Bombardmeents sur l'Allemagne

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les bombardements de masse sur les villes allemandes ont-ils eu un effet décisif sur la durée de la guerre?

53% 53% 
[ 20 ]
47% 47% 
[ 18 ]
 
Total des votes : 38

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Keffer le Lun 26 Fév 2007, 1:59 pm

Daniel Laurent a écrit:
Keffer a écrit:Il faut de plus imaginer que tout était détourné par l'appareil de propagande nazi. Quand Berlin a été bombardé, Goebbels ne s'est pas dit "les Allemands vont croire que le Führer a menti et se retourner contre lui" mais il s'est dit (comme noté dans son journal que je vous conseille vivement) "c'est une excellente chose, les citadins sont trop loin des réalités de la guerre et ne sont pas assez impliqué. Voilà qui va les obliger à s'y intéresser et à participer à l'effort de guerre plus activement".
Et tu nous donne la, Keffer, des arguments qui abondent dans le sens "bombardements inutiles voire politiquement nefastes".
Ce qui, apparemment, contredit tes postes precedents.
Ou j'ai pas bien suivi ?

Je suis convaincu que les bombardements, s'ils n'ont pas été tout à fait inutiles évidemment, n'ont pas eu du tout l'effet escompté. Mes autres postes allaient dans ce sens. J'ai essayé d'expliquer les différences entre les offensives de la Luftwaffe et de la RAF et les ressenis des deux camps, mais je pense toujours que ces bombardements étaient ruineux, criminels (je ne parle bien entendu pas des équipages), et quasiment inutiles. Au début, ils étaient même contre-productifs (voir citation de Goebbels) car peu étendus et mettant les Allemands au défi, puis ils sont juste devenus inutiles, les effets sur le moral (augmentation de la volonté de se battre) annulant les effets matériels (destructions).

C'est comme ça que je le vois. Mais je ne suis peut-être pas tout à fait clair... maleureu gri
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 37
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Invité le Lun 26 Fév 2007, 3:46 pm

Keffer a écrit:C'est comme ça que je le vois. Mais je ne suis peut-être pas tout à fait clair... maleureu gri
Mais cela se clarifie et nous sommes de plus en plus d'accord.
clin doeil gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Keffer le Mar 27 Fév 2007, 11:57 am

Oncle Boris a écrit:Les bombardements stratégiques anglo-saxons sont une honte et un crime, puisque sans permettre une diminution visible de la production, ils ont tués 550 000 personnes dont la majorité étaient des civils. Ce crime, que ni les Américains ni les Anglais ne reconnaissent comme tel, a pour unique avantage de montrer que tous ont eu les mains sales lors de la guerre (même si ces bombardements ne sont rien face aux horreurs que commirent les soviétiques et surtout, les allemands.).

Je suis tout à fait d'accord.

Je tiens néanmoins à rendre hommage au courage des aviateurs qui effectuaient ces raids. Il en fallait pour aller, tous les jours ou toutes les nuits, bombarder des villes extrêmement bien défendues tout en sachant qu'on n'avait qu'une chance infime de terminer vivant son tour d'opérations...

Ce qui doit être particlièrement dur nerveusement est de quitter chaque jour la sécurité et le confort d'une base aérienne en territoire ami pour quelques heures de danger extrême, puis revenir à la sécurté, et recommencer... Il n'y avait pas de transition entre la sécurité et le danger, et passer de l'un à l'autre devait mettre les nerfs à rude épreuve. C'est la différence fondamentale entre un fantassin et un aviateur...
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 37
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Cpt Miller le Lun 23 Avr 2007, 6:22 pm

je ne pense pas moi non plus que les bombardement sur l'allemagne on eu un éffet sur la durée de la guerre car hitler préféré que son pays soit détruits au lieu d'avoué sa défaite
avatar
Cpt Miller
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 535
Age : 24
Localisation : Région PACA Vaucluse (84)
Date d'inscription : 23/04/2007

http://front-ouest.progoo.us/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  abatjour le Mar 03 Mai 2011, 8:59 am

je pense que les bombardements on eu un effet peut-être pas sur la durée mais surement sur le nombre de victimes coté alliés. Bien des contre-offensives allemandes ont été stoppées par manque d'essence surtout en 1945.

abatjour
Major
Major

Nombre de messages : 122
Age : 66
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Luhkah le Mar 03 Mai 2011, 6:36 pm

Les bombardements sur l'Allemagne n'ont rien de rationnel.

Les américains comme les anglais n'avait aucune idée précise des objectifs réellements importants a atteindre jusqu'en 1945, et encore !!! yeu gri

L'idée justifiant moralement les bombardement des civils est un phénomène psychologique de "barbarisation" de la guerre qui a été explicité par certains vétérans comme Paul Fussel et d'autres dans "les grandes batailles" (excellent documentaire quoique un peu daté.)

Cette idée est que pour survivre à la guerre, il faut tout simplement tuer l'ennemi. La reddition sans condition signifiait pour les allemands l'anéantissement, ils résistaient jusqu'au bout dans une folie jusqu'au boutiste. (Voir le discour de Goebbels sur la guerre totale...)

De fait, la guerre était devenue de facto une entreprise quasi-génocidaire des deux côtés, même si on ne peut renvoyer les alliés et les comparer aux nazis.

Pour finir, dans le documentaire "fog of war" sur Robert MacNamara, ce dernier explique que les alliés en avaient parfaitement conscience : il rapporte que Curtis Lemay, qui à dirigés les bombardements sur le japon en 44 et 45, lui dit que si ils avaient perdus la guerre, lui et MacNamara aurait parfaitement put être considéré comme des criminels de guerre.

Moralité : On a pas besoin d'être le pire criminel de guerre pour en être un quand même.

CQFD.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  erbo le Dim 08 Mai 2011, 1:04 pm

Je ne reviens pas sur le l'aspect criminel de ces bombardements (600 000 civils tués dont 76000 enfants) et même ,leur inutilité (notemment par rapport aux productions des usines allemandes)
Cependant l'effet véritable de ces bombardements ,est un effet moral.En raison de ces bombardements ,les allemands perdirent peu à peu foi en la victoire.Ils se mirent(dans une certaine mesure) à douter de plus en plus de leurs dirigeants(Goering par exemple!!)
je conseille le très bon livre de Jôrg Friedrich " l Incendie" qui explique très bien cela:"la confiance en la victoire est emportée par la tempête de feu".

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 26
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Ming le Dim 08 Mai 2011, 6:19 pm

Le problème du livre de Friedrich, c'est qu'il est empli d'erreurs. Notamment au point de vue la RAF. Donc à prendre avec des pincettes.

Quant à l'inutilité, elle est toute relative. D'abord sur l'industrie pétro-chimique allemande, ensuite lors de l'opération Point Blank -autrement dit les bombardements ayant permis d'immobiliser les forces allemandes dans les semaines qui ont précédé le Jour J -puisque les objectifs ne comprenaient pas seulement des cibles en France et en Belgique mais également en Allemagne.

Le but à la base n'est pas de tuer des civils mais de s'attaquer entre autres à une certaine couche sociale de la population, notamment les ouvriers. C'est une des directives qui figure clairement dans le plan général d'attaque de Harris, puisque la logique est qu'en tuant les ouvriers, les usines seront confrontées à un manque de main d'œuvre, une baisse de production ou une production de qualité inférieure -ce qui a été effectivement le cas. Speer de son côté a été suffisamment intelligent pour reprendre les méthodes britanniques de la Shadow Industry, à savoir délocaliser les industries pour les mettre hors de portée des bombardiers.

In fine, ce n'est jamais qu'un dérivé des théories de Douhet qui remontent à 1914 et qui préconisent le bombardement stratégique en visant objectifs industriels, populace, villes, pour essayer par tous les moyens possibles de faire agenouiller l'ennemi.

D'une certaine manière voire d'une manière certaine, cela a marché puisqu'à partir de 1943, soit un an après le raid des mille de la RAF, il était déjà interdit de se plaindre des bombardements et des victimes qu'ils entraînaient -c'était un motif suffisamment sérieux pour se retrouver entre les mains de la gestapo ou d'un tribunal civil avec au moins de la prison à la clé-, sans parler des ruptures en approvisionnement de denrées, métaux et autres matériaux nécessaires à l'industrie de guerre ni la capacité de production -étant donné que chaque bombardement force les ouvriers à quitter la chaîne pour aller s'abriter.

En conséquence de quoi, se focaliser sur une seule donnée est à mon avis une erreur et il est nécessaire de prendre le problème dans toute son ampleur sur les différents domaines qui ont été touchés et pas seulement les civils.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  elgor le Dim 08 Mai 2011, 6:38 pm

Je ne suis pas un buveur de sang, mais je pars du principe que quand on est en guerre, on doit faire la guerre, sinon on la perd. Et les bombardements on été un des moyens pour les alliés de gagner cette guerre. Quand on a demandé à Goering, la guerre finie, ce qui avait été le plus préjudiciable à l'allemagne, il a répondu "le bombardement permanent". En effet sous les bombardements, l'Allemagne perdait une grande partie de sa substance industrielle (usines, machines, matériaux stratégiques ). Je suis plus dubitatif, sur le fait d'éliminer les ouvriers allemands, car il restait de moins en moins d'ouvriers allemands dans les usines, ils étaient de plus en plus sur le front. Les ouvriers dans les usines allemandes, après 1943, étaient de plus en plus des STO, des déportés astreints au travail forcé, bref des étrangers. Certes il restait des ingénieurs et des techniciens, pour concevoir les machines ou encadrer la production, mais ils étaient parmi les éléments les plus sauvegardés.

Les bombardements ont fait des centaines de milliers de victimes ? Et oui ! c'est la guerre ! ca tue la guerre
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Luhkah le Dim 08 Mai 2011, 6:53 pm

elgor a écrit:
Les bombardements ont fait des centaines de milliers de victimes ? Et oui ! c'est la guerre ! ca tue la guerre

Certe, mais ce que je critique, ce n'est pas tant de faire des victimes que de faire des victimes inutiles...

Le principe de la "pompe aspirante" qui vise a aspirer les forces vitales d'un pays pour le dépeupler est le plus souvent voués à l'échec, ou au final tellement couteux qu'il est inepte.

Il suffit de voir la première guerre mondiale, l'application de ce principe des allemands en Russie, où le bombardement de Dresde ? Cela a-t-il réellement influer sur le cours de la guerre ? J'en doute fort si je me base sur les différents ouvrages et mémoires que j'ai lu.

Il faut relativiser néanmoins : les destructions d'objectif industriel et les pertes civiles en découlant sont justifiables de façon froide et rationnelle dans le cadre d'une guerre totale, mais rasés des villes sans intérêt stratégique ou industriel l'est beaucoup moins.

En général, les bombardement délibérer de civil ne conduise qu'a un raidissement intérieur des pays touchés. Il suffit de voir que l'expression "bombardements terroristes" est restée longtemps populaire en allemagne pour désigner les bombardements alliés, où s'ils ont veut franchir le point Godwin et prendre un exemple plus proche, le 11 septembre.

Edit :
A moins d'avoir une supériorité technologique ahurissante et indépassable, comme la bombe atomique en 1945, les bombardements de civils servent rarement a quelque chose...

avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  elgor le Dim 08 Mai 2011, 7:11 pm

Luhkah a écrit:
Il faut relativiser néanmoins : les destructions d'objectif industriel et les pertes civiles en découlant sont justifiables de façon froide et rationnelle dans le cadre d'une guerre totale, mais rasés des villes sans intérêt stratégique ou industriel l'est beaucoup moins.

Je parlais évidemment de cet aspect des bombardement, mais une fois que tu as atteint ce stade il est difficile de s'arrêter. Tous les belligérants qui avaient une aviation stratégique conséquente, (allemands, anglais et américains) ont commencé doucement par des bombardements ciblés pour finir par des bombardements massifs. Les allemands ont peut être commencé "doux" en Grande Bretagne, mais les bombardements de Rotterdam et de certaines villes du nord de la France en 1940 n'ont rien à envier aux bombardements anglo-saxons d'après



En général, les bombardement délibérer de civil ne conduise qu'a un raidissement intérieur des pays touchés. Il suffit de voir que l'expression "bombardements terroristes" est restée longtemps populaire en allemagne pour désigner les bombardements alliés, où s'ils ont veut franchir le point Godwin et prendre un exemple plus proche, le 11 septembre.

Edit :
A moins d'avoir une supériorité technologique ahurissante et indépassable, comme la bombe atomique en 1945, les bombardements de civils servent rarement a quelque chose...


Ca on le sait maintenant , mais durant la SGM, on était imprégné des théories de Giulio Douhet qui avait annoncé le contraire !
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Goliath le Dim 08 Mai 2011, 7:40 pm

Tout à fait d'accord avec l'analyse de Ming.

De plus, ne pas oublier que cette "mode" du bombardement de civils et une spécialité ... essentiellement germanique, avec les premiers exploits de Guernica, de Rotterdam, de Varsovie, de Douvres .. et j'en passe. A la même époque (1940-41), les raids de la RAF étaient, de mémoire, lancés par un faible nombre de bombardiers, sans couverture, visant des complexes industriels/militaires précis en Allemagne ou en France occupée, avec un souci d'éviter les morts civiles et de frapper juste (ce qui était rarement le cas au passage).
Forcément, dans l'esprit général, se prendre des bombardements à la chaîne, puis des joyeusetés du genre V1/V2 n'aide pas vraiment lorsqu'il s'agit d'écraser l'économie adverse !
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  erbo le Dim 08 Mai 2011, 8:05 pm

elgor a écrit:Je ne suis pas un buveur de sang, mais je pars du principe que quand on est en guerre, on doit faire la guerre, sinon on la perd. Et les bombardements on été un des moyens pour les alliés de gagner cette guerre. Quand on a demandé à Goering, la guerre finie, ce qui avait été le plus préjudiciable à l'allemagne, il a répondu "le bombardement permanent". En effet sous les bombardements, l'Allemagne perdait une grande partie de sa substance industrielle (usines, machines, matériaux stratégiques ). Je suis plus dubitatif, sur le fait d'éliminer les ouvriers allemands, car il restait de moins en moins d'ouvriers allemands dans les usines, ils étaient de plus en plus sur le front. Les ouvriers dans les usines allemandes, après 1943, étaient de plus en plus des STO, des déportés astreints au travail forcé, bref des étrangers. Certes il restait des ingénieurs et des techniciens, pour concevoir les machines ou encadrer la production, mais ils étaient parmi les éléments les plus sauvegardés.

Les bombardements ont fait des centaines de milliers de victimes ? Et oui ! c'est la guerre ! ca tue la guerre

Totalement d'accord avec le commentaire.Il faut tout faire pour éviter la guerre mais une fois que l'on y est embarqué ,il faut tout faire pour l'emporter.Et ces bombardements ont eu un effet moral important et certain sur les allemands.Il fallait insuffler la terreur et le doute dans les esprits des allemands et "petit à petit" c'est ce qui s'est produit.
Par rapport aux ouvriers , lorseque les bombardements massifs ont été employé (1942-1943),ils étaient de "moins en moins " allemands et de plus en plus étrangers.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 26
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  moussman le Lun 09 Mai 2011, 10:40 pm

erbo a écrit:
elgor a écrit:Je ne suis pas un buveur de sang, mais je pars du principe que quand on est en guerre, on doit faire la guerre, sinon on la perd. Et les bombardements on été un des moyens pour les alliés de gagner cette guerre. Quand on a demandé à Goering, la guerre finie, ce qui avait été le plus préjudiciable à l'allemagne, il a répondu "le bombardement permanent". En effet sous les bombardements, l'Allemagne perdait une grande partie de sa substance industrielle (usines, machines, matériaux stratégiques ). Je suis plus dubitatif, sur le fait d'éliminer les ouvriers allemands, car il restait de moins en moins d'ouvriers allemands dans les usines, ils étaient de plus en plus sur le front. Les ouvriers dans les usines allemandes, après 1943, étaient de plus en plus des STO, des déportés astreints au travail forcé, bref des étrangers. Certes il restait des ingénieurs et des techniciens, pour concevoir les machines ou encadrer la production, mais ils étaient parmi les éléments les plus sauvegardés.

Les bombardements ont fait des centaines de milliers de victimes ? Et oui ! c'est la guerre ! ca tue la guerre

Totalement d'accord avec le commentaire.Il faut tout faire pour éviter la guerre mais une fois que l'on y est embarqué ,il faut tout faire pour l'emporter.


C'est justement cela qui est dommage. Il est triste d'en arriver là, mais c'est pourtant ce qui c'est produit: on est en guerre, alors si il faut massacrer les populations des pays adverses pour gagner, on le fait! C'est à cause de ces doctrines que plus de la moitié des victimes de la deuxième guerre sont des civils. Les bombardements anglais ont affaiblis l'Allemagne, le contraire aurait été étonnant vu leur ampleur, et ont eu un impact moral, mais pas forcemment négatif.
Les bombardements de terreur peuvent entretenir la haine de ceux qui les commettent. Les bombardements Allemand ont déclenchés une vague de solidarité sans précédent en Angleterre, alors pourquoi des phénomènes de ce types n'auraient pas lieux en Allemagne? Si j'avais été un civil Allemand, j'aurais certainement gardé une rancœur et une haine envers les Anglais et leur bombardiers. Cela a peut être rendu les Allemand plus "féroce" encore, en alimentant leur envie de vaincre et de se venger. C'est un terrible cercle vicieux...
Même ma grand mère qui a vécu les bombardements en France considère les pilotes comme des salauds, car ils volaient à grande altitude pour éviter les DCA. Des milliers de civils sacrifiés ainsi à chaque raid... Une bombe de 250 kg est même tombée dans son jardin, juste au dessus de la cave où elle se trouvait avec sa famille, sans exploser heureusement... L'objectif de ce raid était la gare de Noisy le Sec, à plusieurs km de sa maison! C'est dire si la précision était sacrifiée...
Si même des français ont gardés de la rancœur envers ces pilotes, que dire des Allemands?L'impact moral des bombardements n'a-t-il été que négatif? A-t-il vraiment servi les alliés?

avatar
moussman
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 45
Age : 24
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  sukhoi le Lun 09 Mai 2011, 11:45 pm

moussman a écrit:
Même ma grand mère qui a vécu les bombardements en France considère les pilotes comme des salauds, car ils volaient à grande altitude pour éviter les DCA. Des milliers de civils sacrifiés ainsi à chaque raid... Une bombe de 250 kg est même tombée dans son jardin, juste au dessus de la cave où elle se trouvait avec sa famille, sans exploser heureusement... L'objectif de ce raid était la gare de Noisy le Sec, à plusieurs km de sa maison! C'est dire si la précision était sacrifiée...
Si même des français ont gardés de la rancœur envers ces pilotes, que dire des Allemands?L'impact moral des bombardements n'a-t-il été que négatif? A-t-il vraiment servi les alliés?


Le problème c'est que l'on confond certaines cause: la précision des bombardements n'est pas un problème politique mais technique. De plus la navigation aéronautique est loin d'être chose aisée, rien ne ressemble plus a une gare qu'une autre gare. En l'occurrence aux alentours de Noisy-le-sec je trouve 4 a 5 complexes ferroviaires pouvant être confondus dans le feu de l'action.
Tant qu'a descendre a des altitudes plus basses, l'idée est alléchante mais un obus de 20 dans un viseur Norden n'aide pas forcément a son bon fonctionnement...

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Ming le Mar 10 Mai 2011, 2:51 am

...Ajouté au fait que les conditions d'entraînement au dessus de l'Arizona et du Nouveau-Mexique n'ont rien à voir avec les conditions rencontrées en Europe, spécifiquement en Hiver et en GB et au commencement de la campagne en 1942 il n'était pas question de bombarder au travers de la couche nuageuse et au radar "Mickey".

Ensuite la nature des formations de bombardiers fait qu'il y a toujours eu un décalage au largage des bombes entre le Master bomber ou le Deputy et les autres appareils, que ce soit pour l'USAAF ou la RAF. Rien que ce détail peut signifier une erreur de plusieurs km. C'est comme ça qu'à Vienne en 1944 au lieu de raser la ville, c'est la forêt limitrophe qui a été ratiboisée et ça n'est pas le seul exemple (Tours, gare de Saint Pierre, 1944 aussi, Versailles gare des Chantiers 1944, etc., etc.).

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  erbo le Mar 10 Mai 2011, 5:17 pm


Les bombardements anglais ont affaiblis l'Allemagne, le contraire aurait été étonnant vu leur ampleur, et ont eu un impact moral, mais pas forcement négatif.
Les bombardements de terreur peuvent entretenir la haine de ceux qui les commettent. Les bombardements Allemand ont déclenchés une vague de solidarité sans précédent en Angleterre, alors pourquoi des phénomènes de ce types n'auraient pas lieux en Allemagne? Si j'avais été un civil Allemand, j'aurais certainement gardé une rancœur et une haine envers les Anglais et leur bombardiers. Cela a peut être rendu les Allemand plus "féroce" encore, en alimentant leur envie de vaincre et de se venger. C'est un terrible cercle vicieux...
Si même des français ont gardés de la rancœur envers ces pilotes, que dire des Allemands?L'impact moral des bombardements n'a-t-il été que négatif? A-t-il vraiment servi les alliés?

Il est plus que probable que chez certains allemands ,ces bombardements aient exarcébé leur désir de revanche ainsi que leur haine.C'est évident que les allemands éprouvaient de la haine pour les pilotes alliés.Cependant ,au fur et à mesure les allemands ont été atteint par une lassistude éxtrème.Pour les combattants l'impact moral a été terrible.Même l'arrière était devenu un front!!!!! Il n'est pas possible de dire ,d'un ton péremptoire, "l'impact moral des bombardements n'a été que négatif".Cependant le fait que les armes de represailles furent mis en action beaucoup trop tard et avec un succès relatif accrut encore le sentiment d'impuissance et d'abattement qui frappa les allemands.Et le moral allemand a donc eu plutot tendance à décroître (encore plus chez les personnes d'age murs ou séniors)

Ainsi l'impact moral des bombardements a plutôt été négatif et cela a eu tendance a servir les alliés.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 26
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  moussman le Mar 10 Mai 2011, 6:28 pm

Effectivement, je suis d'accord avec toi Erbo, ton explication est claire.
Ce qui me désole, ce sont les moyens mis en oeuvre et les conséquences civiles monstrueuses pour en arriver à la conclusion: l'impact moral des bombardements a été plutot négatif. Les 40 000 victimes de Dresde et Hambourg en juin 43 ainsi que toutes les autres en valaient-t-elles vraiment la peine? Aujourd'hui encore le débat a lieu, ce qui laisse douter d'une efficacité grandiose...
Je ne pense pas que la meilleure façon de gagner une guerre soit de commettre des crimes de guerre. Et, avec du recul, les bombardements alliés peuvent etre considérés comme tel, malheureusement.
avatar
moussman
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 45
Age : 24
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Luhkah le Mar 10 Mai 2011, 6:48 pm

erbo a écrit:
Il est plus que probable que chez certains allemands ,ces bombardements aient exarcébé leur désir de revanche ainsi que leur haine.C'est évident que les allemands éprouvaient de la haine pour les pilotes alliés.Cependant ,au fur et à mesure les allemands ont été atteint par une lassistude éxtrème.Pour les combattants l'impact moral a été terrible.Même l'arrière était devenu un front!!!!! Il n'est pas possible de dire ,d'un ton péremptoire, "l'impact moral des bombardements n'a été que négatif".Cependant le fait que les armes de represailles furent mis en action beaucoup trop tard et avec un succès relatif accrut encore le sentiment d'impuissance et d'abattement qui frappa les allemands.Et le moral allemand a donc eu plutot tendance à décroître (encore plus chez les personnes d'age murs ou séniors)

Ainsi l'impact moral des bombardements a plutôt été négatif et cela a eu tendance a servir les alliés.

Ce qui implique que le moral des allemands a été atteint essentiellement dans la mesure ou ils étaient incapable d'une riposte efficace ?

Cela signifie que l'impact moral a surtout été contingent. Les allemands auraient-ils eut la capacité de riposte, l'impact moral eut été moindre ?
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Ming le Mer 11 Mai 2011, 1:44 am

On ne peut pas comparer le Blitz et les bombardements sur l'Allemagne. D'abord parce que les forces employées sont plus que du simple au quadruple et ensuite parce que le Blitz s'est concentré sur une période de temps, à savoir la Bataille d'Angleterre jusqu'en octobre 1941 grosso modo. Ensuite, l'Allemagne a été bombardée nuit et jour tandis que la Grande-Bretagne a d'abord été bombardée de jour, puis de nuit sur changement de tactique. De plus, le tonnage de bombes larguées est bien inférieur en GB.

Quoi qu'il en soit, en termes d'objectif le plus bombardé, ce n'est pas l'Allemagne qui remporte la main mais la GB, ou plutôt Malte (42 fois le tonnage largué sur Conventry, ville la plus bombardée en pleine Bataille d'Angleterre parce que centre de production d'armement). Étant donné la situation et la position de l'ile, le manque de ravitaillement, les civils et militaires n'ont eu d'autre choix que celui de subir et d'attendre.


_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  erbo le Mer 11 Mai 2011, 2:51 pm

Luhkah a écrit:
erbo a écrit:
Il est plus que probable que chez certains allemands ,ces bombardements aient exarcébé leur désir de revanche ainsi que leur haine.C'est évident que les allemands éprouvaient de la haine pour les pilotes alliés.Cependant ,au fur et à mesure les allemands ont été atteint par une lassistude éxtrème.Pour les combattants l'impact moral a été terrible.Même l'arrière était devenu un front!!!!! Il n'est pas possible de dire ,d'un ton péremptoire, "l'impact moral des bombardements n'a été que négatif".Cependant le fait que les armes de represailles furent mis en action beaucoup trop tard et avec un succès relatif accrut encore le sentiment d'impuissance et d'abattement qui frappa les allemands.Et le moral allemand a donc eu plutot tendance à décroître (encore plus chez les personnes d'age murs ou séniors)

Ainsi l'impact moral des bombardements a plutôt été négatif et cela a eu tendance a servir les alliés.

Ce qui implique que le moral des allemands a été atteint essentiellement dans la mesure ou ils étaient incapable d'une riposte efficace ?

Cela signifie que l'impact moral a surtout été contingent. Les allemands auraient-ils eut la capacité de riposte, l'impact moral eut été moindre ?
Il ne faut pas oublier que la propagande allemande avait fait un travail monstrueux en prommettant une revanche éclatante par le biais des "armes miracles". en effet le moral "remonte" lorseque l'on est capable de faire subir des pertes très lourdes à l'adversaire (d'ou les querelles de chiffres sur les pertes).or le fait que ces promesses ne se sont pas réalisés a entrainé une désillusion elle même entrainant une démoralisation chez les allemands (au fur et à mesur que la guerre continuait).
Il est certain que malgrés tout ,on reste dubitatif par rapport à ces bombardements. Ils ont entrainé la déstruction d'un patrimoine inéstimable et massacré des centaines de milliers de civil avec un résultat purement militaire très moyen. et d'un autre côté ces bombardements ont enfoncé dans le crâne des allemands l'idée que la supériorité des alliés étaient telle que l'espoir de victoire était très mince voire inéxictant.Celà a donc contribué à la victoire des alliés.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 26
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Ming le Mer 11 Mai 2011, 3:19 pm

erbo a écrit:Il ne faut pas oublier que la propagande allemande avait fait un travail monstrueux en prommettant une revanche éclatante par le biais des "armes miracles". en effet le moral "remonte" lorseque l'on est capable de faire subir des pertes très lourdes à l'adversaire (d'ou les querelles de chiffres sur les pertes).or le fait que ces promesses ne se sont pas réalisés a entrainé une désillusion elle même entrainant une démoralisation chez les allemands (au fur et à mesur que la guerre continuait).

Plus d'une fois la revanche a été avancée : avec le baby blitz en 1944, puis avec les V1 et ensuite les V2. Aucun des trois moyens n'a su infliger des pertes sensibles, en tous points de vue.
Ca n'a pas empêché la propagande allemande d'abreuver les civils et militaires de communiqués triomphants mais ça n'a eu aucun impact sur leur moral : d'abord il n'y a eu aucun moyen de vérifier les dégâts ou pertes infligées, ensuite vu l'état de l'Allemagne en 1944, la plus grande hâte de la populace était de voir le conflit se finir une fois pour toutes.

erbo a écrit:Il est certain que malgrés tout ,on reste dubitatif par rapport à ces bombardements. Ils ont entrainé la déstruction d'un patrimoine inéstimable et massacré des centaines de milliers de civil avec un résultat purement militaire très moyen. et d'un autre côté ces bombardements ont enfoncé dans le crâne des allemands l'idée que la supériorité des alliés étaient telle que l'espoir de victoire était très mince voire inéxictant.Celà a donc contribué à la victoire des alliés.

Ca n'a pas enfoncé dans le crâne. La supériorité aérienne alliée est telle que dès 1942 les Allemands n'ont aucun moyen de stopper les vagues déferlantes de bombardiers qui survolent nuit et jour l'Allemagne. L'espoir de victoire s'effondre réellement lorsque les forces alliées entrent en Allemagne, donc bien plus tard, et c'est surtout l'arrivée des forces de l'armée rouge qui font réellement comprendre aux Allemands que les carottes sont cuites.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  erbo le Mer 11 Mai 2011, 4:02 pm

Ming a écrit:
erbo a écrit:Il ne faut pas oublier que la propagande allemande avait fait un travail monstrueux en prommettant une revanche éclatante par le biais des "armes miracles". en effet le moral "remonte" lorseque l'on est capable de faire subir des pertes très lourdes à l'adversaire (d'ou les querelles de chiffres sur les pertes).or le fait que ces promesses ne se sont pas réalisés a entrainé une désillusion elle même entrainant une démoralisation chez les allemands (au fur et à mesur que la guerre continuait).

Plus d'une fois la revanche a été avancée : avec le baby blitz en 1944, puis avec les V1 et ensuite les V2. Aucun des trois moyens n'a su infliger des pertes sensibles, en tous points de vue.
Ca n'a pas empêché la propagande allemande d'abreuver les civils et militaires de communiqués triomphants mais ça n'a eu aucun impact sur leur moral : d'abord il n'y a eu aucun moyen de vérifier les dégâts ou pertes infligées, ensuite vu l'état de l'Allemagne en 1944, la plus grande hâte de la populace était de voir le conflit se finir une fois pour toutes.

erbo a écrit:Il est certain que malgrés tout ,on reste dubitatif par rapport à ces bombardements. Ils ont entrainé la déstruction d'un patrimoine inéstimable et massacré des centaines de milliers de civil avec un résultat purement militaire très moyen. et d'un autre côté ces bombardements ont enfoncé dans le crâne des allemands l'idée que la supériorité des alliés étaient telle que l'espoir de victoire était très mince voire inéxictant.Celà a donc contribué à la victoire des alliés.

Ca n'a pas enfoncé dans le crâne. La supériorité aérienne alliée est telle que dès 1942 les Allemands n'ont aucun moyen de stopper les vagues déferlantes de bombardiers qui survolent nuit et jour l'Allemagne. L'espoir de victoire s'effondre réellement lorsque les forces alliées entrent en Allemagne, donc bien plus tard, et c'est surtout l'arrivée des forces de l'armée rouge qui font réellement comprendre aux Allemands que les carottes sont cuites.

une dégradation de l'allemagne provoquée par les bombardements ,entrainant le sentiment que vous avez si bien décrit.(enfoncé dans le crâne est une image). Ce sont surtout les bombardements de 1943 (hambourg notemment ) puis les années suivantes qui ont fortement impréssionné les allemands.je n'ai pas dit que les allemands avaient perdu toute espoir de victoire des 1942 ou 1943. Cependant leur moral va lentement se détériorer ainsi que leur foi en la victoire finale . et l'un des facteurs qui contribua de façon significative à cette déterioration est le bombardemnt éffroyable subi par la population allemande.

erbo
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 162
Age : 26
Localisation : normandie
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardmeents sur l'Allemagne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum