Les PTT .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les PTT .

Message  bigbasketeur le Lun 03 Sep 2007, 9:28 am

- Un petit lien sur la poste pendant cette periode : http://www.bhpt.org/Documents_Biblio/periodiques.pdf

- A+ . pouce
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4584
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les PTT .

Message  Keffer le Lun 03 Sep 2007, 11:22 am

Merci Big, mais on reste sur notre faim! Il n'y a que les cotes pour recherches dabns un bibliothèques... Dommage, car le sujet est intéressant (et totalement méconnu par votre serviteur...).
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 37
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les PTT .

Message  bigbasketeur le Lun 03 Sep 2007, 10:01 pm

- Mais de rien Keffer .
- Autre chose d'ailleur sur le sujet :

Simone Michel-Lévy 1906-1945


Le 7 juillet 2007, par Bernard Girard,


SimoneMichel-Lévy est née le 19 janvier 1906 à Chaussin dans le Jura où son père était plâtrier-peintre. Elle se destine à l’enseignement, mais à
seize ans, elle entre dans l’administration des P.T.T. En 1939, elle
est contrôleur-rédacteur au département Commutation de la Direction des
Recherches et du Contrôle technique à Paris.


Dès l’Armistice, elle s’élève contre la capitulation de la France et s’engage rapidement dans la Résistance en décembre 1940.
Elle devient responsable de la radio à l’état-major de Résistance PTT.
Sous différents pseudonymes, elle confectionne de faux papiers et
organise le transport et l’installation de postes émetteurs en
Normandie et à Paris. Dès le début du Service du Travail Obligatoire
(STO) en 1943, elle établit plus de cent cartes professionnelles des
PTT à des jeunes réfractaires. Avec un haut-fonctionnaire du ministère
des PTT Ernest Pruvost, elle fonde le réseau Action PTT qui organise
les liaisons radio avec Londres, c’est le réseau C.N.D. (Confrérie
Notre-Dame) du colonel Rémy. À Londres elle a pour pseudonyme Emma. De
sa propre initiative elle monte un système de transport, de poste
d’armes et de parachutages, qui fonctionne par l’intermédiaire des
services ambulants des P.T.T . La trahison de « Tilden »,
chef-opérateur radio de la CND, est à l’origine du démantèlement de la
C.N.D.


Le 5 novembre 1943 elle est appelée d’urgence dans un
café voisin, cet appel était un guet-apens. Elle est arrêtée et
conduite dans les locaux de la Gestapo. Torturée par Georges Delfanne,
alias Masuy, auxiliaire français de la Gestapo, Simone Michel-Lévy ne
parlera pas. Elle est internée à Fresnes puis au camp de Royallieu à
Compiègne. Elle quitte la gare de Compiègne le 28 janvier 1944, elle
arrive le 3 février au camp de Ravensbrück où elle est déportée. Elle
aide une camarade musicienne à organiser une chorale qui fait oublier
leurs peines aux prisonnières quelques instants. Elle est envoyée
ensuite en Tchécoslovaquie au camp de Holleischen pour travailler dans
une usine d’armement, elle continue son action de résistante par
différents sabotages. Elle est chargée de faire passer sous une énorme
presse des chariots de cartouches remplies de poudre. Avec deux autres
déportées, elle ralentit la chaîne, la désorganise. Elles font
fonctionner la presse à vide, ce qui l’endommage et finalement la
presse saute. Elles sont condamnées à la bastonnade, elles reçoivent 25
coups de bâtons en présence du commandant du camp et devant leurs
camarades déportées. Un rapport de sabotage est rédigé et envoyé à
Berlin. La réponse d’Himmler revient plusieurs mois après, début avril
1945. Le 10 avril 1945, Simone Michel-Lévy et ses deux camarades sont
transférées au camp de Flossenbürg. Elles sont pendues par les
Allemands, le 13 avril. La libération du camp intervient dix jours plus
tard.


Simone Michel-Lévy est Chevalier de la Légion d’Honneur, Compagnon de la Libération, elle a reçu la Croix de Guerre 39-45 avec palme, et la Médaille de la Résistance. Un timbre-poste a honoré sa mémoire. Le 6 juillet 1952, une plaque a été scellée sur la façade de sa maison natale à Chaussin en présence de nombreusespersonnalités.


Dernière édition par le Lun 03 Sep 2007, 10:03 pm, édité 1 fois
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4584
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les PTT .

Message  bigbasketeur le Lun 03 Sep 2007, 10:02 pm

avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4584
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les PTT .

Message  betacam le Ven 07 Sep 2007, 3:21 pm

bonjour,

comme la s.n.c.f, les p.t.t ont largement participé à la résistance.

- Des ingénieurs p.t.t. avaient réussi à se connecter sur le réseau allemand,

et de ce fait à fournir de précieux renseignements à la résistance.

je vais essayer de retrouver le bouquin, mais si l'un d'entre-vous a des renseignements à ce sujet.

a+

betacam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 05/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les PTT .

Message  betacam le Mer 12 Sep 2007, 11:36 am

ce réseau avait réussi à intercepter les liaisons téléphoniques entre Paris et Berlin.

un site de références :http://www.bhpt.org/documents_biblio/ouvrages.pdf

voir Combaux edmond p.7 (résistance ptt ) mais retrouver le document ?


---------------------------------------------------

un autre épisode de la résistance PTT.


Dans un livre d'une centaine de pages, intitulé "Résistance PTT en limousin" André Lafarge , ancien haut fonctionnaire des PTT, donne un coup de projecteur sur l'aide apporté à la résistance par un administration qui a beaucoup donné, de la demoiselle au téléphone à l'ingénieur de haut niveau et qui a aussi eu ses martyrs.

Patiemment, minutieusement, grâce tout d'abord au matériel mis en lieu sûr dès l'armistice ou au moment de l'occupation complète de la france en novembre 1942, fut mis en place un ensemble de réseaux téléphoniques très performants qui ont sans aucun doute, contribué à épargner bon nombres de vies humaines.

En Haute-Vienne, un réseau couvrait le sud-est du département, tenu par les maquisards de Georges Guingouin, l'autre , conçu par deux spécialistes de l'A.S., où étaient implantés de forts maquis de l'A.S, commandés par Jean Senamaud ( alias " dumas" ) et qui couvrait la Haute-Vienne Nord.

Deux hommes vont mettre en place le réseau, Jean Parinet et Raymond Cheyroux, depuis longtemps légaux de l'A.S et vont désormais portés les noms de guerre de "Saligne" et "Micro", tous deus agents des installations téléphoniques du centre de groupement de Bellac.

les standarts de Bellac seront tenus jour et nuits par des maquisards repidement initiés à leur fonctionnement.
Ainsi le P.C. de Dumas, où qu'il se trouve, pourra communiquer avec le standart clandestin de Bellac, ainsi qu'avec les principaux maquis......
...ils pourront intercepter les conversations de personnalités de Vichy et même interrompre momentanément certaines liaisons ou les couper définitivements. Ce qui arriva en août 1944 quand de " braves "fonctionnaires de Vichy étaient en train de demander à la préfecture de limoges, des renforts pour lutter plus efficacement contre les bandes de terroristes à Bellac.

Des installations ingénieuses réalisés ont permis, notamment à l'état-major de l'A.S. du secteur de suivre heure par heure, l'arrivée de la brigade allemande Ottenbacher, de prendre les dispositions utiles et de la bloquer pendant plus de 48 heures au nord-est de Bellac, en lui infligeant des pertes sévères ( du 7 au 10 août 1944 ).


La Résistance par ceux qui l'ont faite

a.n.a.c.r.

betacam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 05/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Deux citations à l'honneur des PTT de France.

Message  roger15 le Dim 18 Mai 2008, 8:18 pm

Deux citations à l'honneur des PTT de France.

Bonjour à toutes, et bonjour à tous, Smile

En tant qu'ancien employé des PTT de France, je voudrais évoquer ici brièvement l'attitude de mes anciens collègues Postiers ou Télécommunicants, durant la Seconde guerre mondiale à travers deux citations glorieuses.

La première citation date du 13 janvier 1941 dans laquelle le général Charles Huntziger a cité à l'ordre de l'armée française l'administration des Postes, Télégraphes et Téléphones dans les termes suivants :

« Bien qu'amputée de 40 000 de ses agents les plus actifs, mobilisés aux Armées, a, grâce à son organisation technique moderne et grâce à l'esprit de devoir et d'abnégation de son personnel, su faire face à l'énorme augmentation du trafic due aux hostilités et à l'importance considérable des transmissions télégraphiques et téléphoniques résultant des opérations.

Au cours de la bataille du 10 mai au 25 juin 1940, a constamment prêté un concours total au Commandement pour la réfection des artères électriques, sans cesse détruites par le feu de l'ennemi, et pour l'exploitation du réseau, dans des conditions particulièrement périlleuses.

A perdu près de 400 agents civils tués, disparus ou blessés grièvement à leur poste. »

Fait à Vichy, le 13 janvier 1941,

Le général Huntziger, Ministre Secrétaire d'Etat à la Guerre.

PS : le général Charles Huntziger se tuera le 12 novembre 1941 lors d'un accident d'avion près du Mont Aigoual en Lozère, alors qu'il revenait d'une tournée d'inspection.

La deuxième citation est encore plus prestigieuse, vu la qualité de celui qui l'a signée, le 16 octobre 1945 :

« Décision n° 1.249

Sur proposition du Ministre de la Guerre, le Président du Gouvernement Provisoire de la République Française, Chef des Armées, cite

A l'Ordre de l'Armée

Résistance P.T.T.

Magnifique mouvement qui a groupé plus de 10.000 membres du corps des fonctionnaires et agents des P.T.T.

Dès 1940, a commencé à militer dans la clandestinité aidant au transport de documents et à la diffusion d'ordres, plus particulièrement à l'aide de postes d'émission.

A, par la suite, travaillé en liaison avec les services de renseignements, luttant contre les mouvements à caractère pro-allemand et contribuant largement au bon fonctionnement des liaisons sur l'ensemble du territoire.

Dès les premières heures de la Libération a pris une part prépondérante à la destruction des moyens de transmission de l'ennemi tout en protégeant avec succès les installations nécessaires aux forces alliées.

A payé un lourd tribut dans la lutte menée contre l'envahisseur : près de 800 tués, 1.500 déportés.

Cette citation comporte l'attribution de la Croix de Guerre avec palme.

Fait à Paris, le 16 octobre 1945

Signé : Charles de Gaulle. »

Roger le Cantalien. Rolling Eyes
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 68
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les PTT .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum