la guerre italo-grec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la guerre italo-grec

Message  florentinus le Mer 12 Déc 2007, 9:34 pm

Je ne connais pas grand chose a ce sujet mais je le poste quand.
Mussolini est offensé par les manoeuvres militaire d'Hitler en Roumanie et veut montrer que l'Italie aussi peut faire quelque chose au niveau militaire et envahi l'Albanie qui va servir de base de départ pour l'attaque de la Grece.
L'italie déclare la guerre a la Grece en torpillant elle même un navire de guerre.Le général Soddu commande les troupes censées envahir ce pays.En fasse, le général Papagos.Les italiens comment leur attaque mais est repoussé par (je ne suis pas sur) une ligne défensive fortifié.Papagos organise une contre-attaque et repousse les italiens et prend une partie de l'Albanie.Une guerre d'usure s'ensuit dans les montagnes albanaises qui fait constament reculer les italiens jusqu'a l'invasion de la Grece par l'Allemagne.
avatar
florentinus
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 254
Localisation : sur terre
Date d'inscription : 24/04/2007

http://www.theboblepongeclub.team-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: la guerre italo-grec

Message  alderome le Mer 21 Jan 2009, 9:55 pm

Il s'agit de la ligne Metaxas. Le comte Ciano, gendre et ministre des affaires étrangères de Mussolini est le principal responsable de l'agression italienne. Il souhaitait contrebalancer l'influence allemande dans les Balkans et montrer aussi aux allemands que l'Italie pouvait mener toute seule une guerre parallèle. Cette attaque ne pouvait qu'échouer, outre l'impréparation des troupes italiennes, l'offensive débutait fin octobre dans un climat hivernal. Les passes où devaient passer ces troupes étaient à elles seules des Thermopyles.
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: la guerre italo-grec

Message  Yeoman 35 le Lun 09 Mar 2009, 7:09 pm

Bonjour, je suis nouveau mais je me permet de discuter avec vous sur ce sujet.

Je crois en fait que la Ligne Métaxas protégeait la Macédoine et la Thrace. Les Grecs y avaient placé les divisions les plus récemment formées puisque les Bulgares n'étaient pas encore entrés en guerre. En revanche le général Alexandre Pàpagos disposait des meilleures unités en Epire (province du nord-ouest frontalière de l'Albanie) face aux divisions de Mussolini.

En fait le Duce a commis une erreur tactique et stratégique des plus grossière. L'aventure tournant ainsi à une véritable farce ou les Héllènes remportèrent néanmoins leurs lauriers.

Mussolini a déclaré a remis, via l'ambassadeur d'Italie à Athènes, l'ultimatum à Métaxas le 28 octobre 1940. ultimatum auquel le chef de l'état grec a répondu par "Ochi" (Non !)
Les Italiens ont lancé leur offensive juste après. Ils disposaient de moyens considérables par rapprt à l'armée grecque. 250 000 hommes en tout face à 50 000, 400 avions contre 50. De plus les grecs n'avaient aucun char à aligner. Sauf que, basés en Albanie, les Italiens devaient franchir la très montagneuse province d'Epire pour déboucher sur les plaines de la Grèce Centrale. Or en octobre-novembre les courants de la mer Adriatique apportent des pluies diluviennes sur le massif du Pinde transformant les rares routes et les quelques sentiers en bourbiers et en torrents. Inutiles de dire que les Italiens, peu motivés et mal préparés se sont très vite retrouvés embourbés. Quant aux Grecs, ils ont palié leurs carences en effectifs et en matériel par un moral des plus élevés, une unité nationale, leur connaissance du terrain. Le ravitaillement et les armes étaient acheminés par des mulets, des femmes et des popes.

Pour résumer, les Héllènes ont non seulement tenu tête à l'armée italienne, mais ont aussi contre-attaqué au début de l'année 1941 et pénétré en Albanie.

Les conséquences sont les suivantes. Churchill va immédiatement apporter l'aide de la Grande-Bretagne à la Grèce. Sauf que Métaxas, n'en voulait pas de peur que la présence de forces britanniques sur le sol grec ne provoque l'intervention des Allemands. Sa mort en janvier 1941 amène le nouveau gouvernement à accepter l'aide britannique. Une force expéditionnaire est envoyée incorporant la 6e DI Australienne, la 2e DI Néo-Zélandaise et la 1ere brigade de tanks.
Mais en Avril 1941, pressés par les Italiens, Hitler décide de déclencher l'opération Marita de peur aussi que la Grèce et la Yougoslavie, qui vient de connaître un renversement politique hostile à l'Allemagne, ne constituent une menace sur ses arrières. Après l'écrasement de la Yougoslavie, les forces allemandes supérieures en matériel à l'armée grecque déferlent sur le pays. En trois semaines le pays est conquis. Il restera aux Allemands à s'emparer de la Crète.
Cependant, la résistance grecque ne tardera pas à se mettre en place du fait qu'elle peut aisément profiter du relief à 75% montagneux du pays, peu propice à de grandes manoeuvres d'infaterie et de blindés.

Pour plus de renseignements, lire Dominique Lormier, La guerre italo-grecque aux éditions du Cherche-Midi.

A bientôt pour d'autres échanges.
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 31
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la guerre italo-grec

Message  Invité le Lun 09 Mar 2009, 7:14 pm

Puis l'opération Merkur -tombeaux des paras allemands- selon Hitler

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la guerre italo-grec

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum