Fusées v2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fusées v2

Message  Invité le Ven 11 Avr 2008, 1:35 am

Les missiles V2 sont les premiers missiles balistiques opérationnels et les véritables « prototypes » des premiers lanceurs de l'ère spatiale. Ces armes développées par l'Allemagne nazie dès 1938 et utilisées pendant la Seconde Guerre mondiale ont provoqué la mort de milliers de personnes, non seulement sur les objectifs visés, mais encore plus parmi la main-d'œuvre concentrationnaire chargée de les construire dans des conditions épouvantables.Les V2 furent conçus à la station expérimentale de l'armée allemande de Peenemünde et Blizna grâce à l'ingénieur allemand Wernher von Braun, puis fabriqués en série.
La lettre V, utilisée habituellement au sens de Versuch (prototype) signifie ici Vergeltung, c'est-à-dire « représailles » ou Vergeltungswaffe "arme de représailles". En effet, les V2 furent lancés en réponse aux bombardements alliés.
La V2 a failli être utilisée en 1944 en Sicile pour éradiquer la menace
américaine. la mission a été annulé pour cause du nombre de soldat
italiens sur la zone.


<blockquote>

</blockquote>


Après l'échec des deux premiers tirs des 13 juin et 16 août[5] 1942, le premier vol réussi d'un V2 (encore baptisé A 4 à cette période) eut lieu le 3 octobre 1942. En cette journée, alors que la situation devenait critique pour le programme, un 4ème prototype modifié dans l'urgence[6] parcouru une distance de 192[7] km, effectuant une parabole dont l'apogée culminera à 85 km d'altitude[8].
« Cette journée constituera, sans doute un tournant décisif dans
l'évolution de la technique. Non seulement notre fusée a pénétré dans
l'espace, mais, pour la première fois nous nous sommes servis de
celui-ci pour relier deux points terrestres. La preuve est faite que la
fusée à réaction est un moyen de navigation dans l'espace. De même que
l'eau, la terre et l'air, l'espace infini deviendra le théâtre de
liaisons intercontinentales et, en tant que tel, acquerra une
importance politique. Le 3 octobre 1942 est le début d'une ère nouvelle
dans les transports : celle de la navigation spatiale !... Tant que
durera la guerre, le devoir nous commande d'accélérer la mise au point
de la fusée en tant qu'arme de combat. »
À partir de 1944,
les V2 furent opérationnels en tant que missiles balistiques, mais ils
n'apportèrent pas la supériorité escomptée par les Allemands dans la Seconde Guerre mondiale,
du fait de leur imprécision (plusieurs centaines de mètres) et de leur
relativement faible effet destructeur ("seulement" 1000 kg d'explosif
classique). Compte tenu de sa vitesse et de sa trajectoire "en cloche",
le V2 n'était vulnérable que pendant quelques secondes, lors de son
décollage. Aucun ne put être intercepté.

pour plus d'information cliquer ici ou ici

source:
http://fr.wikipedia.org/wiki/V2_%28missile%29


Dernière édition par j-p le Sam 12 Avr 2008, 1:51 am, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  adriano76 le Ven 11 Avr 2008, 12:55 pm

merci très intéressant !
Aucun ne put être intercepté.
Si j'ai lu dans un livre qu'un pilote de spitfire avait abattu un v2 en plein vol.
avatar
adriano76
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 408
Age : 23
Localisation : Seine-Maritime
Date d'inscription : 31/03/2007

http://militaria-allemand-ww2.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  elgor le Ven 11 Avr 2008, 2:25 pm

adriano76 a écrit:merci très intéressant !
Aucun ne put être intercepté.
Si j'ai lu dans un livre qu'un pilote de spitfire avait abattu un v2 en plein vol.

des V1 ? sans aucun doute ! Mais un V2 ? comment aurait il pu faire ?
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  Ming le Ven 11 Avr 2008, 2:53 pm

Adriano, comme Elgor le précise, tu dois confondre ou alors je veux bien que tu mentionnes le passage de ce livre si tu le retrouves. Cela peut être une erreur de l'auteur également, puisque ça arrive aussi...

Pour t'expliquer, la V2 atteignait une vitesse largement supersonique au cours de son vol (Mach 5) et la conservait au cours de sa rentrée atmosphérique (puisqu'elle atteignait une altitude de l'ordre de 90 km, soit à peu de choses près dans l'espace puisque la hauteur des couches "spatiales" varient, un vol suborbital donc avec une trajectoire ballistique).
Quand elle retombait, personne n'entendant le bang sonique car elle allait plus vite que la vitesse du son, et c'est ce qui, à la différence du V1, a couté beaucoup de plus de vies. On entendait le bruit du V1 qui lui était proche d'une pétarade en raison du bruit du pulsoréacteur.

Le Spitfire de son côté est un appareil subsonique -non pas au sens des jets, mais au sens technologique du terme- qui présentait toutes les caractéristiques physiques liées à l'approche des vitesses de la région transsonique (c'est-à-dire proche de Mach 1, mais pas encore à Mach 1) à savoir compressibilité, ailes qui "gigotent" (phénomène de flutter, etc.) durcissement des commandes, etc.
Ce qui veut dire qu'un Spit aurait été incapable de passer Mach 1, donc en conséquence bien incapable de suivre une V2 qui tombe. Idem pour un Me-262, un Gloster Meteor, aucun de ces deux appareils n'auraient pu suivre un V2 pour lui expédier quelques obus et le faire exploser.

Il y a quelques rares pilotes de Spit qui sont arrivés très près de Mach 1, mais qui ne l'ont pas atteint. Clostermann de mémoire décrit l'aventure de l'un de ces pilotes qui a volé sur Mk XIV. L'avion est revenu avec le fuselage vrillé, nombre de rivets en moins, les ailes déformées et les longerons vrillés : bon pour la ferraille à ce stade.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  H Rogister le Ven 11 Avr 2008, 4:12 pm

j-p a écrit:
À partir de 1944, les V2 furent opérationnels ......
source: http://fr.wikipedia.org/wiki/V2_%28missile%29[/quote[/url" target="_blank" rel="nofollow">]

Je viens de visiter le lien "1944" et j'y ai lu ceci:
[url=http://fr.wikipedia.org/wiki/1944]1944 : Les premiers V2 allemands s'écrasent dans la banlieue londonienne. étoné gri


C'est faux.
Le 8 septembre à8h45 une tentative de lancement d'un V2 est effectuée mais aucune trace de sa chute
Le 2eme V2 est lancé à 11h00 et à 11h05, il s'écrase à Maison Alfort dans la banlieue sud-est de Paris et toujours au départ de Sterpigny (Gouvy) dans les Ardennes belges Six personnes seront tuées et 36 blessées..
C'est après ce lancement réussi, que l'unité expérimentale 444 se déplaça rapidement sur l'Ile de Walcheren d'où elle tirera désormais sur Londres. oui gri

A+ pouce
avatar
H Rogister
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 300
Age : 70
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

http://www.battleofthebulgememories.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  Invité le Ven 11 Avr 2008, 11:41 pm

merci pouce pouce

mais si j'ai écrit ma source, ets ce-que je peux effacer l'écriture rouge?

C'est fait mais ne dispose pas de liens vers les sites d'enchères. Je vois pas ce que ça apporte et on a stipulé dans le règlement que c'est interdit (paragraphe relatif à la charte, rubrique place du marché).
Merci.

Ming

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  glider82 le Sam 12 Avr 2008, 12:28 am

Un conseil, quand tu prends wikipédia, déja tu cites ta source car wikipédia n'est pas forcément la vérité par excelence, et ensuite ne fais pas un copié collé que tu n'as même pas lu en entier. Fais un condensé. Et met tout en couleur noire^^
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  Narduccio le Sam 12 Avr 2008, 12:39 am

glider82 a écrit:Un conseil, quand tu prends wikipédia, déja tu cites ta source car wikipédia n'est pas forcément la vérité par excelence, et ensuite ne fais pas un copié collé que tu n'as même pas lu en entier. Fais un condensé.
Excelent conseil.


glider82 a écrit:Et met tout en couleur noire^^
Dans le cas présent, l'écriture rouge a été mise par un modo (et ce n'est pas moi).

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  glider82 le Sam 12 Avr 2008, 12:44 am

glider82 a écrit:Et met tout en couleur noire^^
Dans le cas présent, l'écriture rouge a été mise par un modo (et ce n'est pas moi).[/quote]
Je voulais parler de tous les liens couleur or qui parsèment son texte ;)
Sa fait pas pro mais bien copié collé^^
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  adriano76 le Sam 12 Avr 2008, 10:52 am

excuser moi j'ai confondu avec des v2 (ah le boulet chapo )
avatar
adriano76
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 408
Age : 23
Localisation : Seine-Maritime
Date d'inscription : 31/03/2007

http://militaria-allemand-ww2.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  Invité le Sam 12 Avr 2008, 11:53 am

Le V2 peut être considéré comme le premier missile balistique de l'Histoire.
Comme l'a dit Ming, sa vitesse était bien trop grande pour qu'il soit intercepté par un avion, quel qu'il soit de l'époque ( le V2 allait plus vite que les balles ou les obus de 20 mm ), seul un autre missile peut intercepter un missile ! Question de vitesse, de localisation (problème non maîtrisé à l'époque).
Le V2, appellé "A4" par les concepteurs de l'engin, dont Von Braun était un des chefs de projet, paradoxalement, faisait un peu moins de dégats que le V1!
Pourquoi ? Justement à cause de sa vitesse et sa trajectoire tombante quasiment droite. L'explosion de la charge faisait un cra tère profond mais moins large que la zone touchée par un V1, qui lui, s'écrasait avec un angle inférieur et par conséquent cassait plus de bâtiments, mais en laissant un cratère d'impact beaucoup moins profond, fait qui à été constaté quand il tombait en pleine campagne. Evidement, les effets auraient étés très différent si le V2 avait été doté d'une charge nucléaire, heureusement pour nous, les allemands ne l'avait pas cette charge !
Le moteur à alcool n'était pas d'une fiabilité totale, loin de la , beaucoup de "ratés" ont eu lieu ! Et ce problème des ergols est toujours d'actualités aujourd'hui. Il y a encore des accident dûs a la défaillance du système de propulsion des fusées modernes et même une navette a explosé en 1986 lors de son lancement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  Invité le Sam 12 Avr 2008, 4:11 pm

citation: une navette a exploser en 1986.


Cette navette s'appelait challenger. Les 7 membres d'quipage ont trouvé la mort après 73 sec de vol maleureu gri maleureu gri

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  Romarico le Mar 20 Mai 2008, 9:18 pm

A noter que si les allemands n'avaient pas perdus la guerre, ils auraient été surement les premiers à mettre le pied dans l'espace et même sans mettre le pied sur une autre planète extraterrestre, mais faire un vol en dehors de la terre avec des hommes à bord. Les fusées v2 sont en quelques sortent les ancêtres de nos fusées actuels ... étoné gri
avatar
Romarico
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 60
Age : 25
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  Ming le Mar 20 Mai 2008, 11:25 pm

Romarico a écrit:A noter que si les allemands n'avaient pas perdus la guerre, ils auraient été surement les premiers à mettre le pied dans l'espace et même sans mettre le pied sur une autre planète extraterrestre, mais faire un vol en dehors de la terre avec des hommes à bord. Les fusées v2 sont en quelques sortent les ancêtres de nos fusées actuels ... étoné gri

Ca relève plus de la science fiction que de la fiction. D'abord parce que si les nazis avaient gagné la guerre, ça n'aurait été sûrement que temporaire, ce qui veut dire que mener des recherches en manière d'exploration spatiale en temps de guerre relève de l'impossible. Même Von Braun en Allemagne s'était vu opposer une fin de non recevoir pour ses projets sortant du cadre stratégique ou du moins militaire.

Ensuite sur le plan technique à cette époque là (on va considérer que ladite période de victoire nazie se serait étendue jusqu'en 1950) aucune fusée n'aurait permis de pousser jusque dans l'espace., sachant que la Semiorka ou du moins son origine remonte à 1956 et c'est sans considérer les problèmes de réchauffement intense liés à la rentrée atmosphérique, jugulés soit par l'emploi d'un matériau ablatif (technique américaine) soit par bouclier thermique comme sur les Vostok. Et encore aurait-il fallu posséder la fusée ayant suffisamment de poussée pour mettre une capsule en orbite, chose qui a été faite avec les Atlas américaines et les SL-4 soviétiques.

Mais de toute façon, rien que dans le cadre de la conquête de la lune, si Von Braun a eu un apport non négligeable, il ne faut pas oublier que certaines entreprises aéronautiques américaines ont eu un poids déterminant. Rocketdyne par exemple (filiale de North American) qui s'est échinée à mettre au point les moteurs F1 et qui a connu une série de revers du à l'emploi de l'hydrogène et oxygène liquides, carburant et comburant considérés à l'époque comme trop dangereux pour être utiles -raison pour laquelle jusqu'alors on s'était contentés d'alcool et d'oxygène, de kérosène et d'oxygène ou de composants similaires-. En termes de rendement, l'oxygène et l'hydrogène liquides sont bien plus intéressants. Mais les allemands n'avaient pas voulu essayer cela.
D'autre part pour parler encore de la lune, la technique de rendez-vous en orbite lunaire a prouvé contre Von Braun que les américains avaient raison et que c'était la seule solution viable pour avoir au final un lanceur avec un poids "minimal", sans parler de l'élaboration du LEM (Grumman) ou encore de très rudimentaire (pour l'époque) ordinateur de bord du LEM. En fait sans ce cerveau artificiel à la mémoire moindre que la plus bête de nos calculatrices actuelles, il eut été impossible de se poser sur la lune.
Je n'aborde pas les questions de survie en espace avec les combinaisons, systèmes de survie, suivi par stations radar dispersés tout autour du globe, etc. ce dont les allemands auraient eu bien du mal à mettre en place.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  panzer-model le Sam 14 Juin 2008, 11:17 am

Une petite précision toutefois pour le V2 de Maisons-Alfort :

D'après le témoignage de mon père habitant avenue de la République( autant que je me souvienne) de sa mère et des voisins : on aurait dit une sorte d'avion qui pétarade avec de la fumée derrière(?).

Toujours est-il que les dégats causés sont inférieurs à ceux d'un V2 donc plus probablement un V1.

Mon avait 11 ans à l'époque. Je vais vais voir si je retrouve la photo dans les livres consacrés à l'histoire de Maisons-Alfort.

Panzermodel
avatar
panzer-model
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 554
Age : 47
Localisation : HERAULT
Date d'inscription : 15/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  panzer-model le Sam 14 Juin 2008, 11:53 am


Navré pour la qualité de l'image. Légendes photos : Dégâts occasionnés par le V1, rue des Sapins et rue des Ormes.

Je ne me rappelais que les maisons étaient si touchées.
Source :
Maisons-Alfort mille ans d'histoire, tome II p 309/310.

Extrait du texte p 309 :
Le 8 septembre à 11 heures, jour du marché de Charentonneau, un V 1 tombe rue des Sapins et rue des Ormes. Il fait six morts sur le coup, trente-six blessés donts dix-sept grièvement.
Les corps des victimes sont rassemblés dans le préau de l'école Condocet et veillés toute la nuit avant d'être inhumés. Aujourd'hui encore certains témoignages contradictoires font état d'un V 2 plutôt que d'un V1.
avatar
panzer-model
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 554
Age : 47
Localisation : HERAULT
Date d'inscription : 15/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  roger15 le Sam 14 Juin 2008, 12:06 pm

Bonjour à toutes et bonjour à tous, Smile

Je vous signale, à toutes fins utiles, que j'ai longuement évoqué les V1 et surtout les V2 dans un sujet que j'ai fait sur le forum astronomique "Furastro" intitulé "
1932 - 1972 : quarante années fantastiques qui ont permis à Wernher von Braun de réussir la conquête de la Lune". Voir : http://www.futurastro.fr/dossier-von-braun71.php

De plus, vous pourrez avoir la fin de l'histoire qui a permis
à Wernher von Braun de réussir la conquête de la Lune en lisant ce que j'ai dit à ce sujet sur le forum astronomique "Webastro" : "Von Braun a t'il fait le bon choix en mai 1945 ?". Voir : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=30126

En ce qui concerne le point litigieux du premier V2 ayant atteint une ville alliée, il s'agit de Charentonneau, près de Maisons-Alfort le vendredi 8 septembre 1944 à 11 heures du matin.

Voici ce que j'ai écrit sur ce sujet dans l'article cité plus haut (
http://www.futurastro.fr/dossier-von-braun81.php ) :

«
Vendredi 8 septembre 1944 : Ce matin à 11 heures une explosion s’est produite à Charentonneau, près de Maisons-Alfort, tuant et blessant une vingtaine de personnes. Prévenu par les services de police, le professeur Moureu, directeur du laboratoire municipal de la Ville de Paris, s’est rendu sur les lieux. L’étendue des dégâts et l’examen des débris de l’engin lui ont fait pressentir que la fusée qui avait explosé n’était pas un simple V1. Il ne s’est pas trompé, l’engin, qui après un vol d’environ quatre minutes et demie s’est écrasé dans la banlieue parisienne, est un V2, une fusée allemande d’un type nouveau. Stationné près de Saint-Vith, en Belgique, la 444ème batterie expérimentale avait lancé deux fusées sur Paris, mais, par chance, la première s’est désintégrée en entrant dans les basses couches denses de l’atmosphère. En fin d’après-midi, Londres a reçu aussi un V2, tiré des environs de La Haye L’engin a explosé à Chiswick à 18h43, tuant trois personnes et en blessant gravement dix-sept … Un fort double bang a été entendu, mais après l’explosion. Ultime coïncidence, c’est aujourd’hui qu’on a appris à Londres le démantèlement des bases de V1 du Pas-de-Calais. »

Roger le Cantalien. Rolling Eyes
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 68
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

A4

Message  fabom77 le Lun 23 Juin 2008, 9:01 am

Bonjour a tous, je veux juste rajouter un petit détail s'est que le nom le plus repandu de la fusée est V2 alors qu'a la base c'est A4 ( aggregat 4 ).
Mais le nom A4 a été abandonné pour le nom V2 ( vergelfungswaffe 2 )
avatar
fabom77
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 71
Age : 23
Localisation : Coupvray
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  H Rogister le Lun 23 Juin 2008, 11:20 am

roger15 a écrit:
En ce qui concerne le point litigieux du premier V2 ayant atteint une ville alliée, il s'agit de Charentonneau, près de Maisons-Alfort le vendredi 8 septembre 1944 à 11 heures du matin.

Roger le Cantalien. Rolling Eyes

Merci d'avoir remis les choses au point concernant ce V2 tombé près de Maisons-Alfort.
Toutes les études faites à ce jour confirme bien que c'est un V2.

La partie de texte ci dessous est extraite de wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/V2_(missile) et cet extrait est correct:
Un premier tir avait été prévu le 6 septembre, depuis le plateau des Tailles, mais des ennuis techniques et l'avance des Alliés qui avaient franchi la Meuse contraignit les Allemands à se rapprocher de leur frontière. Le premier V2 fut donc tiré le 8 septembre1944 depuis Gouvy en Belgique en direction de Paris. En 5 minutes, il atteignit Maisons-Alfort, en banlieue parisienne, où il fit six morts et 36 blessés[10] et « Paris venait d'avoir le redoutable privilège d'être la première cible d'un engin balistique militaire »[11].

Amicalement
avatar
H Rogister
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 300
Age : 70
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

http://www.battleofthebulgememories.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  Phil68 le Lun 24 Avr 2017, 10:22 am

Ce qu'on ne saurait assez répéter concernant les V2, c'est qu'ils ont tué davantage de prisonniers-esclaves sur les chaînes de production à Buchenwald qu'ils n'ont fait de victimes en tant qu'arme !

Ne pas oublier non plus que M. von Braun a été membre du parti depuis 1937 et membre de la SS à partir de 1940.

Source : http://www.v2rocket.com/start/chapters/mittel.html
"It is a little known truth that more people died manufacturing the V-2 than were killed by its blast. Each operational V-2 to come off the Mittelwerk line consumed about six human lives."


Les V2 en chiffres...

  • Le V2 n'a pas remplacé le V1 : les V1 ont continué d'être produits et lancés jusqu'à la fin (avril 1945).
    Le V2 n'a été utilisée qu'entre le 08 septembre 1944 et le 27 mars 1945

  • Durant cette période, les V2 ont causé la mort de 2.541 personnes et en ont blessé 5.923 autres.
    La moitié de tous les V2 ont été tirés sur Londres et sur Anvers.

    Source : Cooksley, Peter G, 1979, Flying Bomb. New York: Charles Scribner’s Sons. p. 175.

  • Durant cette période, un total de 4.575 V2 furent construite à Dora, sous-camp usine de Buchenwald, en plein coeur de l'Allemagne

  • Entre juin 1943 et mars 1945 (20 mois) l'usine à V1/V2, du camp de concentration de Dora-Buchenwald, a vu défiler 60.000 esclaves-détenus, dont 26.500 sont morts des conditions de vie et de travail forcé sur les chaînes de production (ce total inclu malheureusement 1.400 détenus tués par les bombardements alliés début avril 1945).
avatar
Phil68
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 107
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées V2

Message  MEIERS le Lun 24 Avr 2017, 9:04 pm

Il est à noter que ce qui reste de la base de construction de fusées de Peenemünde peut se visiter aujourd'hui, depuis la chute du Mur de Berlin en 1989. Elle se trouve à l'extrémité ouest de l'île d'Usedom sur la Baltique. Depuis la ville de Stralsund en Poméranie on rejoint Usedom en chemin de fer. Une digue routière et ferroviaire relie Usedom au continent à Wolgast, de là un embranchement du chemin de fer desservant les stations balnéaires relie l'Ouest de l'île, Peenemünde étant le terminus. La plus grande partie de la base avait été détruite par les bombardements anglo-américain, mais certains bâtiments y ont échappés et abritent aujourd'hui un musée que j'ai visité deux fois ces quinze dernières années. Sont notamment conservés l'ancienne usine de production d'oxygène, la centrale électrique et le bâtiment d'administration où se trouve le musée. Devant le bâtiment sont notamment exposés un V1 sur sa rampe et une fusée V2. Le musée est assez bien réalisé et souligne l'ambivalence du projet. Par exemple il est possible des des salles audiovisuelles de regarder des documentaires tournés dans les années 1990 et rapportant les témoignages des derniers ingénieurs survivants du projet, mettant l'accent sur le caractère de prouesse technologique et de percée scientifique ayant préparé la conquête de l'espace. D'autres salles reproduisent des témoignages de déportés ayant du dans des conditions meurtrières travailler au projet, avec leurs lettres, des objets leur ayant appartenus etc. Des salles sont consacrés à l'engouement de l'Allemagne pour le progrès scientifique dans les années 20, les premiers essais de fusées privés, la biographie de Werner von Braun. Dans une salle étaient exposés des coupures de presse nazie et alliée de l'époque relatant l'usage de ces armes. Pour la presse nazie l'effet de ces armes était présenté comme un véritable tonique national. Les réactions anglaises dénonçant l'inhumanité de leur emploi étaient tournées en dérision en soulignant que Churchill ne se préocuppait pas beaucoup de l'humanisation de la guerre aérienne lorsqu'il faisait bombarder des villes, des femmes et des enfants allemands! Il faut voir que surtout pour les V2 l'impact était plus destructeur au plan psychologique que par le volume des destructions. Comme il s'agissait d'une fusée supersonique montant à près de 90 Km avant de retomber sur la cible, il n'était non seulement pas possible de protèger Londres par des moyens de défense anti-aériens, mais même de donner l'alerte, par exemple en déclanchant des sirènes, ce qui était encore possible pour les V1, construits sur le modèle des avions et tirés depuis des rampes fixes (alors que la fusée V2 pouvait être tirée sans installation fixe au sol étant donc plus mobile). Pratiquement des Londoniens vaquaient paisiblement à leurs activités quotidiennes, déjeunaient, les enfants allant à l'école et étaient la seconde d'après tous morts! La charge explosive conventionnelle d'une tonne des V2 suffisait à détruire un bloc d'immeuble entier. A Peenemünde sont exposés également les projets d'une fusée à deux étages, qui ne fut jamais réalisée et dont la portée aurait permis d'atteindre New-York!

MEIERS
Major
Major

Nombre de messages : 134
Age : 56
Localisation : suisse
Date d'inscription : 10/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusées v2

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum