L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  tietie007 le Jeu 08 Mar 2007, 10:37 am

Naissance d’une super-puissance, l’URSS de 1941 à 1945, par Philippe Naud, Vae Victis n°65, Novembre-Décembre 2005.

Les passages précédés par un * et () sont des réflexions personnelles.
Je me suis permis, aussi, de structurer l'article pour en faciliter la lisibilité.


1) Naissance d’une armée.

a) Génèse d’une armée.

La guerre civile constitue un creuset de la pensée militaire soviétique, qui, à la différence de l’Occident reste basée sur le mouvement et l’offensive. La paix revenue, si le jeune Etat réduit de manière drastique ses forces, il consacre encore de 12 à 16% de son budget à son armée.
Dans les années 20, les Soviétiques développent l’art opérationnel, entre la tactique et la stratégie et théorisent la « bataille en profondeur », visant à pénétrer les défenses adverses jusqu’à 100 kilomètres ou plus pour désorganiser le dispositif adverse, bref, une Blitzkrieg avant la lettre. Pour se faire, ils préconisent l’emploi de moyens modernes, les chars, les avions et les paras, dans le cadre de groupements combinés.
En 1929, les premiers engins, les MS-1, voient le jour. 4 ans plus tard, la cadence annuelle est de de 3 000 blindés.
Chaque division obtient bientôt un bataillon de chars et, dès 1932, soit 3 ans avant la première Panzerdivision, naissent deux corps mécanisés. En 1935, près de Kiev, de larges détachements parachutés ou aérotransportés sont déployés lors des manœuvres, rencontrant le scepticisme de tous les observateurs, sauf des allemands !
En 1937, l’URSS dépense 26,4% de son PIB pour sa défense contre 23,5 % pour l’Allemagne, le Japon, engagé en Chine, tenant la 1ere place avec 28,2 %.

Avec le départ de Trotsky (le père de l'armée rouge), remplacé par M.V.Frounzé, le 26 janvier 1925, commence une période réforme de l’Armée des Travailleurs et des Paysans soviétiques (RKKA). Frounzé était hostile à une milice de travailleurs voulue par Trotsky (*Les nazis ont eu le même débat, entre Rohm, qui voulait faire de sa S.A. une armée révolutionnaire, et bien sûr la Wehrmacht qui voulait toujours avoir le monopole de l'action guerrière. Hitler a réglé le problème en éliminant Rohm et ses adjoints lors de la Nuit des longs couteaux !) et il est partisan d’une armée permanente, unique moyen de mener une guerre de mouvement offensive contre les puissances bourgeoises. Appuyé par le chef d’état-major général de la RKKA, M.N.Toukhatchevski, Frounzé développe une nouvelle doctrine appelée « doctrine prolétarienne militaire ».
Toukhatchevski et Triandafilov développaient la fameuse attaque en profondeur.

c) Purge et confusion.

Au printemps 1937, Toukhatchevski, alors Commissaire Adjoint à la Défense, va être jugé et exécuté. Cette exécution inaugure les gigantesques purges qui vont toucher l’armée rouge. Au moins 40 % des officiers sont arrêtés et exécutés, notamment les plus hauts gradés. Le niveau de compétence s’effondre.

2) L’URSS une gigantesque usine d’armement.



a) Une production massive.

De 1937 à 1940, les dépenses militaires sont passées de 16,5 % du budget à 32,6 % !! De 1939 à 1941, 161 divisions sont formées et l’armée passe de 1,5 millions d’hommes à 4,2 millions !
[/u][
b) Une doctrine confuse.

Mais les évolutions contradictoires de la doctrine (*le fameux Koulikov qui démantela l'arme blindée !), les grandes purges peuvent expliquer les médiocres performances des campagnes de 1939-1940. Si en septembre 1939, 4 corps mécanisés existent, pour être ensuite dissous, il faut attendre la défaite de la France pour en créer de nouveaux 8 ! Quand, à l’automne, le nombre de Panzerdivisionen double, 20 nouveaux corps voient le jour pour un total de 29, en juin 1941. Mais le manque de spécialistes et l’impréparation de l’armée rouge à une guerre avec l’Allemagne vont aboutir au désastre des premiers mois de la guerre.

c) Puissance et faiblesse de l’armée rouge.

En juin 1941, chaque corps doit aligner environ 1 100 chars, dont plus de 800 KV et T-34, matériels sans équivalent à l’époque, mais seuls 1 400 de ces derniers sont disponibles. Malgré cela, l’URSS possède 23 000 chars et de 9 500 avions(*On peut comprendre l'étonnement des allemands après les pertes gigantesques, chez les soviétiques, dans les premiers mois de la campagne ! Tel le Phénix qui renaît de ses cendres, l'armée rouge alimentait continuellement le front.).
Mais dès les premiers jours de la guerre, la Luftwaffe va détruire 1 200 appareils soviétiques et les Me109 dominent l’espace aérien même contre les modernes MiG-3 et LaGG-3 qui sont mal maîtrisés par leurs pilotes. Les chars de modèle anciens, comme le BT-7 et T-26, disposent d’un bon canon de 45 mm mais sont employés dans des charges suicidaires. En octobre 1941, près de 20 000 chars soviétiques ont été perdus et 50% de l’artillerie va disparaître entre juin et décembre !
Les premiers mois de la guerre vont être catastrophiques pour l’infanterie ! Fin septembre, c’est plus de 2,7 millions d’hommes qui manquent à l’appel.

3) Le redressement de l’armée rouge.

a) Survivre !

L’armée rouge, par la force des choses, tourne le dos à la structure trop complexe de juin 41. Les unités adoptent une organisation plus simple et moins généreuses à tous les niveaux. Les divisions de fusiliers perdent 60 % de leur artillerie et 25 % de leurs effectifs ainsi que 50 % de leur cavalerie !
Dans les troupes blindées, en août 41, les corps d’armées disparaissent au profit de brigades, à seulement 91 chars.
Dans l’aviation, les régiments se limitent à 30 appareils au lieu de 60.
Les échelons de commandement sont également simplifiés, les corps d’armée disparaissent au profit de petites armées combinées avec au maximum 5 ou 6 divisions de fusiliers, 1 à 2 cavalerie et 2 ou 3 brigades de chars. Mais les pertes abyssales des premiers mois font que la dotation des brigades de chars diminue avec 69 engins en septembre, puis 46 en décembre, mais la réalité est souvent pire. Début décembre, elles totalisent en moyenne 12 chars ! Quant aux divisions de fusiliers, elles alignent souvent à peine la moitié de l’effectif théorique.
Les tactiques soviétiques sont suicidaires. Si Joukov ordonne à ses subordonnés d’éviter les assauts frontaux et de rechercher à envelopper l’ennemi, en novembre 1942, il fera exactement le contraire lors de l’opérationMars[/i), contre le saillant de Rjev qui finira en fiasco avec au moins 335 000 pertes. En Juillet 1942, la destruction de la [i]2e armée de Choc coûtera 66 000 hommes et livrera Vlassov aux allemands !

b) La loi du nombre.

La réforme de l’appareil de mobilisation sort indemne des purges et permet, dès l’été 1941, de disposer rapidement de renforts. D’ailleurs, en août, le général Halder écrit :
« Nous nous attendions à 200 divisions mais maintenant nous en avons identifié déjà 360 ».
En 1941, sur un potentiel de 14 millions d’hommes, l’URSS en lève près de 9 millions pour créer 29 armées combinées et 10 autres au printemps suivant. Pas moins de 97 divisions de fusiliers et 82 de cavalerie montent en ligne avant fin 1941. Même la marine soviétique engage près de 500 000 hommes dans les combats terrestres dont près de 150 000 issus de la lointaine flotte du Pacifique. Ces marins forment 42 brigades d’infanterie navale. Cet énorme potentiel explique à la fois les pertes conséquentes en 1941-1942 et la survie du pays.
Enfin l’armée rouge fait largement appel aux femmes qui représentent près de 9% de son effectif total. (*Alors qu'Hitler, sous la pression de ses Gauleiters ne les mobilisera pas.)

c) La montée en puissance.

A la différence de l’Allemagne (*le discours sur la Guerre Totale de Goebbels au Palais des Sports de Berlin, n'a lieu que le 18 février 1943 !!), l’URSS met très vite son économie au seul service de la guerre. En fait, avant même le début du conflit, le pays vit déjà avec «une économie de guerre en temps de paix. ».
Dès le 2eme semestre 1941, le pays produit 4 300 chars contre 3 900/an pour le Reich (chiffre pour l’année !! De plus la production allemande inclut les canons d’assaut et chasseurs de chars.).
[*Cette faiblesse chronique de la production militaire allemande sera une des clés de sa défaite à l'Est ! Les allemands, si ils ont régulièrement amélioré le matériel, n'ont jamais vraiment pu augmenter leur potentiel numérique, au niveau des chars, sur le front de l'Est, contrainte de ce que les historiens anglais ont appelé : l'économie de la Guerre Eclair.]

Pour 1942, les chiffres passent respectivement à 24 400 et seulement 6 300… (*Il ne faut pas aller chercher plus loin les causes de la défaite allemande !)
Les réformes de Speer, qui remplacer le Dr Todt après sa mort accidentelle, début 1942, ne permettent pas au Reich de rattraper son retard. Le Tigre I, vedette de la Panzerwaffe, est construit entre 1942 et 1944 à 1 354 exemplaires, quand 1 500 T-34 sont fabriqués par mois !! (*Le Tigre est l'exemple même du peu de rationalité de la conception militaire allemande. Bijou technologique, ce monstre d'acier est très fragile, et ne pourra pas être endivisionné dans une PzD, étant trop lent. Son utilité opérationnelle est donc plus que douteuse !)
Les usines automobiles soviétiques produisent 14 000 exemplaires des chars légers T-60 et T-70, entre 1941 et 1943.
Le T-70 devient alors obsolète et son châssis sert pour le canon automoteur léger SU-76 dont plus de 12 600 sont construits jusqu’en 1945.
Dans l’aviation, la production atteint des sommets avec la fabrication de 36 163 avions d’assaut Il-2 « Stormovik » ! Même si il faudra attendre 1943 pour que l’aviation récupère des pertes de 1941, peut être 7 500 appareils entre juin et septembre ! L’arrivée de meilleurs avions, comme le Yak-9 va de pair avec de nouvelles tactiques.

d) Les causes du miracle productiviste soviétique.

La culture technologique des soviétiques explique aisément de tels chiffres. D’abord ils utilisent des matériaux peu complexes, à l’image du bois pour les avions. Ensuite, ils privilégient les performances sur le court terme, arguant de la faible durée de vie des armements. La structure en bois des chasseurs Lavochkine La-5FN et La-7, d’excellents appareils, ne reçoit ainsi aucun traitement fongicide, ce qui entraîne leur retrait rapide une fois le conflit terminé.
De même, ils simplifient les matériels, tels les chars T-34 munis de roues en acier, sans patins en caoutchouc, pour le plus grand inconfort de l’équipage, mais qui nécessitent deux fois moins d’heures de fabrication en 1943 qu’en 1941.
Enfin, les matériels privilégient la quantité aux dépens de la souplesse d’emploi. Ainsi, le T-34, à l’ergonomie médiocre et sans radios, restent impropres aux missions de reconnaissance à la différence du complexe, puissant et rare Panther allemand !

3 tendances lourdes caractérisent l’effort de guerre soviétique. D’abord des choix drastiques :
- la marine abandonne tout projet de navire de ligne pour se limiter aux unités légères.
- l’aviation se concentre sur les chasseurs, avions d’attaque et bombardiers légers.
- il en va de même dans les armements terrestres où les blindés légers disparaissent au profit des chars. Cependant seule l’aide alliée autorise cet aspect majeur.

Les anglo-saxons ont apporté un soutien massif à l’URSS. 2 000 locomotives, 11 000 wagons, 400 000 camions et Jeeps, 12 100 chars et automoteurs, 7 000 autres engins, du transport de troupes Universal Carrier anglais au semi-chenillé antiaérien M17 américain qui n’existent pas dans l’arsenal de l’armée rouge.

Dès 1942, 24 corps de chars voient le jour, avec chacun 160 blindés, puis 195 en 1943, pour atteindre 270 en 1944 , suivis par 10 corps mécanisés. Tout le reste suit ! En 1945, une division de fusiliers compte 20 fois plus de pistolets-mitrailleurs qu’en 1941 et son artillerie est quatre fois plus puissante.
La cavalerie perçoit de généreuses dotations en chars à partir de 1943, chacun des 7 corps existant alignant plus d’engins qu’un PzD !
L’aviation engage deux fois plus d’appareils en 1945 qu’en 1941, et l’URSS a construit 88 300 appareils durant la guerre contre 296 000 aux américains !
La quantité soviétique a donc triomphé de la qualité allemande !
Enfin pas moins de 43 divisions d’artillerie existent avec environ 450 pièces chacune !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  tietie007 le Jeu 08 Mar 2007, 1:37 pm

l’opération [i]Mars[/i), contre le saillant de Rjev qui finira en fiasco avec au moins 335 000 pertes.

En ce qui concerne cette opération, Pavel Soudoplatov révèle dans le livre,
"Missions Spéciales, mémoire d'un maître-espion soviétique : Pavel Soudoplatov", de Anatoli et Paval Soudoplatov aidé de Jerrold et Leona Shecter, Editions du Seuil, 1994, p.205,

que dans le cadre de l'opération d'intoxication, nom de code "Monastère" (j'y reviendrai dans un autre topic), les russes, au détriment même de Joukov, avait averti les allemands de l'imminence de l'opération Mars, par le biais de leur agent double, Alexandre Demianov, dans le seul but de confirmer la fiabilité de cet espion auprès des nazis.
L'opération Mars fut un désastre pour les armées russes, mais permit le succès de l'opération Uranus !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  stan_hudson le Jeu 08 Mar 2007, 4:37 pm

Interessant, je comprend mieux certaines choses.
Merci, pouce
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Invité le Ven 09 Mar 2007, 7:44 am

Bonjour,
Interessant, merci.
tietie007 a écrit:La quantité soviétique a donc triomphé de la qualité allemande !
Il est clair que la quantite fut un facteur cle. Quelque soit le nombre d'hommes tues ou le nombre de chars et de canons detruits, il en arrivait le double derriere.

Mais au niveau qualite, ne trouves-tu pas que l'Armee Rouge de 1944-45 valait bien la Wehrmacht de 1940-43 ?

Les Ivans etaient motives, courageux, bien equipes contre le froid (Souvent mieux que les Landsers) et j'ai lu a plusieurs reprises que les soldats allemands recuperaient tres volontiers les armes legeres sovietiques.

Pour le materiel, je ne suis pas tres connaisseurs, mais il me semble que le T34 etait un bon char, qui passait mieux la boue et la neige que les Panzers, et que le char lourd russe (KV, c'est ca ? ) semait toujours la panique en face ?

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  tietie007 le Ven 09 Mar 2007, 9:13 am

Je ne suis pas, moi-même, un grand spécialiste de l'armement, mais il est clair que l'excellence du matériel allemand a été un mythe qui a perduré longtemps !
Dans les blindés, les chars allemands étaient inférieurs aux chars français et , bien sûr, nettement inférieurs aux T-34 et KV. Il a fallu attendre fin 1942 pour voir sortir le Tigre, monstre d'acier peu adapté aux contraintes de Blitzkrieg, et 1943 pour voir apparaître le Panther, bijou technologique, mais très fragile et complexe à entretenir !
Les russes ont privilégié, comme le dit bien l'article, la rusticité et le côté "pratique" à l'excellence technologique ! Et je crois qu'ils n'ont pas changé par la suite.
Je me rappelle de ma lointaine formation militaire, où l'instructeur prenait l'exemple de la robustesse de l'AK-47, fusil d'assaut soviétique apparu après la guerre, arme rustique et passe-partout, pour le comparer au Famas, arme qui équipe l'armée française, bijou de technique mais assez fragile ...

Mais ce qui est impressionnant, ce sont les chiffres de production soviétique par rapport aux allemands ...
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Catalina le Ven 09 Mar 2007, 12:32 pm

Mauvais exemple l'AK-47... il s'agit d'une copie du StuG-44 allemand... Pour les chiffres de production, comme cela a été montré dans un autre topic, ceux-ci n'auraient pas été possible sans l'aide américaine apportée aux Russes par le biais du Lend-Lease.
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  tietie007 le Ven 09 Mar 2007, 1:05 pm

Jusqu'en 1941 il n'y avait pas d'aide américaine et pourtant, la production de chars était assez monstrueuse ! L'URSS était une gigantesque usine d'armement ...
Le Lend-lease a certainement contribué, par la suite, à l'accélération de la production soviétique. Mais à l'origine, le complexe militaro-indusriel soviétique était très puissant !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Invité le Ven 09 Mar 2007, 1:09 pm

Catalina a écrit:Mauvais exemple l'AK-47... il s'agit d'une copie du StuG-44 allemand... Pour les chiffres de production, comme cela a été montré dans un autre topic, ceux-ci n'auraient pas été possible sans l'aide américaine apportée aux Russes par le biais du Lend-Lease.
Vouai, c'est les Ricains qu'on equippe l'Armee Rouge.
Et d'ailleurs equippe tout le monde.
maleureu gri
Boris est demande au parloir...

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Catalina le Ven 09 Mar 2007, 3:10 pm

Je redonne le lien pour les fervents supporters de l'Armée Rouge... castet

http://lend-lease.airforce.ru/english/documents/index.htm
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  tietie007 le Ven 09 Mar 2007, 3:13 pm

Catalina, je ne conteste pas l'aide américaine à l'URSS. Elle fut notamment cruciale dans certains secteurs logistiques. Mais les soviétiques, sur quelques segments, comme les chars, l'artillerie ou l'aviation, étaient hyper-performants ! 23 000 chars en 1941, et celà sans l'aide américaine !! Heureusement, d'ailleurs, car 6 mois après il n'en restait que 3 000, mais que du bon !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Oncle Boris le Sam 10 Mar 2007, 12:40 am

Bon, déjà pour être clair : l’Armée rouge que je défends, c’est celle qui se sacrifia héroïquement, qui creusa le tombeau de la Wehrmacht, qui abattit la Luftwaffe, qui résista implacablement, celle qui accomplit des exploits individuels ou plus générales. Ce n’est en aucun cas celle qui instaura le rideau de fer dans les pays d’Europe de l’Est, qui viola deux millions de femmes allemandes, et qui servit l’un des (le ?) pires régimes totalitaire de l’Histoire.

Concernant cette aide anglo-américaine, qui décidément fait couler beaucoup d’encre :
Entre 41 et 45, l’URSS a ainsi fabriqué 142 800 avions militaires, 102 500 chars et autos blindées, 490 000 bouches a feu dont 92 000 canons d’un calibre supérieur a 75 mm.
102500 chars pour 7000 livrés (dont tous n’ont pas été utilisé), soit 14, 5 fois moins. Les blindés américains et anglais, qui participèrent néanmoins à bien des batailles et furent réellement utile, ne furent pas déterminants. Les choses sont bien différentes pour les matières premières, l’essence, le métal, l’acier, le caoutchouc, la nourriture, inestimable pour l’Union soviétique.

+ une présence de chars anglais dans le secteur de Moscou en décembre 1941.
Par contre, croire que 60% du matériel soviétique était américain, c’est de la pure utopie. C’est comme les russes qui voyaient des Tigres dans chaque char allemand. On peut dire raisonnablement que l’aide américaine et anglaise fut inestimable pour une Union Soviétique au bord du gouffre, et permit sans aucun doute de gagner de précieuses années pour la prise de Berlin. Sauva t-elle l’URSS, qui peut le dire avec certitude ?
A Koursk, on dénombre 10 % de chars anglo-américains parmi les forces blindés soviétiques, un bien beau pourcentage, mais on est très loin des 60%. De toutes façon, les sources sur le Prêt-bail divergent tellement entre auteurs, et surtout entres nationalités, qu’il est impossible d’affirmer un chiffre précis, et donc de savoir l’importance qu’elle entreprit.

-Oncle Boris, voilà …-
avatar
Oncle Boris
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 100
Age : 26
Date d'inscription : 29/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Dan*. le Sam 10 Mar 2007, 2:19 pm

Ce n’est en aucun cas celle qui instaura le rideau de fer dans les pays d’Europe de l’Est, qui viola deux millions de femmes allemandes, et qui servit l’un des (le ?) pires régimes totalitaire de l’Histoire.
Si je suis d'accord avec toi que dire que le matériel utilisé par les soviétiques était à 60% fourni par les anglo-américains, c'est utopie, sur celle la, je suis, je l'avoue, quelque peu choqué.
Si ce n'est pas l'armée rouge qui acommis ces actes, alors qui c'est?
avatar
Dan*.
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 28/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Oncle Boris le Sam 10 Mar 2007, 2:28 pm

Je me suis mal fait comprendre.
Je voulais dire que je défendais l'Armée rouge parce qu'elle tua 80% des forces de l'Axe, mais que je n'approuverais en aucun cas, et que je condamne, toutes les atrocités qu'elle avait commises en le faisant pas, et plus tard.

-Oncle Boris, les métaphores me tueront ...-
avatar
Oncle Boris
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 100
Age : 26
Date d'inscription : 29/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  maxwwii le Mar 21 Aoû 2012, 5:35 am

Petite question !

Quels sont les effectifs de l'Armée Rouge en 1945 ? (Infanterie, Chars, Aviation ?)
L'Armée Rouge pouvait-elle toujours remplacer ses pertes humaines en 1945 ?

maxwwii
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 29/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

les russes,pires que les nazis?

Message  victor le Dim 01 Déc 2013, 6:33 pm

les americains ont armé les russes pour pouvoir gagner la guerre;moi je suis né apres la guerre,ce sont les vainqueurs qui ecrivent l'histoire,je me suis toujours demander,que serait devenue l'europe ci les nazis avaient gagnés la guerre?je fais pas d'apologie,c'est juste une question a laquelle personne peut repondre.
avatar
victor
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 215
Age : 73
Localisation : gasgogne
Date d'inscription : 24/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Prosper Vandenbroucke le Dim 01 Déc 2013, 8:11 pm

Sardou n'a-t-il pas chanté "Vous seriez tous en Germanie" ?



Amicalement
Prosper clin doeil gri
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 759
Age : 67
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  route66 le Lun 02 Déc 2013, 5:34 am

.
avatar
route66
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 670
Age : 49
Localisation : Breton dans le desert du Nevada USA
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  route66 le Lun 02 Déc 2013, 5:40 am

victor a écrit:les americains ont armé les russes pour pouvoir gagner la guerre;moi je suis né apres la guerre,ce sont les vainqueurs qui ecrivent l'histoire,je me suis toujours demander,que serait devenue l'europe ci les nazis avaient gagnés la guerre?je fais pas d'apologie,c'est juste une question a laquelle personne peut repondre.
Il n'y aurait surement pas tout ce foutoir.....
avatar
route66
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 670
Age : 49
Localisation : Breton dans le desert du Nevada USA
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Phil642 le Lun 02 Déc 2013, 5:52 am

route66 a écrit:
victor a écrit:les americains ont armé les russes pour pouvoir gagner la guerre;moi je suis né apres la guerre,ce sont les vainqueurs qui ecrivent l'histoire,je me suis toujours demander,que serait devenue l'europe ci les nazis avaient gagnés la guerre?je fais pas d'apologie,c'est juste une question a laquelle personne peut repondre.
Il n'y aurait surement pas tout ce foutoir.....


??? Pardon ?
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Prosper Vandenbroucke le Lun 02 Déc 2013, 4:45 pm

route66 a écrit:
victor a écrit:les americains ont armé les russes pour pouvoir gagner la guerre;moi je suis né apres la guerre,ce sont les vainqueurs qui ecrivent l'histoire,je me suis toujours demander,que serait devenue l'europe ci les nazis avaient gagnés la guerre?je fais pas d'apologie,c'est juste une question a laquelle personne peut repondre.
Il n'y aurait surement pas tout ce foutoir.....
Je +1 avec Phil et aurais-tu eu l'occasion de chiner dans les brocantes de Végas et environs????
Prosper  Rolling Eyes Rolling Eyes
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 759
Age : 67
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  route66 le Lun 02 Déc 2013, 11:32 pm

Bien sur Prosper toute mes dernieres acquisitions dans la rubrique cantine.

On trouve des trucs sympa dans les vides greniers.

A+
Phil
améric français
avatar
route66
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 670
Age : 49
Localisation : Breton dans le desert du Nevada USA
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Prosper Vandenbroucke le Lun 02 Déc 2013, 11:48 pm

route66 a écrit:Bien sur Prosper toute mes dernieres acquisitions dans la rubrique cantine.

On trouve des trucs sympa dans les vides greniers.

A+
Phil
améric français
Relis bien ce que tu a écrit plus haut.
Tu nous dis qu'il n'y aurait surement pas eu tout ce foutoir si les nazis avaient gagnés la guerre.
Sincèrement penses-tu que tu aurais eu l'occasion de partir aux U.S.A. si tel avait été le cas ?
Ou bien Phil 642 et moi avons mal interprété ton intervention. 
Bonn journée
Prosperp18
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 759
Age : 67
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Luhkah le Mar 03 Déc 2013, 6:51 pm

Bon, je reviens sur le sujet de ce fil de discussion.

D'après ce que j'ai lu, l'armée rouge a disparu non pas une mais deux fois (!) au cours de la campagne a l'est.

La première pendant Barbarossa en 1941, et la seconde pendant la campagne de 1942.

Au fur et a mesure que le conflit progressera, on assistera a une détérioration de la qualité de l'infanterie, puisque les frontoviki de 1941, qui ont acquis leur expérience en Finlande, en Mongolie et pendant la guerre contre la Pologne, vont simplement disparaître. Prisonnier et tuer pour la plupart.

En 1942, les quelques rescapés seront jeté au feu de la campagne du caucase, a Sebastopol, a Stalingrad et sur la route de Voronej, sans compter le long mouroir qu'est le siège de Léningrad. 

Résultat : la qualité de l'infanterie va baisser, car les recrues sont trop jeunes ou trop vieilles, mal entraînées car formées trop rapidement : on ramasse souvent des fantassins dans des villages que l'on vient de libérer. On intègre des groupes de partisans etc...

En conséquence, la discipline vacille souvent, même après 1943, les taux de désertions sont élevés. L'alcoolisme, vieux fléaux russe, est rampant et le pillage, surtout en terre étrangère, est élevé en rang d'institution. 

Elle garde des qualités remarquable cependant : notamment en défensive, au niveau aussi de la débrouillardise et de la capacité a souffrir (Plus ou moins). 

Au niveau matériel, les russes peuvent surtout compter sur la fameuse PPsh, avec 72 balles, est plus pratique en combat de rue et fera ses preuves, notamment a Stalingrad, surclassant la MP allemande, qui ne possèdent que des chargeurs de 36 balles seulement.

Au niveau de l'arme Blindés, ces dernières vont surtout souffrir de multiple remanient organisationnel et de ré-apprentissage tactique.

L'apport des américains est surtout visible pour le marériel logistique : camion, avion, etc... et même si les tanks américains et anglais ne valent pas forcément le T-34, on assistera a certaine version "russifiée", voire "tunée" des Shermans notamment, et des Matilda qui s'ils n'ont pas le punch nécessaire pour affronter PzIV et  Panther, possèdent des capacités tout terrain qui surprendront les allemands.   

L'apport américain va en fait permettre à l'industrie russe de se concentrer sur des matériels rustique mais adapté au milieu primitif qu'est la Russie des années 40, et l'implacable mise en oeuvre du déménagement industriel dans l'oural et du plan achèvera le succès... au prix d'innombrable vie humaine.

Les Russes produisent eux-même plus de 2000 chars par mois, mais il y a quand même pas mal de rebut, et surtout de pannes. Beaucoup de char ne sont pas détruit par les Allemands, mais tombent en panne faute d'un entretien suffisant... Il faudra attendre fin 1944 pour avoir un service logistique correcte.

Au niveau humain, les tankistes sont inférieur en qualités aux allemands, mais leurs pertes sont un peu moins élevées que dans l'infanterie, mais la gestion des ressources humaines reste un point faible : les équipages sont souvent séparés, les hommes qui les composent apprennent rarement à faire autre chose que ce que leurs postes demande.
  
Les communications vont s'améliorer au fur et a mesure du conflit, de presque inexistante en 41, elles deviendront correcte en 43. 

L'attrition à réellement jouer un rôle dans la victoire soviétique et la défaite allemande, et les allemands eux-même vont croire pouvoir compenser le manque d'entraînement de leurs troupes par l'avantage d'un matériel d'une qualité de pointe, certes, mais inadapté a l'environnement dans lequel il est utilisé et dont la production est soumise à un développement anarchique. 

On assiste a peu près à la même évolution au niveau des aviations russes, la VVS et allemandes, la Luftwaffe.

C'est aussi au niveau de l'Artillerie que l'Armée rouge va montrer son avantage, Katioucha, division d'artillerie, et canon de tout calibre vont dés Stalingrad compenser la faiblesse de l'infanterie et dominer l'artillerie Allemande de façon croissante. En attaque, ce sont ces unités, combinée a un art du renseignement et de la reconnaissance consommée qui vont souvent ouvrir la brèche en brisant le système nerveux de la Werhmacht avec de monstrueuse préparation d'artillerie tels que celle du saillant de la tête de pont de Sandomir par exemple.

La maskirovka, l'art du camouflage et de la dissimulation, va jouer un rôle important et dés lors que certaines caractéristiques du système stalinien vont être tournée a l'avantage des russes (Obsession du secret, paranoïa, subversion et désinformation...) contre les allemands plutôt que contre l'armée rouge, cette dernière va pouvoir compter sur une capacité a surprendre son adversaire de plus en plus aisément et ainsi obtenir des victoires moins coûteuse en vie humaine.

Mais dire que l'armée rouge a triomphé uniquement par le nombre est un cliché mensonger, la défaite des allemands tiens autant à leur propre faute qu'aux capacités du haut commandement russe, ainsi qu'à la ténacité de leurs troupes.




Source : Stalingrad, d'Anthony Beevor, et Stalingrad, Koursk et Berlin de J. Lopez.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  tietie007 le Dim 15 Déc 2013, 6:11 am

La victoire de l'armée rouge c'est aussi et surtout l'efficience de l'état soviétique pour produire des armes et mobiliser des hommes. Peu de pays auraient pu résister à la catastrophe que fut les 6 premiers mois de guerre, avec des millions de soldats soviétiques tués ou faits prisonniers et la perte d'un matériel de guerre immense. Le calcul hitlérien que l'état stalinien s'effondrerait après les premières défaites de l'armée rouge fut totalement faux et relève d'une méconnaissance totale du régime soviétique.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Narduccio le Dim 15 Déc 2013, 2:18 pm

@ Luhkah merci de ce résumé très éclairant.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4667
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armée Rouge de 1941 à 1945.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum