Les Zeppelins durant la 2GM?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Zeppelins durant la 2GM?

Message  Die korsischen Panzer le Jeu 13 Déc 2007, 7:30 am

Salut!

Est ce que quelqu'un aurait des infos sur des Zeppelins pendant la Seconde Guerre Mondiale? Lorsque je résidais en région parisienne (il y a déjà quelques années), et notament à Taverny (Val d'Oise - 95), j'avais entendu parlé qu'un Zeppelin c'était écrasé sur une ville proche (Beauchamps il me semble). Mais je ne me souviens plus de la période (si c'était bien pendant la 2GM)..

Donc, est ce que ce genre de matériel était exploité pendant la 2GM? Hein Ming??! ;)


DKP

_________________
"A Munich, nous avions le choix entre la honte et la guerre, nous avons choisi la honte et nous allons avoir la guerre."
W. Churchill

=> /!\ Reglement du Forum. /!\

=> /!\ Charte du Forum Achats Ventes. /!\

Die korsischen Panzer
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 865
Localisation : par là..
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Zeppelins durant la 2GM?

Message  Ming le Jeu 13 Déc 2007, 10:29 am

Bien en fait il n'y a pas eu de Zeppelin utilisés pendant la 2GM. Pour tenter de faire court, leur utilisation guerrière s'est déroulée pendant la 1ere GM ou ils assuré les bombardements de Londres et Great Yarmouth (cote ouest de la GB) et effectué des missions de reconnaissance. Vers la fin de la guerre, l'un d'entre eux a été envoyé en Afrique pour fournir du ravitaillement aux troupes en Tanzanie, mais apprenant en cours que la fin de la guerre est signée, il rebrousse chemin (et parcourt par la même occasion la plus longue distance de 7000 km et des poussières si je ne me trompe pas). En 14-18 115 Zeppelin ont été construis et 60 ont fini enflammés sous les tirs d'artillerie anti aérienne, les balles des chasseurs, etc. Les dirigeables serviront également de réparation selon les termes du traité de Versailles, ce qui explique que 9 d'entre-eux sont versés aux alliés dont un à la France, qui prend le nom de Dixmude et qui opère essentiellement en méditérannée -ou il finit sa carrière par accident-.
C'est cependant après guerre que l'âge d'or des Zeppelin émerge. Le comte Zeppelin meurt en 1917 et Hugo Eckener, un journaliste à la base qui devint rapidement un de ses plus proches collaborateurs, lui succède.
Eckener a pour ambition de joindre les pays les uns aux autres via ses dirigeables : c'est le début des grandes traversées ou l'Allemagne est reliée au Japon, puis par la suite un service aérien transatlantique est mis en place entre l'Allemagne et les Etats-Unis. Mais tout commence à se compliquer en 1933 au moment ou adolf accède au pouvoir : Goering et consorts se rendent compte que les dirigeables sont vulnérables. Parce que lents et patauds, extrèmement difficiles à manier dans un orage ou par vent fort et qu'ensuite, détail qui tue, le gaz utilisé est l'hydrogène. A l'époque la quasi totalité de la production d'hélium est assurée par les Usa, qui rechignent à le vendre aux allemands pour des raisons stratégiques. Faute de quoi, ces derniers se servent d'hydrogène et qui entraîne en 1937 la perte du LZ-129 Hinderburg lorsqu'il se pose à Lakehurst. La procédure d'alors consiste à amarrer le vaisseau à un pylone planté dans le sol et lorsque le contact est assuré entre le pylone et l'Hindenbrug, un arc électrique jaillit. C'en est assez pour que le dirigeable s'enflamme comme une alumette, par ailleurs la toile qui recouvre l'enveloppe est peinte d'un enduit qui n'est pas ignifuge...
Comme c'est le cas en matière d'aviation civile actuellement à la suite d'un accident, les passagers potentiels ou ceux qui ont déjà volé sur Zeppelin perdent confiance envers ces machines. Eckener essaye désespérement de regagner sa clientèle et d'obtenir de l'hélium, puis se lance dans la construction du LZ-130 Hinderburg II mais l'appareil ne transportera jamais de passagers, tout au plus fera-t-il quelques essais avant de se voir démantelé pour récupération de l'aluminium qui servira à la construction d'appareils pour la Luftwaffe. Eckener projette également le LZ-131, qui aurait du être le plus grand dirigeable jamais conçu, mais seules quelques pièces sont constuites avant que le vaisseau ne soit abandonné et que l'usine de Freidrischaffen, sur le lac de Constance (une région magnifique) ne se reconvertisse et fabrique des pièces, éléments et avions. Eckener était connu pour ses positions farouchement pacifistes et comme tu l'imagines, les nazis lui ont mené la vie dure.
Elle sera bombardée à plusieurs reprises et les énormes hangars qui abritèrent naguère les Zeppelins disparurent sous les tonnes de bombes déversées.

Longtemps après guerre, les dirigeables sont revenus au goût du jour. D'abord avec les Blimps (dirigeables mous sans ossature métallique comme les Zep) puis sous forme de projets foireux pour le transport de grandes masses de marchandises. Le dernier en date, Cargolifter (2000-2002) était d'origine allemande et visait à la construction d'un appareil de taille au moins équivalente à celles des Zeppelin des années 30. Ca semblait bien parti, mais il semble que les crédits n'étaient pas suffisants et ça s'est terminé en eau de boudin. Régulièrement ce genre de projets reviennent dans les colonnes des magazines spécialisés sans que ça n'aboutisse. Il y a aussi vers la même époque un projet français, sous la même forme que Cargolifter pour lequel plusieurs sociétés s'étaient intéressées (des compagnies de transport ou de passagers comme Quantas par exemple) qui a fait chou-blanc, ça me fait encore bien marrer puisqu'à l'époque je leur avais dit "le jour ou leur appareil vole, je me mets une plume dans le c..." et je n'ai rien risqué : ça s'est terminé comme je pensais que ça se terminerai, lol.
En 2003, j'ai eu le plaisir d'assister au vol du nouveau Zeppelin, le Zeppelin NT qui est un Blimp très silencieux et à peine audible lorsqu'il met en marche ses moteurs au dessus des têtes. Il transporte beaucoup moins de passagers que ses ancêtres (20 places uniquement assises pour le NT et 97 pour l'Hindenburg avec couchage, toilettes et salle de bain...).
Quant à l'appareil qui s'est vraisemblablement écrasé à Beauchamps, c'est très probablement un appareil de la 1GM. Le dernier appareil qui s'est écrasé en France fut le R-101, un dirigeable britannique qui a finit sa course dans les collines de Beauvais, de conception très semblable aux Zep allemands. Il y a d'ailleurs un musée qui y est consacré (un peu plus proche que celui du lac de Constance à Freidrischaffen si ça te tente...)

http://www.zeppelin-museum.de/

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Zeppelins durant la 2GM?

Message  Invité le Jeu 13 Déc 2007, 11:23 am

Salut DKP, content que tu sois de retour.

J'ai un petite question pour Ming, un peu HS: Est-il vrai que la flèche au-dessus de l'Empire State Building était destinée à l'amarrage des zeppelins (chose qui me parait totalement extravagante mais qu'on entend souvent) et qu'elle fut même utilisée une fois avant d'être abandonnée à cause notamment des vents? On trouve ces infos un peu partout, ainsi que leur contraire...



Deux photos du Hindenburg pendant la période nazie, avant qu'il n'explose lamentablement à son arrivée au USA le 6 mai 1937. Les causes de l'accident sont encore inconnues: incident, attentat?








Le Crash:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/hindenburg/video/x5yc5_hindenburg-crash_events



.


Dernière édition par le Jeu 13 Déc 2007, 11:48 am, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Zeppelins durant la 2GM?

Message  Ming le Jeu 13 Déc 2007, 11:38 am

Nan la flêche de l'Empire State Building n'aurait jamais servi à cela. C'est en fait de la mythologie américaine, que l'on retrouve jusque dans un héro de bande-dessinnée US (Captain Sky) qui a fait l'objet d'une interprétation de Jude Law (Sky captain and the world of tomorrow, qui date de 2004). L'une des premières scènes du film est celle ou l'on voit un Zep s'amarrer à l'Empire State Building et débarquer des passagers... qui n'ont pas le vertige, grâce aux trucages hollywoodiens.
D'autre part ça n'aurait pas pu se faire parce que le mat d'amarrage de Lakehurst juste pour parler de ce dernier est de taille vraiment respectable et disposé dans le sol, complété de haubans de taille vraiment respectable. Si tu regardes la flêche de l'E.S.T. elle est de forme conique, ce qui multiplie les possibilités de casse en allant vers le haut.
Ensuite du point de vue sécurité, il y a au moins un fonctionnaire de la FAA (administration fédérale de l'aviation civile américaine) qui a du se poser la question de savoir ce qu'il se passerait si jamais un accident arrivait, que la flêche casse ou pire, que le Zep ne tombe sur les buildings environnants. Vu la taille de l'engin en sa contenance en gaz inflammable, ça urait fait un beau feu d'artifice...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Zeppelins durant la 2GM?

Message  Invité le Jeu 13 Déc 2007, 11:46 am

Merci Ming pour toutes tes explications.
Tu as raison (comme toujours clin doeil gri), j'ai trouvé de plus amples informations sur le site officiel du ESB:
http://www.esbnyc.com/tourism/tourism_facts_esbnews_july2000.cfm
Encore une légende colportée par Internet.
Fin du HS.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Zeppelins durant la 2GM?

Message  Phil642 le Jeu 13 Déc 2007, 12:42 pm

LSR a écrit: Les causes de l'accident sont encore inconnues: incident, attentat?


Cette question!

Il est évident qu'il s'agit d'un complot ploutocrate-sovieto-judeo-maçonique à tendance pyromaniaque!

Plus sérieusement, le fait que le gaz utilisé était l'hydrogène me permet de dire que l'accident était inévitable à la moindre erreur ou imprudence!

Par la suite on utilisera d'ailleur l'hélium pour les aérostats.

Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7654
Age : 50
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Zeppelins durant la 2GM?

Message  Ming le Jeu 13 Déc 2007, 12:55 pm

Bien il y a quelques théories qui circulent à ce sujet. Il est vrai que l'appareil était gonflé à l'hydrogène pour les raisons que j'ai expliquées, que la toile qui revêtait la carcasse de l'engin était également recouverte d'un enduit contenant de la poudre d'aluminium. Je ne crois pas à la thèse de l'attentat (nazi ou pas d'ailleurs) mais plutôt à un phénomène très classique, puisque l'appareil et pour cause avait impossibilité de se décharger de son électricité statique jusqu'au moment ou il s'est amarré au pylone de Lakehurst. A ce moment là les deux polarités se rencontrées (+ pour le Zep et - pour le pylone) et quand on regarde la pointe avant du Zep on comprend mieux ce qui a pu se passer. Ca a du faire un fabuleux arc électrique qui a très sûrement traversé les cellules glonflées d'hydrogène.
Si vous connaissez la machine de Wimhurst (production d'électricité électrostatique) une série d'articles avaient été publiés dans science et vie pour en réaliser un modèle amateur. La décharge produite par la machine (type amateur réalisée avec de vieux 33 tours) est suffisante pour traverser le verre d'une ampoule d'éclairage (le verre étant un isolant comme vous le savez...) et rejoindre le filament de l'ampoule... détail que les théoriciens du "complot de l'attentat" ont oublié.
Si l'on considère que les cellules d'hydrogène étaient en toile étanche, on a donc pas besoin d'aller jusqu'à l'attentat pour comprendre que le Zep s'est enflammé à cause d'un très stupide arc électrique.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Zeppelins durant la 2GM?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:30 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum