La personnalité de Hitler

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La personnalité de Hitler

Message  Invité le Lun 28 Mai 2007, 6:56 pm

Bonjour,

Vaste sujet probablement impossible à cerner et qui va donner lieu (je l'espère) à de nombreuses polémiques oiseuses comme je les aime... p24

Je viens de terminer un livre qui m'a donné l'envie d'essayer de mieux comprendre la personnalité du leader nazi. D'après ce que j'en ai lu, ce n'est pas évident...

Merci à tous ceux qui m'aideront en postant ici des "ouvrages de référence", opinions ou autre articles.

En guise d'apéritif, un extrait tragi-comique du livre de Hermann Rauschning "Gespräche mit Hitler":

"Il ne m'appartient pas de juger si Hitler, au sens clinique du mot, est plus ou moins proche de la démence. Mon expérience personnelle, qui concorde avec celle de nombreuses personnes de ma connaissance, est que je me suis trouvé vingt fois en face d'un maniaque dépourvu de tout contrôle de ses émotions et dont les crises allaient jusqu'à la déchéance complète de la personnalité. Ses cris, ses vociférations, ses explosions de fureur rappellent les trépignements d'un enfant gâté et rebelle. C'est un spectacle grotesque et repoussant, mais ce n'est pas encore de la folie, bien qu'il reste assez inquiétant de voir un homme d'un certain âge tambouriner sur les murs comme un cheval piaffe dans sa stalle ou se rouler par terre.
Ce qui est plus grave et indique déjà le dérangement de l'esprit, ce sont les phénomènes de persécution et de dédoublement de la personnalité. Son insomnie n'est vraiment autre chose que la surexcitation du système nerveux. Il s'éveille souvent la nuit. Il faut alors qu'on allume la lumière. Dans ces derniers temps (1934), il fait venir des jeunes gens qu'il oblige de partager avec lui ses heures d'épouvante. A certains moments, ces états morbides prennent un caractère d'obsession. Une personne de son entourage m'a dit qu'il s'éveillait la nuit en poussant des cris convulsifs. Il appelle au secours. Assis sur le bord de son lit, il est comme paralysé. Il est saisi d'une panique qui le fait trembler au point de secouer le lit. Il profèrent des vociférations confuses et incompréhensibles. Il halète comme s'il était sur le point d'étouffer. La même personne m'a raconté une de ces crises avec des détails, que je me refuserais à croire, si ma source n'était aussi sûre. Hitler était debout, dans sa chambre, regardant autour de lui d'un air égaré. "C'est lui! c'est lui! Il est venu ici", gémissait-il. Ses lèvres étaient bleues. la sueur ruisselait à grosses gouttes. Subitement, il prononça des chiffres sans aucun sens, puis des mots, des bribes de phrase. C'était effroyable. Il employait des termes bizarrement assemblés, tout à fait étranges. Puis de nouveau, il était redevenu silencieux, mais en continuant de remuer les lèvres. On l'avait alors frictionné, on lui avait fait prendre une boisson. Puis subitement, il avait rugi:"Là! Là! dans le coin. Qui est là?" Il frappait du pied le parquet et hurlait. On l'avait rassuré en lui disant qu'il ne se passait rien d'extraordinaire et alors il s'était calmé peu à peu. Ensuite, il avait dormi pendant de longues heures et était redevenu à peu près normal et supportable pour quelque temps."

On est pas loin de l'Exorciste...

P.S.: Témoignage à prendre avec des pincettes (cf. posts suivants).


Cordialement.


Dernière édition par le Lun 03 Déc 2007, 7:07 pm, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Charlemagne le Lun 28 Mai 2007, 7:46 pm

Que peut on dire d'un homme qui ne fume pas, ne bois pas, ne mange pas de viande, ne bai*e pas...
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Lun 28 Mai 2007, 7:54 pm

Que peut on dire d'un homme qui ne fume pas, ne bois pas, ne mange pas de viande, ne bai*e pas...

mort de rir gri J'aurais tendance à dire que tu as tout dit, mais j'aimerais d'autres analyses...
PS: Je posterai l'avis d'Adolf himself sur la question. Edifiant.

Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Baugnez44 le Lun 28 Mai 2007, 8:47 pm

Hélàs Motpulk, je sens que je vais te décevoir. Voici ce que je lis dans wikipedi (en) sur Rauschning: oui gri

"Swiss historian Wolfgang Haenel investigated the memoir and announced his findings in 1983 at a revisionist history conference in West Germany. The renowned Conversations with Hitler, he declared are a total fraud. The book has no value "except as a document of Allied war propaganda."

Among the conclusions of Haenel : Rausching's claim to have met with Hitler "more than a hundred times" is a lie : the two actually met only four times, and never alone; words attributed to Hitler were simply invented or lifted from many different sources, including writings by Juenger and Friedrich Nietzsche; an account of Hitler hearing voices, waking at night with convulsive shrieks and pointing in terror at an empty corner while shouting "There, there, in the corner!" was taken from a short story by French writer Guy de Maupassant (Le Horla)."

Et Ian Kerschaw lui-aussi ne considère pas Rauschning comme très fiable:
"I have on no single occasion cited Hermann Rauschning's 'Hitler Speaks', a work now regarded to have so little authenticity that it is best to disregard it altogether"

Source: http://en.wikipedia.org/wiki/Hermann_Rauschning

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Lun 28 Mai 2007, 9:10 pm

mort de rir gri Non Baugnez tu ne me déçois pas du tout! Au contraire même. Tout à fait franchement, je m'attendais à une réaction, de ta part même.
Ton objection est tout à fait justifiée.
Cet objection est d'ailleurs présentée dès la préface du livre (Editions Hachette, 2005).
Au nombre des historiens qui ont contesté l'authenticité de ce témoignage, on peut encore citer Raoul Girardet, en 1979. Il est clair que, en lisant les propos d'Hitler cités par Rauschning, on ne peut que s'étonner que celui-ci puisse se souvenir de mémoire de propos de plus d'une page, et cela plusieurs années après qu'ils aient été prononcés.
Mais même des historiens contestant l'exactitude ou la véracités de ces propos s'accordent à dire que "l'intérêt de ce livre reste majeur", ne fut-ce que pour l'analyse d'Hitler par Rauschning. Quant aux cent rencontres, l'auteur, lui, affirme avoir rencontré Hitler 20 fois.
Par contre, la citation attribuée à Hitler et due à Maupassant, ça c'est très fort! (Je vais vérifier tout de même. Si c'est vrai, je pourrais peut-être gagner mon procès avec hachette... 9 euros quand même...).

Bref, je ne suis pas ici pour défendre Rauschning, loin de là, pas du tout même. Comme je l'ai dit, ce n'est qu'un "apéritif" tragi-comique destiné à susciter des réactions. Mais tu as bien fait de mettre les points sur les I Baugnez, je n'en attendais pas moi de toi. pouce

Notons tout de même que de nombreuses citations attribuées à Hitler et tirées de ce livre ont par exemple été utilisées dans le documentaire de Nuremberg à Nuremberg. Prudence, prudence donc, l'histoire est un art difficile où la méfiance est la reine des vertus.

Passons maintenant à autre chose: des "ouvrages de références" (remarquez les ").

Cordialement.

P.S.: Je vais d'ailleurs mettre un avertissement au lecteur après cette citation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Lun 28 Mai 2007, 9:48 pm

Pour clore le sujet Rauschning, je viens de lire la nouvelle de Maupassant incriminée ("Le Horlat).
Je cite: "Je les ai vu s'amuser comme des enfants imprudents avec cette horrible puissance! Malheur à nous! Malheur à l'homme! Il est venu, le... le... comment se nomme-t-il... le ... il me semble qu'il me crie son nom, et je ne l'entends pas... le ... oui... il le crie.... J'écoute... je ne peux pas... répète... le ...Horla... J'ai entendu... le Horla... c'est lui... le Horla... il est venu!..."

Mouais. C'est lui quoi. Pas de "coin" me semble-t-il dans ce texte.
Point final: comme je l'ai dit, je ne suis pas ici pour défendre le livre de Rauschning.

Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mar 29 Mai 2007, 9:27 am

Bonjour,
Comprendre Hitler est un exercice difficile dans la mesure ou il a passe son temps a mentir comme un arracheur de dents, mais avec plus de subtilite.

Mein Kampf est a peu pres le seul ecrit sincere (En partie) de lui, apres c'est rideaux de fumees et comedies habiles.

J'ai lu W. Schirer, Kershaw et quelques autres trucs, mais l'ouvrage qui m'a paru le plus convaincant et le plus fouille est le "Hitler" de Francois Delpla (Grasset, 1999).

On y decouvre la un Fuhrer developant une ruse nazie diablement efficace et jouant toujours (Au moins jusqu'a fin 1941) avec un ou 2 coups d'avance sur ses adversaires aussi bien que ses allies et collaborateurs, le tout pour mettre en place avec obstination et calculs un programme coherent. Pas d'improvisation sauf les rares fois ou le reel s'oppose par surprise a son action, mais improvisations toujours orientees vers l'application de ce programme, l'accomplissement de la "mission" que la "Providence" lui a confie.

Delpla cite Rauschning mais plutot pour y demontrer les effets pervers qu'Hitler a pu avoir aupres de ses lieutenants. Kershaw a tort de ne pas s'y interesser pour mieux lire, au travers des mensonges de Raushning, la raison, l'intention, le but des mensonges de son Maitre !

Fil tres interessant, merci Motpulk

Au fait, Hitler ne fumait pas, ne buvait pas et etait vegetarien mais n'a jamais dedaigne honorer quelques femmes, dont surtout Eva Braun, ni s'entourer d'admiratrices qui creaient le climat propre a la detente dont il avait grand besoin au vu du programme qu'il etait en train d'appliquer puis encore plus lorsque les choses ont commence a mal tourner. Voir a ce sujet, sur www.delpla.org les larges extraits de son livre "Les tentatrices du diable".

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  sam44 le Mar 29 Mai 2007, 7:30 pm

Pour ce sujet on peut faire un lien avec le film "la chute", qui montre Hitler plus comme un homme qu'un monstre sans ame ..
avatar
sam44
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 602
Age : 26
Localisation : Loire-Atlantique (44)
Date d'inscription : 14/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mar 29 Mai 2007, 11:11 pm

Merci Daniel. Merci Sam.
Quant à "la chute", je ne sais pas trop quoi en penser. N'oublions pas que l'histoire est basée sur les souvenirs de la secrétaire d'Hitler. "Eine Münchenerin" en plus... (pff c'est nul). Ce film n'est pas une analyse psychologique fouillée de la personnalité d'Hitler, qui était bien un homme, personne n'en a jamais douté.

Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mer 30 Mai 2007, 3:13 am

Pour avoir lu, comme Daniel, Kershaw et Shirer, mais aussi Toland, Speer et von Schirach, je pense qu'analyser Hitler est très difficile. Plusieurs d'entre vous n'y croient probablement pas, mais je pense que la destinée de Hitler était tracée par des forces supérieures dès le départ. Pour qu'un Autrichien qui végète et qui voit ses rêves brisés les uns après les autres en vienne à devenir le premier homme d'état en Allemagne, il fallait que tout tombe en place au bon moment et dans les bonnes conditions. Qu'on l'appelle le destin, l'intervention divine ou le hasard, il semble qu'une étoile maléfique a veillé sur lui pour lui permettre d'accomplir ce qu'il devait accomplir. Je m'éloigne du sujet, je sais.

Sa personnalité ? C'est un solitaire (comme la plupart de ceux qui finissent par commettre des tueries), on ne lui connait qu'un seul ami d'enfance. Il est rêveur, mythomane et mégalomane. Après un temps où tout semble échouer, il "trouve sa voie" et va combattre avec les armées du Reich pendant la Grande Guerre. Vont suivre des événements où peu à peu, son estime de soi va grandir jusqu'à lui faire croire que la providence lui a vraiment confié un but. Sa détermination, son don exceptionnel pour s'exprimer oralement et son opportunisme se chargeront du reste.

Bien sûr, le hasard va aussi s'en mêler et au besoin, il se chargera lui-même d'influencer certains hasards par des manigances qui deviendront la marque de comerce du parti nazi. Hitler n'est pas homosexuel. Il n'est pas dépourvu non plus d'attirance sexuelle envers les femmes. Il croit fermement qu'il n'a pas de temps à consacrer à une femme et il veut aussi que le peuple allemand le pense. Sa cause doit être sa seule et unique préoccupation. Je ne suis pas psychologue, je ne peux expliquer exactement ces crises, mais j'ai déjà été témoin de crises semblables. Un individi qui contrôle tout et qui a toujours raison supporte mal la contradiction ou l'opposition. Il peut entrer dans des colères qui semblent complètement ridicules et démesurées pour ensuite se calmer et redevenir tout ce qu'il y a de plus "normal". Je ne possède pas de terme de psychanalyse pour l'expliquer, mais j'ai déjà vu pareille démonstration de "démence" chez un être à qui aucune maladie mentale n'avait été diagnostiquée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mer 30 Mai 2007, 7:47 am

Bonjour Audie,
Interessant post, merci.
Audie Murphy a écrit:Plusieurs d'entre vous n'y croient probablement pas, mais je pense que la destinée de Hitler était tracée par des forces supérieures dès le départ
C'est du moins ce dont il etait persuade, lui !

Sa jeunesse n'a pas ete si "traine-savate" que ca. Il a eu une annee difficile financierement a Vienne, 1912 de memoire, mais a reussi a gagner pas trop mal sa vie grace a la vente de ses peintures.

Les 2 illuminations qui lui ont fait abandonner ses plans de carriere dans l'architecture, c'est d'abord la fracture de 1914-1918 (Comme pour beaucoup d'Allemands) puis la "vision" qu'il aurait eu, dans un hopital en 1918 ou il etait soigne pour une perte de la vue temporaire causee par les gaz de combat. Il semblerait, alors qu'il commencait a mieux voir, qu'il ai fait une rechute suite a l'annonce de la reddition le 11 novembre 1918, que son medecin l'ai soigne par hypnose et que ceci expliquerait cela.

La, la "Providence" lui a confie une "mission" : Sauver le peuple allemand et lui rendre la grandeur qui lui est due. Il est donc l'heureux elu et cela va etre le fil conducteur de toute sa vie et de toutes ses actions.

Ce faisant, il epouse donc l'Allemagne mais, etant un homme avec une libido comme tout le monde, aura donc quelques tres discretes maitresses comme il etait courant d'en avoir a l'epoque du 5 a 7.

L'explication d'Audie au sujet des coleres et le parallelle avec des "chefs qui dirigent tout" contemporains me semble tres pertinente !

Par contre, je ne suis pas du tout sur qu'il ai ete reveur et mythomane. Megalo, c'est clair, mais ses "reveries" etaient surtout des reflexions et, mis a part sa "mission providentielle", pas de mythomanie.

Au sujet de la grande difficulte a veritablement cerner son caractere, il y a aussi le fait qu'il a frequemment trompe ses adversaires en se faisant passer pour plus bete ou plus incompetent qu'il n'etait. Certaines de ses coleres (Mais pas toutes) etaient completement simulees, par exemple.

Excellente technique d'ailleurs, si mon ennemi me prends pour un abruti double d'un lache, il me laissera passer dans son dos sans se mefier et pan, il est mort. L'ennui, c'est que ca brouille les pistes et fait naitre des legendes qui ont la peau d'autant plus dure que l'horreur integrale que Hitler a engendre rends l'explication "folie diabolique" assez confortable moralement.

Pistes tellement brouillees que 62 ans apres la fin de la guerre, les historiens polemiquent toujours. Il faudra que je vous fasse un resume de ce que Delpla dit de Kershaw, qui le lui rend bien d'ailleurs...

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mer 30 Mai 2007, 11:57 am

Merci pour ces analyses.

Audie Murphy a écrit:
Plusieurs d'entre vous n'y croient probablement pas, mais je pense que la destinée de Hitler était tracée par des forces supérieures dès le départ

C'est du moins ce dont il etait persuade, lui !

Je rejoins Daniel sur cette analyse (sur le reste aussi d'auilleurs; mmm je manie bien la loque à reloqueter sur tes pompes il me semble... p24). L'histoire des forces supérieures qui lui ont donné une mission, c'est ce qu'il ne cesse de rabâcher à longueur de temps depuis la fin de la WWI. De là à dire qu'il était choisi par la providence ou, comme certains, qu'il était l'Antéchrist, il y a un pas que nous ne franchirons pas.
Ce qui est assez intéressant, c'est que beaucoup de nazis et même parmi ses plus proches collaborateurs ne semblaient pas le prendre beaucoup au sérieux lorsqu'il commençait à divaguer... cf. Daniel.
La chance, oui, mais surtout une volonté de fer pour accéder au pouvoir suprême, quitte à supprimer froidement tous ses opposants, même les plus proches (Röhm par exemple, un des ses meilleurs "amis").
Quant à sa mission divine, peut-être peut on aussi l'expliquer (en partie seulement) par son appartenance à quelque société secrète du genre Société de Thulé ou autre (mais c'est un sujet qui prête beaucoup à polémique puisqu'il a combattu farouchement la plupart des sociétés secrètes).
Je m'égare un peu là.
Quant à ses crises, peut-être la strychnine...
Excusez le manque de structure...
Ce n'est peut-être pas le même fil mais il me semble que l'aspect mystico-religieux voir "magique" et autre du nazisme est très peu étudié, voir pas du tout; et sa possible influence sur Hitler. Des idées?

Cordialement.


Dernière édition par le Mer 30 Mai 2007, 12:11 pm, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mer 30 Mai 2007, 12:07 pm

Tiré de Wikipédia:http://fr.wikipedia.org/wiki/Mysticisme_nazi#Po.C3.A8me_odiniste_d.E2.80.99Hitler
Article qui n'est pas mal fait du tout, mais avec lequel il faut tout de même rester prudent.


En 1915, alors qu’il servait dans l’armée allemande sur le front ouest, Hitler écrivit le poème ésotérique suivant mentionnant la divinité germanique pré-chrétienne Wotan :

"Ich gehe manchmal in rauhen Nächten
Zur Wotanseiche in den stillen Hain,
Mit dunklen Mächten einen Bund zu flechten -
Die Runen zaubert mir der Mondenschein.
Und alle, die am Tage sich erfrechten,
Sie werden vor der Zauberformel klein!
Sie ziehen blank - doch statt den Strauß zu flechten,
Erstarren sie zu Stalagmitgestein.
So scheiden sich die Falschen von den Echten -
Ich greife in das Fibelnest hinein
Und gebe dann den Guten und Gerechten
Mit meiner Formel Segen und Gedeihn."

Qui peut être traduit ainsi :

"Je vais souvent par les nuits glaciales
Au chêne de Wotan dans la calme clairière
Avec de sombre pouvoirs pour tisser cette union -
La lumière de la lune me montre le sortilège runique
Et tout ce dont nous sommes plein d’impudence le jour durant
Sont rendus petit par la formule magique !
Ils tracent le fer brillant – mais au lieu d’aller au combat,
Ils se solidifient en stalagmites.
Ainsi les mauvais sont séparés des authentiques –
Je parviens dans un nid de mots
Puis donne au Bien et au Bon,
Avec ma formule, bénédiction et prospérité."

Hitler semblait bien imprégné de ce genre d'ésotérisme. Maintenant, était-il artificiel ou pas? Je n'ai pas de réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mer 30 Mai 2007, 2:26 pm

Hitler rêveur: Dans sa jeunesse seulement Daniel, enfin c'est mon opinion.

Hitler mythomane: Légèrement voir post de motpulk, complètement dans le cas de Himmler.

Hitler mégalomane: Nous sommes d'accord Daniel, au moins une !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Ven 01 Juin 2007, 10:38 am

Bonjour,
Motpulk, j'ai les chaussures loqueteuses, comment on repare ?
mort de rir gri
Audie Murphy a écrit:Hitler rêveur: Dans sa jeunesse seulement Daniel, enfin c'est mon opinion.
Reveur ou reflechis, on en est tous reduits au suppositions car il aurait fallu etre dans la cervelle de l'individu pour le savoir...
Mon opinion du "reflechissant" est uniquement basee sur le resultat : Sa "pensee" n'est pas une improvisation mais est coherente et complete, il a donc fallu qu'il y refelchisse longtemps. Sa prodigieuse capacite a manipuler ses amis et ses ennemis, a trouver les point faibles et detecter leur facon de fonctionner n'est pas innee, il a fallu qu'il observe beaucoup, compare beaucoup et y reflechisse beaucoup pour l'acquerir.
Hitler mythomane: Légèrement voir post de motpulk, complètement dans le cas de Himmler.
Bien d'accord pour Himmler qui brodait considerablement autour du theme de la superiorite de la "race aryenne", alors que Hitler ne le faisait que dans des discours destines a convaincre les masses. Mais legerement mytho, oui.
Hitler mégalomane: Nous sommes d'accord Daniel, au moins une !
On avance
beret

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Ven 01 Juin 2007, 11:49 am

Bonjour,

Motpulk, j'ai les chaussures loqueteuses, comment on repare ?
mort de rir gri
Rien à faire, je n'ai pas ma déloqueteuse avec moi... p24

Hum.

Hitler et les femmes selon Marlis Steinert dans l'Histoire et la biographie de Ian Kershaw:

Deux femmes ont compté dans la vie d'Hitler : Geli Raubal, sa nièce, Elle se suicida en 1931, à 23 ans, parce qu'il se montrait très possessif et refusait qu'elle aille s'installer à Vienne. Hitler fit ensuite disparaître méticuleusement les traces de cette liaison. La seconde femme est bien sûr Eva Braun, à l'origine une collaboratrice de son photographe officiel, Hoffmann. Elle tentera elle aussi de se donner la mort devant le peu d'attention du führer. Elle n'était pas autorisée à parader en public avec lui. Le 30 avril 1945, date de la mort d'Hitler, Hitler et Eva Braun se marièrent.
Au plan sentimental, Hitler semble avoir été un être inhibé. Il aimait comme son père les femmes qu'il pouvait dominer donc beaucoup plus jeunes que lui comme Maria Reiter qu'il a connu à Berchtesgaden (Alpes) à l'automne 1926.


J'ai lu des choses assez troublantes sur la relation entre Hitler et sa nièce Geli Raubal mais malheureusement je ne me souviens plus des sources...


Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Baugnez44 le Ven 01 Juin 2007, 5:30 pm

Moi ausssi il m'est arrivé de lire des choses assez particulières sur les relations que Hitler aurait entretenu avec les femmes en général et certaines d'entre elles en particulier.

Cela étant, quelle est la part de vérité et la art de fantasme de certaines de ses biograhes là-dedans?

Par ailleurs, pour revenir sur un des post précédents, il semble bien que Hitler n'a jamais été membre de la société de Thulé.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Ven 01 Juin 2007, 5:51 pm

Mais... mais... mais Baugnez! Tu arrêtes de me reprendre tout le temps stp... mort de rir gri

Moi ausssi il m'est arrivé de lire des choses assez particulières sur les relations que Hitler aurait entretenu avec les femmes en général et certaines d'entre elles en particulier.

Cela étant, quelle est la part de vérité et la art de fantasme de certaines de ses biograhes là-dedans?
Je me suis mal exprimé: Quelqu'un pourrait-il me donner des références? Même si je suis tout à fait d'accord avec toi:

Cela étant, quelle est la part de vérité et la part de fantasme de certaines de ses biograhes là-dedans?
[/quote]

J'en suis conscient mais j'aimerais retrouver ces sources pour me faire mon opinion.

Par ailleurs, pour revenir sur un des post précédents, il semble bien que Hitler n'a jamais été membre de la société de Thulé.

Il semblerait bien en effet (Hitler et les sociétés secrètes étaient assez incompatibles - cf. Franc-maçonnerie par exemple). Mais, à part wikipédia, je n'ai jamais trouvé de source étudiant sérieusement la question. Certains nazis éminents sembleraient en avoir fait partie. Enfin, je n'ai aucune certitude. Je me demandais seulement quelle influence la ST ou autre aurait pu avoir sur Hitler ou sur ses sbires.
Mais j'ai déjà posté un post sur le sujet (il n'a d'ailleurs pas rencontré beaucoup de succès), alors laissons la Société Thulé où elle est; fermons la parenthèse.

Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Dim 03 Juin 2007, 9:15 am

motpulk a écrit:Je me suis mal exprimé: Quelqu'un pourrait-il me donner des références?
Bonjour,
Voila :
Francois Delpla, "Les tentatrices du diable", L'Archipel, 2005
De nombreuses pages en ligne sur son site www.delpla.org
dont, entre autres :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=294

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Dim 03 Juin 2007, 10:35 am

Bonjour,

Merci pour le lien. Tu l avais déjà mis mais je n arrive pas à l ouvrir.
Quoiqu il en soit, ce livre sera le prochain sur ma liste.

Merci.

Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Dim 03 Juin 2007, 10:42 am

Arf, le site de Delpla est en panne.
Je vais lui faire savoir, merci

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Dim 03 Juin 2007, 12:05 pm

Bonjour !


Mon serveur sert mal en ce moment.
J'ignore si les protestations d'usagers ont une portée, voici en tout cas son adresse :
http://www.amen.fr/support/index.php

J'ai parcouru le fil et une chose m'étonne : le poème de 1915. Y a-t-il une référence ?

Autant Hitler n'était certainement pas puceau, ni homo, autant une liaison physique avec Geli est improbable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Lun 04 Juin 2007, 5:17 am

Bonjour,
Francois Delpla a écrit:J'ai parcouru le fil et une chose m'étonne : le poème de 1915. Y a-t-il une référence ?
C'est vrai qu'il est etrange ce poeme, il colle mal avec la personnalite d'Hitler, d'autant plus qu'il etait apparemment plus preoccupe a lire Schopenhauer dans les tranchees qu'a se lancer dans l'esoterisme.
Wiki ne cite pas de sources a ce niveau

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Him le Jeu 25 Oct 2007, 11:38 pm

Je suis tombais sur le sujet ... de " Hitler etait il fou ? "

Surement... en tout cas, quelques chose c'est passé... mais n'allons pas dire que Hitler était le plus grand bouro de l'histoire... n'oublions pas Staline... 150 Millions de mort a lui seul... ( restons dans le sujet, desolé ).
Nous ne pouvons pas dire... n'y imaginer... nous ne saurons jamais... ce qui est passer par la tête de cet homme.
Un homme incroyable, un très bon président, mais un mauvais dictateur... ( horrible phrase >< pouce ba gri ) Si Hitler n'avais pas fait exploser la 2ème guerre mondiale... l'Allemagne serait surement la plus grande puissance !

Him
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 25/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Ming le Jeu 25 Oct 2007, 11:53 pm

Hitler n'est peut-être pas le plus grand bourreau de l'histoire, mais la comparaison avec Staline est un peu déplacée. Sans vouloir me faire l'avocat du diable (rouge) Staline n'a pas gazé un nombre de juifs, tsiganes, malades mentaux, homosexuels et j'en passe dans des conditions telles qu'adolf a pratiqué. Si Staline a mis la moitié de l'Europe actuelle à sa botte, malgré la négation de la démocratie et l'imposition du communisme, il n'a toute fois pas pratiqué le meurtre de masse avec le même acharnement et la même cruauté qu'adolf.
Quand au fait de savoir s'il a été un bon président -un chancellier exactement- la question n'a pas lieu d'être posée au sens ou son premier acte a été d'enfermer tous les partis d'opposition, qu'ils soient communistes ou démocrates mais en tous cas opposés à un régime totalitaire.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum