Le Groupe de 40 Bofors dans l'Armée Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Groupe de 40 Bofors dans l'Armée Française

Message  Catalina le Mer 30 Juil 2008, 1:19 am

Au lancement du Plan de Réarmement suite à l'Opération Torch, l'Etat-major général Guerre à Alger prévoit, pour la DCA, huit groupes divisionnaires et douze groupes de Réserve Générale (RG) mis sur pied pour moitié au Maroc, pour moitié en Algérie. A ces vingt groupes métropolitains viennent s'ajouter quatre unités coloniales constituées au Maroc et en AOF. Finalement, vingt-sept groupes seront constitués.

En janvier 1943, l'appellation "forces terrestres antiaériennes" (FTA) tend à supplanter celle de DCA. L'on distingue alors les groupes mixtes divisionnaires des groupes lourds et légers de RG.
- les groupes mixtes divisionnaires sont à un état-major de groupe, trois batteries de 12 canons de 37 mm AA tout-terrain et une batterie de 8 canons de 40 Bofors;
- les groupes légers de réserve générale sont à un état-major de groupe et quatre batteries de 40 Bofors;
- les groupes lourds de RG sont équipés de canons de 90.

Au cours de l'année 1943, les batteries de 37 sont supprimées ce qui apporte des modifications aux matériels (août 1943) et aux effectifs (novembre 1943). En mars 1944 un nouveau tableau d'effectifs et de dotations en matériel est publié qui uniformise les groupes légers de FTA qu'ils soient divisionnaires ou de RG. Tous les groupes sont désormais à un état-major et quatre batteries de 8 canons de 40 Bofors.

L'état-major regroupe la section de commandement, la section de transmissions, la section réparation et ravitaillement, la section santé et les services généraux.

Chaque batterie de 40 Bofors a un effectif théorique de 4 officiers, 17 sous-officiers, 22 brigadiers et 133 canonniers. Elle est constituée d'une section de commandeent, de deux sections à quatre canons de 40 et quatre mitrailleuses lourdes Browning M2 à refroidissement par eau et des services généraux. Chaque batterie dispose également de treize mitrailleuses lourdes M2HB à refroidissement par air plus particuliérement destinées à la protection rapprochée et la défense aérienne sur route.

L'équipe de piéce comprend 16 hommes. Elle compte un maréchal des logis, chef de piéce, armé d'un PM, un pointeur en direction européen, un pointeur en hauteur européen, deux pourvoyeurs indigénes, un chargeur tireur européen, un conducteur européen pour le GMC tracteur du canon; un brigadier indigéne pour le service de la mitrailleuse de .50 à eau, un mitrailleur chargeur indigéne, un mitrailleur tireur indigéne, un brigadier régleur européen pour le service du poste de correction de tir M5, un pointeur en gisement européen, un pointeur en site européen, un service général européen, un radio téléphoniste européen et un conducteur européen pour le GMC avec remorque transportant la génératrice, le poste M5 et la mitrailleuse à eau. A l'exception du chef de piéce tous les personnels sont armés d'un fusil.

Le groupe léger de FTA français aligne donc en 1944-45 32 canons de 40 Bofors et 32 mitrailleuses .50 refroidies par eau.
Pour comparaison, le groupe de 40 Bofors britannique compte 54 canons de 40 Bofors en trois batteries de 18 (chaque batterie fut briévement renforcée de huit canons de 20 mm en 1944).
Dans l'armée américaine, l'artillerie antiaérienne appartient à la réserve générale, il n'y a pas de formations divisionnaires mais chaque division se voit souvent rattaché un bataillon de RG. L'Automatic Weapons Battalion compte 32 canons de 40 Bofors (ou de 37 Colt) et 32 montages quadruples de .50 en quatre batteries. Du fait d'un nombre insuffisant d'affûts Maxson Mount disponibles certaines batteries ne pourront recevoir leur huit M51 ou M55 réglementaires et ne recevront que huit canons de 40 Bofors, quatre montages quadruples et quatre mitrailleuses de .50 à eau.
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Groupe de 40 Bofors dans l'Armée Française

Message  Goliath le Mer 30 Juil 2008, 1:55 pm

Très intéressant, merci catalina ! clin doeil gri

Au cours de l'année 1943, les batteries de 37
sont supprimées ce qui apporte des modifications aux matériels (août
1943) et aux effectifs (novembre 1943). En mars 1944 un nouveau tableau
d'effectifs et de dotations en matériel est publié qui uniformise les
groupes légers de FTA qu'ils soient divisionnaires ou de RG. Tous les
groupes sont désormais à un état-major et quatre batteries de 8 canons
de 40 Bofors.
J'avais entendu parler de troupes de DCA (ou FTA, selon l'apellation) encore équipées de 37 mm en janvier 1944 sur une seconde zone. Est-ce possible, bien que le changement de matériel est été effectué durant août 43 ?
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Groupe de 40 Bofors dans l'Armée Française

Message  Catalina le Mer 30 Juil 2008, 8:36 pm

Bien sur que c'est possible, il ne faut pas croire que l'on change de matériel du jour au lendemain lorsqu'un nouveau TEG sort ^^

La France a reçu au titre du Lend Lease 100 canons de 37 mm M1A2, 447 Bofors M1 de 40 mm et 210 canons M1 de 90 mm. Il est évident que l'on ne va pas jeter à la ferraille une centaine de canons tout neufs et parfaitement opérationnels sous prétexte que le TEG théorique a changé
avatar
Catalina
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1659
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 17/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Groupe de 40 Bofors dans l'Armée Française

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum