Tout ça pour le "Soleil de minuit"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout ça pour le "Soleil de minuit"...

Message  roger15 le Mer 07 Mai 2008, 3:11 pm

Tout ça pour le Soleil de Minuit…

Bonjour à toutes, et bonjour à tous, Smile

J'aime autant l'astronomie que l'histoire, aussi, voici presque deux ans, en juin 2006, j'ai fait avec mon épouse un séjour en Laponie pour satisfaire ces deux passions. Je désirais voir d'une part le fameux "Soleil de Minuit", que je m'étais juré de voir alors que j'avais une douzaine d'années, et également le port de Narvik, dont j'avais entendu parler pour la première fois en juin 1962 par mon professeur de français en Sixième (il avait été chasseur-alpin et avait participé aux combats dans cette cité norvégienne). Mais je supposais pas que la Seconde Guerre mondiale serait au rendez-vous le jour du solstice d'été, le
mercredi 21 juin 2006, lors du dîner sur "l'Express Côtier".

En voici le compte rendu de ce voyage très émouvant pour moi.


Ce fameux "Soleil de Minuit", but principal de notre voyage, je l'avais appris en classe, dans le primaire lors d'une "leçon de choses", comme on disait à l'époque pour évoquer ce qu'on appelle aujourd'hui les "sciences de la vie". Et depuis plus de quatre décennies je m'étais juré d'aller l'observer un jour au Cap Nord, en Norvège.

Or, je déteste partir en dehors des frontières de la France… mais, à force de passer nos étés dans le Cantal lorsque nous étions franciliens, puis dans les Alpes, dans les Pyrénées ou sur la côte méditerranéenne depuis notre retraite cantalienne, mon épouse a fait le coup de force : l'été 2006 serait celui de la Laponie pour voir le fameux "Soleil de Minuit" !… Nous avons donc choisi un voyagiste qui proposait un séjour de huit jours (sept nuits) uniquement au Nord du cercle polaire.

Et le samedi 17 juin 2006 nous avons pris à Toulouse-Blagnac un vol Air-France direct pour Roissy. La voyagiste a bien essayé plusieurs fois de nous vanter la "navette" Blagnac-Orly, mais, trop habitués à la ligne B du RER, où nous voyons les pauvres voyageurs encombrés de bagages côtoyer les travailleurs franciliens allant ou revenant du travail, nous avons tenu ferme : un vol direct Blagnac-Roissy, sinon rien !… A Roissy on a pris un Airbus A320 de la Finnair pour l'aéroport de Helsinki-Vantaa (1 913 km en 3h05). Là, il a fallu prendre un deuxième vol de la Finnair pour Ivalo (992 km en 1h40), c'était un Airbus A321. Durant le vol nous avons été interpellés par un sympathique blondinet finnois d'Ivalo de 25 ans qui nous a demandé en anglais d'où nous venions et ce que nous venions faire à Ivalo. Il s'est adressé d'abord à mon épouse, qui n'a jamais appris le moindre mot d'anglais. La bougresse s'est alors retournée vers moi pour me demander de faire la traduction. Hélas, je ne parle quasiment pas anglais… Mais, ce sympathique jeune homme blondinet d'Ivalo utilisait un anglais très compréhensible et articulait bien. Alors, remuant mes souvenirs scolaires, déjà très anciens, j'ai baragouiné quelques mots d'anglais, qu'il semblait comprendre à ma grande surprise !… Et puis, nous avons parlé d'un peu tout et d'un peu rien, mon épouse se prenant au jeu et l'interrogeant sur Ivalo. Ainsi, nous avons appris que cette ville finlandaise n'était qu'à 40 km de la Russie, et qu'il était possible de s'y rendre sans visa (alors qu'il en faut un normalement entre la Finlande et la Russie), mais que des fois les autorités russes bloquaient pendant un jour ou deux la route du retour vers la Finlande. Ce jeune homme, nous a même communiqué son adresse électronique. Une fois atterris à Ivalo, mon épouse m'a félicité pour mon anglais en me disant : « Mais, je croyais que tu ne parlais pas du tout anglais ?… ». Je lui ai répondu qu'en temps normal, effectivement je mets un point d'honneur à rien comprendre à ce qui est dit en anglais, mais que quand c'est le seul moyen de communiquer avec quelqu'un il faut bien ressortir ses souvenirs d'anglais scolaire, même s'ils sont très anciens…

Et à Ivalo, ou plutôt exactement à Saariselka à 20 km au sud d'Ivalo nous avons passé notre première nuit laponne. Première surprise, malgré la clarté permanente du Soleil, les volets sont inconnus en Laponie !… Il y a des rideaux et doubles-rideaux soi-disant opaques, mais qui ne filtrent que très imparfaitement la lumière aveuglante du Soleil des nuits laponnes. Et ce fut ainsi pendant sept nuits : pas de nuit noire, un éclairage solaire permanent, et une très désagréable impression de faire une sieste et non une bonne nuit réparatrice…

Le dimanche 18 juin 2006, nous prenons le car pour la Norvège (nous passons alors de Temps Universel + 3 heures à Temps Universel + 2 heures, comme en France) et en soirée nous arrivons enfin à Honningsvåg, tout près du mythique Cap Nord. Après un dîner à l'hôtel notre car nous emmène au fameux "Nordkapp" (71° 10' 21" de latitude Nord et 25° 47' 40" de longitude Est). Et là, catastrophe : il y avait une tempête sur ce lieu magnifique, et sous la pluie nous n'avons pas vu le fameux "Soleil de Minuit".

Cela ne m'a étonné que moyennement, car des années auparavant, un de mes collègue de La Poste, qui passait son temps à parcourir le monde m'avait prévenu : « Ceux qui prétendent avoir vu en juin le Soleil de Minuit au Cap Nord sont à 99% des menteurs, car pour cela il faut : d'abord un horizon Nord très dégagé, ensuite un ciel également très dégagé, ce n'est pratiquement jamais le cas !.. Si tu veux voir vraiment le Soleil de Minuit au Cap Nord, il te faudrai y rester au moins une semaine, et là tu aurais une chance d'avoir un horizon Nord dégagé à minuit au moins une nuit. » Hélas, nous n'y restions qu'une seule nuit !… Je ne verrai donc jamais vu ce fameux "Soleil de Minuit" qui me fascinait depuis ma jeunesse…

Et puis le voyage en Laponie norvégienne a continué et le lundi soir nous avons couché à Tromsø, la "capitale de l'Arctique". Ville très sympathique !… Le mardi 20 juin 2006 au soir nous couchons dans un hôtel à Harstad dans les îles Vesteralen.

Le lendemain, mercredi 21 juin 2006 était le jour du solstice d'été. Mon épouse était un peu triste car c'était le jour anniversaire de la naissance de son papa, né en 1910, décédé depuis bientôt dix ans (3 décembre 1996). Nous avons quitté les îles Vesteralen pour les îles Lofoten (où il y eut un célèbre coup de main des commandos britanniques contre les forces allemandes qui occupaient la Norvège le 4 mars 1941, l'opération "Claymore" ; si ça vous intéresse je vous le raconterais un jour). Et là, le guide, nous apprend une bonne nouvelle : la compagnie organisatrice du voyage, a décidé de modifier le planning initial et nous offre une croisière, avec dîner à bord, sur un des magnifiques paquebots de "l'Express Côtier" entre Svolvaer (îles Lofoten) et Bodø, le long de la côte norvégienne. Je consulte alors ma carte Michelin "Laponie" et vais le trouver avec ma carte et je lui dis : « Vu qu'entre les Iles Loffoten et Bodø le paquebot va voguer plein Sud, sur l'arrière, si le ciel est dégagé nous pourrions enfin voir le fameux "Soleil de Minuit" non ? ». Il réfléchit un instant et me répond : « Mais, sans problème si le ciel est dégagé… ».

Moment très émouvant à la fin du repas sur "l'Express Côtier" le capitaine annonce, en anglais, que c'est ce soir l'anniversaire d'un passager, allemand aux cheveux blancs, âgé de 85 ans (donc né en 1921) et que "l'Express Côtier" lui offre un gâteau d'anniversaire !… Mon épouse repense à son papa qui était né le même jour que lui, et me dit : « En 1940 cet allemand avait 19 ans, il aurait pu combattre contre mon papa, ou alors être un de ses gardiens lorsqu'il a été prisonnier pendant cinq ans près de Neubrandenbourg, au Nord de Berlin. ». Lorsque nous nous levons pour quitter la salle de restaurant, mon épouse me dit qu'elle veut lui parler et je n'aurais qu'à traduire ce qu'elle va lui dire. Je crains alors le pire !… Nous nous approchons de cet allemand, entouré de ses descendants et lui demande s'il parle français, hélas non !… Je refais donc appel à mes souvenirs scolaires et lui explique en anglais qu'en entendant que c'était son anniversaire, mon épouse a pensé à son papa né le même jour que lui. Eh bien, vous ne le croirez peut-être pas mais c'est de lui-même qu'il a demandé a mon épouse : «
Your father he was prisoner in Germany during the war ? ». Je lui ai répondu que oui…
Il a alors dit : « The war, what great misfortune !… ». Mon épouse était si émue de le quitter qu'elle avait des larmes aux yeux, ce qui a bouleversé toute la famille de ce sympathique viel allemand…

Et puis nous avons attendu d'arriver à Bodø (arrivée prévue à 01h30). Et à 23h50, un homme est revenu du pont arrière pour nous déclarer dans notre salon : « Ça y est ! le ciel se dégage, le Soleil vient d'apparaître !… ». Tout le monde s'est précipité et nous avons enfin vu le fameux "Soleil de Minuit" ; et en plus, il n'y avait aucun nuage entre le bord Sud du Soleil et la mer d'huile. Ça pourra peut-être vous paraître idiot, mais nous l'avons vu et revu pendant plus d'une heure. D'autant plus qu'il n'était pas du tout éblouissant !…

Le lendemain nous avons déjeuné à Narvik. Une autre ville symbolique pour moi, dont j'avais entendu parler pour la première fois en juin 1962 par Monsieur Lapierre, mon professeur de français, et professeur principal en sixième qui m'avait emballé (lui qui ne parlait jamais de lui d'habitude) en racontant qu'en juin 1940, en tant que chasseur alpin, il était fier d'avoir battu les Allemands lors de la bataille de Narvik, seule victoire de l'armée française en juin 1940. Le soir nous avons dormi à Kiruna en Suède. Enfin, le vendredi 23 juin on est revenu en Finlande, à Rovaniemi.

Le huitième et dernier jour, on a visité à Korvatunturi, la "Maison du Père Noël" située exactement au cercle polaire arctique (66° 33' 07" de latitude Nord et 25° 50' 51" de longitude Est). On la voit dans toutes les télévisions du monde le 24 décembre chaque année avec le Père Noël et son traîneau tiré par des rennes…

On a repris à Rovaniemi un avion pour Helsinki, puis un deuxième avion entre Helsinki et Roissy, et enfin un troisième avion entre Roissy et Toulouse. Et là, par le hublot on a enfin revu la nuit qui nous avait fait défaut depuis une semaine !… Qu'est-ce que c'est beau la nuit quand on ne la voit pas pendant plusieurs jours !…

A part le "Soleil de Minuit", trois autres souvenirs indélébiles de la Laponie (un très désagréable, et deux merveilleux) :
* les colonies de moustiques qui vous dévorent avec plaisir !… ;
* les nombreux troupeaux de rennes en liberté qui marchent en pleine route et qui ont priorité sur les (très rares heureusement) véhicules automobiles… ;
* les merveilleuses routes droites pendant des centaines de kilomètres, et où vous ne croisez que cinq ou six véhicules par heure…

Moralité, quelle belle contrée que la Laponie !…


Roger le Cantalien. Rolling Eyes
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 68
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout ça pour le "Soleil de minuit"...

Message  Sturmovik le Mer 07 Mai 2008, 3:44 pm

Bonjour Roger,
Ton recit est superbe, j'ai réussi a voyager grace a tes talent de conteur. Tu as vraiment du prendre un plaisir unique a faire ce voyage. Parfois, quitter la France peut avoir du bon.


il y eut un célèbre coup de main des commandos britanniques contre les
forces allemandes qui occupaient la Norvège le 4 mars 1941, l'opération
"Claymore" ; si ça vous intéresse je vous le raconterais un jour
Je connais vagement cette opération, mais si tu es pres a la raconter avec la même maestria, je suis tout disposé a te lire. beret
avatar
Sturmovik
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1314
Age : 36
Localisation : A coté de mon ombre
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout ça pour le "Soleil de minuit"...

Message  Phil642 le Mer 07 Mai 2008, 4:21 pm

Salut Roger et merci pour ce beau résumé de voyage.

J'ai également eu l'occasion d'aller dans le Nord, en début mai 1994, lors d'un rallye moto de six jours, Bruxelles <==> Lillehammer.

La nuit (presque) blanche m'a également surpris, à tel point qu'arrivé sur place et tellement crevé par la route, ayant sombré comme une masse, alors qu'il faisait clair à 23:00 hr, je me suis levé quelques instants plus tards pensais-je croyant que c'était encore la nuit (pas de montre), j'ai été retrouver un pote que j'avais quitté quelques instants avant (toujours dans mon esprit) alors qu'il commencait à replier sa tente, activité qu'il était encore occupé à faire lorsque je lui ai dit qu'on allait faire la fête.

Il m'a répondu que pour lui c'était fini, qu'il était 07:00 du matin spamafote

J'étais déboussollé car je n'avais pas vu la nuit et que mon sommeil avait été brutal et bref.

Et effectivement les moustiques étaient agressifs, la bière hors de prix ;.. heureusement nous avions un chalet.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout ça pour le "Soleil de minuit"...

Message  Invité le Mer 07 Mai 2008, 4:39 pm

Il parrait en effet, que les moustiques lapons et sibériens sont d'une agressivité étonnante ! Ce qui l'est moins, c'est le prix de la bière la bas, c'est taxé a 100% ou pas loin ! C'est pour ça que les scandinaves sont friands de "croisières" en ferry dans la Baltique, une fois dans les eaux internationales, les tavernes et les boutiques à alcool ouvrent leurs volets et c'est la saoulerie générale !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout ça pour le "Soleil de minuit"...

Message  Goliath le Mer 07 Mai 2008, 7:47 pm

Ah, quand j'ai pris le ferry Riga-Rostock, avec à bord des routiers russes, je vous dits pas les verres et le bruit ! mort de rir gri
J'habite en Finlande, et la Laponie, on va y aller cet été, donc je testerai moi-même ce fameux soleil de minuit !

Déjà ici, le soleil se couche pas avant 10 h et se lève à 5 h ! Pas facile, c'est vrai, même avec les "rideaux fermés" ! yeu gri
Nous nous sommes aller à Vaasa (vers le milieu de la finlande en Longitude) pour voir le fameux show aérien du soleil de minuit.
Il y avait la patrouille de France, du portugal et quelques unités célèbres finlandaises et suèdoises !
Excellent !
Au fait, l'A320 de Finnair dans le trajet Roissy CDG à Vantaa c'est plutôt 2 h 45-50 que 3h05 .. clin doeil gri
Quant aux moustiques ... bah ... quelles sâles bêtes ! pouce ba gri
Vous avez visitez Rovaniemi ? Il paraît que c'est joli. Tenez vous bien que le Concorde y allait, lorsqu'il était encore en service chez Air France.

Très beau récit, merci Roger ! beret
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout ça pour le "Soleil de minuit"...

Message  Ulrich von Hassel le Mer 07 Mai 2008, 8:26 pm

Ah la scandinavie....j'y étais. Bon en colo, mais j'y retournerai. On est passé par l'allemagne, le danemark, la suède et la norvège. Rien d'autre a dire a part que c'est certainement un des plus bel endroit de la terre....et j'exagère pas. Toute une aprem vous roulez sur la même route au beau milieu d'une forêt de sapins....vous pouvez approcher les rennes a moins de 2 mètres....des montagnes, des collines rocheuses ou il pousse quand même un peu d'herbe, avec vu sur un lac bleu....des fjords(ca c'est carrément indescriptible....). En fait tout est indescriptible. Faut y aller! Honnetement le soleil de minuit c'est vraiment pas ce qui m'a le plus branché moi c'est les paysages! Par contre le peu que j'ai vu des norvégiens c'était bof étoné gri
avatar
Ulrich von Hassel
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout ça pour le "Soleil de minuit"...

Message  Goliath le Mer 07 Mai 2008, 9:21 pm

Bah, t'as pas vu la Finlande ! clin doeil gri
Les scandinaves sont assez "fermés" sur certains côtés et aux inconnus, mais une fois que tu les connais, je t'assure qu'ils
sont très sympathiques et accueillants.
Bien sur, la politesse et la joie n'est pas de coutume dans le bus, mais une fois que tu connais tes voisins ou camarades d'école ou de bureau, tu te rends compte qu'en fait les gens sont très chaleureux, et rigolent bien (comparé à d'habitude ! mort de rir gri ).
Les paysages sont magnifiques, mais peu ou quasi-rien à voir en architecture, sauf quelques châteaux de l'époque suèdoise ou russe, mais le reste ... yeu gri

goliath beret
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout ça pour le "Soleil de minuit"...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum