Maquis de Plésidy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maquis de Plésidy

Message  Madig le Sam 29 Sep 2007, 1:37 am

Bonjour, je cherche des informations sur le maquis de Plésidy, et pour être plus exacte, sur André et Georges le Cun.

Je m'y intéresse pour des raisons généalogiques: ce sont les oncles de ma grand-mère maternelle, et je n'ai en guise d'information que le journal de leur mère, Denise.
J'ai vu notamment qu'un des membres de ce forum combattait dans cette zone à l'époque, j'aimerais savoir s'il a des informations...
Je vous remercie d'avance!


Dernière édition par le Sam 29 Sep 2007, 11:59 am, édité 1 fois

Madig
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 5
Age : 28
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 22/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Plésidy

Message  Invité le Sam 29 Sep 2007, 10:08 am

Bonjour,

Notre ami Roger, alias "Logico", ancien des FTPF, nous en parle la :
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/Le-Conflit-c1/Le-Front-de-l-Ouest-f25/L-Histoire-des-SAS-t1792-0.htm
(Voir vers le bas de bage)

Fais-lui un MP ou, si tu veux, donne moi ton adresse email par MP et je lui ferais passer. Il vient peu sur les forums ces temps-ci, mais aider la niece des freres Le Cun, il va se precipiter.

Tu nous donner le resultat ici, merci d'avance.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Plésidy

Message  Logico le Sam 29 Sep 2007, 12:10 pm

Bonjour à Tous

Pour Madia qui cherche des renseignements sur ses oncles André et Georges Le Cun, ci dessous un petit aperçu.
Je pourrai lui en donner plus sur les Côtes du Nord mais le paquet texte et photos pèse une trentaine de Mo.
Envoie moi tes coordonnées et je te mettrai cela sur un CD que je t'enverrai.
E ne me demande pas le prix, je ne fais pas payer ce que je fais.
En toute amitié Demande mes coordonnées à Daniel
Roger


Les Prémices :
Très tôt dans la ville, des résistants ont œuvré contre l'occupant. Les frères André et georges Le Cun, Mathurin Branchoux, Jean Dathanat, Pierre Thomas, Victor Sohier et bien d'autres ont pris les premiers des risques quand l'horizon était encore bouché. Les réseaux de renseignements puis d'évasion, se sont mis en place progressivement.
La Résistance active était difficile à monter. Il n'y avait pas d'armement et peu de volontaires. Il faut attendre 1943, l'instauration du Service du Travail Obligatoire (STO) qui oblige les réfractaires à se cacher "dans la nature" pour que les groupes clandestins se structurent. Le premier groupe actif naît en septembre 1943 du côté de Plouisy dans le cadre des Francs Tireurs et Partisans (FTP).
Les jeunes footballeurs réunis autour de l'Union Sportive Ploisyienne, en confiance dans leur club, sont passés à l'action contre l'occupant, quelques mois avant. Ils deviennent clandestins et formeront le noyau du maquis installé en Kerprigent en Plouisy en mai 1944,, quand la traque allemande devient trop pressante.
De là ils vivront une aventure dangereuse faite d'attaques et de sabotages avec Louis Piriou comme chef de groupe. Ce premier maquis est né après des contacts avec les FTP qui veulent en découdre tout de suite avec l'ennemi.

Attendre le Jour J :
D'autres résistants installés à Guingamp, le pharmacien Georges Le Cun et Jean Dathanat, ont une approche différente. Ils veulent attendre que l'ennemi soit déstabilisé par le débarquement pour lui porter des coups fatals.
Début 1944, ils travaillent à l'organisation des compagnies qui se lèveront le moment venu. Le maquis de Plésidy trouva son origine dans ses multiples sections.
En juin 1944 plus de 800 volontaires sont recensés dans cette Armée Secrète. A Grâces, Plésidy, Saint-Agathon, Pont-Melvez, Plouagat… des sections entrent dans cette organisation. Guingamp est ainsi cerné par des groupes de Résistants attendant le jour J.

240 Hommes à Coat-Malouen :
Le problème de l'armement est crucial. Les responsables de l'organisation s'affairent à recenser des sites possibles de parachutage. Fin juin, un parachutage est décidé au sud de Plésidy. Les chefs de la Résistance se rendent compte qu'il faut mobiliser beaucoup d'hommes, Finalement, Jean Dathanat, lors d'un repérage découvre le bois de Coat-Malouen. Il faut prendre le maquis. C'est là qu'il sera installé. Le 4 juillet à lieu la montée au maquis. Une compagnie de 120 jeunes gens rejoint le bois de Saint-Conan. Une semaine plus tard une seconde compagnie arrive. Au total ils sont 240. Jean Robert, un sous officier parachuté à Duault début juin et séparé de son groupe qui s'est déplacé vers Saint-Marcel, prend le commandement.
Le 27 juillet, une troisième compagnie se prépare à prendre le maquis. Ce jour là les Allemands attaquent. Les combats seront violents. Le maquis perdra treize hommes. Une stèle en rappelle le souvenir.

Logico
Major
Major

Nombre de messages : 113
Age : 91
Date d'inscription : 31/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Plésidy

Message  Invité le Sam 29 Sep 2007, 2:11 pm

Bonjour,
Je le savais bien, Madig, qu'il allait se precipiter
beret
Je te fais un MP avec son adresse email.

Tiens, vas donc aussi lire ses souvenirs, que tu saches a qui tu a affaire :
http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/LaFrance19391945/bretagne/Dossiers.htm

Merci Roger
T'as vu, Madig a 18 ans. Les vieux kroumirs comme toi et moi n'ont pas de soucis a se faire, la releve se prepare, mon ami.
clin doeil gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Plésidy

Message  Logico le Sam 29 Sep 2007, 3:24 pm

Bonjour Daniel

Effectivement, cela fait chaud au coeur de voir des jeunes s'intéresser à ce passé.
A ce propos as tu reçu les dix pages que je t'ai envoyées hier à propos du jeune de 14 ans qui s'est fait tuer par les Allemands le 10 février 1944 à Baud.
Amicalement
Roger

Logico
Major
Major

Nombre de messages : 113
Age : 91
Date d'inscription : 31/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Plésidy

Message  Invité le Sam 29 Sep 2007, 5:44 pm

Logico a écrit:Bonjour Daniel
Effectivement, cela fait chaud au coeur de voir des jeunes s'intéresser à ce passé.
Je SAVAIS que les recherches de Madig allaient te plaire. Vas-y, Madig, Roger est l'homme de la situation. Le coeur qu'il a en 2007 est plus gros que le fusil qu'il avait en 1944.

A ce propos as tu reçu les dix pages que je t'ai envoyées hier à propos du jeune de 14 ans qui s'est fait tuer par les Allemands le 10 février 1944 à Baud.
Amicalement
Roger
J'ai bien recu, Roger.
Ca va deranger un peu a la Chancellerie de l'Ordre des Compagnons de la Liberation, mais je fais suivre quand meme.
Note aux membres : Quand l'affaire est conclue, je vous dit tout.
C'est vraiment une sombre affaire a ne publier qu'en temps utile, quand tout se recoupe.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Plésidy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum