Irena Sendler, mort d’une héroïne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Irena Sendler, mort d’une héroïne

Message  Narduccio le Lun 12 Mai 2008, 12:51 pm

Mort d'une grande dame. France info : Irena Sendler

Elle a notamment sauvé 2.500 enfants juifs du ghetto de
Varsovie. L’une des figures de la résistance polonaise s’est éteinte ce
matin à l’âge de 98 ans.


Décédée ce matin à 98 ans, Irena Sendler restera dans l’histoire comme une héroïne nationale polonaise et internationale, décorée en 1995 de la médaille Juste parmi les nations, que lui a attribué l’Institut Yad Vashem de Jérusalem.


Née en 1910, Irena Sendler travaille comme assistante sociale avant la guerre auprès des Juifs pauvres de Varsovie. Elle prend d’importants risques à partir de l’année 1940, et apporte ainsi vivres, médicaments et vêtements aux habitants du ghetto pensé par les nazis.


Rejoignant en 1942 le mouvement de résistance Zegota ("Conseil d’aide aux juifs") elle décide de faire sortir, dans la clandestinité, des enfants du ghetto. Ceux-ci seront hébergés dans des familles catholiques, abrités dans des couvents. Faisant preuve d’une imagination sans bornes pour tromper l’occupant, Irena Sendler cache des enfants dans des valises, sous des manteaux, dans des camions à ordures ou des véhicules de pompiers.



Dernière édition par Narduccio le Lun 12 Mai 2008, 1:53 pm, édité 1 fois

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4650
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Irena Sendler, mort d’une héroïne

Message  Invité le Lun 12 Mai 2008, 1:49 pm

Son regard a quelque chose de particulier, un regard qu'on ne peut soutenir et inspire un respect profond.

Qu'elle repose en paix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Irena Sendler, mort d’une héroïne

Message  Narduccio le Lun 12 Mai 2008, 1:55 pm

Jean-Louis a écrit:Son regard a quelque chose de particulier, un regard qu'on ne peut soutenir et inspire un respect profond.

On dirait qu'elle te regarde au fond de l'âme en disant simplement, dérrière les apparences, je vois bien qui tu es.
A part cela, sans me vanter,n j'arrive à soutenir son regart, peut-être parce qu'elle y met quand même un fond de malice ...

Il est vrai, que rien qu'à cause de ce regard, j'aurais aimé la rencontrer.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4650
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Irena Sendler, mort d’une héroïne

Message  Invité le Lun 12 Mai 2008, 2:12 pm

"Je continue d'avoir mauvaise conscience"

Elle a toujours pensé qu'elle n'était pas une héroïne. "Je continue d'avoir mauvaise conscience d'avoir fait si peu", disait-elle.
De santé fragile, Irena Sendler était restée l'an dernier à l'écart des cérémonies qui lui rendirent hommage. Mais elle avait fait lire une lettre par une survivante, Elzbieta Ficowska, qu'elle avait sauvée tout bébé en 1942.
"J'appelle tous les gens de bonne volonté à l'amour, la tolérance et la paix, pas seulement en temps de la guerre, mais aussi en temps de paix", avait-elle dit.

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/culture/20080512.OBS3470/portrait_direna_sendler.html

Moi qui suis non croyant, elle représente la "Sainteté" , telle que je l'entend.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Irena Sendler, mort d’une héroïne

Message  Narduccio le Lun 12 Mai 2008, 9:15 pm

"Lorsqu'elle marchait dans les rues du ghetto, Sendler portait un
brassard avec l'Etoile de David, à la fois par solidarité avec les
juifs et par souci de ne pas attirer l'attention sur elle", souligne le
mémorial du Yad Vashem.
A la fin de l'été 1942, elle a rejoint le mouvement de résistance Zegota, (Conseil d'aide aux juifs).
Elle a alors fait sortir clandestinement des enfants du ghetto
qu'elle hébergeait dans des familles catholiques et des couvents.
Les enfants étaient cachés dans des valises, transportés par des
pompiers ou des camions à ordures, ou simplement dissimulés sous les
manteaux des personnes qui avaient le droit d'accès au ghetto, comme
Irena Sendler et son équipe d'assistantes sociales. Par précaution,
elle notait soigneusement les noms des enfants et des familles sur des
papiers qu'elle enterrait dans des bouteilles. Torturée
Elle fut arrêtée chez elle le 20 octobre
1943. Au quartier général de la Gestapo, ses tortionnaires lui
brisèrent les pieds et les jambes. Mais elle ne parla pas. Condamnée à
mort, elle fut miraculeusement libérée sur le chemin de l'exécution par
un officier allemand que la résistance polonaise avait réussi à
corrompre.

http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=471219&xtor=RSS-96

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4650
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Irena Sendler, mort d’une héroïne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum