Au nom de tout les miens de Martin Gray

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Myosis le Dim 09 Avr 2006, 7:51 pm

Voici un tres beau livre... j en suis qu au debut et c est a peine si je me nourrit encore Razz lol non s en deconne vraiment bien.

De la guerre, le petit Martin connaitra tout: les privations, les humiliations, la peur durant le temps passée au ghetto de Varsovie, l'horreur absolue des camps nazis a Treblinka, la fureur de vivre quand il s'échappera caché sous un camion, l'abattement et aussi le suprême courage quand il apprendra qu'il a perdu tout les siens...
Et puisqu'il faut bien vivre, il s'engagera ensuite dans l'armée rouge, puis partira au Etats-Unis...Enfin la paix reviendra. Martin reconstruira sa vie et connaitra le grand amour en la personne de Dina. C'est dans le sud de la France, par une éclatante journée d'été, que le destin le blessera a nouveau-à mort- en décimant ceux qui lui sont le plus cher.

Voici la préface.

Enfait se livre est écrit par Max Gallo qui raconte la vie de Gray...Dès les premières lignes j ai vraiment été touché par... la noblesse d'ame si on peu dire de Gallo: J'ai tenté d'écrire ce livre comme Martin Gray a conduit sa vie. Il n y a la aucun mérite. Il est facile de rumuer des mots, facile d'éprouver le malheur et la joie derrière une machine a écrire ; facile de revivre ce que d'autres on payé de leur sang.

Splandide...

Voila j'espere que je vous aurez aussi donner l'envie de lire ce livre...

Myosis.
avatar
Myosis
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  le petit pere PATTON le Dim 09 Avr 2006, 9:52 pm

mitraillette2 ca a la'air sympas beret
avatar
le petit pere PATTON
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 570
Localisation : quelque par dans le moteur d'un sherman ou d'un C-47,qui sait.
Date d'inscription : 12/10/2005

http://www.irotaro.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  cch IBT le Lun 10 Avr 2006, 10:54 am

le film tiré du bouquin est bien lui aussi

cch IBT
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : sarrebourg (57)
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Panzer5 le Lun 10 Avr 2006, 5:10 pm

C'est quoi le titre du film?
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  cch IBT le Lun 10 Avr 2006, 5:46 pm

panzer5 a écrit:C'est quoi le titre du film?

à ton avis? mort de rir gri mort de rir gri : "au nom de tous les miens"

cch IBT
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : sarrebourg (57)
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Panzer5 le Lun 10 Avr 2006, 5:56 pm

On sait jamais... mort de rir gri
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  cch IBT le Lun 10 Avr 2006, 6:01 pm

panzer5 a écrit:On sait jamais... mort de rir gri

c'est vrai mort de rir gri mort de rir gri

cch IBT
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : sarrebourg (57)
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Panzer5 le Lun 10 Avr 2006, 6:02 pm

Ben voui, genre Stalingrad = Ennemy at the Gates idé gri
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  cch IBT le Lun 10 Avr 2006, 6:10 pm

panzer5 a écrit:Ben voui, genre Stalingrad = Ennemy at the Gates idé gri

c'est clair que ça ne fait pas vraiment russe.......ni allemand d'ailleurs mort de rir gri mort de rir gri

cch IBT
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : sarrebourg (57)
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  le petit pere PATTON le Lun 10 Avr 2006, 8:16 pm

mitraillette2 lol mort de rir gri mort de rir gri
avatar
le petit pere PATTON
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 570
Localisation : quelque par dans le moteur d'un sherman ou d'un C-47,qui sait.
Date d'inscription : 12/10/2005

http://www.irotaro.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Ivy mike le Ven 14 Avr 2006, 10:47 pm

Oui ton résumé m'as donné envie de le lire mitraillette2

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  cch IBT le Lun 17 Avr 2006, 7:17 pm

le film "au nom de tous les miens" passe le jeudi 20 avril sur "Paris Premiere", chaine dispo sur le cable et le satellite

cch IBT
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : sarrebourg (57)
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Ivy mike le Ven 19 Mai 2006, 12:36 pm

Zut raté, je n'avais pas vu ton post c'est c**

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Slash le Mar 23 Déc 2008, 9:51 pm

Ce livre est très intéressant mais malheureusement, c'est un roman de Max Gallo avec plein de scènes inventées...

Quand j'ai lu le livre il y a 2 ans, je n'en savais rien mais je connaissais un peu l'histoire de Treblinka. Alors quand j'ai lu que Gray, arrivé à Treblinka en été 42, surnomme un SS du camp "Lalka" (surnom de Kurt Franz, commandant du camp qu'à partir de... mi 1943), je me suis posé des questions. C'est alors que j'ai pris part à des recherches qui m'ont fait connaitre la polémique de Gitta Sereny, paru dans le Sunday Times en 1983, qui remettait complètement en cause les dires de Max Gallo. Depuis, je me suis aperçu que Franz avait un moment été le second de Stangl... mais l'était-il en 42 ?

Il faut dire que c'est quand même extraordinaire que Gray s'échappe tour à tour :
1) du camp des sonderkommandos de Treblinka
2) du camp de Treblinka
3) du ghetto de Varsovie lors de son insurrection

Bref, ça en fait un parfait Forest Gump de la 2nde guerre mondiale ! j'espère que pour Babi Yar, il avait un mot d'excuse...

Pour redevenir sérieux, quelqu'un a-t-il à sa dispositon l'article de Gitta Sereny ?

Slash
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 4
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Baugnez44 le Mer 24 Déc 2008, 9:05 am

Non. J'avoue que j'aimerais beaucoup voir ce document.

Je sais que Pierre Vidal-Naquet avait aussi remis en cause l'histoire puis avait fini par admettre qu'elle était peut-être vraie.

Cependant, ce qui me surprend le plus dans toute cette histoire, c'est que Gray raconte qu'à un moment, il a travaillé dans le "camp du haut", c'est-à-dire qu'il devait s'occuper de vider les chambres à gaz et de transporter les cadavres vers les fosses.

Lors de son évasion, il est affecté au "camp du bas", c'est-à-dire là où les prisionniers étaient reçus à leur descente du train.

Or, il me semble, si j'en crois le livre de Gitta Sereny, que l'affectation d'un prisonnier au "camp du haut" était définitive et qu'il n'était pas possible d'en revenir. Mais je peux me tromper.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  eddy marz le Mer 24 Déc 2008, 9:26 am

Le récit de Martin Gray - passionnant à lire - n'a jamais réussi à convaincre totalement. Je suis personnellement très sceptique (mais cela n'engage que moi); beaucoup d'invraisemblances, beaucoup de détails qui auraient pus êtres pompés n'importe où et, surtout, personne qui se souvienne de lui. Pour preuve, Au nom de tous les Miens n'est jamais mentionné, conseillé, ou utilisé comme source dans aucune recherche historique digne de ce nom. Kurt Franz ("Lalke" et non "Lalka"), ex cuisinier et ex brûleur pendant l'action T4, fut envoyé à Belzec dés la création de ce 1er centre d'extermination de l'Aktion Reinhard. Ce n'est qu'au début septembre 1942 qu'il est muté par Christian Wirth à Treblinka pour y devenir l'adjoint de Franz Stangl. Les raisons de cette mutation étant bien entendu la gestion catastrophique du camp par Irmfried Eberl. Selon les témoignages des survivants, ainsi que des SS jugés après guerre, les probabilités qu'un Juif ayant travaillé dans le "camp du haut" (secteur d'extermination) ait pu ensuite travailler dans le camp du bas, et ainsi être en contact avec ceux qui ne savaient pas ce qui se tramait, sont nulles et absurdes. Les travailleurs du secteur d'extermination étaient systématiquement abattus à leur tour pour éviter toute fuite. Deux ou trois survécurent, dont Abraham Bomba, coiffeur chargé de couper les cheveux des victimes avant les gazages (interviewé dans SHOAH de Lanzmann), mais ce sont des exceptions.

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Baugnez44 le Mer 24 Déc 2008, 10:14 am

Je dois avouer que quand je l'ai lu la première fois, j'y ai cru vraiment. Il est vrai qu'à l'époque je devais avoir 16 ou 18 ans. J'ai entendu parler de la polémique quelque temps après mais sans m'y intéresser réellement.

Ce qui m'ennuie un peu avec tout cela, c'est que lorsque des personnes commencent à broder sur des questions comme la shoah en prétendant écrire une autobiographie, elles ouvrent de grandes portes dans lesquelles ne manqueront pas de s'engouffrer les négationnistes en entonnant l'air du "s'il a menti, tous les autres mentent aussi".

En l'occurence, Max Gallo (puisqu'il aurait avoué avoir imaginé cette partie du récit) aurait mieux fait de s'abstenir. Je pense que le vie de Martin Gray était suffisemment extraordinaire en soi sans qu'il faille y ajouter un épisode romancé sur un sujet aussi grave que Treblinka, sur lequel certains n'arrêteront malheureusement de lancer la controverse.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Stèle famille Gray

Message  alderome le Mer 21 Jan 2009, 10:46 pm

Les amateurs de cyclisme reconnaitront l'endroit, c'est en effectuant l'ascension du Tanneron, au départ de la Napoule en direction du village de Tanneron avant de descendre sur le lac de Saint-Gratien, qu'il y a une stèle rappelant le décès de l'épouse de Gray dans un incendie de forêt.

A.S.
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  thex le Mer 29 Avr 2009, 4:39 pm

étoné gri étoné gri Je suis bouche bé et renverser de savoir qu'il a des mensonges ( s'il y a réelement ). Je l'ai lu 3 fois tellement je l'ai adoré. Je trouve ça scandaleux de modifier des récits pareils. qu'est ce qu'il aurait de faut dans le livre ?
avatar
thex
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 150
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Date de naissance ?

Message  Yves92 le Dim 18 Avr 2010, 9:21 pm

Martin Gray a écrit (page288 du livre) qu’il aurait eu très exactement 19 ans le 27 avril 1945, date de son entrée à Berlin avec l’Armée Rouge, le jour de son anniversaire. Il serait donc né le 27 avril 1926. Mais ce n’est pourtant pas ce qu’il indique lui-même sur son site officiel (http://www.martin-gray.fr/fr/Biographie/index.htm), où il donne une date de naissance le 27 avril 1922...

Cet écart (de 4 ans) entre ces deux versions me gêne énormément car il contribue à jeter pour moi un trouble total sur la vérité de tout ce qu’il a réellement pu vivre de ce que son livre relate.

Yves92
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 7
Age : 41
Localisation : Montrouge
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Die korsischen Panzer le Lun 19 Avr 2010, 1:55 am

Yves92 a écrit:Martin Gray a écrit (page288 du livre) qu’il aurait eu très exactement 19 ans le 27 avril 1945, date de son entrée à Berlin avec l’Armée Rouge, le jour de son anniversaire. Il serait donc né le 27 avril 1926. Mais ce n’est pourtant pas ce qu’il indique lui-même sur son site officiel (http://www.martin-gray.fr/fr/Biographie/index.htm), où il donne une date de naissance le 27 avril 1922...

Cet écart (de 4 ans) entre ces deux versions me gêne énormément car il contribue à jeter pour moi un trouble total sur la vérité de tout ce qu’il a réellement pu vivre de ce que son livre relate.

Bonsoir Yves92,

Dans un premier temps, je te demanderai d'aller te présenter dans le forum prévu à cet effet, comme stipulé dans le reglement.

Pour ce présenter:
=> http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/presentation-des-nouveaux-membres-f1/

Je t'invite à aller (re?) lire le réglement du forum:
=> http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/reglements-du-forum-f24/reglement-du-forum-mise-a-jour-29-mai-2009-t8533.htm


Ensuite,

J'ai fait le ménage. A savoir 4 réponces à la suite, pour dire la même chose peut être considéré comme du flood. Il est interdit de flooder sur le forum (cf reglement du forum), merci de faire plus attention.

Mais ce nombre de messages intempestifs serait dû apparement à une difficultée à mettre en page à un copié/collé venant d'un autre forum (différentes polices, différentes tailles de polices, capture d'une pub..). SI tel est le cas, Il est impératif de citer ses sources!


DKP, équipe modo

_________________
"A Munich, nous avions le choix entre la honte et la guerre, nous avons choisi la honte et nous allons avoir la guerre."
W. Churchill

=> /!\ Reglement du Forum. /!\

=> /!\ Charte du Forum Achats Ventes. /!\
avatar
Die korsischen Panzer
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 865
Localisation : par là..
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Désolé pour ces dérangements

Message  Yves92 le Mer 28 Avr 2010, 6:54 am

Bien noté les remarques du modérateur. Je dois dire que ce copier-coller problématique était un copier-coller d'un message dont j'étais l'auteur, mais que je ne suis parvenu à faire apparaître de façon lisible sur le forum qu'après 3 tentatives ratées... Sincèrement désolé. Merci de votre compréhension et des réponses que les uns ou les autres voudront bien apporter à la question qui me préoccupe concernant Martin Gray.

Yves92
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 7
Age : 41
Localisation : Montrouge
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  HURudel le Mer 28 Avr 2010, 9:26 pm

J'ai lu ce livre il y a longtemps, et je me rappelle qu'il m'avais plus, sauf le final qui m'a donné une drôle d'impression, tout le bouquin sur sa première famille et un bref résumé sur sa 2em vie, même si l'intention était bonne de montrer l'acharnement du sort, j'aurai trouvé mieux de dissocier la fin du livre.

C'est vrai que les rescapés gardent des cicatrices (on ne vole pas le pain du mourant qui devient une bouche inutile, on nourri la vie)
André Malraux a écrit:Avec ceux qui sont morts dans les caves sans avoir parlé, comme toi; et même, ce qui est peut-être plus atroce, en ayant parlé

La plupart des survivants de toutes d'atrocités préfère rester muets, plutôt que de parler devant un mur d'incompréhension.
avatar
HURudel
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 155
Age : 55
Localisation : Ste Hélène
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

martin Gray

Message  Invité le Lun 17 Mai 2010, 1:34 pm

Sujet: Re: Martin Gray Aujourd'hui à 1:32 pm


concernant Martin Gray, je pense qu'i faut prendre ses pseudos récits avec prudence, Gitta Sereny a mis en cause sa présence en camp de concentration, il s'est mal défendu en mettant en cause Gallo;
ne ferait il pas partie de ces profiteurs qui exploitent la mémoire et la souffrance des déportés?




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  vilak le Lun 26 Juil 2010, 4:32 pm

eddy marz a écrit:Le récit de Martin Gray - passionnant à lire - n'a jamais réussi à convaincre totalement. Je suis personnellement très sceptique (mais cela n'engage que moi); beaucoup d'invraisemblances, beaucoup de détails qui auraient pus êtres pompés n'importe où et, surtout, personne qui se souvienne de lui. Pour preuve, Au nom de tous les Miens n'est jamais mentionné, conseillé, ou utilisé comme source dans aucune recherche historique digne de ce nom. Kurt Franz ("Lalke" et non "Lalka"), ex cuisinier et ex brûleur pendant l'action T4, fut envoyé à Belzec dés la création de ce 1er centre d'extermination de l'Aktion Reinhard. Ce n'est qu'au début septembre 1942 qu'il est muté par Christian Wirth à Treblinka pour y devenir l'adjoint de Franz Stangl. Les raisons de cette mutation étant bien entendu la gestion catastrophique du camp par Irmfried Eberl. Selon les témoignages des survivants, ainsi que des SS jugés après guerre, les probabilités qu'un Juif ayant travaillé dans le "camp du haut" (secteur d'extermination) ait pu ensuite travailler dans le camp du bas, et ainsi être en contact avec ceux qui ne savaient pas ce qui se tramait, sont nulles et absurdes. Les travailleurs du secteur d'extermination étaient systématiquement abattus à leur tour pour éviter toute fuite. Deux ou trois survécurent, dont Abraham Bomba, coiffeur chargé de couper les cheveux des victimes avant les gazages (interviewé dans SHOAH de Lanzmann), mais ce sont des exceptions.

Eddy


bonjour à tous, je viens de m'inscrire et c'est mon premier message (outre ma présentation dans la section pourvu à cet effet).

Eddy, tout d'abord bravo et merci pour toutes ces infos que vous nous donnez et je désolé que mon premier message soit pour vous contredire, vous qui en savez bien plus que moi.
A vrai dire, je ne vais pas vraiment vous contredire mais plutot "chipoter" on pourrais dire.

D'apèrs tout ce que j'ai lu, dans la premiere configuration du camp, la coupe des cheveux des femmes se passait à l'entrée de la chambre à gaz (elle aura lieu par la suite dans les barraques de déshabillage du camp 1).
Or, dans le cerveaux des SS, la chambre à gaz etait LA jonction entre le camp 1 et le camp 2, une sorte de no man's land, de point batard entre les deux.
L'etre vivant y entrait par le camp 1 et le cadavre qui en resortait était "vomi" dans le camp 2.
De ce point de vue, on peut dire que l'entrée le couloir de la batisse ou se trouvait les chambre à gaz n'etait pas compris dans le camp 2.
Cet endroit n'avait aucun accès visuel sur le camp 2 et il était consideré, de même que le chemin du ciel, comme faisant partie du premier camp et c'est pour cela que les coiffeurs pouvaient retourner "en bas". Pour les SS, ils n'avaient pas penetré "en haut" et, n'ayant rien pu en voir, les coiffeurs n'etaient pas devenu ces temoins genant tant redoutés.
Maintenant, ne me souvenant pas bien de tout ce que Bomba a dit, il se peut qu'en effet après il ai été transferé au camp 2 (mais alors ca serait pour servir à enterrer/bruler les cadavres, pas pour couper les cheveux) mais je suis certain que les coiffeurs venaient du camp 1 et que, "techniquement parlant", ils n'ont jamais mis les pieds sur le camp 2.
Etes-vous d'accord Eddy?

Donc si vraiment Martin gray a été porteur de cadavre au camp 2, je pense qu'il y a très peu de chances qu'il ai pu s'en echapper. Dans les premiers mois du camp, les SS n'avait pas enregistré les noms des travailleurs prisonniers et si par un coup de chance, Gray a pu sortir du camp 2, il n'aurait eu aucun mal a intégrer anonymement la foule des esclaves du camp 1.
avatar
vilak
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 241
Age : 43
Localisation : Nîmes, France
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au nom de tout les miens de Martin Gray

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum