L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  glider82 le Sam 19 Avr 2008, 5:29 pm

Durant la campagne de France, les soldats de couleur ont été massacrés.
On les appelent les "tirailleurs Sénégalais". Ils sont entre 40.000 et 60.000 à combattre dans l'armée Française en Juin 1940. Tous originaires des régions colonisées par la France nommée Afrique occidendale Française(AOF). Selon un système choisi en 1919, un adolescent sur 10 est recruté dans les tribus, les cherfs désignants la plupart du temps des jeunes qui appartiennent à une couche inférieure.
Les élites locales peuvent aussi se présenter comme volontaires dans l'espoir de grimper dans l'échelle sociale et devenir citoyen Français.

Durant la campagne de France, ils sont massacrés. En juin 1940 plus de 3000 prisonniers de guerre originaire d'Afrique sont massacrés par les Allemands. Ces prisonniers ont été traités différament des autres. L'envahisseur les séparant des blancs et les massacrants à coups de lmitraillettes comme par exemple près d'Erquinvilliers ou bien à Chasselay ou un carnage féroce a été comis par une division SS. Une cinquantaine de tirailleurs ont été mitraillés puis écrasés par des chars.

Ces différents massacres ont lieux en juin 40 soit deux trois semaines après le début des premiers combats. Or, cela coîncide avec le lancement d'une propagande lancée dans le journal officiel du NSDAP. Les noirs y sont décrits comme des combatants "féroces et perfides" qui ne respectent pas les règles internationales de la guerre.

Le ressentiment chez les soldats allemands n'est pas le même quand ils se battent contre des blancs et contre des noirs. Sur le champ de bataille, quand L'Allemagne se bat contre des blancs se battant avec acharnement, ils considèrent cela comme de l'Héroîsme et un combat Vaillant pour défendre sa Patrie.
Ce même combat fait par des noirs est considéré comme de la sauvagerie dont il faut se venger. Cela explique certains des massacres du à la propagande nazi.

On peut penser que seules les troupes fanatisés telles que les SS étaient capable et coupables de ces actes. Mais cela n'est pas le cas
Toud 'abord, les soldats allemands de la Heer sont souvent issues des Jeunesses Hitlériennes ou déjà on leur apprends l'idéologie raciste des nazis.
Dans leur livret militaire, on peut lire que des actes de vengeance sont permis dans le cas ou les officiers leur ordoneraient ce qui est en contradiction avec le droit international. Mais c'est assez suffisant et rassurant pour ceux qui abbatent les noirs.

Et de plus, après la campagne de Pologne en 1939, Hitler a proclamé une amnistie générale qui permétaient aux soldats ayant fusillés des innocents d'échaper aux punitions. Le message était donc clairement passé qu'une guerre raciale pouvait se dérouler en même temps.

Une troisème explication se rajoute au massacre des noirs. La propagande allemande assimile les noirs à des bêtes sauvages et des demis-singes. Les officiers Français informent donc leurs troupes coloniales pour leur donner la volonté de combattre avec férocité. Et leurs disent que il n'y aura pas de prisonniers de faits avec les noirs... Ces propos ont agient dans les deux sens.
Les allemands ont de leur coté vu ce qu'ils redouaient, des sauvages se battant avec acharnement et les africains ont livrés une lutte d'autant plus acharnée car ils savaient que être prisonnier avait pour issue l'éxecution.

Les tiraileurs sénégalais qui échapent à la mort restent captifs en France. Hitler n'en voulant pas sur son territoire.

Source: Le massacre des Soldats Noirs, Science & Vie junior Hors-Série sur la seconde guerre mondiale.
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  lio le Sam 19 Avr 2008, 8:29 pm

Merci pour l'article,je ne savait pas qu'ils étaient traités de cette façon.Les pauvres maleureu gri .
avatar
lio
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 724
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Ming le Sam 19 Avr 2008, 10:12 pm

Avant les massacres dont tu parles, il y a eu aussi en Allemagne des métis issus de couples formés par une allemande et un tirailleur sénégalais, lesquels étaient venus à cette époque notamment dans région de la Rhur suite au traité de Versailles, aux réparations exigées par le gouvernement français, pour l'occupation ou la surveillance des usines.
Ce n'est pas très connu mais ça mérite d'être mentionné, car de la manière qu'il a agit avec les tirailleurs, hitler haïssait l'idée que du sang allemand "ait pu être mélangé" avec du sang noir. Les enfants nés de ces unions ont donc figuré parmi les premiers à souffrir des lois raciales voir à souffrir tout court. Mais il me semble qu'il y a un topic sur ce sujet car je crois que nous l'avons déjà abordé. Inutile de te dire ce qu'il est advenu d'eux...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  le serpent mexicain le Sam 19 Avr 2008, 10:27 pm

Quand j'ai vu le titre je me suis dit il a lus le dernier HS de SVJ ^^

Très bien d'ailleur sur ce sujet, comme celui sur la WW1.

Merci de tes précisions Ming pouce
avatar
le serpent mexicain
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1823
Age : 27
Localisation : ds le maquis du gers
Date d'inscription : 27/08/2006

http://www.maquisard32.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Narduccio le Sam 19 Avr 2008, 11:28 pm

Une autre spécificité des soldats de la coloniale : ceux qui ne furent pas massacrés, mais simplement faits prisonniers ne furent pas amenés dans des camps en Allemagne. Ils furent internés en France, dans des camps gardés par des soldats allemands. Et ensuite, quand vers 1942, les Allemands ont éprouvé le besoin d'utiliser ces soldats à d'autres tâches : ce sont des militaires français qui assurèrent la garde de ces camps. Il s'agissait souvent d'officiers et de sous-officiers de la coloniale. Donc, ils étaient internés en France, dans des camps surveillés par des militaires français ... Et leur sort ne fut pas plus enviable que lorsqu'ils étaient gardés par des soldats allemands.

Malgré cela, lors de la Libération, ils furent la plupart volontaires pour reprendre le combat. On les cantonnât dans des tâches subalternes en France, souvent des travaux de manutentions. Puis on les remis dans des camps en espérant les démobiliser et les renvoyer chez eux. Mais eux, ils désiraient qu'on leur paye les soldes pour leurs périodes de prisonniers de guerre, comme avaient droit leurs collègues prisonniers français en Allemagne.

On finit par les remettre dans des bateaux en leur promettant qu'une fois au pays, ils auraient droit à leur solde. On les installât dans un camp en Algérie, pour ceux originaire d 'Afrique du Nord et dans le camp de Tiaroye au Sénégal.
Comme on ne désirait pas leur payer leur solde, ils se révoltèrent : il n'y eut qu'une trentaine de morts parmi les révoltés.

Fin novembre 1944, 1 280 soldats africains originaires de différents pays de l'Afrique occidentale française – communément appelés tirailleurs sénégalais – sont regroupés dans un camp de transit à une quinzaine de kilomètres du centre de Dakar. Ils ont affronté l'attaque allemande de mai-juin 1940 en première ligne avec un taux de perte voisin de 40% (contre 3% en moyenne pour les troupes métropolitaines). Il faut savoir aussi que certains d'entre eux, faits prisonniers et quand bien même blessés, ont simplement été exécutés par les troupes d'élite du Reich vexées d'être contenues par des Noirs (voir le tata de Chasselay). Ils subissent leur captivité en France ; en effet, les Nazis refusent de les voir sur leur sol et ils sont utilisés comme main d'œuvre forcée au mépris des conventions de Genève.
La plupart d'entre eux, concentrés en Frontstalag (ou « camp de prisonniers du front »), dans le cas présent en France, seront employés dans des fermes. Certains, à Morlaix notamment, seront amenés à contribuer à la production d'armement.
Quelques-uns enfin feront partie des maquis de résistants. Alors que la Seconde Guerre mondiale n'est pas encore terminée, ils sont parmi les premiers prisonniers libérés et il est décidé de les démobiliser. Ils devraient logiquement toucher un pécule constitué de leurs arriérés de solde et surtout de la prime de démobilisation. Au lieu de le faire en France, le ministre des colonies leur promet d'être démobilisés à Dakar où ils arrivent le 21 novembre 1944.
Mais, la mentalité coloniale est tout simplement restée raciste, ils sont sujets aux mauvais traitements et aux vexations. Qui plus est, faute de transmission d'ordres clairs en ce sens ou de fonds en cette période confuse, la juste rétribution de leurs services leur est finalement refusée.
Ils se mutinent et le 30 novembre ils prennent en otage un général français qu'ils libèrent peu après. Le 1er
décembre, l'armée française donne l'assaut du camp faisant une trentaine de tués, des centaines de blessés. Une trentaine d'entre eux, considérés comme meneurs sont condamnés à des peines de un à dix ans de prison. Ils auront une amende de 100 francs de l'époque et perdent leurs droits à l'indemnité de démobilisation. Ils seront grâciés en 1947, lors de la venue à Dakar de Vincent Auriol, président de la République, mais sans recouvrer leurs droits à leur retraite militaire.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Thiaroye

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4665
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Phil642 le Sam 19 Avr 2008, 11:45 pm

Le massacre des "untermenschen" a été systématique lors de la campagne de 40.

De plus la propagande nazie a essayé d'appuyer l'immagination du peuple par des faits frabriqués à propos de sois-disant sous-humains qui voilaient et pillaeint le territoire Français.

Immonde psalmodie raciste qui n'a pas pris dans le peuple local, qui, au contraire a essayé de sauver ces soldats la barnarie.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Invité le Dim 20 Avr 2008, 8:36 am

C'est un fait qu'il ne fallait pas être d'une autre couleur que le "blanc" à cette époque ! eicke et ses Totenkopf exécutaient les Sénégalais systématiquement s'il tentaient de se rendre. Pour rétablir la balance, la ségrégation existait aussi de l'autre coté !
A part la 92nd Infantery Divison, composée de Noirs américains, les autres étaient affectés aux cuisines, aux transport et aux travaux lourds plutôt subalternes, pour employé un gentil euphémisme.
Un autre indice : Malgré l'énorme demande de main d'oeuvres aux USA pour la production de guerre, le taux de chômage est resté plus haut dans la communauté noire ! Ceci à causé des incidents raciaux avec la police, dont la presse surveillée, minimisait la portée. La ségrégation dans l'US Army à été abolie seulement le 26 juillet 1948 par l'Executive Order n° 9981 du Président Truman !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Baugnez44 le Lun 21 Avr 2008, 10:37 am

Dans le même ordre d'idées, j'avais déjà évoqué dans un autre fil ce massacre de 11 soldats noirs américains au cours de la bataille des Ardennes: http://en.wikipedia.org/wiki/Wereth_11

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Invité le Lun 21 Avr 2008, 10:57 am

Baugnez44 a écrit:Dans le même ordre d'idées, j'avais déjà évoqué dans un autre fil ce massacre de 11 soldats noirs américains au cours de la bataille des Ardennes: http://en.wikipedia.org/wiki/Wereth_11

Encore une "superbe action" de la Leibstandarte ! enérvé

Et pour bien montrer l'évolution des mentalités dans l'US Army, n'oublions pas Colin Powell, le premier Chef d'Etat Major Général Inter-Armes de couleur des USA ! Et sans jamais passer par une Académie Militaire......... étoné gri

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Baugnez44 le Lun 21 Avr 2008, 11:54 am

Oui, la mentalité a bien évolué. Dans un des derniers épisodes de "The War", on interrogeait un vétérans noir qui racontait son désarroi lorsque, de retour chez lui (une ville du sud) après avoir été démobilisé, il s'était rendu compte que "tout était comme avant". Entendez par là que la ségrégation continuait à s'appliquer exactement de la même façon qu'avant la guerre.

Il faudra en fait attendre la fin des années 1950 pour qu'elle commence à être remise en question.


Dernière édition par Baugnez44 le Lun 21 Avr 2008, 2:14 pm, édité 1 fois

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Invité le Lun 21 Avr 2008, 1:00 pm

Il faut rendre à César ce qui est à César : L'Armée des USA à été une des premières institutions ou la ségrégation a été abolie dans les faits. Ce n'était pas le cas dans la vie civile, ou des émeutes raciales ont eu lieu jusqu'à la fin des années 60 !
le combat non violent de Martin Luther King est la pour nous le rappeler !

Pour être juste, l'Armée aux USA, une fois la Guerre de Corée finie, s'est trouvé devant un manque de volontaires : solde plutôt basse, possibilités d'avancement de temps de paix ( lente quoi ! ). Les Noirs américains ont occuppés des postes laissé vacants, en commencant par la base , puis en investissant peu à peu la hiérarchie. Pendant la guerre du Viêt-Nâm, les "élites blanches", les fameux "WASP", préféraient voir un Noir partir se faire tuer la bas, plutôt que leurs enfants ! A l'heure actuelle, les Armées des USA ont une forte proportion de Noirs et d'autre "minorités" (terme qui n'a pas de sens dans ce pays). Les femmes y deviennent nombreuses aussi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Ming le Lun 21 Avr 2008, 2:19 pm

Jean-Louis a écrit:Il faut rendre à César ce qui est à César : L'Armée des USA à été une des premières institutions ou la ségrégation a été abolie dans les faits. Ce n'était pas le cas dans la vie civile, ou des émeutes raciales ont eu lieu jusqu'à la fin des années 60 !
le combat non violent de Martin Luther King est la pour nous le rappeler !

Pour être juste, l'Armée aux USA, une fois la Guerre de Corée finie, s'est trouvé devant un manque de volontaires : solde plutôt basse, possibilités d'avancement de temps de paix ( lente quoi ! ). Les Noirs américains ont occuppés des postes laissé vacants, en commencant par la base , puis en investissant peu à peu la hiérarchie. Pendant la guerre du Viêt-Nâm, les "élites blanches", les fameux "WASP", préféraient voir un Noir partir se faire tuer la bas, plutôt que leurs enfants ! A l'heure actuelle, les Armées des USA ont une forte proportion de Noirs et d'autre "minorités" (terme qui n'a pas de sens dans ce pays). Les femmes y deviennent nombreuses aussi !

Je ne sais plus qui l'a dit mais il me semble que c'était Westmorland pendant le conflit vietnamien : "pour moi il n'y a pas de noirs ou de blancs au sein de l'armée, la seule couleur que je vois est celle du vert". Cela dit, les millions de Dollars qui devaient être consacrés aux quartiers pauvres afro américains comme Skyde Row à Chicago par exemple (Big j'ai raison ?) ont été reconvertis en explosifs de toutes sortes qui ont été envoyés sur la tete des habitants de Hanoï, le port d'Haïphong et j'en passe. De la sorte en 1968 ont éclaté les émeutes du quartier de Watts à Los Angeles, qui font suite à l'assassinat de Martin Luther King qui a servi de véritable détonateur. Il est vrai que l'armée américaine a été une des premières institutions à bannir la ségrégation de ses corps... après une longue période ou par exemple durant la 1GM voir un soldat noir approcher une française était insupportable aux yeux de nombreux américains blancs. Comme beaucoup de troupes afro-américaines étaient stationnées à l'arrière et n'étaient utilisées que pour le support ou l'approvisionnement, m'est avis que nombre d'incidents ont du se produire. Par ailleurs, pendant la 2GM, les noirs américains n'obtinrent qu'au milieu du conflit le droit de se battre en première ligne dans le corps des Marines. L'US Army Air Corps a eu de son côté toutes les peines du monde à monter la première escadrille noire-américaine, celle des Red tails (les "queues rouges" par analogie à la peinture rouge qui recouvrait l'empennage des P-51 qui équipaient l'escadrille). Un film magnifique que je recommande à tout le monde a été réalisé par Walt D...ey productions (je l'ai en anglais, je ne sais pas s'il existe en français) "the Tuskegee airmen" (lesquels survivants ont été réunis l'année dernière d'ailleurs).
Il y a quelques temps de cela j'avais lu un livre assez intéressant sur les souvenirs d'un capitaine de Speed boat (embarcation rapide de la RAF destinée à sauver les pilotes tombés dans la Manche) qui je crois était basé à Portsmouth. Il décrit une scène ou un soldat noir est à deux doigts de se faire lyncher et ne doit qu'à l'intervention des britanniques, dont le commandant de bord du Speed boat, de rester en vie. Evidemment, la tentative de lynchage était basée sur des motifs fallacieux...
Il n'en reste pas moins qu'actuellement si l'armée US a une forte proportion de minorités, certaines d'entre-elles se sont engagées à des fins d'obtention de la nationalité américaine. En Irak notamment, nombre de soldats, paras ou Marines sont d'origine "latino" et ce constat avait déclenché une vive polémique dans les colonnes de différents quotidiens américains.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Phil642 le Lun 21 Avr 2008, 2:24 pm

A noter aussi que les officiers et sous-officiers blancs qui commandaient les troupes coloniales furent aussi parfois massacrés avec leurs hommes une fois les armes rendues.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Carsomyr le Mar 22 Avr 2008, 8:08 am

bonjour à tous,

Les massacres de ces soldats noirs commis par les allemands, étaient souvent imputés à la résistance pour montrer et faire peur à la population locale. Cette méthode exercé par les nazis avaient un impact assez efficace. La popoluation effrayée avait une certaine avertion pour les résistants, qui eux n'y était pour rien dans ces massacres, et cela avait pour but de dissuader les habitants de rentrer dans la Résistance.

Carsomyr
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Localisation : à la ceinture d'un(e) paladin(e)
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  tecumseh le Mer 21 Jan 2009, 2:08 pm

Oui, des soldats noirs ont été exterminés pendant la seconde guerre mondiale, celà est indéniable;mais comme on l'a déjà fait remarquer, il ne s'gissait pas seulement de Tirailleurs Sénégalais:les soldats noirs de l'armée Américaine l'ont été tout autant!leur "férocité" au combat,qui a fait dire à Hitler qu'il "ne comprenait pas pourquoi ils se battaient avec autant d'acharnement pour un pays qui les traitait de cette façon" est tout aussi vraie:combattant deux énnemis déterminés, ils n'avaient d'alleurs pas le choix:la haine des Nazis et le racisme des leurs.Pour ces soldats,être fait prisonnier était généralement synonyme de mort immédiate,peu importait qu'ils fassent partie d'unités combattantes ou non.Grâce à une propagande subtile,pernicieuse et malheureusement efficace,les Nazis avaient développé et entretenu-au sein de la population civile comme chez les soldats Allemands-une peur farouche du "grand méchant noir",peur qui s'était rapidement transformée en haine farouche,alimentée par les clichés et archétypes qu'on avait des peuples colonisés à cette époque:"arriérés","violents et sanguinaires","cannibales",ne rêvant que de "piller les peuples civilisés et violer leurs filles et femmes" etc. La mère-aujourd'hui décédée-d'une amie Allemande m'a raconté il y'a quelques années que, dans les dernières années de la guerre, il n'était pas rare d'entendre circuler des histoires sur des soldats noirs Américains égarés,faits prisonniers et tués illico presto par de paisibles paysans!Combien de ces "untermenschen"ont-ils ainsi fini? nous ne le saurons sans doute jamais.
Mais "férocité"ne signifie pas "exactions", et encore moins violence gratuite:à ma connaissance,aucun de ces "sous-hommes"n'a jamais été accusé d'avoir violé l'une quelconque des dispositions du traité de genève!Non,s'ils étaient aussi déterminés au combat,c'était pour sauver leur vie menacée par la peur et la haine, mais aussi et-je le crois-surtout pour défendre cette liberté à laquelle ils croyaient et aspiraient, une liberté dont ils étaient eux même privés par le racisme systématique des leurs.Je me rappelle ces propos tenus, dans un documentaire diffusé sur la chaîne "Planète",par un survivant des TUKESGEE AIRMEN (surnommés les Red Tails Angels,ce fameux groupe aérien de l'USAAF composé uniquement d'Afro-américains) qui, après s'être brillament illustré dans le ciel nord Africain et Européen rentrait chez lui à la fin de la guerre: "dès que je suis descendu du bateau qui nous ramenait au Pays, je me suis trouvé face à une pancarte qui mentionnait:les soldats blancs à gauche,les soldats de couleur à droite.J'ai alors compris que rien n'avait changé..."
Bien de ses frères de couleur n'étaient pas rentrés,aux USA comme en Afrique, victimes de la haine et de la peur des autres,victimes de leur couleur,victimes de leur foi dans la liberté;c'est vrai, aux USA,rien n'avait changé,mais le sang versé sur l'autel de l'injustice et de la bêtise Humaines ne l'a pas été en vain: Colin Powells a été Chef d'Etat-Major inter-armes de son pays;le 20 Janvier 2009,en prêtant serment comme 44ème Président des USA, Obama Barack est devenu le commandant suprême de cette même Armée. les choses ont bien changé!
Pour les Tirailleurs Sénégalais, pour leurs pays, les choses n'ont pas beaucoup changé,mais çà c'est une autre histoire.
Souvenons nous seulement des raisons de leur sacrifice et espérons.
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  P'tit Simon le Mer 18 Fév 2009, 5:22 pm

glider82 a écrit:L'envahisseur les séparant des blancs et les massacrants à coups de lmitraillettes comme par exemple près d'Erquinvilliers ou bien à Chasselay ou un carnage féroce a été comis par une division SS. Une cinquantaine de tirailleurs ont été mitraillés puis écrasés par des chars.

Comment pouvaient-ils faire cela ?

glider82 a écrit:Ce même combat fait par des noirs est considéré comme de la sauvagerie dont il faut se venger. Cela explique certains des massacres du à la propagande nazi.

C'est complètement insensé, que des hommes soient blancs ou noirs, c'est la même chose, ils restent des hommes. Les Allemands n'étaient pas supérieurs à ces gens là, ils n'étaient supérieurs à personne d'ailleurs. C'est les idées qu'ils se mettaient dans la tête et elles étaient complètement fauses.

glider82 a écrit:On peut penser que seules les troupes fanatisés telles que les SS étaient capable et coupables de ces actes. Mais cela n'est pas le cas
Toud 'abord, les soldats allemands de la Heer sont souvent issues des Jeunesses Hitlériennes ou déjà on leur apprends l'idéologie raciste des nazis.

La Heer a aussi contribuée à l'arrestation des Juifs avec les SS...

glider82 a écrit:Les noirs y sont décrits comme des combatants "féroces et perfides" qui ne respectent pas les règles internationales de la guerre.

Les Allemands auraient d'abbord mieux fait de respecter eux même les règles internationales de la guerre. D'un côté, quand ils disaient ça, ils avaient tout faux...

glider82 a écrit:Les tiraileurs sénégalais qui échapent à la mort restent captifs en France. Hitler n'en voulant pas sur son territoire.

Heuresement "qu'il n'en voulait pas sur son territoire" sinon, ils les auraient probablement tués...
avatar
P'tit Simon
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 310
Age : 23
Localisation : Sur la Ligne Maginot
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Invité le Ven 20 Fév 2009, 9:06 am

Tout ça me fait vomir...

J'aurais juste une question, bien que je considère le procès de Nuremberg comme une gigantesque hypocrisie, j'aimerais savoir si ces faits ont été mentionnés dans les chefs d'accusation... si ce n'est pas le cas, ça montrera à quel point les accuseurs pourraient (encore une fois) se trouver à la place des accusés...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'extermination des soldats Noirs durant la guerre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum