Roulements à billes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Roulements à billes

Message  Invité le Mer 02 Mai 2007, 1:03 pm

Bonjour,

Lu dans Les Bienveillantes (de mémoire):

Albert Speer :"Nous avons frisé la catastrophe lorsque les Alliés ont décidé de bombarder nos usines de roulements à billes, toutes concentrées dans la Ruhr. S'ils avaient continué, nous aurions perdu la guerre en quelques mois."

Quelqu'un peut-il confirmer?

Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Ivy mike le Mer 02 Mai 2007, 2:42 pm

1938, Hitler, de retour à la Hofbrauhaus de Munich:
"Nous gagnerons cette guerre, nous ecraserons la Pologne, la France, l'Angleterre, l'URSS, puis nous envahirons l'Afrique, coloniserons les Iles des Océans Indien et Atlantique, nous accaparerons les deux poles, irons jusqu'en Chine puis envahirons en deux mois les Etats unis pour finir en coulant sur l'Amérique du Sud ET LE GRAND REICH DURERA MILLE ANS !! Si bien sur nos usines de roulements à billes fonctionnent et arrivent à suivre"
mort de rir gri

Je peux pas te répondre mais ça m'a fait bien rire, merci !

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Invité le Mer 02 Mai 2007, 3:03 pm

hé hé pouce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Phil642 le Mer 02 Mai 2007, 3:04 pm

En effet, les usines de roulements à billes avaient une importance stratégique bien comprise par les Alliés.

Speer dispersera la production pour la rendre moins vulnérable.

Sans roulements à billes peu de chose peut encore fonctionner (Trains, camions, chars, canons, etc ...).




PS: Ivy dira que sans roulements à billes on ne joue plus ... aux billes ... clin doeil gri
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7672
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Ivy mike le Mer 02 Mai 2007, 3:08 pm

Nanana ! Tu peux me rappeller lequel de nous deux est Belge ? Mr. Green

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Keffer le Mer 02 Mai 2007, 3:24 pm

C'est vrai. Aucun moteur ne peut fonctionner sans roulements. Dès que ça tourne, dès qu'il y a un arbre (de transmission), il y a des roulements. C'est aussi nécessaire qe de l'essence.

L'usine principale de roulements en Allemagne était celle de Schweinfurt, très sévèrement bombardée. Mais l'efficacité de ces bombardements est à nuancer:

La notion même de bombardement de précision n'est pas remise en cause mais Schweinfurt met en évidence l'erreur manifeste qui consiste à croire qu'il existe des cibles " panacées ", telle que l'usine de ressorts dont il a été fait mention précédemment. Car bien que les roulements soient indispensables, on ne détruit pas une industrie en détruisant les principales usines de roulements : Le raisonnement de l'ACTS se fondait sur l'observation d'une économie en temps de paix. Or une économie en temps de guerre réagit différemment : Il existe en temps de guerre des stocks qui ne sont pas nécessairement constitués en temps de paix, des substituts, d'autres moyens d'approvisionnement, d'autres sites de production, que l'on ne met pas en oeuvre d'ordinaire pour des questions de prix de revient. La décision d'attaquer Schweinfurt aurait été prise à la suite des travaux de collecte de l'information par l'OSS, qui collectait un peu partout dans le monde tous les documents techniques ou scientifiques allemands, et les microfilmait pour qu'ils puissent être transférés discrètement aux États-Unis par l'intermédiaire de pays neutres. On aurait alors découvert sur des catalogues, des substituts de roulements, qui permettaient d'en conclure à des difficultés d'approvisionnement. L'anecdote, rapportée par Eugene B. Powers, fondateur de University Microfilm(8 ) , n'explique sans doute pas tout. Elle démontre au moins l'intérêt que l'état major de l'Air Force portait au renseignement. Ce que les Américains sous-estimaient, c'était la prodigieuse faculté d'adaptation de l'industrie allemande, sa capacité de récupération,. La Stategic Bombing Survey a clairement établi que la production de l'industrie allemande a continué à augmenter, en dépit des bombardements. Elle a aussi reconnu le pouvoir destructeur insuffisant des bombes américaines. Faut-il pour autant affirmer que ces bombardements ont été inutiles ? On lit dans le Summary Report " Il n'y a aucune preuve que les attaques sur l'industrie du roulement à bille aient eu des conséquences mesurables sur les productions de guerre essentielle (9)". Certains historiens en déduisent un peu trop rapidement que l'efficacité du bombardement stratégique s'est limité aux nouds de communication et à l'approvisionnement en carburant. Ne peut-on pas plutôt imaginer que la production que la production allemande eut été deux fois supérieure sans les bombardements ? Dès 1948, dans sa première édition du Grand Cirque, Pierre Closterman nous livre à propos de la production aéronautique, une analyse qui nous semble pertinente, et peut s'appliquer à l'ensemble de la production industrielle :
" Plus les Américains descendaient de chasseurs boches, plus il y en avait ! Un fait était certain : l'offensive contre les usines de montage et les ateliers de réparation de l'aviation militaire allemande, quoique terriblement efficace, n'avait pas empêché la production de chasseurs de monter substantiellement, de juillet 1943 à mars 1945. Les Allemands réussirent à maintenir une production mensuelle de 1200 à 1700 appareils (2 325 en novembre 1944). Il faut évidemment ajouter que, sans ces bombardements, les Allemands auraient réalisé la production prévue d'environ 3000 appareils par mois en 1944 et 4500 au début de 1945.
Cette vitalité était due à deux choses :
1° la rapidité de la reconstruction et de la mise en état des usines bombardées
2° le nombre croissant d'usines souterraines invulnérables " (10)
Source : http://www.net4war.com/e-revue/dossiers/guerre-aerienne/bombardement-strategique/bomb-strat04.htm

Schweinfurt a été bombardée le 14 octobre 1943 par 288 bombardiers de l'USAAF. 60 ont été abattus, soit plus de 20% des effecifs...
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 36
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Ivy mike le Mer 02 Mai 2007, 5:13 pm

Merci merci beaucoup Keffer pour ces informations precieuses
Je crois que ça répond à la quetion ;)

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Invité le Jeu 03 Mai 2007, 12:46 am

Merci Keffer et les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Invité le Ven 04 Mai 2007, 12:45 pm

motpulk a écrit:Merci Keffer et les autres.
Qu'il est poli, Motpulk !
Parceque quand on lis les messages des "autres", je veux dire "l'autre", pas Phil ni Keffer....
mort de rir gri
Pas pu me retenir.
beret

Il en fut donc des indispensables roulements a billes comme du reste, les bombardements massifs ont certes cree des difficultes au complexe militaro-industriel du Reich mais ne l'ont pas vraiment altere.

De memoire, l'annee 1944 battra meme des records de production militaire !

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Keffer le Ven 04 Mai 2007, 12:58 pm

Daniel Laurent a écrit:

Il en fut donc des indispensables roulements a billes comme du reste, les bombardements massifs ont certes cree des difficultes au complexe militaro-industriel du Reich mais ne l'ont pas vraiment altere.

De memoire, l'annee 1944 battra meme des records de production militaire !

nous ne sommes pas tjs d'accord au sujet des bombardements, mais là, c'est un très bon résumé! pouce p24
Et c'est vrai pour la production industrielle.
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 36
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Phil642 le Ven 04 Mai 2007, 1:52 pm

Mais ça reste le résultat d'une adaptation dans le temps, ce n'est pas avec les mêmes moyens et objectifs qu'au début de la guerre.

Si il n'y avais pas eu de bombardement et un basculement des forces, la production serait probablement resté à l'identique voire aurait diminué.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7672
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Keffer le Ven 04 Mai 2007, 2:46 pm

Phil642 a écrit:Mais ça reste le résultat d'une adaptation dans le temps, ce n'est pas avec les mêmes moyens et objectifs qu'au début de la guerre.

Si il n'y avais pas eu de bombardement et un basculement des forces, la production serait probablement resté à l'identique voire aurait diminué.

C'est sûr, mais c'est vrai pour tous les pays. La production industrielle (de guerre) américaine a été diminuée bien avant la capitulation de l'Allemagne et du Japon. Beaucoup de commandes d'armement ont été annulées.
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 36
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Phil642 le Ven 04 Mai 2007, 7:08 pm

Voilà,

Comme les USA et le Canada n'ont pas été bombardés, la production a pu rester dans une constante évolution (non perturbée) ...

Mazis dire que les bombardement sur les villes,noeuds de communication/zones industrialisées/ ... n'ont pas eu d'impact (même adaptatifs, sur l'organisation Germanique est osé.

Par exemple, il suffit de donner un coup de pied dans une fourmillière (pour utiliser une image connue) pour constaterune adaptation immédiate à la situation.

Je dirais même pas que c'est humain ... c'est naturel ...

Alors, au risque de me répéter, dire que les bombardement Alliés n'ont eu que peu d'impact est très osé et j'imagine bien le SHAEF mesurer intelligemment le bénéfice qu'il a pu tirer de ça malgrés les pertesen bombardiers et surtout en équipage.

Car si la production de tanks, avions, canons et autre maléfiques intruments de la mort peutr encore suivre encore faut il trouver des équipages ... d'où l'importance accordée à l'exfiltration des pilotes abattus, par exemple ...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7672
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Keffer le Lun 07 Mai 2007, 10:38 am

Phil642 a écrit:

Car si la production de tanks, avions, canons et autre maléfiques intruments de la mort peutr encore suivre encore faut il trouver des équipages ... d'où l'importance accordée à l'exfiltration des pilotes abattus, par exemple ...

C'est vrai, mais ça ne s'applique pas aux USA qui n'ont jamais manqué de pilotes.

Le fait que les principales batailles d'une guerre aérienne se passent au-dessus de son territoire a bcp d'inconvénients mais aussi au moins un avantage: pouvoir récupérer ses pilotes abattus. Les Allemands en ont souffert pdt la Bataille d'Angleterre: à chaque avion perdu correspondait un pilote qu'ils ne reverraient pas. A l'inverse, pendant la Bataille d'Allemagne, les équipages alliés ne revenaient que très rarement dans leur pays. Néanmoins, pendant les dernières années de la guerre, les Allemands ont cruellement manqué de pilotes, presque autant que d'essence. L'approvisionnement en avions ne venait qu'en 3e position sur la liste de priorités.
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 36
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Keffer le Jeu 14 Juin 2007, 7:02 pm

Phil642 a écrit:Voilà,



Alors, au risque de me répéter, dire que les bombardement Alliés n'ont eu que peu d'impact est très osé et j'imagine bien le SHAEF mesurer intelligemment le bénéfice qu'il a pu tirer de ça malgrés les pertesen bombardiers et surtout en équipage.

Les Alliés, et surtout le RAF, étaient engagés dans une stratégie qu'il aurait été dangereux de changer (il n'est jamais bon de modifier une stratégie en cours d'exécution). Ils avaient décidé (les Anglais les 1ers) de raser l'Allemagne. C'est ce qu'ils ont fait. Lorsqu'ils avaient 100 bombardiers disponibles, Harris ne pouvait pas remettre en cause 3 ans d'efforts pour arriver à ce résultat et dire "ça ne marche pas comme prévu, on arrête". Les pertes étaient énormes, le prix exhorbitant, mais il FALLAIT continuer. Les Alliés n'étaient pas idiots, ils voyaient très bien que leur stratégie ne fonctionnait pas aussi bien qu'ils l'auraient voulu. Mais ils n'avaient plus le choix. Et peut-être pas d'autres moyens non plus.
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 36
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  abatjour le Mar 03 Mai 2011, 7:58 am

le but d'un bombardement stratégique n'est pas uniquement de détruire des usines. La démoralisation des travailleurs qui dorment mal, qui mangent mal, qui n'ont pas d'eau ni d'electricité, la désorganisation des transports tout cela participe autant a la baisse de la production industrielle.

abatjour
Major
Major

Nombre de messages : 122
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Luhkah le Mar 03 Mai 2011, 6:43 pm

abatjour a écrit:le but d'un bombardement stratégique n'est pas uniquement de détruire des usines. La démoralisation des travailleurs qui dorment mal, qui mangent mal, qui n'ont pas d'eau ni d'electricité, la désorganisation des transports tout cela participe autant a la baisse de la production industrielle.

Oui, mais sans objets... car la plupart des travaileurs dormaient mal, mangeaient mal, car c'était en grande partie des déportés.

Par contre la destruction des voies ferrées et surtout des locomotives a eut malgré tout un impact important, et même si en 1944 on attteint des sommets, l'économie de guerre allemande est au bord de l'étrangelement, car les russes s'empare de zones importantes pour les matières premières. Le carburant synthétique n'est qu'un pis aller, et les ouvriers non qualifiés sabote souvent le travail.

Sans compter que les nations neutres, comme la suisse, la suède et d'autres, rompent les liens diplomatique autant qu'économique.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Ming le Mar 03 Mai 2011, 9:15 pm

La définition du bombardement stratégique est plus large que celle que vous considérez. Elle est à buts industriels, économiques et politiques. Ce qui veut dire qu'il sert aussi bien à raser des usines que des villes par voie de conséquence. "Stratégique" n'est pas forcément pour faire s'effondrer les capacités industrielles, mais pour mettre le pays à genoux par les moyens appropriés quelle que soit la cible. Elle peut être tout aussi bien humaine qu'immobile ou mouvante.

Pour en revenir au sujet basique, tout véhicule, moteur, outillage un peu élaboré sortant de celui à main comprend un ou plusieurs roulements à billes. Dans un moteur classique on en compte au moins deux ne serait-ce qu'au niveau du vilo. Dans les moteurs aéro, terrestres et marins de plus forte cylindrée, ils sont plus nombreux. Toucher les usines de roulements à billes revenait donc à paralyser au sens propre du terme l'armée allemande au sens large.

Seulement, à cette époque il n'y avait pas que les Allemands qui fabriquaient des roulements (SKF en Suède, sans parler des entreprises localisées en France et dans les autres territoires occupées...).

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roulements à billes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum