prétexte à la guerre

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prétexte à la guerre

Message  bigot44 le Jeu 24 Jan 2008, 9:04 am

un ptit résumé, que j'avais fait dans l'idée de faire un site web.


L'attaque du poste radio de Gleiwitz
31 août 1939





Le différent entre l'Allemagne hitlérienne et le gouvernement polonais concernant Dantzig, se conclua par l'entrée en guerre du IIIème Reich contre la Pologne, le 1er septembre 1939. Hitler a porté la responsabilité sur la Pologne pour le déclenchement du conflit. En fait, ce sont les Allemands qui ont lancé la guerre, grâce à l'opération "Himmler".




Organisation du complot

Hitler a décidé la guerre pour le 1er septembre 1939. Pour justifier l'agression, il a besoin d'un prétexte. La SS va l'aider à le trouver.
Les services d'Heinrich Himmler (chef de la SS) sont sollicités pour réaliser le coup de main. Son second, Reinhard Heydrich (chef du service de sécurité nazi), est chargé de confier une mission de commando à ses troupes. Il est prévenu début août du but de l'opération.
Il s'agit d'attaquer le poste radio de Gleiwitz (situé en Silésie), à la frontière germano-polonaise. Il faut faire croire que l'assaut est mené par des troupes polonaises. D'ailleurs, des cadavres seront nécessaires pour laisser des traces de l'opération.



Préparatifs

Les hommes d'Heydrich se mettent au travail : repérage du poste, installation du matériel. Les services secrets allemands (Abwher) fournissent des uniformes polonais aux SS du commando.
Quant à la GESTAPO, elle fournit des cadavres qui seront revêtus de l'uniforme polonais pour laisser des preuves de l'agression. Ces cadavres sont des hommes du camp de concentration d'Orianenburg (à qui on aura fait des injections mortels). Heydrich décida qu'un seul de ces cadavres suffira (surnommé pour l'opération "boîtes de conserve").
Deux commandos sont prévus :


  • le premier simulera des combats près du poste frontière de Hochlinden,
  • le second attaquera le poste radio : c'est l'opération la plus importante, car un message radio doit être diffusé en polonais pour prouver la provocation.




L'opération "Himmler"
Ce 31 août 1939, Hitler décide que le conflit est pour le lendemain, après avoir annulé plusieurs fois la date. Reinhard Heydrich donne l'ordre en début d'après midi de lancer l'opération. La SS a carte blanche et peut éliminer tout obstacle sur sa route.
19h30 : deux voitures (comportant 8 SS déguisés en soldats polonais) se garent non loin de la station. Les membres du commando assomment les gardes. Le commutateur pour diffuser sur une grande zone le message radio, n'est pas trouvé. Le message est lancé quand même mais sur la zone régionale. Des coups de feu sont tirés, un cadavre laissé sur place.



La presse allemande le matin du 1er septembre annonce que le poste radio fut attaqué, donnant prétexte à un geste de "légitime défense" de la part de l'Allemagne nazie. Mais à 04h45, Hitler avait déjà donné l'ordre à l'Armée d'attaquer et d'envahir la Pologne.

sources : les mensonges de la seconde guerre mondiale (P. Faverjon)
www.1939-45.org/articles/gleiwitz.htm
avatar
bigot44
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 14
Age : 44
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/12/2005

http://les-nouvelles-du-front.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  lio le Jeu 24 Jan 2008, 9:32 am

merci pouce
avatar
lio
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 724
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  adriano76 le Jeu 24 Jan 2008, 2:51 pm

merci !!!
avatar
adriano76
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 408
Age : 23
Localisation : Seine-Maritime
Date d'inscription : 31/03/2007

http://militaria-allemand-ww2.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Tankiste44 le Jeu 24 Jan 2008, 3:18 pm

Merci beaucoup, une periode de la guerre que j'ignorais, mais utiliser des cadavres polonais... c'est cruel ! enérvé comme tout les nazis !

Tankiste44
avatar
Tankiste44
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 484
Age : 24
Date d'inscription : 20/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  greytwo le Jeu 24 Jan 2008, 3:29 pm

Interessant ce post !
Je ne savais pas qu'un tel pretexte avait été inventé par l'Allemagne, je pensais qu'il avaient tout simplement attaqués sans raison...

Qu'en est il pour les autres nations attaquées ?

En tout cas merci pour ce post pouce
avatar
greytwo
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1641
Age : 24
Localisation : France-Cholet (49)
Date d'inscription : 26/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Invité le Dim 03 Fév 2008, 7:10 am

Bonjour,
greytwo a écrit:Interessant ce post !
Je ne savais pas qu'un tel pretexte avait été inventé par l'Allemagne, je pensais qu'il avaient tout simplement attaqués sans raison...
Mais ils en avaient des raisons, et, vu d'un point de vue nazi, des bonnes :
- Recuperer Danzig et le corridor, mettant fin a l'isolement de la Prusse orientale.
- Eliminer la Pologne et demarrer ainsi la conquete du Lebensraum.
- Se rapprocher geographiquement de l'URSS pour faciliter l'etape suivante.
- Forcer l'Angleterre et la France a entrer en guerre.

Quand aux pretextes, il y en eu surtout deux :
- Les "exactions" commises contre les minorites allemandes du couloir de Danzig par les Polonais, pur mensonge mais qui en impressionna plus d'un.
- Les "agressions" commises par l'armee polonaise sur les frontieres, pur mensonge aussi, destines a montrer que la Pologne avait une attitude "belliqueuse" vis-a-vis du Reich.
L'attaque du poste radio de Gleiwitz fut, en quelque sorte, la cerise sur le gateau.

Greytwo, Hitler n'a jamais attaque sans raison. Il en inventait pour la galerie (Pretextes) mais en avait en fait d'autres, parfois connues de lui seul.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Invité le Dim 03 Fév 2008, 11:53 am

Daniel Laurent a écrit:
- Forcer l'Angleterre et la France a entrer en guerre.
Pourquoi forcer ces deux pays à entrer en guerre?
Hitler ne se serait-il pas contenté d'un nouveau Munich après l'écrasement de la Pologne?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Invité le Dim 03 Fév 2008, 12:23 pm

Bonjour,
LSR a écrit:Pourquoi forcer ces deux pays à entrer en guerre?
Hitler ne se serait-il pas contenté d'un nouveau Munich après l'écrasement de la Pologne?
Non, il lui fallait casser l'epee de la France puis faire reculer les Britanniques du continent afin d'avoir les main libres a l'Est.
Le nouveau Munich, il l'aurait bien pris, mais apres (Ou pendant) Dunkerque.

C'est en (Presque) clair dans "Mein Kampf" :

"Autant nous sommes tous aujourd'hui convaincus de la nécessité d'un règlement de comptes avec la France, autant demeurerait-il inefficace pour nous dans son ensemble, si nos buts de politique extérieure se bornaient à cela. On ne saurait l'interpréter que comme une couverture de nos arrières pour l'extension en Europe de notre habitat. Car nous ne saurions résoudre cette question par l'acquisition de colonies, mais exclusivement par l'acquisition d'un territoire de peuplement qui accroisse la superficie même de notre mère-patrie."
Pages 336-337

"Tant que l'éternel conflit mettant aux prises l'Allemagne et la France consistera dans une défensive allemande contre l'agression française, il n'interviendra jamais de décision, mais l'Allemagne perdra de siècle en siècle de nouvelles positions."
Page 346

"C'est seulement lorsque ceci sera bien compris en Allemagne, quand on ne laissera plus la volonté de vivre de la nation s'égarer dans une défense purement passive, mais qu'on rassemblera toute notre énergie pour une explication définitive avec la France, et pour cette lutte décisive, qu'on jettera dans la balance les objectifs essentiels de la nation allemande, c'est alors seulement qu'on pourra mettre un terme à la lutte interminable et essentiellement stérile qui nous oppose à la France ; mais à condition que l'Allemagne ne voie dans l'anéantissement de la France qu'un moyen de donner enfin à notre peuple, sur un autre théâtre, toute l'extension dont il est capable."
Page 347
Passage souligne par moi.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  greytwo le Dim 03 Fév 2008, 2:33 pm

Daniel Laurent a écrit:Greytwo, Hitler n'a jamais attaque sans raison. Il en inventait pour la galerie (Pretextes) mais en avait en fait d'autres, parfois connues de lui seul.

Bonjour,
merci pour ta réponse Daniel !
En faite, je me suis trompé de mot, en effet on peut être certain que Hitler, comme tout bon stratège ou tout simplement comme tout chef militaire, n'attaque pas un pays sans raison. Car ça serait un peu bête d'attaquer un pays comme ça sachant que cette attaque pourrait couter pas mal de pertes !
En faite, je voulais dire "pretexte", je ne pensais pas que Hitler s'était embêté à trouver un quelconque pretexte pour attaquer la Pologne...

Et donc, je voudrais savoir comment cela c'est passé avec les autres nations ?
Par exemple, en ce qui concèrne l'URSS, on peut penser que Hitler a attaqué la Russie vu qu'il comptait exterminer toutes traces du Bolchévisme.
Dans ce cas, pourquoi avoir établie le pacte Germano-soviétique ?
Pour s'assurer la tranquillitée vis à vis de Staline ?
Ce qui est sûr, c'est que cette trahison de la part d'Hitler lui a été fatale.

Merci à tous et à bientôt !
avatar
greytwo
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1641
Age : 24
Localisation : France-Cholet (49)
Date d'inscription : 26/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Narduccio le Dim 03 Fév 2008, 2:37 pm

Daniel Laurent a écrit:- Les "exactions" commises contre les minorités allemandes du couloir de Danzig par les Polonais, pur mensonge mais qui en impressionna plus d'un.

En fait, il y avait des provocateurs dans la population allemande dans les territoires polonais. Ces provocateurs organisaient des manifestations et des incidents. Les policiers polonais mettaient en prison les meneurs et les nazis dénonçaient l'injustice qu'on leur faisaient.
Si les polonais avaient laissé faire, le résultat aurait été le même parce que le but était à terme d'obtenir que ces terres redeviennent allemande. Il suffit d'une poignée d'agitateur pour foutre un beau bordel, les exemples modernes ne manquent pas ....

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4663
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Ming le Dim 03 Fév 2008, 4:23 pm

Il y a l'oubli d'un personnage très important qui n'est pas l'initiateur de cette opération, mais bien l'exécutant de l'opération mentionnée ci-dessus.

Si tout s'est à peu près déroulé comme Bigot le précise, l'exécutant en question s'appelle Alfred Naujocks et c'est lui mène le commando qui attaque le poste radio de Gleiwitz.
Cet officier mérite à lui-même un petit (euh...) paragraphe :

Comme certains nazis, Naujocks est avant tout un type assez médiocre qui dans la vie civile connaît des difficultés et qui, une fois engagé au service de la SS puis du SD tuera sur ordre sans se poser de questions, surtout quand il s'agit de personnes qui lui sont inconnues.

A 17 ans, par deux fois il se fait licencier, rend responsable les communistes, et rejoint le NSDAP. Après un mariage raté, il fricote avec différentes femmes, devient chauffeur pour le compte des SS avant de rentrer au SD ou il gravit les échelons et devient rapidement le clerc d'Heydrich. Il se fait remarquer, sa première mission, accompagné d'un ami du nom de Werner Goettsch, consiste à assassiner Otto Strasser. Mais l'opération échoue et au retour ils subissent l'ire de Heydrich.
En février 1935 et sur ordre du boucher de Prague (Heydrich) il a été envoyé dans le cadre d'une mission spéciale en Téchcoslovaquie s'occuper d'un opérateur radio et de son poste qui diffuse de la propagande anti-nazie. Naujocks, avec le concours de Goettsch s'en occupe. L'opérateur est abattu et le poste détruit. Cependant, Heydrich souhaitait récupérer l'opérateur vivant, et suite à l'impair qui s'est produit, Naujocks est mis temporairement en disgrace. C'est ce qui fait qu'il entre dans un nouveau département qui ne se nomme pas encore Amt VI, et parcourt l'Europe en travaillant pour le SD avant de s'établir à Berlin ou sa principale occupation est d'aider à organiser les activités d'espionnage à l'étranger.
En 1937, il est transféré dans une nouvelle section qui vise à opérer le même genre de coups que celui qu'il exécuté en 1935, mais cette fois-ci pour 3 contrées : la Tchécoslovaquie, l'Autriche et la Sarre. L'année suivante, il est nommé Sturmbannfürher et devient chef d'un département qui s'occupe de l'Europe sud-est.
Au début 1939, une autre mission lui est confiée : Heydrich lui demande de liquider un responsable du département propagande, ce que Naujocks refuse car c'est un ami. Heydrich éclate d'une violente colère avant de lui proposer de prendre la tête d'un laboratoire de production de bactéries destinées à empoisonner leurs victimes. Mais Naujocks refuse, même pour l'assassin sans foi ni loi qu'il est (car il tue sans scrupules et presque sur commande) le procédé employé le dégoute.
C'est le 10 août 1939 qu'Heydrich lui demande de planifier et d'exécuter l'incident de Gleiwitz. Ceci fait, il est presqu'aussitôt appelé pour un autre coup de main, connut sous le nom d'incident de Venlo, ou deux officiers du SIS (MI6, services secrets britanniques) sont capturés, opération dans laquelle il a un rôle maître.
A la fin 1939, il est transféré dans un département dont l'objet est de ruiner l'économie britannique, principalement par la production de fausses livres Sterling. Mais il semble que les compétences demandées soient au delà de celles de Naujocks, qui est envoyé en Hollande ou il s'occupe de trouver une couverture pour ses activités d'espionnage. Il en profite au passage pour vendre à prix d'or des laisser-passer aux cadres juifs à qui appartenaient la société qui passe sous son contrôle pour leurrer l'adversaire.
Seulement ça ne se passe pas comme prévu, son principal associé dans cette histoire (en fait l'initiateur de ce trafic) est arrêté. C'est un crime grave aux yeux des nazis et Naujocks simule une dépression, ce qui ne l'empêche pas pour autant d'être accusé de complicité et de se voir par la suite dégradé et intégré dans un régiment SS qui combat sur le front Est.
A ce moment, son estomac commença à lui causer des soucis lorsqu'il se rendit compte que les russes étaient plus déterminés qu'il ne le pensait (en clair, il a eu la trouille !) et se débrouille pour se faire porter malade et échapper à la bataille. En mai 1942, il réussit à se faire déclarer inapte au service actif, rentre en contact avec Heydrich qui l'envoie en Belgique pour enquêter sur le marché noir belge. Cette activité est interrompue de temps à autres pour des missions d'espionnage, de propagande ou de sabotage au Danemark et en Yougoslavie. Quand il revient en Belgique, c'est pour se trouver indésirable auprès de la Wehrmacht, car au cours de son enquête sur le marché noir, il a au passage arrêté la maîtresse d'un officier supérieur, le général Falkenhausen. Les soldats lui reproche d'être déclaré invalide et inapte, mais pas suffisamment pour ne pas faire son sale boulot.
C'est à peu près à cette époque qu'il comprend que le vent a définitivement tourné. La Belgique n'est pas sûre pour lui y compris au sein des forces allemandes, son protecteur, Heydrich est mort à la suite de l'action de Kubis et Gabcik, les deux agents tchèques du SOE envoyés pour l'assassiner et les alliés ont débarqué et leur avance est rapide. Il est grand temps pour lui de changer de camp et c'est ce qu'il s'efforce de faire.
C'est à Vienne qu'il trouve refuge ou il va faire office d'agent de liaison entre un groupe d'opposition autrichien et les alliés. Il finit par se faire arrêter par les forces américaines en France.
C'est de cette manière qu'il est capturé puis ensuite envoyé derechef au camp 020 du MI5 (contre espionnage britannique) ou il est longuement cuisiné et ou ses dépositions sont consignés sur le papier.
L'officier en charge de son interrogatoire fit le commentaire suivant : "il a exactement tout du gangster. Il a parlé de ses activités avec fierté, contemplé l'équipe d'officiers chargée de son interrogatoire avec sardonisme et les secrétaires avec un oeil lubrique, jusqu'à ce que le commandant le remette brutalement en place. Vers la fin de sa détention il a commencé à se faire l'avocat du diable, et en plus d'une occasion a fait remarquer que lui seul parmi tous les prisonniers, était méprisé par le commandant".
Il semblerait qu'il ait été ensuite renvoyé chez les américains ou il finit par prendre la clé des champs et échappe à toute condamnation. Il a peut-êttre vécu à Hambourg, et la date de son décès n'est pas totalement certaine.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Invité le Lun 04 Fév 2008, 11:26 am

Bonjour,
greytwo a écrit:Et donc, je voudrais savoir comment cela c'est passé avec les autres nations ?
Par exemple, en ce qui concèrne l'URSS, on peut penser que Hitler a attaqué la Russie vu qu'il comptait exterminer toutes traces du Bolchévisme.
Dans ce cas, pourquoi avoir établie le pacte Germano-soviétique ?
Pour s'assurer la tranquillitée vis à vis de Staline ?
Ce qui est sûr, c'est que cette trahison de la part d'Hitler lui a été fatale.
Sujet tres interessant mais trop HS ici.
Il doit exister un fil sur le Pacte Germano-sovietique, trouves-le et parlons en la-bas.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  greytwo le Mar 05 Fév 2008, 9:03 pm

Pas de problème Daniel, je vais essayé de trouver ce sujet, si tu le vois fais moi signe ;)
avatar
greytwo
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1641
Age : 24
Localisation : France-Cholet (49)
Date d'inscription : 26/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Rainer le Jeu 15 Jan 2009, 1:46 am

Ming a écrit:
En 1937, il est transféré dans une nouvelle section qui vise à opérer le même genre de coups que celui qu'il exécuté en 1935, mais cette fois-ci pour 3 contrées : la Tchécoslovaquie, l'Autriche et la Sarre.
La Sarre était allemande en 1937.


Dernière édition par Rainer le Jeu 15 Jan 2009, 10:13 am, édité 1 fois

Rainer
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 68
Localisation : D/B
Date d'inscription : 15/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Ming le Jeu 15 Jan 2009, 9:50 am

Il y a une Sarre allemande mais aussi française : Sarreguemines comme son nom l'indique est situé en France et n'était pas allemande en 1937. Ce n'est ni plus ni moins que ce qu'on appelle la Moselle en France.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Rainer le Jeu 15 Jan 2009, 10:30 am

la Saare n'a rien avoir avec la Moselle:
http://en.wikipedia.org/wiki/Sarre_(d%C3%A9partement)
http://en.wikipedia.org/wiki/Saar_(protectorate)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sarre_(Land)
http://de.wikipedia.org/wiki/Landkreis_Saargem%C3%BCnd

Rainer
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 68
Localisation : D/B
Date d'inscription : 15/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Ming le Jeu 15 Jan 2009, 10:58 am

Le fait est qu'elle coule à la frontière entre L'Allemagne et la France, d'ou le nom de plusieurs villes ou villages français qui en sont dérivés, puisqu'il s'agit d'un fleuve. Quant au fait de savoir si cela n'a rien à voir avec la France, je te suggère de t'adresser à ma mère (!) qui est née dans cette région et qui la connaît particulièrement bien, puisque qu'elle est frontalière. Je réitère donc ce que j'ai dit il existe une Sarre française.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Rainer le Jeu 15 Jan 2009, 11:39 am

la Sarre n'est pas une fleuve et je suis d'accord qu'elle coule en France et en Allemagne pour se jeter dans la Moselle.
En 37 Hitler avait peu d'intérêt pour l'Alsace et la Lorraine. Après le referendum de 35 la Sarre était redevenu allemande. A l'époque , on employait le mot "Saar" pour Saarland
http://www.liederlexikon.de/lieder/deutsch_ist_die_saar/
La Sarre française était un département jusqu'à la chute de Napoléon.

Rainer
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 68
Localisation : D/B
Date d'inscription : 15/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Ming le Jeu 15 Jan 2009, 12:13 pm

Rainer a écrit:la Sarre n'est pas une fleuve et je suis d'accord qu'elle coule en France et en Allemagne pour se jeter dans la Moselle.
En 37 Hitler avait peu d'intérêt pour l'Alsace et la Lorraine. Après le referendum de 35 la Sarre était redevenu allemande. A l'époque , on employait le mot "Saar" pour Saarland
http://www.liederlexikon.de/lieder/deutsch_ist_die_saar/
La Sarre française était un département jusqu'à la chute de Napoléon.

Effectivement ce n'est pas un fleuve, mais qualifier de rivière un cours d'eau pareil c'est quelque peu exagéré. Cela dit qu'Hitler ait ou non d'intérêt par rapport à l'Alsace Lorraine, Naujocks y a effectué des opérations. Ce n'est pas moi qui le dit mais le MI-5, qui l'a débriefé lorsqu'il a été capturé et interné pendant quelques semaines au camp 020.
L'idiome local veut que la Moselle soit considérée comme étant la Sarre française.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Rainer le Ven 16 Jan 2009, 12:20 am

je me suis amusé de chercher la Sarre française dans l'internet, le résultat:
http://www.google.fr/search?hl=de&safe=off&q=+la+Sarre+fran%C3%A7aise&btnG=Suche
On parle toujours de la Saar dans le sens de Saar(région en Allemagne) ou de Saarland. Et je n'ai jamais entendu parler que la Moselle est la Sarre française. Dans l'internet je n'ai pas trouvé cette expression.
Hitler cherchait d'abord la guerre a l'est pour trouver le "Lebensraum" nécessaire décrit dans "Mein Krampf".

Rainer
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 68
Localisation : D/B
Date d'inscription : 15/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Ming le Ven 16 Jan 2009, 12:36 am

Rainer a écrit:je me suis amusé de chercher la Sarre française dans l'internet, le résultat:
http://www.google.fr/search?hl=de&safe=off&q=+la+Sarre+fran%C3%A7aise&btnG=Suche
On parle toujours de la Saar dans le sens de Saar(région en Allemagne) ou de Saarland. Et je n'ai jamais entendu parler que la Moselle est la Sarre française. Dans l'internet je n'ai pas trouvé cette expression.
Hitler cherchait d'abord la guerre a l'est pour trouver le "Lebensraum" nécessaire décrit dans "Mein Krampf".

La famille du côté de ma mère est lorraine depuis plusieurs générations et j'ai toujours entendu l'expression Sarre française venant de ma mère et de ma grand-mère qui parlent toutes deux le patois local. De même que mon oncle, mes cousins et cousines lorraines qui résident tous dans les environs de Sarreguemines.
Pour le reste je te conseille de te référer à l'excellent ouvrage du PRO autrement Public Record Office (donc les archives britanniques) relatif aux interrogatoires de Naujocks, intitulé Camp O20. Ce sont ses propres interrogatoires qui sont retranscris, menés par le Lieutenant-Colonel R.W.G. Stephens et ses subordonnés. C'est un peu plus sérieux historiquement parlant que Mein Kampf. D'autre part, je ne vois pas le lien avec le lebensraum ici. Naujocks a mené ou participé à différentes opérations, à Venlo, en Pologne pour le déclenchement de la guerre, etc. Il n'a pas été spécifiquement affecté sur un seul front.
Maintenant ma fonction d'admin est également de te signaler que le HS commence à devenir long, aussi il serait souhaitable que cet exercice de style s'arrête ici. Merci de ta compréhension.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Rainer le Ven 16 Jan 2009, 1:20 am

le sujet est: Le front de l'Est, prétexte à la guerre. Hitler était très surpris de la déclaration de guerre de la France et de la Grande-Bretagne. D'ailleurs Fall Gelb a été élaboré après le refus de l'offre de paix(discours d'Hitler du 6. octobre 1939) par la France et la Grande-Bretagne.
Je connais le role de Alfred Naujocks. Dans des forum d'extrème droite, il est considéré comme menteur à cause de Gleiwitz. Possédant "Auszug aus dem Weissbuch zum Kriegsausbruch" du Ministère des Affaires Etrangères allemande de décembre 1939(ou Die 100 wichtigsten Dokumente, ce livres est dans une de mes armoires), l'attaque à Gleiwitz a eu lieu.
Je ne vois pas ce que Naujocks a fait pour que "la Sarre française" revienne à l'Allemagne. Ce qui concerne Venlo, je crois que c'était plutôt Schellenberg qui était responsable.
HS=?

Rainer
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 68
Localisation : D/B
Date d'inscription : 15/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Ming le Ven 16 Jan 2009, 2:16 am

Naujocks a agit sur ordres de Schellenberg lors de l'affaire de Venlo, il est exact que Schellenberg a eu le beau rôle mais Naujocks y était. Stephens mentionne ceci : "The notorious Venlo incident which ended in the kidnapping of the british intelligence officers Stevens and Best provided a further scope for Naujocks undoubted talent for violence. He was principal in that affair and won much merit for its resounding success".

Je devrais également pouvoir te citer un paragraphe d'After the Battle dont un important article est consacré à cette affaire qui a empoisonné le SIS (MI-6) et remis en cause ses compétences, qui figure également sous une autre forme dans un volumineux ouvrage consacré à l'histoire du SIS par un des plus hauts fonctionnaires de ce service britannique. Naujocks n'avait pas l'aura dont bénéficait alors Schellenberg, d'autre part il s'était déjà fait reprocher au moins par deux fois sa conduite directement par Heydrich. Ceci explique probablement la raison pour laquelle Naujocks est passé au troisième rang, faisant figure d'homme de main un peu à la manière d'un G-men.

Les forums d'extrême droite ne constituent pas une référence historique solide -quand on voit la manière dont ils considèrent la shoah pour certains d'entre-eux pour ne citer que ce pan de l'histoire de la 2GM, il est difficile de les considérer comme étant objectifs-. Cependant, menteur, je laisse le bénéfice du doute, couard et opportuniste -au moins- c'est une certitude. Stephens juge très durement Naujocks et le dépeint comme un individu qui se rapproche beaucoup plus de la pègre de bas étage que d'un officier.

Pour terminer, si toutes les opérations programmées ou prévues aboutissaient cela tiendrait du miracle et c'est encore plus vrai lorsque c'est du domaine des services secrets ou opérations clandestines. Je recite Stephens : "In 1937 he was transferred to a new section plotting mischief against the Saar". Comme tu l'as toi-même déclaré en 1937 la Sarre allemande était devenue allemande, en conséquence de quoi je crois qu'il ne peut s'agir que du côté français, vraisemblablement avec une mission d'intoxication ou de propagande politique, domaine dans lequel Naujocks s'est distingué au cours de sa "carrière".

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Invité le Ven 16 Jan 2009, 3:02 pm

Rainer a écrit:Et je n'ai jamais entendu parler que la Moselle est la Sarre française. Dans l'internet je n'ai pas trouvé cette expression.

Je connais plus la Moselle (Moselle luxembourgeoise surtout, si, si ça existe) que la Sarre, mais je connais l'existence de la "Sarre française".
Avec des guillemets, la recherche est plus facile et fructueuse.
Sinon, j'ai un peu tiqué lorsque j'ai lu ta phrase, Rainer: "Hitler fut très surpris de la déclaration de guerre de la France et de l'Angleterre". Ah bon? Il s'attendait à quoi en attaquant la Pologne? Pouvait-il sérieusement penser qu'un nouveau Munich était possible?

Hitler cherchait d'abord la guerre a l'est pour trouver le "Lebensraum" nécessaire décrit dans "Mein Krampf
N'a-t-il pas également écrit dans Mein Kampf que la destruction du potentiel militaire français (la lettre n'y est pas, mais l'esprit y est) était un prérequis nécessaire à l'exécution de ses grands projets européens à l'est?

P.S.: "Ming a écrit ajdh à 2:16"... Faut dormir mon ami beret

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Ming le Ven 16 Jan 2009, 10:43 pm

Sérieusement le penser j'en doute autant que toi. Il ne pouvait pas ne pas être au courant des accords signés entre la Pologne, la Grande-Bretagne et la France. Qui plus est, dans le cas présent il eut été impossible de justifier l'attaque et l'invasion de la Pologne sur des motifs de "protection" de peuples ou ethnies d'origine(s) allemande(s).
D'autre part comme tu le soulignes, avant la guerre à l'est, Hitler cherchait à effacer l'affront de la 1GM. Quelle que soit la stratégie considérée pour aller vers l'est il faut irrémédiablement passer par la Pologne, puisque la Roumanie aussi bien que la Hongrie n'avaient pas de mémoire de frontière communes avec l'Allemagne -la Roumanie en avait avec la Pologne-. Cela entraîne donc un conflit avec la Grande-Bretagne et la France dans tous les cas de figure.

LSR a écrit:P.S.: "Ming a écrit ajdh à 2:16"... Faut dormir mon ami beret

Comment dire ? Ah oui ! "Le journalisme est le deuxième plus beau métier du monde après la prostitution" (C.L. journaliste spécialisé astronautique, sous l'influence de la vodka et du bortsch un 23 décembre)

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: prétexte à la guerre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum