Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Thomasp86 le Lun 19 Mai 2008, 2:57 pm

Personellement, je ne suis pas le dernier a faire la fête et a boire...

Mais ce qui me choque, c'est que moi j'ai 21 ans et certains gosses de 14 ans font la même chose et boivent a outrance, ca me tue...

Le porno est a portée de main de TOUS. Il suffuit de fouiner sur le net pour trouvé tous les style de porno (et il y en a beaucoup p24 ) gratuitement et sans controle. Idem avec la violence, etc...

La société évolue très vite en ce XXIème siècle, tout est accessible, et donc des déviance jusqu'alors "inconnue" en découlent...

Une bonne claque a ses merdeux mort de rir gri mort de rir gri mort de rir gri (humour)
avatar
Thomasp86
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 598
Age : 31
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  babou le Lun 19 Mai 2008, 3:47 pm

entièrement d'accord avec Soontir Fel, à 10-12 ans, on sait normalement où sont les limites...
C'est vrai que j'ai l'impression aussi que les choses accélèrent : on croise des gamines maquillées jusqu'aux oreilles, habillées en sapin de Noël, on n'a aucune idée de leur âge, en regardant bien elles ont quoi... 12 ans?
Sûr que ce n'est pas facile de se faire une place, dès qu'on agit différement on est mis à l'écart ou on se met à l'écart. Les imbéciles qui fumaient après le collège "histoire de faire bien" ou pour faire comme les autres, qui s'habillaient comme des putes, ca existe depuis bien longtemps. J'ai fait partie des extra terrestre qui refusent de fumer, de me saouler jusqu'à vomir etc... et c'est vrai qu'on se sent seul, par rapport à la majorité qui suit le troupeau!!
La période la plus difficile j'ai trouvé que c'était le collège, un tas d'immature décérébrés! Au lycée, les autres sont plus indifférents et ensuite idem.
Je n'ai jamais fumé, je ne me suis jamais saoulée, je n'ai jamais regardé de porno et pourtant j'ai passé de super soirées avec des potes avec des mégas fou rires et à m'éclater! Et je n'ai jamais regretté mes choix, pour moi les gens qui suivent les autres n'ont pas de caractère.

Ce qu'il y a aussi par rapport à tout ca, c'est que forcément on parle toujours des gens "à problème" et jamais de la majorité des gens qui resteront dans les rangs. Je ne suis pas sûre qu'il y ai plus de délinquants qu'avant. Par contre ce sont peut être les actes de délinquance qui sont différents.

babou
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Ming le Lun 19 Mai 2008, 5:43 pm

L'éternel problème du bien et du mal... De toute façon que ça soit à 10, 12 ou 15 ans et même avant les mouflets, ados etc. savent faire la différence entre ce qui est bien et ce qui ne l'est pas.
Je comprends difficilement que les deux gamins ne puissent pas recevoir de punition ou de correction, parce qu'en montrant la scène filmée à leurs copains, ils savaient pertinament ce qu'ils faisaient.
Le souci c'est qu'aujourd'hui on a tendance à trop excuser pour des motifs bidons ou surfaits et ça n'arrange pas les choses, au contraire, ça les empire.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Invité le Lun 19 Mai 2008, 5:57 pm

C'est le problème de l'Enfant -Dieu ! Celui qui peut tout faire, tout dire, même faire un gros caca sur la table du salon.
Comment voulez vous que ces futurs adultes grandissent plus ou moins normalement si leurs parents sont aussi immatures qu'eux ? On fait quoi quand on vois le papa (s'il est encore la...); maman (si elle est encore à la maison...) et le ou les zenfants regardez tous en coeur la Star GAGAdémie ? L'appauvrissement du niveau culturel général est pour beaucoup dans ce chaos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Soontir Fel le Lun 19 Mai 2008, 6:50 pm

Jean-Louis a écrit:C'est le problème de l'Enfant -Dieu !

Voila c'est là a mon avis qu'est le réel probléme... Il faut aussi que certains parents sachent que l'école et les professeurs ne sont pas là pour éduquer leur enfant (ce que beaucoup pense hélas) mais pour lui apporter un socle de connaissances...
avatar
Soontir Fel
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 196
Age : 31
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  tayp' le Lun 19 Mai 2008, 6:55 pm

C'est un peu violent, mais je trouve que les bonnes fessés et baffe après ça remet en place et ça fait pas de mal!
Mais notre cher gouvernement à interdit ce genre de chose... Je sais pas comment on peut les punir vraiment alors!

_________________
avatar
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  jack reiben le Lun 19 Mai 2008, 7:02 pm

lut


je sais qu'une soirée sans alcool c'est quand meme cool et j'en fais aussi mais on tripe caremment plus avec l'alcool !!

et puis franchement c pas tout les jours alors ...

jack reiben
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 19/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Narduccio le Lun 19 Mai 2008, 10:07 pm

La vision d'un pédo-psychiatre :
Des enfants violeurs "laissés pour compte"
Propos recueillis par Marie Rostang
Jean-Yves Hayez, pédopsychiatre, réagit pour LEXPRESS.fr au viol, par deux garçons âgés de 11 et 12 ans, de la soeur de 10 ans de l'un d'entre eux. Il estime qu'il ne faut pas "céder à l’indignation sociale".


Deux garçons âgés de 11 et 12 ans domiciliés à la Queue-les-Yvelines ont été mis en examen, le 13 mai, pour le viol de la sœur de l’un d’entre eux, âgée de 10 ans. Ils avaient filmé l’agression à l’aide d’un téléphone portable et diffusé les images dans leur collège. Alors que cette affaire suscite une vive émotion, Jean-Yves Hayez, pédopsychiatre, docteur en psychologie et auteur notamment du livre La Destructivité chez l’enfant et l’adolescent (éditions Dunod), revient sur les comportements sexuels déviants de certains mineurs.

Les enfants violeurs sont-ils conscients de la gravité de leurs actes?

La plupart du temps, ils sont conscients de l’interdit mais n’ont pas vraiment intégré la souffrance de l’autre. Ils n’ont pas en eux la notion de respect de l’intégrité de l’autre. Ce sont souvent des jeunes livrés à eux-mêmes, un peu laissés pour compte, lâchés dans une société hyper-sexuée, où le désir est omniprésent. Tous les ingrédients sont réunis pour qu’ils fassent quelque chose d’interdit, sans pour autant avoir une conscience profonde de la gravité sociale de leur acte.

Comment en viennent-ils, si jeunes, à avoir des comportements aussi déviants?

Ces jeunes agresseurs sexuels sont quasiment toujours des enfants qui n’ont pas été beaucoup respectés eux-mêmes. Non pas qu’ils soient forcément maltraités… Disons plutôt qu’ils passent au second plan dans les familles. On ne s’occupe pas d’eux, on les laisse seuls. Comme ils ne se sont jamais sentis importants aux yeux de leurs proches, ils ont du mal à accorder de l’importance à "l’autre".

De façon beaucoup plus rare, certains peuvent avoir besoin, à un moment, de faire quelque chose de destructeur, d’expérimenter le pouvoir du mal qu’ils ont en eux. Là, on peut parler de comportement de perversité. Ceux-là passeront à l’acte une fois, puis ils ressentiront un regret immédiat et n’agiront plus de la sorte.

Enfin, il existe aussi des enfants qui éprouvent un besoin récurent de faire l’expérience du mal. Ceux-là ont généralement fait souffrir d’autres êtres vivants, comme les animaux, avant de passer à l’acte sur des humains. Mais ces cas sont très rares.

Dans l’affaire révélée récemment, les garçons avaient semble-t-il visionné un film pornographique. Un film peut-il être un élément déclencheur?
Chez les enfants bien structurés, le fait de visionner un tel film n’a pas d’incidence dans la réalité. Mais pour des gamins peu socialisés, démangés par des pulsions sexuelles liées à la puberté, un film pornographique peut avoir l’effet d’un catalyseur. Les images n’entraînent pas le passage à l’acte, mais constituent un coup de pouce. Elles donnent aussi le "modèle technique" à ces jeunes sans expérience.

Comment réagir face à ces enfants agresseurs?
Il faut déjà comprendre à quel point ils ont eu une intention de destruction morale vis-à-vis de la victime. Et revoir avec eux ce qui est autorisé et ce qui est défendu par notre société. Bien sûr, il faut aussi une sanction, mais celle-ci doit être proportionnelle à l’intentionnalité de l’acte et au préjudice subi par la victime. Surtout, il ne faut pas céder à l’indignation sociale, mais imaginer quelque chose de constructif, de l’ordre du dédommagement. L’idée de travail d’intérêt général peut être bénéfique. Réparer leur erreur par un travail pour la communauté sociale peut les aider à surmonter leurs fautes.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  tayp' le Lun 19 Mai 2008, 10:35 pm

jack reiben a écrit:lut


je sais qu'une soirée sans alcool c'est quand meme cool et j'en fais aussi mais on tripe caremment plus avec l'alcool !!

et puis franchement c pas tout les jours alors ...
Et ba tu as des joies simple alors... Car si il te faut boire pour t'amuser beaucoup tu ne vas pas aller loin! Je dis pas qu'il faut pas boire, mais boire pour boire parce que c'est drôle, à 15 ans, c'est un peu stupide!
Enfin bon, le jour où il t'arrivera vraiment quelque chose tu reviendras sûrement sur le droit chemin (ça arrive plus que tu ne le penses)

_________________
avatar
tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Narduccio le Lun 19 Mai 2008, 10:59 pm

Il y a environ 10 ans, l'alcoolisme des jeunes a beaucoup augmenté aux USA. Comme dans de nombreuses régions, boire de l'alcool était strictement interdit aux mineurs (voire aux moins de 21 ans - on avait le droit de conduire, de voter, d'acheter une arme; mais pas celui de toucher une goutte d'alcool). Donc, il s'agissait de montrer sa rébellion en transgressant un interdit assez fort.

C'est passé ensuite en Angleterre. Ils ont "inventé" le binge drinking ou biture express. Il s'agit de boire le plus possible, le plus rapiudemment possible. Le but n'est pas de boire suffisamment pour être "cool" comme dans l'alcoolisme ancien. Non! On recherche à être saoul rapidemment.

J'ai du mal à comprendre comment on peut souhaiter en arriver là :




Faites une petite recherche sur internet, il est possible de trouver pire. Des gens à 3/4 nus dormants dans la rue dans leurs vomi.

En France, depuis 1 ou 2 ans, ce phénomène se répand et touche de plus en plus de jeunes ados et de pré-ados. Oui des gamins et des gamines de 13 à 16 ans qui ne se rendent pas qu'ils sont en train de foutre en l'air leurs vies d'adultes. Quand on devient dépendant à l'alcool, ce n'est vraiment pas un signe de liberté, mais un signe de connerie. Y'a pas d'autres mots.

Et on commence à en ressentir les conséquences :

Grande-Bretagne: le phénomène
du "binge drinking" fait craindre une épidémie de cirrhose
Par Maria Cheng AP - 06 08 07


LONDRES - Les experts sont formels: le phénomène du "binge drinking", qui consiste à se livrer à une consommation excessive d'alcool en un minimum de temps, pourrait se solder par une épidémie de cirrhose du foie en Grande-Bretagne d'ici une vingtaine d'années, faute d'un changement radical de comportement à l'égard de la boisson.
"On assiste ces dernières années à une effrayante hausse des pathologies du foie liées à l'alcool", constate le Dr Ian Gilmore, président du Collège royal des médecins.
Des propos confirmés par les statistiques officielles, qui montrent que les décès par cirrhose ont fortement augmenté en Grande-Bretagne au cours des deux dernières décennies, alors qu'ils ont reculé dans le reste de l'Europe.
En Angleterre et au Pays de Galles, 17,5 décès sur 100.000 parmi la population masculine étaient la conséquence d'une cirrhose en 2002, contre 8,3 pour 100.000 en 1987. En Ecosse, la progression est encore plus frappante: de 16,9 pour 100.000 en 1987 à 45,2 pour 100.000 en 2002.
"Les décès dus à une cirrhose (en Grande-Bretagne) augmentent dans des proportions que l'on ne retrouve nulle part au monde", relève le Dr Rajiv Jalan, consultant en hépatologie au University College Hospital de Londres.
Le phénomène s'explique en partie par le prix modique des alcools et leur libre accès. A cela s'ajoutent des spécificités culturelles, qui font que la Grande-Bretagne paie un plus lourd tribut que d'autres pays européens où l'on boit aussi beaucoup.
Dans un sondage sur les problèmes d'alcool réalisé en 2003 à l'échelle européenne, près d'un tiers des jeunes Britanniques de 15 à 16 ans disaient s'être "biturés" (fin saoûlés) au moins trois fois au cours du mois précédent.
L'âge minimum légal pour boire de l'alcool en Grande-Bretagne est de 18 ans.
La coutume britannique des "tournées" confère une pression sociale au fait de boire dans un pub, avant l'heure de fermeture fixée à 23h: si l'on se trouve parmi un groupe d'une dizaine de personnes et que chacune "paie son coup", ce sont dix pintes au moins qu'il faut ingurgiter...
Contrairement à d'autres pays européens comme la France, l'Espagne ou l'Italie, où l'alcool accompagne le plus souvent un repas, les adeptes britanniques du "binge drinking" ne mangent guère plus que quelques chips en engloutissant leurs bières.
De fait, si d'autres facteurs majeurs de mortalité comme le cancer et les maladies cardiaques sont en recul, la cirrhose du foie -cinquième cause de mortalité en Grande-Bretagne- progresse inexorablement.
Les mesures prises pour enrayer le phénomène, dont la loi de 2005 autorisant les ventes d'alcool 24 heures sur 24 pour éviter les "bitures express", se sont révélées des échecs.
Au cours des dix dernières années, les hospitalisations liées à une consommation excessive d'alcool ont doublé. En 1995-1996, 89.000 personnes ont été admises pour des pathologies liées à la boisson; dix ans plus tard, on en comptait 187.000.
A l'inverse de la plupart des autres pays européens, les Britanniques boivent plus chaque année. La consommation totale d'alcool au Royaume-Uni a doublé entre 1960 et 2004, passant de 5,6 litres en moyenne par personne de plus de 14 ans à 11,6 litres.
Longtemps réservée aux seuls hommes, souvent âgés, la cirrhose affecte aujourd'hui des jeunes Britanniques des deux sexes.
L'abus d'alcool tue les cellules saines du foie, empêchant les tissus de se régénérer. Une insuffisance hépatique peut déclencher un effet domino et entraîner des problèmes rénaux, cardiaques et circulatoires.
"Si la maladie n'est pas diagnostiquée à temps, une personne en bonne santé peut se retrouver en unité de soins entensifs dans un délai de six à huit semaines", avertit le Dr Jalan..

http://ecolesdifferentes.free.fr/GBbingedrinking.html

De plus, la consommation en Angleterre est très liée avec les dépenses publicitaires :



PS: j'ai eu pas mal de copains qui se bituraient conscencieusement le samedi soir. La plupart, c'était parce qu'il n'avaient pas le courage d'aller inviter des filles. Alors, ils se donnaient du courage en buvant beaucoup. Le problème, c'est que lorsqu'ils avaient le courage ... les filles n'avaient vraiment plus envie d'eux.

Il est plus "rentable" de rester sobre.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  gherla le Mar 20 Mai 2008, 6:25 am




PS: j'ai eu pas mal de copains qui se bituraient conscencieusement le samedi soir. La plupart, c'était parce qu'il n'avaient pas le courage d'aller inviter des filles. Alors, ils se donnaient du courage en buvant beaucoup. Le problème, c'est que lorsqu'ils avaient le courage ... les filles n'avaient vraiment plus envie d'eux.

Il est plus "rentable" de rester sobre.[/quote]

Bonjour
Paroles de sage,Narduccio. oui gri
Reste a savoir si le message est compris.
A+ Patrick
avatar
gherla
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 153
Age : 55
Localisation : dans le sud
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  jack reiben le Mar 20 Mai 2008, 4:33 pm

c'est pas boire pour boire ,


je bois avec mes pote pendant une soirée car c'est conviviale et pi plein de chose

enfin moi c'est mon avi !

jack reiben
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 19/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  romainJSP le Mar 20 Mai 2008, 7:00 pm

jack reiben a écrit:c'est pas boire pour boire ,


je bois avec mes pote pendant une soirée car c'est conviviale et pi plein de chose

enfin moi c'est mon avi !

Il est vrai que boire est très conviviable tout comme fumer. Encore, pour moi, boire est mieux que fumer. Je bois aussi quand je fais des soirées avec mes potes de St cyr ou autres... Mais il faut tout de même faire très attention car c'est mauvais pour la senté.
avatar
romainJSP
Major
Major

Nombre de messages : 134
Age : 29
Date d'inscription : 10/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Narduccio le Mar 20 Mai 2008, 9:38 pm

jack reiben a écrit:c'est pas boire pour boire ,


je bois avec mes pote pendant une soirée car c'est conviviale et pi plein de chose

enfin moi c'est mon avi !



Moi aussi, je bois pour la convivialité. Mais entre boire et se biturer, il y a une marge certaine. De plus, j'ai tendance à préférer 1 ou 2 verres d'un très bon breuvage à un tonneau d'affreuse piquette. D'alleurs, ayant eu 2 ulcères, je ne pourrais même pas boire un verre d'une affreuse piquette.

Puis, passé une certaine doses, la plupart des gens deviennent nettement moins conviviaux. J'apprécie modéremment qu'on me dégueule dessus. Mais, enfin : chacun ses goûts.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  jack reiben le Mar 20 Mai 2008, 9:47 pm

quand je degueule , je vais au fond du jardin beret mdr


non mais quand on se fais un soirée comme ca on prend du bon et a grosse dose

jack reiben
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 19/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Narduccio le Mar 20 Mai 2008, 10:57 pm

jack reiben a écrit:on prend du bon et a grosse dose



Ça sert à quoi ? Au bout de quelques verres tu ne fais plus la différence.

De plus, qu'est-ce que tu appelle du bon ?

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Ming le Mar 20 Mai 2008, 11:35 pm

Idem je voudrais bien savoir ce que t'entends par du bon et pourquoi à grosse dose ? Tu as déjà dépassé le stade des cinq verres à 45° ? Pour moi c'est comme le hasch, je ne vois pas la finalité. Bourré ou défoncé je en vois pas en quoi est-ce que cela permet de se sentir mieux ou d'être quoi que ce soit de meilleur qu'en temps normal à jeun.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  babou le Mer 21 Mai 2008, 9:44 am

ca commence par des soirees entre potes toutes les semaines, ca ne finit pas forcement mal mais quand c'est le cas, c'est vraiment pas drole. Je connais quelqu'un de proche qui a commencé comme ca, il aimait faire la fête, il la faisait régulièrement...et puis il en est venu à boire l'apéro régulièrement et puis à boire en dehors des heures d'apéro... et ca a fini qu'il passait ses journées à boire (alcool genre Ricard). Aujourd'hui il a quasiment 55 ans, il a fait une cure de désintoxication fin 2007, c'est la 2e à ma connaissance, pour l'instant il n'a pas craqué. Sa femme et ses enfants profitent de sa sobriété... Mais même s'il ne boit plus, ca ne sera jamais gagné, il sera contraint de ne plus jamais toucher à l'alcool ou alors il meurt. Et puis il a des trous de mémoire, il répète plusieurs fois les mêmes choses... bref il n'est pas sorti indemne, ni sa famille...
J'ai aussi une proche ex-alcoolique, ce qui l'a fait se décider à arrêter: une cirrhose, si elle boit, elle meurt.
Je n'étais pas motivée pour boire, je le suis encore moins... L'alcool attaque sérieusement les neurones, la santé de celui qui boit mais aussi celle de son entourage; rien que ca, je vois pas l'intérêt de boire.

babou
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Invité le Mer 21 Mai 2008, 10:42 am

babou a écrit:ca commence par des soirees entre potes toutes les semaines, ca ne finit pas forcement mal mais quand c'est le cas, c'est vraiment pas drole. Je connais quelqu'un de proche qui a commencé comme ca, il aimait faire la fête, il la faisait régulièrement...et puis il en est venu à boire l'apéro régulièrement et puis à boire en dehors des heures d'apéro... et ca a fini qu'il passait ses journées à boire (alcool genre Ricard). Aujourd'hui il a quasiment 55 ans, il a fait une cure de désintoxication fin 2007, c'est la 2e à ma connaissance, pour l'instant il n'a pas craqué. Sa femme et ses enfants profitent de sa sobriété... Mais même s'il ne boit plus, ca ne sera jamais gagné, il sera contraint de ne plus jamais toucher à l'alcool ou alors il meurt. Et puis il a des trous de mémoire, il répète plusieurs fois les mêmes choses... bref il n'est pas sorti indemne, ni sa famille...
J'ai aussi une proche ex-alcoolique, ce qui l'a fait se décider à arrêter: une cirrhose, si elle boit, elle meurt.
Je n'étais pas motivée pour boire, je le suis encore moins... L'alcool attaque sérieusement les neurones, la santé de celui qui boit mais aussi celle de son entourage; rien que ca, je vois pas l'intérêt de boire.

L'alcool est une drogue légale, qui rapporte beaucoup à l'etat, et sa consommation est culturelle dans beaucoup de pays. Jamais on interdira l'alcool ! Les USA ont tenté de le faire, avec la Prohibition, qui a donné des résultats tellement désastreux que la Prohibition à été abrogée en 1940.
Quand à l'alcoolisme, on ne sait pas trop si on l'est avant d'avoir au moins tenter d'arrêter de boire. Si on est alcoolique dépendant, on n'est JAMAIS guéri ! On peux faire une cure de désintoxication, qui ne fonctionnera que si l'alcoolique est motivé et si l'initiative vient de lui. Ensuite on devient alcoolique-abstinent, ce qui veux dire que plus jamais on ne doit boire un verre d'alcool, même manger un baba au rhum peut être un piège mortel ! Et même 15 ou 20 ans après l'arrêt de la consommation d'alcool, le danger demeure . Dans mon cas personnel, je vous dirai que j'ai commencé à boire pour me saouler vers 14 ans, ma vie m'étant insuportable, j'étais un étranger dans ma propre "famille". Quand la réalité est invivable, on recherche autre chose, un "paradis artificiel", ou pendant l'ivresse, on oublie tous nos problèmes. En grandissant, j'ai continué à boire, par timidité, une peur panique des filles, à cette époque, on me surnommait "l'ORNI" : Objet Rampant Non Identifié, ça vous donne une idée de ce que je pouvais avaler.....Je passe les détails pendants les années ou ma consommation d'alcool empirait, toujours avec "l'alibi" de rencontrer des gens et de m'amuser, en vérité, c'était toujours la même raison : fuir la réalité. en 2003, bardaff, c'est l'embardée : Infarctus du myocarde, a 36 ans ! le 9 janvier 2003, je m'en souviendrai toute ma vie.....Hosto, soins intensifs. Depuis, boire ne me dit plus rien ! Je suis resté plus d'1 an sans boire une bière, ma dernière biture remonte au réveillon de nouvel an 2008, il y a 5 mois passé, et je n'éprouve pas l'envie de boire . Je n'était donc pas alcoolique dépendant, mais je ne le savais pas ! Tous ca pour dire, avec certitude, pour y être passé aussi, que boire, fumer de la beuh, ce n'est qu'une manière de fuir une réalité quotidienne ou on ne trouve pas sa place, fuir la solitude, le manque de sentiments, le mépris de soi-même, faire le malin aussi ( au début surtout ! ). Prendre une biture de temps en temps, souvent quand ce n'est pas prévu, ça arrive et on s'amuse (moins le lendemain, du moins a partir de 30 ans !), mais pas toutes les semaines ! Maintenant, je me défonce à l'eau pétillante/jus d'orange, ça fait moins mal a la tronche le lendemain ! Mr. Green

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Thomasp86 le Mer 21 Mai 2008, 11:15 am

Jean-Louis a écrit:Maintenant, je me défonce à l'eau pétillante/jus d'orange, ça fait moins mal a la tronche le lendemain ! Mr. Green

C'est sur ! mort de rir gri mort de rir gri mort de rir gri
avatar
Thomasp86
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 598
Age : 31
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Narduccio le Mer 21 Mai 2008, 11:47 am

Jean-Louis a écrit:Quand à l'alcoolisme, on ne sait pas trop si on l'est avant d'avoir au moins tenter d'arrêter de boire.

Le meilleur moyen de savoir si on est alcoolique, c'est de faire le test de rester volontairement 7 jours sans boire une goutte d'alcool. 7 jours, c'est pas grand chose, mais j'en connais qui ont été surpris.

Ensuite, l'alcool est la produit au sevrage le plus long. Pour sevrer un consommateur de la plupart des drogues, il suffit de 2 ou 3 jours. Sevrer un alcoolique prend 1 mois. Oui, 30 jours.

Buvez un peu, prenez le temps d'apprécier votre boisson. Soyez un épicurien de la vie; prenez le bon coté des choses. N'en soyez pas dépendants. Parce que là, c'est abandonner sa liberté et foutre sa vie en l'air.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Thomasp86 le Mer 21 Mai 2008, 2:51 pm

C'est sur ! D'ailleur, je suis un amateur de nos bonnes bières belges... Quoi de plus beau que des les déguster (pas toutes en meme temps !) sur une terrasse...

Prende une petite bière, et se concentrer sur tous les aromes et sensations qu'elle dégage. C'est une avalanche de saveurs qui vous envhait le palais. La deuxieme est nettement moins aromatique, la troisieme, tu ne sens plus rien et après c'est la déchéance...

Il faut savoir en toutes chose raison garder.... (à méditer)

Bien sur, lors de mes nombreuse soirée estudientine et entre potes je me contante d'un bonne jup'. Le classique est parfois très aprécié.


De plus dans l'excès rien n'est bon. En buvant comme des malades, on gache plein de chose dans l'avenir. Si tu est ex alcoolique, tu ne peux pas prendre d'apéro comme tout le monde, tu ne peux pas gouter les fabuleux cocktail que ton hôte a fait pour toi, tu ne peux pas prendre certains plat au resto.... et j'en passe.
avatar
Thomasp86
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 598
Age : 31
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  jack reiben le Mer 21 Mai 2008, 2:57 pm

oulla c'est bon faut pas en faire tout un fromage !

quand je dis du bon , c'est qu'on prend pas de la merde, pas des vieilles marques bien perave !
et a grosse dose ba on en prend pas qu'un peu .. et comme tu dis , 5 verre a 45 % c e minimum xd

m'en fin bon on va dire sujet clos car vous avez vos avis et moi les miens !!

ca ne sers a rien de continuer sur ce sujet

jack reiben
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 19/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Thomasp86 le Mer 21 Mai 2008, 3:01 pm

Je ne sais pas si ca a déja été demandé, mais tu a quel age jack reiben ?
avatar
Thomasp86
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 598
Age : 31
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Phil642 le Mer 21 Mai 2008, 3:39 pm

Thomasp86 a écrit:Je ne sais pas si ca a déja été demandé, mais tu a quel age jack reiben ?

jack reiben a écrit:bonjour,

je suis nouveau membre sur votre forum qui m'a l'air super !! beret
Je m'appel joan, de pseudo jack reiben.
15 ans et une tenue de la 29 em us en normandie !

voila voila !
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je sais ce n'est pas trop le bon endroit mais bon !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum