Le Bolchevik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Bolchevik

Message  Jimonix le Mer 21 Déc 2005, 1:38 am

Voici un resumé de ce que veut dire le Bolchevisme, je veut vous en faire parler car je ne savais pas trop ce que c'était, alors bonne lecture.


Les bolcheviks constituent la faction majoritaire du Parti Ouvrier Social-Démocrate de Russie (le nom venant de bolchinstvo, qui signifie « majorité »), par opposition aux mencheviks (de menchinstvo, « minorité »), au moment de l'éclatement de ce parti en 1903 : les bolcheviks préconisent l'insurrection prolétarienne et ils sont favorables à un parti composé d'un petit nombre de révolutionnaires professionnels qui constitueraient l'avant-garde du prolétariat, au contraire des mencheviks, pour qui le socialisme devait s'atteindre de manière progressive, dans le cadre d'un parti de masse intégrant tous les sympathisants, quelle que soit la force de leur implication personnelle.

Après la Révolution russe de 1905, ils deviennent minoritaires (mais conservent leur nom), jusqu'en Octobre 1917, moment où ils prennent le pouvoir. Au cours de la guerre civile qui en résulte, les bolcheviks (devenus le Parti Communiste) mettent en place un certain nombre de mesures controversées limitant la liberté politique.

Le terme de bolchevik devient plus tard synonyme de marxiste-léniniste : on le réserve ordinairement aux partisans de la première génération, qui vécut de façon active ces évènements. Le premier gouvernement se nomme sovnarkom.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bolchevisme
avatar
Jimonix
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1090
Age : 28
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 24/08/2005

http://jim314.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Ivy mike le Ven 23 Déc 2005, 4:37 pm

Ah je ne savait pas que bolchevik = majoritaire beret

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Dragon le Ven 15 Sep 2006, 10:46 pm

Je suis en train d'étudier la révolution russse, merci pour ces infos
avatar
Dragon
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Jimonix le Ven 15 Sep 2006, 11:30 pm

De rien sa fais plaisir !!!!
avatar
Jimonix
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1090
Age : 28
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 24/08/2005

http://jim314.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Invité le Sam 16 Sep 2006, 9:58 am

Bonjour,
La theorie de l'avant-garde proletarienne est typiquement Leniniste.

Considerant que les masses populaires russes de l'epoque etaient quasiment illetrees et, apres des siecles d'opression tsariste, peu enclintes a l'action revolutionnaire, Vladimir Ilitch Oulianov, dit "Lenine" (Son pseudo de la clandestinite) a estime que l'action d'une minorite revolutionnaire decidee et eclairee devait permettre de prendre le pouvoir plus rapidement, puis de mettre en place la dictature du proletariat et, enfin, de rallier ces masses a la cause de la Revolution.

Et c'est exactement ce qu'il a fait.
les bolcheviks (devenus le Parti Communiste) mettent en place un certain nombre de mesures controversées limitant la liberté politique.
Il faut se mefier un peu de cette affirmation. Les veritables mesures dictatoriales viendront un peu plus tard, avec Staline. En 1917, il n'y avait pas de liberte politique en Russie qui vivait toujours dans la nuit du Moyen-Age tsariste. Lenine et ses "Bolcheviques" sont devenus rapidement tres populaires. C'est d'ailleurs en partie grace a cela que Leon Trotsky a reussit le tour de force de batir l'Armee Rouge a partir de presque rien et de battre les Russes Blancs.

Le terme de bolchevik devient plus tard synonyme de marxiste-léniniste : on le réserve ordinairement aux partisans de la première génération

Ca, c'est vrai quant a l'histoire de la Revolution Russe.
Mais, tres vite, le terme "Bolchevique" a ete repris par les anti-communistes, surtout a l'extreme-droite ou le terme "Les Bolchos" fait toujours recette de nos jours.
Hitler l'a repris egalement d'ailleurs, y ajoutant frequemment le mot "Judeo".

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Charlemagne le Sam 16 Sep 2006, 10:10 am

C'est d'ailleurs en partie grace a cela que Leon Trotsky a reussit le tour de force de batir l'Armee Rouge a partir de presque rien et de battre les Russes Blancs.
je ne connais pas grand chose sur cette guerre, mais j'ai plutôt l'impression que d'un point de vue purement militaire il n'y a pas eu de gagnant véritablement puisque si l'armé rouge à réussis à conserver son empire, elle c'est fait pas mal étrillé en Pologne
D'ailleur saviez vous que Weygand commanda les forces franaises dans cette guerre et qu'il avait sous ses ordres un jeunes capitaine nommé De Gaulle
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Invité le Sam 16 Sep 2006, 10:57 am

Bonbour,
L'armee Rouge a repousse toutes les tentatives des Russes Blancs et s'est meme paye le luxe d'aller chatouiller l'ennemi hereditaire polonais... avec quelques succes !

Il est exact que la France est allee donner un coup de main au Polonais et que Charles de Gaulle y etait :
Charles de Gaulle a fait dès janvier 1919 sa demande d'affectation au corps armé - composé de volontaires - mis sur pied par le général polonais Joseph Haller, transfuge de l'armée autrichienne. Petite ossature (quatre divisions) de l'armée du gouvernement de Varsovie, cette armée trouve sa raison d'être dans la tension insoutenable qui existe entre la récente nation bolchevique et la Pologne, aggravée par les litiges frontaliers polono-ukrainiens (notamment avec le dictateur ukrainien Petlioura).
C'est le besoin de faire preuve de ses qualités d'officier et de son expérience qui a poussé de Gaulle à donner son nom "avec joie" comme il le précise dans une lettre à son père le 11 février. Tout au plus se ferait-il un plaisir de combattre ceux qui ont signé le traité de Brest-Litovsk en 1917, mettant ainsi en jeu les chances de victoire des Alliés dans le premier conflit mondial. D'ailleurs, ironie du sort, le général bolchevique qui conduira les troupes adverses lors de la campagne de Pologne n'est autre que Toukhatchevski, son ancien compagnon de captivité de la Première Guerre mondiale.
Charles de Gaulle arrive en Pologne en avril 1919. Il est nommé commandant à titre polonais, et, parce que la Pologne a choisi la tactique française d'évolution sur le champ de bataille, il est immédiatement affecté à Rembertow, à une quinzaine de kilomètres de Varsovie où il est instructeur d'infanterie. Ses conférences ont beaucoup de succès et ses interprètes, les lieutenants de Madweski et Wreniewski ne cessent de rappeler la clarté et l'éloquence de l'orateur ainsi que ses qualités pédagogiques.
Intensifiant ses revendications sur l'Ukraine, le gouvernement de Varsovie décide en mai 1920 de s'emparer de Kiev, la capitale. Les bolcheviques réagissent de manière d'autant plus foudroyante que ceux-ci ont du mal à accepter l'existence d'une nation polonaise. En deux mois, la contre-attaque de l'Armée Rouge amène cette dernière aux portes de Varsovie, près de la Vistule, le grand fleuve polonais qui baigne Varsovie et Cracovie.

En juillet 1920, les officiers-instructeurs sont affectés aux unités polonaises combattantes. C'est alors que Charles de Gaulle prend soin de noter les différentes étapes de sa mission dans son carnet de notes. Pendant la contre-offensive bolchevique, de Gaulle sillonne les terrains des opérations avec le général Bernard et constate les larges différences qui séparent cette guerre de celle qu'il a vécue cinq ans auparavant : pas de tranchées, pas de front, alternance offensive/repli...
Officier adjoint de chefs de régiments polonais, le commandant de Gaulle participe notamment à la reprise de Hrubischow et se distingue aussi lors des combats de la rivière Zbrucz. Au retour à Varsovie de l'armée polonaise qui a repoussé l'Armée Rouge, il est nommé chef du cabinet du général Niessel, et reçoit compliments et citations. Il est même décoré de la plus haute distinction polonaise, la Virtuti Militari.
Outre son besoin d'action, la campagne de Pologne a permis au jeune officier de raffermir sa foi en la nation : partout où il observe, il ne voit que des hommes mûs par la solidarité nationale. Face à une armée révolutionnaire et malgré les appels au soutien prolétarien, les Polonais ont défendu l'idée nationale, et cet attachement restera ancré chez de Gaulle jusqu'à sa mort.
La campagne de Pologne lui a permis de sortir des récentes guerres de positions pour la guerre de mouvement et a aussi affiné ses conceptions militaires. Dans son rapport de fin de mission à l'état-major, il indique : "les chars (...) doivent être mis en œuvre, rassemblés et non dispersés" . Ces réflexions tactiques sont l'ébauche de la doctrine novatrice qu'il s'efforcera de préconiser dans les années qui suivent.
Source : http://www.charles-de-gaulle.org
Desole pour le copier-coller, mais j'ai cru remarquer, en lisant certaines reponses, que de nombreux membres ne vont pas lire les liens que je cite, donc je leur mache le travail...

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Logico le Dim 17 Sep 2006, 10:03 am

Bonjour à tous
Ce terme "bolchevik" me fait penser à des relents d'anti-communisme qu'on nous sert depuis 80 ans alors que comme l'a expliqué "Jimonix", il a été abandoné en 1917 par ceux qui en étaient les initiateurs.
Peut-être est-il bon de rappeler que le Bolchevisme est né du IIème Congrès du Parti Ouvrier Social-démocrate de Russie (POSDR) qui se tint à Bruxelles en 1903. Le POSDR, fondé en 1898 par Plekhanov, Axelrod, Vera Zassoulitch et Lénine, regroupait des révolutionnaires marxistes qui envisageaient tous, dans un premier stade la révolution bourgeoise, suivie de la dictature du prolétariat, condition essentielle au stade suivant, la Révolution Sociale.
Lors du Congrès de Bruxelle, les délégués s'opposèrent sur la question du parti. Les premiers regroupés autour de Martov souhaitaient un parti dont les membres travailleraient "activement (...) "sous la direction des organes centraux du parti". Les Seconds autour de Lénine, considéraient comme membre du parti, celui qui "soutient matériellement et en participant par son travail personnel à une de ses organisation".

C'est la conception plus ouverte de Martov qui l'emporta, mais lors des élections aux organes dirigeants, les partisans de Lénine, soutenus par Plékhanov, s'imposèrent. On distingua alors les Mencheviks (Minoritaires) des Bolcheviks (Majoritaires) groupés autour de Lénine.

D'autre part, l'intention de Lénine de concentrer tous les efforts du parti sur la conquete du pouvoir par une révolution l'éloignait d'une grande part des Sociaux-Démocrates mencheviques, sans cependant qu'il y ai de cession.

La Révolution de 1905 confirma les Mencheviks dans l'idée d'une révolution par étapes sans participation à un gouvernement bourgeois. Trotski appelait pour sa part à fondre en une seule les étapes démocratique et socialiste, ce qu'il jugeait possible avec l'appui de révolutions simultanées en Europe. Lénine préconisait une participation des Sociaux-démocrates aux gouvernements bourgeois. Quoi qu'il en soit, ce sont les Mencheviks qui participeront en 1917 au gouvernement provisoire, tandis que les Bolcheviks, non seulement s'y refuseront, mais feront tout pour renverser cette coalition.

L'ensemble de ces débats théoriques, émaillés de rivalités personnelles, et de retournements d'alliance, débouche en 1912, sur une conférence convoquée par Lénine à Prague, où les bolcheviks expulsèrent une grande majorité de sociaux-démocrates, ce qui consomme la scission du POSDR.

La guerre de 1914 modifia encore les données. Certains Mencheviks se rapprochèrent de Lénine, et jusqu'en 1917, l'histoire du parti est dominée par les controverses entre dirigeants exilés.

A partir du moment où leurs principaux dirigeants rentrent d'exil, entre mars et mai 11917, les bolcheviks tentent de s'emparer du pouvoir, et l'histoire du bolchevisme est étroitement liée à celle des révolutions russes de 1917. La politique bolchevique est cependant marquée par des hésitations, ainsi peu aprés les publications des "Thèses d'Avril" et le retour de Lénine en Russie, les bolcheviks refusent encore de remplacer le nom de POSDR par celui de "Parti Communiste", selon la proposition de Lénine. Celui ci n'obtint gain de cause que lors du VIIème Congrès du parti, qui se réunit du 6 au 8 mars 1918.

L'histoire du Bolchevisme en tant que parti se confond à dater de ce moment avec celle du parti communiste. Le Bolchevisme en tant que pratique politique spécifique passa, lui, par l'élimination progressive, de 1917 à 1922, des différents groupes de l'opposition de gauche en Russie Soviétique. Par la suite, dans le monde, de nombreux groupes marxiste-léninistes accoleront le qualificatif "bolchevique" à leur intitulé. Le parti communiste d'URSS cessera pour sa part de se qualifier de bolchevique en 1952.

Aprés cela, il faut se rappeler que le "Communisme" est une idée bien plus ancienne que le "Bolchevisme".

Il faut se rappeler aussi ce qu'a dit Churchil à propos de Staline : "Il est l'homme qui a pris la Russie à l'époque de la "Charrue en Bois" et qui l'a laissée à l'ère atomique"

Amicalement avec tous
Roger

Logico
Major
Major

Nombre de messages : 113
Age : 92
Date d'inscription : 31/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Invité le Dim 17 Sep 2006, 10:22 am

Bonjour, Roger,
Merci, c'est plus clair maintenant
beret

Je souhaiterais, pour les plus jeunes membres de ce forum, rajouter quelques pensees personnelles (Qui donc n'engagent que moi) quand au Marxisme.

Ideologie de grande generosite, de grande fraternite, le Marxisme est ne a l'epoque de la Revolution Industrielle, a l'epoque de "L'Assommoir" d'Emile Zola.

La classe ouvriere naissante, composee d'anciens paysans abominablement exploites par les grands capitaines d'Industrie, y a trouve le moyen de se defendre, de se proteger, de lutter pour une amelioration de son statut social.

La mise en place de l'ideal Communiste a echoue en URSS et ailleurs. Certains diront que c'est suite a des erreurs de deviatonnistes, notamment Staline, d'autres que c'est parceque l'ideal Communiste etait une utopie irrealisable.

Un echec, donc ?
Partiellement.
C'est essentiellement grace aux Communistes que le Syndicalisme est devenu une force avec qui il convient de compter.

Quelque part, les dizaines de milliers de jeunes qui sont recemment descendus dans la rue pour faire echec au CPE sont des heritiers des Bolcheviks.

Et les vieux semi-Bolchos comme Roger et moi-meme somment fiers de vous.
beret
Desole du HS, pas pu me retenir...

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Charlemagne le Dim 17 Sep 2006, 10:41 am

oui la prochaine fois évite, c'est apolitique ici...
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Invité le Dim 17 Sep 2006, 10:49 am

charlemagne47 a écrit:oui la prochaine fois évite, c'est apolitique ici...
Promis, j'eviterais, mais je fonce creer un fil sur "Histoire et Apolitisme" car, a mon humble avis, l'histoire apolitique n'existe pas.
EDIT :
C'est fait
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/viewtopic.forum?t=964

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bolchevik

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum