La crise en Belgique...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La crise en Belgique...

Message  Baugnez44 le Lun 17 Mar 2008, 3:01 pm

... approche-t-elle de son dénouement?

Finalement, l'issue envisagée par le caricaturiste Pierre Kroll ne serait-elle pas celle qui conviendrait le mieux au pays? Nos hommes politiques ont créé pas mal de problèmes. Les voir (enfin) payer de leur personne pour les résoudre ne serait pas pour me déplaire. Mr.Red :twisted:

http://www.lesoir.be/forum/le_kroll/le-17-mars-2008-03-17-584881.shtml

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Thomasp86 le Lun 17 Mar 2008, 3:38 pm

Je ne suis pas spécialement les actus mais la Belgique est un pays compliqué,...
C'est ce qui fait son charme affirment certains...

Je ne suis pas du tout pour une séparation, cela irrai a notre devise nationale.

Enfin, en éspérant que ca s'arrange !
avatar
Thomasp86
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 598
Age : 31
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Reine le Lun 17 Mar 2008, 3:40 pm

Faudrait deja que les belges mettent de l'eau dans leur vin ... ( bière ? Mr. Green )

_________________
dura lex sed lex
avatar
Reine
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2582
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 16/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Thomasp86 le Lun 17 Mar 2008, 3:44 pm

Berk de la bière plate, y'en rien que je déste plus que ca pale
avatar
Thomasp86
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 598
Age : 31
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  lyautey le Lun 17 Mar 2008, 6:24 pm

Thomasp86 a écrit:Berk de la bière plate, y'en rien que je déste plus que ca pale

une biere plate c'est pas un galet des fois
si vous me cherchez , je suis deja dehors
fabrice du croisic
avatar
lyautey
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 367
Localisation : le croisic
Date d'inscription : 01/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Thomasp86 le Lun 17 Mar 2008, 7:05 pm

Ouf ! (Pour ne par dire "oufti")

Effectivement tu peux sortir mort de rir gri
avatar
Thomasp86
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 598
Age : 31
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Invité le Mar 18 Mar 2008, 9:02 pm

Mais mais... looooooool il est génial ce Kroll mort de rir gri Je vais racheter son recueil cette année tiens!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Narduccio le Ven 12 Sep 2008, 12:36 am

Christine a écrit:J'ai reçu un chouette mail aujourd'hui... je le partage avec vous. Attention, c'est long, mais c'est pas mal. C'est pour expliquer la Belgique aux français! Smile


Ce que la presse française dit de la Belgique..
FAIRE CIRCULER SVP !!!!! Y compris à nos amis Flamands
C'est long mais c'est fabuleusement bien résumé.
Ca vient du journal Libération! Journaliste = M. QUATREMER

Imaginez que de l'autre côté du périphérique parisien, l'on parle flamand et qu'à Boulogne-Billancourt, qui compterait 80% de Francophones, il serait interdit à ces derniers de parler le français au conseil municipal, sous peine de poursuites.

Imaginez que les Francophones de Boulogne n'auraient le droit d'aller dans une école francophone de Boulogne qu'en maternelle et en primaire. Que ces écoles seraient gérées par le gouvernement des Flamands, et qu'il serait interdit au maire, sous peine de suspension, d'adresser la parole à un instituteur francophone en... français (sauf hors du cercle professionnel).

Imaginez que les Flamands y auraient coupé Arte, FR3 et TF1 au profit de chaînes anglophones.. Imaginez qu'il y serait interdit d'envoyer des convocations électorales en français aux Francophones, sous peine de suspension. Et que l'on appellerait Boulogne-Billancourt une «commune à facilités». C'est cela, la question linguistique en Belgique aujourd'hui. Ah oui. Imaginez enfin que les Francophones aux droits si limités seraient installés là depuis deux, trois, quatre ou cinq générations. De vrais immigrés, en quelque sorte. Mais dans leur propre pays. Oiges nous donne un bel exposé, où le mot «racisme» apparaît plusieurs fois. Il s'agirait du racisme des Francophones envers les Flamands.. C'est étrange, parce que les seuls Flamands qui font état de ce racisme habitent... en Flandre.

Je n'ai jamais entendu un Flamand habitant la Wallonie se plaindre d'une telle chose. C'est étrange, parce que les Francophones ont été sortis de Flandre (notamment de l'Université de Louvain) sous le slogan «Walen Buiten», que l'on trouve aujourd'hui encore sur beaucoup de murs en Flandre.

C'est étrange, parce qu'en réponse à cela, j'ai lu, pour la première fois, le tag «Flamands dehors» voici un mois, sur le parlement flamand, situé à Bruxelles, à 85% francophone, mais capitale de la Flandre. Un tag, aussitôt effacé par un ouvrier flamand. Les tags «Wallons dehors» ne sont, eux, presque jamais effacés. Efficacité avant tout. Quant aux panneaux «Là où les Flamands sont chez eux» qui ornent l'entrée de plusieurs communes flamandes, quelquefois même des ponts entiers, et ce, sur les ordres de l'autorité locale, il ne sont pas racistes. C'est une simple précision.

Vous sortez du périph pour aller à Asnières, et à la sortie, on vous assène «Asnières, là où les Flamands sont chez eux». Et ce n'est pas raciste. Ensuite, sur un blog, on vous dit : vous, les Francophones, vous êtes des racistes. Ce n'est pas du surréalisme belge, c'est tout simplement la vision flamande d'aujourd'hui, et c'est tout simplement atterrant. Raciste, le wallon? C'est bizarre, parce que le site Wallonie.be <http://wallonie..be/ <http://wallonie.be/> > existe en 6 langues, alors que le site Flandres.be <http://flandres.be/ <http://flandres.be/> > n'existe qu'en néerlandais et en... anglais. SI on veut la version francophone, on tombe sur une page qui dit que c'est en construction, et qu'en attendant, on doit aller sur l'une des deux autres versions. C'est même très bizarre, parce que pour qui parle couramment le néerlandais (ce qui est mon cas), il y a sur le site Vlaanderen.be <http://vlaanderen.be/ <http://vlaanderen.be/> > tout un chapitre qui explique aux habitants de Flandre quand ils ont le droit (ou pas) de parler une autre langue que le néerlandais, alors que sur le site wallon, rien de tel.

Pourtant, il y a des communes à facilités en Wallonie aussi, et là, il n'y a pas de loi anti-flamands. C'est même terriblement bizarre, quand on sait que l'extrême-droite, ouvertement raciste, est le premier parti au gouvernement flamand, que celui-ci assimile les francophones aux «autres allochtones» : paresseux, profiteurs, étrangers. Alors qu'en Francophonie, le FN doit se contenter d'un siège, obtenu tout juste. Bien sûr, il y a l'histoire. Bien sûr, il y a cent ans de domination francophone, mais cette discrimination tenait avant tout de la ségrégation de classe : ces Francophones qui ont brimé les Flamands étaient en réalité des bourgeois et des nobles... flamands.

La preuve? Ils portaient des noms flamands. N'allez pas me dire que Woeste ou Van de Berghe sont des noms français! Bien sûr, les Wallons ont eu un sort plus confortable que les Flamands pendant la grande guerre... c'est dans une langue proche de leur dialecte qu'on leur expliquait comment se faire charcuter sur le champ de bataille. Alors que les Flamands sont morts pour n'avoir pas compris les ordres. Tout de même, après 3 ou 4 ans de guerre, on peut supposer que la plupart d'entre eux étaient suffisamment intelligents pour comprendre le français? Mais plus sérieusement, oui, il faut le reconnaître, impérativement : il y a eu de graves injustices envers les soldats flamands pendant la grande guerre, comme avec les Bretons bretonnants, les Germanophones ou les Corses en France, comme avec les Harkis plus tard, comme avec les tirailleurs sénégalais. Et évidemment, les épitaphes en français pour des soldats flamands étaient une infamie. Mais c'était en 1914.De 1940 à 1945, bien des nationalistes flamands se sont associés aux nazis pour défendre leur «cause» (alors que depuis 1930, il y avait des bataillons flamands et des bataillons francophones).

Bien des Francophones sont morts en stalag ou sous la torture de ces gens. De cela, les Flamands ne vous parleront jamais. Pire : très récemment, le patron de la NVA (nationaliste de droite non extrémiste), Bart De Wever a cru nécessaire de faire un tout petit peu de révisionisme en critiquant les excuses que le maire d'Anvers venait de faire aux Juifs pour les exactions de sa police, de 1940 à 1945. (Bart de Wever s'en est excusé en petit comité devant les Juifs d'Anvers, mais a «oublié», comme il l'avait promis, de diffuser ces excuses dans la presse, suite à quoi les Juifs d'Anvers, très modérés, ont dit refuser ces excuses si privées.)L'histoire n'est pas simple. L'histoire de Belgique moins encore. Alors revenons à l'actualité : il y a quelques signes qui ne devraient tromper personne, et qui sont autant de signaux d'alarme que l'ambiance complexe du pays et le double langage de certains rendent presque imperceptibles, au point qu'aucune presse ne les relève.

Il y a de quoi s'alarmer. Oui: s'alarmer! Quand tous les partis flamands, socialistes inclus votent, avec les néo-nazis anti-francophones du Vlaams Belang, un projet de loi visant à supprimer la possibilité pour les Francophones de «Boulogne» ou d' «Asnières» d'être jugés dans leur langue ou de voter pour des partis francophones - eux qui sont installés là depuis quelquefois quatre ou cinq générations. (Je précise toutefois que les verts flamands se sont abstenus... mais n'ont pas voté contre.) S'alarmer, quand les sociaux-chrétiens applaudissent avec les néo-nazis, se félicitent ensemble, pour le bon tour qu'ils ont joué aux Francophones. Ce n'est pas Sarkozy serrant la main de Le Pen, non. En Belgique, c'est carrément Bayrou qui danse la gigue avec Mégret ou Golnisch. S'alarmer! Quand le Vlaams Belang, toujours lui, veut mettre une loi à l'agenda de la chambre. Cette loi exige la séparation immédiate du pays. Le préambule de 30 pages est une véritable diatribe anti-francophone.

Dans tout pays occidental, tous les partis démocrates voteraient contre. En Belgique, non : même des chrétiens démocrates flamands, des libéraux flamands, des indépendantistes démocrates flamands se croient obligés, en pleine négociation gouvernementale avec les Francophones, de s'abstenir, plutôt que de se lever d'une voix contre l'extrême-droite. On vous expliquera que la démocratie, en Flandre, c'est de laisser libre cours à l'expression des idées fascistes (et authentiquement fascistes) de l'extrême-droite au nom de la liberté d'expression. Ce sont ces mêmes partis qui, interrogés par une presse étrangère, affirment haut et fort qu'ils sont absolument contre une éventuelle séparation du pays. S'alarmer, donc, quand la complaisance envers les idées du parti néo-nazi le plus puissant d'Europe (qui n'est rien de moins que le premier parti au parlement flamand...) a inondé les cénacles et la presse. Non pas par peur de leur violence, mais par peur de l'opinion publique.

S'alarmer quand un membre de ce parti diffuse sur son site la liste des «Mauvais Flamands», soit celle des signataires d'une pétition pour la solidarité entre les deux communautés, nom, prénom, adresse. Celui qui a connu Vichy devrait, à la lecture de cette dernière phrase, commencer à trembler. Mais bien sûr, c'est du passé, tout ça!Noir tableau que celui que je dresse là? Oui, noir, à dessein, ET par la force des choses. Mais ce sont des faits que je reprends ci-dessus, pas des discours, des simples faits, vérifiables, précis. Autre fait : en 1999, le Parlement flamand a voté une série de lois qui définissaient l'avenir de la Belgique. Ceci devrait convaincre : 60% de la population a décidé de l'avenir de 100% de la population, sans consulter les 40% restants. C'est comme si les Suisses allemands décidaient de tout et imposaient ensuite leurs décrets aux Suisses francophones. Pardon, ce n'est pas «comme si», c'est «exactement comme si».Aujourd'hui, les représentants de ce parlement «négocient» avec les francophones pour faire passer leurs décrets unilatéraux, qui comprennent notamment la scission de la sécurité sociale. Et pour mieux faire «accepter» ces idées, ils expliquent à qui veut l'entendre (et l'écrire) que c'est à l'avantage des francophones, que ceux d'entre ces derniers qui disent «non» les «humilient» (c'est le terme exact utilisé par Bart de Wever, président d'un des partis qui négocient le futur gouvernement avec les Francophones«.)

Ils disent aussi que le Francophone est un profiteur et que Bruxelles s'enrichit de l'argent flamand. Bruxelles? 85% de Francophones, un PIB par habitant proche du double de celui de la Flandre. La seule vraie région très riche du pays. A qui l'on ne rend qu'un quart des produits fiscaux qu'elle génère. Mais cela, on oubliera de vous le dire, parce que pour tous les partis flamands, Bruxelles, 1.200.000 personnes, dont un million de francophones, est la capitale de la... Flandre.

Ceux qui n'auront pas compris que la Flandre veut prendre tout ce qui l'intéresse et abandonner tout ce qui n'est pas assez riche pour elle sont aveugles.


C'est bien sur de la responsabilité du journaliste ...

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4685
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Ungern le Ven 12 Sep 2008, 7:50 am

La Belgique,c'est très simple à comprendre :

a) les flamands foutent la tête des wallons sous l'eau aujourd'hui.
b) mais payent les dettes wallones de hier .

Et çà tous les jours que Dieu fait .

Par ailleurs :

a) il y a une nation flamande réelle .
b) il n'y a pas de nation wallone .
c) les hommes politiques wallons sont .... sont ce qu'ils sont ....

Enfin si demain la boutique se scinde,le pouvoir d'achat des wallons s'effondre : les simulations mettent 20 % dans la vue pour le lendemain matin .

Ils auront beau travailler plus pour gagner plus,vu que 15 % de la population est officiellement a chômage et dans certains coins de wallonie et de Bruxelles ,on flirte avec les 50 % de la population "active" de certaines communes,ca sera pas possible .

Pire encore,la situation dure depuis 3 générations,et si demain d'un coup de baguette magique on devait arriver au "plein emploi" ,ces gens ne trouveraient pas d'emploi parce qu'il n'ont pas non plus de formation .

Un exemple : à La Hestre - Wallonie - entre Mons et Charleroi :

il ya l'autoroute qui fait la limite nord de l'entité .
le zoning industriel est de l'autre côté de l'autoroute .
La Hestre est à quelques km.
Bruxelles à près de 60 km.
Le gros des emplois du zoning sont des travailleurs venant de Bruxelles et pas de La Hestre (par manque de qualification) .

On en est arrivé aux problèmes dus aux autres problèmes engendrés par d'autres problèmes encore .

Si à çà on ajoute :

a) un personel politique "nul" (en restant gentil) .
b) des caisses vides .
c) une population amorphe,aculturée ,assistée et paradoxalement aussi revendicatrice ...

Bonne chance les mecs ...
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Phil642 le Ven 12 Sep 2008, 9:44 am

Il y a en effet une nation flamande parce qu'il y a des nationalistes flamands.

Le nationalisme, on sait bien ce que c'est, surtout sur ce forum où l'on en étudie l'effet néfaste ...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Bourguignon le Ven 12 Sep 2008, 9:55 am

Merci pour cet article bien écrit, Narduccio, même si il est à prendre avec les précautions d'usage. Ca permet de mieux appréhender la situation actuelle en Belgique.

Bourguignon
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 167
Age : 37
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 25/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Narduccio le Ven 12 Sep 2008, 11:43 am

Je pense que certaines des choses qui se passent aujourd'hui en Flandres ont été nommés ségrégationnisme et racisme dans d'autres contextes.


Pour Ungern, une partie de la Belgique wallone faisait partie du compté flamand original, et il y a des terres flamandes qui n'en faisaient pas partie. Ce référer à l'histoire pour justifier des conneries actuelles est utilisé par de nombreux groupes nationalistes, mais souvent quand on gratte, on trouve que la réalité est bien différente que la vision hyper-simplifié qu'en colportent certains. Mais, faut bien arriver à se faire comprendre par les gens au QI faible, n'est-ce pas ?

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4685
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Invité le Ven 12 Sep 2008, 2:51 pm

Je vais être un peu radical mais vu le ridicule Flamand et la cristallisation due à ces âneries, pourquoi ne pas faire un référendum en Belgique et un aux Pays Bas pour savoir si une majorité de flamants veut être rattachée aux Pays Bas et si la population de ces derniers accepte. S'il n'y a pas majorité, dans ce cas-là que les nationalistes se taisent et s'ils ne sont pas contents de la situation, qu'ils aillent ailleurs!!

D'ici quelques années, tout le monde parlera anglais et ce sera résolu mort de rir gri mort de rir gri mort de rir gri mort de rir gri mort de rir gri mort de rir gri

Ok je sors

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Ungern le Ven 12 Sep 2008, 5:14 pm

Narduccio a écrit:
Pour Ungern, une partie de la Belgique wallone faisait partie du compté flamand original, et il y a des terres flamandes qui n'en faisaient pas partie. Ce référer à l'histoire pour justifier des conneries actuelles est utilisé par de nombreux groupes nationalistes, mais souvent quand on gratte, on trouve que la réalité est bien différente que la vision hyper-simplifié qu'en colportent certains. Mais, faut bien arriver à se faire comprendre par les gens au QI faible, n'est-ce pas ?

Considérant vos antécédents,je ne sais trop comment prendre cette remarque qui pourrait très bien avoir des sens forts différents suivant l'humeur des interlocuteurs étoné gri mort de rir gri .

Toujours est-il que je vous suis sur le fond de l'affaire .
Effectivement le nationalisme flamand a son "Champ des Merles" flamand (comme il y a un "Champ des merles Serbes) ; à la Bataille des Eperons d'Or il y avait des milices wallones parmi les troupes flamandes,et des milices flamandes parmi les troupes françaises .
Mais évidement ce genre de détails disparait des livres scolaires .
En outre si on sait très bien se rappeler de "La Bataille des Eperons d'Or",la Bataille de "Mont en Pevele" est elle curieusement absente des livres scolaires néerlandophones .
Des livres francophones aussi d'ailleurs,mais pour d'autres raisons ...
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Ungern le Ven 12 Sep 2008, 5:16 pm

gerboise a écrit:pourquoi ne pas faire un référendum


T'es "fou" ?

Il y a des milliers d'inutiles qui vivent de çà !

Mettre les choses "à plat" ?

Mais t'es fou ! étoné gri
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Narduccio le Ven 12 Sep 2008, 10:05 pm

Ungern a écrit:
Narduccio a écrit:
Pour Ungern, une partie de la Belgique wallone faisait partie du compté flamand original, et il y a des terres flamandes qui n'en faisaient pas partie. Ce référer à l'histoire pour justifier des conneries actuelles est utilisé par de nombreux groupes nationalistes, mais souvent quand on gratte, on trouve que la réalité est bien différente que la vision hyper-simplifié qu'en colportent certains. Mais, faut bien arriver à se faire comprendre par les gens au QI faible, n'est-ce pas ?

Considérant vos antécédents,je ne sais trop comment prendre cette remarque qui pourrait très bien avoir des sens forts différents suivant l'humeur des interlocuteurs étoné gri mort de rir gri .

Toujours est-il que je vous suis sur le fond de l'affaire .
Effectivement le nationalisme flamand a son "Champ des Merles" flamand (comme il y a un "Champ des merles Serbes) ; à la Bataille des Eperons d'Or il y avait des milices wallones parmi les troupes flamandes,et des milices flamandes parmi les troupes françaises .
Mais évidement ce genre de détails disparait des livres scolaires .
En outre si on sait très bien se rappeler de "La Bataille des Eperons d'Or",la Bataille de "Mont en Pevele" est elle curieusement absente des livres scolaires néerlandophones .
Des livres francophones aussi d'ailleurs,mais pour d'autres raisons ...

Disons que les nationalistes simplifient à l'extrême la vision des choses sur certains évènements. Il n'y à plus souvent que 2 camps, les bons (leurs ancêtres) et les méchants (les ancêtres de leurs antagonistes actuels). Et tant pis, si des historiens ont une vision bien plus nuancée des choses ....

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4685
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Ungern le Ven 12 Sep 2008, 11:30 pm

1° Symptôme : on sucre les posts même de la Cantine ....
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Phil642 le Ven 12 Sep 2008, 11:36 pm

Ungern j'ai effacé ton post car il était inadapté, non seulement à la vérité historique mais en plus à l'éthique du forum.

Nous tolérons quelques glissades vers la politique contemporaine car la situation est importante actuellement, mais nous n'allons pas tolérer les frasques délirantes d'une quelconque idéologie nationaliste destructive.

Ce sujet perticulier concerne les gens qui en maîtrisent plus ou moins le sujet et non des délires abracadabrants dont tu sembles avoir les secrets.

Ce sujet reste sérieux ou au pire dérisoire dans la plus respectable tradition surréaliste.

Un peu de profondeur donc.


Phil
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Ungern le Ven 12 Sep 2008, 11:43 pm

C'est pas du délire, c'est le vécu de chaque jour .

Des injustices et des vexations au quotidien .

Et aucun espoir de s'en sortir avec les cartes qu'on a en main .

Ce que j'essayais c'était de faire comprendre la situation à ceux qui ne la vivent pas .

Et c'est certainement pas "moi" qui ait une vision "nationaliste" des choses .

D'ailleurs pour qu'il y ait une vision "nationaliste",il faut une nation,
et ce n'est pas un fait acquis ,loin de là .
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Ungern le Dim 14 Sep 2008, 11:02 am

Toujours sur le même sujet et pour relancer le débat : "le Roi" ....

En 45 les flamands étaient "pour" son retour et les wallons "contre" .

Maintenant les flamands sont "contre" le Roi qui incarne la Belgique unie,et les wallons sont "pour" .

Mais "demain" ....?

La stratégie flamande est de liquider la famille royale (politiquement s'entend) en qualité de dernier rempart de la Belgique unitaire .
Mais la Belgique est condamnée à rester unitaire,et ce qui c'est passé en Georgie vient le confirmer ; jamais plus l'Europe ne va accepter une scission .

Donc comme la scission est inévitable .
Comme la scission est impossible.
La seule solution est une scission sans scission .

Bref le seul emballage qui va rester c'est le Roi ,et 2 régions qui ne sont pas stricto sensu des états mais tout comme ...

Mais pour garder l'emballage, il faut inverser la vapeur avec le Roi .
Et sur "quel Roi" faut-il faire ces calculs ? Le Roi actuel que tt le monde accepte comme "légitime" ,ou le successeur désigné pour qui ça se discute assez fort un peu partout et des 2 côtés de la frontière linguistique ?

Sur le papier constitutionel,il y a d'autres solutions,mais ça me semblerait fort accrobatique d'envisager un schiftage du Philippe en pleines turbulences ....

Comment voyez-vous les choses évoluer point de vue "Roi" et "succession du Roi" ?

A +
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Invité le Dim 14 Sep 2008, 11:28 am

Ungern a écrit:
Comment voyez-vous les choses évoluer point de vue "Roi" et "succession du Roi"?
A +

De la manière la plus simple qui soit: le "Roi" est mort. Vive le "Roi".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Ungern le Dim 14 Sep 2008, 11:34 am

Oui,mais ...
Le Roi mort,il y a sa succession ....

Et ici il y a 2 successions successives ....

a) Y aura-t-il encore un Roi ?
b) et si oui "lequel" ?

Et comment faire accepter "çà" aux masses flamandes,alors qu'on les a chauffé à blanc depuis des années contre le principe monarchique même ?

Ca c'est une question très intéressante .


J'espère que le post ne sera pas verrouillé ...
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Invité le Dim 14 Sep 2008, 11:58 am

Ungern a écrit:
J'espère que le post ne sera pas verrouillé ...

Premier et dernier avertissement!
Je vous renvoie à la charte du forum ainsi qu'à ce passage:

- A ne pas contester toute decision du staff moderation/administration (Toute decision est concertée entre administrateurs/moderateurs et est donc murement reflechie).

Je ne le redirai pas, donc à
bonne entendeur!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Kalendeer le Dim 14 Sep 2008, 12:05 pm

Pour la scission, je ne crois pas que l'exemple de la Géorgie soit à prendre en compte dans l'affaire.

J'ose espérer que les belges sont bien plus capables de s'y prendre pacifiquement. D'abord parce que la Géorgie, on va le dire franchement, c'est pas tout à fait démocratique comme pays, l'URSS y a foutu une merde monstre et c'est finalement un des multiples états poubelle qui, à la sortie, ne ressemblaient à rien dès le départ (dans le sens où les peuples qui y vivent n'ont pas envie de vivre ensemble). C'est pas que je pense les européens supérieurs, mais les belges sont quant même mieux encadrés s'ils veulent se séparer, non ? Les pays voisins pourront les y aider, et pas avec des tanks si possible.

Je crois que le meilleur moyen de régler la crise, aujourd'hui, serait de s'en remettre à l'Union Européenne. Les belges ne semblent plus capables d'avancer eux même, alors pourquoi pas une commission de l'UE pour étudier le problème, donner un avis et éventuellement proposer l'aide de l'union en cas de scission ? C'est peut être parce que je suis née européenne et que je suis trop jeune pour avoir vécu sans l'espace Schengen, mais je déplore que les Etats n'aient pas plus de confiance en l'UE. Même un avis extérieur pourrait être utile aux belges en ce moment, ne serait-ce que pour tirer aux clairs certains comportements ambigus. D'autant plus que nous avons maintenant d'anciens pays soviétiques, d'anciens pays s'étant séparés (l'ancienne Tchécoslovaquie) qui ont vécu ce genre de problèmes dans la dernière moitié de siècle. Ecouter ce que leurs experts en pensent pourrait être très enrichissant.

Je trouve vraiment toute cette affaire dramatique. Même pas à cause de la Belgique en elle même, mais que LE pays qui se disait européen reste dans son coin quand ses voisins pourraient tendre la main...
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Ungern le Dim 14 Sep 2008, 12:38 pm

Effectivement il y a l'exemple Tchèque.
Mais je ne sais pas si c'est fort rassurant pour les wallons ...

La situation ici est la suivante (selon mon point de vue) :

a) la population n'y comprend plus rien,
b) les "politiques" sont complètement déconnectés de la réalité du terrain .
c) les problèmes actuels (indépendament de la scission ) sont déjà énormes .
d) les problèmes futurs prévisibles (et en particulier la dette ,les pensions etc;..) le sont plus encore .
e) la scission sera mauvaise pour la Flandre et catastrophique pour la Wallonie (en tous les cas dans un premier temps,un premier temps qui pourrait durer "longtemps" ...) .

Bon ca c'est la situation vue de façon "cartésienne" ...
Le vécu des gens ,c'est "autre chose" ...
Et l'influence réelle de l'opinion publique dans le choix et le débat électoral ,encore une autre chose ...

Là dessus vient se greffer le "bourrage de crâne" .

Et quand on a excité des gens pendant des années,je sais pas comment on peut les calmer ...

Là dessus,le Roi..? . Ben il a son âge .
Et le successeur ...? . Ben ,Euhhhhh ...
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise en Belgique...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum