La dernière lettre de Guy Moquet.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  tietie007 le Dim 20 Mai 2007, 7:27 pm

La décision a été annoncée, mercredi, par le président de la République, aussitôt après son installation, lors d’une cérémonie d’hommage aux 35 jeunes résistants fusillés à la Cascade du Bois de Boulogne. La dernière lettre du jeune résistant communiste Guy Môquet, fusillé par les Allemands le 22 octobre 1941, sera lue au début de chaque année scolaire dans tous les lycées de France.

Guy Moquet, jeune militant communiste, fils du cheminot, député communiste Prosper Moquet, fut arrêté à 16 ans par la police française qui cherchait des poseurs d'affiches communistes, le 13 octobre 1940, au métro Gare de l'Est. Passé à tabac, emprisonné malgré son acquittement au camp de Châteaubriant, il est choisi, sur les intructions du ministre de l'Intérieur de l'époque, Pierre Pucheu, comme otage pour être fusillé après la mort de Karl Hotz, le 20 octobre 1941, officier allemand exécuté par des résistants.
Le 22 octobre 1941, avec 26 autres militants communistes, le jeune Guy est assassiné par les allemands, à 16 heures, dans une carrière proche de Châteaubriant.
Voici la lettre du jeune homme écrite à ses parents, avant d'être fusillé :

Ma petite maman chérie,
mon tout petit frère adoré,
mon petit papa aimé,

Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c’est d’être courageuse. Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi.
Certes, j’aurai voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon coeur, c’est que ma mort serve à quelque chose. Je n’ai pas eu le temps d’embrasser Jean. J’ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas !
J’éspère que toutes mes affaires te seront renvoyées, elles pourront servir à Serge, qui je l’escompte sera fier de les porter un jour.
A toi, petit Papa, si je t’ai fait, ainsi qu’à petite Maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j’ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m’as tracée. Un dernier adieu à tous mes amis et à mon frère que j’aime beaucoup. Qu’il étudie bien pour être plus tard un homme.
17 ans et demi ! Ma vie a été courte !
Je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous.
Je vais mourir avec Tintin, Michels.
Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c’est d’être courageuse et de surmonter ta peine. Je ne peux pas en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi Maman, Serge, Papa, je vous embrasse de tout mon cœur d’enfant.
Courage !
Votre Guy qui vous aime

Dernières pensées : "Vous tous qui restez, soyez dignes de nous, les 27 qui allons mourir !"


avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  tayp' le Dim 20 Mai 2007, 7:38 pm

Merci pour la lettre!! J'avais pensé à la rechercher...
Très belle lettre que j'ai, moi aussi, découvert par les différents dicours de Nicolas Sarkozy...

_________________
avatar
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Phil642 le Dim 20 Mai 2007, 8:04 pm

Très émouvant et très bonne initiative du nouveau prez ...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  pegase001 le Dim 20 Mai 2007, 8:06 pm

salut

très émouvant et poignant

@+, pegase001
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Savinien le Dim 20 Mai 2007, 10:12 pm

Edité, pas de politique sur le forum.

Merci




PS, si tu utilises le mot "assassiné par les allemands" alors Karl Hotz n'a pas été exécuté mais bel et bien assassiné lui aussi tout comme l'officier de kriegsmarine tué par Fabien.
avatar
Savinien
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 30/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Sturmgeist le Lun 21 Mai 2007, 5:46 am

Une lettre tres émouvante comment peux ont tuer un enfant castet
avatar
Sturmgeist
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Ivy mike le Lun 21 Mai 2007, 12:04 pm

Triste lettre ! Sad
Et très bonne initiative de Nicolas Sarkozy, ça entre tout à fait dans le devoir de mémoire si cher à nous autres passionnés et parfois reconstituants

La phrase qui resonne le plus c'est lorsque qu'il ecrit "17 ans ! Ma vie a été courte !" je crois que je ne l'oublierais jamais...

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  tayp' le Lun 21 Mai 2007, 7:52 pm

"17 ans ! Ma vie a été courte !"
Surtout quand tu te dis que c'est ton âge!! Confused

_________________
avatar
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  le serpent mexicain le Mar 22 Mai 2007, 1:40 pm

Oui , en tous cas j'espère que les paroles dites par notre président ne seront pas veine, et que les commémoration seront plus importante !

pouce
avatar
le serpent mexicain
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1823
Age : 27
Localisation : ds le maquis du gers
Date d'inscription : 27/08/2006

http://www.maquisard32.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  arden le Mer 27 Juin 2007, 5:49 pm

En hommage a ces jeunes morts pour notre liberté

A Besançon en 1943 , de jeunes gens integrent les Franc-tireurs et Partisants et deviennent le Groupe -franc "Guy Moquet" en hommage au jeune fusillé .

Dans ce groupe ,se trouve un jeune lyceen , de 16 ans , Henry Fertet ,il participe a trois opérations.

-Le 16 avril 1943 , comme chef d'équipe a l'attaque du poste garde du Fort de Montfaucon pour s'emparer d'explosif. Bilan une sentinelle allemande tuée.

-Le 7 mai 1943 ,destruction d'un pylone de haute-tension.

- le 12 juin 1943 , il participe a l'attaque d'un commissaire des douanes allemandes pour lui prendre son arme et uniforme .Le jeune Henry lui tire dessus et le blesse mortellement.

Activement recherché ,il sera arreté le 3juillet 1943 par les allemands chez ses parents a 3 h du matin et conduit en cellule a la prison de la Butte a Besançon.
Le 18 septembre 1943 , il sera jugé par un tribunal de guerre allemands et
condanné a mort .Il sera fusillé avec quinze de ses camarades le 26 septembre 1943 a la Citadelle de Besançon.



Sa derniere lettre écrite a ses parents :
(lettre reproduite en intégralitée )

Chers parents ,
Ma lettre va vous causer une grande peine , mais je vous ai vu si pleins de courage que ,je n’en doute pas , vous voudrez bien encore le garder ne serait-ce que par amour pour moi.
Vous ne pouvez savoir ce que moralement j’ai souffert dans ma cellule , ce que j’ai souffert de ne plus vous voir ,de ne plus sentir sur moi votre tendre sollicitude que de loin ,pendant ces quatre-vingt-sept jours de cellule , votre amour m’a manqué plus que vos colis et ,souvent , je vous ai demandé de me pardonner le mal que je vous ai fait , tout le mal que je vous ai fait.
Vous ne pouvez doute de ce que je vous aime aujourd’hui , car avant ,je ne vous aimais par routine plutôt mais maintenant , je comprends ce que vous avez fait pour moi .Je crois être arrivé a l’amour filial véritable , au vrai amour filial . Peut-être ,après la guerre , un camarade parlera-t-il de moi , de cet amour que je lui ai communiqué ; j’espère qu’il ne faillira point a cette mission désormais sacrée.
Remerciées toutes les personnes qui se sont intéressées a moi , et particulièrement mes proches parents et amis ,dites-leurs toute ma confiance en la France éternelle. Embrasser très fort mes grands parents ,mes oncles , mes tantes et cousins ,Henriette .Dites a M. le curé que je pense aussi particulièrement a lui et aux siens .Je remercie Monseigneur (Mgr Dubourg , archevêque de Besançon ) du grand honneur qu’il m’a fait , honneur dont , je crois, je me suis montré digne .je salue aussi en tombant mes camarades de lycée .A ce propos ,Hannemay me doit un paquet de cigarettes , Jacquin , mon livre sur les hommes préhistoriques .
Rendez le « comte de Monté –Cristo « a Emeurgeon ,3 , chemin français ,derrière la gare.
Donnez a Maurice Andrey de la Maltournée , 40 g de tabac que je lui dois.
Je lègue ma petite bibliothèque a Pierre , mes livres de classe a mon Papa , mes collections na a ma chère maman , mais qu’elle se méfie de la hache préhistorique et du fourreau d’épée gaulois .
Je meurs pour ma patrie , je veux une France libre et des Français heureux , non pas une France orgueilleuse et première nation du monde , mais une France travailleuse , laborieuse et honnête . que les Français soient heureux ,voilà l’essentiel . Dans la vie , il faut savoir cueillir le bonheur.
Pour moi , ne vous faites pas de souci , je garde mon courage et ma belle humeur jus qu’au bout je chanterai « Sambre et Meuse « parce que c’est toi ma petite maman , qui me l’a appris.
Avec Pierre , soyez sévères et tendres .Vérifiez son travail et forcez a travailler . N’admettez pas la négligence . Il doit se montrer digne de moi . Sur les « trois petite nègres « ,il en reste un , il doit réussir
Les soldats viennent me chercher . Je hâte le pas . Mon écriture est peut-être tremblée , mais c’est parce que j’ai un petit crayon . Je n’ai pas peur de la mort , j’ai la conscience tellement tranquille .
Papa , je t’en supplie , prie , songe que si je meurs , c’est pour mon bien . Quelle mort sera plus honorable pour moi ? Je meurs volontairement pour ma patrie .Nous nous retrouverons bientôt tout les quatre bientôt au ciel . Qu’est ce que cent ans ?

Maman rappelle-toi :
« Et les vengeurs auront de nouveaux défenseurs
Qui après leur mort , auront des successeurs . «

Adieu , la mort m’appelle , je ne veux ni bandeau , ni être attache.
Je vous embrasse tous . C’est dur quand même de mourir.
Un condamne a mort de 16 ans

H.Fertet

Excusez les fautes d’orthographe , pas le temps de relire


Très courageux et bel exemple
avatar
arden
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 36
Age : 66
Localisation : jura
Date d'inscription : 05/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Ivy mike le Mer 27 Juin 2007, 8:58 pm

Oui, exactement, magnifique lettre egalement. Merci, je ne la connaissais pas

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  bigbasketeur le Mer 04 Juil 2007, 7:40 pm

avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4583
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  betacam le Jeu 05 Juil 2007, 2:00 pm

avoir 17ans et écrire une telle lettre.

pour parler vulgairement " il faut en avoir dans le ventre ".

betacam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 05/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Invité le Mar 10 Juil 2007, 11:15 am

Bonjour,
Ce qui suit est un copier-coller en provenance du forum de Francois Delpla et le texte est de lui.
Suivez les liens aussi, c'est edifiant.

"Jean-Marc Berlière et Sylvain Boulouque ont donné au Monde une critique critiquable de la décision sarkozyenne de faire lire la dernière lettre du jeune résistant communiste. J'ai réagi, sur une "liste" de professeurs, par les deux messages suivants :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-927306,0.html

L'article de Berlière comporte ses propres excès propagandistes. D'une part, le pacte germano-soviétique transformé en alliance, et les compromissions de la direction du PCF dans l'été 40 étendues vers un aval mal défini, comme si on cherchait à toute force à les étirer jusqu'au 22 juin suivant. D'autre
part, une partialité assez écoeurante et ahurissante aux dépens de Môquet.

Fusillé à 17 ans, il en avait donc 16 au moment de son arrestation. Et il se
voit tout bonnement reprocher de n'avoir pas, avant celle-ci, tiré sur les
Allemands ! En octobre 40 !!

Il faudrait raison garder. Les tracts qu'il distribuait au moment d'être
arrêté n'appelaient pas à bouter l'Allemand, en raison du pacte, c'est vrai
et c'est à dire à nos élèves, en appelant leur réflexion sur... plein de
choses, Munich, l'habileté de Hitler, l'anticommunisme prioritaire de la
City et de Chamblerlain, le goût stalinien pour les virages à 180°, le
sommeil de Roosevelt, le lâchage de la Pologne par Pie XII... Pour autant
ils ne devaient guère leur plaire, ces tracts, aux occupants, sinon
pourquoi interrompre la distribution et coffrer les diffuseurs ?

Mais l'affaire se passe en France et il est symptomatique de ne pas lire,
dans un tel article à propos d'une arrestation survenue le 13 octobre 40, le mot "Montoire" (la rencontre est du 24) ni l'expression "révolution
nationale" (son esquisse est du 10). Abetz et Hitler ont fait mumuse avec le PCF, maintenant ils font mumuse avec Vichy, le mènent par le bout du nez vers un statut des Juifs (publié le 18 octobre), le tiennent en haleine avec
une promesse de rencontre... et donnent enfin leur feu vert pour
une répression anticommuniste féroce.

Enfin personne, même Berlière, ne nie que le PCF résiste après juin 41, ni
que Môquet soit fusillé pour lui appartenir et lui rester fidèle. Donc en
tant que résistant.


***********************************************************

Quand on est militant, on fait ce qu'on veut.
Quand on est historien, on est tenu d'inscrire les faits dans un double
cadre : la chronologie, et la vision d'ensemble d'une situation.

Ainsi : pas de discours historien sur le pacte g-s en faisant l'impasse sur
Munich; pas non plus si on n'évoque pas les négociations concomitantes de l'URSS avec l'Angleterre et la France.

C'est d'autant moins possible qu'en l'occurrence il y a un tireur de
ficelles, parfaitement commun aux événements munichois et moscoutaires. C'est Hitler qui fait qu'il y a problème, c'est lui qui fait triompher sa solution du moment.

Désolé pour ceux qui croient qu'on ne peut s'opposer au discours de Berlière que par un discours stalinien. Staline est ici un gamin en culottes courtes
tout comme Daladier et Chamberlain.

Comme l'a dit excellemment, en 1956 (en principe à propos d'autre chose, mais allez savoir avec la poésie), un stalinien repenti :

C'était un temps déraisonnable
On avait mis les morts à table
On faisait des châteaux de sable
On prenait les loups pour des chiens
Tout changeait de pôle et d'épaule
La pièce était-elle ou non drôle
Moi si j'y tenait mal mon rôle
C'était de n'y comprendre rien

L'anticommunisme est une chose, dont on peut dire bien des choses. Aux mains de Hitler, c'est la pire des choses. Non pas en termes moraux (puisque je parle en historien) mais bien physiques et matériels : en nombre de morts et de ruines à la fin. Ne serait-ce que parce qu'à travers les communistes il vise les Juifs : embrasser le discours c'est pousser à la roue du massacre.

En toute inconscience bien sûr... puisque c'est lui que très généralement on prend pour le gamin de l'histoire, le brouillon jusqu'ici chanceux qui va bien finir par trébucher (donc, par exemple, pour certains la pire faute, et la pire immaturité, serait de favoriser Moscou en étant "belliciste").

Le débat anti-historique qui prévaut jusqu'à ce jour et envahit même notre liste consiste à se renvoyer sans fin la balle : c'est vous, c'est votre
camp qui a armé Hitler, sale munichois !! Non mais vous vous êtes vu, sale coco ?

Seul Churchill a gardé la tête hors du marais, et il a fini par rallier tout
le monde... le temps que le problème se suicide et que les grenouilles
retournent à leurs coassements.

Oui mais c'est pas juste : Churchill était un anticommuniste de la première heure, tout à fait insoupçonnable de complaisance quand il donnait la priorité au danger hitlérien. Eh oui, il fallait cela aussi sans doute. Seul un inclassable pouvait damer le pion au plus inclassable des conquérants.

Et sous sa bannière tout le monde, des cagoulards aux communistes en passant par les socialistes de la non-intervention et du lâche soulagement, retrouve l'occasion d'abandonner ses petits calculs et de montrer ce qu'il vaut
vraiment.

Restent les ruses de l'histoire : Môquet finira-t-il en otage de
l'ouverture sarkozyenne après avoir achevé son parcours terrestre en étant celui de Hitler ? La mystique dégénère plus que jamais en politique !! Mais c'est là un défi à relever par nous tous, et il est à notre portée.

En voilà un gamin, un vrai, par l'âge, amoureux en attente du premier baiser d'Odette et enrôlé dans des enjeux qu'il ne peut guère analyser (à nous de le faire), tout prêt à croire non seulement que Staline a tout bon mais que
les dirigeants passifs de la drôle de guerre, qui avaient arrêté son père,
préparaient l'invasion hitlérienne, jugeant aussi important de faire vivre
le parti que la patrie et sans doute ne distinguant guère les deux.

On peut soupçonner que dans sa lettre, ce qui a retenu l'attention de notre présidentiable paquet de nerfs (et, en amont, de son Guaino de conseiller), c'est qu'il n'est question ni de parti ni de patrie, mais uniquement, en apparence, de la famille. Pas de "camarade", pas de "vive Staline", pas de drapeau rouge... ni de tricolore (l'un sans l'autre, ce serait trop gros).
En fait, la politique est tellement évidente qu'elle n'est pas dite : le
parti, c'est aussi bien la voie qu'a tracée Papa (Prosper Môquet,
député et emprisonné par Daladier puis Reynaud puis Pétain) que les copains fusillés avec lui et qui ne sont autres que les communistes les plus
célèbres (donc vraisemblablement les plus admirés) du lot, Tintin
(Jean-Pierre Timbaud) et Michels (mais on prononce "Michel" et les distraits croient que c'est un frère ou un cousin).

La patrie n'est pas moins lisible. Guy veut que sa mort "serve à quelque
chose" et que son frère soit fier de lui. Souvenirs d'école primaire, du
petit tambour Bara ? On peut au moins esquisser le rapprochement (et
rappeler les noces de 1789 et de 1917 que le PCF célèbre allègrement entre 35 et 39, et qui culminent dans les fêtes du cent-cinquantenaire, le 14 juillet 39). Nous pouvons d'ailleurs utiliser quelques autres textes,
notamment une lettre à Herriot où Guy soulignait que son père était un
ancien combattant :
http://www.liberation.fr/transversales/grandsangles/259277.FR.php

Oui, décidément, voilà une magnifique entrée, pour causer de tous les choix qui s'offrent à nos ados, et de tous les pièges, qui n'ont guère changé tandis que les problèmes devenaient, s'il se peut, plus graves. En plus je viens d'apprendre que j'aurais des premières pour la première fois depuis longtemps. Ah c'est sûr, ils vont y avoir droit, à la lettre de Guy, le jour de la rentrée ! Et dans ce geste l'obéissance tiendra peu de place !!"

Mince, je suis trop vieux pour aller faire une premiere au lycee ou Delpla enseigne. Dommage.
mort de rir gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  betacam le Mar 11 Sep 2007, 3:46 pm

bonjour,

un court-métrage de 2 minutes, relatant les derniers moments de Guy Môquet a été tourné à l'initiative de la chaîne parlementaire LCP
avec Jean-Baptiste Maunier dans le rôle principal.

Diffusé plusieurs fois par jour, fin Octobre, et réalisé par François Hanss.


Le Parisien

betacam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 05/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  stan_hudson le Mar 11 Sep 2007, 4:09 pm

Depuis que l'actuel président français a ressorti cette tragique lettre de l'oubli le parti politique d'origine de ce pauvre garçon s'est rappelé à son bon souvenirs.
Ainsi, ce matin, en allant à Blois, j'ai vu une belle affiche avec le visage de Guy Moquet collé par son parti politique d'origine.

Pour moi il n'a pas été Résistant mais un innocent arreté & fusillé pour son appartenance à un parti que les nazis rejetaient.
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  betacam le Mar 11 Sep 2007, 4:26 pm

c'est vrai, mais c'est quand même un symbole ( malgré lui ).

betacam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 05/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Invité le Mar 11 Sep 2007, 4:49 pm

Bonsoir,
stan_hudson a écrit:Pour moi il n'a pas été Résistant mais un innocent arreté & fusillé pour son appartenance à un parti que les nazis rejetaient.
Precise un peu, qu'on echange des coups de savates (Pacifiques) propres a animer ce forum.
clin doeil gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  stan_hudson le Mar 11 Sep 2007, 10:43 pm

Je précise : Si il n'avait pas été communiste aurait il été fusillé ?
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Invité le Mer 12 Sep 2007, 7:22 am

Bonjour,
Il n'a pas ete fusille parcequ'il etait communiste, mais parcequ'il distribuait des tracts appelants a la resistance.
Il y avait d'ailleurs des non-communistes dans le groupe des fusilles.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  stan_hudson le Mer 12 Sep 2007, 9:15 am

J'aurai toujours, dans mon esprit, du mal à croire que des communistes (sauf cas exceptionnels comme Tillon , Guingouin...) aient commencé des 1940 la Résistance.
Bref, ce pauvre garçon a fait ce que certains jeunes de son âge ont fait à cette époque. Après tout les actes de Résistance ont commencé ainsi, par la distribution de tracts.
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  betacam le Mer 12 Sep 2007, 11:01 am

stan_hudson a écrit:J'aurai toujours, dans mon esprit, du mal à croire que des communistes (sauf cas exceptionnels comme Tillon , Guingouin...)


l'erreur la plus complète. Des guigouins et des tillons il y a eu des milliers
parfois ( même souvent ) à titre individuel, le parti communiste étant complètement désorganisé.

clin doeil gri

betacam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 05/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Madig le Sam 29 Sep 2007, 1:27 am

L'ennui avec tout le battage autour de cette lettre et de Guy Môquet, c'est qu'il risque de faire le même effet aux lycéens que le battage autour de la Shoah ces dernières années.

Je m'explique: lorsque j'étais en première, j'ai fait mon TPE sur la 2nde Guerre Mondiale, plus exactement sur que le système scolaire oubliait de nous dire. Il faut savoir qu'on nous balance des informations, comme ça, sans vraiment expliquer. Résultat, on arrive à une certaine saturation: non seulement les cours sur la 2GM n'intéressent plus personne, mais je connais énormément de jeunes incapables de faire le lien entre l'antisémitisme actuel et le système nazi - certains l'ont découvert pendant mon exposé. Là, c'est un peu le même fonctionnement.

La première fois que j'ai lu cette lettre dans mon livre d'histoire, bien avant que Sarkozy la proclame a tout vent, je n'ai pas pu finir de la lire tellement j'étais émue...
Mais là, on ne rend pas service à Guy Môquet en faisant de lui une icône martyre dégoulinante de bon sentiment, qui inspirera malheureusement plus d'exaspération que d'émotion chez mes congénères.

C'est un peu trop "matraqué", alors que la mémoire nécessite de faire un effort personnel d'empathie, et un minimum de bonne volonté... On sympathise mal avec les icônes.

Désolée de partir sur les chapeaux de roues pour mon premier message, mais cette histoire me rappelle tellement le battage autour du 60e anniversaire de la libération des camps... Il y avait des documentaires, des expos, sans arrêt, et j'ai entendu plusieurs élèves dire qu'ils n'en avaient rien à faire et qu'ils voudraient qu'on leur fiche enfin la paix...

Madig
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 5
Age : 28
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 22/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Ivy mike le Sam 29 Sep 2007, 1:19 pm

Bonjour Madig,

M'est avis que tu as raison. On ne peut pas forcer quelqu'un à devenir bon, on ne peut pas forcer quelqu'un à s'interesser à l'Histoire.
C'est dommage mais c'est comme ça.
C'est possible de donner à quelqu'un le gout de l'Histoire, c'est ce qu'a fait mon père à mon egard, cependant, ce n'est pas en le forcant, en lui bourrant le crane que ça marchera...

L'idée de Sarkozy n'est pas mauvaise en soi, le principe est bon, la méthode non. Je pense qu'autre chose pourrait amener les élèves à prendre gout à l'Histoire de notre pays ainsi qu'à ses héros mais cette technique... je ne la connais pas...

maleureu gri

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  le serpent mexicain le Sam 29 Sep 2007, 1:44 pm

Moi j'en ai une, la contamination, avec la passion j'ai réussi a contaminer des amis a plus ou moins grande importance ! spamafote

Sinon je en voit pas !
avatar
le serpent mexicain
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1823
Age : 27
Localisation : ds le maquis du gers
Date d'inscription : 27/08/2006

http://www.maquisard32.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière lettre de Guy Moquet.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum