Le 10 mai 1940 : bombardement de Suippes (Marne).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 10 mai 1940 : bombardement de Suippes (Marne).

Message  roger15 le Sam 10 Mai 2008, 11:30 am

Le 10 mai 1940 : le bombardement de Suippes (Marne).

Bonjour à toutes, et bonjour à tous, Smile

Il y a 68 ans aujourd'hui, le vendredi 10 mai 1940, à la veille du long week-end de Pentecôte (tout comme cette année), l'armée allemande attaquait soudainement trois états neutres : les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg. Elle en a profité pour bombarder également plusieurs endroits du territoire français.

J'ai dit dans ma présentation sur ce forum de la Seconde guerre mondiale ce que cette date représentait pour moi.

Il se trouve que j'ai toujours conservé la lettre que mon futur papa a envoyée à ma future maman (sa "marraine de guerre") le dimanche 19 mai 1940 dans laquelle il décrit précisément ce bombardement. Je vous en fait la communication pour que vous sachiez comment un soldat du "Train" est passé brusquement de la "drôle de guerre" à la "guerre tout court"…

Melle Charlotte Boucher
4 rue de Châtenay
Antony (Seine)

Dimanche 19 mai 1940,

Ma petite amie si gentille,

Je suis en bonne santé. C'est avec un bien grand plaisir que j'ai reçu ta lettre et ensuite ta carte. Une jolie lettre dont le titre évocateur de bien doux moments était écrit en lettres fleuries ! Tu es vraiment une femme et c'est une femme comme toi qu'il me faut. Intelligente, sentimentale, amoureuse (j'en suis sûr) n'est-ce pas ma Lotte ?
(…)

Je devais la lire dis-je plus haut, car cela était la volonté de Dieu ! De cela je suis convaincu.

Cette lettre, datée du 11 mai 1940, logiquement, quand tu me l'écrivais, je ne devais plus être sur la terre.

Le vendredi 10 mai à 5h30 du soir, je faisais le flic (ne pas confondre avec ceux de Paris surtout) sur la place de
[ici on voit que mon papa avait écrit au crayon "Suippes", mais cela a été gommé (sans doute sur ordre de la censure militaire) et remplacé par "où tu sais"] où tu sais. Tout en dirigeant la circulation, et vois et j'entends un groupe d'avions à très grande altitude juste au-dessus de moi. Je les regarde sans méfiance ainsi que de nombreux civils qui traversaient cette place. L'enfer ! Je ne me rendais pas compte alors qu'il s'agissait d'un bombardement. Dans ma naïveté je pensais que c'était la D.C.A. qui tirait. Tous les carreaux tombaient et les civils et soldats détalaient de tous côtés. Voyant cela je m'apprêtais à partir aussi, lorsqu'une nouvelle rafale de bombes (cette fois, j'avais compris) m'environne de tous côtés. L'église qui se trouve sur la place explose littéralement dans un nuage de poudre et de poussières. J'étais seul dans les rues, ou plutôt sur la place, plus un chien et des décombres partout. Alors je me suis enfin levé (les bombes continuant à tomber l'une sur l'autre). C'est la fatalité. Je me suis couché dans un jardin au pied d'un mur et j'entendais le sifflement des bombes qui arrivaient. Cela a duré 20 minutes environ (un siècle).

Quand cela s'est calmé, je me suis relevé et à quelques mètres de moi, j'ai vu le cadavre d'un petit garçon d'une dizaine d'années. C'est cela qui m'a mis le plus en colère.

J'ai proposé aussitôt mon aide aux équipes de secours. On m'a dit que l'on n'avait pas besoin de moi. Merci !

Je suis donc retourné au milieu des décombres et des cadavres vers mon cantonnement. A 200 mètres de celui-ci, un brigadier venait voir de la part du lieutenant ce que j'étais devenu. Il n'en revenait pas de me voir debout. Mais lorsque nous sommes arrivés au-dit cantonnement, alors c'était de la stupeur et de la joie. Car je suis aimé parmi mes copains. Le lieutenant en avait les larmes aux yeux. Tous ceux qui se trouvaient sur la place ont été tués. Moi qui me trouvais au milieu, pas une égratignure. Il est tombé d'ailleurs une bombe juste sur la place et sur toutes les maisons autour. Je reviens de loin et suis bien baptisé. Je me suis souvenu ensuite que dans mon porte-feuille je garde toujours la prière à N.D. des Victoires. Depuis on me montre comme un phénomène.

J'ai toujours eu confiance et l'ai depuis ce jour plus que jamais.

Depuis ce fameux jour j'ai été bombardé et suis toujours debout.

Je te quitte, ma bien-aimée, en t'embrassant longuement. A bientôt.

Ton filleul, Henri.

Embrasse mes parents pour moi. Merci.

Voilà un témoignage précis sur ce qui s'est passé à un carrefour routier de la Marne il y a 68 ans aujourd'hui. Merci d'en avoir pris connaissance.


Roger le Cantalien. Rolling Eyes
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 67
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 10 mai 1940 : bombardement de Suippes (Marne).

Message  Ming le Sam 10 Mai 2008, 11:38 am

Suippes a été un terrain d'aviation également ou le Capitaine Accart -de mémoire mais Catalina ou Tubs rectifieront si je me trompe- a stationné avec ses Curtiss Hawk 75. Si je ne me trompe toujours pas, c'est également sur ce terrain qu'il avait inventé avec ses mécanos une technique de camouflage connue sous le nom de serpentin pour protéger ses appareils des attaques de la Luftwaffe.

Témoignage très intéressant en tous cas Roger, tu nous remets cela quand tu veux !

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 10 mai 1940 : bombardement de Suippes (Marne).

Message  Narduccio le Sam 10 Mai 2008, 12:09 pm

roger15 a écrit:sur la place de [ici on voit que mon papa avait écrit au crayon "Suippes", mais cela a été gommé (sans doute sur ordre de la censure militaire) et remplacé par "où tu sais"] où tu sais.

J'avais lu quelque part qu'il s'agissait au contraire d'une méthode pour contourner la censure militaire. Comme on avait pas le droit de mettre des indications géographiques précises, on écrivait le nom au crayon en appuyant sur les lettres. Ensuite, on gommait et on écrivait dessus au stylo. Ce truc passait à une lecture rapide. Si c'est bien fait il faut mettre la lettre sous une lumière rassante pour voir apparaitre ce qui a été écris au crayon sous l'encre du stylo. Et on pouvais toujours prétendre que l'on avait dabord fait un brouillon au crayon et qu'en recopiant à l'encre on avait vu l'erreur que l'on avait faite (mettre le nom du lieu) et qu'on l'avait effacée.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4663
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 10 mai 1940 : bombardement de Suippes (Marne).

Message  Major cowburn le Sam 10 Mai 2008, 9:10 pm

D'aprés ce que m'avait dit mon pére qui n'était pas cantonné très loin, il était au cantonnement de la 2ième DCR,le terrain d'aviation aurait été attaqué aux aurores ,il faudrait que je retrouve son carnet,peutêtre a-t-il laissé quelques mots............

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1138
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 10 mai 1940 : bombardement de Suippes (Marne).

Message  roger15 le Sam 10 Mai 2008, 10:51 pm

Bonjour Major Cowburn, Smile

Désolé, mais je confirme que le bombardement du village de Suippes du 10 mai 1940 a bien eu lieu l'après-midi. Mon père a parlé dans sa lettre (voir plus haut) de 17h30 et lorsque nous sommes allés, mon épouse et moi à Suippes, en 1995, une vieille dame, rescapée du bombardement, nous a parlé de 17h15.

Si tu consultes le lien Internet suivant
http://lescahiersdhistoire.info/spip/article.php3?id_article=282 tu y verras la confirmation de l'heure indiquée par mon père : 17h30 :
« Nous sommes le 10 mai 1940... Des escadrilles de bombardiers ennemis traversent le ciel toute la journée, poursuivies par les chasseurs français ou anglais de la base de Reims. On se mettrait bien en batterie pour les aider à détruire les AIlemands, mais nous attendons les munitions. . . Vers 17h30 un cri - alerte ! - nous jette tous à terre : quatre escadrilles de Dornier 17 soit 24 avions se dirigent vers nous. Presque aussitôt des petits points noirs s’en détachent et tombent, un peu plus loin, sur la ville de Suippes : un nuage de flammes et de poussière s’élève suivi du bruit des explosions. Mais la chasse de Reims et de Saint-Dizier apparaît, des avions allemands sont touchés, des parachutes s’ouvrent en dessous des avions en perdition. Nous irions bien cueillir ces pilotes à l’arrivée mais... l’ordre de distribuer les munitions n’a pas été donné. Il ne viendra que plus tard dans la soirée. C’était vous le préposé aux munitions ? Oui, alors je distribuais à chacun sa ration de cartouches de fusil Lebel, ce qu’il fallait pour remplir les cartouchières et les munitions de la mitrailleuse et des fusils-mitrailleurs. Puis, on creusa des tranchées autour du train jusqu’à une heure avancée de la nuit. »

Roger le Cantalien. Rolling Eyes
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 67
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 10 mai 1940 : bombardement de Suippes (Marne).

Message  Major cowburn le Dim 11 Mai 2008, 8:26 am

J'ai retrouvé son carnet seules mentions:" En alerte générale depuis l'aube.Invasion de la Hollande,de la Belgique,du Luxembourg

Bombardement de Suippes"
Aucune précision d'heure pour le bombardement.En revanche,il avait noté les effectifs en hommes disponibles par piéce antichar.

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1138
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 10 mai 1940 : bombardement de Suippes (Marne).

Message  fox le Dim 18 Mai 2008, 6:28 pm

Voilà un très sympathique témoignage !
Merci !!! pouce

fox
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 16
Age : 42
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 10 mai 1940 : bombardement de Suippes (Marne).

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum