Le fort de Aubin-Neufchateau

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Sam 12 Jan 2008, 11:47 pm

voila , je me permet d'ouvrir un fil au sujet de ce fort

construction ; de 1935 a 1940
superficie ; +- 45.000 m2
situation ; le long de la route Visé-Aubel +- a mi chemin
nom de code ; HYX


Armement



  • 2 tourelles de deux canons de 75mm à tir rapide (30 cps/minute)


  • 1 bloc de 3 mortiers de 81mm (au centre de l'ouvrage) - Portée: de 300 à 3600m




  • 5 canons antichars de 47mm


  • 9 Mitrailleuses Maxim doubles sur affût réversibles.


  • 2 cloches pour mitrailleuses lourdes modifiées pour contenir 1 canon antichars de 47mm


  • 6 Fusils Mitrailleurs.


  • Goulottes a grenades



effectifs le 10 mai 1940 ; 526 hommes d'equipage ( tout grades confondu)
commandant ; Capitaine Commandant D'Ardenne

premier contact avec l'ennemi ; le 10 mai 1940 vers 6h50 am

capitulation ; le 21 mai 1940 vers 4h50 pm

perte total belge ;7 tués , 20 blessés

plan du fort ;





quelque photos ;

la poterne d'entrée



le bloc1 d'entrée







les galeries



les dégats du au test des obus rochling



le monument aux héros





la fin





voila pour commencer , je mettrais le deroulement des combat un peu plus tard

a+
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  glider82 le Sam 12 Jan 2008, 11:58 pm

Super interessant papacool, merci c'est simple et c'est juste ce qu'il faut pour comprendre en plus avec des photos!
Juste une petite précision, a tu des sources?(je pense que oui car ta présentation avec les losanges ressemble fort à un copier-coler,mais je peux me tromper aussi mort de rir gri )Il faudrait prendre l'habitude de les citer.
Le siège a duré 11 jours et il n'ya eu que 7 tués sur les 526? Ce n'est pas peu?
Je te remercie
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  pegase001 le Dim 13 Jan 2008, 12:10 am

glider82 a écrit:Juste une petite précision, a tu des sources?(je pense que oui car ta présentation avec les losanges ressemble fort à un copier-coler,mais je peux me tromper aussi mort de rir gri )Il faudrait prendre l'habitude de les citer.

salut

post très intéressant, merci à toi.

concernant les sources : il est demandé de citer les sources des photos et textes repris sur d'autres sites ou livres.

pour glider : l'équipe " Adm " et " Mod " est là, également, pour ce type de remarque. Je ne pense que ce soit ton rôle. Merci de ta compréhension.

pegase001
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  glider82 le Dim 13 Jan 2008, 12:13 am

Ha ok désolé
Je croyais que tout le monde pouvait le faire si c'était pour informer un nouveau membre.
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  pegase001 le Dim 13 Jan 2008, 12:17 am

glider82 a écrit:Ha ok désolé
Je croyais que tout le monde pouvait le faire si c'était pour informer un nouveau membre.

salut

y'a pas de soucis pouce

pegase001
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 12:20 am

pour les sources , désolé , mais il faudra que je retrouve tout sa , sa fait deja quelque année que je glane tout sa sur le net, dans mes bouquins et d'autre photos viennent de ma collection perso maleureu gri
la presentation de l'armement est une mise en page que j'ai faite en format odf. , c bien un copier coller , mais d'un de mes dossier (en open office) si c'est de sa que tu parles


Dernière édition par le Dim 13 Jan 2008, 1:28 am, édité 1 fois
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:09 am

déroulement de la journée du 10 mai 1940

00h50
Officier de garde Visé à fort de Neufchâteau: alerte réelle
00h52
Rappel de la garnison de réserve cantonnée à Haccourt
00h57
à tous les PO: ouvrez l'oeil et le bon
01h00
classe 40 procède à l'évacuation du matériel des baraquements de temps de paix
01h58
HQL à HYX: alerte réelle
02h10
pas d'ordre pour tirer les vingt coups d'alerte
02h20
ordre de "déménager" Rosalie et les Tros Cheminées
HYX: pas d'obligation de détruire les baraquements de temps de paix. Veuillez préparer les destructions prévues pour dégager le champ
de tir
03h00
le sergent Dewolf place 150 kilos d'explosif dans la maison Rosalie
04h10
O.363: nombreux avions au-dessus de la Hollande; entendons coups de canons
04h18
PO363: 6 Dorniers bimoteurs au-dessus de Ulvend; ils plongent (Ndlr: ce sont des Junkers 52 qui ont tracté les planeurs vers Eben-Emael)
04h22
PO363: bruits très rapprochés de tirs DTCA hollandais dans la direction de Terlinden. Un avion passe au-dessus du poste en direction
d'Eben-Emael
04h30
PO363: tirs très rapprochés de Mi et de FM en Hollande
04h31
MiCA: activité aérienne allemande et événements sur la superstructure du fort d'Eben-Emael
PO363: tirs se fusils et MiCA, une fusée rouge
en direction d'Eben-Emael; à droite de Maastricht, tir de grosse artillerie; fortes explosions."Puis-je envoyer brigadier à 200 mètres en avant."
Réponse: "Oui"
04h46
MiCA: 38 avions dans la direction Aix-Maastricht, distance 6 à 700 mètres
PO363: 60 avions au-dessus d'Ulvend
04h50
DLO Mdl Willems: 24 à 25 avions passent la frontière; nombreux tirs
04h52
Les MiCA ouvrent le feu contre vagues d'avion venant de Fouron dans la direction du fort. Un avion semble touché et descend vers La Heydt
04h55
PO363: 11 nouveaux avions venant d'Allemagne au-dessus de la Hollande
04h57
PO363: entendons sirènes d'alerte en Hollande
05h02
PO363: un Dornier (Ndlr: toujours un JU52) revient vers la frontière allemande; il est touché. 6 avions viennent de Hagelstein vers Eben-Emael
05h03
La Heydt: passage d'avions allemands vers le village de La Heydt. Un avion venant du fort est désemparé et semble tomber vers
Fouron-le-Comte. Il est tombé!
05h04
MiCA: avions entre Neufchâteau et Battice
05h05
MN11: 17 avions direction Est/Sud-Ouest
05h06
PO363: 35 avions direction E-O, altitude 3500m
05h07
PO363: 25 avions au-dessus d'Ulvend, direction Eben; ils vont survoler le PO
05h11
MN11: avion belge direction Ouest-Est de Val-Dieu
05h12
PO363: un avion à 10 mètres au-dessus de nous, ouvrons le feu
05h13
MN11: 30 avions Nord-Est au-dessus du PO, altitude 2000 mètres vers Sud-Ouest
05h18
PO363: avions au-dessus de nous, ouvrons le feu; entendons tirer les gardes-frontières
05h20
OCR/1: des destructions sautent sur notre territoire à la frontière. Les PA12 et 13 se replient
05h21
NV5: fusée rouge et nombreux coups de feu en Hollande
05h23
PO363: un obus explose de notre côté, le pont de Guindhal vient de sauter
05h24
NV5: explosion et forte fumée en direction de Fouron-St-Martin
05h25
NV5: parachutistes sur Eben-Emael. La vallée est couverte de brume mais on distingue très bien les tâches blanches des parachutes.
Le pont de Warsage saute
05h28
NV5: deux ponts sautés à Berneau
05h29
PO363: destruction Ulvend saute... confirmation
05h30
HYX: exécutez tirs d'accrochage pour entretenir les destructions
05h31
Tirs de réglage sur le monument des fusillés de Beusdael et sur le pont de Teuven
05h37
OCR/3: les gardes-frontières se replient
HYX: faites brûler les baraquements
05h40
HYX: faites brûler les baraquements au plus tôt
05h45
Phase E de la mobilisation
06h00
HYX: à tous, exécutez tirs d'entretien des destructions. L'adjudant Fichefet à terminé le branchement des ventilateurs O et P qui permettent
la ventilation à raison de 35.000 m³ par heure. Le lieutenant Radoux à terminé le branchement des quatre groupes diesel-électriques
06h56
100 coups sur comvoi militaire à I.14 Hombourg
07h33
HYX: envoyez 50 coups sur F.431
07h55
Maison Rosalie sautée
08h30
OCR/3: sommes arrivés à Val-Dieu. Destruction sautées sur l'itinéraire de repli
08h41
à HYX: OCR/3 est à Val-Dieu, OCR/1 est à Julémont
08h55
PO338: les cyclistes frontière sont à Julémont
09h00
Les Allemands sont entrés à Aubel
09h05
Fort à tous: si les conditions de visibilité sont mauvaises il faut envoyer des éclaireurs pour obtenir des renseignements coûte que coûte
09h09
OCR/4: sommes à la borne 8; autres observateurs à la borne 9
09h10
OCR/4: un lieutenant des U Cy F nous fait savoir que la position d'Accueil de Val-Dieu est occupée par les U Cy F
09h20
Pour cause de myopie, le fort envoie des patrouilles. Départ première patrouille Demain, Hollart et Demaret
09h33
Le commandant de gendarmerie de Sippenaeken se présente au bloc P avec 11 soldats hollandais qui ne peuvent être reçus
09h43
Evacuez les Hollandais vers Visé. Ne les désarmez pas quand ils entrent sur votre territoire
09h45
60 coups sur la gare d'Aubel investie par l'ennemi. Tir terminé à 10h40
10h28
50 coups sur groupe d'Allemands de toutes armes au carrefour de Merkhof
10h42
PO363: violent échange de feu avec l'envahisser. Brigadier Lescrenier abattu de 6 balles à la tête. Bastin et Halleux capturés.
Fort à RFL: PO de Fouron perdu et occupé par les Allemands
RFL: ne tirez pas
10h52
NV5: cyclistes non identifiables entre Fouron-le-Comte et Mouland; ils disparaissent vers Mouland, environs 50 hommes
11h00
Cessez le feu sur Merkhof
11h07
RFL: ouvrez le feu sur tout ce qui vous est signalé, ordre du chef de corps
11h08
OCR/2: explosion en 253350/156350 (500m à l'E.-N.E. de la ferme Loé). Vous pouvez vous replier jusqu'aux abris
11h20
OCR/3: nous nous replions vers Julémont sur ordre du commandant Bonjean
11h41
MN11: gardes-frontières en marche passent en C22 route Charneux-Julémont. Un T13 tourne à l'embranchement Holliguette.
Groupe passe à la maison Groumette
12h15
MN11 ne répond plus (Ndlr: ils sont en patrouille)
12h25
La Heydt: PO363 aux mains des Allemands qui l'organisent à leur profit. 25 coups sur PO363
12h37
La Heydt: l'ennemi abandonne PO363 et se retire derrière la crète en Hollande. 10 coups sur l'ancien PO de Fouron-St-Martin
13h15
Pièce droite coupole B1 endomagée
13h16
HQL: demande renseignements sur situation
13h20
Retour patrouille Demain. A Aubel, les Allemands ont édifié un abri au moyen de sacs, place Albert 1er; ils occupent la poste
13h24
OCR/1: Ai envoyé 3 hommes en avant; engagement avec patrouilles ennemies à 100m en avant d'OCR/1; la patrouille se dirgeait vers OCR/2
13h26
HYX: exécutez tir de 10 coups sur place Albert 1er à Aubel
13h29
RFL: organisez patrouilles en civil le jour. Elle doivent rentrer à la tombée de la nuit par l'entrée prévue.
13h37
HYX: veuillez communiquer votre consommation en munitions à 16 heures
13h43
10 coups sur PO363 de nouveau occupé par l'ennemi qui se retire
13h53
à HYX, tirs sur kiosque à Aubel terminé
13h59
25 coups sur la poste d'Aubel
14h01
HYX: demande de renseignements sur la situation. Envoyez agents de renseignements et alertez vos PO
15h25
Un patrouilleur: petits groupes de fantassins avec Mi se dirigeant vers le pont de Warsage
15h30
à HYX: petits groupes de 5 à 10 fantassins avec motos et sidecars munis de Mi un peu partout
15h47
25 coups sur la ferme Snauwenberg et mamelon 169
15h55
à HYX: voici la situation des munitions consommées: 316 coups de 75 - charges non connues
16h00
Départ patrouille Louys, Van Ingelgom et un autre soldat vers Aubel et Charneux
16h09
OCR/2: 2 motos solos à Fouron-St-Pierre
16h35
PO de Fouron-St-Martin occupé par différents groupes de 5 à 6 hommes
16h42
OCR/2: 4 cavaliers ennemis se présentent à la borne 8, ouvrons le feu. 50 bombes de 81 sur le poste de Fouron-St-Martin occupé par les
Allemands
17h00
OCR/2: colonne de camions précédée à 50m par quatre cavaliers, nous les dispersons
17h07
OCR/2: l'un des cavaliers est tombé et est blessé. Tirez 25 coups sur carrefour Magis
17h08
25 coups sur carrefour Magis
17h30
PO La Heydt ne répond plus
17h34
OCR/2: les camions se replient
17h45
OCR/1: sommes arrivés à Barchon qui nous envoie à la batterie dépôt du RFL
17h56
OCR/2 et OCR/4 rentrée au fort par le bloc B3
18h20
NV5: quelques Allemands à Warsage
18h30
Départ deuxième patrouille de Demain avec Lingle et Demaret
18h37
Les hommes de La Heydt rentrent au fort par le bloc P. Ils ont du abondonner leur poste après avoir livré combat
18h47
NV5: soldat Habets à rencontré patrouille ennemie avec Mi et est rentré seul .Il ne sait pas ce que les autres hommes de son groupe sont
devenus. 60 Allemands dans la ferme Geurts
18h52
Fort contingent d'infanterie rampe vers le carrefour des Trois Cheminées venant de La Heydt. Demande à HYX l'intervention de Barchon sur
Trois Cheminées et sur bois de La Heydt
18h54
Canon 47 de P ouvre le feu sur Trois Cheminées et bois de La Heydt
19h01
Tir de boîtes à balles sur carrefour des Trois Cheminées
19h15
Demain: suis à NV2. Il y a une batterie allemande en colonne sur la route Fouron-Snauwenberg; il y a des Allemands à Berneau et à Warsage.
Lingle et Demaret ont été blessés et capturés par l'ennemi à la gare de Warsage. Impossible de rentrer au fort, il est investi de toutes parts
19h37
Tir de harcèlement sur Berneau; centre F.475, front 100 mètres, profondeur 200 mètres; 80 coups
19h40
25 coups de 47 explosifs par C3 sur la maison Rosalie
20h00
Neutraliser batterie ennemie en position à l'Appelboom, 50 coups tir rapide
20h02
Tir sur la batterie de l'Appelboom
20h18
HWI demande situation: attaque plus rapprochée du fort par l'ennemi. Il y a des Allemands dans le cimetière d'Aubin-Neufchâteau
20h19
Tirs en rafale 75mm pour l'entretien des destructions
20h20
Rentrée par le B3 des guetteurs placés sur le massif central ainsi que des MiCA. Le massif central est bombardé. Les cloches Mi du B2 tirent
sur les Trois Cheminées
20h21
Tirs fusants de 75 sur les Trois Cheminées, en arrière des ruines le long de la route encaissée qui conduit à La Heydt; 25 coups
20h28
MN18: sommes cernés de toutes parts. Deux gros obus explosent dans la rampe d'accès
20h36
Tirs bombes de 81 dans la sablière près des Trois Cheminées où un poste allemand avec Mi s'est installé; 25 coups
20h40
B1 annonce que ses cloches sont attaquées avec des balles perforantes et qu'elles résistent
20h43
Communiqué à HYX que je dois assurer ma défense rapprochée
20h48
Salve de fusants 75 sur la sablière. La Mitrailleuse se tait
20h53
NV5: les 60 Allemands de la ferme Geurts filent à gauche et à droite de l'église Ste Gertrude
21h00
NV2: Demain reparti en patrouille. Château d'Altena et château Magis truffé d'Allemands
21h12
Retour patrouille Louys par le bloc P qui est cerné
21h26
HYX: les indicatifs pour le 12 mai seront ceux du 29 avril, les indicatifs pour le 13 mai seront ceux du 30 avril, etc...
21h30
50 coups de 75 cadence maximale sur château Magis
21h33
P: mitraillettes derrière la haie du gros mur
22h30
HYX: exécutez d'urgence I.510, 40 coups par heure durant 7 heures
22h31
10 bombes de 81 sur l'emplacement MiCA, 10 bombes de 81 sur le cimetière d'Aubin, 10 bombes de 81 le long du mur de P
22h32
NV5: RAS dans la direction de Warsage pont
23h06
I.510 première salve rterminée (Ndlr: c'était donc un pont, mais lequel?)
23h08
Nid de mitrailleuses installé près de la fausse cloche et tire sur B1, neutralisé par Mo81
23h15
Rapport de la situation à HYX après nettoyage de la fausse cloche
23h20
MN18 ne répond plus
23h25
10 bombes de 81mm 3 directions et 3 hausses autour de la fausse cloche (bâtiment K)
23h27
10 coups de 75 fusants sur l'emplacement des baraquements
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:10 am

déroulement de la journée du 11 mai

00h05
Des mitraillettes tirent des ruines de la maison Rosalie. Elles sont prises sous le feu de nos mitrailleuses et se taisent.
01h00
Lumière mouvantes sur les glacis
01h04
B3 signale qu'il croit entendre des coups de marteau dans le béton et en informe C2. Tirs en série de boîtes à balles et feu de défense dans
les fossés avec mitrailleuses et fusils-mitrailleurs.
01h28
Suite au tirs de 01h04, fin des bruits suspects
01h30
Le brigadier Demain , toujours en vadrouille, rentre à NV2 et signale que des batteries allemandes sont établies en arc de cercle depuis
Bombaye jusqu'à Fouron-St-Martin
01h45
Demande bulletin aérologique
02h35
Bulletin aérologique reçu
02h58
NV2 ne répond plus (Ndlr: ils sont de nouveau partis en reconnaissance)
03h52
Le brigadier TS Rion signale qu'à son avis, l'ennemi à branché une ligne en dérivation et écoute les communications
04h19
Fenêtre de visée de la cloche Mi gauche B1 brisée. Il y a des morts sur les glacis
04h30
M: 20 avions
04h36
Tirs d'interdiction sur destructions de Warsage, 50 coups de 75
05h07
De nombreux avions lancent, en piqué, des bombes de fort calibre sur le massif central du fort. On a l'impression de se trouver à côté d'un
gros marteau pilon de l'industrie sidérurgique
05h09
20 OEA en fusant pour la protection de MN11
05h27
Allemands dans le fond de la Petrusse. Nouveaux mouvements autour de MN11. 20 OEA fusants en protection pour MN11
06h08
MN11: Les Allemands occupent la ferme à 50 mètres. Ils tirent des epèces de boîtes à balles sur notre cloche
06h09
20 OEA fusants et 10 OR sur la ferme à 50 mètres de MN11
06h37
P: Mitrailleuse en action le long du mur de P et de la haie. 15 bombes de 81mm, 10 OEA de 47mm. Les mitrailleuses se taisent
06h40
Survol du fort par avions. Ils sont pris sous le feu de MiCA qui sont elles-mêmes prises sous le feu de mitrailleuses venant d'Affnay.
Leur situation devient intenable.
06h42
Reprise du tir sur les abords du P, 10 coups
06h45
MN11 ne répond plus. Il a bien fait son devoir et s'est bien défendu dans des circonstances tragiques. Le chef du PO s'est isolé dans la
cloche aec le corps du soldat milicien 39 Mathieu Nyssen. Le tir de protection de cet abri a été de 120 coups de 75 dont 60 sont déjà portés
en consommation. Les tirs ont été dirigés par l'abri lui-même
07h10
NV2 et NV5 sont toujours en communication
07h15
NV5: subissont feu Mi de 300 mètres environs dans la direction du clocher de Warsage. 25 coups de 75 sur l'endroit signalé
07h20
Groupe d'hommes se dirigeant vers le carrefour des Trois Cheminées. B2 ouvre le feu par ses mitrailleuses. L'objectif disparaît
08h31
Violent bombardement sur les coupoles éclipsées du fort. Batterie en action dans le ravin du chemin de l'Appelboom à St-Jean-Sart.
Report de l'objectif et tir d'urgence demandé à Battice
08h55
Battice nous couvre, le tir est bon. La pièce est retournée et les Allemands évacuent les victimes
09h03
Lunette démolie au 47/C3 qui tire vers les Trois Cheminées
09h20
Le 47 sans lunette tire, en visant par le canon, sur un antichar embusqué dans les ruines des Trois Cheminées. 20 coups. Le canon se tait
09h32
Attaque allemande des Trois Cheminées vers le B3. Ouverture du feu avec boîtes à balles. Nombreuses victimes jusque dans les téraèdres
09h40
Somme violemment bombardés par gros calibre semblant provenir du fond de Val-Dieu
09h45
Nid de Mi installé dans la ferme Weyckmans tire sur B2, C3 et cloche du bloc M
09h50
Sommes bombardés par pièces installées dans la sablière de La Heydt
09h55
25 bombes de 81mm dans la sablière. 25 OEA 75mm sur la ferme Weyckmans. Une volée emportée au B1
10h01
Obus de 37 et de 88 contre B1, B2 et B3
10h02
Demandons tirs de Barchon sur Trois Cheminées
10h04
NV5: infanterie à 200 mètres de l'abri dans la direction du clocher de Warsage. 25 bombes de 81mm
10h05
Fossés menacés. Tirs de barrage par nos défenses rapprochées
10h30
Calibre de 150 ou de 220 sur les tubes des prises d'air
11h00
Menaces repoussées par boîtes à balles, 47 et 81mm
11h15
Cloche M: entre les gisements 1649 et 1761, dans la haie qui borde le chemin de terre des Trois Cheminées à La Heydt, différentes Mi
s'installent. 50 coups de 75 par B2
Le chef de corps s'informe de la situation et nous félicite pour notre entrée en action et pour la conduite
du fort
12h30
Un canon tire sur B1 depuis la ferme Goffart. Coordonnées transmises à Barchon
12h45
Une batterie prend position près de Berneau entre le pont sauté et le passage sous la voie. 100 coups OEI fusants. Batterie neutralisée,
chevaux tués. Grand désarroi dans les rangs ennemis. Bombardement de plus en plus intense contre B1 et B3
13h00
Demande support à Barchon pour objectif en 250700-115708 ferme Goffart. Le tir est bon mais légèrement à droite. Observation difficile
pour cause de brume
13h25
NV5: attaque d'infanterie contre NV2
13h30
25 coups en protection pour NV2 attaqué par des fantassins en grand nombre
13h40
50 coups par B2 contre batterie en action derrière le bois de Winnerotte-Heydt. Méchant coup d'embrasure avec 88 contre la cloche 21 du B2.
Tout le matériel est détruit et remplacé par FM et sacs de sable. La tête de l'obus de 88 est fiché à plus de 10cm de profondeur dans l'acier à
l'intérieur de la cloche
14h00
Demandons à Battice de neutraliser ferme Goffart et bois de Canelle
14h05
Chars en mouvement près des Trois Cheminées, ils viennent de Hagelstein
14h30
Tirs parfaits de Battice sur bois de Canelle. Pièces retournées par deux fois. La seconde fois, tout le matériel démoli est abandonné
15h10
C1: fossé bombardé avec violence à hauteur de l'échappement de la salle des machines. Origine probable entre Aubel et Val-Dieu
15h15
Un avion semble faire du réglage au-dessus du fort et va tourner au-dessus de Mortroux
15h17
Barchon demande résultat du tir sur Goffart. Du bloc O: coup sur route et abris. Du bloc O: BUT!
15h24
Communiqué résultat à HJJ
15h27
NV5: derrière la criée de Warsage, des troupes dont une partie est en train de travailler. Ils ont enlevé leur veste et creusent
15h29
C1: observé tirs sur mur de contrescarpe à hauteur de la salle des machines; on tire sur B3 depuis la ferme Goffart
15h34
Pièces mises à la lisière du bois de Canelle à droite et réoccupation des pièces par les servants. Communiqué à HGJ reprise du tir sur bois
de Canelle afin de neutraliser la batterie qui essaie de se réinstaller. Demandons également à HGJ reprise tir sur ferme Goffart, la batterie tire
toujours et l'ennemi y apporte des munitions. Tir continue sur bois de Canelle; observation impossible à cause de la densité des nuages et de la
poussière
15h51
Tir fusant par HJJ sur O et P
15h53
Début tir sur ferme Goffart. Nos mitrailleuses dispersent des fantassins qui essayent de prendre pied sur les glacis Est et Ouest
16h00
Au bois de Canelle, les pièces, maintenant abandonnées par leurs servants, sont toujours là
NV5 annonce qu'il n'a plus de communication
avec NV20
M signale pièce d'artillerie face au B3 dans l'alignement B1-M
16h06
C1: les coups tombent drus contre B1 et B3
M: 30 ou 40 hommes autour des pièces à la ferme Goffart. Les Mi ouvrent le feu sur la ferme
16h10
M: installation de nouvelles pièces
16h15
M: pour Battice, corriger à droite et poursuivez fuyards de toutes pièces
16h21
Embrasures emportées aux deux cloches mitrailleuses du B1. Le bombardement est extrêmement violent. Les obus de rupture de 88 pilonnent
tout ce qui dépassent. Les camouflages brûlent
Faites placer les barrages de poutrelles aux mitrailleuses qui ne peuvent pas être remplacées
par des fusils-mitrailleurs et des sacs de sable. Ordre à Idon et à Cloos de préparer des blindages avec des tôles et les sacs prévus
16h30
Les gros bombardements commencés vers 14 heures continuent avec de gros calibres. Communiqué à HQL situation probable des pièces
vers Mortroux mais nous n'arrivons pas à les repérer
16h34
Informé HYX situation grâve
16h39
Informé Barchon et demandé support
16h55
Bois de Canelle reprend tirs avec pièces manquantes
16h57
Le bombardement du fort semble ralentir, la cadence est moins rapide
17h00
M: colonne à pied et à moto dans la campagne se dirige vers les Trois Cheminées
17h02
M: cloche d'observation éventrée
17h13
Dr Delhez: seule la cloche M a été touchée, les hommes ne sont pas blessés, l'observateur Awouters l'a échappé belle. Travaux de barrage et
de réparation en cours
17h20
à HJO: un coup sur notre cloche M, demandons tirs sur ferme Goffart
17h24
B3: assaut sur le glacis, tirs de boîtes à balles, ennemi cloué au sol
17h28
O.352: assaut vers B1 et B3, tirs des mortiers, 50 coups, l'ennemi n'arrive pas jusqu'au cordon
17h30
HJJ: demande réglage pour ses tirs
B3: je tire à la mitrailleuse contre l'ennemi sur les glacis entre Carrefour Trois Cheminées et bloc C2
17h45
Communiqué au colonel situation et succès contre les tentatives d'assaut ennemies. B2: fenêtre démolie, cloche Mi gauche atteinte de coups
d'embrasure, C2: lunette démolie, B1: cloche Mi droite atteinte de coups d'embrasure... on répare
17h50
C2: coup d'embrasure au 47 gauche
17h52
O.352: mitraillé par infanterie sans pouvoir préciser son emplacement
18h01
C1: coup but dans notre embrasure fusil-mitraileur
18h07
Coupole B2 calée mais pas grâvement, on répare
18h11
NV5 est entouré de toutes parts et continuellement bombardé
18h14
Trois coups d'embrasue au C1/FM
18h15
Demandé tir à HJG sur pointe Est du fort. Assout et coupole calée
18h20
O.368 ne répond plus
18h30
Au 2 RFL caractéristiques de l'obus de 88 ayant pénétré dans la cloche. Résistance continue. Situation en munitions très bonne encore.
Bonne conduite des abris. Situation générale après avoir repoussé les assauts
18h37
Coupole B2 toujours hors service momentanément
18h40
HJG demande résultat des tirs, observation impossible, organes démolis Demande tir
18h45
Compte-rendu des tirs la mise hors d'usage de la coupole B2. Un obus atteint l'embrasure du canon, celui-ci était chargé, le coup est parti.
Faisons enlever le tube. Pas de blessés
19h28
HJG a exécuté et décelé une batterie gênant Neufchâteau; elle l'a neutralisée
19h34
Communiqué à l'EM/RFL mise hors service coupole B2. Le major Simon annonce que ke fort de Neufchâteau est cité à l'ordre du jour de
l'armée
19h47
Le canon de 47 de gauche C2 marche normalement
19h53
O352: lueurs derrière le terril de Trembleur
20h15
HJG signale avoir tiré sur concentration et avoir fait les tirs de neutralisation et de protection sur Neufchâteau, demande s'il peut tirer encore
20h35
Cloche N de P et NV5 signalent incendie dans la direction de Eyselen
20h44
NV5 épuisé demande ce qu'il doit faire. Son devoir
20h54
O.352: incendie du garage derrière l'église d'Aubin
21h07
Cloche Sud du P observe fusée blanche, direction abris N.D. Bloc M a ordre de tir
21h35
HQL le cdt signale qu'après les durs moments passés, une pièce de chaque coupole peut fonctionner normalement. Demande tube de
rechange par avion, situation plus calme. Tous les assauts repoussés avec pertes pour l'ennemi. De 14 à 16h nous avons reçu une moyenne
de 20 coups par minute pendant deux heures, calibres 150, 220 et supérieurs. Renseignements sur obus 88, situation en munitions, efficacité
des tirs
21h50
HGO au major, 2 pièces rétablies, une dans chaque coupole. Arme idéale le mortier de 81mm
22h00
Chaque coupole peut reprendre le feu
22h45
Fusée rouge, fond de la vallée des waides vers rampe d'accès
22h50
Une fusée bois de Winnerotte
22h52
Toujours des fusées
23h05
EM/RFL comminique nouveau tableau répartition des liaisons téléphoniques
23h45
Tir de Mi du C1 vers B3, série de 81 sur chaque glacis
23h50
Signalé WMI et personnel sur le glacis en avant des tétraèdres, à l'officier des 81 effectuez nouvelle série, immédiatement.
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:11 am

journée du 12 mai

01h15
Tir de Mi au-dessus du C1-B1 exécute tir en série
01h25
O signale nid de Mi dans les ruines des barquements et dans le cimetière vers la morgue, peut-être dans celle-ci
01h30
C1 signale 1 Mi sur le massif, série 3 déclanchée immédiatement
03h35
NV5 signale qu'épuisé il a sorti son drapeau blanc à la tombée de la nuit et depuis il n'y a plus personne
04h02
Demande à HJG de tirer sur les ruines des baraquements x 250050 y 156800
04h44
Tir de HJG, tir très bon à reprendre plus tard à la demande de Neufchâteau
05h10
Donner situation à Evegnée pour passer au colonel, 2 coupoles à 1 canon tirent
05h36
Tir d'interdiction sur l'obstruction du château Jacob et au carrefour de Fouron-St-Martin, ordre aux M81, 50 coups par objectif
05h40
Tir de 75 sur colonne charroi automobile et à la demande des observateurs
06h02
De HQL-HJG, je rappelle les prescriptions sur la protection des communications contre les entreprises ennemies
06h12
Au M81, 50 coups sur obstruction avant Val-Dieu
06h13
Tir sur colonne camions a fait un but, un camion renversé, embouteillage, la cadence 3 est remplacée par tir rapide
06h20
On n'entend plus les mitraillettes de l'ennemi qui semble souffler un peu
07h55
C3 signale colonne cycliste se dirigeant vers Warsage, abords bois de Winnerotte. Ordre aux 75 de tirer en fauchage avec B1 et
aux mortiers 81 de tirer sur le carrefour de La Heydt
07h57
Ouverture du feu
07h59
Cyclistes en déroute rebroussent chemin passent aux Trois Cheminées où ils sont pris sous le feu du B1 par les Mi et le 47 du C3
08h10
Cyclistes reviennent vers La Heydt. Donné ordre aux M81 de tirer 25 coups, tir rapide carrefour de La Haydt, à mon avertissement
08h14
Coups M81 partis sur La Heydt
08h25
Demandé à HJJ effectuer tir interdiction sur point x 249050 y 158175 z 211
08h45
100 cavaliers environ se dirigent vers Bombaye dans la direction de Bombaye, sur route Warsage-Bombaye, ordre à l'officier 75 de tirer
25 coups à l'entrée de Bombaye, dans la partie de la route boisée de sapins
08h50
Ouverture du feu sur les cavaliers
08h56
Colonne motocyclistes et camions passent les Trois Cheminées vers Warasage. Tir du C47 à vue directe et du mortuier nord, 25 coups
08h57
Arrêt des camions, rebroussent chemin en direction d'Aubel et sont pris sous le feu des Mi et du 47/C3
08h59
Camions immobilisés, tir des Mi, un camion brûle. Un dornier survole le fort à basse altitude
09h04
Cloche B3 demande tir immédiat sur infanterie qui rampe dans le fossé du glacis E-S. 25 coups de mortiers. De la part du major, envoyez
patrouilles tout autour du fort pour voir ce qui se passe. Sommes déjà encerclés
09h07
Un avion survole le fort, le bois puis disparait vers Bombaye. Eben-emael est également survolé par des avions (du O)
09h18
Je demande à Battice d'exécuter 1.781 car je ne peux plus donner la grande inclinaison suite aux dégâts dans les coupoles
09h24
Tentative d'assaut contre NV5, les M81 tirent 50 coups. NV5 supplie de ne plus tirer, car il a arboré le drapeau blanc
09h33
De forts rassemblements de cavaliers allemands signalés dans Bombaye, ordre à l'officier 75 d'exécuter harcèlement sur Bombaye.
Impossible avec B1, le canon ne rentre plus en batterie. Réparation urgente
09h37
HJG signale 1.781 à la limite de portée, essayer quand même, tir demandé pr colonel
09h38
Signalé à HJG que Bombaye rempli de cavaliers qui continuent à arriver et demande tir sur cet objectif
09h45
Demandé à Evegnée s'il peut tirer sur Bombaye
09h47
Infanterie arrive en rampant des Trois Cheminées vers fossés, tir avec mortiers
09h50
Batterie adverse fait tir progressif sur B1, calibre voisin de 105
09h56
Evegnée demande pour le major la situation et demande si c'est Neufchâteau qui a tiré sur barchon. Non
11h07
Evegnée demande si c'est nous qui tirons "aux communes". Non. C3 signale mouvement dans le cimetière, demande de tirer 25 Mo81
11h38
Quatre chars viennent de Fouron et se dirigent vers Warsage. Tirer 10 coups sur démolition du pont au signal
11h42
Tir sur la destruction
11h49
Les chars rebroussent et roulent plus lentement et sont dépassés par les autres
11h52
Un cavalier ennemi est pris sous le feu des Mi du B3 vers les Trois Cheminées
12h02
B3 signale artillerie ennemie qui se dirige vers la ferme immédiatement à droite de Trois Cheminées en regardant vers Aubel, elle vient du
Sart. Ordre aux 75 d'ouvrir le feu OEA fusants 50 coups. Le tir est bon, il y a désordre
12h08
Un observateur à la lucarne de la ferme. Tir de 10 coups sur cette ferme par B1
12h13
Le restant de l'artillerie qui vient de subir le tir, se replie vers l'Appelboom, les Mi ont ouvert le feu dessus
12h27
C3 renseigne: quelques fantassins viennent des ruines des Trois Cheminées vers le fort, tir des Mi et du 47 OEA 1
12h37
Colonne d'infanterie s'avance sur la route des Trois Cheminées. Tir progressif et regressif à la coupole B2
12h43
L'appareil de percution du canon B2 se cale
12h45
La Mi du B3 tire également vers les Trois Cheminées
12h47
47 de C3 tire sur l'infanterie, 25 coups. Coupole B1 dépannée et tire
12h50
Coupole B2 reprend tir progressif
12h57
La colonne d'infanterie est dispersée et on ne voit plus rien
12h59
HJG annonce important charroi venant de Knuppelstok (V. St-Jean-Sart) se dirige vers le fort par le château de Sart. Battice ne peut tirer.
Chars avec autos viennent de dépasser Kneppelstok taches blanches. Ordre à B2 de tirer 20 coups
13h25
Les Mi tirent sur hommes occupés à couper clôture en barbelé du fort
13h27
Mi en action, 25 g des Trois Cheminées
13h30
De HJO. Prière de donner situation actuelle et état du fort. Constituer reconnaissance et patrouilles à l'intérieur sur tout ce qui se voit.
Communiqué: La coupole B1 a eu ses pièces hors service. Pièce en état retirée du B2 et placée au B1. B1 provisoirement hors service,
1 cloche Mi di B2 hors service remplacée par FM. Cloche GFM du M percée, 1 canon 47/C3 hors service et remplacé par FM du fond.
13h51
Tirons sur un ehomme occupé à couper clôture du fort
13h53
Canon antichars allemand 37 tire de la direction 1032 à l'orée du bois (du III), il nous gêne beaucoup
13h54
Donné ordre à l'officier du BM d'exécuter tir sur ce 37, 25 coups B1. Les lunettes sont dégagées et on peut à nouveau les utiliser.
Une batterie pilonne le bloc sans arrêt, elle semble être ce 88 qui tirait la veille. Ordre à l'officier M81 de tirer sur emplacement des 88
répérés, 50 coups, tirer lentement pour observer
14h18
Battice, nous tirons environ 500 mètres Nord bois de Canelle à 1000 des Trois Cheminées. Pouvez-vous observer? Oui avec le B2.
14h23
Non observé
14h37
Bloc O: de Warsage vers Berneau, 3 canons lourds tirés par des cheveaux se dirigent vers Fouron, quittent la route vers le chemin de fer
et suivent le chemin de fer
14h38
Ordre à l'officier de tr de tirer sur les canons au point de passage sous la voie; 50 coups, tir rapide, immédiatement
14h59
Demande à HQO tir sur route Berneau-Warsage où il y a des troupes en marche, le bloc M tire sur ces troupes
15h02
De la cloche sud du bloc P. Mitrailleuse tire sur P et sur C1 de très près probablement dans la haie qui prolonge le mur P. Tir progressif,
ordre aux B2, 4 coups fusants. La Mi se tait
15h30
HJG, colonne de camions passe à Hagelsteinn Gensleibloem. Interdiction sur Hagelstein 50 coups. Ils ne semblent pas être sortis d'Aubel
15h50
Début du tir sur Hagelstein. Cloche de P signale qu'un bombardement par gros calibre atteint les abords du fort jusqu'aux ruines de la maison
Rosalie, le tir semble provenir de Richelle
15h54
Communiqué à Evegnée, provenance probable de Richelle villa Clochettes. Un mortier d'infanterie est installé dans le cimetière
15h56
Demande à Battice de tirer sur le cimetière
16h00
Le bombardement devient de plus en plus intense et le tir est réglé en progressif vers les coupoles
16h05
Des lueurs de départs repérées entre Berneau et Fouron-Le-Comte aux 3 sapins. Une coupole de 75 ouvre le feu immédiatement.
Le tir est bon, une violente explosion avec grosse fumée noire, probablement une caisse de munition touchée, 50 coups OEA.1
16h21
Communiqué à HJG obusiers tirent en x 247380 y 159850 z=1xx. Le tir effectué par Neufchâteau efficace.
16h27
Communiqué à HJG déplacement dernier objectif 2 km er arrière des sapins, 56 ge. des sapins
16h30
6 avions survolent le fort et passent au-dessus de P
16h32
Du P: 20 bombardiers se dirigent vers le fort
16h45
Coupole B1 violemment bombardée par 88; origine probable: Trois Cheminées
16h51
Autos blindées, camions et motos près de l'arbre Notre-Dame, se dirigeant vers Warsage
16h55
demande interdiction sur Warsage à HQD
16h59
C1 bombardé
17h06
demande de tir sur grosse batterie en 246100, 160400, carré de 100/100 à 1350 mètres au nord du clocher de Berneau
17h20
HJG signale que l'on tire de la région de Val-Dieu-Neufchâteau; demande de faire tirer un autre fort avec ses grosses pièces
17h32
O.352: quelques camions venant de Fouron se dirigent vers Berneau
17h54
bombardement très intense
17h56
P: lueurs de départ route Mortroux-Bombaye près de NV19; 50 coups de Mo81
17h59
une section tire sur le fort, route Berneau-Mouland, direction 54.85; signalé par bloc O. Ordre aux 75 de tirer 50 coups sur cette section
18h08
P: un camion se dirige vers Dalhem
18h28
O: colonne de camions se dirige de Berneau à Fouron. Interdiction: 25 coups sur entrée de Fouron
18h40
un avion survole le fort à basse altitude; il est pris sous le feu des FM et de P
18h41
un dornier se dirige vers Fouron
18h52
HQD demande si le bombardement continue. Il est moins intense
19h01
9 avions trimoteurs se dirigent vers la Hollande
19h05
P: obus fusants au-dessus de Visé
19h41
cloche B3 signale quarantaine de vaches sur le glacis; les barbelés ont été coupés. Près du premier abri, les Allemands chargent dans les
camions. Ordre à B2: 25 coups immédiatement
20h00
à HQD: prévenir le colonel que la situation de HJQ n'est pas mauvaise; actuellement acalmie. Beaucoup de tirs; environs 4 à 500 coups tirés
20h04
B2 signale que le bombardement a produit une brèche dans le réseau de tétraèdres, glacis 1-2. Commandé une corvée pour y placer des
mines dès la nuit tombée; patrouilles précèdera; chef de patrouille: adjudant Cloos; pose des mines: lieutenant Luyssen
20h07
demandé à HJG tir de neutralisation sur les baraquements et dans le bois de Canelle. Ordre aux coupoles de vérifier l'exactitudes des
directions pour repérage du clocher de Julémont. Cette opération se fera régulièrement dorénavant, quand il n'y a pas de tires, vérifier les
freins. Ordre au mortier ouest de tirer 50 coups entre le bloc O et le cimetière, sur les ruines des baraquements
20h23
commencé tir au 75 sur section de batterie par B2. Bien qu'encadré, le tir ne donnera pas le beau résultat espéré
20h25
à partir de ce jour, il faut exécuter des tirs en série par Mo81 sur les trois glacis; 30 coups par heure, 10 par mortier. Les Mi enverront une
rafale toutes les 10 minutes en variant l'horaire. Les 75 feront un tir en série, par boîtes à balles sur le massif
20h40
O: lueurs en direction d'Eben sur rive gauche du canal Albert, comme si Eben et des batteries tiraient; les lueurs s'étendent sur une assez
grande distance; communiqué à HQL
22h30
tir de chaque mortier sur chaque front; 10 bombes par pièce; tir par ricochet contre le mur de l'escarpe de 47, pour faire éclater les obus sur l
a pente du massif central où des ennemis pourraient se mettre à l'abri dans des espaces morts; 5 coups de 47. La casemate fait un tir
progressif le long de la route vers P jusqu'aux premières maisons d'Aubin
23h00
tir des deux coupoles sur la ferme de la pointe Nord, sur mortier d'infanterie en action, 25 coups de 75 et 50 coups de Mo81
23h30
cloche de B3 signale lueurs d'une batterie dans le gisement 4310; à repérer; idem dans le gisement 4340; une lueur permanente
23h50
P: deux postes semblent discuter par fusées interposées, orée du bois près de la ferme Mouderie
23h53
tir en série de Mo81; 30 coups, 10 par glacis
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:12 am

journée du 13 mai

00h42
tir en série des Mi et 5 coups de 47 vers le glacis 1-2 par ricochet
01h20
mouvement aux Trois Cheminées venant de La Heydt. Ouvert le feu avec coupole B2, 25 coups. Demandé à HJG tir d'interdiction sur Trois
Cheminées
01h35
ouvert le feu par 25 coups de 75 fusants vers la sablière au départ de B2
01h36
ordre aux mortiers de tirer 10 coups sur la ferme Weyckmans au carrefour route Warsage-fort
01h38
prévenu HJG que des projecteurs opèrent dans le bois Aalst et le bois St-Gilles à Fouron-St-Pierre
01h42
tir de HJG sur Trois Cheminées observé et bien ajusté avec bonne portée
01h45
tentative d'approche du bloc P par infanterie avec tirs de Mi. Ordre aux mortiers: 25 coups. Ordre aux 47: tirs le long de la route et du remblais:
25 coups
02h00
petit bombardement sur le B2
02h30
tir de boîtes à balles par B2 vers la pointe Est, carrefour des Trois Cheminées
03h00
reçu message radio Oscar indéchiffrable
04h10
tir en série Mo81, 30 coups, 10 sur chaque glacis
04h30
B1 signale un mouvement sur le massif central. Ordre à B2 de tirer 25 boîtes à balles en série sur le massif et aux 47 de tirer par ricochet,
5 coups. Ordre aux mortiers de battre les glacis en largeur et en profondeur, 20 bombes
04h49
mêmes éléments aux 47: 15 coups; 5 coups de 47 par ricochet
04h50
le bombardement du fort s'intensifie
04h59
O: bombardement intense du fort avec forte fumée noire
05h04
à la demande de O, qui signale explosion de départ dans les ruines des baraquements, à l'abri des cheminées écroulées: 25 coups de 81
et demandé à HJG tir sur ruines des baraquements
05h15
ordre aux Mo81: 25 bombes sur ferme Jacobs
05h45
le bombardement devient terrible, tout vibre, même dans le fond. Réception du télégramme chiffré, corrigé par HYX; indicatif radio: 126
pour vous, P.35 pour moi
06h35
envoyé à HYX télégramme suivant: compris, situation bonne, résistons bien; armement toujours en état, tiré 43376 coups; (s) Oscar
06h53
informé HJG du bombardement intense, pièces devant se trouver du côté de Sarolay, côté villa Clochette en 245900, 156835. Demande tir
sur ferme Cromwez sur la rive Est de la Berwinne à 800 mètres de Dalhem. Battice est également bombardé.
07h49
cloche gauche B3 signale tétraèdres démolis par le bombardement vers les Trois Cheminées sur le front 2-3
08h32
O signale ralentissement des bombardements, postes de guet alertés, menace d'assaut
08h36
B1 signale que l'ennemi semble organiser la ferme Weyckmans en abri. Donné ordre aux deux coupoles et au Mo81 de faire tir concentré
sur cet objectif; 50 coups par coupole avec fusée CR, 50 bombes de 81
08h45
le bombardement reprend vigueur
09h08
à HJG: le bombardement reprend vigueur et provient toujours de la même direction: Sarolay. Demandons tirs contre ces batteries
09h13
5 camions venant de Dalhem arrivent à Bombaye
09h22
Nouvelle origine pour violents bombardements: Richelle. Communiqué à HYX
09h25
O: fortes lueurs derrière le clocher de Bombaye
10h00
P signale charroi important, autos, route Mortroux-Bombaye. Tirer 25 coups sur arbre Notre-Dame
10h07
exécution tir sur ferme Weyckmans par B1, B2 et M à mon avertissement. Tir très bon
10h15
P: un char au pied de la route Saint-André-Julémont
10h30
P: personnel autour du char signalé
10h55
cloche 3 du P: ce n'est pas un char mais une pièce camouflée qui se trouve à St-André. Ordre à coupole B2: 25 coups au carrefour St-André
à mon avertissement; alerté P
11h04
la pièce monte vers Julémont; correction à la coupole, pour tirer sur carrefour Julemont-Val-Dieu
11h05
O signale un grand panneau blanc, 25 gauche clocher de Mortroux, gisement 4223
11h06
tir de la coupole sur Julémont. Tir coiffant et bien ajusté
12h06
P: colonne ennemie traversant Bombaye vers Warsage et frontière Hollandaise par route Berneau-Warsage. Il y a des camions en remorque.
Ordre aux 75: 50 coups sur cette colonne
12h08
ouverture du feu sur cette colonne
12h25
un char se déplace de Warsage vers Berneau
12h30
O: 2 chars en marche au pont du chemin de fer à Warsage, trop tard pour tirer
13h20
HYX demande situation
13h40
B2: un motocycliste est arrivé aux Trois Cheminées, la Mi a tiré, il est dissimulé dans les ruines
13h55
char de Bombaye vers Warsage. Ordre aux 75 d'interdire le carrefour d'entrée à Warsage à mon avertissement, 25 coups
13h58
tir exécuté sur carrefour. Le char est bloqué, il a tenté de tourner sur place sans succès
14h04
NV5 ne répond plus
14h12
le char repart vers Berneau, lentement. Reprise du tir à 100 mètres du carrefour, 25 coups à mon avertissement
14h16
tirez sur le char. Bien encadré, il reste sur place
14h31
camion sur route Bombaye-Mortroux. Ordre aux mortiers: 50 coups sur carrefour des collines à mon avertissement
14h37
tire! Concentration de troupes à Bombaye. Ordonné 100 coups de harcèlement aux coupoles de 75
14h40
un avion survole le fort, altitude estimée: 100 mètres
à HYX: situation très bonne, plus calme, matériel bien réparé. Bombardement violent
, assaut refoulé. Batterie lourde en 57-66. Liaison avec HJG fonctionne
14h52
HYX: TG bien reçu
15h05
à la suite du harcèlement sur Bombaye, nous voyons le camion se sauver
15h36
reprise du tir sur Bombaye: 50 coups
16h00
C1: Obus non éclaté, calibre 150 devant mes embrasures
16h06
Ordre à M: battre carrefour de Warsage à Aubin, 25 coups
16h36
B2: concentration de feu sur batterie en 57-66
16h57
reprise des bombardements sur le fort
17h26
P: nombreux camions à vive allure sur route Bombaye-Mortroux vers Mortroux. Aux Mo81: reprise du tir sur carrefour de cette route et route
de Dalhem vers Val-Dieu. Tirez dès que prêts: 50 coups fusée I
18h40
Mauhin bombardé par gros calibre
18h54
O: tir dans la vallée de la Meuse du côté de Richelle; gros nuage de fumée noire
19h13
P: bombardement dans la campagne de Richelle, extrêmement violent. La fumée masque complètement l'arrière-plan
19h20
P: bombardement continue avec même violence
19h45
départ des coupus de Dalhem, 60 droite du clocher de Richelle; gauche bois au-dessus de Dalhem, en 4498-4515
19h52
ordre à B1 de tirer sur ferme Smeets à Fouron-le-Comte où un PO est organisé; 25 coups
20h15
M tire sur château Regout où nombreux fantassins sont signalés, 50 coups
20h30
à HYX: moral excellent; fort et béton résistent bien; 4845 coups tirés. Subissons bombardement par 150 et 220
20h31
P: trois avions à 500 mètres d'altitude au-dessus de Warsage, direction SO-NE
20h45
ordre au mortier nord de tirer sur carrefour Fouron-St-Martin où passage de troupe est signalé, 50 coups
21h07
ordre à l'officier de tir 75: 100 coups sur le terre-plein de la gare de Remersdaal d'où semble partir un tir d'artillerie. Lueurs répétées dans
cette direction
21h15
antenne d'émission coupée par bombardements
21h22
signalé à HJG accident d'antenne et d'en faire part à l'arrière. Réparons à la première acalmie
21h52
P: tir de Mi dans le cimetière et derrière le mur. Ordre aux 75 de tirer 25 coups
22h00
tiré 10 coups Mo81 sur corne du bois de Winnerotte
22h03
antenne réparée; félicitations au personne
22h05
après réparation d'un condensateur touché, le poste refonctionne. Essai d'émission et signalé à HJG
22h12
fusée blanche au-dessus du B3
22h30
tir de BB en série, 50 coups
22h45
coupole B2, tir d'interdiction n°601, 10 coups
23h00
tir de mortier aux abords de P dont les cloches sont frappées par un tir de Mi venant de la haie
23h20
tir en série Mi et FM sur chaque front. M signale deux projecteurs anti-aériens dans campagne de Warsage entre la gare et l'église.
Ils sse déplacent
23h30
ratissage des abords par bombes de 81mm. O signale deux phares dans le lointain par dessus le B3. 10 bombes de 81 sur haie de P,
la Mi ennemie, atteinte, se tait
23h50
M: cloche défoncée dans une embrasure. Plaque blindée avec petite ouverture exécutée par Idon
23h52
tir des 47: 5 coups dans chaque fossé et 10 coups progressifs le long du bloc P
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:13 am

journée du 14 mai

00h01
Cloche droite de B1 signale mitraillettes dans les tétraèdres et a répondu avec son FM, soldat Baumsteiger légèrement blessé à la tête
par éclat de balle. Ordre à M81 de neutraliser les Mi dans le réseau de tétraèdres, 10 coups et à B1 de turer fusant distance 50 et 100 mètres,
20 coups tir simultané à mon avertissement
00h20
tir exécuté et mitrailleuses se taisent
00h30
O: mdl Martin blessé légèrement dans la cloche O, mdl Willems le remplace et demande tir de protection se son bloc par 25 coups de M81
00h37
après ce tir tout se tait. Ennemis traversent les tétraèdres et se dirigent vers C1, tir au M81, 20 coups
00h47
cadavres allemands sur le mur de contrescarpe face au B1 vers le Nord; lumière mobile sur le glacis, tir des FM
00h57
tir en série III des coupoles, 50 coups
01h17
lumière dans la ferme des Waides (de P)
01h35
Mitraillettes tirent du côté du cimetière (de P) ordre au M81: 2 coups dans le cimetière et B2 4 coups sur ferme des Waides. Tir trop long,
même élément 4 coups
01h46
Les lumières disparaissent
02h00
P: on tire des MiCA, ordre aux M81: 20 coups
02h05
Ordre au B2, tir sur ferme Halleux à Aubin 4 coups et sur carrefour de Berneau, 20 coups de 75
02h17
O signale phares dans ferme Goffart, ordre à B2 de tirer 25 coups sur la ferme
02h45
repris le tir sur F 475
04h00
rien à signaler de chaque poste, il fait très calme
05h00
calme complet aux abords du fort
05h30
calme ausi à Battice
05h45
Bloc N du P, gisement 5015 à environs 10 kilomètres fort grand incendie vers Visé
06h26
Un avion survole le fort à basse altitude. Tir de FM non atteint.
06h32
cloche S du P signale pièce tirant sur le fort mais non située
07h00
commencement d'un bombardement par gros calibre
07h10
le gros bombardement continue, nous repérons des lueurs dans la direction de la villa Clochette près de la route Dalhem-Bombaye, nous
supposons la batterie dans le fond à l'arrière de cette villa vers Crawez. Ordre à l'officier de tir de 75 de battre la zone de Crawez, 100
coups et 25 fusants
07h36
aux M81 interdiction Fouron-St-Martin et harcèlement de la tranchée de chemin de fer à Hottegroeven, 50 coups par objectif
07h45
reprise du bombardement, M est touché
08h05
bombardement continue, un très gros coup toutes les cinq minutes
08h30
donné situation 2 RFL, situation bonne, bombardement continue. Mi détruite remplacée par FM
08h55
batterie en action à Wihou, signalé au 2
09h35
batterie repérée, 50 coups fusants
09h45
groupe d'Allemands sort du bois et se dirige vers la ferme Coolen, 10 coups TR M81
10h00
2 RFL situez batterie tirant sur vous. Les forts résistent toujours. Admirons courage
10h45
envoyé 2 RFL batterie repérée 243500-155000
10h50
P: charroi au carrefour de la croix de pierre à Battice. Tir préparé par Neufchâteau, prévenu Battice, 50 coups
10h52
ouverture du feu sur la croix de pierre
11h05
PS 5 (II) amis du sud attaqueront. Courage!
11h07
signalé à Battice groupe d'Allemands en 251300-150000
11h30
Battice tire sur 251300-150000, observons pour Battice
12h30
Tout est relativement calme. Le docteur Delrez, l'aumônier, le caporal Boulanger, l'adjudant Cloos et les soldats Mobers et Morel vont enterrer
Louys dans la rampe d'accès du bloc P
12h45
au 2 RFL soignez chiffrement, situation reste bonne. Vive le Roi. Le mdl Idon voit rassemblement important dans Charneux. Tirons 50 coups.
Debandade et fuite des soldats allemands
13h33
du blocM: nouveau rassemblement sur Charneux. Mêmes éléments dès que prêt. B2 près de la grand route Mouland-Berneau, ordre à l'officier
75, 50 coups, tirez dès que prêt
14h00
TG indéchiffrable et certainement faux
14h10
Nombreux chars suivis d'autos blindées viennent de Mouland vers Berneau. Interdiction sur Berneau, 50 coups 75 à mon avertissement
14h17
tir sur Berneau
14h35
5 camions auto de Berneau vers Fouron
15h05
artillerie lourde descend de Fouron vers Mouland près de la ferme Smeets
15h10
O: la batterie s'installe et reçoit 50 coups de 75, bon tir
15h17
on bombarde cloche Mi/3 à l'obus de rupture
15h40
au 2 RFL: TG de 14 heures incompréhensible
15h50
cloche M fortement bombardée par obus de rupture, ordre aux M81 ouvrir le feu sur point signalé par le bloc P (Waides et Fechereux) 40 coups,
battre les trois points
16h10
le bombardement du bloc M cesse après notre tir
16h15
un puis quatre dornier survolent le fort
16h50
O signale camions et quelques cavaliers arrivent à la ferme Smets, notre tir les disperse, quelques cavaliers vont vers Fouron, la colonne
redescend vers Berneau. Au carrefour, elle est prise sous le feu de la coupole qui tirait sur la baterie à la ferme Smets
16h40
TG 2 RFL voir 17h20. Dans le gisement 5660 déplacement des troupes motorisées
16h50
B1 tire 25 coups sur la ferme Weyckmans, une très forte explosion fait sauter la ferme, peut-être des munitions entreposées
17h00
reçu de 2 RFL suite TG
17h20
déchiffré TG du 2 RFL. HQL: Quand les munitions d'un calibre sont épuisées, les équipes sont renvoyées vers Namur, officiers d'active aussi.
Destruction des canons manquant de munitions. Laisseez dans le fort un officier de batterie agressif, tête d'avant-garde. Une équipe et
un officier de réserve pour la défense des fossés. Partir en civil. (Ndlr: il semblerait que HQL nait aucune idée de l'évolution des choses sur
le terrain)
17h30
du P: 5 bombardiers survolent le fort, en camion à vive allure route Warsage vers Berneau (Ndlr: les premier camions volants???)
18h00
avions à 400 mètres d'altitude survolent le fort, tir des Mi et FM. Rien à signaler
18h47
du Lt Everard au bloc O: dans la direction des 3 sapins sur une route non bordée d'arbres, ni de vergersn une colonne ininterrompue de
camions roulant à 15 km/heure, se dirige d'E en W. Je vois sur un front de 70° mon extrémité droite se trouvant à 15, droite des 3 sapins,
coin d'un verger, route poussièreuse. J'observe à 25 à gauche. Ordre à l'officier de tir, 50 coups de 75
19h00
M signale colonne de camions sur la route de Mortroux à Val-Dieu. Suite, ordre à l'officier tir de 81 de déclancher U 204, 20 coups
19h10
cloche 2 (1) signale que trois Allemands se sauvent des ruines Weyckmans habillés en noir et blanc
19h15
9 avions survolent le fort à basse altitude, tir des FM sur eux mais sans résulat visible. Colonne de camions venant de Berneau se dirigent
vers Fouron-le-Comte. Ordre aux 75, orienter immédiatement que l'observateur le signalera, interdiction sur carrefour à l'entrée de Fouron,
50 coups et continuer s'il y a lieu cadence rapide (Idon à l'observation)
19h16
cloche 21/2 signale 3 avions à altitude moyenne
19h30
O signale activité sur route des 3 sapins. Ordre aux 75, tir d'interdiction carrefour entrée Fouron, 50 coups
19h35
infanterie sur route 3 sapins. tir de 50 coups de 75. Infanterie dispersée
19h47
O signale qu'il y a beaucoups de mouvement sur toutes les routes du côté des 3 sapins et le long de la frontière hollandaise
19h50
le charroi continue. Les camions sont suivis de camions avec remorques
19h55
signalé à 2 RFL intensité du charroi, ainsi qu'à Battice
20h20
mdl Salmon, au bloc P, abat un avion au moyen de son FM. L'avion tombe à St-Jean-Sart
20h45
au 2 RFL, abattu un avion tombé près de St-Jean-Sart
21h20
de HJG: observez tir HJJ sur Witthuis. Du cdt 2 RFL, félicitations au fort. Le groupe tient bon. Pire tire toujours carrefour
21h55
officier petites armes reprend le tir sur mur et haie du prolongement bloc P contre Mi mobiles, 25 coups de 47, 20 coups de Mo81
22h00
tir en série des mortiers sur les 3 glacis 25/M
22h20
restant ruines de la ferme Weyckmans vient de sauter, donc munitions entreposées
23h00
phare en action, illumine le B1 en 250440-157340. Tir par me mortier N 20 coups, 17 coups tirés
23h40
fusée rouge près de MN18, 4 coups fusants, 16 coups percutants. Tir de protection
23h50
tir en série des M sur les glacis, 60 coups
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:13 am

journée du 15 mai

00h05
transmis 2 RFL. Reçu TG multiple, clé est-elle bien donnée
00h30
P S et N signalent fusées rouges direction N W, phare dans la direction de Warsage vers le SE
00h47
série BB sur le massif et sur les glacis, 15 coups 47 par ricochets
00h55
tir sur les destructions 100 coup, 50 sur 1 519 et 50 sur 1 521
01h05
ouverture du feu
01h30
série M sur glacis 3 x 25 coups
01h58
reçu TG chiffré
03h10
série de protection des M sur les glacis 3 x 10
03h50
au 2 RFL 2d TG chiffré indéchiffrable
03h55
Bloc O: éclatements lointains, direction Fouron, rien à signaler dans les autres postes
04h35
O: charroi hyppomobile 40 ge des 3 sapins sur route Fouron-le-Comte à Berneau. Exécuté tir avec B2 20 coups, charroi hors vue
05h10
Reçu TG indéchiffrable
05h40
O: il passe de nouveau du charroi sur la route Mouland à Fouron. Colonne plus importante camions. Tirer au signal de O 40 coups à votre
disposition par rafale 4 coups. Effet au but observé: arrêt colonne et but cheveaux blessés
06h35
Ordre aux C 75 B2 exécuter tir interdiction sur carrefour de Mouland, d'où débouche charroi, continue cadence 5-40 coups
06h40
Ouverture du tir sur carrefour
06h55
Ordre aux M81, 20 coups sur un 103
07h00
Au 2 RFL: n'arrive pas à déchiffrer vos TG. Répondez par VF si vous avez déchiffré celui-ci. Donnez clé comme prévu verbalement
08h13
O signale charroi toujours intense sur route Fléron à Mouland, Ordre à la coupole B2 de tiorer 50 coups à cadence plus rapide
08h15
Repris interdiction sur carrefour Mouland, 10 coups càd 15. Coups encadrants sur route 3 sapins, la colonne subit des dégâts. Blocage
camions arrêtés. Tirez en tir rapide
08h32
Cloche Mi: six camions venant St Jean Sart traversent route d'Aubel et prennent vers La Heydt. Coupoles pas disponibles
09h00
cloche S du P: un avion Farey-Bolle survolle à faible altitude 50 mètres impossible reconnaître nationalité, parti vers Eben-Emael
09h35
O: il n'y a plus de circulation sur route Mouland-Fouron
09h45
cloche S du P: 4 Dorniers survolent le fort
09h50
Reçu TG 2 RFL
10h24
tir avec B1 sur château Regoul, infanterie 10 coups
12h50
O signale petit incendie sur fort Eben
13h25
O signale cavalerie sur route Fouron vers Mouland. Ordre à B1 25 coups sur Mouland à la demande de Obs
13h52
tir sur Mouland
14h04
colonne camions vers Mouland, ordre à coupole 75, 25 coups
14h25
cloche N du P: 5 hommes avec brouettes sur la route de Warsage à Mortroux, à hauteur NV18
14h37
reçu TG du 2 RFL
14h45
lancé TG au 2 RFL
15h15
1mdl Brugnoye signale que l'ennemi reconstruit le pont à Berneau en BA 85, ordre à l'officier 75, 50 coups
15h40
TG au 2 RFL
16h05
tir terminé sur Berneau, coiffant
16h15
suite à passage troupes, route Mouland-Fouron, donné ordre aux 75, interdiction 25 coups
16h35
tir d'interdiction terminé
16h40
O signale pièces artillerie au point de passage, obligé passage inférieur 1 kilomètre/NE-E du pont de chemin de fer Berneau. Ordre de battre
par 75, le passage obligé 50 coups, tir de destruction
17h00
ordre aux 75 de détruire ferme Goffart, 50 coups B1
17h20
cloche 22 (2): sur route de Julémont vers Mortroux, infanterie et auto dans gisement 3370 Thiernagant
17h45
coups but avec fusée OR signalé sur poinr de passage obligé de Berneau. Ordre au bloc M préparer tir sur BA77, non exécuté, les troupes
rebroussant chemin vers Battice
18h02
O signale cheveaux et hommes dans ferme près de la potterie de Warsage, il y a rendez-vous d'un PC, les ordonnances tiennent les cheveaux.
A l'officier 75 tirez immédiatement sur villa potterie, 25 coups
18h05
prévenu HJG Battice que les troupes de Thiernagant se dirigent vers Battice
18h24
9 Junckers 87 survolent le fort, altitude 400 mètres, rafale de FM
18h25
1 Heinkel 500 altitude devant Visé
18h26
prévenu HJG que les troupes (infanterie et auto) descendent de ??? vers Charneux
19h10
tir sur ferme, villa Potterie terminée, 10 buts, la ferme brûle
19h45
ordre aux M81 interdire carrefour Collision 50 coups
19h50
bloc C3 entièrement réparé et remis en état. Demandons citation honorifique pour le 1mdl Idon, le brigadier Goffart et les spécialistes du
matériel qui ont permis au fort de retrouver son efficacité première.
20h00
circulation de soldats allemands vers la ferme Weyckmans en ruine. Coupole B1, 10 coups et Mord. 10 coups
20h40
interdiction sur carrefour Fouron-le-Comte au passage troupes signalées, 50 coups
22h10
série du M 3x25 coups sur glacis
22h40
série BB du B2 50 coups
23h07
P signale 1 phare direction clocher de Bombaye et un phare direction Trois Cheminées, loin
23h10
O: Mi dans les baraquements. P: Mi dans le chemin encaissé du cimetière ordre aux M ouest, 10 coups sur chaque objectif
23h52
P signale 1 phare, balaye le ciel du côté de Warsage et un autre du côté de Bombaye. On a tiré fusée rouge dans la direction de Warsage,
on entend bruit d'avions
23h55
du C: dans la direction 6046, phare fonctionne, les fusées proviennent des Trois Cheminées. Du P: même renseignements
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:15 am

journ&e du 16 mai


00h00
tir BB de B2
00h02
P: phare dans la direction de NV2
00h50
série Mo81, 15 coups
01h30
tir de BB en série par B2, 25 coups
02h15
tir en série des M, 15 coups
04h10
de tous les postes: RAS
06h00
cloche Ge. B2 ferme aux Trois Cheminées à droite, les volets sont fermés, hier ils étaient ouverts
06h57
cloche 21 (2) bombardé par 37, semble venir de la ferme des Trois Cheminées à droite, ordre à l'officier de 75, 10 coups, 7 buts
08h05
rien à signaler par les postes
09h25
avions survolent le fort
09h30
interdiction de Fouron St Martin, 50 coups par les mortiers
10h15
NV5 vient de tomber. Je leur fais mes adieux en les félicitant de leur bravoure
10h55
Au 2 RFL: situation calme à 10 heures. Repoussons groupes de combat. Bombardement peu violent, 6658 coups tirés objectifs vus sont pris
sous notre feu, entendu l'adresse royale avec émotion. "Colonel Modart, commandants des forts, officiers et sous-officiers et soldats de la
position fortifiée de Liège. Résistez jusqu'au bout, pour la Patrie. Je suis fier de vous. Léopold" et adresse du peuple belge par la voie de l'INR.
"Par la voie de l'INR la population belge toute entière exprime sa profonde admiration aux héros qui dans les forts de Liège résistent à outrance
à tous les assauts de l'envahisseur. Par leur exemple et leur sacrifice, ils incarnent les plus belles vertus de la race. Qu'ils acceptent nos plus
addectueux hommages pour l'aide particulièrement généreuse et efficace qu'ils apportent à la défense de notre chère Patrie. Nous rendons
hommage plus particulièrement au colonel d'artillerie Modart qui en 1914 fut un héro de la célèbre défense du fort de Loncin et qui cette fois
encore s'est enfermé dans un fort avec ses officiers supérieurs pour conduire sur place la défense des ouvrages"
11h40
P signale que NV18 et NV17 sont occupés par l'ennemi, personnel nombreux
11h44
P signale 6 parlementaires se présentent à la grille du P, 3 Allemands accompagnés d'otages. Ils demandent à être reçu par le commandant.
Celui-ci se rend au P avec le docteur Maréchal. Arrivée du commandant au P. Remerciez les otages et vous serez reçus, exécuté. Le docteur
Maréchal va chercher les deux officiers, un colonel et un capitaine et les amène les yeux bandés auprès du commandant. Enlèvement des
bandeaux. Le colonel parle en ces termes: "Capitaine d'Ardenne, vous avez bien fait votre devoir, mais par humanité pour votre garnison,
je vous demande la reddition de l'ouvrage, vos efforts bien que magnifiques sont inutiles. Je vous donne une heure pour réfléchir et si vous
acceptez, hissez un drapeau blanc à la cuopole" Réponse: "Monsieur l'officier, comme moi vous êtes un officier et vous savez qu'un officier
n'a qu'une parole. J'ai donné la mienne jusquà épuisement de mes moyens, donc ma réponse est non et il ne me faut pas une heure de réflexion.
Je refuse de me rendre." Réponse: "Je vous comprend. Permettez-moi de vous serrer la main."
12h18
menace de gros bombardements suite au refus de se rendre. Aux 75 et 47 de casemates, n'ouvrir le feu que sur mon ordre, les Mi et FM
de fossés continuent leur mission, l'ennemi fait une trève d'une heure probable
13h18
à tous: reprenez votre mission normale, descendre à l'étage inférieur si bombardement intense, ne laissez que les guetteurs et les observateurs.
Si bombardement commence éclipsez les coupoles
13h25
O: un camion suivi d'un petit véhicule et 20 personnes, péniblement de Berneau vers Warsage
13h30
Au 2 RFL: parlementaires ont demandé reddition honorable de l'ouvrage, ai répondu, défendrai l'ouvrage jusqu'à épuisement
14h10
contrôle vigilance des PO rien à signaler
14h50
cloche 2/1, avions survolent et bombardent le fort, 6 ou 7 avions
15h00
réponse du 2 RFL TG 13h30 approuvé et admiré
15h30
ordre aux 75, interdire carrefour Moudrerie 50 coups et aux Mo81, interdire Fouron St Martin, 50 coups
15h55
début du tir des 75, retardé par bombardement avions
16h14
B3 cour ferme Moudrerie pleine de cheveaux ordre à l'officier 75 détourner le tir du carrefour sur la ferme +25 coups
16h20
cloche 12 (1): survol du fort par 3 très gros avions non identifiés
16h21
cloche P (S) 8 avions survolent le fort 300m bombardement léger
16h26
3 puis 12 avions venant d'Eben se dirigent vers E, non identifiés
16h29
tir sur ferme Moudrerie terminé, tir coiffant
16h30
reprise de tir de 25 coups sur carrefour Moudrerie. Groupe de fantassins et deux cavaliers se dirigent vers abri de l'arbre , à l'officier 75
exécuter tir sur carrefour de Warsage route Val-Dieu aux Mo81 25 coups et 25 bombes
17h45
du P: une pièce d'artillerie à l'arbre notre dame
17h54
P: nombreux fantassins s'avancent de Bombaye vers NV17 et 18. Ordre 75, tir fusant, 25 coups à vue directe
18h12
P: avions survolent le fort
18h18
P: l'infanterie se concentre dans Bombaye, harcèlement par 100 coups, ouverture immédiate
18h20
ouverture du feu sur Bombaye par 75
19h07
au 2 RFL: effectuons nombreux tirs à vue directe. Dispersé troupe d'infanterie, tentant d'occuper abris NV et Bombaye. Tout va bien, 7854
coups tirés sur ordre bureau de tir
19h42
P: 10 avions venant de Liège survolent le fort, altitude élevée non identifiée
19h50
O signale et P confirme 15 avions en 3 groupes venant de Lixhe
20h05
cloche Mi du B2, la fenêtre droite de la ferme Sheur à droite des Trois Cheminées ouverte, un objet luisant de forme circulaire caché par les
arbres, on dirait un petit phare, les volets du premier étage ont changé depuis le bombardement g=2282
20h07
ordre à la coupole B2 75, 25 coups sur la maison, 10 buts objet dans la poussière
21h30
ordre aux 75 interdire carrefour Mouland Witthuis 25 coups par objectif
21h35
ouverture du feu, durée 1/2 heure
21h45
la ligne marche toujours avec HJG
22h52
BM exécute série sur les glacis
23h00
interdiction sur le passage obligé repéré coupole 75, 50 coups. Ligne avec Battice marche toujours mais MN19 ne répond plus. Je surveille
sans rien voir d'anormal. Tir de protection du massif et des fossés
23h30
tir de protection du bloc O par Mo81
23h45
tir fusant 75 B1 à obus E 1er essai protection du clacis au BB en charge IV, 50 coups tour d'horizon
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:16 am

journ&e du 17 mai


00h05
survol du fort par avions
01h00
tir en série protection massif et glacis 75, Mo81
01h30
survol par avions
01h45
série sur glacis par Mo81, 3 x 25 coups
02h10
harcèlement sur gare de Warsage où l'on signale tentative de réparation du pont 25 coups 75
02h20
contrôle ligne avec Battice, marche toujours
03h05
tir de protection du P par les 81 et 47 cas 20 coups 75 sur le massif
08h05
contrôle vigilance poste par le commandant, beaucoup de brouillard
08h40
au 2 RFL, calme relatif. Exécution interdictions sur carré récupéré. Harcelé gare de Warsage, défense rapprochée en action
09h51
P.N. et M. à 160 droite cabine électrique Mauhin, pièce non sur nous, on voit lueurs. Ordre au 75 de neutraliser la repérée, 25 coups. Fuite
des servants, le tir cesse
10h01
des servants déplacent la pièce vers la droite. Tir de 10 coups il y a des touchés, la pièce reste en place de nouveau 10 coups
10h05
HJG signale changement de longueur d'onde pour pallier à difficulté de liaison terrestre
10h27
cloche E B3: à 15/20 mètres de l'abri à vaches, 3 cheminées, 2 camions allemands chargent du bétail, le Mi tirent dessus. Coupole B2, 10
coups sur les camions, touché
12h20
P: grosse auto, 2 places, Mortroux-Bombaye
14h15
Au 2 RFL: neutralisation pièces à Mauhin, observation vers midi d'une grosse explosion avions et tir DCA dans la région de Barchon
14h34
B2: motocyclistes se dirigent à vive allure vers St André sur route Visé-Julémont. Ordre officier 75, interdire carrefour 25 coups, la coupole
observe elle-même
15h52
cloche sud P: avion survole Dalhem, Bombaye, Mons et revient. Allemand survole à très basse altitude terrain de football Dalhem près du
château Thys, puis reprend son circuit
16h10
interdication carrefour Bosmel, 25 coups
17h40
du Cdt 2 RFL: 1mdl Idon et Fichefet nommés adjudants, faire nomination d'autres gradés méritants
17h42
M: dans prairie environ 100 Ge clocher Julémont, distance=3000, pièces calibre 120 ou 150; derrière haie sont en action. Repérage du
bureau de tir 249000-151920 de tait, ordre aux 75, 50 coups, neutralisation
19h40
Battice ne répond plus. M signale batterie en action en 249840-152800, ordre à l'officier de tir 75, 50 coups neutralisation, tirez fusant.
Prévenu le 2 des coordonnées de ces batteries
20h55
La batterie 249840-152800 est réduite au silence
21h20
bloc M tir de 10 coups sur chaque front. C1 et C2, 5 coups âr ricochet
21h40
2 RFL TG avons neutralisé deux batteries, exécution interdiction à vue directe, tout va bien
22h04
C3: on entend du bruit sur la casemate, ordre aux Mo81, tir de protection 20 coups
22h38
P signale batterie en action, cabine électrique de Julémont. ordre aux 75, 50 coups, après le 10e coup, la batterie se tait. Poussière
22h40
au M: tir de 10 coups sur chaque front et battre en profondeur le remblais du glacis où l'on effectuait des travaux de compagne pour égalisation,
3 hausses distance de 25 mètres sur chaque direction 2 x 10 coups et 30 coups
22h41
HJG donne situation bonne
23h40
du bloc M: la batterie de Julémont reprend le tir après avoir laissé une fusée blanche. Ordre à l'officier de tir 75 de retirer 25 coups. La batterie
se tait dès le début du tir
23h45
du 2 RFL: nouveau TG indéchiffrable
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:17 am

journée du 18 mai

00h20
Prévenu le 2 RFL du télégramme indéchiffrable. Tir fusant de protection, 15 coups
00h43
Cloche N du P: la batterie signalée à 23h40 à recommencé à tirer. Ordre aux 75 de tirer 50 coups. La batterie se déplace
00h50
tir de 5 coups sur chaque front par Mo81
01h24
O: fusée rouge 60 des 3 cheminées
01h40
Du 2 RFL TG avec situation de Pontisse
02h00
tir de 5 coups sur chaque front par Mo81, lumières fugitives
03h15
tir de 5 coups sur chaque front par Mo81
05h45
M signale à 50 gauche et à 50m au delà de la route Julémont-Mortier, une batterie se met en action. Ordre à l'officier de 75 de neutraliser avec
B2, 50 coupe OEA i. La batterie se tait et un coup but
06h00
Donné ordre d'aller placer mines dans toutes les brèches et fossés, profiter de la situation calme. Patrouilles dans les environs immédiats,
profiter du brouillard. Patrouille dans la rampe d'accès pour protéger la pose de mines, amorcer celle-ci à l'intérieur
09h10
Du 2 RFL: calme. Neutralisation batteries demandons nouvelles à votre sujet. Relation tf interrompues avec HJG
09h40
patrouille Idon rentre au fort. Calme complet, traces énormes du bombardement, les glacis et le massif ne sont qu'un entonnoir. B3 reçoit
coups venant de la direction de Val-Dieu
09h50
O et P signalent survol du fort par 3 avions vers Fouron
09h56
O M 6, situation Barchon bonne (captée) bombardé par petit calibre
10h45
2 RFL: armement restant. Un canon dans chaque coupole, ils tirent bien. 3 Mi de cloches remplacées par FM leur embrasure détruite par
obus de rupture. Autre armement intact, brèches minées. Tout va bien
11h18
colonne de chars et camions, motos se dirigent vers Julémont. Ordre interdire carrefour Heuzère, puis reporter sur carrefour St André
2 x 50 coups
11h30
bombardement aérien dans région Richelle-Dalhem-Pontisse
11h35
7 avions survolent le fort, train et ailes élevés
11h40
attention, avions par TSF
11h55
trafic sur Julémont venant de Bombaye, ordre aux Mo81 interdire carrefour Collines, 50 coups
11h57
ouverture tir d'interdiction
12h37
P: J5 de nouveau en réseau
13h47
cloche 2 B1 signale entrée groupe allemands dans ferme Coolen, ordre d'effectuer avec B1 tir sur cette ferme 10 coups, 10 buts
13h55
HJJ TG faisant part visite d'un parlementaire allemand. O: départ de coups du fond d'Affnay vers le carrefour, gisement 5160 d=300m cette
pièce tire vers Barchon. Ordre aux Mo81, 25 coups, la pièce se tait
15h20
de Barchon TG indéchiffrable
15h45
tir d'interdiction sur carrefour chapelle Ste Asine, 50 coups, trafic répéré. Ouverture du feu
15h50
Barchon menacé d'assaut. Ordre de tirer 50 coups sur Barchon. Prendre le fond du tram comme départ, transmis à Pontisse, pas de réponse
16h56
cloche M: batterie en action en 249700-151100, 50 coups
16h59
arrêt des lueurs de la batterie, bien réglé forte explosion caisses semble détruite continuer vos 50 coups, fuite du personnel
17h02
C2: des autos arrivent aux 3 cheminées, je tire au 47 à vue directe. Après douze coups coin calé, ordre à la coupole 75 d'ouvrir le feu sur
camion arrivant 3 cheminées. Un camion démoli aux 3 cheminées, un autre près de l'abri
17h20
ordre au B1 de surveiller le carrefour des trois cheminées
17h25
deux autos s'arrêtent près de la sablière, B1 ouvre le feu, une flambe, trois autres démolies. Mi tirent sur les fuyards, félicitations aux deux
coupoles
18h00
Barchon 1 M2 et 2 RFL. Annonce à Barchon que 2 ne répond plus. Félicitations pour réponse aux parlementaires que j'ai captée
18h10
mouvement infanterie près abris à vaches, 10 coups fusants B2. Tir des Mi également
18h55
PS 5 et O M 6 ne répondent plus, je décide de mettre aux ordres du C3 et de prendre sa longueur d'onde
19h45
cloche B2: charroi intense sur route Julémont-Mortroux, dans les deux sens g=4375, ordre à 75 d'effectuer interdiction carrefour, 50 coups
20h14
HWF reçu I M 2 de 19h42, HQL indicatif immédiat ne fait pas partie du même réseau
21h10
ordre aux Mo81 tirer 25 coups, maison aux vélos
21h40
HWF marque son accord sur subordination de Neufchâteau au III, demande situation matériel et tirs exécutés
22h45
bonne situation, 2 canons de 75 encore en état, 81 et 47 intacts-1, 8017 coups tirés, 6 tués, 15 blessés, 24 disparus. Moral bon. Ce jour
neutralisé 3 batteries avec succès à Julémont, Affnay et Rosmel. A Rosmel un caisson a sauté. Tir sur colonne a immobilisé 3 camions et
mis le feu à un quatrième. Vive le Roi
23h50
ordre à officier de 75: tir de neutralisation sur gare de Remersdael, 25 coups dès une heure les lueurs de la gare disparaissent, probablement
une grosse pièce
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:18 am

journée du 19 mai

00h00
consommation totale commandée par bureau de tir à ce jour 9967 (81 et 75)
00h50
série des petites armes sur les glacis. Chaque bloc lance une grenade mils
02h00
tir de série sur le massif et les glacis
02h03
cloche cloche 2/1 signale ennemi au travail dans mine Weykmans. Ordre 75 de tirer 25 coups fusants et au Mo81 de tirer 25 bombes
02h05
tir déclanché. Plusieurs coups buts
02h40
tir de 30 coups, 10 sur chaque flanc par Mo81
03h30
tir de 30 coups, 10 sur chaque flanc par Mo81
04h55
ordre aux 75 de tirer 25 coups C R sur ruines Weykmans, allemands signalés
08h45
HWF demande par TSF continuation harcèlement 1519
08h48
ordre à l'officier 75 harcèlement 1519, 50 coups par heure
10h00
ordre à l'officier 75 harcèlement 1521, 50 coups par heure
11h00
tir de harcèlement terminé
11h15
HWF signale batterie tirant sur Evegnée devant être vers Julémont-Rosmel. Ordre neutraliser en cas de découverte, ordre de recherche passé
aux PO's
11h31
M repère batterie en ge 249070-151350. Ordre aux 75 de neutraliser batterie 249070-151350. Ordre aux 75 de neutraliser batterie
249070-151350, 50 coups
11h33
ouverture du feu, au 12eme coup, la batterie cesse le feu, le tir continue. Au 32e coup, but sur une pièce, la deuxième pièce de la batterie
hors combat
11h58
cloche S B3 (Idon) signale que l'ennemi installe matériel à côté abri NV25 se camouflant derrière panneaux blancs. Ordre à l'officier 75
neutralisation immédiate, 50 coups, resulta, tout a disparu
12h15
à HWF: transmis au III. Résultat batterie demandé
13h15
M signale mouvement infanterie dans seconde ferme du chemin des Waides, ordre à l'officier 75, neutraliser par 25 coups, distance 500 mètres,
pointage direct. Coups buts, en fuite vers le bois où le tir les poursuit en fusant. Corrigez vers droite, 25 fusants
13h45
infanterie nombreuse se dirige de Julémont vers Mortier et va passer à Ellenooz. Ordre à l'officier de tir d'interdire ce carrefour en fusant avec
une coupole et en percutant avec l'autre, 25 coups par coupole. L'infanterie est dispersée après le 5e coup, les coups tombent coiffant
14h15
Battice fait savoir fatigue de ses 75 qui rentrent mal en batterie
16h25
à HWF: demandons tube 75 de rechange
19h43
O signale un char et un camion arrêté devant le café de la Bellevue Route de Julémont. Ordre à l'officier 75 de tirer 25 coups.
Dès le début du tir, les engins repartent vers Battice et descendent très vite vers Rosmel, le tir n'a pas atteint les engins, mais il y a des
mouvements désordonnés de fantassins au café Bellevue. Neutralisez-les par 25 nouveaux coups
19h55
à HJG demandé nouvelles des réarmés et du III
21h10
ordre à l'officier de 75 interdiction sur carrefour de la Heusière 50 coups par heure
21h30
P: fusées au-delà des 3 cheminées
21h35
série de petites armes sur glacis et des 47 dans les fossés, 30 coups 81 sur glacis
22h10
les Mi ouvrent le feu sur les restes des autos démolies près des 3 cheminées où on a remarqué lumières
22h30
HJG signale ne rien savoir des réarmés et demande renseignements rentrée en batterie 75
23h40
à HJG, télégraphié renseignements 75
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:19 am

journée du 20 mai

00h00
consommation actuelle: 10727 coups de 75 et de 81 commandés par le bureau de tir
00h02
tir de boîtes à balles sur le massif central, 25 coups
00h20
interdiction sur Ellenooz, 25 coups de 75
01h00
tir en série des Mi et 30 bombes de 81 sur les glacis des trois fronts
02h00
contrôle de la vigilance des observateurs
02h10
tir en série des Mi et 15 bombes de 81 sur les glacis des trois fronts
02h15
de HSW, télégramme indéchiffrable
02h25
aux 75: tirez 10 coups fusants pour protection du massif central; O signale et P confirme: 3 fusées rouges vers les 3 cheminées et deux phares
02h45
cloche nord du P: deux fusées blanches départ bois de Canelle
03h35
à HSW: répetez télégramme indéchiffrable
04h10
tirs en série de Mi et 75 bombes de 81 sur les glacis des 3 fronts
05h57
P: parlementaires allemands, avec un otage... le parlementaire est de nouveau le colonel Rünge, l'otage est le père Albéric de Val-Dieu
06h48
bombardement lourd sur O, P, B1, B2, B3 et C3. M, C1 et C2 relativement épargnés. Coups directs vers toutes les embrasures visibles par
88 et 37. Observé batteries au lieu de canons isolés
07h10
Louis Schmetz tué par un obus de rupture dans la lunette d'une cloche de P
07h20
bombardement lours très intense. Consignes descendez les munitions d'un étage, faites le gros dos et tenez-vous prêts à riposter lors
de chaque acalmie qu'elle soit générale ou uniquement sur un bloc de combat. Observez avec prudence. Au cours de la matinée 300
obus de 75 et 350 bombes de 81 seront tirés sur les départs observés par les cloches encore utilisables ou par les coupoles Mi
07h45
Seconde cloche de P perforée
08h00
Obus de 88 dans la plaque de visée bloc O. Jean Martin grâvement blessé pour la seconde fois
08h54
à HJG: convenons message de détresse TZ-INF en cas d'attaque d'infanterie
11h07
B1: pièce calée, appel de l'ajusteur, pièce présente
12h00
situation: les deux cloches de P sont hors service, la cloche de O est hors service. Bloc M, tube ouest momentanément manquant pour bombe
coincée. Bloc C3, lunette Est démolie. Bloc B1: une cloche Mi avariée, le canon encore valide donne des signes de faiblesse. Bombardement
par gros calibre, tout vibre. M, B1 et B3 particulièrement visés. A B1 et B3 planquez-vous tous sauf guetteurs
13h55
deux coups formidables sur le fort ou ses abords immédiats, éclats de béton dans le bureau de tir. M tire sur observateur repéré dans le petit
chemin des Waides. B1 tire sur le cimetière d'Aubin et en protection du bloc P
14h35
violente attaque contre C2 sud. Les Allemands sont devant le bloc. Toutes armes au feu. BB par B2, 50 bombes de Mo81 devant C2
14h45
C3: Allemands planqués dans les entonnoirs du massif central. C2 toutes armes en action. Bloc M, 100 bombes sur chaque front
14h55
attaque d'infanterie vers le massif central, B3 aveuglé par fumigènes, Mitrailleuse installée devant moi. Echelles dans le fossé sud près de C2
à HJG: TZ-INF;Battice nous envoie du 75 et du 120 avec beaucoup de précision. Attaque repoussée. Cannon 47 de C2 sud projeté au fond
du local, Straetmans tué, Denis gravement blessé. B3: cloche 32 hors service, embrasure calée, mitrailleuse ne fonctionne plus, balles entrent
par la fenêtre de visée. P: obus de petit calibre et grenades
14h56
à B1: 25 coups fusants pour dégager P; à B2: 50 coups fusants pour dégager P
15h32
nouvel assaut d'infanterie, échelles fossé 1-3, Battice envoie du 120 fusant bas et du 75 percutant, C1 feu de toutes les armes, B1 tire des BB,
canons de 47 par ricochet contre le mur pour aroser le talu. B1 tire sur rassemblement ferme Sart. M tire 75 bombes de 81 pour dégager le bloc
P
16h10
B2 tire 25 coups fusants sur C2. B2 manque
16h20
nouvel assaut d'infanterie sur les trois fronts. à HJG: TZ-INF, B1 embrasure Mi aveuglées, coupole ne fonctionne plus qu'au mouvement
secondaire. B3 sommes aveuglés par fumigènes
16h30
fumigènes sur B3, mine éclate qui démolit grille d'entrée, grenades lancées par B3, mdlc Rogister est blessé.
16h45
heure de plus en plus grâve, coupole B2 hors service, B1 donne à peine, les embrasures se couvrent devant les cloches avec les projection
des bombardements, le béton de M commence à se fendiller, avions en piqué tirent sur le fort, grosses explosions sur le massif, tout est
secoué, fuites d'eau aux canalisations du chauffage central
17h05
B3 attaqué avec mines, lancement de grenades, tir du 47 c1, 20 coups
17h10
ordre du lieutenant Luyssen: bloc 3 doit être défendu à outrance. L'officier chef de bloc lieutenant Everard de Harzir au bloc P, défendu à
outrance
17h25
l'ennemi pénêtre dans C2, tir du fort n'arrive pas à empêcher. B1 tir fusant 50 coups
17h44
appui TZ-INF demandé à Battice car nos 75 tirent très lentement et les freins ne donnent plus
18h00
le cdb avec lieutenant Radoux adt Idon et personnel de génie fait sauter C2 dont la réparation est impossible et d'accord avec le conseil de
défense du fort. 280 kilo TNT, fond du fort évacué dans la caserne souterraine sur ordre du capitaine Lannoy
19h50
prévenu Battice que C2 saute après occupation par l'ennemi, contôler par lieutenant Modave, avons subi et repoussé plusieurs assauts après
bombardement formidable, merci avec la plus grande émotion pour appui efficace donné par votre artillerie pendant ces assauts
21h00
situation plus calme, mouvements de groupes de combat ennemis, feu de Li
21h05
M toujours en bon état. Lieutenant Modave demande réparation d'un volet de ventilation. Idon s'y rend immédiatement
22h00
situation de Neufchâteau à Battice
22h05
de Battice renseignemants sur sa situation et demande reseignements pour la destruction de C2, poids de charge utilisé par Neufchâteau
23h00
tir en série des mortiers, 100 coups sur chaque front en direction et profondeur. Ordre à chaque chef de bloc de donner sa situation en munitions
d(artillerie tirée d'initiative. C2 tout consommé sauf OR47 (140). C1 reste 28 coups OEA et complet OR (70). C3 reste 77 coups OEA et 112 OR
(70). Remise en ordre du fort et filicitations au personnel pour son dévouement dans la journée distribution supplémentaire de cantine
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:21 am

journée du 21 mai , la capitulation et le depart en captivité

00h00
B3 signale canonade assez forte sur son bloc. Secousses importantes
00h05
série de nuit de mortiers 81, 100 sur chaque front
00h20
C3 signale bruit de chaines sur son bloc autour du phare. Ordre aux Mo81, 25 coups en protection de C3
00h30
C1.33 (III) et B1 bombardés
00h45
Protection du P par Mo81, 25 coups
00h50
passage d'avions, phares en action, on essaye de réparer les coupoles, surtout B2 qui est calée
01h05
bombardement intense, surtout des coupoles
05h00
tir à obus traçants vers l'échappement de la salle des machines. Tir d'un 37 sur C1 venant des tétraèdres
05h05
tir sur B3 semble venir d'au-delà C1, tir des 81 sur fausse coupole, 25 coups
05h30
tir du canon contre C1 cesse
05h40
demande à Battice tir de protection sur glacis
05h50
fumigène devant C1, fauché à la Mi et tir 5 coups de 47
06h05
37 en action dans le fossé de la route des 3 cheminées à Aubin, le 47 tire 10 coups
07h10
protection de O par Mo81, feu de Mi, 25 coups
09h10
bombardement assez intense du massif, le BM bombardé ne peut préciser d'où partent les coups, attendre fin du bombardement étage
intermédiaire
09h25
cloche B3 tire sur Allemands près du C2, il y a un grand trou d'obus devant C2, le mur est écroulé sur une vingtaine de mètres, il en est de
même pour C1 face au B1, entonnoir très large, mur écroulé sur une grande longueur
09h45
reçu situation de Battice, matériel fatigué
10h20
B3 signale que l'ennemi procède à des travaux en arrière des trois cheminées vers La Heydt, 50 coups B1
10h31
violent bombardement aérien, grosses bombes, 25 à 19 secondes de retard dans l'éclatement. Une bombe non éclatée devant devant C2
eniron 60 centimètres de diamètre. En dehors de Battice, plus personne ne nous répond
10h32
le bombardement par avions continue, très violentes secousses. Projection de terre à très grande hauteur, fumée très noire
11h05
tentative d'assaut vers bloc P avec fumigènes, le 47 du C3 tire à vue directe et protection par Mo81, 25 coups
11h30
la coupole B2 est hors d'usage, on prépare la mine inférieure et une mine dans la coupole même avec munitions comme bourrage
11h50
le commandant fait sauter le coupole B2, les cloches étaient inutilisables
11h55
nouvelle menace d'assaut, TZ-INF à Battice, tir de Battice plus lent semble épuisé, assaut cependant bloqué
12h10
tir de harcèlement sur bois de Winnerotte où infanterie est rassemblée, tirez à volonté mais cadence pas trop rapide, rafales puis cadence
irrégulière, battez à vue dans tout le bois, minimum 100 coups IEA fu 1 ch 4
13h00
ordre de préparer mine du M et coupole B1. Démolition de tout ce qui n'est plus utile
13h01
l'ennemi s'acharne sur le P et est pris sous le feu du 47 de C3 et des Mo81
13h05
le B1 tire fusant pour disperser l'infanterie sur glacis 1 et 3, on voit mal l'ennemi qui lance des fumigènes
13h07
fort bombardement du fort, artillerie et avions en piqué, le bloc O saute après évacuation
13h10
bloc M forte explosion sur le bloc M, les embrasures sont remplies de terre et de pierrailles, plus moyen de tirer vers le sud et ver le N,
le mortier W tire sur le massif mais ses bombes explosent mal à cette courte distance, 50 coups. Le 47 de C1 tire ce qui lui reste de
munitions dans le fossé vers C3 attaqué.
13h10
explosion sur le fort et attaque du B2, la porte d'entrée (Ndlr: quelle porte d'entrée?) est attaquée, 2 cadavres ennemis devant l'entrée
13h15
violent bombardement du P, situation intenable dans les cloches où les embrasures sont complètement démolies. L'adjudant Cloos reste de
garde au FM de la rampe d'accès
13h20
forte fumée noire vers le P à proximité des cloches, la tête de la prise d'air est démolie, l'explosion est ressentie dans tout le fort qui est ventilé
par cette pièce à raison de 35000 m³ par heure. Demande à Battice TZ-INF front 1 - 3
13h40
bloc mortier hors service, mise à feu de la mine pour destruction du bloc, il ne reste presque plus de munitions. Quand le mortier W tire,
ses bombes éclatent dans l'embrasure
13h47
B1 coupole calée et légèrement inclinée
14h05
mise à feu, destruction de B1 les cloches ne peuvent plus tirer non plus, elles sont soumises à bombardement qui les recouvre de terre et
de pierrailles. Il ne reste que B3 et C3
14h20
C1 attaqué par lance-flammes
14h25
B3 attaqué par lance-flammes, la situation devient désespérée. Battice ne répond plus au TZ-INF. Adressons TG d'adieu et de remerciements
à Battice, l'a-t-il reçu? Pas de réponse
14h32
tire des Mi du B3 et C& sur infanterie dans fossé et sur glacis. L'ennemi serré de près mais tient bon quand même. P est bombardé en OR,
C3 tire 47 sur P et abords, plus de munitions
14h40
on se bat à la grenade au bloc 3, une mine lancée fait bouger le pont de 50 centimètres environs, soldats allemands tués face à l'entrée
. Réunion du conseil de défense Docteur Maréchal, Modave, Radoux. La partie semble perdue, on tiendra jusqu'à ce que l'entrée tombe,
afin d'éviter une hécatombe inutile
15h00
le fort tient toujours, mais il n'y a plus que C1 qui soit capable de tirer au FM et Mi et L cloche B3 vers le C1. On commence destruction
du réseau téléphonique interne devenu inutile
15h10
Battice tire encore mais ne répond toujours pas
15h30
ordre aux hommes de préparer les besaces, jeu de linge, vivres, cigarettes et chocolat à volonté. Distribution de l'encaisse de cantine
aux hommes
15h45
le fort, à bout, tient toujours
15h52
explosion formidable dans l'entrée du B3, une porte est arrachée. Réunion de tout le personnel à la caserne souterraine. Discours du
commandant pour féliciter Neufchâteau de sa conduite. Rappel de la citation du Roi, du Cdt III CA et des citations à l'ordre de l'armée.
"Ayez confiance, quand le moment sera venu, j'irai moi-même trouver l'ennemi afin de sauvegarder le plus possible vos intérêts"
Ovation des hommes
16h20
au B3 les grenades s'épuisent et l'ennemi a démoli le FM d'entrée qui est bloqué
16h45
les grenades sont épuisées. Le commandant de bloc se rend à un lance grenade et demande à parler à un officier. Réponse: placez un
drapeau blanc afin de faire cesser notre feu. Drapeau blanc est hissé au sommet du B3. Le cdt est hissé dans les débris de l'entrée par
l'adt Idon de l'autre côté il est reçu par un officier allemand qui le dépose à terre et lui tend la main. En sortant, il fait une chutte dans le bétyon
et tombe sur un cadavre, on le croit blessé. Le commandant demande à être mis en rapport avec un officier qualifié pour traiter. L'officier lui
répond que le colonel Rünge du 46eme RI va arriver sur les lieux, que c'est lui qui commande l'attaque et qu'il pourra entendre le cdt. Arrivée
du colonel Rünge. C'est l'officier qui est venu deux fois déjà en parlementaire, il se présente la main tendue au commandant. Le commandant
s'adresse à lui en allemand et lui dit:"Monsieur le colonel, les moyens du fort sont presque épuisés; avant de poursuivre une lutte qui est
désespérée et puisque vous m'avez deux fois parlé d'humanité pour ma garnison, je viens à vous pour vous demander si vous assurez la
sépulture à mes tués, les soins à mes blessés et un repos de 24 heures à ma garnison, repos qu'ils ont bien mérité. Dans ces conditions,
je cesse le combat" Réponse: "Capitaine d'Ardenne, vos conditions sont toutes acceptées. Le commandant de la division, le général Korner,
va arriver sur les lieux, il saura apprécier la conduite de votre ouvrage, vous avez été un ennemi loyal et chevaleresque. Que vos hommes se
préparent à sortir, leur sortie se fera en armes, vous pourrez aussi les voir défiler une dernière fois."Arrivée du Lt général Korner et de son
état major, nombreux officiers de toutes armes également. Le commandant, accompagné du colonel Rünge va saluer le Lt général Korner.
Ce dernier réclame l'épée du commandant qu'il faut faire prendre au bureau de tir. Le général fait une vigoureuse harangue aux soldats
allemands, qui viennent de plus en plus nombreux sur le mur de contrescarpe. Le discours se termine par un triple zieg-heil. Puis s'adressant
au commandant, il le félicite pour la défense de Neufchâteau et lui remet son épée, pour qu'elle l'accompagne en captivité. Nombreuses
prises de photos et de films par les assaillants. S'dressant au colonel Rünge, il lui dit que les honneurs militaires seront rendus à la garnison
à la sortie du fort. Deux haies d'honneur sont placées à la sortie et le défilé commence. Après avoir déposé les armes près de C3, les
hommes sont escortés dans les fermes de Warsage pour le repos promis. Par déférence, les soldats d'escorte remettent la bayonnette
au foureau.Le commandant est conduit au château Thys où il arrive vers 18h30. A 19h, départ vers Battice où le colonel qui ne connaît
pas le français emmène d'Ardenne et Lannoy comme interprètes.A Battice, le capitaine Guéry connait l'allemand et les officiers de
Neufchâteau n'ont pas à prendre la parole. Le colonel leur propose une trève jusqu'au lendemain 6 heures et demande la reddition pour
cette heure, il viendra prendre la réponse avec les mêmes officiers. D'Ardenne et Lannoy passent la nuit au château Thys à Dalhem, la
garnison toute entière dort dans les granges de la meunerie à Warsage. Le lendemain 22 mai 1940 à 6 heures, visite de Battice qui se
rend et accepte les conditions honorables qui lui sont proposées. A 14 heures, départ du cdb et du cne vers Maastricht où la garnison du
fort arrive pour être embarquée en chemin de fer
23/05/40
Arrivée à Meppen de la garnison de Neufchâteau
24/05/40
Départ pour Fullen-Veersen
26/05/40
Départ de Veersen. Les officiers sont séparés des gradés et des hommes
27/05/40
Arrivée des officiers à Colditz (Saxe) oflag IV C et départ pour Eishstatt
28/05/40
Arrivée à Eichstat, Bavière, ofloag VII B des officiers. Au cours de l'appel général des officier du camp, l'épée fut remise solennellement au
cdt d'Ardenne, prisonnier 890 par le commandant du camp ainsi que consigné à l'ordre du jour 250 du 19/09/40, article 8.


* source ; le journal ecrit en captivité du capitaine commandant D'Ardenne
toujours en ligne sur fortif.be
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  lio le Dim 13 Jan 2008, 9:45 am

super les photo pouce ainsi que les textes,mais c'est long mort de rir gri
avatar
lio
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 724
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  Goliath le Dim 13 Jan 2008, 10:31 am

Merci beaucoup Papacool pour ce récit très détaillé des combats du fort de Neufchateau. étoné gri pouce
Juste une question, je suppose que le Bloc P est pour "porte" et M pour "munitions", c'est ça ?
Si je me souviens bien, un défault principal des forts Belges était le manque de fossé diamant, qui
empêchait les débris et rocailles de tomber devant les crénaux de tir. Autrement merci aussi pour les très belles photos.
Celle de l'entrée avec l'impacte énorme est vraiment impressionante.
Les canons de 75 sous tourelle sont de quelles modèles ? Identiques au Français, c'est à dire 75 Modèle R32 (je ne pense pas 33) ?



goliath beret
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  glider82 le Dim 13 Jan 2008, 11:16 am

Merci papacool pour ce récit très détaillé^^. C'est rare d'avoir autant de précision lors des batailles.
Petite précision c'est quoi maison rosalie?
Merci pouce
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 1:59 pm

bonjour glider82 et Goliath , merci pour vos commentaire , je vais tacher d'y repondre le plus precisément possible pouce

le bloc P est un bloc qui ce trouve un peu a l'ecart du glaci , il servait de sortie en temps de guerre et sortie de secour , s'était une prise d'air et il possedait une cloche GFM , donc servait aussi de post d'observation direct , voir les photos sur ce lien
Code:
http://www.fortiff.be/ifb/index.php?p=266

le bloc M est le bloc mortier , trois mortiers de 81 , il est placé +- au centre du glaci

en ce qui concerne les fossé diamant , les seul ce trouvaient au bloc M justement , pour les autre , les ambrasure des FM et canons etait mise assez haute et n'on pas souffert (trop) soufert de ce manque

pour les conon de 75mm ils etaient de fabrication belge et avaient une portée de 11km , pour le type exacte , il faudra que je fasse des recherche , parceque là c'est une cole mort de rir gri

pour la maison "Rosalie" , c'est un peu pareil a la maison "du garde" a Tancremont et au moulin de "loverix" a eben emael si je ne me trompe pas , il sagissait de maison existante avant la construction des forts et qui faisait obstacle a la vue ou au tirs et devait etre detruite au moment de l'alerte réel en meme temps que les barraquement de temps de paix

voila j'espere que j'ai repondu a tous et eclairé vos lanterne idé gri

si il y a d'autre question , je suis toujours là quand il sagit de forts belge beret

a+
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  glider82 le Dim 13 Jan 2008, 2:11 pm

Ok merci beaucoup d'avoir répondu!
Je sens que les forts belges ne vont plus avoir de secrets pour nous...^^
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  Goliath le Dim 13 Jan 2008, 3:49 pm

Ah merci Papacool pour les précisions, j'était un peu à côté de la plaque.
En effet, tout les baraquements et constructions de temps de paix étaient rasés lors des combats
pour un meilleur champ de tir. Au fort du Hackenberg, seul la chapelle a été épargnée, jusqu'en en septembre 44
où un obus US tomba en plein dessus.
Ben 11 km...alors ils devaient être d'une conception similaire aux français, c'est à dire aux R32 (R=raccourci, sans R en casemate).
Beaucoup des armements étaient similaires avec une conception identique et concue ensemble, donc se ne serait pas étonnant.


goliath comandan
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  papacool le Dim 13 Jan 2008, 6:08 pm

Goliath a écrit:Ah merci Papacool pour les précisions, j'était un peu à côté de la plaque.
En effet, tout les baraquements et constructions de temps de paix étaient rasés lors des combats
pour un meilleur champ de tir. Au fort du Hackenberg, seul la chapelle a été épargnée, jusqu'en en septembre 44
où un obus US tomba en plein dessus.
Ben 11 km...alors ils devaient être d'une conception similaire aux français, c'est à dire aux R32 (R=raccourci, sans R en casemate).
Beaucoup des armements étaient similaires avec une conception identique et concue ensemble, donc se ne serait pas étonnant.

goliath comandan

oui en effet il ce ressemble fort , la diference , je pence ce situe surtout au niveaux de la forme du tablier de la tourelle , mais il on été fabriqué par la FN , maintenent qu'ils soient étudié sur base des canons français ne m'etonnerais pas , vu les partenaria anglo-franco-belge du moment oui gri

pour l'ennecdote sur les barraquement , a tancremont le seul batiment debout apres la bataille est la petite chapel St roch juste devant l'entrée , si je ne m'abuse , elle y est encore et intacte oui gri
avatar
papacool
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : belgique , hainaut
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fort de Aubin-Neufchateau

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum