Echanges de prisonniers blessés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Echanges de prisonniers blessés

Message  Invité le Sam 29 Déc 2007, 1:00 pm

J'ai lu dans le livre de V. Klemperer (LTI,...) qu'en 1945 il avait rencontré un soldat allemand qui avait été blessé au mur de l'Atlantique et fait prisonnier. Il avait ensuite passé quelque temps dans un camp de prisonniers américain puis échangé parce qu'il avait été amputé.

Quelqu'un a-t-il des informations sur ces échanges de prisonniers en pleine guerre?
Merci d'avance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges de prisonniers blessés

Message  Ming le Sam 29 Déc 2007, 2:19 pm

En fait c'était plus courant que tu le le crois. Ca s'est notamment passé à plusieurs reprises dans les camps de prisonniers en Allemagne, notamment pour les navigants de la RAF, RCAF et j'en passe. Quand les prisonniers étaient en très mauvaise santé ou que leur état était jugé comme inapte à la poursuite du service au sein de leur arme, ils étaient rapatriés.
Il y a eu plusieurs cas d'amputés, de folie réelle ou simulée (un truc dangereux qui peut conduire à la vraie folie, qui a réédité durant la guerre du Vietnam par les américains au Hanoï Hilton notamment... avec des résultats désastreux, puisqu'il n'était pas question pour les NV de libérer quiconque quoi qu'il en soit) qui ont conduit les malades en Grande-Bretagne via la Suède ou la Suisse, après un accord passé entre les deux parties sous forme de protocole spécifique. Certains ont vu leur retour décalé, notamment en raison de l'évasion de Sagan ("la grande évasion") ou même à cause de campagnes de bombardements intenses (la Big Week notamment a entraîné des mesures de rétorsion multiples, qui ont également touché les prisonniers considérés réformés ou réformables). D'autres bien qu'amputés n'ont pas bénéficié d'une quelconque mesure : pour mémoire, on peut citer Douglas Bader, qui à la suite d'un accident en Gloster Gauntlet fut amputé des deux jambes, réapprit à marcher et à piloter avec ses prothèses et obtint un nombre considérable de victoires aériennes. Considéré comme l'un des prisonniers parmi les plus dangereux en raison de son moral et de sa hargne vis-à-vis des allemands. Ce n'est pas un cas unique, au sens ou le rapatriement a été plus de type ALGDC (à la gueule du client) plutôt qu'autre chose. C'était avant tout fonction du bon vouloir des autorités du camp, voir du médecin militaire qui avait opéré le prisonnier. Bader est un cas spécial au sens ou sa double amputation ne l'a empêché en rien de faire quoi que ce soit, sauf de réussir de multiples tentatives d'évasion.

Dans le même genre d'idée j'ai souvenir d'un agent du SOE qui avait été capturé par la Wehrmacht. Avant de se faire interroger par la gestapo, il avait pris soin de boire des litres et des litres d'eau savonnée dans le but de se faire volontairement un ulcère et de vomir du sang. Ce qui a fonctionné à merveille et qui a lui a permis -dans un état physique plus que faible- de profiter de l'inattention de ses geoliers au cours d'un transfert et de s'évader en passant ensuite par les Pyrénées.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges de prisonniers blessés

Message  Invité le Sam 29 Déc 2007, 10:56 pm

Merci Ming de m'avoir une fois de plus éclairé de tes lumières aveuglantes clin doeil gri
Sympa aussi tes petites anecdotes. C'est vrai en fait comme tu le fais remarquer qu'un manchot par exemple ne sera plus d'une grande utilité pour l'ennemi qui en plus, rappelons-le, est bête... De plus, ce sera une bouche inutile à nourrir en moins. Pas si bête en fait... oui gri

Pour la petite anecdote moi aussi, Klemperer, juif, profita du bombardement de Dresde pour échapper à la convocation de la Gestapo qui devait lui remettre un allez simple pour l'enfer, et fuit avec sa femme ("aryenne") vers le sud. C'est en chemin qu'il rencontra ce jeune soldat en avril 1945 en Bavière. Il se proposa spontanément de porter leur grosse valise de son bras restant ("il fallait bien venir en aide à des "Volksgenossen""!) et leur affirma sa foi indestructible en la victoire finale et en l'infaillibilité du Führer ("Dieu ne le laissera pas tomber")...
Ironie...
Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges de prisonniers blessés

Message  Tankiste44 le Lun 31 Déc 2007, 12:06 pm

Sa c'est passé lors de Market Garden aussi, en tout cas c'est ce que le film "un pont trop loin" montre.

Tankiste44
avatar
Tankiste44
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 484
Age : 24
Date d'inscription : 20/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges de prisonniers blessés

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum