Mes souvenirs de la guerre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  finalwar le Mer 04 Juin 2008, 12:24 pm

d'ailleurs on imagine sans peine ce qu'on subis "celle qui sont allé avec les allemand"
avatar
finalwar
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 7
Age : 27
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  riderdigeste le Mer 04 Juin 2008, 1:14 pm

Dans les années 48 à 54 j'allais 'en vacances' chez ma tantine à Soignies (Hainaut).
Pour un citadin comme moi, c'était le pied, la campagne à pas même 40 km de la capitale.
Il y avait, à deux pas de la maisonnette, une sorte de grand bâtiment, non terminé, dans
lequel les alliés avaient laissé plein de véhicules; vous pensez la joie que procurait ce
genre de cimetière aux gamins que nous étions! On y passait nos journées à fureter,
à se "faire a guerre"; est-on stupide à cet âge, je venais de la subir en vrai enérvé

Jeeps, ambulances, halftracks, GMC, certains avaient une étoile mais d'autres non.
Heureusement pas d'armes, probablement que les services de gendarmerie les avaient
évacuées. Tant mieux, Dieu sait quelle bêtise nous aurions pu inventer et ce n'est pas
faute de les avoir cherchées.
Quel gaspillage. Qui sait ce que ces abandons peuvent rreprésenter comme budget...
clin doeil gri
avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 617
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  Soontir Fel le Mer 04 Juin 2008, 3:42 pm

Gardavous tu habitais du côté de Versailles ! J'ai passé 14ans au Chesnay et à Toussus-le-Noble ! Très intéressant tes témoignages merci.
avatar
Soontir Fel
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 196
Age : 31
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  Invité le Sam 02 Aoû 2008, 1:21 pm

Gardavous a écrit:Bonjour
Je crois que je n'ai pas fini de raconter mes souvenirs.
La Libération n'était pas la fin de la guerre...
Dans les semaines et les mois qui suivirent la libération, la grande distraction des jeunes fut d'explorer les bois environnants à la recherche des munitions abandonnées par les armées.J'ai vu des caisses d'obus éventrées dont le contenu gisait à terre. Le jeu consistait à désolidariser l'obus de la douille afin de récupérer la poudre. Les plus audacieux dévissaient ensuite le détonateur. Mon frère ayant trouvé un "gisement" en indiqua l'emplacement à un camarade, lequel s'empressa de s'y rendre le jeudi suivant. Ne parvenant pas à ses fins, il eut l'idée malheureuse de cogner un ensemble douille-obus contre un arbre. Il en perdit la vie.
Un autre exhiba une grenade à manche toute la journée en classe. Le soir, en rentrant à la maison, il tira le fil sans connaitre probablement la conséquence de ce geste et fit exploser l'engin qui le tua ainsi que des personnes autour de lui. Je vous laisse imaginer la peur rétrospective de ses camarades de classe...

Mars 1945. Un cousin propose à mon grand frère d'aller voir un cimetière d'avions qu'il a découvert la semaine précédente dans un coin du terrain d'aviation de Toussus-le-noble où les américains ont installé une base secondaire. Je les accompagne. Mon cousin connait une brèche dans le grillage; En la franchissant, je ne remarque pas l'écriteau: "Terrain militaire. Défense d'entrer".
Des épaves de quadrimoteurs sont entassées un peu plus loin. Ils portent les terribles stigmates de la dca . Les vitrages de mica épais de plusieurs centimètres sont constellés d'impacts. Cependant, ces carcasses recèlent des trésors pour le bon bricoleur qu'est mon cousin.
Tandis qu'il s'affaire à démonter les pièces qui l'intéressent, je m'amuse à marcher sur les ailes. Ce faisant, j'attire l'attention des sentinelles de la tour de contrôle. Une patrouille armée s'approche bientôt, accompagnée d'un homme en civil qui parle français (un officier de liaison, j'imagine ?). Celui-ci nous dit: "Vous avez de la chance que les jours rallongent (c'était la fin de l'après-midi); si nous vous avions vu à la même heure un jour d' hiver, nous ne nous serions pas dérangés, nous vous aurions directement tiré dessus à la mitrailleuse"... Nous sommes emmenés à la tour de contrôle. D'abord enfermés dans un réduit, nous comparaissons ensuite devant un officier américain qui tient un conciliabule, que je ne comprends évidemment pas, avec un soldat. Ils semblent discuter du sort à nous réserver. Je suis impressionné par un énorme pistolet posé sur la table. Ma crainte se transforme en terreur quand le soldat introduit ostensiblement 3 cartouches dans le chargeur de sa carabine. Je crois savoir que des francs-tireurs capturés ont été été fusillés sans jugement...(J'ai même su plus tard qu'un qu'un coup de main allemand contre le quartier général d'Eisenwoher à Versailles avait été déjoué peu de semaines auparavant,[ J'aimerais avoir confirmation de ce fait , si des participants à ce forum en ont entendu parler ?] rendant ainsi les américains méfiants.)
Mais nos gardiens se montrent bons enfants. Ils nous font monter dans un GMC et nous conduisent à l'hôtel de police de Versailles, non sans subir un contrôle à l'entrée de la ville. Les policiers français se montrent plus hargneux. Un agent demande ce que nous avons fait; on l'informe; alors il hoche la tête et lâche ce commentaire que je prends au sérieux: "Oh, alors, ça mérite la guillotine!" ce qui relance mes craintes...Finalement, tard dans la soirée, nous pouvons rentrer chez nous. Le lendemain, un agent de police viendra dans nos familles vérifier nos déclarations d'identité. Mon oncle l'enverra promener et l'histoire n'eut pas de suites.

Etonnant ! Voila seulement, ce 2 aout, que je découvre ton post Gardeavous !
Je me suis permis de faire un copié/collé de tes souvenirs de guerre, comme je le fait toujours avec des articles de qualités rares.
Bien sur, cette copie n'est destinée qu'a mon usage personnel et jamais ne sortira de chez moi !
Tu as de réel talents littéraires ! C'est vraiment passionant et prenant comme tu racontes les choses étoné gri
Tu n'as jamais pensé à en faire un livre ????? Et chapeau pour ta mémoire ! Plus de 63 ans après, s'en souvenir aussi nettement, c'est 'extraordinaire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  Ming le Sam 02 Aoû 2008, 1:36 pm

...(J'ai même su plus tard qu'un qu'un coup de
main allemand contre le quartier général d'Eisenwoher à Versailles
avait été déjoué peu de semaines auparavant,[ J'aimerais avoir
confirmation de ce fait , si des participants à ce forum en ont entendu
parler ?] rendant ainsi les américains méfiants.)

Je confirme. Mais ce coup de main remonte à la bataille des Ardennes ou des équipes envoyées pour liquider l'état major allié ou du moins une partie de l'état-major -Eisenhower était le principal officier supérieur visé- ont été arrêtées à temps. Cela s'est produit au moment ou les allemands ont récupéré des uniformes américains, des jeeps et se sont fait passer pour des GI's, entraînant une confusion totale dans les lignes, ce qui a poussé les américains à se poser des questions auxquelles seules un américain peut répondre (par exemple quel est le nombre de points rapportés par Di Maggio lors de la saison 1943 de base-ball, ou habite Rita Hayworth, etc.).

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  Invité le Sam 02 Aoû 2008, 3:02 pm

Ming a écrit:...(J'ai même su plus tard qu'un qu'un coup de
main allemand contre le quartier général d'Eisenwoher à Versailles
avait été déjoué peu de semaines auparavant,[ J'aimerais avoir
confirmation de ce fait , si des participants à ce forum en ont entendu
parler ?] rendant ainsi les américains méfiants.)

Je confirme. Mais ce coup de main remonte à la bataille des Ardennes ou des équipes envoyées pour liquider l'état major allié ou du moins une partie de l'état-major -Eisenhower était le principal officier supérieur visé- ont été arrêtées à temps. Cela s'est produit au moment ou les allemands ont récupéré des uniformes américains, des jeeps et se sont fait passer pour des GI's, entraînant une confusion totale dans les lignes, ce qui a poussé les américains à se poser des questions auxquelles seules un américain peut répondre (par exemple quel est le nombre de points rapportés par Di Maggio lors de la saison 1943 de base-ball, ou habite Rita Hayworth, etc.).

D'après les historiens américains, dont celui qui a l'époque était le Captain Charles B. McDonald ( qui a participé à cette bataille en temps que commandant de compagnie). L'affaire serait bien moins complexe ! Skorzeny avaient bien reçuc l'ordre de semer les désordre derrières les lignes US et si possible de neutrraliser les commandements des unités US, ses troupes portaient des uniforme US au dessus de leurs uniformes allemands, ce qui était censé, d'après des juristes allemands les protéger d'être fusillé a condition de retirer leurs uniforme US avant d'ouvrir le feu ( faut être allemand pour inventer un truc pareil !). En attandant le jours de l'attaque, Les troupes de Skorzeny étaient consignées dans leurs quartiers, pour éviter les fuites. Mais un jeune lieutenant allemand aborda Skorzeny en lui disant qu'il savait pourquoi ils étaient consignés ! Skorrzeny en aurait eu un choc, mais n'en a rien laisser paraitre, il a demandé au jeune lieutenant ce qu'il pensait et au grand étonnement de Skorzeny, l'officier lui expliqua qu'il s'agissait d'enlever Eisenhower dans son QG ! Skorzeny lui a dis de continuer a travailler sur les détails de son plan et surtout de n'en parler a personne. Bien sur, essayer d'impôser un "secret" dans ces conditions relève de l'impossible. Pendant l'offensive, 17 allemands sous uniformes US ont étés capturés, et a près interrogatoire, ils ont tous déclarés que le but final de leurs mission était d'enlever ou de tuer Eisenhower ou Bradley ( ensuite, tous ont été fusillés.....) Ce sont ces déclaration qui ont déclanchés, sans même que le commandement allemand y aie pensé qui ont provoqué cette panique dans les grands QG Alliés. Cela prouve que la rumeur, en temps de guerre, peut avoir des conséquences désastreuses. On repensera à la "5ème colonne" de 1940, qui était aussi une légende !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  LeSieur le Sam 02 Aoû 2008, 7:36 pm

super ! GARDAVOUS écrit un livre !!!! pouce
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  Niko le Ven 26 Sep 2008, 3:37 pm

pouce 1000 merci pour ton témoignage
Amitiés
avatar
Niko
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 19
Age : 44
Localisation : 44240
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  le ronin le Sam 11 Oct 2008, 11:46 am

Bonjour, quelle mémoire , aux détails près , aprés 64 ans faut le faire.....

Salutations le ronin.




....Le combat , exorte ses démons , et fait refouler sa peur ,en exaltant les sentiments , il purifie l'âme.....

Mercenariat viva .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes souvenirs de la guerre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum