La mort est mon métier

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  eddy marz le Mer 02 Juil 2008, 5:26 pm

Les notes privées de Leon Goldensohn, psychiatre de l'US Army qui interviewa les chefs nazis les plus connus lors des procès de Nuremberg, furent publiés il n'y a pas si longtemps que ça, ayant, étrangement, été oubliées pendant un demi siècle. Goldensohn faisait partie d'un team de de 3 experts en psychiatrie responsable à partir de 1946 de la santé mentale des prisonniers. Il interviewa personnellement Göring, Sauckel (responsable du programme d'esclavage), et bien entendu Rudolf Höss, un des 3 commandants d'Auschwitz (et de loin le plus connu). Sa technique d'interrogatoire se centrait sur le fait de laisser parler les inculpés, sans tenter de s'opposer à leurs convictions ou points de vue. Il nota les interviews à la main sur des blocs-notes entreposés chez lui, dans le New Jersey, jusqu'à sa mort, en 1961.

G. M. Gilbert, un autre psychiatre à Nuremberg, plus connu, s'entretint également avec Höss. Il déclara que Höss ne se serait jamais rendu compte de ses crimes si on ne lui avait fait remarquer. Il pensait que Höss n'abordait jamais le thème de ses crimes en termes de responsabilité ou de culpabilité, mais plutôt en terme d'ordres qu'il était physiquement incapable de désobéir. Gilbert argumente donc que Höss n'avait aucune conscience réelle de faire quelque chose de répréhensible (même si c'était une tache extrêmement désagréable et moralement dérangeante). Pourtant, il écrivit deux lettres à sa famille, quelques jours avant son exécution, qui semblent contredire Gilbert. Dans la première, il conseille à son épouse de changer de nom, afin que mon nom meure avec moi. L'autre lettre, adressée à ses enfants et plutôt poignante, ne fut rendue publique il y a deux ans seulement. J'en ai une copie quelque part et vous la communiquerais lorsque je la retrouverais.

"L'auto-biographie" de Höss, composée en prison en Pologne, également peu de temps avant son exécution, est très embellie par lui afin de minimiser sa responsabilité. Elle ne reflète pas "la" réalité, mais plutôt "sa" réalité. Robert Merle s'en est grandement inspiré pour son livre, reproduisant les mêmes inexactitudes, et sans doute un portrait un peu trop plat d'une personnalité nettement plus secrète et complexe.

Les Anglais firent sortir un prisonnier "déguisé" en Höss du bâtiment où ce dernier était détenu, et l'emmenèrent en voiture dans un lieu secret afin de faire croire qu'il était déplacé pour son exécution, et ainsi se débarasser de la foule de curieux. Höss fut exécuté devant un comité réduit à Auschwitz le lendemain matin (le 16 avril 1947)

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Invité le Jeu 03 Juil 2008, 10:33 am

Bon, j'ai trouvé d'occasion "Le commandant d'Auschwitz parle" et un gros bouquins sur les einzastgrupen pour 20 euros les deux !
Bien ce petit site ou on peux vendre ou échager des livres ! ;)

@Eddy : Les rapports des psychiâtres qui ont interrogé Hoëss ont ils été publiés ?
Gilbert est très connu, il a interrogé tout les accusés de Nuremberg......Et rendait ses conclusions au procureur US Robert Jackson !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  eddy marz le Jeu 03 Juil 2008, 11:00 am

Dear J-L;

Pour Höss :

- Goldensohn, Leon N., and Gellately, Robert (ed.): The Nuremberg Interviews, Alfred A. Knopf, New York, 2004 ISBN 0-375-41469-X

- Gilbert, G.M : Nuremberg Diary. New York 1947; London 1948

- Gilbert, G.M : The Psychology of Dictatorship New York 1950

Je ne sais pas si ils ont été traduits en français ou non... sorry

Pour les Einsatzgruppen, je te conseille fortement l'excellent livre de Richard Rhodes, traduit en français :



Cheers
Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  ghjattuvolpa* le Jeu 03 Juil 2008, 12:20 pm

Les entretiens de Nurenberg ont été édités en Français
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Invité le Jeu 03 Juil 2008, 1:29 pm

Merci de vos renseignements a tout deux ! pouce
Le gros pavé sur les Einsatzgrupen, je ne connais pas le titre, mais je verrai quand je les aurai reçu, la semaine prochaine logiquement.
Quand aux témoignages des psychiâtres, je tenterai de me procurer les entretiens de Nuremberg en Français ( merci ghjattuvolpa*)

Les autres, je verrai au USA ou au Royaume-Uni, qu'il soient en anglais ne me dérange nullement ( je lis l'anglais aussi vite que le français)

Sympa et encore merci !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  ghjattuvolpa* le Jeu 03 Juil 2008, 1:58 pm

Chez Flammarion
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Phil642 le Mar 14 Oct 2008, 9:51 pm

Je viens de finir le bouquin en deux soirées.

Il est particulier car le personnage l'est par son zèle et son absence de sentiment.

D'un point de vue littéraire c'est très simple.

Je n'ai pas grand chose à dire de plus.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  GeneralWinter le Mer 15 Oct 2008, 9:27 pm

C'est un livre intéressant, mais j'ai préféré le 'vrai' témoignage de Höss, dans 'Le Commandant d'Auschwitz Parle'.

Ce qui est remarquable, c'est cette froideur qui se ressent dans les deux livres.
avatar
GeneralWinter
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  eddy marz le Jeu 16 Oct 2008, 8:39 am

De son propre aveu, Höss n'était pas une "personne sensuelle". Ses relations, même sexuelles, avec son épouse étaient empruntes de gêne. Bien que "sentimental", dans le sens "à l'eau de rose" du terme, il éprouvait une difficulté à communiquer de façon naturelle et détendue en société, hors du cadre de la hiérarchie.

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Neutre le Lun 12 Jan 2009, 7:23 am

J'ai aussi ce livre mais je ne l'ai pas encore terminé , ce personnage est intriguant , comme le faite de compter ses pas quand il était petit .

Neutre
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 23
Localisation : OISE
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Maquis Surcouf le Jeu 12 Mar 2009, 6:39 pm

Je viens de finir la lecture de ce livre. Je trouve que c'est un roman particulièrement bien fait. On ne s'ennuie pas, une fois plongé dedans on ne le quitte plus. Cela retrace la vie d'un grand criminel et c'est pourtant si simple à lire...
Je vais sans doute acheter bientôt : "Le Commandant d'Auschwitz Parle'.

Ce qui m'a le plus frappé c'est bien la froideur du personnage, qui ne regrette rien seul le fait à la fin qu'Himmler n'était pas un "vrai" chef
avatar
Maquis Surcouf
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 378
Age : 27
Localisation : Seine Maritime
Date d'inscription : 23/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  eddy marz le Jeu 12 Mar 2009, 8:40 pm

Salut, Marquis Surcouf;

Maquis Surcouf a écrit:
Je vais sans doute acheter bientôt : "Le Commandant d'Auschwitz Parle'.

Une excellente idée. Quoi que bien écrite, La Mort est mon Métier est (et reste) une oeuvre de fiction qui ne donne qu'une impression tronquée et imprécise de la réalité, en tous cas sur laquelle on ne peut s'appuyer d'un point de vue historique. Le Commandant d'Auschwitz parle, écrit par Höss lui-même est un texte bien plus parlant, même si cette espèce de "paralysie émotionnelle" dont il souffrait donne à sa confession (où il tente, comme il peut, de se dédouaner) le ton d'une rédaction d'adolescent. Il faut, toutefois, absolument le lire. Pour un portrait plus fouillé, et plus objectif de Höss, je te conseille vivement :

Goldensohn, Leon. The Nuremberg Interviews Vintage ; 2007 (ISBN: 978-0-307-42910-0 (0-307-42910-5) – disponible en français ; plus de 500 pages.

Goldensohn s'était entretenu longtemps, et à plusieurs reprises, avec Höss lors de son internement à Nuremberg avant d'être extradé en Pologne. J'avais également pondu une petite intro sur les conditions de l'arrestation de Höss, ici :

http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/les-aveux-de-rudolf-hoss-circonstances-polemiques-t7860.htm

Peut-être pourrait-elle t'intéresser.

Eddy

clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Maquis Surcouf le Jeu 12 Mar 2009, 9:04 pm

Merci beaucoup Eddy pour le lien. je viesn d'aller le consulter et c'est très complet. Il est vrai que malgré que "La mort est mon métier" est un très bon bouquin cela ne reste qu'une fiction. je pourrai donc me faire un avis encore plus poussé sur Höss.

Je te ferait part de mon jugement après lecture.

Amicalement
Maquis Surcouf
avatar
Maquis Surcouf
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 378
Age : 27
Localisation : Seine Maritime
Date d'inscription : 23/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Jules le Lun 16 Mar 2009, 5:28 pm

Qu'appelle t-on "biographie romancée" ? Une biographie qui n'est en pas une du fait des largesses prises par l'auteur pou combler des "trous" ou pimenter le texte ?
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  eddy marz le Lun 16 Mar 2009, 7:25 pm

Jules a écrit:Qu'appelle t-on "biographie romancée" ? Une biographie qui n'est en pas une du fait des largesses prises par l'auteur pou combler des "trous" ou pimenter le texte ?

C'est à peu près ça. Une oeuvre traitant d'un sujet historique, pas toujours bien documentée (parfois si), et prenant des libertés avec la vérité historique pour le but de modeler le sujet au format convenant à la trame dramatique élue par son auteur. Merle "se met dans la peau" de Höss; Keneally en fait de même avec Schindler, mais aucun des deux ne respecte la vérité profonde des personnalité réelles ou la complexité réelle des contextes qu'ils décrivent. C'est une forme de vulgarisation de l'Histoire afin de la rendre plus digeste (donc compréhensible) à un très large public (un peu comme les livres d'Alain Decaux). Les séries TV, comme la très connue et très médiocre série "Holocauste", elle-même inspirée d'un "roman historique" mal documenté et vulgaire en sont un exemple audiovisuel flagrant...





Le film allemand de Theodor Kotulla, inspiré de "La Mort est mon métier" de R. Merle


Le livre de Gerald Green, qui donna naissance à la série TV "Holocauste"

Bien entendu, au risque bien réel de propager de fausses idées (ou idées teintées par les choix politiques ou religieux de l'auteur) dans le public, certains de ces romans peuvent être divertissants et didactiques jusqu'au moment où ils sont confrontés aux vraies recherches.

Eddy

clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Jules le Mar 17 Mar 2009, 9:03 pm

eddy marz a écrit:


Bien entendu, au risque bien réel de propager de fausses idées (ou idées teintées par les choix politiques ou religieux de l'auteur) dans le public, certains de ces romans peuvent être divertissants et didactiques jusqu'au moment où ils sont confrontés aux vraies recherches.

clin doeil gri

Ceci dit je vois vraiment pas l'intérêt de lire ce genre de bouquins. Il n'y a rien de plus frustrant que de se plonger dans un livre qui narre des faits historiques MAIS qui s'égare sur de fausses pistes du style "magazine Détective". L'Histoire avec un grand H, rien d'autre pour moi, merci.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Winston le Jeu 19 Mar 2009, 12:52 am

Et la Littérature, avec un grand L?
Ce livre est génial, surtout quand il reprend le procureur qui l'accuse d'avoir tué trois millions de personnes.

Winston
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 91
Age : 23
Localisation : 6 pieds sous terre
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  eddy marz le Jeu 19 Mar 2009, 10:05 am

Salut Winston;

Et la Littérature, avec un grand L?
Ce livre est génial, surtout quand il reprend le procureur qui l'accuse d'avoir tué trois millions de personnes.

Certes, côté littérature c'est très bien. Mais cela dépend de ce que l'on cherche en choisissant un livre de ce genre. Dans la réalité, les choses se sont passées différemment :

http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/les-aveux-de-rudolf-hoss-circonstances-polemiques-t7860.htm

Eddy

clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort est mon métier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum