La personnalité de Hitler

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Baugnez44 le Mar 11 Déc 2007, 2:02 pm

Zek a écrit: Enfin, voilà ce qui arrive à ceux qui veulent fricoter avec ce genre d'individus.

C'est bien connu: si on veut manger avec le diable, il vaut mieux avoir une longue cuillère.

Mais tout de même. Je trouve le commentaire du Duce étonnant à double titre. D'une part l'étrange prémonition dont il fait preuve et, d'autre part, le fait qu'il va complètement oublier (ou négliger) cette impression pour ensuite s'acoquiner avec le Führer.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mar 11 Déc 2007, 3:02 pm

Mussolini a écrit:
« Hitler est un affreux dégénéré sexuel et un fou dangereux.
Il avait tout faux, le Duce, et cela ne m'etonnes pas...
Hitler n'etait ni un "degenere sexuel" ni in "fou".
Dangereux oui, au point d'arnaquer a l'aise Mussolini et de l'entrainer a sa suite.
Le national-socialisme en Allemagne représente la barbarie sauvage et ce serait la fin de notre civilisation européenne si ce pays d'assassins et de pédérastes devait submerger le continent. Toutefois, je ne puis être toujours le seul à marcher sur le Brenner.
Pays d'assassins et de pederastes ?
Ils n'etaient pas encore assassins quand Mussoloini nous a sorti cette perle et ne furent jamais "pederastes", du moins pas Hitler.
Il n'avait rien compris, le pere Benito, comme les autres...

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Baugnez44 le Mar 11 Déc 2007, 3:27 pm

Quand je dis prémonitoire, je parle de "Le national-socialisme en Allemagne représente la barbarie sauvage et ce serait la fin de notre civilisation européenne si ce pays (...) devait submerger le continent".

J'admets volontier que la qualification d'assassins aurait dû qualifier le régime nazi plus que l'Allemagne. Quand à celle de pédérastes elle ne s'appliquait pas. En revanche, le reste de la phrase est affreusement prémonitoire. Remplace le mot pays par le régime dans la phrase ci-dessus et tu devras tout de même convenir que Mussolini n'est pas loin de la vérité. Là où les nazis se sont imposés (même temporairement), la civilisation européenne (et la civilisation tout court) ont failli disparaître et ont, c'est le moins qu'on puisse dire, été mises entre parenthèse.

Quant à la personne d'Hitler et l'analyse du duce je m'interroge. A-t-il déjà rencontré Hitler en 1934 quand il fait cette déclaration? Après courte recherche la réponse est oui.

A mon avis, la qualification de "dégénéré sexuel" doit être basé sur des on-dits qui couraient déjà à l'époque. Le sucide de sa nièce Geli Raubal semble avoir généré pas mal de commentaires.

Qunad à "fou" nous savons qu'il ne l'était pas. Mais aux yeux de nombreux de ses contemporains, il devait apparaître comme tel.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Major cowburn le Lun 18 Fév 2008, 10:22 am

Je pense qu'Hitler était un traumatisé de la vie et de la guerre.Ses ambitions artistiques furent un fiasco et c'est sans doute la guerre,pour laquelle il est volontaire,à l'image de trés nombreux jeunes de toutes nationalités en 1914 qui lui donne l'idée qu'il a un destin à accomplir.....aprés,il me semble que c'est une interaction manipulé/manipulant et.........c'est un comédien !!!!!!!!! n'oublions pas qu'il reçoit des cours d'acteur du cinéma muet.

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Lun 18 Fév 2008, 1:01 pm

Bonjour,
Major cowburn a écrit:Je pense qu'Hitler était un traumatisé de la vie et de la guerre
Il y en eu des milliers, voire des millions, apres 1918 en Allemagne, mais il n'y eu qu'un seul Hitler.
Ses ambitions artistiques furent un fiasco
Pas tant que cela, et il en a vecu plutot bien dans les annes 20.
et c'est sans doute la guerre,pour laquelle il est volontaire,à l'image de trés nombreux jeunes de toutes nationalités en 1914 qui lui donne l'idée qu'il a un destin à accomplir
Pas la guerre, mais la defaite et l'illusion que la "Providence" lui confie la "mission" de sauver le peuple allemand.
aprés,il me semble que c'est une interaction manipulé/manipulant et.........c'est un comédien !!!!!!!!! n'oublions pas qu'il reçoit des cours d'acteur du cinéma muet.
Un comedien, certes, mais un de haut niveau et avec des motivations qui depassent largement ce qu'il aurait pu apprendre deci dela.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Major cowburn le Lun 18 Fév 2008, 8:33 pm

D'aprés ce que j'ai lu c'est,selon moi ce qui s'est produit dans la plaine de La Bassée quand suite à un sombre pressentiment il a quitté son abri pour se réfugier dans le noman's land entre les tranchées et qu'effectivement un projectile de trés gros calibre a pulvérisé son abri,qu'il a du se sentir "désigné" par le destin,ensuite,l'armée lui a présenté un marche pied et le "destin" a suivi.....c'est ce que je dirais "un allumé génial" oui c'est un "anormal" pour moi mais il est aussi bien aidé par les circonstances.....Si nous comparons avec un individu comme Bonaparte,là aussi le "destin" joue son rôle.

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  navigant le Lun 18 Fév 2008, 8:45 pm

Ce qui l'a aidé c'était ses capacités d'orateur, peut être sa coiffure et sa moustache, qui sait, coiffé les cheveux en arrière, et sans sa moustache il aurait moins bien "réussi" ?

navigant
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 674
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mar 19 Fév 2008, 12:13 pm

Bonjour,
Hitler fut gaze en 1918 et en devint aveugle a titre temporaire.
Rapatrie en Allemagne, soigne dans un hopital militaire, il se retablissait lorsque l'annonce de la capitulation allemande arriva. Il fit une rechute, fut soigne et retablit et c'est a cette occasion qu'il eut la "vision" que la Providence lui confiait sa mission et decida d'entrer en politique.
Source : Francois Delpla, 'Hitler", Grasset, 1999
Major cowburn a écrit:c'est ce que je dirais "un allumé génial" oui c'est un "anormal" pour moi mais il est aussi bien aidé par les circonstances.....Si nous comparons avec un individu comme Bonaparte,là aussi le "destin" joue son rôle.
Ni allume, ni anormal. La diabolisation d'Hitler empeche de comprendre le nazisme.
Genial et criminel, oui, mais c'est la d'autres concepts.
Quant aux circonstances, oui, elles l'ont bien aide mais parcequ'il a su s'en servir habilement.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Major cowburn le Mar 19 Fév 2008, 3:37 pm

Le nazisme est en fait la convergence de diverses tendances préexistantes dans la société allemande sous les puissants catalyseurs que constituent la défaite de 1918,le traité de Versailles et la crise économique de 1929 et leurs conséquences. Hitler sait manipuler ces tendances,il les utilise en même temps qu'il est capable de se montrer utile pour certaines forces comme le patronat.Il faut dire qu'il ne manipule pas uniquement les allemands: bon nombre de politiciens britanniques nourrissent des sympathies ainsi que des américains.L'ambassadeur anglais à Berlin dans ses mémoires dit bien que Londres pendant toutes ces années de 1933 à 1939 n'a qu'un mot à faire passer "compréhension".
Quand je dis "allumé",je pense qu'il faut quand même l'être un peu pour sortir un pistolet dans une réunion politique et tirer en l'air pour pouvoir prendre la parole et se faire entendre comme il l'a fait à Munich,ou bien quand il s'enorgueillit de pouvoir tenir le bras tendu pendant plus de 3 heures pendant un défilé sans le rabaisser une seule fois....Mais c'est dans le personnage capable de coups de mains,de putsch etc.......On sent l'individu qui se dit : les autres n'osent pas,mais moi je suis assez gonflé pour le faire,ça ne veut nullement dire qu'il soit dément.

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mer 20 Fév 2008, 1:42 pm

Bonsoir,
Major cowburn a écrit:Hitler sait manipuler ces tendances,il les utilise en même temps qu'il est capable de se montrer utile pour certaines forces comme le patronat. Il faut dire qu'il ne manipule pas uniquement les allemands: bon nombre de politiciens britanniques nourrissent des sympathies ainsi que des américains.L'ambassadeur anglais à Berlin dans ses mémoires dit bien que Londres pendant toutes ces années de 1933 à 1939 n'a qu'un mot à faire passer "compréhension".
Bien dit !
beret
Quand je dis "allumé",je pense qu'il faut quand même l'être un peu pour sortir un pistolet dans une réunion politique et tirer en l'air pour pouvoir prendre la parole et se faire entendre comme il l'a fait à Munich,ou bien quand il s'enorgueillit de pouvoir tenir le bras tendu pendant plus de 3 heures pendant un défilé sans le rabaisser une seule fois....Mais c'est dans le personnage capable de coups de mains,de putsch etc.......On sent l'individu qui se dit : les autres n'osent pas,mais moi je suis assez gonflé pour le faire,ça ne veut nullement dire qu'il soit dément.
Il faut toujours chercher ou est l'arnaque dans les gesticulations hitleriennes apparement debiles. Le nazisme, c'est le mensonge. Hitler batit son image a force de manipulations et, tres souvent, fait en sorte que ses adversaires le sous-estiment. Un peu de cirque est utile a ce niveau.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  generalwolf le Mer 20 Fév 2008, 4:13 pm

le fait que le nazisme soit si violement antisémite n'est ce pas en fait une sorte de "défouloir".

grosso modo et pour parler clair "on s'en tape des juifs, mais comme ca va pas en allemagne ces temps ci et qu'on veut le pouvoir on va donner un bouc émissaire a ces millions de crétins prêts a croire a tout" .
avatar
generalwolf
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 712
Age : 39
Localisation : la ferté bernard (72) breton expatrié
Date d'inscription : 16/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Jeu 21 Fév 2008, 6:35 am

Bonjour,
Il est clair que "le Juif" fut un bouc emissaire tres pratique.
Mais pendant les etapes clefs de la prise du pouvoir (1927-33), les nazis restent assez profil bas au sujet de l'antisemitisme. Les discours hyperviolents de la periode d'avant la tentative de putsch a Munich sont remises aux etageres.

Par contre, des que le regime est bien en place et la dictature solide, le racisme violent revient au gout du jour, ca commence par la Nuit de cristal, puis cela continue avec les Lois de Nuremberg pour aller jusqu'a la Solution Finale.

A ce moment la, plus besoin de bouc emissaire pour soulever les foules et assurer la stabilite politique du regime.

Les racismes sont l'un des fondements essentiels du nazisme. Hitler en tete, les nazis croyaient vraiment en la theorie de la "race des seigneurs" et la necessite pour les "aryens" d'etre impitoyables envers les "races inferieures" certaines, "le Juif", etant a eliminer, d'autres, le "sous-homme slave", etant a esclavagiser brutalement.

Je sais que c'est difficile d'admettre que les nazis etaient sinceres a ce niveau, qu'ils etaient reelement persuades d'etre dans le juste, j'ai eu du mal, mais quand on a realise cela, il est plus facile d'expliquer le reste.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Major cowburn le Jeu 21 Fév 2008, 3:34 pm

Je me souviens d'un fait à ce propos :Là où ma famille se trouvait en 1945, la ville entiére était en ruine,mes parents avaient une maison dans laquelle beaucoup de travaux devaient être faits . On pouvait,si on leur donnait la soupe le midi utiliser des prisonniers allemands,j'accompagnais ma mére pour ce repas,les prisonniers parlaient un peu le français,ma mére leur avait dit,un jour, que la responsable de tous ces malheurs c'était l'Allemagne de Hitler,l'un d'eux,qui était horloger dans le civil était,malgré la défaite ,resté un nazi convaincu,pour lui les responsables étaient les Juifs et les ploutocrates.....Ma mére était sidérée par cet aplomb.

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Narduccio le Jeu 21 Fév 2008, 5:36 pm

Daniel Laurent a écrit:Il est clair que "le Juif" fut un bouc émissaire très pratique.

C'est très pratique un bouc émissaire. Certains partis politiques en abusent fréquemment. En fait, certains ont compris que c'est encore plus génial de rester suffisamment dans le flou.
La situation est mauvaise ? C'est la faute des autres.
La bourse chute ? C'est la faute des autres.
L'inflation augment ? C'est la faute des autres.
Le chômage augmente ? C'est la faute des autres.
L'insécurité augment C'est la faute des autres.
Les enfants réussissent moins bien à l'école ? C'est la faute des autres.
Il n'y a plus de saisons ? C'est la faute des autres.
Les jeans ne sont plus bleus ? C'est la faute des autres.
...

Ce qu'il y a de bien, c'est que ce n'est jamais notre faute. clin doeil gri

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4688
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  generalwolf le Jeu 21 Fév 2008, 5:48 pm

n'y avait t'il pas également le traité de Versaille qui était rendu responsable de beaucoup de maux en Allemagne.
avatar
generalwolf
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 712
Age : 39
Localisation : la ferté bernard (72) breton expatrié
Date d'inscription : 16/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Ven 22 Fév 2008, 11:54 am

Bonjour,
generalwolf a écrit:n'y avait t'il pas également le traité de Versaille qui était rendu responsable de beaucoup de maux en Allemagne.
Oui, la legende du Traite de Versailles coupable de tout a ete tres utilisee par les pangermanistes en general et les nazis en particulier.
Les militaires, en particulier, qui des 1918 cree le mythe du "coup de couteaux dans le dos" que leur auraient donne des "traitres internes" et ont genere le "diktat de Versailles".

Versailles fait perdre a l'Allemagne ses colonies, l'oblige a n'avoir qu'une armee croupion et lui fait perdre quelques terrotoires (Sarre, par exemple). Le plus dur fut cependant les reparations, les compensations financieres. Mais, suite aux crises economiques, la Republique de Weimar stoppa et/ou reduisit ses paiements.

Les effets nefastes du Traite de Versailles furent plus ideologiques que reels.
La faiblesse des puissances occidentales a le faire appliquer furent meme coupables car des operations comme la reoccupation militaire de la Rhenanie, qui allait contre ce Traite, furent des occasions perdues de briser le nazisme quand il en etait encore temps.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  stan_hudson le Ven 22 Fév 2008, 12:20 pm

Narduccio a écrit: Ce qu'il y a de bien, c'est que ce n'est jamais notre faute. clin doeil gri

Cela me fait penser que ces dernières années en France on a eu un bouc emissaire parfait : l'Europe !
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Major cowburn le Ven 22 Fév 2008, 2:21 pm

Pour l'Allemagne,il est cependant vrai que le rétablissement de la Pologne,et la perte du fer lorrain amenaient des difficultés,de même que les réparations de guerre.La perte des colonies n'était que fort peu de choses en comparaison sauf à se sentir exclue des puissances à vocation mondiale. Et ,brutalement les Sudétes et la Tchécoslovaquie devenaient aussi un point de tension........

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Baugnez44 le Ven 22 Fév 2008, 4:20 pm

Daniel Laurent a écrit: Le plus dur fut cependant les reparations, les compensations financieres. Mais, suite aux crises economiques, la Republique de Weimar stoppa et/ou reduisit ses paiements.

Les effets nefastes du Traite de Versailles furent plus ideologiques que reels.

Les compensations financières firent telement de tort à l'Allemagne que dès 1923 - soit bien avant la grande crise économique de 1929 - elle s'était enfoncée dans une hyperinflation qui allait être catastrophique pour tous les Allemands et allait laisser des traces durables.

La République de Weimar put renégocier (à deux reprises) ses obligations financières résultant du Traité de Versailles, qu'elle n'aurait autrement pu tenir. C'est Adolf Hitler qui mit un terme aux paiements.

Sans vouloir prétendre que le Traité de Versailles est "coupable de tout", il me semble quant à moi qu'il explique néanmoins certaines choses. Il fait notamment de l'Allemagne la seule responsable du déclenchement de la guerre alors qu'en réalité, les choses sont loins d'être aussi simples.

Le fait pour les Allemands d'être désignés à la fois comme les boucs émissaires de la Première Guerre mondiale couplé à la misère dans laquelle beaucoup d'entre eux se sont retrouvés plongés dans les années 20 explique aussi le fait qu'ils se soient tournés vers quiconque leur apparaissait comme l'homme providentiel appelé à redresser le pays et à lui rendre sa gloire passée.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  generalwolf le Sam 23 Fév 2008, 5:37 pm

Weimar n'était il pas un état sans avenir quoiqu'il arrive, nazis ou pas ?
avatar
generalwolf
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 712
Age : 39
Localisation : la ferté bernard (72) breton expatrié
Date d'inscription : 16/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Narduccio le Sam 23 Fév 2008, 6:16 pm

Baugnez44 a écrit:Les compensations financières firent telement de tort à l'Allemagne que dès 1923 - soit bien avant la grande crise économique de 1929 - elle s'était enfoncée dans une hyperinflation qui allait être catastrophique pour tous les Allemands et allait laisser des traces durables.

Bien entendu, le fait que l'Allemagne doit rembourser les emprunts pour conduire la guerre ne rentre pas en ligne compte.

C'est énervant à la fin. Que dit la "vulgate" de l'époque ? Si la république de Weimar a des difficultés financière, c'est du au traité de Versaille.
Mais, chez les vainqueurs, la situation n'est guère plus florissante, c'est vrai qu'eux ne doivent que rembourser les emprunts, financer la reconstruction, remettre en ordre de marche l'économie, et payer les pensions de guerre. Ah oui, ils reçoivent les fameuses compensations du traité de Versailles que l'Allemagne a le plus grand mal à payer.

Bien entendu, le fait que les économistes allemands ont décidé de payer en monnaie de singe en faisant ce qu'il faut pour dévaluer leur monnaie ne rentre pas en ligne de compte non plus.

En 1871, les Français avaient réussi à payer des compensations très élevées en peu de temps. L'avantage pour la France, c'est que la campagne n'avait pas durée longtemps et n'avait donc pas couté cher. Les Français avaient donc de l'argent disponible pour financer les emprunts et l'économie repart très vite (dès 1875 voire avant). En 1920, la situation en Allemagne est différente. Les bas de laines sont vides, les seuls qui ont de l'argent à prêter se sont les Américains (et un peu quelques pays qui sont restés neutres). Mais on leur doit déjà de l'argent. Les Allemands n'ont pas l'argent pour payer les compensations et pour relancer l'industrie (ne pas oublier que tous les investissements furent faits pour l'effort de guerre). Les économistes allemands ont fait le choix de la dévaluation pour diminuer leur dette. De nombreux allemands ont tout perdu durant cette période. Mais, quant on voit le redémarrage de l'industrie allemande au milieu des années 20, il faut bien reconnaitre que tout le monde n'a pas tout perdu.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4688
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Sturmovik le Mer 19 Mar 2008, 4:21 pm

J'ai une question farfelue a poser, je la met ici pour ne pas polluer ailleurs.

J'avoue que j'ai honte mais un conservateur de musée m'a glissé cela dans l'oreille. Je trouve ça tellement farfelu que je doute

Hitler avait-il une casquette blindée ?

(3 kg d'acier d'aprés le "spécialiste", pour se prémunir des attentats)

Pitié ne soyez pas trop dur avec moi pour cette question
avatar
Sturmovik
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1314
Age : 36
Localisation : A coté de mon ombre
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  glider82 le Mer 19 Mar 2008, 4:23 pm

Peut être pour ca qu'après 12 ans de règne il soit plutot grognon a avoir chaque jour 3 kg sur la tête....
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Baugnez44 le Mer 19 Mar 2008, 4:40 pm

Très franchement, je ne vois guère l'utilité d'une casquette blindée, sauf à pouvor se l'enfoncer jusqu'en menton, et par là même, en faire une cagoule. Par ailleurs, toutes le photos de Hitler en casquette que j'ai pu voir ne montrent pas que sa casquette comportait une quelconque épaisseur trahissant un blindage.

Bref, une affirmation à ranger au rayon des bobards me semble-t-il.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Invité le Mer 19 Mar 2008, 5:51 pm

3 kg d'acier d'aprés le "spécialiste", pour se prémunir des attentats
Des attaques aériennes sans doute...
De quel musée dis-nous p24

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La personnalité de Hitler

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum