La naissance du Sionisme .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Jeu 11 Oct 2007, 4:25 pm

- A la demande de Daniel , voici donc un petit article sur le sionisme .

- En ce qui concerne la naissance du terme de « sionisme », le mot fut employé pour la première fois par Nathan Birnbaum, à Vienne, en janvier 1892. Nathan Birnbaum (1864 - 1937) était un Juif viennois; issu d'une famille originaire de Cracovie, il avait été l'un des fondateurs de l'’association étudiante Kadima.Il fut un nationaliste juif, et comprit très vite importance du sionisme politique.

- Le terme de sionisme vient de Sion, l’une des collines de Jérusalem ( et, de ce fait, synonyme de Jérusalem, symbole de la Terre promise ).

- La définition du sionisme est la suivante: il s'agit d'un mouvement d’ampleur mondiale dont l’objet fut le retour des Juifs dans leur ancienne patrie. Le sionisme politique se donna plus précisément pour but la constitution d’un Etat juif en Palestine. Son objet figure dans le programme de Bâle :

«Le sionisme s’efforce d’obtenir pour le peuple juif en Palestine un foyer reconnu publiquement et garanti juridiquement ( öffentlich-rechtlich ).».

- On trouve un résumé de l’entreprise sioniste dans l'ouvrage de Walter LAQUEUR, Histoire du sionisme, (Introduction ): son livre « traite du destin d’un peuple cruellement éprouvé et de ses tentatives de normaliser sa condition, pour échapper aux persécutions, et pour retrouver une dignité à ses propres yeux et aux yeux du monde. » C'est dire la force de ce souhait de retrouver un Etat qui soit à la fois un gage de sécurité et une source de fierté. En cela, le sionisme procède bien de l'aspiration d’un peuple si éprouvé à trouver sur la terre un refuge, un lieu de paix et d’enracinement. A l’origine de cette situation anormal se trouve l’exil.

- La problématique réside donc dans le caractère anormal de la situation du peuple juif. Le fond du problème réside dans cette absence de patrie. Le sionisme s'attachera donc à mettre en oeuvre la renaissance politique du peuple juif.


Dernière édition par le Jeu 11 Oct 2007, 7:45 pm, édité 1 fois
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Jeu 11 Oct 2007, 4:30 pm

1. La situation des Juifs au XIXe siècle : les conséquences de l’émancipation et les progrès de l’antisémitisme moderne .

- Il importe de resituer le sionisme dans son contexte. En effet, au XIXe siècle, la situation des Juifs a profondément changé. De nouvelles idées sont apparues, des évolutions sociales se sont dessinées: les problèmes qui se posent sont donc nouveaux. Le sionisme peut être considéré comme une réponse à ces changements de grande ampleur.

1. L’émancipation

- L'émancipation consiste dans l'acquisition, par les Juifs, des droits de citoyens. C'est bel et bien la Révolution française qui marque le début d’une ère nouvelle dans la vie des Juifs. Le principe d’égalité de tous devant la loi est affirmé. On peut alors croire que les massacres, les persécutions et l’ostracisme social vont prendre fin.

- L'émancipation juridique fut toutefois lente. Dans le cas français, la base de cette émancipation réside dans l'édit d’émancipation du 27 septembre 1791. Mais, sous Napoléon, fut adopté le "décret infâme" de 1808. Et il fallut attendre 1846, sous la monarchie de Juillet, pour voir la suppression du more judaico, legs de l’Empire. Ce serment religieux que les Juifs devaient prêter avant de comparaître en justice portait atteinte à l’égalité devant la loi et blessait la liberté de culte.

- L'assimilation sociale et culturelle pouvait faire, dès lors, de rapides progrès. Et surtout, les termes de la question juive se trouvent changés.

2.Son corollaire, l’assimilation .

1. L’assimilation : une solution satisfaisante ?

- Le problème général que pose l’assimilation est consécutif à l’émancipation. Il s'agit d'un processus dynamique, source de tensions et de conflits à l’intérieur de la communauté juive. L’émancipation imposa aux Juifs, désormais citoyens à part entière, de réinterpréter le judaïsme en termes de croyances et de pratiques religieuses.

2.Des réserves diverses .

- Une partie des sionistes considèrent que l’émancipation juridique ( qui est d’ailleurs lente, qui n'est pas générale – toutes les communautés juives ne sont pas concernées - et qui n'est pas toujours acquise ) ne règle pas tout, que les mentalités n’évoluent pas aussi vite. De plus, l'émancipation ne fait pas pour autant oublier les siècles de persécutions, de discriminations, de violences, toute la période pendant laquelle les Juifs ne faisaient pas partie de la société civile.

- Il existe donc un problème identitaire : que deviennent les notions de communauté juive, de peuple juif, dans ce nouveau contexte ? Quelle place accorder à l’identité juive ? Cela engendre une insatisfaction, un malaise. L'assimilation dans les pays occidentaux suppose que l’on fasse sienne la langue et la culture nationales. Dans quelle mesure ce processus peut-il se faire, et jusqu’où peut-il aller ? Comment préserver la spécificité juive ?

3. Une question nationale qui n’est pas résolue

- De toute manière, l'émancipation, aux yeux des sionistes, ne règle en rien le problème national. Si les Juifs peuvent devenir des Allemands juifs ou des Français juifs, il n’est nullement question de les reconnaître en tant que nation.

- Ahad HA’AM – "un du peuple", en hébreu -( de son vrai nom Asher GINZBERG ), écrivain et essayiste, s'est fait le héraut du sionisme dit culturel. Envisageant le problème juif en termes moraux, psychologiques et culturels, Ahad HA’AM prônait l’établissement en Palestine d’un centre spirituel et culturel juif, susceptible de régénérer le peuple juif. Ce centre servirait de base au renouveau national, et apporterait un remède à la crise culturelle du peuple juif de la diaspora. Attachant une grande importance aux questions de langue, de culture, de littérature, de diffusion de la connaissance du judaïsme, Ahad HA’AM a exercé une profonde influence sur les dirigeants juifs d’Europe orientale ( Haïm WEIZMANN par exemple ), par son idéal moral de sionisme spirituel.

- Pour Ahad HA’AM, les Juifs occidentaux n’ont pas de culture nationale. Ils se trouvent de ce fait dans une situation de double servitude, intellectuelle et morale. Un de ses essais s'intitule justement L’esclavage au sein de la liberté. Autre reproche formulé par Ahad HA’AM, le choix de l’assimilation peut conduire à considérer comme honteux le passé de sa communauté d’origine. En réalité, à ses yeux, les Juifs sont des étrangers, des enfants d’Israël. Ils sont peut-être même les étrangers par excellence, parce qu’ils n’ont pas de patrie à eux.
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Jeu 11 Oct 2007, 4:31 pm

4.De violents contrastes entre les différentes communautés

- Le corollaire de l’émancipation fut la constitution d'un clivage, au sein même de la communauté juive, entre ceux qui souhaitaient s’intégrer dans la société environnante ( et qui en ont la possibilité ), qui considèrent l’émancipation comme une alternative à leur mode de vie traditionnel et introverti d’une part , et ceux qui n’en ont pas l’envie ou la possibilité d'autre part.

- En découle la différence de situation entre les Juifs d’Europe centrale et orientale d’une part, et les Juifs occidentaux d’autre part.

1. Les Juifs d’Europe occidentale

- L'assimilation était, à la fin du XIXe siècle, très avancée chez ces derniers. En plus faible nombre qu’en Europe orientale, plus dispersés, au mode de vie urbain, ils se trouvaient véritablement absorbés dans la société environnante. Il s'était donc opéré une assimilation du point de vue de la langue et des moeurs. Envisageant l’avenir avec confiance, ces Juifs d'Europe occidentale professaient donc un grand optimisme. Leur assimilation était si profonde que la majorité d’entre eux refusaient de percevoir l’antisémitisme autrement que comme un phénomène marginal, individuel, et condamné à disparaître.

- Ils n'envisageaient pas, pour les millions de Juifs yiddishophones d'Europe orientale, d'autre destin souhaitable que l'assimilation. Ils rejetèrent donc avec véhémence toute reconnaissance des dimensions nationales ou nationalitaires de l'existence juive. Les Juifs occidentaux entendent devenir des Français, des Allemands, des Anglais; ils ressentent un très fort attachement pour leur patrie. Ils se montrèrent donc d’abord très réticents devant le projet sioniste.

" On peut citer ce propos de Léon BLUM, tenu en 1950:

« Juif français, né en France, d’une longue suite d’aïeux français, ne parlant que la langue de mon pays, nourri principalement de sa culture, m’étant refusé à la quitter à l’heure même où j’y courais le plus de dangers, je participe de toute mon âme à l’effort admirable – miraculeusement transporté du plan du rêve au plan de la réalité historique – qui assure désormais une patrie digne, égale et libre à tous les juifs qui n’ont pas eu, comme moi, la bonne fortune de la trouver dans leur pays natal ». "

- Il faut bien se représenter la puissance considérable de l’attrait exercé par les sociétés environnantes, des sociétés allemande et française notamment. Au dernier quart du XIXe siècle, l'Europe occidentale se trouve au sommet de son prestige et de sa puissance. Véritable centre du monde, elle est regardée avec admiration par tous les peuples.
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Invité le Jeu 11 Oct 2007, 4:59 pm

Bonsoir,
Merci Big
beret
Trop tard a Bangkok pour commenter en detail tout de suite, mais juste une remarque en vitesse :

Les falsificateurs negationnistes tentent, vainement, de nous faire croire que le mouvement Sioniste est ne apres la DGM afin de recuperer des prebendes.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  mcouioui le Jeu 11 Oct 2007, 5:04 pm

Daniel Laurent a écrit:Bonsoir,
Merci Big
beret
Trop tard a Bangkok pour commenter en detail tout de suite, mais juste une remarque en vitesse :

Les falsificateurs negationnistes tentent, vainement, de nous faire croire que le mouvement Sioniste est ne apres la DGM afin de recuperer des prebendes.

Mais biensur enérvé
Et bien non, le Sionisme est bien né au 19th.Siècles, comme le Marxisme...
Vous comprennez pourquoi ce siécle me parle pouce
avatar
mcouioui
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1381
Age : 49
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 08/01/2007

http://www.louisianarebels.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Jeu 11 Oct 2007, 5:16 pm

- Daniel a dit : "Les falsificateurs negationnistes tentent, vainement, de nous faire croire que le mouvement Sioniste est ne apres la DGM afin de recuperer des prebendes."

- La preuve que non , car comme je dit dans la 1ere partie du post :

- En ce qui concerne la naissance du terme de « sionisme », le mot fut employé pour la première fois par Nathan Birnbaum, à Vienne, en janvier 1892. Nathan Birnbaum (1864 - 1937) était un Juif viennois; issu d'une famille originaire de Cracovie, il avait été l'un des fondateurs de l'’association étudiante Kadima.Il fut un nationaliste juif, et comprit très vite importance du sionisme politique.
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Invité le Jeu 11 Oct 2007, 5:17 pm

mcouioui a écrit:Mais bien sur
beret
Pourquoi, a ton avis, le pere Laurent a demande a Big de lancer le sujet ?
Pour faire reagir des camarades de toutes les couleurs comme toi !

Allez, batissons a partir des messages de Big et la synthese finira peut-etre sur www.phdn.org.
Au boulot !
clin doeil gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Jeu 11 Oct 2007, 5:20 pm

2. Les Juifs d’Europe centrale et orientale

- Au contraire, les Juifs d’Europe centrale et orientale n’ont pas d’attirance pour la société qui les entoure. Ils en sont du reste séparés par la géographie, par le mode de vie, par la langue, par la religion. Il ne ressentent donc ni le désir ni le besoin de s’y intégrer, car ils sont parfaitement à l’aise dans la culture yiddish, à laquelle ils sont également très attachés. En Europe centrale et orientale, le sionisme soulève une question nationale, sociale et religieuse. Il existe une irréfragable spécificité du sionisme en Europe orientale.

- On relève également nombre de différences sociales entre les Juifs occidentaux et les Juifs orientaux. Quelle condition misérable que celle des Juifs de l’Empire russe ( lequel comprend alors les pays baltes et une partie de la Pologne ), des Balkans, de la Galicie autrichienne, de la Roumanie ! A l’inverse, les Juifs occidentaux accèdent, eux, à une certaine aisance.

- Les Juifs d’Europe centrale et orientale se distinguent aussi par la grande cohésion de leurs communautés, contrairement aux Juifs d’Europe occidentale, qui moins nombreux numériquement. Ces communautés assurent un encadrement, constituent une structure à caractère spirituel mais aussi temporel, s'occupant des questions de nourriture, d'éducation, d'assistance sociale, des relations avec les autorités. L'influence prépondérante des rabbins orthodoxes fait que, pour beaucoup, l'assimilation est impensable. Elle est parfois considérée comme une quasi-trahison.

- En un mot, les Juifs d’Europe centrale et orientale sont d’autant plus attachés à leur identité juive qu’on ne leur offre pas la possibilité d’en avoir une autre.

* Le cas de la Russie

- Les conditions objectives font de la Russie, où résidaient cinq millions de juifs (soit la moitié de la population juive mondiale), un foyer vivant de la pensée présioniste. Contemporains de HERZL, les Amants de Sion, mouvement fondé par des étudiants de Saint-Pétersbourg en 1881, organisèrent des sociétés d’encouragement à l’émigration juive. Les Amants de Sion insistent toutefois davantage sur le « retour à Sion » que sur la création d’un Etat.

- De toute façon, l'assimilation s'avérait inenvisageable dans la Russie tsariste et en Roumanie, à cause de la discrimination dont les communautés juives faisaient l’objet. Les Juifs russes furent soumis à un statut spécial jusqu’en 1917. Il n'y eut pas d’émancipation pour eux. Ils étaient confinés dans la zone de résidence ( les régions occidentales de l’Empire russe ), soumise à une juridiction particulière. Des vagues d’expulsions successives les dirigèrent vers cette zone. Les Juifs russes étaient très conscients de la fragilité de leur condition..

- S'il exista une brève croyance dans la possibilité d’une assimilation en Russie, très peu de Juifs russes et polonais en eurent vraiment la possibilité, économiquement et linguistiquement. Cet espoir fut vite perdu, notamment après les pogroms de 1871 et de 1881.

* L’antisémitisme moderne

- Le terme d’antisémitisme a été forgé en 1873 par un journaliste de Hambourg, Wilhelm Marr, dans un libelle: La Victoire du judaïsme sur le germanisme. Dans le dernier quart du XIXe siècle, on assiste à l'apparition du nouvel antisémitisme, de nature raciste. S'opère alors le passage de l’antisémitisme religieux à l’antisémitisme racial. Son contenu s’explique par l’émancipation.

- L’antisémitisme moderne emprunte nombre de ses éléments à l’antijudaïsme du passé : des éléments religieux, comme l’accusation de déicide, ou des éléments sociologiques, comme l’animosité contre les "manieurs d’argent". Mais il doit ses caractères propres à l’atmosphère historique dans laquelle il est né et s’est développé. Tout d’abord, il fut causé par le fait même de l’émancipation. La dispersion des Juifs dans la société environnante aboutissait à une « visibilité » moindre. Cette ubiquité des Juifs a été ressentie comme une menace pour l’unité et la cohésion des diverses nations. On reproche au Juif son irréductible altérité; ainsi se forge la haine du peuple réputé cosmopolite et apatride.

- L'antisémitisme ne permet pas d’échappatoire. Le Juif pouvait échapper à l’antijudaïsme chrétien par la conversion : l’antisémitisme moderne n’autorise plus cela. L'antisémitisme se caractérise également par les formes extrêmes qu’il emprunte: on peut penser, par exemple, aux émeutes anti-juives en Hongrie, en 1882 et 1883, à la suite d’un procès pour accusation de prétendu crime rituel ( Tisza-Eszlar ).

- Cet antisémitisme se traduit surtout par les très graves pogromes de 1881, après l'assassinat d’Alexandre II. La Russie connaît une seconde vague de grands pogromes de 1903 à 1905. Ces événements entraînent des vagues d’émigration vers les Etats-Unis. Ainsi, persécutions et antisémitisme contribuent à forger la « conscience nationale » des Juifs, et à leur suggérer le caractère urgent d’une solution, en Europe orientale.

- Donc, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, la situation des Juifs a profondément changé. Des problèmes nouveaux se posent ; ils n’ont pas encore trouvé de réponse. L'assimilation, très avancée chez Juifs des pays d’Europe occidentale, apparaît comme une solution, malgré les fortes réserves qu’elle suscite chez certains.

- L'idée sioniste n’a pu naître que du fait de la conjonction de deux facteurs : l’absence de perspectives pour une part importante de la communauté juive mondiale ( les Juifs d’Europe centrale et orientale ), et l’importance prise concomitamment par le concept de nation. L'émancipation nationale se présente alors comme une solution de substitution à une impossible émancipation individuelle.
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Jeu 11 Oct 2007, 5:22 pm

*CONCLUSION*

La situation des Juifs d’Europe évolue donc au XIXe siècle, mais de façon inégale. L'émancipation ne vaut que pour les Juifs d’Europe occidentale. Le judaïsme d’Europe orientale a été confronté à des problèmes tout autres.

La nécessité de trouver une solution à question juive a entraîné la naissance d’un courant d’idées que l’on a appelé le sionisme. Ce dernier se fonde sur le constat que les options proposée en Europe ne sont pas satisfaisantes ( pour différentes raisons ), et qu’il faut explorer de nouvelles voies. Domine le sentiment confus que la diaspora se trouve le dos au mur.

Mais, jusqu’à la Première guerre mondiale, - et on ne saurait trop insister là-dessus, l'option sioniste est restée l’affaire d’une petite minorité de Juifs. Bien d'autres options étaient avancées: l'émigration, l'autonomie sur place ( DUBNOV ), . . . Il faut donc prendre garde à ne pas tomber dans le piège de la lecture rétrospective de l’histoire, évoqué par BERGSON dans La pensée et le mouvant. Nous avons une tendance naturelle à découper dans le passé les événements, les idées qui se sont réalisés effectivement, et à négliger le reste. On cherche toujours dans l’histoire les faits qui pourraient éclairer notre présent à nous. Cette considération du passé à travers le prisme du présent doit être évitée. Et, en plus du fait que le sionisme était loin d'être unanimement accepté, il existait de très violents conflits au sein de l’ensemble des penseurs juifs, prenant la forme de désaccords, d'interprétations différentes des buts et de la signification du renouveau national.

L'apparition du sionisme a ébranlé la cohésion des communautés juives. Il a déclenché un conflit entre religieux et laïcs ( hantise de la déjudaïsation ). Il a été à l'origine de querelles sur les moyens d’assurer la cohésion et la continuité de la vie juive. En un sens, on peut dire que le vrai débat a trait à l’identité juive.
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  mcouioui le Jeu 11 Oct 2007, 8:19 pm

Daniel Laurent a écrit:
mcouioui a écrit:Mais bien sur
beret
Pourquoi, a ton avis, le pere Laurent a demande a Big de lancer le sujet ?
Pour faire reagir des camarades de toutes les couleurs comme toi !

Allez, batissons a partir des messages de Big et la synthese finira peut-etre sur www.phdn.org.
Au boulot !
clin doeil gri

Et ça marche p24
avatar
mcouioui
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1381
Age : 49
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 08/01/2007

http://www.louisianarebels.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Ven 12 Oct 2007, 9:38 am

mcouioui a écrit:
Daniel Laurent a écrit:
mcouioui a écrit:Mais bien sur
beret
Pourquoi, a ton avis, le pere Laurent a demande a Big de lancer le sujet ?
Pour faire reagir des camarades de toutes les couleurs comme toi !

Allez, batissons a partir des messages de Big et la synthese finira peut-etre sur www.phdn.org.
Au boulot !
clin doeil gri

Et ça marche p24

- Heureseument d'ailleur pouce pouce , A+ . pouce gri
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  PIGEON VOYAGEUR le Mar 16 Oct 2007, 2:31 pm

N'y a-t-il pas un problème quelque part à lire ces 2 liens?

http:www.dailymotion.com/vidéo/xu0bl les-sionistes-de-france

http://sionistesfrancais.xooit.fr/index.php

PIGEON VOYAGEUR
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 4
Age : 64
Localisation : FRANCE-SUD
Date d'inscription : 16/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Invité le Mar 16 Oct 2007, 3:11 pm

?... idé gri...
Le forum est verrouillé. Le lien vidéo est mort.
Des précisions?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Mer 17 Oct 2007, 12:34 am

- Oui , des précisions .
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Invité le Mer 17 Oct 2007, 6:00 am

motpulk a écrit:?... idé gri...
Des précisions?

Je vais les donner a sa place, puisque le pigeon voyageur est parti poser ses fientes ailleurs.

La Loi francaise interdit les extremismes racistes.
Ce forum etait gere par des extremistes racistes juifs, car cela existe.
Il a donc ete verouille.
Quand a la video, elle ete enlevee car signalee a Daily Motion.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Mer 17 Oct 2007, 6:04 am

Daniel Laurent a écrit:
motpulk a écrit:?... idé gri...
Des précisions?

Je vais les donner a sa place, puisque le pigeon voyageur est parti poser ses fientes ailleurs.

La Loi francaise interdit les extremismes racistes.
Ce forum etait gere par des extremistes racistes juifs, car cela existe.
Il a donc ete verouille.
Quand a la video, elle ete enlevee car signalee a Daily Motion.

- Vue le nom du forum , j'aurais crue , mais bon , hélas .... .
- Si la vidéo a été enlevé , c'est qu'elle devait pas etre jolie a regarder . A+ .
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  david-sioniste le Mer 12 Mar 2008, 9:32 pm

Bonsoir,
Tout d'abord désolé de remettre en surface un assez vieux sujet, mais ce qui est dit dessus me dérange.
Je suis l'administrateur fondateur du forum des Sionistes Français (http://sionistesfrancais.xooit.fr) dont vous parlez plus haut.
Je tiens à préciser certaines petites choses :

La Loi francaise interdit les extremismes racistes.

La loi française interdit tout propos ou acte raciste. c'est tout.

Ce forum etait gere par des extremistes racistes juifs

Merci, mais de quel droit de permets-tu de nous juger alors que tu ne nous connais pas et que apparament tu n'as jamais mis les pieds sur le forum ?

Il a donc ete verouille

Faux, personne ne l'a interdit et je l'ai mis moi même en stand-by car j'avais peu de temps pour m'en occuper. Maintenant il est réactivé.

Merci à l'avenir de bien vouloir ne pas affirmer des choses aussi stupides. Un peu de modestie ne fera de mal, un "je pense" au début des phrases pourrait te faire paraître moins ridicule si tu venais à tenir des propos erronés. De se renseigner pourrait également être une méthode. Je n'ai pas envie qu'on me fasse une sale pub pour mon forum et ça ne me plaît guère d'être traité de raciste par des gens qui ne me connaissent pas et n'ont jamais mis les pieds sur mon forum.
Voila, une petite mise au point me semblait nécessaire.
Bonne soirée.

david-sioniste
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Invité le Mer 12 Mar 2008, 10:05 pm

Aïe. Je crains de déraper grave vers le HS si je donne mon avis au sujet de ce forum...

Le topic (non censuré) "et de quelques uns en moins" [sic], assorti du commentaire de l'Admin : "Bonne nouvelle!", est assez élocant...

Une chose est sûre: toutes ces bondieuseries ne sont pas pour moi... Je
n'ai jamais humainement admis cette guerre de religion (entre autres)
qui dure depuis trop longtemps. (J'avais prévenu, on court vers le
HS...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Invité le Mer 12 Mar 2008, 10:23 pm

Hum... Quand je vois votre definition de "humour" ou "delire" je me mefie de votre dictionnaire...
http://sionistesfrancais.xooit.fr/t74-Allah-Wak-banlieues.htm

Je pense sincerement que vous devriez faire le menage sur votre forum avant de dire:
Merci à l'avenir de bien vouloir ne pas affirmer des choses aussi stupides.
J'ai tres rarement vu Daniel affirmer des choses stupides sur le forum.
Les personne qui vont passer vont lire les commentaires, qui passent pour du rascisme a l'etat primaire, a cette page ou aux autres, auront il la patience que j'ai eu de lire jusqu'au bout pour voir qu'il s'agit d'un "delire" d'un gout douteux?

Bref que vous clamiez haut et fort que vous n'etes pas rasciste je veux bien le croire mais encore faudrai t'il le prouver...

Comme le remarque mon camarade LSR, il y'a sur votre forum des trucs gerbant tout de meme.

n'ont jamais mis les pieds sur mon forum.
Si vous avez lancé votre invitation pour enfoncer le clou c'est gagné.

Bonne soirée.
Vous de meme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Phil642 le Mer 12 Mar 2008, 11:02 pm

Shalom David,

En effet ton forum devrait être nettoyé, mais tout n'est pas mauvais, loin de là. Ceci dit je sens une certaine virulence et avoir un avatar représentant un "guerrilleros de rue" n'est pas fait pour calmer les choses.

Ensuite faire la promotion du Betar et de la LDJ c'est affirmer son support à des extrémistes, les videos su YT sont assez élocantes et on ne répond pas à l'extrémisme par l'extrémisme.

Le repli identitaire est malsain, c'est avec tous les humains (à l'exeption de nazis of course) que l'on peu marcher vers un monde meilleur.

J'ai dit,



Phil
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  david-sioniste le Ven 14 Mar 2008, 8:23 pm

Shalom à tous,
Le topic (non censuré) "et de quelques uns en moins" [sic], assorti du commentaire de l'Admin : "Bonne nouvelle!", est assez élocant...

Lorsqu'un terroriste est éliminé c'est une bonne nouvelle poure la sécurité d'Israël et du peuple juif, et de le dire ne m'apparaît pas comme étant une attrocité !

Hum... Quand je vois votre definition de "humour" ou "delire" je me mefie de votre dictionnaire...
Les phrases dont tu parles ne sont pas choquantes et ce sont des citations d'un reportage sur le Betar. Cela ne vous fait certainement pas rire mais entre nous on se comprend.


"Les personne qui vont passer vont lire les commentaires, qui passent pour du rascisme a l'etat primaire, a cette page ou aux autres, auront il la patience que j'ai eu de lire jusqu'au bout pour voir qu'il s'agit d'un "delire" d'un gout douteux?"
Je ne vois pas ou est le racisme dans le post dont tu parles. Parce que des gens hurlent allah wakbar dans la rue en lançant des pierres sur les CRS et en gueulant "sarkozy sale juif", comme ils sont musulmans on a pas le droit de critiquer cette attitude ???

Bref que vous clamiez haut et fort que vous n'etes pas rasciste je veux bien le croire mais encore faudrai t'il le prouver...
Et bien cherches un propos raciste sur le forum ! De plus dans le post qui a fait polémique, motpulk prétendait que les gérants du forum étaient racistes. Il ne parlait même pas des membres. Et désolé de vous contredire mais vous ne trouverez pas de réactions racistes de ma part ni de celle des autres administrateurs.


Citation:
Merci à l'avenir de bien vouloir ne pas affirmer des choses aussi stupides.

J'ai tres rarement vu Daniel affirmer des choses stupides sur le forum.

Et pourtant, il a bien affirmé que mon forum avait été fermé parce que nous ne respections pas la loi française. Ce qui est faux.


Comme le remarque mon camarade LSR, il y'a sur votre forum des trucs gerbant tout de meme.

Quoi par exemple ???
De toute façon, en 2008 affirmer qu'Israël a le droit de se défendre est gerbant pour nombre de personnes trompées par la propagande islamiste.

Ceci dit je sens une certaine virulence

La pluspart des membres sont des militants sionistes, et nous sommes évidament virulents sur certains sujets. Ce la ne veut pas dire que nous sommes racistes ou xénophobes, ni que nous approuvons la guerre !

Ensuite faire la promotion du Betar et de la LDJ c'est affirmer son support à des extrémistes

Des membres du forum (dont moi) font partie de mouvements sionistes. Le terme extremiste est totalement subjectif, il dépend du jugement et de la position de chacun. Je ne peux donc ni l'infirmer, ni le confirmer.


videos su YT sont assez élocantes et on ne répond pas à l'extrémisme par l'extrémisme

Certaines vidéos ont été faites par la communauté "lesogres", amis de Dieudonné, afin de discréditer la LDJ et de lui attribuer des idées et des propos qui ne sont pas les siens. Les vidéos du Betar ont pour la pluspart plus de 18 ans. Ces mouvements militent pour l'existance d'Israël et aident à assurer la sécurité de la communauté juive de France. Pour info, Dans un communiqué publié lundi 5 juin 2006, le syndicat policier «Action Police CFTC» déclare qu'il "ne considère en aucune façon que la Ligue de défense juive (LDJ) ou le Bétar créent un trouble à l'ordre public. Au contraire, ces organisations dissuadent de nombreuses personnes ou groupes de personnes hostiles à la communauté juive de passer aux actes. Les mairies se dotent de polices municipales, les supermarchés de vigiles, les manifestations sont encadrées par un service d'ordre... Pourquoi la communauté juive n'aurait-elle pas le droit de se défendre ? (...) la LDJ et Bétar (...) accomplissent une mission de service public en défendant les personnes et les biens".

Le repli identitaire est malsain, c'est avec tous les humains (à l'exeption de nazis of course) que l'on peu marcher vers un monde meilleur.

Biensur, mais assurer notre survie passe avant les thèses humanistes, je pense.

Bref, je ne veux pas non plus poluer votre forum avec du Hors Sujet. Vous êtes évidament les bienvenus sur mon forum, qui est également ouvert aux non-juifs et non-sionistes. Je voulai juste corriger certaines affirmations fausses et non pas lancer une polémique sur les mouvements sionistes.

Cordialement
David

david-sioniste
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Invité le Ven 14 Mar 2008, 8:37 pm

Salam alikoum everibodi,

Citation:
Le topic (non censuré) "et de quelques uns en moins" [sic], assorti du commentaire de l'Admin : "Bonne nouvelle!", est assez élocant...


Lorsqu'un terroriste est éliminé c'est une bonne nouvelle poure la sécurité d'Israël et du peuple juif, et de le dire ne m'apparaît pas comme étant une attrocité !

Admettons, pour gagner du temps, mais on faisait aussi référence dans ce post à la mort de 7 membres de la famille du terroriste, ou terroriste présumé. Je ne retrouve plus ce post; ce n'est peut-être que 6 membres de sa famille qui sont passés par pertes et profit après tout...
La forme est parfois plus révélatrice que le fond.

De plus dans le post qui a fait polémique, motpulk prétendait que les gérants du forum étaient racistes. Il ne parlait même pas des membres.

motpulk? C'est qui ça? clin doeil gri Il a prétendu quoi?! Où? Quand? Comment??


P.S.: Oui, oui, Ming, je sais... Mais j'aimerais qu'on m'explique pourquoi je suis mis en cause? Erreur sur la personne?


Dernière édition par LSR le Ven 14 Mar 2008, 9:00 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  bigbasketeur le Ven 14 Mar 2008, 8:42 pm

- Et moi ??? mort de rir gri mort de rir gri
- Pas vraiment juif que je suis ( a moitié ) , pas vraiment sionniste convaincue mais j'en connais un peu sur le sujet , je suis noir , et pourtant , je me sens plutot en sécurité en France .
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4592
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Ming le Ven 14 Mar 2008, 8:47 pm

Messieurs je vous rappelle que notre règlement stipule que la politique contemporaine ne fait pas partie des sujets discutables ou abordables sur ce forum.
Aussi vous êtes priés d'aborder ce sujet avec douceur, sagesse et diplomatie afin d'éviter tout dérapement qui entraînerait un verrouillage définitif.

Amicalement,

Ming, Modérateur

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Invité le Sam 15 Mar 2008, 5:01 am

Bonjour,

Tu es trop gentil, Ming.
beret
Personellement, j'en ai vu assez pour verrouiller ce fil avant qu'un supporteur des Palestiniens ne debarque et que cela ne tourne au pugilat sur un sujet de politique contemporaine qui n'a strictement rien a voir avec ce forum qui, dois-je le rappeller a David, est centre sur la deuxieme guerre mondiale.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance du Sionisme .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum