Quand les SS contôlaient Interpol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand les SS contôlaient Interpol

Message  le ronin le Mar 12 Aoû 2008, 7:57 pm

Organisation internationale policière créée en 1923 , Interpol tomba aux mains des chefs nazis en 1940.C'est alors qu'on vit apparaître des fiches mentionnant l'appartenance religieuse, et d'autres répertoriant les tsiganes et les homosexuels au même titre que les plus dangereux criminels.
Le fichier d'Interpol a t-il contribué à la mise en route e la solution finale? Un peu d'histoire:

-Le 20 Juin 1940, le nouveau patron d'Interpol est un jeune homme de trente quatre ans, arborant un uniforme noir frappé des deux éclairs de la SS.On le surnomme "l'archange du mal" il s'appelle Reinhard Heydrich, c'est l'un des hommes les plus puissants du IIIéme Reich, considéré comme le dauphin D'Adolph Hitler, il est le chef suprême du service de sécurité SS, le R.S.H.A.(office central de renseignements)Redoutablement intelligent, obsédé par le renseignement, il organise au sein de la Gestapo d'impressionnants services de documentation et d'archives à utiliser si nécessaire, contre les ennemis du Reich.Rien d'étonnant à ce qu'il se soit intéressé aux fichiers d'Interpol.
En 1914, Albert 1er de Monaco organise dans la principauté le "premier congrés international de police judiciaire"Un rassemblement auquel participent 188 délégués de 24 pays. Juges, avocats, professeurs de droit, policiers, lancent l'idée d'un grand fichier centralisé (international ) et le principe d'une procédure d'extradition rapide .Les bases d'une future structure sont posées , mais il faudra attendre 9ans pour que le projet se concrétise. Ce sera à Vienne, le 7 septembre 1923 ; l'organisation s'appelle alors CIPC.(commission internationale de la police criminelle) A sa tête l'autrichien Johann Schober, secondé par un secrétaire général qui jouera un rôle déterminant dans la mainmise des nazis sur Interpol , le docteur Oskar Dressler.Bien qu'une vingtaine d'états aient participés à ce baptême , la commission est à 90% Autrichienne.Dressler va devenir monsieur Interpol de l'avant guerre.Il organise le bureau en plusieurs sections: fausse monnaies, empreinte digitale, faux passeports, trafic de drogue.....Mais phénomène plus curieux Dressler commence à mettre en fiches , tsiganes, homosexuels, et surtout il demande que soit mentionné l'appartenance religieuse sur chaque notice individuelle. Entre temps, la coopération des differents pays membres e met en place et fonctionne plutôt bien, trop bien !L'accession au pouvoir d'un nouveau chancelier allemand ne modifie en rien les récentes habitudes des services de police.

C'est en Mars 1938 que le sort d'Interpol se joue.Les nazis envahissent L'Autriche, c'est l'Anschluss.Le premier policier d'Allemagne s'envole immédiatement pour Vienne, car Heydrich compte bien ajouter la présidence de la commission à ses nombreuses fonctions.Sa première décision est d'ordonner l'arrestation du président en exercice, l'Autrichien Michael Skubl par la Gestapo, il sera placé en résidence surveillée, pendant tout la guerre , à Kassel. Aucun des trente quatre pays membres ne quitte Interpol et à fortiori personne n'envisage une dissolution ou une mise en sommeil de l'organisation.Heydrich sur les conseils du docteur Dressler comprend vite qu'il ne peut briguer le fauteuil d'Interpol trop rapidement, car cela risque d'affoler les autres membres.
Il patientera deux ans, en attendant il fait nommer un nazi autrichien que l'arrivée des allemands a fait sortir de prison, Otto Steinhaust , un repris de justice à la tête d'une organisation policière...personne ne proteste.Lorsque Heydrich choisit de transférer le siège d'Interpol à Berlin, les Américains décident enfin d'arrêter toute collaboration avec cet organisme.Pendant trois ans et demi, le FBI d'Edgard Hoover, "collabora" avec une organisation clairement affiliée à la pire des polices , la Gestapo. Dés 1938 l'idéologie policière d'Interpol a épousé l'idéologie nationale socialiste, sans la moindre distance.Il semble même que des pays comme la France où la grande Bretagne n'émirent aucune protestation officielle sur la satellisation d'Interpol par l'état SS.( Je vous passe d'autres détails )....La réunion du 8 Aout 1942 organisée par le général SS Karl Oberg à Paris, démontrait la volonté des allemands d'utiliser le label de la CIPC pour organiser une structure internationale de répression. Présent à cette rencontre les chefs de la gestapo, et René Bousquet secrétaire général de la police de Vichy. Se référant explicitement au rôle de la commission Karl Oberg déclare " la police française doit , sous sa propre responsabilité, participer au combat contre nos ennemis communs- communistes, terroristes, saboteurs, de concert avec les forces des SS "C'est en Juin 1940" que Heydrich, accéde au poste de président de la CIPC, grâce à une élection savamment orchestrée par le fidèle Dressler.(Aprés la mort du président fantoche qu'était Otto Steinhausl, d'une....tuberculose.) Le nouveau siège de la CIPC est une magnifique villa bourgeoise au bord d'un lac au 16 Kleinen Wannsee.Cette demeure qui va accueillir pendant 4ans l'organisation, n'est autre que la propriété d'un riche marchand juif , dont Heydrich a confisqué tout les biens. Wannsee restera tristement célèbre pour une tout autre raison "c'est à cette adresse au siège du CIPC le 20 Janvier 1942 , qu'au cours d'une réunion avec une quinzaine de hauts dignitaires nazis fut élaboré le plan d'action pour ce qu'ils appelleront la solution finale du problème juif.....Le ronin
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les SS contôlaient Interpol

Message  Phil642 le Mar 12 Aoû 2008, 9:31 pm

Ignorant total que je suis, cette histoire m'intéresse au plus haut point.

As-tu des référence bibliques (à prendre au sens propre du terme) à nous proposer?

Je suis doué d'une curiosité sans limite et assoiffé de savoir.

Je suis également surpris par cette assertion mais en même temps pas étonné car elle me semble tout à fait plausible.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les SS contôlaient Interpol

Message  le ronin le Mar 12 Aoû 2008, 10:02 pm

Bonsoir, Phil, oui, bien évidemment , les références sont faciles: magazine Historia No 567 /Mars 1994 .
Il est consacré à : le contrôle d'Interpol par les SS, des truands français au service des nazis,
Joséphine Baker héros de la France libre, et L'Abwer dans les maisons closes.

Livre : Interpol le siège du soupçon ( auteur Laurent Greilsamer aux éditions Alain Moreau 1986 )

Si tous les flics du monde....Auteur James Sarazin (L'Express 24 /11/89

Et sur le post je n'en ai fait qu'un condensé. Bien amicalement .Le ronin.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les SS contôlaient Interpol

Message  Phil642 le Mar 12 Aoû 2008, 11:34 pm

Merci Le Ronin,

Ce sujet me semble de la plus haute importance dans la compréhension du polissage de la société d'occupation via entres autres la gestap' française et les bureaux d'achats (infiltrés par l'Orchestre Rouge par ailleurs).

J'ai lu sur la "Carlingue" et les accointances entre l'occupant et le milieu ceci expliquant celà...

Cette stratégie ne m'étonne pas du tout et m'intéresse, c'est pourquoi je demande humblement d'élaborer ce sujet.

Merci.


Dernière édition par Phil642 le Sam 25 Oct 2014, 10:40 am, édité 1 fois
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les SS contôlaient Interpol

Message  le ronin le Mer 13 Aoû 2008, 3:08 pm

Phil642 a écrit:Merci Le Ronin,

Ce sujet me semble de la plus haute importance dans la compréhension du polisage de la société d'occupation via entr'autres la gestap' française et les bureaux d'achats (infiltrés par l'Orchestre Rouge par ailleurs).

J'ai lu sur la "Carlingue" et les acoitances entre l'occupant et le milieu ceic expliaquant celà...

Cette stratégie ne m'étonne pas du tout et m'intéresse, c'est pourquoi je demande humblement d'élaborer ce sujet.

Merci.


Bonjour, je continuerais donc, à faire le romancier !!! Amicalement le ronin.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les SS contôlaient Interpol

Message  le ronin le Mer 13 Aoû 2008, 11:23 pm

....Il ya cependant un élément nouveau à ce sinistre épisode , car si les convocations envoyées aux participants mentionnent bien l'adresse d'Interpol, il semblerait que la réunion ait eu lieu dans une villa voisine, appartenant à une fondation nazie réservée aux cadres.Cette thèse est défendue par Tyler Marshall dans le Los Angeles Times de Mai 1990 :<< La villa foyer alors peu utilisée par les SS, fut choisie à cause du caractère délicat du sujet devant être discuté.>> Néanmoins il semble bien que Heydrich , bien qu'il contrôlât de nombreuses organisations de l'appareil nazi choisit d'utiliser comme parapluie la CIPC.Il ne fait guère de doute qu'Interpol fut pendant la guerre à l'entière disposition d'hommes et de femmes criminels qui appliquèrent la solution finale.
Peut être Reynard Heydrich, aurait - il put apporter des éclaircissements sur le fonctionnement d'Interpol au cours de ces années de règne, s'il avait un jour été jugé.La résistance Tchèque ne lui en donna pas l'occasion.Le nouveau protecteur de Bohême Moravie était liquidé par un commando venu d'Angleterre.Deux paras tchèques lancèrent une bombe sur la Mercedes d'Heydrich,
qui mourut quelques heures plus tard des suites de ses blessures.Les représailles furent dignes de celui que l'on surnommait << le boucher de Prague >>Rafles, déportations, tortures, exécutions en masse; le point d'orgue de ce bain de sang eu lieu à Lidice, un petit village à 30 Km de Pragues.
Le 10 Juin, Lidice est rayé de la carte: 476 morts!Brièvement remplacé par Arthur Nebe, Himmler confie Interpol à un géant de deux mètres au visage balafré,Ernst Karltenbrunner.Comme son prédécesseur , il cumule cette fonction avec la direction du redoutable RSHA (office central de sécurité du Reich ) Karltenbrunner s'attelle à la tâche, même s'il semble bien moins préoccupé par le fonctionnement quotidien de la commission .Le docteur Dresller fidèle au poste, assure l'intendance et rédige scrupuleusement la revue interne à destination des adhérents. En 1946 ,le tribunal de Nuremberg condamne le président d'Interpol, Ernst Karltenbrunner à la pendaison pour crimes de guerre.

Existe -t-il un fichier juif ?Les hommes qui dirigèrent Interpol furent parmi les principaux acteurs de l'Holocauste, dans quelle mesure on-ils utilisé les stuctures d'Interpol pour déporter et exterminer 6000 000 , de juifs? << puiser dans les fichiers de la commission aurait été la chose la plus facile au monde , un raccourci pour le génocide >> Lord Shawcross, procureur au procès de Nuremberg aurait déclaré :<< Il est parfaitement possible que Karltenbrunner ait utilisé les structures de la CIPC dans sa chasse aux antinazis, mais je ne puis vous affirmer que ce fut le cas...>>

Laurent Greilsamer grand reporter au Monde, a enquêté sur l'eventuel existence d'un fichier juif détenu par Interpol, en 1981 le célèbre chasseur de nazis Simon Wiesenthal évoque la possible existence d'un tel fichier, appelé (fichier S ) constitué à Berlin pendant la seconde guerre.Démenti catégorique d'Interpol et de son secrétaire général << Israel fait désormais partie de l'OIPC et deux policiers Israeliens eurent la possibilité d'accéder aux archives de l'organisation= aucun fichier juif ne s'y trouvait.Quant à l'avocat Serge Klarsfeld, il considère à titre d'hypothèse que les nazis ont trés bien pu regrouper les dossiers concernant les juifs pour faire une (enquête ) sur la délinquance juive.Mais Interpol n'a certainement pas eu communication du fichier juif Français .

Pour élucider ces zones d'ombre il eût fallu accéder aux archives de l'organisation .Or ces archives avaient disparu, voire n'auraient jamais existé .En 1945 , un officier Allemand se présenta aux troupes d'occupation françaises stationnées à Stuttgard, affirmant détenir de nombreux documents émanant d'Interpol.Il ne fut pas cru, et plutôt maltraité. Dépité il se suicida dans un jardin public.
Les archives d'Interpol ont-elles étaient détruites lors de l'effondrement du Reich ? L'armée Rouge a-t-elle été pus rapide que les autres alliés , ou bien les policiers nazis d'Interpol ont-ils remis à leurs successeurs ces précieuses informations en échange d'une certaine impunité ? Réponse difficile d'autant qu'Interpol a officiellement (cesser d'exister ) pendant la seconde guerre mondiale .

( Fin du chapitre concernant Interpol ) Amicalement le ronin.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les SS contôlaient Interpol

Message  Phil642 le Jeu 14 Aoû 2008, 9:19 am

Merci! pouce
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les SS contôlaient Interpol

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum