L'évolution de la division d'infanterie allemande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Catalina le Lun 05 Mai 2008, 11:31 am

Comme demandé, voici l'évolution de la division d'infanterie allemande pouce

Comme tout le monde le sait, l'Allemagne a vu la taille de son armée plafonnée à 100 000 hommes par le Traité de Versailles. Hors, en mai 1920, l'Übergangsheer (armée de transition), comptait 200 000 hommes formant trois divisions de cavalerie et sept divisions d'infanterie. Pour se conformer aux exigences du Traité de Versailles, l'échelon brigade disparut le 1er octobre 1920, remplacé par l'échelon régiment, ce qui permit de réduire les effectifs à 100 000 hommes tout en conservant trois divisions de cavalerie et sept divisions d'infanterie. Le 1er janvier 1921, l'armée de transition adoptait le nom de Reichsheer qu'elle allait conserver jusqu'au 20 mai 1935.

La division d'infanterie de la Reichsheer compte 12 000 hommes répartis trois régiments d'infanterie et un régiment d'artillerie tous à trois bataillons.

Conformément aux exigences du Traité de Versailles, elles ne disposent ni de mitrailleuses lourdes, ni de blindés, ni d'artillerie lourde. La conscription étant interdite, cette armée est constituée de professionnels s'engageant pour 12 ans pour les sous-officiers et hommes de troupe, 25 ans pour les officiers. L'armée n'a aucun mal à recruter et peut donc imposer une sélection rigoureuse. Le nombre d'officiers est limité à 4 000, mais la moitié des effectifs est constituée de sous-officiers et de caporaux et un simple soldat doit être capable d'assurer les fonctions d'un sergent.

En 1930, l'armée allemande commença à songer à son expansion. En cas de mobilisation, il était prévu de porter à 21 le nombre de divisions d'infanterie grace aux réservistes de la Grande Guerre, avec 3 à 4 divisions de cavalerie, 33 batteries d'artillerie lourde, 55 batteries antiaériennes, un petit nombre d'avions et un bataillon de chars... (malgré le Traité de Versailles).

C'est ce plan d'expansion qu'Hitler va mettre en oeuvre à son arrivée au pouvoir faisant passer les effectifs de la Reichsheer à 300 000 hommes et 21 divisions. Les clauses du Traité de Versailles furent publiquement dénoncées par Hitler le 16 mars 1935, une nouvelle loi étant promulguée le même jour pour rétablir la conscription et porter la taille de l'armée en temps de paix à 12 corps et 36 divisions. Le 20 mai, la Reichsheer devenait Heer.

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, l'allemagne comptait 35 divisions d'infanterie d'active de 17 875 hommes chacune. Chaque division comportait trois régiments d'infanterie à trois bataillons + une compagnie de canons (à six canons de 75 et deux de 150 mm) et une compagnie antichar (douze canons de 37 mm) par régiment. Chaque bataillon était à trois compagnies de fusiliers (neuf mitrailleuses légères, deux mitrailleuses lourdes et trois mortiers de 50 mm par compagnie) et une compagnie d'armes lourdes (huit mitrailleuses lourdes et six mortier de 81 mm). La seule unité complétement motorisée était la compagnie antichar régimentaire. L'artillerie divisionnaire comptait trois groupes de douze obusiers de 105 mm, un groupe de douze obusiers de 150 mm, un groupe antichar à trente-six pièces de 37 mm et un bataillon d'observation. S'y ajoutait un bataillon du génie à trois compagnies et les services habituels.

A ces 35 divisions d'infanterie d'active, pouvaient s'ajouter:
- 16 divisions de réservistes ayant accomplies leurs classes depuis la réintroduction de la conscription;
- 21 divisions composées de vétérans de la Première Guerre;
- 14 divisions constituées à partir de centres d'entraînement.

Ces divisions de réserve étaient plus petites que leurs homologues d'active (1 000 à 2 000 hommes de moins) sauf les divisions de vétérans qui comptaient prés de 600 hommes de plus. Les divisions de réserves n'avaient pas de canons d'infanterie lourds, celles des troisiémes et quatriémes catégories utilisant encore des mitrailleuses de la Premiére Guerre. L'artillerie ne disposait pas du bataillon d'observation des divisions d'active, et la plupart des batteries étaient équipées de piéces de la Grande Guerre.

Outre ces divisions d'infanterie, quatre divisions d'infanterie motorisée d'environ 16 500 hommes et tois divisions de montagne de 17 000 à 24 000 hommes existaient.

L'organisation de la division d'infanterie classique va rester sensiblement la même de 1939 à 1942.
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Catalina le Lun 05 Mai 2008, 8:44 pm

Je poursuis avec la division Neu Art du 1er décembre 1943 (puis amendée le 1er mai 1944). En 1942, tous les fantassins allemands sont désormais désignés Grenadiers. Le changement d'appellation sera suivi en 1943 d'un changement dans l'organisation de la division. Désormais les trois régiments de grenadiers sont à deux bataillons, chacun avec trois compagnies de fusiliers et une compagnie lourde. Les mortiers de 50 mm disparaissent tandis qu'une section de quatre mortiers de 120 mm apparaît dans la compagnie d'armes lourdes du bataillon. D'autres armes nouvelles sont introduites: fusil semi-automatique G43 (19 exemplaires prévus par compagnie dont 10 avec lunettes) et Panzerfaust.

L'artillerie divisionnaire compte toujours trois groupes de 105 et un groupe de 150. Ceux ci sont souvent réduits à, respectivement, onze et neuf piéces. Le groupe antichar compte désormais une compagnie de douze canons de 75 mm, une compagnie de dix canons d'assaut, et une compagnie antiaérienne à douze canons de 20 mm.

A partir de septembre 1944, apparait la Volks Grenadier Division avec trois régiments à deux bataillons de trois compagnies de fusiliers et une compagnie lourde. Chaque régiment compte également une compagnie de canons d'infanterie (4 mortiers de 120 mm et 4 canons de 75 mm) et une compagnie antichar (54 Panzerschreck + 18 en réserve).

L'artillerie est à deux groupes de 105 mm et un groupe de 150 mm, tous à douze pièces. L'un des groupes de 105 mm est désormais un groupe de canons à dix-huit PaK-40 de 75 mm. S'y ajoute le groupe antichar à une compagnie de neuf 75 tractés, une compagnie de neuf 75 automoteurs et une compagnie à neuf FlaK de 37 mm. Le bataillon du génie est réduit à deux compagnies. Une compagnie de fusiliers renforcée sert à la reconnaissance.

La Volks Grenadier Division est surtout marquée par l'apparition du StuG-44 qui nécessitera une refonte de la compagnie de fusiliers en novembre 1944. Désormais, elles sont théoriquement réorganisées en deux Sturmzüge (section d'assaut) et une section classique. La Sturmzüge compte deux groupes de combat (28 StuG44 au total dans la section) et un groupe de mitrailleurs (2 MG42). Le chef de compagnie dispose de six snipers (pour un effectif total de 112 hommes).

Cette évolution théorique de l'infanterie allemande ne refléte pas la réalité du terrain, le manque d'équipement ne permettant pas de coller à la théorie. L'évolution la plus importante est la refonte du régiment de trois à deux bataillons le 1er décembre 1943 et l'augmentation du nombre d'armes d'appui (mortiers, mitrailleuses) qui contribuent à en faire des unités plus vouées à la défense statique qu'à l'offensive.
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Mar 06 Mai 2008, 8:33 am

L'effectif d'un bataillon d'infanterie allemand est il comparable a celui d'un bataillon US ?
Parce que la, ca saute au yeux, cette différence : 9 bataillons de combats par régiments US contre 2 dans un Régiment allemand, c'est assez inégal ! clin doeil gri

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Catalina le Mar 06 Mai 2008, 11:59 am

Trois bataillons par régiment d'infanterie US et deux bataillons par régiment d'infanterie allemand à partir de 1943. Les bataillons allemands étant, de surcroit plus petits que les bataillons américains avec moins d'unités de services et des compagnies de fusiliers à 145 hommes contre 193 dans l'armée américaine. Un bataillon d'infanterie US fait 871 hommes fin 1943 contre 708 dans un bataillon de grenadiers à la même date.
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Mar 06 Mai 2008, 12:28 pm

Merci de corriger, j'ai dis "9 bataillons par Régiment US", C'est le nombres de compagnies ça !
Mais tu as répondu à ma question ! On est toujours sidéré d'entendre le nombre de divisions qu'avaient les allemands, mais si la division allemande est plus proche d'une brigade que d'une Division US, on comprend mieux ! Les soviétiques aussi avaient l'art de sortir des ordres de batailles bizares.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Catalina le Mar 06 Mai 2008, 12:48 pm

J'ai prévu de passer l'évolution de la division d'infanterie soviétique au crible également ^^

Si le bataillon de grenadiers allemand fin 1943/44 est plus petit que le bataillon d'infanterie US, la densité d'armes collectives y est beaucoup plus important!!

Bataillon US: 27 FM BAR (1 par squad), 6 mitrailleuses M1919A4, 4 mitrailleuses M1917A1, 9 mortiers de 60 mm, 6 mortiers de 81 mm, 29 Bazookas et 3 canons antichars de 57 mm.

Bataillon allemand: 27 MG42 légères (1 par groupe), 12 MG34/MG42 lourdes, 6 à 12 mortiers de 81 mm, 4 mortiers de 120 mm (dans les bataillons à 6 mortiers de 81). Il n'y a pas de canons antichars au niveau bataillon mais le Panzerfaust est trés largement distribué, chaque fantassin pouvant en être doté.

A noter que l'armée française, au début du plan Anfa de réarmement, demandait 189 FM BAR par régiment (2 par groupes, comme dans l'armée Vichyste, + d'autres en réserve) mais que les américains n'octroieront finalement que 81 BAR par régiment, comme dans leur propre armée.
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Mar 06 Mai 2008, 1:25 pm

La dotation en FM, mitrailleuses, mortiers et tout armements sont les chiffres théoriques, mais pas mal de ddivision ( surtout les divisions airbornes, par définition, privées de bataillon d'artillerie lourdes, avaient tendances a se surarmés dnas tout ce qui pouvaient se porter par hommes : Mortiers de 60, Mitrailleuses .30, des stocks considérbles de munitions, de grenades, de mines....Cela leurs à sauvé la mise plusieurs fois, et ils ont pu "dépanner" d'autres unités en cas d'absolues nécessité, car ils répugnaient à laisser leurs armes en arrière.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Goliath le Mar 06 Mai 2008, 4:17 pm

Merci, très intéressant tout ça Catalina beret
j'ai donc enfin des infos sur les I.D. allemandes complètes ...

Thanks à toi ! clin doeil gri


Dernière édition par Goliath le Lun 13 Oct 2008, 7:12 pm, édité 1 fois
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Catalina le Mer 07 Mai 2008, 11:04 am

Goliath a écrit:Merci, très intéressant tout ça Catalina beret
j'ai donc enfin des infos sur les I.D. allemandes complètes ... p24

Thanks à toi ! clin doeil gri

Comme l'a rappellé Jean-Louis, il s'agit d'organisation théorique. L'extension du conflit à l'est voit une multiplication du nombre d'untés assorti d'une diminution de la taille de ces unités pour faire face à l'attrition. De 16 à 17 000 hommes en 1939, la division d'infanterie allemande passe à un peu plus de 11 000 hommes à la fin du conflit. Ces divisions sont cependant rarement à effectifs complets et les unités de Polizei, d'Ostlegionen, de Landerschützen ainsi que les Alarmeinheiten sont équipées d'armes de prise de qualités trés inégales.
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Mer 07 Mai 2008, 11:34 am

Catalina à raison, Les armes de prises, non seulement étaient de qualité inégales, mais il existaient les problèmes de maintenance (Ou trouver les pièces? Pas chez l'ennemi quand même ! ) Et les munitions ! Durant la SGM, il n'y avaient pas encore de munitions standardisées, chaque pays disposant des ses munitions propres. L'exception étant que les armes disponible soient d'un même modèle ( les Mosin Nagat Russes et Finlandais ) dans plusieurs pays. L'exemple d'unité de Volksturm, doté de fusil danois, mais quasiment sans munitions. Envoyer ces gens au combat, c'était les comdamner à mort !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Sam 21 Juin 2008, 11:25 pm

Bonsoir,

Une question : Pourquoi autant de divisions d'infanterie allemandes (plus de 250 je crois) et environ 60 divisions d'infanterie américaines ?

Démographiquement, l'amérique pouvait mobiliser plus je crois non ?

Amts

Pier

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Catalina le Lun 23 Juin 2008, 10:07 pm

Les Etats-Unis avaient prévus de mettre sur pied 213 divisions (tous types confondus) mais dans la pratique il se révélera déjà difficile d'en maintenir 89. Démographiquement, les Etats-Unis auraient certe pus aligner plus de divisions, mais cela aurait nuit au front intérieur. Les demandes en main d'oeuvre industrielle et agricole étaient telles que la main d'oeuvre féminine ne pouvait suffire.

Du fait de "l'externalisation" des appuis spécialisés et de la grosse logistique américaine, il y avait plus de soldats en dehors des divisions. Un autre élément important est la ségrégation... la population afro-américaine ne fut que trés peu utilisée, on y fit appel essentiellement à l'arriére et non dans les unités combattantes. beret
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Mar 24 Juin 2008, 11:04 am

Catalina a écrit:Les Etats-Unis avaient prévus de mettre sur pied 213 divisions (tous types confondus) mais dans la pratique il se révélera déjà difficile d'en maintenir 89. Démographiquement, les Etats-Unis auraient certe pus aligner plus de divisions, mais cela aurait nuit au front intérieur. Les demandes en main d'oeuvre industrielle et agricole étaient telles que la main d'oeuvre féminine ne pouvait suffire.

Du fait de "l'externalisation" des appuis spécialisés et de la grosse logistique américaine, il y avait plus de soldats en dehors des divisions. Un autre élément important est la ségrégation... la population afro-américaine ne fut que trés peu utilisée, on y fit appel essentiellement à l'arriére et non dans les unités combattantes. beret

C'est assez typique de la manière d'agir des américains, pour 1 combattant, il y a 8 ou 9 non-combattants dans toute la chaîne logistique. Les Soldats Us disposaient de compagnies de douches, de spectacles, de cinémas et bien d'autres luxes inconnus des allemands.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Mar 24 Juin 2008, 9:29 pm

Jean-Louis a écrit:C'est assez typique de la manière d'agir des américains, pour 1 combattant, il y a 8 ou 9 non-combattants dans toute la chaîne logistique. Les Soldats Us disposaient de compagnies de douches, de spectacles, de cinémas et bien d'autres luxes inconnus des allemands.

Bonsoir,

J'avais lu que la division américaine comportait 20 à 25 000 hommes... Donc se ne sont pas tous des combattants si je comprends bien idé gri

Amts

Pier

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Mar 24 Juin 2008, 9:46 pm

Catalina a écrit:Un autre élément important est la ségrégation... la population afro-américaine ne fut que trés peu utilisée, on y fit appel essentiellement à l'arriére et non dans les unités combattantes. beret

Bonsoir,

Et pourtant...

Si les américains étaient remonté un peu plus loin dans leur propre histoire disons en 1861-1865...

Le 18 juillet 1863 devant Charleston en Caroline du sud, Le Colonel Robert Shaw s'illustra en menant l'attaque contre la batterie retranchée dans le Fort Wagner avec son Régiment le 54e du Massachusetts. Les soldats noirs parviennent à s’emparer des parapets du fort, ce qui leur coûte de subir plus de pertes que les autres régiments. Malgré les renforts "blancs" le Fort ne sera jamais prit...

Robert Shaw avait écrit :
<BLOCKQUOTE>
"Sincèrement, je dois être reconnaissant pour tout mon bonheur et ma réussite dans la vie jusqu’à aujourd’hui ; et si la levée de troupes de couleur se révèle bénéfique à la nation ou aux Noirs… je remercierai Dieu un millier de fois pour m’avoir permis d’y prendre part. "</BLOCKQUOTE>
Je m'éloigne du sujet je sais, mais je trouve ce parcours émouvant...

Imaginez les allemands facent aux "noirs" américains... mort de rir gri Leurs surprises...

Une question et j'arrete (je sais je suis hors sujet) il y avait des unités combattantes américaines "noires" non ?

Amts

Pier

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Catalina le Jeu 03 Juil 2008, 12:06 am

Oui il existait quelques unités combattantes américaines "noires". La 2nd Cavalry Division par exemple fut mise sur pied en avril 1941 comme division mixte avec une brigade "blanche" et une brigade "noire" aprés avoir été desactivée en juillet 1942, elle est reactivée comme "colored division" en février 1943 et envoyée en Afrique du Nord où elle sera de nouveau desactivée en mai 1944 et son personnel ventilé dans des unités de service ou du génie. Les unités réellement combattantes "noires" ne dépassaient pas la taille du bataillon comme le 24th colored sur le Front du Pacifique.

Ce n'est que fin 1944 que de timides tentatives de "mixage" seront faitres dans les unités combattantes, plus par manque de personnel que par réelle volonté de mettre fin à la ségrégation.
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Jeu 03 Juil 2008, 10:50 am

La 92nd Infantery Division , dite "Buffalo", était une division presqu'entièrement composée de Noirs US, excepté les officiers supérieurs.

Le morceau de Bob Marley "Buffalo Soldiers" leurs rend hommage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Catalina le Jeu 17 Juil 2008, 4:05 pm

Vous pourrez trouver la liste compléte des unités afro-américaines ici:

http://www.ritesofpassage.org/mil_catalog.htm
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Invité le Jeu 04 Déc 2008, 4:21 pm

On peut ajouter que le nombres d'hommes dans les divisions d'infanterie ne cessera de décroître jusqu'a a atteindre entre 8000 et 4000 hommes fin 44 début 45, certaines divisions parvenant au "record" de 2000 hommes...


Les pertes étaient fin 1944 de 200 000 hommes a l'est par mois pour l'armée allemande, ceci explique peut être cela...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Catalina le Lun 25 Juin 2012, 5:20 pm

Invité a écrit:
Jean-Louis a écrit:C'est assez typique de la manière d'agir des américains, pour 1 combattant, il y a 8 ou 9 non-combattants dans toute la chaîne logistique. Les Soldats Us disposaient de compagnies de douches, de spectacles, de cinémas et bien d'autres luxes inconnus des allemands.

Bonsoir,

J'avais lu que la division américaine comportait 20 à 25 000 hommes... Donc se ne sont pas tous des combattants si je comprends bien

Amts

Pier

Non si l'on prend en compte les unités logistiques nécessaires à chaque division américaine l'on arriverait à 43.400 hommes par division en 1945 contre 21.395 (théoriquement) pour une division allemande à la même époque.
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution de la division d'infanterie allemande

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum