J’écris ton nom Liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J’écris ton nom Liberté

Message  Invité le Sam 10 Fév 2007, 9:10 am

« J’écris ton nom Liberté » Ce vers d’Eluard est le titre du livre qu'a écrit Raymonde Tillon, l’épouse de l’ancien chef de la résistance communiste et de l’ancien ministre de De Gaulle, Charles Tillon (1897-1993)



Mme Tillon qui est revenue vivre à Rennes où son mari est né, propose un exeptionnel témoignage.

La perte de ses parents à l’âge de 4 ans, la déportation à Ravensbruck, l’exclusion du PCF au plus fort du stalinisme d’après-guerre ; la vie de Raymonde Tillon a été marquée par les épreuves. Ce destin exceptionnel forgé dans la douleur mais riche de grandes joies, Mme Tillon le raconte dans un livre autobiographique.

Femme et « fidèle secrétaire » de Charles Tillon, cette grande figure historique née du côté des Lices en 1897, Raymonde a pris à son tour la plume pour « évoquer sept décennies de luttes et d’espoir » en dénonçant d’entrée de jeu « le stalinisme à la française qui a bien existé »

Engagée très jeune dans les jeunesses communistes puis au sein du PCF, Raymonde Tillon s’est mobilisée sur le front syndical (CGT) entre les deux guerres, au temps du Front Populaire.

Avec son premier mari, Charles Nédellec (1907-1944) elle ne ménage pas son énergie au service de la cause ouvrière. Mais la seconde guerre mondiale la met rudement à l’épreuve. Déportée à Ravensbruck en avril 1944, Raymonde Tillon réussit à s’extirper de l’horreur en mai 1945.
« Quand je suis arrivée à Paris, pesant à peine 35 Kg, j’ai appris le décès de mon mari, mort d’épuisement dans la résistance »

« Fraternité brisée »

Raymonde Tillon met au lendemain de sa libération, son idéal communiste au service des institutions. Vivant à Marseille, elle devient conseillère générale, puis députée de la Constituante avant d’entrer à l’Assemblée nationale ou elle fait la connaissance d’un certain d’un certain Charles Tillon, Député PCF d’Aubervilliers, ancien mutin de la Mer noire, chef de la Résistance communiste FTP et ministre de De Gaulle de 1944 à 1947. Ils unissent leur destin familial (deux enfants naîtront de leur union, qui s’ajoutent aux deux garçons de Charles, lui aussi veuf) et vont faire face ensemble à l’écroulement de leur idéal communiste au début des années 50.

Le stalinisme fait des ravages. Ils se démarquent des positions du PCF « qu’ils ne comprennent pas » C’est l’époque des « Procès de Moscou à Paris », titre d’un des livres de Charles Tillon. « Le Parti nous en a fait voir, mais nous avons résisté »

Le couple Tillon s’exile en Provence. La Fraternité est brisée. « Pour avoir protesté contre l’invasion soviétique en Tchéchoslovaquie, Charles Tillon est finalement exclu du PCF en 1970. Les enfants ayant grandi, les Tillon reviennent vivre au Pays (à la Bouexière) avant de repartir pour Marseille où le géant Charles Tillon s’éteint le 13 janvier 1993.

Raymonde Tillon a choisi en juillet dernier de revenir vivre « là où Charles est né ». Le rapatriement des cendres de son époux est en préparation. Aujourd’hui, Raymonde Tillon est soulagée d’avoir dit « ce qu’elle avait à dire » Mais foin de nostalgie, Raymonde Tillon fait « une confiance extraordinaire à la jeunesse »

« J’écris ton nom Liberté », de Raymonde Tillon aux éditions du Félin, collection Résistance-Liberté-Mémoire, 212 pages, 19,50 €. Préface de Germaine Tillion, Postface de Charles Louis Foulon.


Dernière édition par le Sam 10 Fév 2007, 10:36 am, édité 1 fois

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  stan_hudson le Sam 10 Fév 2007, 10:18 am

Interessant à connaitre ce livre.
Pauvre Charles Tillon traité de la mêm façon qu'un autre Résistant communiste de la 1ere heure, Georges Gingouin.
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Invité le Sam 10 Fév 2007, 10:35 am

stan_hudson a écrit:Pauvre Charles Tillon traité de la mêm façon qu'un autre Résistant communiste de la 1ere heure, Georges Gingouin.
Exact, Stan, merci.

Pour Georges Guingouin :
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/Les-forces-en-presence-c3/Les-Resistances-f33/Georges-Guingouin-t872.htm

Il y eut aussi Louis Petri.
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/Les-forces-en-presence-c3/Les-Resistances-f33/Louis-Petri-t875.htm

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Ivy mike le Sam 10 Fév 2007, 12:04 pm

Oui...

Merci pour ce post Daniel, je vais essayer d'aller le trouver entre deux cours ;)

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Invité le Sam 10 Fév 2007, 1:36 pm

Ivy mike a écrit:Merci pour ce post Daniel, je vais essayer d'aller le trouver entre deux cours ;)
Insinuerais-tu, Oh mon Webfuhrer, que tu a loupe les fils sur Guingouin (Cree par Panzer5) et sur Petri (Cree par moi) ?

Si c'est le cas, et avant que les bras ne m'en tombent, une seule remarque, que j'emprunterais a mon pere : A genoux au coin, les mains sur la tete.


Dernière édition par le Dim 11 Fév 2007, 12:54 pm, édité 1 fois

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Panzer5 le Sam 10 Fév 2007, 2:38 pm

les fils sur Guingouin (Cree par Charlemagne)
Merci de rendre à Panzer ce qui est à Panzer! géné
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Invité le Sam 10 Fév 2007, 2:50 pm

panzer5 a écrit:
les fils sur Guingouin (Cree par Charlemagne)
Merci de rendre à Panzer ce qui est à Panzer! géné
spamafote
Panzermagne et Charle5, c'est pas le meme modo ?
Ivy, tu aurais pu me le dire, c'est de ta faute.
(Minable tentative de mauvaise foi)
castet

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Panzer5 le Sam 10 Fév 2007, 2:53 pm

Tu es tout excusé, j'imagine ce que peut provoquer la carence d'une substance comme la nicotine. mort de rir gri
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Ivy mike le Sam 10 Fév 2007, 6:23 pm

Daniel Laurent a écrit:Insinuerais-tu, Oh mon Webfuhrer, que tu a loupe les fils sur Guingouin (Cree par Charlemagne) et sur Petri (Cree par moi) ?

Si c'est le cas, et avant que les bras ne m'en tombent, une seule remarque, que j'emprunterais a mon pere : A genoux au coin, les mains sur la tete.
Et non... je ne suis pas infaillible et mon emploi du temps, malgrès mes envies, est dur comme fer et ne me permet pas le moindre ecart...
Mais dès que j'ai le temps... t'inquiete, la soif de savoir prime

La culture doit passer avant le travail personnel ! mort de rir gri

Ivy


Dernière édition par le Dim 11 Fév 2007, 6:25 pm, édité 1 fois

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Logico le Dim 11 Fév 2007, 11:15 am

Bonjour à tous avec un petit plus de Germaine Tillon :

Avant de dénoncer le stalinisme à la Française du procès MARTY-Tillon, Mme Tillon a vécu sept décenies de lutte et d'espoir avec son compagnon.
Il nous fallait surtout achever le récit des combats de charles. Il avait accumulé des notes sur tous les événements dont il avait été acteur. C'est ainsi que prit corps le récit de ses combats. "On Chantait Rouge" sortit chez Laffont en 1977 avec ce sous titre éloquent "Mémoires pour l'histoire d'un ouvrier breton devenu révolutionnaire professionnel, chef de guerre et Ministre ". La mise au point des 34 chapitres du livre occupa nos deux premières années bretonnes. Je fus dotée d'une machine à écrire électrique qui permit à Charles de plaisanter : " Mon chauffeur secrétaire ayant une voiture automatique et une machine qui marche seule, je peux lui refuser toute augmentation de salaire ! "
- J'aurais dû me syndiquer, mais j'aimais trop mon patron, cependant à lafin de journées bien chargées, je lui lançais parfois : " La machine et le patron, c'est par la fenêtre que je vais les faire passer ! "

Parmi les livres de Charles Tillon , on peut citer : " Les FTP Soldats sans Uniformes" – "On Chantait Rouge " – " La Révolte vient de loin " - " Un procès de Moscou à Paris " qui est à associer à "l'Aveu" de Arthur London pour se compléter.

Dans une lettre ouverte en 1970, Mme Tillon termine par ces quelques Lignes : " Que ceux qui sont solidaires aujourd'hui du groupe Marchais, sachent que si je suis restée communiste dans les camps de la mort, je demeure solidaire de tous les communistes qui en Tchécoslovaquie comme en France luttent pour l'union de toutes les forces dont le combat vaincra le nouvel esprit de démission ou de résignation qui sert sournoisement toutes les forces de réaction hostile à la liberté de chaque peuple à devenir maître chez lui pour assumer l'avenir. "

Logico
Major
Major

Nombre de messages : 113
Age : 92
Date d'inscription : 31/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Invité le Dim 11 Fév 2007, 1:07 pm

Salut Roger !
Merci des precisions.

La saga des communistes anti-staliniens est un element tres important pour quiconque souhaite objectivement comprendre ce qui a sincerement anime les FTPF pendant la DGM.

Ces hommes, et ces femmes, luttaient pour un ideal qui n'a strictement rien a voir avec ce que la guerre froide nous a presente de l'URSS.

Un ideal assez proche du programme du Conseil National de la Resistance, assez proche de ce que le gouvernement 1944-1946 de Charles de Gaulle a essaye de mettre en place.

Un ideal toujours d'actualite ?
Mais cela depasse le cadre de ce forum.
Mes amities, camarade.
Daniel

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  stan_hudson le Dim 11 Fév 2007, 2:40 pm

Ces hommes, et ces femmes, luttaient pour un ideal qui n'a strictement rien a voir avec ce que la guerre froide nous a presente de l'URSS.

Un ideal assez proche du programme du Conseil National de la Resistance, assez proche de ce que le gouvernement 1944-1946 de Charles de Gaulle a essaye de mettre en place.

A travers des témoignages d'anciens FTP je confirme

Un ideal toujours d'actualite ?

Je confirme là aussi.
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Logico le Dim 11 Fév 2007, 6:11 pm

Nous n'étions pas des communistes anti-staliniens. Nous étions tout simplement des communistes conformes à l'idéal. Nous ne sommes devenus anti-staliniens que lorsque les erreurs stalibiennes ont été portées à notre connaissance. Je me revendique toujours comme un communiste, mais j'attends que la direction du parti communiste français reconnaisse enfin ses erreurs et redonne à ces communistes français qui en ont été l'honneur pendant la guerre la place qui leur revient dans l'histoire, y compris dans celle de ce parti.
Pour moi le communisme n'a pas commencé en 1920. Il faudrait peut-être revoir la Commune de Paris ou encore un peu plus loin avec la "Conjuration des Egaux". Selon moi, il reste à redéfinir.
Amicalement
Roger

Logico
Major
Major

Nombre de messages : 113
Age : 92
Date d'inscription : 31/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Logico le Lun 12 Fév 2007, 4:27 pm

Pour mieux me définir, le communisme à commencé avant 1920. Le terme communisme est Français. Le mélange du terme bolchevisme avec communisme a été une confusion des genres et l'est resté dans les esprits.
J'en reste à la définition du communisme en Français qui pour moi est une plus juste répartition des richesses du travail entre ceux qui le produisent
Amicalement
Roger

Logico
Major
Major

Nombre de messages : 113
Age : 92
Date d'inscription : 31/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  mcouioui le Lun 12 Fév 2007, 6:04 pm

Communisme vient en effectivement de la commune et est bien un terme français pouce gri
avatar
mcouioui
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1381
Age : 49
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 08/01/2007

http://www.louisianarebels.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: J’écris ton nom Liberté

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum