Rommel, ange egare chez les nazis ?

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Narduccio le Lun 09 Aoû 2010, 12:44

Yeoman 35 a écrit:Et de là à dire que c'était un "ange", il faut relativiser. La 7. Panzer-Division qu'il commandait en 1940 s'est rendue coupable de crimes de guerre contre les Tirailleurs africains de l'Armée Française dans la région d'Arras. Rommel avaient-ils ordonné ses actes ? Peut-être pas, mais à ma connaissance, il n'a rendu aucun jugement défavorable à ses subordonnés qui s'en sont rendus coupables... En revanche, à Bir Hakeim il semble avoir été "propre".

Il y a une différence de contexte très importante entre la campagne de France et l'Afrique du Nord.
En France, il a peu de chances de tomber aux mains de l'ennemi. De plus, quand ces crimes de guerre se sont produits, il sait que la bataille est gagnée.

A Bir Hakeim ou en Afrique du Nord, il est dans une position bien différente. Premièrement, il est le chouchou du régime, ce qui lui laisse une plus grande latitude dans ce qu'il peut dire ou faire. Ensuite, il est sur un théâtre secondaire où il est la "diva". Aucun autre général d'envergure du coté de l'Axe pour lui faire de l'ombre. Et pour finir, le point le plus important à mon avis, s'il perd, il peut se retrouver coincé et être fait prisonnier. Il devrait alors rendre compte de ses actes à ses ennemis. Ce qui peut en inciter plus un à faire preuve de retenue.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4728
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Kalendeer le Lun 09 Aoû 2010, 21:27

A propos du meurtre de ces tirailleurs, j'ai de sérieux doutes quant à l'implication de Rommel. J'en avais parlé ici :
Rommel raconte que "dans une forêt à l'est de Saumont", lorsqu'il rejoignit ses troupes, ces derniers avaient fait 300 prisonniers. Il ne parle jamais d'Airaines. J'ai donc voulu vérifier sur une carte où se trouvaient ces deux lieux. J'ai compté environ une soixantaine de kilomètres en Airaines et Saumont, où Rommel a terminé les combats du 7 Juin avant de retourner à Marcoquet, où se trouvait son QG et qui se trouve entre Airaines et Saumont, à 40km environs de Saumont. Il était parti le matin de Camps, à une quinzaine de kilomètres au sud d'Airaines. Ce que j'en conclu, c'est que si les dates de l'article sont exactes, Rommel n'a physiquement pas pu être là au moment où les troupes se sont rendues, ni au moment où elles ont été exécutées (à moins que les troupes en question n'aient fait des kilomètres à pieds pour les suivre, mais ce serait franchement idiot). Après, reste à savoir si c'était bien sa division qui se trouvait là, mais étant donné qu'elle était souvent assez étirée vu qu'il en laissa la moitié derrière lui, il est possible que le 8, Airaines ai été tenu par ses troupes... mais il n'empêche que dans les Papiers, on dirait que personne n'a été fait prisonnier à Airaines. Parce qu'il savait que les prisonniers avaient été exécutés et ne les comptait donc pas comme tels, ou parce qu'ils n'existaient pas ? Il pourrait difficilement avoir "oublié", puisqu'il va jusqu'à noter quand il capture deux ou trois hommes...
Donc Rommel n'était pas présent lors du massacre dont on l'accuse ; je n'arrive pas à l'imaginer prenant son téléphone pour ordonner ce genre de choses. Pas forcément parce qu'il est trop "gentil" pour ça, mais juste parce que ces prisonniers l'indiffèreraient probablement trop pour qu'il y pense.
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 28
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  hessekerler le Jeu 19 Aoû 2010, 20:16

Bien sur il etait pas un ange. mai est ce qu'il ya vraiment des anges en militaire? je ne pense pas. tous le monde commit des crimes, tous les armés dans chaque guerre. Rommel etait certain quel'qun qui se voyait uniquement comme soladt et officiers, eleve "prussian", pas du tout politique. Un grand général, pour moi le meilleur generel en commendant des division, ou corps - armees et heeresgruppen etait trop grand pour lui. mais pas un ange, il faut voir quil voulait seulment agir conte hitler, quand il a vu que la guerre etait perdu

hessekerler
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 61
Age : 29
Localisation : Bayern
Date d'inscription : 19/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Jules le Jeu 14 Nov 2013, 19:41

La dernière photo de Rommel vivant, en face de l'hôpital universitaire de Ulm, début octobre 1944.

avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 38
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  abatjour le Jeu 14 Nov 2013, 20:42

Yeoman, je pense que tu te trompe sur un point, Rommel n'etait pas un grand communicant, la propagande se servait de lui plus que l'inverse. Pour ce qui concerne Malte, c'etait il me semble du ressort de l'OKW.

abatjour
Major
Major

Nombre de messages : 122
Age : 66
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Wehrmacht vs. Nazis

Message  Phil68 le Mar 08 Avr 2014, 10:30

Le peu d'opposition allemande au nazisme est toujours venu du corps des officiers de la Wehrmacht.
L'affaire Stauffenberg en juillet '44 n'est que le n-ième épisode de nombreuses autres tentatives.

Cfr. La Résistance allemande

A contrario, on remarque que les intellectuels académiques allemands, les artistes, le clergé catholique allemand... ont brillé par leur silence et leur passivité.

La réserve politique dont doit faire preuve tout officier - déjà dans les années '30 - est interprétée, à tort, comme une complicité passive envers le régime.


Je suis venu sur le forum il y a 4 ans parce que des personnes agées m'avaient raconté que les pilotes de Stukas fauchaient les colonnes de civils à la mitrailleuse le 10 mai lors de l'Exode.
Après investigation il est apparu que c'était faux, et que ces personnes agées n'étaient pas dignes de foi. Au pire, les pilotes de Stukas tiraient en l'air pour impressionner et faire du bruit.

Un véritable officier ne suit pas tous ces délires nazis, dans aucun pays. C'est antinomique. Surtout en Allemagne, pays où les valeurs militaires traditionnelles remontent à Frédéric II (+/- 1750).

Ces valeurs se retrouvent dans la guerre franco-prusienne (1870), où chaque camp libérait les prisonniers de guerre du camp adverse contre simple promesse écrite de gentleman de rentrer dans ses foyers et de se tenir à l'écart des combats !

On retrouve ces valeurs militaires chez le commandant d'U-Boot Lothar von Arnault de la Perière : avant de torpiller un cargo et de l'envoyer par le fond, il ordonnait à l'équipage du cargo de monter dans les chaloupes de sauvetage avec des vivres.

Même les débordements à Vinkt (Flandre) s'expliquent par des embuscades que les colonnes allemandes locales ont interprété, à tort, comme l'action de francs-tireurs du village de Vinkt.


La chronologie du régime Nazi montre que, si la SS a existé, c'est justement parce que le parti a toujours senti que la Wehrmacht n'adhérait pas à ses idées.
Simples gardes prétoriens et policiers politiques dans leurs débuts, les SS se virent contraints de piloter eux-même les chars pour mener l'offensive des Ardennes, car en décembre '44 plus aucun militaire allemand n'était encore sérieusement dans le coup pour une opération pareille...
avatar
Phil68
Major
Major

Nombre de messages : 112
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Phil642 le Mar 08 Avr 2014, 11:26

Phil68 a écrit:
A contrario, on remarque que les intellectuels académiques allemands, les artistes, le clergé catholique allemand... ont brillé par leur silence et leur passivité.



Vous connaissez Dachau ?

avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7700
Age : 52
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Prosper Vandenbroucke le Mar 08 Avr 2014, 20:49

Phil68 a écrit,
Je suis venu sur le forum il y a 4 ans parce que des personnes agées m'avaient raconté que les pilotes de Stukas fauchaient les colonnes de civils à la mitrailleuse le 10 mai lors de l'Exode.
Après investigation il est apparu que c'était faux, et que ces personnes agées n'étaient pas dignes de foi. Au pire, les pilotes de Stukas tiraient en l'air pour impressionner et faire du bruit.

Vous êtes sérieux lorsque vous osez écrire cela?
Que des civils fabulent lorsqu'ils prétendent avoir vu des cocardes italiennes, je veux bien comprendre, mais que vous écriviez que les pilotes de "Stuka" aient tirés en l'air et que les personnes ayant connu l'exode ne sont plus dignes de foi!!!!!!!
[url=http://books.google.be/books?id=cNyiq-dVBocC&pg=PA50&lpg=PA50&dq=Mitraillage+des+civils+par+des+Stuka&source=bl&ots=zrn3eiQQYE&sig=hxYnEVREFHq28yJyPFqOXnPKHtU&hl=fr&sa=X&ei=_j9EU6KnN4G-O72ygMgB&ved=0CEYQ6AEwBA#v=onepage&q=Mitraillage des civils par des]http://books.google.be/books?id=cNyiq-dVBocC&pg=PA50&lpg=PA50&dq=Mitraillage+des+civils+par+des+Stuka&source=bl&ots=zrn3eiQQYE&sig=hxYnEVREFHq28yJyPFqOXnPKHtU&hl=fr&sa=X&ei=_j9EU6KnN4G-O72ygMgB&ved=0CEYQ6AEwBA#v=onepage&q=Mitraillage%20des%20civils%20par%20des%20Stuka&f=false[/url]

http://www.thilay.fr/page/18/l-evacuation.html

[url=http://books.google.be/books?id=EXNJAQAAQBAJ&pg=PT98&lpg=PT98&dq=Mitraillage+des+civils+par+des+Stuka&source=bl&ots=0g_psXnXHW&sig=SRR7RuQsi8rzEOfN9RejT90hJ-s&hl=fr&sa=X&ei=mUBEU8XzMcbwOtP5gZAJ&ved=0CDEQ6AEwATgK#v=onepage&q=Mitraillage des civils par des]http://books.google.be/books?id=EXNJAQAAQBAJ&pg=PT98&lpg=PT98&dq=Mitraillage+des+civils+par+des+Stuka&source=bl&ots=0g_psXnXHW&sig=SRR7RuQsi8rzEOfN9RejT90hJ-s&hl=fr&sa=X&ei=mUBEU8XzMcbwOtP5gZAJ&ved=0CDEQ6AEwATgK#v=onepage&q=Mitraillage%20des%20civils%20par%20des%20Stuka&f=false[/url]

http://www.2c2m-avesnois.fr/2008_Locquignol_evacues.html

http://www.courrier-picard.fr/region/funeste-souvenir-de-1940-ia167b0n87536

http://www.freebelgians.be/articles/print.php?id=91


http://www.la-croix.com/Actualite/France/Juin-1940-tous-vos-temoignages-par-courrier-electronique-2-_NG_-2010-06-15-603453

C'est un peu fort de café
Faudra venir prouver le résultat de vos investigations noir sur blanc.
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 816
Age : 68
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Phil68 le Mar 08 Avr 2014, 21:28

Oui, je le maintiens.

Aucune municipalité en Belgique n'a jamais érigé de monument à la mémoire des victimes de l'exode du 10 mai 1940.

Ce sont des légendes, comme les tables tournantes dans les vieux manoirs, ou les cochons sensés voler les nuits de pleine lune..

Et, oui, il y a des messieurs d'un certain age qui ont voulu se donner des airs d'Indiana Jones lors de fêtes de famille en affirmant avoir échappé au feu des avions ennemis...

Philippe
avatar
Phil68
Major
Major

Nombre de messages : 112
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Prosper Vandenbroucke le Mar 08 Avr 2014, 22:56

Phil68 a écrit:Oui, je le maintiens.

Aucune municipalité en Belgique n'a jamais érigé de monument à la mémoire des victimes de l'exode du 10 mai 1940.

Ce sont des légendes, comme les tables tournantes dans les vieux manoirs, ou les cochons sensés voler les nuits de pleine lune..

Et, oui, il y a des messieurs d'un certain age qui ont voulu se donner des airs d'Indiana Jones lors de fêtes de famille en affirmant avoir échappé au feu des avions ennemis...

Philippe
Et bien cher monsieur, je puis vous affirmer que le nom de l'arrière grand mère de mon épouse figure sur le monument aux morts de mon village. Elle est décédée durant l'exode et plus précisément du côté de Courtrai (Kortrijk).
Vos écrits ne sont pas des preuves, je les qualifieraient plutôt de calomnie envers les personnes qui n'ont jamais revu leur village natal.
Lorsque vous écrivez que durant la bataille des Ardennes, les SS était obligés de conduire eux mêmes les chars, vous oubliez un peu vite qu'il y avait également la PanzerlehrDivision, commandée par Fritz Bayerlein et qu'elle était une unité d'élite de la Wehrmacht.
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 816
Age : 68
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  franck7002 le Mar 08 Avr 2014, 23:19

On pourrait aussi rappeler le bombardement de Abbeville en 1940.........

franck7002
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 44
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Phil68 le Mer 09 Avr 2014, 10:33

Je me suis mal exprimé.

Le 10 mai, les Stukas ont bombardé des objectifs stratégiques, tout spécialement des gares de chemin de fer, près desquelles se trouvent en effet des habitations.

Il a y donc forcément eu des victimes colatérales à ces bombardements. La parente de M. Vandenbroucke qui figure sur le monument aux morts de Courtrai compte probablement parmi celles-ci.


Ce que je consteste formelement, c'est qu'en mai 1940 les troupes allemandes auraient réédité les exactions d'août 1914, en massacrant froidement des civils.

Sur les chaussées de l'exode marchaient surtout des femmes, des enfants et des vieillards; les hommes en age de combattre étant mobilisés.
Je connais les faiblesses humaines, mais je n'imagine aucun pilote militaire faire cela.
Même si vous êtes au service d'une crapule, en tant que soldat vous avez une déontologie et un code d'honneur à respecter. Et en tant qu'homme une morale élémentaire tout court.

Si des civils avaient été abattus sur les chaussées par des avions, il y aurait de petites stèles rappelant la chose.

Les massacres d'aout 1914 avaient tellement entaché l'image de l'armée de Keizer, qu'en 1940 la Wehrmacht avait donné des instructions formelles à ses hommes d'éviter tout débordement.
Dans l'article Wikipedia consacré aux atrocités allemandes d'aout 1914 on trouve ceci :
Les massacres d'aout 1914 expliquent la retenue des soldats allemands lors de l'invasion de mai 1940 et la fuite éperdue de millions de civils dès le franchissement de la frontière belge le 10 mai au matin, connu sous le nom d'Exode.
Si vous le permettez j'aimerais cloturer la questions des Stukas qui canardent des femmes et des enfants. Le souvenir m'en est pénible vu que j'ai été dupé par des membres de ma familles que je tenais en haute estime.
avatar
Phil68
Major
Major

Nombre de messages : 112
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Narduccio le Mer 09 Avr 2014, 11:23

Phil68 a écrit:Ce que je conteste formellement, c'est qu'en mai 1940 les troupes allemandes auraient réédité les exactions d'août 1914, en massacrant froidement des civils.

Il y a pourtant de nombreux témoignages. Et je vais vous décevoir, c'était des objectifs stratégiques.

En fait, il faut déjà commencer par faire l'effort de comprendre comment les autorités civiles et militaires ont organisé l'exode. Ils avaient déjà pris des décisions avant-guerre pour réserver le réseau routier principal aux armées et aux administrations. Donc, ils ont appliqué leur plan : verrouillage de tous les carrefours et entrée interdite aux civils sur ce réseau. Les gens qui fuyaient étaient dirigés vers le réseau secondaire. Il y avait pourtant des tronçons où les 2 réseaux se rejoignaient. A ces carrefours, il y avait des gendarmes dont le rôle consistait à veiller que seuls ceux qui avaient un laisser-passer empruntaient le réseau principal. Ils en interdisait l'accès et ils stoppaient la circulation des civils en fuite, dès qu'un convoi militaire ou administratif se présentait.

Bombarder ces nœuds, les carrefours étaient donc un objectif stratégique. Plus ils faisaient de dégâts, plus les désordres causés fendaient la tâche des gendarmes compliquées. Il fallait évacuer les voitures détruites, dégager les morts et les blessés, remplacer les gendarmes blessés pour rendre de nouveau le barrage fonctionnel ... surtout que la désorganisation induite ralentissait les convois militaires qui montaient vers le front. Si en plus l'immobilisation durait assez longtemps, les secondes vagues pouvaient espérer mitrailler un convoi militaire bloqué à un de ces carrefours.

Mais, il y avait une autre raison. Ce qu'on pourrait appeler la théorie "terroriste" du rôle de l'aviation. Ce fut théoriser au début des années 20 par un général d'aviation italien si j'ai bon souvenir. Cette théorie a amener au bombardement de Guernica, puis à celui de Varsovie, de Rotterdam, Londres, Coventry, puis les ripostes des alliés avec le bombardement stratégique, les bombardements d'Hambourg, Dresdes, Tokyo, ... Hiroshima, Nagasaki. Cette théorie voulait que si on faisait peur aux civils, ceux-ci feraient en sorte que le gouvernement qui le représentait fasse la paix. On sait maintenant que c'est faux et que çà ne marche pas. Mais, à l'époque, on n'en savait rien.

Dans cette optique, bombarder des civils est une action militaire licite puisqu'elle accélère la fin des combats.

Je ne pense pas que vous avez été dupés par le passé par des gens que vous teniez en haute estime, je pense plutôt que vous êtes dupes en ce moment d'une pensée qui n'a aucun fondement historiques. Ces actes ont été bien argumentés et sont historiquement connus et répertoriés. Il doit y avoir dans les archives quelques centaines de rapports des gendarmes impliqués qui rapportent les évènements vécus à leurs postes. Niez-les, ça ne changera rien à leur réalité.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4728
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Prosper Vandenbroucke le Mer 09 Avr 2014, 11:34

Oui clôturons le sujet car si vous vous êtes peut être mal exprimé, vous avez également mal lu.
Il ne s'agit nullement du monument aux morts de la ville de Courtrai (Kortrijk) mais bien du monument aux morts du village d'Hennuyères près de Braine le Comte (Province de Hainaut)
J'ai dit que la parente était décédée près de Courtrai (Kortrijk) lors de l'exode. Elle est partie de son village natal d'Hennuyères pour trouver la mort sur les bords de la Lys et il ne s'agit pas d'un décès naturel!!!
Donc lorsque vous écrivez: 


Il a y donc forcément eu des victimes colatérales à ces bombardements. La parente de M. Vandenbroucke qui figure sur le monument aux morts de Courtrai compte probablement parmi celles-ci. 

C'est faux!!!


Ce que je consteste formelement, c'est qu'en mai 1940 les troupes allemandes auraient réédité les exactions d'août 1914, en massacrant froidement des civils.

Vinkt, Meigem, Deinze, Nivelles, Tournai............vous connaissez.
Vous connaissez, l'Oberst Hodissen? c'est lui qui donna l'ordre à des subalternes appartenant à l'I.R. 377 de faire exécuter des civils. L'Oberst Hodissen avait déjà fait preuve en Pologne de procédés très expéditifs envers les population civiles. Il est mort en 1941 sur le front de l'Est.
Lisez donc l'article de Peter Taghon (à la page 19) du fascicule n°5 de la collection "Jours de Guerre". c'est assez édifiant!!!!
Bien cordialement
Prosper
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 816
Age : 68
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  elgor le Mer 09 Avr 2014, 12:12

Hem ! on ne s'éloigne pas un peu du sujet ?   maleureu gri  Moi mon opinion sur Rommel est :

- Rommel était un nazi convaincu ! Même lors de l'attentat contre Hitler en 1944, sa participation au complot est loin d'être établie, et si il était au courant du complot, sa participation s'est bornée à une expectative prudente.

- Rommel a eu une chance extraordinaire pour sa renommée ! Il n'est jamais allé sur le front de l'est, là ou tant de généraux allemands ont perdu leur àme. Il a toujours combattu des armées occidentales, avec qui il est permis de se comporter en gentleman  clin doeil gri  Et en plus,lors de la campagne d'afrique du nord, il n'avait, ni gestapo, ni SS pour le gêner. S'il avait dirigé sur le front de l'est, aurait il pu être qualifié d'"ange" ? on peut en douter !
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Prosper Vandenbroucke le Mer 09 Avr 2014, 14:53

elgor a écrit:Hem ! on ne s'éloigne pas un peu du sujet ?   maleureu gri  Moi mon opinion sur Rommel est :

- Rommel était un nazi convaincu ! Même lors de l'attentat contre Hitler en 1944, sa participation au complot est loin d'être établie, et si il était au courant du complot, sa participation s'est bornée à une expectative prudente.

- Rommel a eu une chance extraordinaire pour sa renommée ! Il n'est jamais allé sur le front de l'est, là ou tant de généraux allemands ont perdu leur àme. Il a toujours combattu des armées occidentales, avec qui il est permis de se comporter en gentleman  clin doeil gri  Et en plus,lors de la campagne d'afrique du nord, il n'avait, ni gestapo, ni SS pour le gêner. S'il avait dirigé sur le front de l'est, aurait il pu être qualifié d'"ange" ? on peut en douter !

Tout à fait Elgor, seulement je ne faisais que répondre aux écrits, désolé de l'expression, complètements à côté de la plaque et sans fondements, de Phil68.
Amicalement
Prosper  clin doeil gri
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 816
Age : 68
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Phil68 le Mer 09 Avr 2014, 19:49

elgor a écrit:Rommel était un nazi convaincu ! Même lors de l'attentat contre Hitler en 1944, sa participation au complot est loin d'être établie, et si il était au courant du complot, sa participation s'est bornée à une expectative prudente.

Vous êtes très dur dans votre jugement sur Rommel. Comme souvent, on trouve des échos très différents.
1)  Il n'a jamais été membre du parti.
2)  La page anglophone de Wikipedia est plus magnanime que les autres langues, et lui attribue des traits clairement non-nazis :


  • En Afrique, entre les combats, allemands et anglais jouaient au rugby
  • En France, il a ordonné que les hommes réquisitionnés pour construire le mur de l'Atlantique soient payés. On est loin des esclaves de von Braun, accueilli aux USA en '45 avec un tapis rouge.
  • Il a fait enterrer avec tous les honneurs militaires le commando anglais Geoffrey Keyes , pourtant envoyé pour l'assasiner !
  • En France, il a refusé de déporter les Juifs, comme Berlin le lui ordonnait
  • En France, après les exactions commises par les SS à Oradour-sur-Glane, Rommel a insisté pour punir les SS coupables, à quoi le petit moustachu de Berlin lui a répondu de se mêler de ses affaires (cet épisode est déjà mentionné dans le post initial de ce fil)

Bref : Rommel a à plusieurs reprises défié Hitler en refusant les ordres non militaires et purement "nazis"

Numerous examples exist of Rommel's chivalry towards Allied prisonners of war, including ensuring they were provided with adequate rations.
The Afrika Korps was never accused of any war crimes; indeed, during the desert campaign, interactions between German and British troops encountering each other between battles were sometimes openly friendly.

Rommel defied Hitler's order to execute captured commandos. After the capture of commandos Lt. Roy Woodridge and Lt. George Lane following Operation Fortitude, he placed them in a POW camp. When British Major Geoffrey Keyes was killed during a failed commando raid to kill or capture Rommel behind German lines, Rommel ordered him buried with full military honours.

During Rommel's time in France, Hitler ordered him to deport the country's Jewish population; Rommel disobeyed. Several times he wrote letters protesting against the treatment of the Jews. He also refused to comply with Hitler's order to execute Jewish POWs.

At his 17 June 1944 meeting with Hitler at Margival, he protested against the atrocity committed by the 2nd SS Panzer division Das Reich, which in retribution had massacred the citizens of the French town of Oradour-sur-Glane. Rommel asked to be allowed to punish the division, but Hitler told him it was none of his business,

While he implemented the construction of the Atlantic Wall, Rommel directed that French workers were to be paid for their labour, and were not to be used as slave labourers.


avatar
Phil68
Major
Major

Nombre de messages : 112
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  elgor le Mer 09 Avr 2014, 19:59

Rommel entretenait de très bons rapports avec Hitler et était pénétré de l'idéologie Nazie. Je ne dis pas qu'il était au courant ou qu'il cautionnait la schoah, ni qu'il ait approuvé la notion raciste du nazisme, mais il est évident qu'il en approuvait la part nationaliste. Qu'il ait été membre du parti nazi ou non n'a pas d'importance, l'appartenance à un parti était très mal vue dans le haut commandement (pour autant qu'elle ait été possible). Je dis simplement que "sa correction" n'a pas eu a souffrir face à des anfgais, voire des français. Mais je doute qu'il ait encouragé les matchs de rugby entre russes et allemands s'il avait été sur le front de l'est.
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  abatjour le Jeu 24 Avr 2014, 19:27

je ne suis pas du tout en accord avec elgor. de bon rapport avec hitler personne n'en avait. Rommel nazi ? je n'en voie aucune trace dans la litterature consacrée au personnage.

abatjour
Major
Major

Nombre de messages : 122
Age : 66
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  elgor le Jeu 24 Avr 2014, 19:39

abatjour a écrit:je ne suis pas du tout en accord avec elgor. de bon rapport avec hitler personne n'en avait. Rommel nazi ? je n'en voie aucune trace dans la litterature consacrée au personnage.

Désolé, mais Rommel était l'un des généraux favoris de Hitler ( et dieu sait que celui-ci se méfiait des généraux de la Heer ! ) et il avait beaucoup de considération pour celui-ci. Je n'ai pas dit qu'il était membre du parti (il n'est pas sûr d'ailleurs que celà ait été possible pour un général de la Heer en activité ), mais il est certain que le nazisme, dans sa philosophie, ne l'a beaucoup gêné.
Je n'ai pas dit non plus qu'il était au courant de la shoah, j'ai simplement dit qu'il a attendu Juillet 1944 pour, timidement, accorder un léger soutien aux conspirateurs
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  franck7002 le Sam 26 Avr 2014, 21:28

Il ( tout comme Kluge ) a assuré Manstein de son soutien en septembre 1943 si celui-ci devenait le commandant en chef des forces allemandes tout en avertissant celui-ci que Hitler ne quitterait jamais le pouvoir volontairement ( selon Mungo Melvin dans sa récente biographie de Manstein ) et qu'il mènerait l'Allemagne à sa perte plutôt que de lâcher le pouvoir

La défaite en Afrique du Nord a fait de lui un des généraux les plus réalistes ( sur la nécessité de ne pas tenir de tête de pont en Tunisie ou les dangers liés à l'aviation anglo-saxonne par exemple ) de la Heer bien plus qu'un Kesselring, un Jodl ou un Guderian ( sans parler de Hitler bien sur )

franck7002
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 44
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Phil68 le Sam 26 Avr 2014, 21:57

Il faut tenir compte de la chronologie des événements. Les hommes changent au fil du temps.

Rommel a admiré Hitler - tout comme beaucoup d'Allemands - dans les tous débuts de l'aventure (1933 --> 1941).
De fait, Hitler était parvenu à conquérir les Sudètes et l'Autriche (anschluss) sans tirer un seul coup de feu.
Ensuite, toute l'Europe de l'ouest avait été conquise en quelques jours avec très peu de pertes allemandes. Cela, à l'endroit même où les combats de 14-18 avaient exigé tant de millions de morts allemands pour des résultats 1000x moindres. Et cela, contre l'armée française, qui passait en 1940 pour l'armée la plus moderne et la mieux équipée du monde.

Un homme de guerre tel que Rommel ne pouvait pas rester indifférents à de tels succès. Il a donc pu avoir pendant un moment une admiration "professionnelle" pour Hitler...

Cependant, lorsqu'en 1943 Hitler a commencé à lui envoyer des ordres théatraux et wagnériens du style "victoire ou mourir; ne pas céder un mètre de terrain, etc...", Rommel a compris qu'Hitler se moquait allègrement de la survie de ses hommes. A partir de ce moment, Rommel a été suffisamment intelligent pour comprendre que l'Allemagne était entre les mains d'un personnage imprévisible et dangereux qui n'en valait décidément pas la peine...

Hitler's indifference to the survival of Rommel's men was what began to shake Rommel's faith in the Fuhrer—by the time Rommel was recalled from Africa for good in 1943, his attitude towards the dictator was bitter
avatar
Phil68
Major
Major

Nombre de messages : 112
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Rommel ?

Message  venom1968 le Mer 05 Nov 2014, 23:41

Rommel anti-nazi, peut-être pas..Mais pas nazi pour autant ! Un militaire, c'est tout.Est-ce que les conjurés du 20 juillet 44 auraient désigné Rommel comme futur chef de l'armée si celui-ci était nazi ? Et De Lattre de Tassigny a rédigé un hommage à Rommel peu après la guerre : je ne connais pas De Lattre, mais je le vois mal honorer un nazi !

venom1968
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 49
Localisation : mayotte
Date d'inscription : 30/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Narduccio le Jeu 06 Nov 2014, 00:35

venom1968 a écrit:Rommel anti-nazi, peut-être pas..Mais pas nazi pour autant ! Un militaire, c'est tout.Est-ce que les conjurés du 20 juillet 44 auraient désigné Rommel comme futur chef de l'armée si celui-ci était nazi ? Et De Lattre de Tassigny a rédigé un hommage à Rommel peu après la guerre : je ne connais pas De Lattre, mais je le vois mal honorer un nazi !


Rommel fut un militaire qui sut regarder ailleurs quand quelque chose risquait de ne pas lui plaire...

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4728
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  venom1968 le Jeu 06 Nov 2014, 18:50

Narduccio a écrit:
venom1968 a écrit:Rommel anti-nazi, peut-être pas..Mais pas nazi pour autant ! Un militaire, c'est tout.Est-ce que les conjurés du 20 juillet 44 auraient désigné Rommel comme futur chef de l'armée si celui-ci était nazi ? Et De Lattre de Tassigny a rédigé un hommage à Rommel peu après la guerre : je ne connais pas De Lattre, mais je le vois mal honorer un nazi !


Rommel fut un militaire qui sut regarder ailleurs quand quelque chose risquait de ne pas lui plaire...
Oui, comme de nombreux autres. D'après Hans Speidel, qui fut un temps son chef d'état-major, Rommel et bien d'autres généraux se sentaient tenus par le serment de fidélité qu'ils avaient dû faire à Adolf Hitler, quittes à "salir leur âme"; Speidel emploie l'expression " revêtir la tunique de Nessus". il est vrai que Rommel, et avec lui Von Rundstedt ont protesté après Oradour; cependant, Das Reich a commis l'erreur de se comporter à l'Ouest comme elle avait l'habitude de le faire à l'Est..

venom1968
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 49
Localisation : mayotte
Date d'inscription : 30/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rommel, ange egare chez les nazis ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum