Quelques livres .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques livres .

Message  bigbasketeur le Lun 09 Avr 2007, 3:48 pm

- J'ai quelques titres de livre a vous proposé , ils peuvent vous intérressaient ces livres :
- "La destruction des juifs" , par Raul Hilberg , en 3 volumes ( 30 euros ) .
- "Le dossier Hitler . Le dossier commandé par Staline" . Presse de la cité ( 23,50 euros ) .
- "Les entretiens de Nuremberg . Un psychiatre face aux criminel de Nuremberg" , par Léon Goldshenshon , aux édition Flamarion ( 25 euros ) .

- J'ai un un autre livre a vous présenté , je reviens tout de suite , A+ . pouce
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4583
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

[b]livres de réflexion [/b]

Message  karol le Lun 09 Avr 2007, 10:07 pm

L'ETRANGE Défaite de Marc Bloch avion
Description du produit
Présentation de l'éditeur
Quelles sont les causes de la Défaite de 1940 ? Le grand historien Marc Bloch écrivait en avril 1944 : " Le jour viendra [...] et peut-être bientôt où il sera possible de faire la lumière sur les intrigues menées chez nous de 1933 à 1939 en faveur de l'Axe Rome-Berlin pour lui livrer la domination de l'Europe en détruisant de nos propres mains tout l'édifice de nos alliances et de nos amitiés. " Annie Lacroiz-Riz analyse l'histoire des années 1930 pour éclairer les causes de la défaite de 1940. Selon elle, les Français n'ont pas été simplement été vaincus en cinq jours par une Wehrmacht invincible ; le haut patronat les a sacrifiés à son plan de " réforme de l'Etat " copié sur les voisins fascistes et à son obsession d'accord avec le Reich. Cette affirmation incroyable paraît moins audacieuse à la lecture des archives, françaises et étrangères, relatives à une décennie d'actions des élites : militaires ; politiciens ; journalistes ; hommes d'affaires surtout, qui régnaient sur tous les autres, avec à leur tête la Banque de France et le Comité des Forges. L'autonomie des politiciens ou des journalistes relève ainsi du mythe, celle des militaires aussi. C'est bien la France des grands intérêts économiques et financiers qui dicta le choix de l'Allemagne comme partenaire privilégié dès les années 1920 et sabota l'alliance russe de revers qui avait évité la défaite en 1914. Aujourd'hui, l'accès aux archives éclaire les causes intérieures et extérieures de la Défaite et permet " l'instruction du procès de la vaste entreprise de trahison " que réclamait Marc Bloch.




Le choix de la défaite

de Annie Lacroix-Riz

Présentation de l'éditeur
Quelles sont les causes de la Défaite de 1940 ? Le grand historien Marc Bloch écrivait en avril 1944 : " Le jour viendra [...] et peut-être bientôt où il sera possible de faire la lumière sur les intrigues menées chez nous de 1933 à 1939 en faveur de l'Axe Rome-Berlin pour lui livrer la domination de l'Europe en détruisant de nos propres mains tout l'édifice de nos alliances et de nos amitiés. " Annie Lacroiz-Riz analyse l'histoire des années 1930 pour éclairer les causes de la défaite de 1940. Selon elle, les Français n'ont pas été simplement été vaincus en cinq jours par une Wehrmacht invincible ; le haut patronat les a sacrifiés à son plan de " réforme de l'Etat " copié sur les voisins fascistes et à son obsession d'accord avec le Reich. Cette affirmation incroyable paraît moins audacieuse à la lecture des archives, françaises et étrangères, relatives à une décennie d'actions des élites : militaires ; politiciens ; journalistes ; hommes d'affaires surtout, qui régnaient sur tous les autres, avec à leur tête la Banque de France et le Comité des Forges. L'autonomie des politiciens ou des journalistes relève ainsi du mythe, celle des militaires aussi. C'est bien la France des grands intérêts économiques et financiers qui dicta le choix de l'Allemagne comme partenaire privilégié dès les années 1920 et sabota l'alliance russe de revers qui avait évité la défaite en 1914. Aujourd'hui, l'accès aux archives éclaire les causes intérieures et extérieures de la Défaite et permet " l'instruction du procès de la vaste entreprise de trahison " que réclamait Marc Bloch.


Voilà un livre qui prouve scientifiquement que la france des années 30 s' est vendue à la bête immonde.Par extension on ne peut que faire des parallèles avec le monde actuel : on peut se demander si ce sont vraiment les gentils qui ont gagné la guerre froide et ce qu' il en est des idéologies qui prônent une main d' oeuvre bon marché.
L' ouvrage d' A. Lacroix-Riz nous montre les racines de maux qui rongent toujours notre monde et nous montre que dès les années 30 la seule idologie occidentale était le business.



Le mythe de la bonne guerre : Les Etats-Unis et la Deuxième Guerre mondiale de Jacques PauwelsPrésentation de l'éditeur
L'irruption des États-Unis dans la Deuxième Guerre mondiale doit-elle être considérée comme une croisade contre la barbarie nazie, la lutte du Bien contre le Mal? Jacques Pauwels, historien canadien, brise le mythe. A ses yeux, les Américains étaient, en effet, loin d'être inintéressés par les ressources économiques et la dimension géostratégique des régions qu'ils allaient libérer. Ils débarquèrent donc avec une idéologie, des vues politiques, une conception des rapports sociaux à préserver et, bien entendu, avec l'idée qu'il fallait assurer les intérêts de leurs entreprises et du capitalisme américain. La crainte de l'expansion communiste et le désir d'en limiter les effets ne furent évidemment pas étrangers à cette philosophie interventionniste. Ce livre brise l'image d'Épinal du libérateur américain venant mourir sur les plages de Normandie dans un but uniquement philanthropique. Une contre-histoire de la Deuxième Guerre mondiale qui modifie radicalement notre vision du XXe siècle et offre un nouveau regard sur l'époque actuelle


Vichy dans la « solution finale » : Histoire du commissariat général aux Questions juives (1941-1944) de Laurent JolyPrésentation de l'éditeur
Laurent Joly renouvelle profondément l'histoire de la politique anti-juive de Vichy et de l'administration qui en fut l'instrument principal : le commissariat général aux Questions juives (CGQJ), créé par l'amiral Darlan en mars 1941, à la demande des autorités allemandes. S'appuyant sur une connaissance impressionnante des archives et sur la découverte de nombreux fonds inédits, l'auteur reconsidère les grandes étapes de l'antisémitisme vichyssois, du statut d'octobre 1940 à la tentative de dénaturalisation collective de 1943, en passant par la déferlante législative de 1941 et les rafles de l'été 1942. Il offre ainsi au lecteur un éclairage capital sur les processus de décision qui ont conduit à la déportation de plus de 75 000 juifs de France vers les camps de la mort. Tout au long de l'ouvrage, Laurent Joly expose avec finesse la position ambiguë du CGQJ : après avoir tenu un rôle prépondérant dans l'élaboration d'une législation antijuive implacable visant en premier
lieu les " juifs français ", cette administration d'exception se voit progressivement marginalisée par le gouvernement de Vichy. Ce dernier s'efforce d'orienter son action répressive vers les " juifs étrangers " et, sous la houlette de Pierre Laval et de son secrétaire général à la police René Bousquet, négocie directement leur déportation avec les dirigeants nazis. Un sordide jeu à trois s'instaure dès lors entre les autorités allemandes, le gouvernement français s'appuyant sur son administration traditionnelle et le CGQJ, chacun étant mû par une logique antisémite propre. Analysant le profil sociologique, la mentalité et les méthodes de travail des quelque 2 500 agents salariés par le commissariat général aux Questions juives entre 1941 et 1944, Laurent Joly montre au final tout le poids des enjeux bureaucratiques et des rivalités institutionnelles sur le sort de milliers d'innocents.

karol
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 31/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

gfds

Message  bigbasketeur le Mar 10 Avr 2007, 10:51 am

- Bonne présentation des produits Karol , félicitations . A+ . pouce gri
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4583
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques livres .

Message  Invité le Mar 10 Avr 2007, 2:40 pm

bigbasketeur a écrit:- J'ai quelques titres de livre a vous proposé , ils peuvent vous intérressaient ces livres :
- "La destruction des juifs" , par Raul Hilberg , en 3 volumes ( 30 euros ) .
- "Le dossier Hitler . Le dossier commandé par Staline" . Presse de la cité ( 23,50 euros ) .
- "Les entretiens de Nuremberg . Un psychiatre face aux criminel de Nuremberg" , par Léon Goldshenshon , aux édition Flamarion ( 25 euros ) .
Hilberg : Un must sur la question, un grand classique a ne pas rater.
Goldhenson : Pas lu, mais Francois Delpla, dans son "Nuremberg face a l'histoire" s'y refere abondamment.

Pour le dossier commande par Staline sur Hitler, je sais juste qu'il a ete redige par d'anciens nazis. Des details, Big ?

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

bgfred

Message  bigbasketeur le Mar 10 Avr 2007, 9:22 pm

Daniel Laurent a écrit:
bigbasketeur a écrit:- J'ai quelques titres de livre a vous proposé , ils peuvent vous intérressaient ces livres :
- "La destruction des juifs" , par Raul Hilberg , en 3 volumes ( 30 euros ) .
- "Le dossier Hitler . Le dossier commandé par Staline" . Presse de la cité ( 23,50 euros ) .
- "Les entretiens de Nuremberg . Un psychiatre face aux criminel de Nuremberg" , par Léon Goldshenshon , aux édition Flamarion ( 25 euros ) .
Hilberg : Un must sur la question, un grand classique a ne pas rater.
Goldhenson : Pas lu, mais Francois Delpla, dans son "Nuremberg face a l'histoire" s'y refere abondamment.

Pour le dossier commande par Staline sur Hitler, je sais juste qu'il a ete redige par d'anciens nazis. Des details, Big ?

- Je te suis tout a fait pour Mr Hilberg , a ne pas rater .
- Pour ce qui est du livre de Goldhenson , et bien mon cher Daniel , je n'ai plus qu'a te le conseiller car je l'ai lue avec enthousiasme .
- Pour le dernier livre que je vous propose , laisse moi cher Daniel juste le temps de finir de le lire et je reviens ensuite continuer d'en discuter avec toi , promis . A+ . pouce
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4583
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques livres .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum