L'appel du 18 juin

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Invité le Jeu 03 Aoû 2006, 6:21 pm

Guilhem a écrit:Le allemand, on joué avec cette phrase du maréchal Petain, pour pouvoir avancé avec un minimum de perte.
Precise ta pensee, j'ai du mal a suivre.
Comment les Allemands ont-ils pu jouer avec une phrase entendue par des millions de Francais, dont les soldats, a la Radio Francaise ?
Ils on fait des tracts ?
Des conferences de presse ?

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Somua le Jeu 03 Aoû 2006, 6:31 pm

Daniel Laurent a écrit:
Ivy mike a écrit::Mais si la guerre avait continué, est-ce qu'il y aurait eu moins de prisonniers ?
L'Armee Francaise se battait avec courage.
Elle reculait, certes, mais avec un minimum d'ordre et d'organisation.
(Somua completera a ce niveau)


Un peu complexe pour completer en quelques mots ...
Le plus gros probleme est que fin juin , le recul etait trop rapide pour organiser une ligne defensive réelle . Chaque secteur defensif etait percé assez facilement , et les nouvelles divisions formées ( sur base de bataillons d'instruction ou de debris d'autres divisions ) n'etaient d'un renfort qu'assez faible . Il ne faut pas negliger non plus qu'il n'y avait plus le BEF en France et qu'un grand nombre de soldats avaient été pris dans l'encerclement qui a pris fin a Dunkerque ( ou se retrouvaient en angleterrer , ou du coté de Brest , sans réellement de materiel ).

Coté materiel , meme en exceptant celui perdu dans le secteur de Dunkerque , les unités n'avaient plus que quelques chars a opposer aux Panzer divisions qui avaient eu la possibilité de reparer une partie de leurs chars endommagés ou imobilisés au combat .
Grosso modo , apres Dunkerque , on peut etablir que les français se battaient a 1 contre 3 ou 4 .
Pour le moral , des decisions comme declarer les grandes villes "ouvertes" (dont la capitale) n'eut pas un effet tres positif sur les troupes .
Certes il y eu encore quelques combats dignes de la valeur defensive des Français ( on se souvient de la tentative des "cadets" de Saumur par exemple ) mais ce n'etait que des combats retardateurs, pour attendre ... quoi ?
La Grande Bretagne n'etait pas en mesure d'aligner de nouvelles divisions sur le front Français , et les faibles troupes restant en AFN , par exemple , n'auraient pas changé grand chose ( quelques unes d'entres elles ont été rappatriées en metropole d'ailleurs ) .

Si la guerre avait continué , je ne vois qu'une issue possible : certes moins de prisonniers car beaucoup plus de morts au combat ...

Ne voyez pas la un rapprochement de ma part avec Petain et ses decisions , j'essaye juste de vous expliquer quelle etait la situation militaire en juin .


Cdt

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Guilhem le Jeu 03 Aoû 2006, 7:13 pm

Dans l'est de la france, le groupe d'armée 3 (2e, 3e et 5e armée) est encerclé par les Panzerdivisions au sud, et pressé à l'est par l'opération amphibie sur le rhin, et par la pression de l'armée de Von Wtizleben qui vient de percer la ligne Maginot, dans la Sarre. Plus de 500 000 hommes sont encerclés dans l'est, les français combattent le jour (la bataille pour Toul), marche la nuit, son extenué de fatigue, et le message de Petain leur arrive comme un coup de massue. Les allemands vont en profiter pour obtenir des resultats à moindre frais. Les allemands, après une breve resistance française, proposent des pour parler, de rendre les honneurs militaires au français, que la guerre est fini et perdu et que bientôt, ils seront dans leurs foyers.
Enfin, certains ouvrages de la ligne Maginot vont tenir jusqu'au débuts juillet, des officiers français viendront leur dire, au nom de la france,de se rendre, et ses soldats invaincus feront 5 ans de stalag.
avatar
Guilhem
Major
Major

Nombre de messages : 142
Localisation : Tours
Date d'inscription : 28/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Somua le Jeu 03 Aoû 2006, 7:30 pm

Guilhem a écrit:Dans l'est de la france, le groupe d'armée 3 (2e, 3e et 5e armée) est encerclé par les Panzerdivisions au sud, et pressé à l'est par l'opération amphibie sur le rhin, et par la pression de l'armée de Von Wtizleben qui vient de percer la ligne Maginot, dans la Sarre. Plus de 500 000 hommes sont encerclés dans l'est, les français combattent le jour (la bataille pour Toul), marche la nuit, son extenué de fatigue, et le message de Petain leur arrive comme un coup de massue. Les allemands vont en profiter pour obtenir des resultats à moindre frais. Les allemands, après une breve resistance française, proposent des pour parler, de rendre les honneurs militaires au français, que la guerre est fini et perdu et que bientôt, ils seront dans leurs foyers.
Enfin, certains ouvrages de la ligne Maginot vont tenir jusqu'au débuts juillet, des officiers français viendront leur dire, au nom de la france,de se rendre, et ses soldats invaincus feront 5 ans de stalag.

Ces redditions ( de la ligne maginot ) se sont assez bien passées d'ailleurs, si les quelques textes que j'ai lu sont realistes . Dans des 39-45 magazine reçents , il y a un certain nombre de textes et photos sur le sujet .

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Guilhem le Jeu 03 Aoû 2006, 7:37 pm

Ils pouvaient sortir la tête, par contre l'état et l'armée française n'ont pas fait honneur à ses soldats, en les donnants au allemands alors qu'il aurait du rentrer chez eux.
avatar
Guilhem
Major
Major

Nombre de messages : 142
Localisation : Tours
Date d'inscription : 28/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Somua le Jeu 03 Aoû 2006, 7:50 pm

Guilhem a écrit:Ils pouvaient sortir la tête, par contre l'état et l'armée française n'ont pas fait honneur à ses soldats, en les donnants au allemands alors qu'il aurait du rentrer chez eux.

Je ne vois pas pourquoi les troupes de forteresse auraient été traitées d'une façon differente des autres .
A ma connaissance, tres rares sont les unités qui ont eu un sauf conduit Allemand pour s'echapper en Espagne par exemple .
D'autres ont essayé la Suisse , mais se sont retrouvés internés de la meme façon , la Suisse tenant a sa neutralité . Certes , j'imagine que les conditions de detention devaient etre meilleures qu'en Allemagne .

Cdt

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Invité le Sam 05 Aoû 2006, 12:15 pm

Bonjour 33,
charlemagne47 a écrit:woua éh l'autre... il fait un poste sur le 18 juin mais t'aurais put en faire un sur le 17 juin
Maintenant que je sais mettre en ligne des photos pleins ecrans (Merci Fix et les autres), je ne resiste pas au plaisir de te faire un poste sur le 17 juin 1940 :

Eh oui, chers membres, malgre tout le respect et l'admiration que j'ai pour Charles de Gaulle, il me faut admettre que, la veille, Charles Tillon, fondateur des FTPF, avait lui aussi lance un appel a la resistance. Il n'a pas attendu le discours de Petain, il l'a anticipe et ne s'est pas trompe.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Ivy mike le Sam 05 Aoû 2006, 4:35 pm

Justement, cet appel est moins connu, pourquoi ?
Tillon aurait-il utilisé une technique moins bonne pour la divulgation de ses propos ?

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Invité le Sam 05 Aoû 2006, 4:58 pm

Ivy mike a écrit:Justement, cet appel est moins connu, pourquoi ?
Tillon aurait-il utilisé une technique moins bonne pour la divulgation de ses propos ?
Oui.
Il etait d'abord Communiste puis ensuite pas dans la ligne du Parti...
Un Communiste qui appelle a la Resistance en juin 40 ne respectait pas la volonte du petit pere des peuples, le ci-devant Joseph Staline.
Donc il a ete sabre apres 1945 et son appel "pas dans la ligne" a ete passe aux oubliettes.

Pour ceux que cela interesse, je recommande vivement le livre "J'ecris ton nom, Liberte" de Madame Raymonde Tillon, Editions du Felin, Fevrier 2002.

Et je vais de ce pas demander a quelqu'un de plus competent que moi sur le sujet de venir ici nous donner son avis.


Dernière édition par le Sam 05 Aoû 2006, 5:01 pm, édité 1 fois

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Ivy mike le Sam 05 Aoû 2006, 5:01 pm

Daniel Laurent a écrit:"J'ecris ton nom, Liberte"

Un merveileux poeme de Paul Eluard ;)
Merci pour le conseil

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel du 18 juin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum