Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain

Message  Charlemagne le Ven 04 Avr 2008, 11:24 pm


Opération Lüttich

Le contexte

Suite à l'offensive éclaire de Patton vers la Bretagne du 25 juillet 1944 (opération Cobra), la ligne de front est percé et la 3rd US Army progresse considérablement en Bretagne sans rencontrer une véritable résistance. La situation allemande est telle que seul un replie générale derrière la Seine peut permettre un rétablissement de la Wehrmacht à l'ouest. Mais isolé en Prusse-Orientale, Hitler en décide autrement. En effet, celui-ci ordonne une contre offensive sur un axe Mortain-Avranche ce qui permettrait de couper le front allié en deux et d'isoler les troupes de Patton alors en Bretagne. Le Generalfeldmarshall Günther von Kluge, commandant du Heeres-Gruppe B et remplaçant de von Rundstedt au post d'Oberbefehlshaber "West", est chargé de mettre en place cette opération nommée opération " Lüttich".

Ordre de bataille

Pour l'occasion, von Kluge regroupe le 47.Panzer-Korps du General der Panzertruppen Hans von Funck soit:
116.Panzer-Division
2.Panzer-Division
1.SS-Panzer-Division "Leibstandarte Adolf Hitler"
2.SS-Panzer-Division "Das Reich"
Kampfgruppe de la 17.SS-Panzer-Grenadier-Division "Götz von Berlichingen" rattaché à la 2.SS-Pz-D
Le 47.Pz-K représente la force initiale de l'offensive et von Kluge espère l'arrivée rapide de la 9.Panzer-Division ainsi que celui du 2.SS-Panzer-Korps (9.SS-Panzer-Division, 10.SS-Panzer-Division et 12.SS-Panzer-Division). Si le 47.Pz-K représente théoriquement une force de frappe importante, en réalité, il ne regroupe que 250 Panzer dont 120 à 150 participeront à l'offensive. A tout cela il faut ajouter l'appuie théorique de 300 chasseurs du II.Jagdkorps de la Luftwaffe.
Face à eux, les allemands vont s'opposer à la 3°US Army du générale Patton mais plus précisément à trois grandes unitées :
3° US Armored Division "Spearhead" (Combat Command A )
9° US Infantry Division
30° US Infantry Division "Old History"
Si les forces américaines dans le secteur peuvent paraitrent "fragile" face aux quatre Panzer-Divisionen il faut ajouter que les américains disposeront du soutiens des Typhons du 2° Tactical Air Force et notament des 121° (Wing Commander Green) et 124° Wing (Wing Commander Haabjorn) du 83° group, qui joueront un rôle cruciale dans cette bataille. On peut aussi noter l'action de la 9° US Air Force qui neutralisera la Luftwaffe dans les aires et au sol

L'attaque

L'offensive est lancée le 7 septembre à 1 heure du matin afin d'échapper aux "jabos". L'offensive commence plutôt bien, les américains préfèrent former des bouchons défensifs plutôt que défendre un front continue, ce qui permet aux Panzer-Division de s'infiltrer. La 2.Panzer-Division et son homologue de la Waffen-SS la "Das Reich", vont progresser de plusieurs kilomêtres vers Le Mesnil-Adelée (2.Pz-D) et Milly et Fontenay (2.SS-Pz-D) sans rencontrer une opposition sérieuse. Mais pour la LSSAH et la 116.Pz-D la progression est très difficile. La LSSAH n'arrive pas à percer face aux 117° et 120° Infantry Regiment de la "Old History". Si Mortain est prise rapidemnt, des groupes de GI's continuent le combat dans la ville et à l'extérieur. C'est en effet le cas sur la côte 314 où le 2° bataillon du 120° IR gêne considérablement l'avancée des troupes allemandes et du ravitaillement.

Pour les unités allemandes les plus avancés, Avranche n'est plus qu'à une dizaine de kilomêtre et devient un objectif à portée de main mais c'est sans compter sur la 2° TAF. En effet en fin de matinée, le brouillard matinal se lève et permet une intervention de l'aviation alliée. Le 7 au soir, les typhons des 83° et 84° Group revendiquent 119 panzer détruis en 305 sorties. Le nombre de victoire est surement éxagérée mais montre bien à quel point l'aviation à Mortain a paralysée l'avancée allemande forçant les panzer à stopper leur avancée pour se camoufler. C'est la première fois dans l'histoire militaire qu'une offensive terrestre est arrété par l'aviation. Cela nécessite une éxélente coopération entre les appareilles et les "Visual Control Post", c'est à dire les contrôleurs au sol chargés de désigner les cibles pour les chasseurs-bombardier.


La poursuite des combats

Alors que l'offensive est stoppée pour éviter le massacre par l'aviation, Hitler ordonne que l'avance soit reprise une fois la nuit tombée avec notament le soutien du II.SS-Panzer-Korps mais celui-ci ne parviendra pas à décrocher face aux britanniques pour rejoindre Mortain. La 116.Pz-D arrive près de Chérencé mais ne peut allé plus loin et doit au contraire se replier face aux contre-attaques américaines. Pour la 2.Pz-D la situation est plus grave puisque ses flancs sont complétements à découvert du fait de l'impossible progression des 116° et 1°SS divisions blindées. Ainsi le Kampfgruppe de pointe de la 2.Pz-D est isolé puis détruit. Quant à la LSSAH, elle est bloquée par l'artillerie puis l'aviation. Enfin la Das Reich est toujours engagée en partie dans Mortain et ses alentours (le II/120 tiendra la côte 314 cinq jours avant d'être remplacée)
Du côtée américain, les choses s'organisent après le choc initiale. En effet, les renforts commencent à affluer avec les 35°, 9° et 4° US Infantry Division, un groupe de combat de la 2° Division Blindée française et le Combat Command B de la 3° US Armored Division.

La bataille prend fin

Finalement le 8 à 21h15 von Kluge met fin à l'opération "Lüttich" mais Hitler demande qu'une offensive plus puissante soit lancée toujours sur Avranche. Or au même moment, Alençon est menacée par le XV° Corps US et la future poche de Falaise se met doucement en place. Les combats se poursuivent dans le secteur de Mortain mais ressemblent plus à des petits mais violents combats d'infanterie allant jusqu'au corp à corp, plus qu'à une opération de grande envergure comme le voulait Hitler. D'ailleur le terrain ne se prétait pas non plus à ce genre de combats puisqu'il s'agit d'un ensemble de vallée peu pratique pour le déploiement massif de chars. Jusqu'au 11 août, les allemands sont concentrés sur Mortain et la prise d'Avranche alors que le lendemain Alençon tombe et finalement le 16, Hitler ordonne le replie derrière la Seine.

D'un point de vue des pertes, la 30° US Infantry Division perd environ 2000 hommes alors que la 9°US Infantry Division perd 600 hommes. Du côté allemand les pertes sont lourdes: plus de 3500 hommes et un peu moin d'une centaine de panzer
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain

Message  glider82 le Ven 04 Avr 2008, 11:59 pm

Merci pour toutes ces infos Charlemagne.
Sacré Hitler
....
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain

Message  laurentlemiltonien le Sam 05 Avr 2008, 1:42 am

Aucun officier général opérant en Normandie n'a approuvé cette opération, il n'est absolument pas étonnant que cette contre-offensive soit un échec. Hitler n'a pas assimiler la redoutable utilisation de l'arme aerienne alliées. Rundstedt dans sa vision défensive voulait une contre attaque blindés dans les terres, Hitler et Rommel ont échoué les 1er jours du débarquement en voulant des attaques sur lmes plages, là où le soutien de la flotte et de l'aviation est trop important. La volonté de ne pas céder un pouce de terrain se montre encore une fois des plus dommageable et de plus sachant le bocage peu propice à l'offensive, pourquoi attaquer sur ce terrain ? L'opération met en lumière l'incapacité de l'état-major général allemand à imposer sa compétence militaire face à celle d'un "bon stragège de chambre".
avatar
laurentlemiltonien
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 101
Age : 37
Localisation : J'y suis !
Date d'inscription : 30/03/2008

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain

Message  Charlemagne le Sam 05 Avr 2008, 2:19 am

On peut même rajouter que cette volontée d'attaquer à Mortain va concentrer une grande partie des forces allemandes vers le fond de la future poche de Falaise et ne facilitera pas l'évacuation de cette poche une fois le replie ordonné
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain

Message  Invité le Sam 05 Avr 2008, 10:51 am

Bonjour,

Quelqu'un peut me dire s'il y avait une raison particulière pour appeler cette opération "Lüttich", qui est le nom allemand de la ville belge de Liège? Ou bien y'a pas de raison...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain

Message  Baugnez44 le Mar 08 Avr 2008, 9:25 am

LSR a écrit:Bonjour,

Quelqu'un peut me dire s'il y avait une raison particulière pour appeler cette opération "Lüttich", qui est le nom allemand de la ville belge de Liège? Ou bien y'a pas de raison...

"Le nom ''Lüttich'' (Liège en allemand), fait référence à une offensive similaire que le général Ludendorff avait lancée sur cette ville belge, pendant la Première Guerre mondiale, exactement trente ans auparavant".

(Trouvé dans Wikipedia - Je ne sais pas ce que ça vaut)

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain

Message  Invité le Mar 08 Avr 2008, 5:14 pm

Ouais, a priori je ne vois pas d'autre explication. Quelque général nostalgique du IIe Reich sans doute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum