Le pape, combien de divisions ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pape, combien de divisions ?

Message  roger15 le Lun 05 Mai 2008, 4:25 pm

Le pape, combien de divisions ?

Bonjour à toutes, et bonjour à tous, Smile

Ce qui me surprend assez, lorsqu'on évoque les grands souverains pontifes du vingtième siècle, c’est qu’on semble très souvent avoir oublié un très grand pape de l’époque récente : Eugenio Maria Giuseppe Giovanni Pacelli, élu pape le 2 mars 1939 sous le nom de Pie XII.

Peu de personnes savent que Pie XII avait été informé au printemps 1943 que Adolf Hitler, très mécontent de son soutien, très discret mais cependant assez efficace, envers les Juifs persécutés en Europe par les troupes allemandes d’occupation, envisageait une action violente contre lui. Aussi, il a rédigé une lettre secrète de démission, remise à trois cardinaux de pays neutres hors d’Europe, leur demandant de la rendre publique dès qu’ils apprendraient son enlèvement par les troupes allemandes, et de convoquer immédiatement un conclave dans un pays libre pour élire son successeur. Ainsi les Allemands n’auraient fait prisonnier que l’évêque de Rome, et non le pape...

Très peu de temps après les troupes allemandes, mécontentes du renversement des alliances de l’Italie de côté des Alliés, ont envahi le Nord de l’Italie. Le 10 septembre 1943 la Wehrmacht atteint Rome et arrive devant la place Saint-Pierre. Pie XII avait fait savoir à son entourage qu’il comptait se livrer aux troupes allemandes pour éviter un bain de sang au Vatican. Le commandant des gardes suisses, prit cependant l'initiative de leur demander de sortir avec leurs hallebardes et de bloquer symboliquement la frontière du Vatican. Les gardes suisses firent donc courageusement face aux auto-mitrailleuses de la Wehrmacht. Ce geste surprit le général allemand qui les commandait et qui, par prudence, arrêta ses troupes et voulu se couvrir en contactant par radio Maréchal Albert Kesselring commandant en chef des troupes allemandes en Italie : « Monsieur le Maréchal, devons-nous oui ou non entrer au Vatican ? ». Le Maréchal Kesselring jugea la question trop délicate pour être tranchée par lui et contacta à Berlin, le général Alfred Jold, chef d'État-major de toutes les forces armées allemandes, bras droit de Adolf Hitler. Celui-ci refusa également de se prononcer et fit remonter la question au Führer lui-même. Celui-ci, après avoir interrogé son ministre des Affaires Étrangères Joachim von Ribbentrop qui lui fit valoir que de porter la main sur la personne du pape lui vaudrait immédiatement la perte de tous les soutiens de l’Allemagne dans les pays d’Amérique centrale et du sud (dont beaucoup étaient encore neutres dans le conflit mondial), donna finalement l’ordre suivant « Nos troupes n’entrent pas au Vatican ! ». Depuis la fenêtre de ses appartements Pie XII vit ce spectacle incroyable : l’armée allemande faire demi-tour face aux gardes suisses avec leurs hallebardes. Un cas unique dans la Seconde Guerre Mondiale.

« Le pape ? Combien de divisions ? » avait malicieusement demandé un certain Josef Vissarinovitch Djougatchvili (dit Staline) le 13 mai 1935 au Président du Conseil français Pierre Laval en visite à Moscou qui lui demandait de faire un geste favorable envers le Vatican. Pierre Laval avait dû y repenser en septembre 1943 en apprenant le recul de la Wehrmacht devant le Vatican...


Roger le Cantalien. Rolling Eyes
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 68
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Baugnez44 le Lun 05 Mai 2008, 4:34 pm

Tu as des soruces pour cette histoire qui m'intéresse beaucoup?.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Invité le Lun 05 Mai 2008, 4:42 pm

Je suis comme Baugnez ! Le "Cas" Pie XII est très paradoxal et ambigü.
Avant d'être élu Pape, il avait été longtemps Nonce en Allemagne et son attitude durant la guerre fait toujours l'objet de débats trops passionnés que pour être serains, donc justes. Mais j'ignorais cette histoire à propos des lettres de démissions qu'ils aurait écrite fort précautioneusement. De même que l'aide indéniable apportée par l'Eglise aux anciens nazis voulant fuir l'Europe est assez incompréhensibles, mais je pense qu'elle l'est uniquement par le secret qui entourait (et entoure encore) les affaires vaticanes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  roger15 le Lun 05 Mai 2008, 6:03 pm

Bonjour Baugnez44, et bonjour Jean-Louis, Smile

Merci pour vos commentaires.

En ce qui concerne mes "sources" :

-1°) sur l'attitude des gardes suisses : j'ai lu cet épisode d'abord dans un numéro de "Historia Magazine" dans les années soixante-dix (septante pour Bugnez44), mais n'ai pas conservé ce magazine, et ensuite je l'ai entendu dans l'émission d'Henri de Turenne sur la "Campagne d'Italie 1943 -1944" dans la série "les grandes batailles", diffusées par l'ORTF, également dans les années septante (soixante-dix). Si quelqu'un retrouve une référence sur un site Internet ou dans un ouvrage historique, merci de nous le faire savoir.

Curieusement en effet mes deux ouvrages de référence sur la chronologie de la Seconde Guerre mondiale :

* "2194 jours de guerre - Chronologie illustrée de la Seconde guerre mondiale"de Cesare Salmaggi et Alfredo Pallavisini, édition française du Reader's Digest, paru en 1980 ;

* "Chronique de la Seconde guerre mondiale"de Jacques Legrand, éditions Chronique, paru en 1990 ;

n'indiquent rien pour la prise de Rome par l'armée allemande le 10 septembre 1943 concernant la cité du Vatican. En revanche les deux ouvrages indiquent bien que le roi d'Italie, Victor-Emmanuel III, a quitté la veille Rome et est arrivé à Brindisi, avec sa suite, à bord de la corvette Baionetta.

-2°) sur la lettre secrète de démission de Pie XII :

Le lien Internet http://www.quid.fr/2007/Religions/Papes/1 indique :
« Pie XIIdans les années 1943-44 (craignant d'être enlevé par les nazis) aurait rédigé une lettre de démission demandant qu'aussitôt après son rapt un conclave se tienne dans un pays libre pour élire son successeur. »

-3°) sur l'attitude de Pie XII vis-à-vis des juifs persécutés par les Allemands en Italie :

Le lien Internet http://www.jesuismort.com/biographie_celebrite_chercher/biographie-pie_xii-1432-pour_imprimer.php indique :
« Enfin, vis-à-vis des juifs, il [Pie XII] donne l'ordre en 1943 aux églises et couvents d'Italie de recueillir et cacher ceux-ci. À Rome, pendant l'occupation allemande, 5000 juifs sont cachés dans les monastères dont plusieurs centaines au Vatican. 3 000 juifs furent également logés à Castel-Gandolfo et 400 enrôlés dans la Garde pontificale. En janvier 1944, le plan allemand Rabat-Fohn prévoyait d'envoyer la huitième division de SS au Vatican pour abattre Pie XII en raison de sa « position pro-juive ». Margherita Marchione en conclut que Pie XII « a risqué personnellement la déportation et les camps pour avoir aidé les persécutés du régime nazi. »

Roger le Cantalien. Rolling Eyes
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 68
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Phil642 le Lun 05 Mai 2008, 6:09 pm

Attention! Qielques nuances ...

L'attitude du Vatican a été très timide voire ambiguë vis-à-vis du 3e reich et de la solution finale, aucun texte ne fait part d'une collaboration effective ou même d'une résistance héroïque durant la guerre.

C'est vers la fin, lorsque les Allemands envahirent l'Italie et que les persécutions vis-à-vis des Juifs commencèrent (les fascistes n'ont pas déporté massivement), donc vers 1943 ... que Pie XII a comencé à s'inquiétéer du sort des Juifs Italiens.

Il en protégea plusieurs milliers au Vatican et dans sa résidence, 3.000 juifs furent cachés dans les monastères dont plusieurs centaines au Vatican. 3 000 juifs furent également logés à Castel-Gandolfo et 400 enrôlés dans la Garde pontificale.

C'est en 1944 seulement que le Vatican s'aligna sur les Alliés en protestant officiellement contre le sort réservé aux Juifs. En représailles, le commandant ss de Rome fit ce que cette organisation criminelle faisait très bien outre les assassinat, tortures, viols, etc ... il tenta d'extorquer 50 kg d'or à la communauté juive par le biai du Grand Rabbin, dans la cas contraire 200 Juifs seraient déportés, le tout devait être fait dans les 36 heures.

Le Juifs ne purent rassembler que 35kg, au courant de la chose, la pape fit faire des collectes dans les églises afin de compléter le racket exigé par la crapule. Le Grand Rabbin de Rome se convertira au Catholicisme par la suite.

En ce qui concerne les évasions organisées par le Vatican, il s'agit sans doute d'une forte nuance à apporter, je me dresse en faux contre cette allégation.

Les évasions effectuées par UN réseau (Ratline), et non le Vatican dans son entier, fut de l'initiative d'un et un seul homme et se sbires, des Croates, guidés par le franciscain Krunoslav Draganović, vif supporter de l'immonde ante pavelic, chef dou gouvernement fantoche croate.

Sources Wiki, articles biens complétés.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  roger15 le Lun 05 Mai 2008, 6:34 pm

Bonjour Phil 642, Smile

Tu sais, en y réfléchissant bien, le fait que le pape Pie XII, n'ait déjà pas apporté son soutien public au régime nazi est déjà très significatif… Tu te rends compte de ce que le troisième Reich aurait tiré comme propagande s'il l'avait fait !…

En tant qu'ancien nonce apostolique à Berlin, et très brillant germanophone, Pie XII a fait sans doute tout ce que sa fonction publique lui permettait. La population de Rome lui fut très reconnaissante de ne pas s'être enfui de la cité aux sept collines comme l'avait fait le roi Victor-Emmanuel III. D'ailleurs, la communauté juive internationale lui a rendu hommage dans les années qui ont suivi la guerre, jusqu'à ce que la pièce "le Vicaire" en 1963 vienne jeter le doute sur son attitude… (voir ce qu'en dit Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Vicaire ). Doute non encore dissipé aujourd'hui.

Vivement que le Vatican accepte enfin d'ouvrir franchement ses archives secrètes sur cette période…

Roger le Cantalien. Rolling Eyes
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 68
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Phil642 le Lun 05 Mai 2008, 6:42 pm

Sans doute guidé qu'il fut par une prudence toute diplomatique.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Invité le Lun 05 Mai 2008, 7:01 pm

Phil, j'ai parlé du soutien de l'Eglise, pas du Vatican en particulier ! Dans le terme Eglise, rentre les monastères de tous les ordres, le clergé, du simple Diacre, citoyen ordianaire, au Cardinal, Prince de l'Eglise ! Marcel Déat à d'ailleur passé le reste de sa vie dans divers couvents d'Italie du nord, L'infect Ante Pavélic à trouvé refuge a Rome d'abord, en argentine après, pour finir en Espagne franquiste. Les tout aussi infects "oustachis" croates ont eut le soutien tacite de l'Eglise et actif de Draganovic et ses compères croates. Je n'accuse pas personnellement Pie XII d'y avoir contribué, mais ne serait il pas temps d'ouvrir aux chercheurs l'accès aux archives vaticanes de cette époque, pour le bien de tous et cela aiderai très certainement à apaiser les passions, toujours sources d'abus et d'injustices ??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Phil642 le Lun 05 Mai 2008, 7:07 pm

Excuses-moi, mais le Vatican est le haut clergé qui donne des ordres à un ensemble que l'on nomme "l'Eglise" je n'entendais rien d'autre que ça et sûrement pas celle de mon village.

Il y eu dans l'Eglise (si tu préfères) des INDIVIDUS qui ont agit de leur propre chef et non sur ordre de leur hiérarchie dans sa totalité.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Invité le Lun 05 Mai 2008, 7:11 pm

Phil642 a écrit:Excuses-moi, mais le Vatican est le haut clergé qui donne des ordres à un ensemble que l'on nomme "l'Eglise" je n'entendais rien d'autre que ça et sûrement pas celle de mon village.

Il y eu dans l'Eglise (si tu préfères) des INDIVIDUS qui ont agit de leur propre chef et non sur ordre de leur hiérarchie dans sa totalité.
Et bien je préfère cela ! L'Eglise n'est pas un monolithe, et qu'elle aussi aie ses "moutons noirs" est logique, comme dans toute société ou organisation humaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pie XII et l'eglise sauvèrent beaucoup d'israelites!

Message  debroglie66 le Mer 18 Juin 2008, 1:04 am

bonsoir!

je lus il y a de nombreuses années dans un livre d'histoire écrit par un ex rédacteur en chef du journal français conservateur "le figaro" qu'à la fin du conflit 2GM le president du congrès juif mondial remit au pape un chèque de 20 000 dollars pour remercier l'eglise d'avoir sauvé dans toute l'Europe occupée de 150 000 à 750 000 israelites d'après plusieurs personnalités juives!
lors de la grande rafle de Rome en 1943 l'eglise sauva dans la capitale 4 000 juifs qui se refugièrent soit dans les couvents de la ville ou alors au vatican!
il y a un telefilm passé il y a quelques années en France sur une chaine TV qui relate la rafle de rome.
il faut signaler qu'en France la moitié de l'episcopat protesta en chaire ou contre Vichy contre la Shoa à tel point que l'eveque de Clermont mourrut en deportation et fut declaré par Israel juste entre les justes avec son arbre dans la vallée des justes!


bien cordialement! p24 p24 p24

debroglie66
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 49
Age : 58
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 15/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Phil642 le Mer 18 Juin 2008, 8:32 am

Bonjour,

Sujet déjà abordé ici, prière de faire des recherches avant de poster.

http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/le-front-de-l-ouest-f25/le-pape-combien-de-divisions-t5953.htm#97586

Merci.

Cordialement,


Phil
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Narduccio le Mer 18 Juin 2008, 12:19 pm

J'ai déplacé le message pour éviter la multiplication inutile des discussions sur le même sujet.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4687
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Garde Pontificale s’oppose à la Wehrmacht

Message  Phil642 le Ven 15 Mar 2013, 9:40 am

La Garde Pontificale s’oppose à la Wehrmacht (les années 40)

La Garde Pontificale, exclusivement composée de volontaires de nationalité suisse, ne fut pas qu'une armée d'opérette et tint son rôle de protection du Vatican durant la seconde Guerre Mondiale. Pie XII y camoufla même quelques juifs italiens. En 1943 l'armée allemande envahit l'Italie, occupe Rome le 10 septembre et s'arrête aux portes du Vatican.
La suite est racontée dans un résumé saisissant du blog « Le forum de la Seconde Guerre Mondiale » :

Peu de personnes savent que Pie XII avait été informé au printemps 1943 que Adolf Hitler, très mécontent de son soutien, très discret mais cependant assez efficace, envers les Juifs persécutés en Europe par les troupes allemandes d’occupation, envisageait une action violente contre lui. Aussi, il a rédigé une lettre secrète de démission, remise à trois cardinaux de pays neutres hors d’Europe, leur demandant de la rendre publique dès qu’ils apprendraient son enlèvement par les troupes allemandes, et de convoquer immédiatement un conclave dans un pays libre pour élire son successeur. Ainsi les Allemands n’auraient fait prisonnier que l’évêque de Rome, et non le pape...

Très peu de temps après les troupes allemandes, mécontentes du renversement des alliances de l’Italie de côté des Alliés, ont envahi le Nord de l’Italie. Le 10 septembre 1943 la Wehrmacht atteint Rome et arrive devant la place Saint-Pierre. Pie XII avait fait savoir à son entourage qu’il comptait se livrer aux troupes allemandes pour éviter un bain de sang au Vatican. Le commandant des gardes suisses, prit cependant l'initiative de leur demander de sortir avec leurs hallebardes et de bloquer symboliquement la frontière du Vatican. Les gardes suisses firent donc courageusement face aux auto-mitrailleuses de la Wehrmacht. Ce geste surprit le général allemand qui les commandait et qui, par prudence, arrêta ses troupes et voulu se couvrir en contactant par radio (le) Maréchal Albert Kesselring commandant en chef des troupes allemandes en Italie : « Monsieur le Maréchal, devons-nous oui ou non entrer au Vatican ? ». Le Maréchal Kesselring jugea la question trop délicate pour être tranchée par lui et contacta à Berlin, le général Alfred Jold, chef d'État-major de toutes les forces armées allemandes, bras droit de Adolf Hitler. Celui-ci refusa également de se prononcer et fit remonter la question au Führer lui-même. Celui-ci, après avoir interrogé son ministre des Affaires Étrangères Joachim von Ribbentrop qui lui fit valoir que de porter la main sur la personne du pape lui vaudrait immédiatement la perte de tous les soutiens de l’Allemagne dans les pays d’Amérique centrale et du sud (dont beaucoup étaient encore neutres dans le conflit mondial), donna finalement l’ordre suivant « Nos troupes n’entrent pas au Vatican ! ». Depuis la fenêtre de ses appartements Pie XII vit ce spectacle incroyable : l’armée allemande faire demi-tour face aux gardes suisses avec leurs hallebardes. Un cas unique dans la Seconde Guerre Mondiale.

http://accesnomade.blog.lemonde.fr/2013/01/13/la-garde-pontificale-soppose-aux-allemands-les-annees-40/
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  le ronin le Ven 15 Mar 2013, 11:12 am

Merci , pour cette info très intéressante, Phil .Heureusement que l'ordre de pénétrer ne fut pas donné; les pilleurs germaniques se seraient régalés .Il est ainsi, où, malgré la puissance des forces , des bastions symboliques demeurent, et heureusement pour ceux qui peuvent bénéficier de leurs abris . En effet, au plus fort de la seconde guerre, qui pût empêcher les nazis de prendre la suisse par exemple? Le plus incroyable, est qu'il existait une auberge (elle existe encore) à cheval entre la Suisse et la France .L'intérieur était composé d'un escalier, qui avait les premières marches en France, le haut était Suisse, et servait de refuges à des partisans , qui pouvaient voir les allemands en bas .La frontière était délimitée par un fil barbelé ; elle fût respectée consciencieusement pendant la durée de l'occupation.

Amicalement,


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3426
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Phil642 le Ven 15 Mar 2013, 11:32 am

C'est une stratégie de préserver certains pays neutres en cas de conflit.

Ca permet de continuer des activités économiques.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Ivy mike le Jeu 28 Mar 2013, 8:04 pm

Très intéressant Phil, merci pour l'info. Je tiens tout de même à souligner que, même si non foulé par les hordes hitlériennes, le Vatican fut quand même la cible de bombardement en novembre 1943 (si ma mémoire est bonne) par un avion Italien. Quelques bombes, dégâts mineurs mais symbole fort !

Et pour l'illustration de ton article, une photo denichée sur le site Le Monde :

Soldats de la WH saluant un Garde Suisse à l'entrée du Vatican

Et une du Pape Pie XII



Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  alderome le Lun 01 Avr 2013, 4:47 pm

Ivy mike a écrit:Très intéressant Phil, merci pour l'info. Je tiens tout de même à souligner que, même si non foulé par les hordes hitlériennes, le Vatican fut quand même la cible de bombardement en novembre 1943 (si ma mémoire est bonne) par un avion Italien. Quelques bombes, dégâts mineurs mais symbole fort !

Et pour l'illustration de ton article, une photo denichée sur le site Le Monde :

Soldats de la WH saluant un Garde Suisse à l'entrée du Vatican

Et une du Pape Pie XII



Ivy
Il n'y avait pas de bombardiers au sein de l'ANR, l'aviation républicaine. Par contre la Gestapo n'a pas hésité à fouler l'extraterritorialité de basiliques vaticanes pour procéder à l'arrestation de Juifs cachés. Comme le 4/5 février 1944 la basilique de Saint Paul hors les Murs fut
investie par les SS, arrêtant 64 personnes dont 9 juifs, protégés par
cette extraterritorialité.
Les Allemands avaient envisagé l'enlèvement du Pape.
ALEX
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Phil642 le Mer 03 Avr 2013, 4:12 pm

Nouvelle fusion des sujets, figurez-vous que l'article de la garde pontificale vient de Roger15 via notre forum repris par le blog du Monde en référence...

La boucle est bouclée ...

mort de rir gri

avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  alderome le Mer 03 Avr 2013, 4:46 pm

Phil642 a écrit:Attention! Qielques nuances ...

L'attitude du Vatican a été très timide voire ambiguë vis-à-vis du 3e reich et de la solution finale, aucun texte ne fait part d'une collaboration effective ou même d'une résistance héroïque durant la guerre.

C'est vers la fin, lorsque les Allemands envahirent l'Italie et que les persécutions vis-à-vis des Juifs commencèrent (les fascistes n'ont pas déporté massivement), donc vers 1943 ... que Pie XII a comencé à s'inquiétéer du sort des Juifs Italiens.

Il en protégea plusieurs milliers au Vatican et dans sa résidence, 3.000 juifs furent cachés dans les monastères dont plusieurs centaines au Vatican. 3 000 juifs furent également logés à Castel-Gandolfo et 400 enrôlés dans la Garde pontificale.

C'est en 1944 seulement que le Vatican s'aligna sur les Alliés en protestant officiellement contre le sort réservé aux Juifs. En représailles, le commandant ss de Rome fit ce que cette organisation criminelle faisait très bien outre les assassinat, tortures, viols, etc ... il tenta d'extorquer 50 kg d'or à la communauté juive par le biai du Grand Rabbin, dans la cas contraire 200 Juifs seraient déportés, le tout devait être fait dans les 36 heures.

Le Juifs ne purent rassembler que 35kg, au courant de la chose, la pape fit faire des collectes dans les églises afin de compléter le racket exigé par la crapule. Le Grand Rabbin de Rome se convertira au Catholicisme par la suite.

En ce qui concerne les évasions organisées par le Vatican, il s'agit sans doute d'une forte nuance à apporter, je me dresse en faux contre cette allégation.

Les évasions effectuées par UN réseau (Ratline), et non le Vatican dans son entier, fut de l'initiative d'un et un seul homme et se sbires, des Croates, guidés par le franciscain Krunoslav Draganović, vif supporter de l'immonde ante pavelic, chef dou gouvernement fantoche croate.

Sources Wiki, articles biens complétés.

Pour les 50 kg d'or, j'en fais référence dans le fil sur la rafle du ghetto de Rome :
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t13380-rafle-du-ghetto-de-rome-16-octobre-1943#193952
Sujet passionnant.
Hallebardes contre MP 40, encensoirs contre grenades fumigènes,Suisses contre SD, une bataille rangée, via della Concillazione, cela aurait eu de "la gueule", le pape à cheval, haranguant ses troupes avec la bannière du Vatican, comme au temps d'Urbain II.

ALEX
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  le ronin le Mer 03 Avr 2013, 6:50 pm

Ce que je puis dire, je ne sais pas à l'époque , en 1943, mais actuellement, les gardes "suisses" ne sont pas des "rigolos" .Un copain de ma fille, champion de combat libre, et ayant servit dans les forces spéciales anglaises, été garde du Vatican , et ce, encore très récemment.Le recrutement est assez relevé .L'anachronisme, provient des hallebardes, qui, au XXI ème siècle, font sourire .


Amicalement,


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3426
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Catalina le Mer 24 Avr 2013, 3:21 pm

le ronin a écrit:L'anachronisme, provient des hallebardes, qui, au XXI ème siècle, font sourire .

Les hallebardes c'est pour le folklore Smile de nos jours comme durant la Seconde Guerre mondiale la Garde Suisse a de l'armement beaucoup plus moderne. Des pistolet-mitrailleurs Beretta à l'époque, des SiG-550 maintenant ^^
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Narduccio le Mer 24 Avr 2013, 4:11 pm

Catalina a écrit:
le ronin a écrit:L'anachronisme, provient des hallebardes, qui, au XXI ème siècle, font sourire .

Les hallebardes c'est pour le folklore Smile de nos jours comme durant la Seconde Guerre mondiale la Garde Suisse a de l'armement beaucoup plus moderne. Des pistolet-mitrailleurs Beretta à l'époque, des SiG-550 maintenant ^^

A mon avis, dans ce cas-là, ce n'était pas du folklore. Lors de crises, les gardes-suisses combattent effectivement avec des tenues normales, contemporaines et ils ont un entraînement à des armes modernes. Je pense que les renforts étaient prêts en tenue militaire contemporaines avec les armes qui allaient avec. Mais, les gardes visibles étaient habillés comme à l'accoutumé. Donc un message envers l'attaquant : la guerre n'a pas été déclarée. Si vous tirez, cela veut dire que vous déclarés la guerre au catholicisme, et ce n'est pas de notre fait ! Si les gardes avaient été habillés comme des militaires du XXème siècle, serait aurait voulu dire que le Vatican reconnaissait se retrouver en zone de guerre.

Les symboles sont parfois plus importants que la réalité.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4687
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Somua le Jeu 25 Avr 2013, 1:38 am

Narduccio est a 100% dans le vrai , on ne verra jamais un garde suisse avec un FM belge par exemple , ou un FA allemand , ce qui est leur dotation dans les groupes de base .
Tout comme on ne verra jamais une représentation de la garde impériale française , oops .. de la garde républicaine a cheval , avec autre chose qu'un sabre , désuet a notre époque . Ceci dit , on sait que les services secrets du vatican ont rivalisé avec le MI6 a une époque , que les consultants pseudo suisses ont travaillé avec les meilleurs armateurs en terme de matériel commando , etc etc
Alain
avatar
Somua
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 445
Date d'inscription : 19/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape, combien de divisions ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum