L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  bigbasketeur le Lun 22 Oct 2007, 00:47

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

L’alimentation du soldat a beaucoup évolué au cours des dernières décennies. La deuxième guerre mondiale a marqué un tournant décisif : les premières rations de combat mises au point par l’armée américaine (sous les appellations K, C, U) sont présentes sur tous les champs de bataille de 1942 à 1945.

1946 : apparition de la ration conditionnée individuelle


La ration conditionnée individuelle est comparable à la ration «K» de l’armée américaine, avec une valeur énergétique plus importante. Elle permet d’assurer l’alimentation journalière d’un homme au combat ou en déplacement : trois repas principaux de la journée, chacun conditionné dans une boîte métallique, avec trois menus possibles dont un avec porc.

Cette ration respecte à la fois le goût français, la nécessité d’un transport facile et celle d’un apport énergétique adapté (16700 kJ/jour).

Pour éviter une rapide lassitude du combattant, il fallait varier la gamme des menus et ajouter aux rations des compléments (bonbons, caramels).

1951 : la ration individuelle de combat n°20 (R20)


Cette ration destinée à être consommée froide, peut être logée soit dans une boîte en fer doublée d’un carton ondulé, soit dans une boîte en carton sur-emballée d’un thermo-sac imperméable à l’air et à l’humidité. La ration subvient aux besoins alimentaires d’un homme pendant 24h, à l’exception du pain distribué à part sous forme de «pain de guerre» ou de pain frais.
La R20 de type E (européen) contient des produits à base de porc et d’eau de vie, celle de type M (musulman) peut être consommée indifféremment par les militaires de toutes confessions. Dans chaque type de ration existent 5 menus différents. Avec une valeur énergétique totale de 15470kJ (pain compris), la R20 satisfait les besoins quotidiens d’un homme adulte effectuant un travail pénible.
Ont été ajoutés de l’alcool pour les européens, du thé soluble à la menthe pour les musulmans, des nougats et des condiments. Les vitamines sont fournies sous forme de bonbons fourrés ou comprimés dragéifiés, soumis à un contrôle pharmaceutique.

En 1966, cette ration a été modifiée : adoption d’un carton sur-emballé dans un sac thermo-soudable et étanche, le nombre de menus passe à 12 (8 types E et 4 types M), apparition d’un paquet de cigarettes.

L’évolution des techniques et la volonté d’améliorer les rations ont conduit l’Intendance puis le commissariat de l’armée de Terre à élaborer des produits mieux adaptés aux conditions actuelles.

1986 : naissance de la ration de combat individuelle réchauffable (RCIR), unique et polyvalente.


Individuelle, la RCIR couvre les besoins alimentaires journaliers d’un combattant. Elle contient non seulement les produits réchauffables, mais également le combustible pour le réchaud individuel inclus dans le paquetage. Avec cette ration, le combattant est autonome.
Elle est composée d’un repas chaud, d’un repas froid, d’un petit déjeuner et de compléments (pour 13400kJ : 13% de protides, 32% de lipides et 55% de glucides). Le «biscuit de campagne» remplace le pain de guerre et la ration ne comporte ni alcool, ni cigarettes.
Elle se présente sous la forme d’une boîte en carton adaptée à une poche du sac à dos de combat, enveloppée de plastique pour la protéger contre les agents toxiques et l’humidité.

Aujourd’hui, la ration contient également, en alternance avec la crème dessert dans 40% des rations, du fromage fondu appertisé. Le nougat et la pâte de fruits ont été réintroduits, moins sensibles au vieillissement que les barres de céréales. Actuellement, 65% des menus produits sont sans porc.
bigbasketeur
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4682
Age : 38
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  Reine le Lun 22 Oct 2007, 10:28

heureusement que ca a evolué ...
je vais faire ma "chiante" mais pour moi ca reste quand meme insuffisant..
Je comprends bien qu on ne vas pas leur faire un buffet mais bon ^^

_________________
dura lex sed lex
Reine
Reine
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2582
Age : 34
Localisation : Nord
Date d'inscription : 16/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  bigbasketeur le Lun 22 Oct 2007, 12:36

Reine a écrit:heureusement que ca a evolué ...
je vais faire ma "chiante" mais pour moi ca reste quand meme insuffisant..
Je comprends bien qu on ne vas pas leur faire un buffet mais bon ^^

- Pro-rata ( milles excuse pour l'écriture du mot ) du poids/KCalories existant , les soldats ont donc tous ce qu'il faut , dans ces rations , je dirais pour subvenir a leurs besoins les plus urgents , aprés , c'est sur que pour le buffet ... A+ . pouce


Dernière édition par bigbasketeur le Ven 14 Mar 2008, 14:37, édité 1 fois
bigbasketeur
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4682
Age : 38
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  UHU le Sam 05 Jan 2008, 09:58

Nos rations sont actuellement les meilleures que je connaisse et de loin il y a pas photo.
Elles coutent 12 euros et sont enviées par les armées etrangeres,je ne parle pas de la population africaine.
Les echanges vont bon train quand on croise des troupes US car les leur sont hyophilisées et immondes,avec un max de beurre de cacahuete.
Il est cependant à noter que dans les rations allemandes de la seconde guerre mondiale,HARIBO etait deja forunisseur de bonbons,et ESBIT fournissait deja le kit pour chauffer les plats,on a rien inventé mais copier pas mal de choses "made in Germany".
UHU
UHU
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 265
Age : 109
Localisation : SAUMUR
Date d'inscription : 04/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  lio le Sam 05 Jan 2008, 14:23

Merci bigbasketeur pour les infos pouce au plaisir de te lire.
lio
lio
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 724
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  Tankiste44 le Sam 05 Jan 2008, 15:24

Ou a tu trouvé sa ?
Tankiste44
Tankiste44
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 484
Age : 26
Date d'inscription : 20/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  Ming le Sam 05 Jan 2008, 17:12

Ce qu'il faut bien voir, c'est qu'avant les rations l'ordinaire (qui désigne également la cantine de caserne) du soldat est terrible. Ainsi en 14-18, il n'est pas rare que des émeutes éclatent à cause de la qualité de la nourriture, notamment dans les tranchées. Il y a maints témoignages de viande aviariée, contenant des vers, qui a distribuée sur le front et que les soldats ont du manger faute de mieux également parce que les rations (qui n'en sont pas à cette époque puisque la ration type C et K est encore inexistante) le ravitaillement est inaproprié. Nourrir une telle armée qui dépasse le million d'hommes est une tache d'une ampleur conséquente. L'approvisionnement en eau est également un gros problème. Chez les britanniques par exemple -toujours en 14-18-, dans les tranchées elle est contingentée et se laver est un luxe qui ne peut être fait qu'à l'arrière, car l'eau potable elle même vient à manquer fréquemment. Chez les français l'armée tourne au pinard, qui fait également l'objet de trafics parfois, mais qui en tous cas entraînera toute cette génération à fréquenter assidument les bars et cafés après-guerre. La proportion d'alcooliques est ainsi bien supérieure à celle d'avant-guerre et dire que la guerre a été gagnée grâce au gros rouge n'est pas totalement faux...

Côté marin, c'est justement le problème de la viande dans le Bortsch qui va entraîner en russie la mutinerie du Potemkine. Le problème est similaire, à savoir présence de vers et de viande pourrie inconsommable. De toute façon, quelle que soit la nation, les marins sont traîtés presque comme au 17eme siècle, au sens ou la nourriture repose encore principalement sur les biscuits secs durs comme du bois, boissons chaudes (Kee, la tasse de chocolat brûlant, Royal Navy) et viande en conserve (Royal Navy 2GM), soit peu de calories et une absence flagrante de vitamines. A cela s'ajoute les rations de rhum chez les anglais, qui est mélangé à de l'eau et dont la quantitée allouée est mesurée pour éviter qu'ils ne soient trop ivres, une tradition presque ancestrale.

L'arrivée des américains dans le conflit boulverse la donne alimentaire. D'abord parce qu'ils sont mieux équipés mais nourrissent également mieux leurs hommes. Côté allemand, l'ordinaire n'est pas fameux et il est de tradition que les officiers mangent la même chose que leurs hommes. Ainsi, Von Paulus pour ne parler que de lui dînait d'une soupe et d'un saucisse le tout agrémenté de pain comme sa troupe.
Le plus mal loti dans l'histoire, c'est le soldat japonais (avec le soldat russe), car le ravitaillement est peu et mal assuré. A la veille de la 2GM l'unité 731, qui est mieux connue pour ses expériences de vivisection et d'inoculation de maladies, virus etc. sur les soldats capturés ou la population chinoise- créé un système de purification de l'eau, qui sera distribué à tous les régiments. Mais il n'en demeure pas moins que les troupes japonaises sont obligées de rapiner, de se débrouiller seules pour compléter ou voir même assurer leurs repas quotidiens. Si cette situation est tolérable tant que le Japon est victorieux, elle devient en revanche catastrophique quand les américains reprennent le pas et reconquièrent les territoires occupés.

_________________
L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Crestnew

Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
Ming
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 47
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  Goliath le Lun 07 Jan 2008, 18:26

Merci pour toutes ces infos Ming !
Je viens de découvrir le monde des rations, que je ne connaissais pas du tout.


goliath beret
Goliath
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 26
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  lio le Lun 07 Jan 2008, 19:57

Merci pour les infos pouce interessant.
lio
lio
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 724
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  tayp' le Lun 07 Jan 2008, 20:37

Pas trop le sujet mais Reine, j'aime beaucoup ton avatar... yeu gri
Sinon interressant le poste..

_________________
L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Signat11
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  bigbasketeur le Mar 08 Jan 2008, 18:03

tayptayp a écrit:Pas trop le sujet mais Reine, j'aime beaucoup ton avatar... yeu gri
Sinon interressant le poste..

- Tu ne n'est pas le seul , je sors . yeu gri
bigbasketeur
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4682
Age : 38
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  tayp' le Mer 09 Jan 2008, 21:49

bigbasketeur a écrit:
tayptayp a écrit:Pas trop le sujet mais Reine, j'aime beaucoup ton avatar... yeu gri
Sinon interressant le poste..

- Tu ne n'est pas le seul , je sors . yeu gri

mort de rir gri mort de rir gri Tu fais encore sensation Reine!!

_________________
L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Signat11
tayp'
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  Invité le Mer 09 Jan 2008, 22:37

Je prefere le modele non virtuel.
Son petit coté "je me balade dans une foret du nord a la recherche d'un bunker caché le tout en robe" m'a profondement marqué. Mr.Red

Felicitons tous vinz pour avoir une "bonne amie" qui selectionne des avatars expres pour les jeunes males en rut du forum Mr. Green

(La prochaine fois qu'il me voit il me tape, bon ma copine c'est deja fait...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  Vinz le Mar 05 Fév 2008, 21:54

C'est fort possible, :twisted: un petit duel entre Dark porta et mon thompson Mr.Red
Vinz
Vinz
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 637
Age : 35
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  Thomasp86 le Mar 05 Fév 2008, 23:45

Superbe infos, plaisantes a lire,

Sinon, j'ai eut l'occasion de manger pendant une journée une ration journalière,
lors d'un stage à la force terrestre de Belgique, situé a Spich (Allemagne).

Hé bien c'est vachement bon ! Y'a rien que je n'ai pas aimé !


Quand a l'avatar de reine, il est vrai, je le trouve très "accrocheur" hum hum... lol!
Thomasp86
Thomasp86
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 598
Age : 33
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 . Empty Re: L’alimentation du soldat en campagne depuis 1942 .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum