur des personnes qu'il a du approcher ou fréquenter, ou entendre parler au pire (le beau Paul par exemple ou la tenancière de bordel dont il est question dans je ne sais quel ouvrage, sans parler de ses compagnons).


La tenancière de bordel c'était Tante Dora qui intervient dans deux romans:Camarades de Front et les Panzers de la Mort.Elle devait se marier avec le légionnaire et était au mieux avec le beau Paul ,standatenführer de son état.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 25
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  Ming le Dim 29 Mai 2011, 11:53 pm

erbo a écrit:
Dans les années soixante ils sont plusieurs vétérans à publier des ouvrages ,romancés ou non sur la WWII.je n'en citerais que quelques uns : Kirst,Konsalik,Heinrich,même Sajer(c'est un peu différent dans son cas).Tous sont des vétérans s'étant "tapé" le front de l'Est.

Hummm Konsalik c'est du roman pur, sans auto/biographie (il écrivait déjà des nouvelles avant la 2GM et son premier grand succès, c'est médecin à Stalingrad, soit grosso modo l'équivalent de J'étais médecin avec les chars, en moins bien cependant à mon goût). C'est peut-être le plus populaire de tous, sans être méchant.

Kirst, c'est l'auteur de 8/15 et d'Ash qui donna la série du même nom (laquelle est pas mal d'ailleurs Panzy) et entre autres de la fameuse nuit des généraux (roman également avec une trame policière puisque Kirst était également auteur de polars). Bon, bien qu'il ait été militaire de carrière (adjudant puis sous-lieut, et lieutenant) ça reste du roman. Je n'ai jamais vraiment ressenti son expérience dans ses ouvrages, ou si elle transpire c'est franchement à petites doses.

J'ajoute Heinrich ça nous fait quatre au total. Sajer (ou plutôt Dimitri et de son vrai nom Guy Mouminoux) est un cas à part puisque malgré-nous, donc Français et son ouvrage -quoi qu'on en dise- n'est pas un roman.

Moyennant quoi, ça fait pas foule. Si je compare au domaine aéro pour le même conflit, tu peux multiplier le nombre d'auteurs par 10. Donc la production des vétérans de l'Est est vraiment minoritaire.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  sitting bull le Lun 30 Mai 2011, 10:57 am

erbo a écrit:
sitting bull a écrit: Pour revenir aux personnages Sven Hassel prétend que les survivants de la guerre sont Petit frère, le légionnaire, Grégor Martin et Julius Heide, si les deux premiers sont fictifs pourquoi donc s'aventurerait il a l'époque en disant qu'ils sont vivants?

Préface de son roman les panzers de la mort:"7 hommes rentrèrent chez eux à la fin de la guerre,un fou toujours à l'asile,deux tuberculeux ,un amputé et trois malades"
Tout d'abord sur tout un "régiment" ça fait quand même pas lourd.
Il n'est pas fait mention d'hommes s'engageant dans la légion étrangère à la fin du conflit.
Il faut tout simplement accepter le fait que Sven hassel écrit des romans basés certainement pour une partie sur ses souvenirs mais tout le reste (l'immense partie) est fictif.
Il suffit d'ailleurs d'avoir lu 4 ou 5 de ces ouvrages pour ce rendre compte qu'il a crée un univers imaginaire (le régiment disciplinaire 27) qu'il insère dans des situations bien réelles (le front,les batailles...).C'est passionnant certes et même délassant mais ce n'est que du roman.
J'avais lu ça moi dans le site "Porta's Kitchen":
Sven Hassel a régulièrement insisté que tous les personnages qu'il décrit sont historiques. Il a même publié des photos d'eux sur le web. (A vous d'en déterminer l'authenticité.) La plupart des personnages ont été tués pendant la guerre mais apparemment Petit-Frère et le Légionnaire survécurent et s'engagèrent / se réengagèrent dans la Légion Etrangère. Julius Heide serait devenu général dans l'armée de la RDA (!) et Gregor serait devenu un riche homme d'affaires en companie d'un sergent de l'armée américaine. C'est une belle histoire bien sûr mais nous ne pouvons rien prouver.

Quand aux incohérences je suis bien d'accord avec toi y'en a qui sont vraiment flagrants notamment le légionnaire qui a une forte corpulence et qui se bat comme un lion alors qu'il est castré ou le fait qu'il ait 13 ans d’expérience dans un roman et 30 dans l'autre...
avatar
sitting bull
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : little big horn
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  erbo le Lun 30 Mai 2011, 3:43 pm

Ming a écrit:
erbo a écrit:
Dans les années soixante ils sont plusieurs vétérans à publier des ouvrages ,romancés ou non sur la WWII.je n'en citerais que quelques uns : Kirst,Konsalik,Heinrich,même Sajer(c'est un peu différent dans son cas).Tous sont des vétérans s'étant "tapé" le front de l'Est.

Hummm Konsalik c'est du roman pur, sans auto/biographie (il écrivait déjà des nouvelles avant la 2GM et son premier grand succès, c'est médecin à Stalingrad, soit grosso modo l'équivalent de J'étais médecin avec les chars, en moins bien cependant à mon goût). C'est peut-être le plus populaire de tous, sans être méchant.

Kirst, c'est l'auteur de 8/15 et d'Ash qui donna la série du même nom (laquelle est pas mal d'ailleurs Panzy) et entre autres de la fameuse nuit des généraux (roman également avec une trame policière puisque Kirst était également auteur de polars). Bon, bien qu'il ait été militaire de carrière (adjudant puis sous-lieut, et lieutenant) ça reste du roman. Je n'ai jamais vraiment ressenti son expérience dans ses ouvrages, ou si elle transpire c'est franchement à petites doses.

J'ajoute Heinrich ça nous fait quatre au total. Sajer (ou plutôt Dimitri et de son vrai nom Guy Mouminoux) est un cas à part puisque malgré-nous, donc Français et son ouvrage -quoi qu'on en dise- n'est pas un roman.

Moyennant quoi, ça fait pas foule. Si je compare au domaine aéro pour le même conflit, tu peux multiplier le nombre d'auteurs par 10. Donc la production des vétérans de l'Est est vraiment minoritaire.

Bien sur totalement d'accord avec toi sur le fait que la production des véterans est minoritaire mais elle exicte néamoins.Ensuite Kirst disait que même si ses ouvrages sont bien sur des romans il s'est basé sur certaines de ses experiences personnelles (notemment la débacle dans le dernier tome).Le reste de ses bouquins sont tous des romans,bien écrits et plaisants à lire.Sajer je le met dans le lot même si je pense également que ce n'est pas un roman.enfin par rapport au domaine aéronautique ,je pense que les auteurs allemands sont plus nombreux du fait que la guerre qu'ils ont faites paraît plus "propre" que celle des fantassins du front de l'Est.ces derniers drainant derrière eux les exactions de la Wehrmacht.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 25
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sven Hassel: veteran ou imposteur?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum