Photos de jeunes tortionnaires du camp de Buchenwald

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Photos de jeunes tortionnaires du camp de Buchenwald

Message  eddy marz le Ven 19 Déc 2008, 1:45 pm

Val number 1 a écrit:Oui mais le probleme avec Arendt c'est qu'on dirait qu'elle generalise cela a tous les nazis.Comme si ils etaient tous banaux et etaient devenus au fur et a mesure des bourreaux via la propagande et l'univers ambiant...
Je suis desolé amis dire que de sgens comme Hitler, Wirth, Brandt, Himmler, Heydrich, Mengele...sont banaux.

Ou alors je n'ai aps la meme notion de banal qu'elle!Parceque dire que beaucoup de anzis n'etaient aps antisemite c'est quand meme pousser...

Je crois en l'homme et dire que n'importe quel homme aurait pu faire cela c'est vraiment denigrer l'homme.Minimiser l'implication personelle via ce genre de théories c'est...quasiment excuser les bourreaux!Pour faire cela il fallait le vouloir et etre convaincu de ce qu'on faisait!

Kalendeer a raison, Val;

Eichmann n'était pas du tout antisémite à la base, et se mit même à apprendre l'hébreu. Heydrich n'était pas particulièrement antisémite non-plus; en fait les Juifs ne le préoccupent pas plus que n'importe quel autre groupe à éliminer, qu'il soit chrétien, communiste, asocial etc... pour lui, ce ne sont que des groupes de gens qu'il faut éliminer en vertu des ordres d'Hitler. Il n'a aucun sentiment particulier à leur égard. Quant à Himmler, bien qu’assumant la tâche « glorieuse » qui lui a été confiée, il tentera toujours, sinon de s’en dissocier, au moins de la justifier. À plusieurs reprises Himmler, dont l’antisémitisme ancré dans l’antijudaïsme « institutionnel » du XIXe siècle couplé d’une haine farouche du Bolchevisme, n’a rien à voir avec les obsessions pathologiques d'Adolf Hitler, se défendra toujours d’avoir agi selon un « ordre ». À la mi-juillet 1942, lorsque débutent les plus importantes opérations d’exterminations, le Gruppenführer SS Gottlob Berger, Chef du SS-Hauptamtes (Direction Centrale SS) et expert en sélection raciale, aborde Himmler sur le besoin de mieux définir le terme "Juif". Il se fait rembarrer. Apparemment accablé, Himmler ajoute :
« Le Führer m’a chargé de l’exécution de cet ordre très difficile. Personne ne peut me soulager de cette responsabilité ». Indiscutablement une partie de lui répugne à la tâche.

Des gens comme Wirth, Hering, Dirlewanger, Gustav Wagner, et tous les autres tueurs "hors normes" sont des exceptions. Les autres étaient banals (et non banaux). Stangl (Treblinka) et Höss (Auschwitz) avaient horreur de ça, et accomplissaient leurs tâches uniquement dans une optique d'avancement et de devoir accompli (encore une réaction banale comme on en trouve en pagaille dans toutes les administrations). Hitler était un petit bourgeois ravagé d'obsessions et de phobies, Goebbels un "homme fort" raté, complexé, et prêt à tout, Globocnik était un voyou qui ne pensait qu'à son enrichissement personnel (comme la plupart des membres de son Aktion)... et je passe des centaines d'exemples.

Je ne puis m'empêcher de remarquer ta tendance à grimper au rideau chaque fois que l'on écorche les dignitaires nazis. Ils n'étaient pas exceptionnels... seuls leurs crimes le furent. Et ces crimes n'expriment pas vraiment une dimension de haut niveau chez eux, mais plutôt des obsessions pathologiques et haineuses qu'ils se gardèrent bien de réaliser eux-mêmes, ou à un mépris total de la vie humaine à seule fin d'en tirer profit. Ils préférèrent laisser le terrain à des faibles, des ambitieux de secondes catégories, des ronds de cuirs, et des paumés ou déclassés, comme Eichmann, comme les cadres de T4 ou du WVHA, comme les cadres des Einsatzgruppen, des juristes ou économistes ratés, comme les flics retraités de l'Ordnungspolizei, comme les salauds qui gardèrent les camps pour éviter une mort honorable au front (tout en s'enrichissant), ou pour donner libre cours à leurs délires de domination en frappant ou tuant des êtres humiliés et sans défense... Il n'y a malheureusement rien d'exceptionnel à cela. Regarde les génocides récents en Bosnie, en Afrique...

Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Photos de jeunes tortionnaires du camp de Buchenwald

Message  Kalendeer le Ven 19 Déc 2008, 2:16 pm

Val number 1 a écrit:Si etre antisemite est banal...alors oui on a vraiment pas la meme notion du mot banal!!Meme pour l'allemagne de l'epoque.
Ne confond pas le "bien" avec le "banal". A l'époque être antisémite n'avait rien d'exceptionnel et on pouvait l'être sans forcément être un génocidaire.

De meme quelqu'un de banal n'est pas un bourreau, c'est plutot quelqu'un qui subit...ou alors je repete ce que je dis au dessus!
Oh ? Dans ce cas, l'enfant-Goebbels, avec son pied bot qui lui valait d'être la risée des enfants de son école et qui subissait, était banal et pas les autres enfants. De même qu'Heydrich, dont ses camarades collégiens se moquaient pour ses origines prétendues juives et sa voix, était banal parce qu'il s'en prenait plein la figure, et ses camarades ne l'étaient pas ?

La banalité n'a rien à voir avec le fait de subir ou non, pas plus que la place dans la société. La banalité c'est d'être comme l'homme de la rue. Or, quand tu regardes des vidéos privées des nazis, tu vois quoi ? Pour reprendre Heydrich, un type pas très élégant sur ses skis (bon, je me moque mais c'était peut être comme ça pour tout le monde à l'époque), qui fait semblant d'avoir été mis KO à la boxe par son fils de sept ou huit ans ou qui le porte sur ses épaules, bref Darth Vader incarné.

Je sais trés bien qu'ils ne ressemblent aps a des monstres mais plutot qu'ils font tout pour eviter de leur ressembler.(et la se pose la question du regard que leur portait Arendt m'enfin...).
Arendt est juive, a été arrêtée par la Gestapo, relachée, internée dans un camp en France après avoir fuit son pays, puis elle doit fuir de nouveau aux USA.
Faudra m'expliquer en quoi elle pourrait être pro-nazie puisque c'est ce que tu sembles sous entendre.

Hitler banal? Himmler banal? Heydrich banal?....waouh on habite pas le meme quartier parceque j'ai aps de voisins qui leur ressemble...ou je les voit trop bons et je me voile la face...
Parce que tu crois qu'on peut comparer une concierge au chef de la Gestapo, toi ? Mets donc un gardien d'immeuble à la place d'Heydrich et demande lui de faire le même job, en lui donnant la même paye et les mêmes honneurs s'il réussit. Je sais ne sais pas s'il sera aussi efficace mais t'as de grandes chances qu'il essaie (si les résultats sont les mêmes que pour l'expérience de Milgram, ça nous fera à peu près 65% de chance qu'il aille jusqu'au pire du pire.)

(ps: en parlant de democratie celle francaise ne serait-elle pas deja en danger sans que celui qui est a sa tet ne soit forcement avec uen etiquette extremiste...quel role important a desormais l'image et l'etiquette qu'on nous donne)
Mais pourquoi est-ce que tu crois que j'insurge contre ta vision ??? C'est justement parce qu'il ne faut PAS attendre qu'un homme ai l'air d'un monstre pour agir, sinon il est déjà trop tard.
Il ne faut pas attendre que les criminels soient des monstres, ou qu'on devienne nous même des monstres. Ou alors on commence par entrer au SD parce qu'on cherche un job (pour reprendre l'exemple de Dorf dans Holocaust) et qu'il faut bien bouffer, ensuite on participe à la nuit de cristal parce que "c'est rien" et "que de toute façon faut bien faire son job", et à la fin on se retrouve à descendre dans la fosse commune pour achever d'autres hommes.

Franchement, je ne comprends pas ton PS parce que ça revient à te contredire, ou alors tu n'as pas du tout compris Arendt. Le mal a toujours l'air banal, tu t'insurges parce qu'elle refuse de coller une étiquette de monstre aux nazis... puis parce qu'aujourd'hui on juge sur l'étiquette du paquet ?
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Photos de jeunes tortionnaires du camp de Buchenwald

Message  artilleurbigor56 le Ven 19 Déc 2008, 10:01 pm

stan_hudson a écrit:Georges Angeli, matricule 14824, le Déporté Résistant français qui prit des photos clandestines du camp de Buchenwald ramena à la Libération des photos.
J’ai eu son autorisation par le biais du Musée de la Résistance de Blois pour diffuser les photos suivantes :



Regarder le regard de ces jeunes SS qui sont identiques à ceux qui s’occupaient des camps d’extermination en ex-Yougoslavie ; j’avais vu un documentaire sur cette guerre il y a quelques années.
Qu’en pensez vous ?
j'espere qu'ils ont eus leurs compte a la liberation du camp,que les detenus leurs ont fracasser leurs tronches
avatar
artilleurbigor56
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 53
Age : 48
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 18/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Photos de jeunes tortionnaires du camp de Buchenwald

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum