Charte de bonne conduite en Normandie.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  MARNE Memory 44 le Ven 15 Aoû 2008, 11:44 am

Bonjour à tous,

J'ai lu derniérement la charte de bonne conduite qui a été mise en application cette année pour le 64éme anniversaire du débarquement, lien ci dessous;
http://www.normandiememoire.com/communication/doc/262008165828.pdf
Pour ma part, Président de l'association MARNE Memory 44, je pense que c'est une bonne chose pour canaliser le bon coté des reconstitutions, offrir des manifestations de qualité et arréter les reconstitutions avec des personnes habillées n'importe comment, ayant un mauvais comportement.
Mais des questions me viennent à l'esprit, cette charte est t'elle contraignante lorsque l'on ce trouve sur place? Dans un article de la charte, il est dit que le port de décorations est interdit, mais comment faire avec l'uniforme de sortie?
Je pose la question aux personnes qui ce sont rendu en Juin dernier en Normandie; Est il toujours possible de porter l'uniforme sans souci, exemple dans les rues de St Mére église comme les années précedentes? Les choses en générale, ce sont t'elles bien passées? Notre groupe n'étant pas présent cette année.
Comme nous n'avons pas beaucoup d'avis de collectionneurs sur les sites ou dans les revues spécialisées, que pensez vous de cette charte, je pense que le sujet peut être intérréssant ?

MARNE Memory 44
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 87
Age : 48
Localisation : Chalons en champagne
Date d'inscription : 23/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

a

Message  laurentlemiltonien le Dim 17 Aoû 2008, 4:44 pm

Dans les années 90 il n'y avait pas de reconstitution, seul la commémoration et la collection existaient en pays noramnd. J'ai assisté à la reconstitutionj à Carentan cette année, et je ne l'approuve guère !
D'une part vous ne respectez pas cette population qui a vécu cette tragédie (et se rémemore ces moments terribles) qui est à vos yeux un bon moyen de faire joujou à la gueguerre !
Et oui la population qui a vécu ces moyens tragiquesq voient d'un mauvais oeil vos reconstitutions, comiques et paramilitaires.
Cessez de polluer nos terres avec vos tragi-commedies qui n'aide en rien à la construction historique !!!
avatar
laurentlemiltonien
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 101
Age : 37
Localisation : J'y suis !
Date d'inscription : 30/03/2008

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Invité le Dim 17 Aoû 2008, 6:19 pm

Il serait souhaitable pour tout le monde de ne pas s'emballer, de discuter sereinement et calmement. La question posée par Marne Memory 44 est légitime pour tout reconstituteur, quel qu'il soit.
Laurent, je comprends ton point de vue, mais les choses peuvent être dites dans le calme et discuter de cela sereinement me semble être la meilleure chose à faire.

Il existe effectivement deux types de reconstituteurs mais sache que ceux qui font cela sérieusement et sans jouer à la guéguerre ou se prendre pour le soldat Ryan sont de plus en plus nombreux et ce genre de charte ne peut que renvoyer les brebis galeuses dans leurs pénates!
Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Phil642 le Dim 17 Aoû 2008, 9:28 pm

MARNE Memory 44 a écrit:, il est dit que le port de décorations est interdit, mais comment faire avec l'uniforme de sortie?

En effet, la loi et le repect interdisent de porter des décorations non méritées.

Je n'y vois strictement aucun inconvénient. Si tu veux des décorations il suffit simplement de les mériter.


Dernière édition par Phil642 le Dim 17 Aoû 2008, 10:59 pm, édité 1 fois
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Dobermann85 le Dim 17 Aoû 2008, 10:20 pm

Bonsoir.
Je suis tout a fais d'accord il faut pas mélanger.
Il a le bon reconstitutionneur et le mauvais un peu comme les chasseurs.(Les inconnus) pouce
Pour ceux qui avaient pas pigé.
Non sérieusement je vais bientôt faire parti d'un groupe qui est sur la 3DI U.S et ils font de trés bonne choses.
Prises de contacts avec vétérans cérémonies avec eux prises d'armees etc...
Il faut rester sérieux dans ce domaine et faire ca pour la mémoire.
Pour le port de décorations je trouve ca normal de ne pas pouvoir les porté même pour de la reconstitution.
Il faut l'avoir mérité.exemple dans l'armée actuellement si quelqu'un porte une déco non attribuer jours d'arret direct normal.
Voila.
Sur ceux ++
Dober
avatar
Dobermann85
Major
Major

Nombre de messages : 119
Age : 32
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  MARNE Memory 44 le Lun 18 Aoû 2008, 1:03 pm

Je voudrai répondre à Laurent qu'il ne faut pas tout mélanger , en disant "vous ne respectez pas...." comme dit ci-dessus, il y a reconstitueurs et reconstitueurs, comme dans tout les domaines il y a du bon et du mauvais, et la charte pour faire le tri et la pour chasser le mauvais, mais vous êtes contre les reconstitutions à la base, bonne ou mauvaise, vous ne comprnez pas notre état d'esprit, et il est important de comprendre pour juger, c'est la base de toute discusion digne de ce nom, nous sommes pas la accouder au bar à refaire le monde, il faut bien saisir le sens des discutions et ne pas raconter n'importe quoi, surtout que la réalité dit le contraire.
Pour information, il faut savoir que l'arrivé des Alliers en France pour la libération de nos villes et villages sont en principe de bons souvenirs pour la population, qui était térifier par l'occupation Allemande, il suffit, pour s'en apercevoir de discuter avec les anciens, et la nous comprenons tout le sens de ce que nous faisons, "le souvenir de la libération, les bonbons que nous jettaient les G'is, la joie de les voirs arriver et de voir fuire l'ennemi" pour reprendre les termes des anciens qui nous soutiennent.
Pour notre groupe, il n'est pas question de jouer à la gueguerre, la seul fois ou nous avons épaulé une arme est lors d'un spectacle vivant, c'est tout. Le reste du temp nous sommes habillé au complet comme à l'époque pour être crédible et apporter de bonnes prestations au public et rendre hommage aux anciens et aux disparus de cette période sombre de notre histoire. Nous faisont passer le message, que nous sommes la pour montrer, "comment ce passé la vie des civils et des soldats Américains pendant le second conflit", et la, le moindre détail est important pour montrer la réalité d'autre fois. J'ai posté ce sujet pour savoir ce qui est autorisé en réalité sur le terrain par rapport à ce que notre groupe fait habituellement. J'ai vu dans la charte, qu'il n'était plus possible de déambuler en uniforme, comme nous l'avons toujours fait dans St Mére église , par exemple, cela me semble incroyable !!!! c'est la base même de la reconstitution en Normandie.
Pour les décorations je suis tout à fait d'accord qu'il ne faut pas porter ce que l'on ne mérite pas. Par contre pour les uniformes de sortie, cela va poser un probléme, car sans déco et même pas un brevet de para, cela va faire vide. Pour ma part, il faut trouver le juste milieu, car à force de reserrer l'étau pour une meilleurs qualité de présentation, il n'y aura plus du tout de reconstitution. Un soldat présenté sans arme, une tenue de sortie sans décorations Etc... ne sera plus crédible, et cela ne servira plus à rien de faire des prestations pour montrer la réalité et entretenir la mémoire. Je suis d'accord en partie avec la charte, mais restons réaliste sur certains détails qui n'ont jamais choqués, avant que l'on en parle, en plus il y a d'autres problémes plus préocupant en France, sans que l'on torpille encore les collectionneurs.

MARNE Memory 44
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 87
Age : 48
Localisation : Chalons en champagne
Date d'inscription : 23/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Phil642 le Lun 18 Aoû 2008, 1:34 pm

Bon, récapitulons ...

Il est ILLEGAL de porter des décorations non méritées, c'est pas compliqué.

Si tu veux revêtir une tenue de sortie, c'est simple, pas de déco, tu n'auras pas l'air ridicule, simplement respectueux. Si tu veux absolument faire le sapin de Noël, ajoutes des couleurs qui n'ont rien à voir avec des décos.

Le brevet para, c'est encore plus simple que de mériter une médaille, il suffit de sauter en parachute, c'est à la portée de tous. Sinon, il reste le génie, l'artillerie, les blindés, la logistique, ... bref tout ce qui n'impose pas un brevet para, c'est très simple.

Dons mon groupe, on porte le brevet para lorsqu'on a sauté et les décorations mérités ne sont même pas portées, nous estimons qu'une médaille d'ancienneté et contemporaine n'a rien à faire sur un uniforme porté pour le devoir de mémoire.

L'humilité se porte bien et très facilement.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  le ronin le Lun 18 Aoû 2008, 2:14 pm

bonjour, juste pour le brevet para , être para , c'est un état d'esprit cf (Bob Denard ) à un journaliste lui rappelant qu'il n'avait pas été para . Je le pense aussi , mais , étant civil on n'a plus le droit théoriquement d'afficher des insignes militaires , je dis théoriquement , car j'avais été amené à faire du service de sécurité pour un copain , le premier jour j'y suis allé en survetement de sport , mais le copain voulait que ça ait de la "gueule" je n'avais pas le droit , mais je me suis habillé style GIGN , et j'ai mis ma plaque à vélo , des gendarmes avec qui je travaillais m'on vu ainsi , ils ont regardés la plaque, mais ne m'ont rien dit. Après..... Amicalement le ronin.( c'est un peu les anciens avec leurs bérets , normalement on peut le porter , mais sans l'insigne militaire )
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Invité le Lun 18 Aoû 2008, 3:31 pm

Tiens, il me semblait qu'un brevet para n'était pas une décoration mais une qualification, un insigne!! Une décoration= rubans, citations, médailles, fourragères, insigne des blessés de guerre et quelques ordres.

Je pense que le port ou non port autorisé de la tenue de sortie relève de la volonté de certains élus de ne plus avoir de reconstitutions dans leurs communes. Si tu enlèves les décorations (ce qui ne me choque pas, je n'en porte pas sur mon uniforme, cf les raisons invoquées dans les posts précédents), va falloir aussi enlever les grades. Ben oui, pourquoi avoir un grade supérieur à celui qu'on a eu lorsqu'on était dans l'armée. Il ne va donc pas y avoir beaucoup d'officiers...et cela exclut automatiquement ceux qui n'ont jamais été militaires... De facto si on pousse la logique de ce discours, autant interdire à quelqu'un qui n'a pas été sous l'uniforme d'un pays de porter un uniforme qui n'a pas été le sien car il ne l'a pas mérité. Donc, tu trouveras très très peu de soldats caincains, idem allemands, les Canadiens je ne t'en parle même pas...et dans ce cas-là, que dire de la reconstitution historique de la première guerre, de l'Empire, etc, etc???

Il ne faut peut-être pas être plus royaliste que le roi. Il s'agit de reconstituer, et non de se faire passer pour, c'est bien là la différence. Quel que soit la période ou le conflit recontitué, tu sais fort bien que certaines décos ou distinctions sont attribuées et portées pour certains officiers, régiments, etc, etc...Exemple: tous les canadiens quels que soient leur rang avaient la Volunteer Service medal s'ils servaient hors canada. Sur la tenue de sortie (best BD), tu ne peux pas l'omettre. Si tu veux être crédible et reconsituter correctement tu dois la mettre. On fait comment? On arrête la reconstitution historique? Phil, je te rappelle que les britanniques portent les brevets qui vont
avec leur arme et qualification donc si tu mets les qualifs dans le
même sac que les décos, autant dire stop à la reconstitution... oui gri clin doeil gri

Mais revenons en à la reconstitution: je n'étais pas à St Mère Eglise. J'ai néanmoins vu un reportage de France 3 et franchement ça sentait le procès à charge. J'ai également eu ouïe dire du mauvais comportement d'une petite minorité. ce n'est bien sûr pas en notre faveur. Pour ce qui est de la perception faite par nos anciens, elle est variée. Certains apprécient, d'autres pas (voir reportage de France 3 cité plus haut où la journaliste interview un vétéran US et un allemand, même son de cloche: "c'est du folklore, on doit bien faire avec"; ou il y a quelques années à St Marcel...)



Bien amicalement à tous...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  MARNE Memory 44 le Lun 18 Aoû 2008, 7:32 pm

Pour répondre à Phil, Je suis d'accord que les décorations doivent être mérité, et c'est interdit par la loi. Mais la loi ne s'applique que pour la vie de tout les jours, dés lors qu'un préfet ou un politique signe un décret pour un évenement, la loi ne s'applique plus, seul les termes du décret s'appliques et font fois.
Pour preuve un char est interdit sur route, les armes à blanc ne doivent pas sortir des domiciles des propriétaires et pourtant, quand un décret est signé, des chars sont visibles dans les reconstitutions sur la route et les armes à blanc dans les spectacles. Les modalités d'une manifestation sont décidées par les élus et anotées par le préfet dans un décret.
Lorsque l'on reconstitue, il suffit que la commune autorise les choses qu'ils faut pour faire une bonne reconstituion et que ce soit complet, dés lors que l'on est dans le contexte cela ne me choque pas.
Mais pour info, en Normandie, ce n'est pas la 1er fois que cela arrive. Ces derniéres années les armes mêmes factices été interdite par décret sur toute la circonscription de St Mére église et le maire de ce village a toujours fait le dos rond.
Mais lorsqu'il a vu le féstival de Carentan, il c'est aperçu qu'il n'était plus le seul à profité du commerce d'un tel mouvement.
Notre association est soutenue et soliciter par notre ville pour faire des préstations et je n'est jamais eu aucun probléme de ce genre, dés lors que les choses sont faite sérieusement et que des accords soient écrits, le décret du préfet fait le reste. Nous nous sommes même retrouvé dans le cadre d'une manifestation, à aller au café en blindé, en uniforme et armés jusqu'aux dents, et toute la municipalité nous a remerciée et à ajouté "que notre prestation avait animé la ville et qu'ils comptaient sur nous pour remettre le couvert".
Conclusion, la charte OK, il faut supprimer tout ce qui est mauvais mais faire la part des chose et autoriser les gens sérieux à s'exprimer, ce n'est qu'une question de volonté, dés lors que l'on reste dans le contexte, tout est possible, et suivant les retombés que l'on a dans notre association, je ne pense faire aucun mal à qui que ce soit, il faut arréter de ce faire des noeux au cerveau.

MARNE Memory 44
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 87
Age : 48
Localisation : Chalons en champagne
Date d'inscription : 23/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  le ronin le Mer 20 Aoû 2008, 3:26 pm

Brevet Français (ça a dû changer ) et maintenant l'armée Française est "pro" ,donc c'est facile déjà être apte aux troupes aéroportées , visites médicale etc....Engagement , orientation vers le régiment para demandé ( possibilité d'être incorporé dans un autre si manque de places ) mais forte probabilité comme demandé. Durée de l'instruction, avec les permis de conduire VL/PL = 6mois environ. Au bout de deux mois d'instruction , l'engagé est dirigé à l'école des troupes aéroportées à Pau , pour suivre le stage para , pour une durée de 15 jours , à l'issue desquels sera remis le brevet et le carnet de sauts , où sont inscrits les sauts et le type de saut etc... Donc pour ce fameux brevet 6 sauts sont demandés , alors c'est là que cela a dû changer, mais avant on faisait 3 sauts S.O.A. 400M , 1 saut S.O.A. avec ouverture du ventral (parachute de secours ) à 400M , 1saut S.O.A. 400 M de nuit , et 1 saut S.O.A. 400M sur un plan d'eau , où avec les gaines d'armement . Voilà , facile....

lexique S.O.A.= sangle d'ouverture automatique .Et à présent la dimension des voilures n'a plus rien a voir , on descend en douceur ( 90 M2 ) je crois, contre 60 M2 auparavant , et le ventral faisait 45 M2 , si tu ne plie pas les genoux ça casse!!!! Trés amicalement le ronin.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Helmet62 le Jeu 21 Aoû 2008, 11:08 am

Bonjour à tous,

Moi je reviendrai sur les propos de Laurent.
Son avis est légitime. Je pense que les personnes ayant connu les affres de la guerre et de l'occupation ne souhaitent pas qu'on leurs rappelle cette douloureuse époque. Par contre, elles ne désirent pas n'ont que l'on ne l'oublie!

Je me suis rendu en juin 2008 en Normandie durant une semaine afin d'assister aux commémorations et manifestations relatives au débarquement et à la libération de la Normandie. (De Cherbourg à Ouistreham)
Et d'un point de vue complètement neutre, en position de simple spectateur perdu dans des bains de foules successifs, je peux vous assurer que les gens du cru étaient charmés de la présence des reconstituteurs.
Je n'ai pas assisté aux scènes de déploiements militaires (en action armée neutra), juste à quelques défilés de soldats (reconstituteurs) US, j'ai visité quelques camps US, quelques expos de véhicules US. Donc, je ne peux pas me prononcer sur l'épisode de CARENTAN. Ceci étant, je ne serai pas étonné de l'attitude honteuse que peuvent avoir certains reconstituteurs.(Vent d'Ouest)
Ceci étant, j'ai été témoin de comportements quasiment hystériques alors que je me trouvais chez un revendeurs US très connu à CARENTAN- St COME du MONT (établissement colé au DEAD'S MAN CORNER MUSEUM ). J'ai trouvé 2 catégories de gens: les collectionneurs et reconstiteurs. Parmis le second groupe, on peut encore en dissocier 2. Les bons et les mauvais...Et dans les mauvais, on trouve de tout. Des gens qui sappent leurs gosses en para et qu'ils les mettents dans les véhicules US, qui les laissent courrir en tenue à la Pointe du Hoc (j'ai vu!). Des gens qui n'y connaissaient rien du tout mais parcequ'ils se trouvaient là, ce sont "offerts" des tenues complètes en repro. Des obèses de 45 ans qui ont opté pour des tenues para, je ne vous raconte pas le spectacle.
Alors qu'on fait ces gens durant ces célébartions? Je ne sais pas. J'en ai vu marché seuls, ne faisant parti d'aucun groupe de reconstitution, ils paradaient seuls comme des c...!
Alors je pense que des gens du coin, n'ont certainement pas vu cela d'un très bon oeil évidemment.
Mais il ne faut pas généraliser ce constat et stigmatiser tous les groupes serieux de reconstituteurs. Je ne fais parti d'aucune association, d'aucun groupe. Mais je peux dire que j'ai vu de très belles chose et ces gens ont donné une dimension vivante à l'hommage rendu à ces jeunes gens venus d' Amérique, d'Angleterre, du Canada, et aux Français qui sont tombé pour la Libération de la France. Beaucoup de reconstituteurs sont des personnes très respectueuses de l'histoire et de l'éthique. Pour faire la guéguerre, reste le paint-ball.

La reconstitution est une passion couteuse en temps, en argent et je ne pense pas que la majorité de ces passionnés se donne comme terrain de jeu un site historique comme la Normandie, rempli d'émotions, de douleurs et de fierté commune afin d'assouvir un caprice de gosse.
Des imbéciles, il y en existe beaucoup et partout. Cette charte est la bienvenue. Il est nécessaire d'encadrer, de surveiller, de canaliser toutes ces energies pour qu'elles profitent du mieux à tout le monde.
Je suis tout à fait d'accord pour le port illégal de décoration. Il ne s'agit ps 'un film, il s'agit de reconstitution en hommage aux soldats et aux habitants de l'époque. Nul n'est besoin de porter des médailles pour cela.
Je souhaite bonne chance aux reconstituteurs dans leurs projets. Souhaitons que les gens malveillants soient écartés de ces groupes. Qu tout ceci perdure dans le respect et la dignité.
Je serai à SOUCHEZ pour le PAS DE CALAIS LIBERE (05-06-07 Sept 2008) et j'espère y prendre comme les années précédentes.
pouce
Cordialement.
HELMET62
beret
avatar
Helmet62
Major
Major

Nombre de messages : 119
Age : 41
Localisation : ARRAS- PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 17/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  glider82 le Jeu 21 Aoû 2008, 1:17 pm

Excusez moi mais quelqu'un pourrait faire un copier coller de cette charte car elle est en PDF et je ne peux pas la lire...
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Helmet62 le Jeu 21 Aoû 2008, 1:53 pm

pouce POUR GLIDER82:




Charte « Normandie Mémoire » de bonne conduite à l’usage des intervenants faisant oeuvre de collection et de reconstitution historique


PREAMBULE

A côté des vecteurs traditionnels de transmission de l’histoire des combats du Débarquement et de la bataille de Normandie, les associations de collectionneurs et acteurs de reconstitution historique participent, d’une certaine manière, à l’entretien et à la diffusion de la mémoire combattante, à l’expression de la reconnaissance due aux libérateurs et à l’hommage rendu aux victimes de cet épisode majeur de la seconde guerre mondiale.
Dans l’intérêt du public qui assiste à ces manifestations et des nombreux collectionneurs et acteurs de reconstitution qui interviennent sur le territoire bas-normand lors des célébrations liées à la mémoire des événements du 6 juin 1944 et de la bataille de Normandie - qu’ils soient en association constituée ou indépendants – il est apparu nécessaire de rappeler dans un même texte certaines règles de droit, de comportement et de tenue dont le respect garantira le bon déroulement de ce type d’initiatives de mémoire.
Article 1er - Objet :
La présente charte a pour objet de faire respecter l’esprit du lieu et la mémoire des combattants venus libérer l’Europe, mais aussi de préciser les règles et précautions que tout collectionneur et acteur de reconstitution doit mettre en oeuvre dans le cadre des manifestations ou expositions historiques auxquelles il participe.
Le collectionneur, l’acteur de reconstitution - qu’il agisse dans le cadre associatif ou de façon autonome - doit respecter les dispositions légales en vigueur, celles de la présente charte et les éventuelles consignes et règles propres au site d’accueil de la manifestation ou de l’exposition considérée.
Les organisateurs de manifestations liées à la mémoire de ces évènements, qu’ils soient responsables d’association ou personnes indépendantes, sont chargés de faire respecter la loi, les dispositions de la présente charte ainsi que les règles particulières précitées, dans le cadre de la manifestation dont ils ont la charge.
Tout manquement aux principes évoqués ci-dessus engage la responsabilité de chacun.
Tout signataire de la charte est individuellement responsable de la bonne exécution de ses dispositions dans le cadre de la mise en oeuvre des actions de reconstitution et d’exposition dont il porte la responsabilité.
Article 2 - Respect de « l’esprit du lieu » :
Le territoire bas-normand est le symbole du sacrifice consenti par les alliés de jeunes soldats venus du ciel et de la mer pour libérer le territoire du joug nazi et restaurer les valeurs humanistes et les principes démocratiques en France et en Europe. Ceux qui font oeuvre de collection et de reconstitution participent à la mémoire de ces événements. Chacun doit s’attacher à le faire dans le plus grand respect de l’histoire, des combattants et des victimes et adopter une attitude à la hauteur de l’événement.
La célébration de ces jours historiques ne s’inscrit nullement dans le cadre d’une glorification de la guerre. Il ne saurait être concevable que le seul fait militaire soit le symbole des manifestations ou expositions historiques. Le respect de la mémoire est un vecteur d’humanisme. Il véhicule un message de paix, d’amitié entre les peuples, de démocratie et de liberté, au nom des victimes civiles et militaires qui, par leur sang ont payé le prix de ces valeurs.
Article 3 - Déclaration des manifestations et expositions historiques :
Les associations ou acteurs de reconstitution indépendants doivent se présenter dans chaque mairie du lieu d’organisation de manifestations pour signaler leur présence et remettre un exemplaire signé de la présente charte, actant leur engagement à observer toutes ses dispositions. La commune doit ensuite informer de la manifestation les autorités compétentes.
Lors de leur déclaration, les responsables d’association ou indépendants doivent être munis d’une autorisation explicite du propriétaire des lieux où se tiendra la reconstitution.
Les conditions d’organisation de la manifestation (notamment les dates et heures autorisées, l’espace public occupé…) doivent être définies en accord avec la mairie concernée et donnent lieu à l’élaboration d’un document écrit. Ce dernier sera présenté à toute demande de l’autorité de police.
S’agissant de la reconstitution de scènes de bataille, celle-ci doit faire l’objet d’une autorisation préfectorale préalable et ne doit, en aucun cas, avoir lieu à proximité des monuments aux Morts, mémoriaux et cimetières militaires.
La déambulation en uniformes, avec port d’armes, en dehors des manifestations précitées n’est pas tolérée.
Toutes infractions constatées peuvent faire l’objet de poursuites par l’autorité de police selon les dispositions énoncées dans le code pénal et rappelées à l’annexe 1 à la présente charte.
Article 4 - Comportement :
Il est demandé à chaque acteur de reconstitution historique d’avoir, en toutes circonstances, un comportement digne et exemplaire devant le public ; l’annexe 2 à la présente charte apporte toutes précisions utiles quant aux exigences particulières imposées à ceux qui font oeuvre de reconstitution en présence du public.
L’encadrement du groupe de reconstitution doit être permanent ; le président de l’association ou le responsable du groupe nommément désigné aux autorités publiques est responsable de la bonne tenue des membres et de la conformité de l’exécution des prestations conformément à la déclaration préalable évoquée à l’article 3 précité du présent texte.
Article 5 - Tenue :
Les tenues correspondantes à l’époque représentée par la manifestation sont autorisées, y compris de très bonnes copies.
Le responsable de la manifestation est chargé, après avoir vérifié chaque tenue, de délivrer une autorisation de participation à chaque figurant.
Le port de la tenue militaire historique n’est autorisé que lors des périodes (jours et heures) définies avec l’autorité publique.
Le port d’uniformes et d’attributs pouvant générer un risque de trouble à l’ordre public en raison des faits historiques qu’ils peuvent rappeler est, de façon générale, à prohiber.
Toutefois et à titre dérogatoire, lorsqu’il est autorisé par les mairies ou organismes concernés lors d’un événement spécifique (reconstitution d’une scène historique par exemple), il est impératif de veiller à ce que ce port soit strictement circonscrit au lieu et à la durée de l’évènement considéré. A l’issue de la représentation, les figurants concernés doivent sans délai revêtir une tenue civile.
Le port illicite de décorations officielles est interdit conformément aux dispositions du code pénal. Il en va de même s’agissant des décorations étrangères.
Les précisions complémentaires concernant la tenue sont mentionnées à l’annexe 3 à la présente charte.
Article 6 - Armes :
Toutes les armes utilisées dans le cadre des expositions et reconstitutions historiques doivent être conformes à la législation française en vigueur relative à la détention et l’utilisation d’armes et au type d’armement fourni en dotation réglementaire à l’époque considérée.
Chaque responsable d’un groupe de reconstitution ou organisateur d’une exposition doit fournir au maire concerné qui le transmet à la brigade de gendarmerie compétente, le descriptif récapitulatif détaillé des armes et matériels de guerre qui seront employés, et ce, dans un délai minimum de 15 jours avant la tenue de l’événement.
Chaque exposant ou participant devra ultérieurement être en mesure de présenter à tout moment les certificats de conformité des armes et matériels qu’il détient.
Les dispositions particulières concernant la présence et l’utilisation d’armes historiques sont précisées à l’annexe 4 de la présente charte.
Article 7 - Véhicules :
L’aspect des véhicules militaires de collection présentées dans le cadre d’une exposition statique, d’un défilé ou lors d’une scène de reconstitution, doit par ailleurs tenir compte de la réalité historique et se rapprocher le plus possible de l’époque évoquée.
Le maire, et par délégation, toute personne chargée d’encadrer la manifestation, peut refuser l’accès d’un site à tout véhicule de collection qui s’écarte de cette exigence historique et qui n’aurait pas été en mesure de satisfaire aux exigences particulières détaillées à l’annexe 5 de la présente charte.
Article 8 – Signature de la charte :
De manière générale, la signature de la présente charte emporte l’adhésion de principe de l’association ou du groupe de collectionneurs et acteurs de reconstitution à l’ensemble des valeurs énoncées dans le texte.
Plus particulièrement, chaque manifestation entrant dans le champ d’application de ce document doit donner lieu à une nouvelle signature de la charte par l’association organisatrice, actant de ce fait son souci de satisfaire à l’ensemble de ses prescriptions et recommandations dans le cadre de la mise en oeuvre de l’événement spécifique dont il s’agit.
Une fois signée, la charte est transmise à l’association Normandie Mémoire qui assure sa conservation.
A CAEN, le 27 mai 2008
avatar
Helmet62
Major
Major

Nombre de messages : 119
Age : 41
Localisation : ARRAS- PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 17/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Helmet62 le Jeu 21 Aoû 2008, 1:56 pm

SUITE DE LA CHARTE POUR GLIDER82 (et non 92, désolé, erreur de frappe!)

Charte « Normandie Mémoire » de bonne conduite à l’usage des intervenants faisant œuvre de collection et de reconstitution historique

Votre acte d’engagement à déposer dans les mairies des communes dans lesquelles vous souhaitez être présent(s)
Je soussigné, , membre ou responsable de l’association
- certifie avoir pris connaissance des règles mentionnées ou rappelées dans la présente charte et ses cinq annexes, déclare adhérer à l’ensemble des dispositions édictées et m’engage à les mettre en oeuvre ;
- certifie que les documents concernant mon véhicule de collection sont en règle conformément à la législation en vigueur ;
- certifie que les armes et matériels de guerre emportés sont en tous points conformes à la législation en vigueur.
A , le
Signature précédée de la mention « lu et approuvé »
___________________________________________________________________________
Cadre réservée à la mairie d’accueil
- Valable pour la manifestation du au
- Préciser le(s) lieu(x) des manifestations :
Fait à , le
Signature et Cachet de la Mairie

ANNEXE 1
Rappel réglementaire
Article 433-14 du code pénal (ordonnance n° 2000-916 du 19 septembre 2000 art.3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) :
« Est puni d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende le fait, par toute personne,

publiquement et sans droit :
1º de porter un costume, un uniforme ou une décoration réglementés par l'autorité publique ;
2º d'user d'un document justificatif d'une qualité professionnelle ou d'un insigne réglementés par l'autorité publique ;
3º d'utiliser un véhicule dont les signes extérieurs sont identiques à ceux utilisés par les fonctionnaires de la police nationale ou les militaires. »
Article 433-15 du code pénal (ordonnance n° 2000-916 du 19 septembre 2000 art.3
Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) :
« Est puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende le fait, par toute

personne, publiquement, de porter un costume ou un uniforme, d'utiliser un véhicule, ou de faire usage d'un insigne ou d'un document présentant, avec les costumes, uniformes, véhicules, insignes ou documents distinctifs réservés aux fonctionnaires de la police nationale ou aux militaires, une ressemblance de nature à causer une méprise dans l'esprit du public. »
Article R645-1 du code pénal :
« Est puni de l’amende prévue pour les contraventions de 5ème classe le fait, sauf pour les besoins d’un film, d’un spectacle ou d’une exposition comportant une évocation historique, de porter ou d’exhiber en public un uniforme, un insigne ou en emblème rappelant les uniformes, les insignes ou les emblèmes qui ont été portés ou exhibés soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945, soit par une personne reconnue coupable par une juridiction française ou internationale d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité prévus par les articles 211-1 à 212-3 ou mentionnés par la loi n° 64-1326 du 26 décembre 1964.
Les personnes coupables de la contravention prévue au présent article encourent également les peines complémentaires suivantes :
1° L’interdiction de détenir ou de porter, pour une durée de trois ans au plus, une arme soumise à déclaration ;
2° La confiscation d’une ou de plusieurs armes dont le condamné est propriétaire ou dont il a la libre disposition ;
3° La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l’infraction ou de la chose qui en est le produit ;
4° Le travail d’intérêt général pour une durée de vingt à cent vingt heures ;
Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement, dans les conditions prévues par l’article 121-2, de l’infraction définie au présent article.
Les peines encourues par les personnes morales sont :
1° L’amende, suivant les modalités prévues par l’article 131-41 ;
2° La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l’infraction ou de la chose qui en est le produit.
La récidive de la contravention prévue au présent article est réprimée conformément aux articles 132-11 et 132-15. »
Article 55 du décret n° 95-589 : « les armes exposées ou stockées dans la réserve sont rendues inutilisables par l’enlèvement des pièces de sécurité. Les armes et les éléments d’armes exposés en permanence sont, en outre, enchaînés ou équipés d’un système d’accrochage de sécurité s’opposant à leur enlèvement ».

ANNEXE 2
Comportement Les prescriptions contenues à l’article 4 de la présente charte sont complétées comme suit.
Tous actes, discours, écrit ou comportement qui ne serait pas respectueux de l’esprit du lieu et des manifestations autorisées sera sanctionné.
Les acteurs de reconstitution doivent être fiers de représenter les libérateurs qu’ils incarnent et conserver une attitude digne et militaire durant les cérémonies commémoratives auxquelles ils peuvent éventuellement être associés, à la demande des mairies concernées ou des organisateurs.
Toute forme de salut, lors de l’exécution des hymnes nationaux ou militaires ou au cours des cérémonies officielles, est formellement interdite.
Sauf cas exceptionnel, il est de rigueur de prendre la position dite du « garde à vous », en unité composée ou à titre individuel, dans le plus strict respect du silence qui s’impose lors des cérémonies et de ne procéder à aucun maniement d’armes.
En cas d’exposition statique ou de reconstitution de camps alliés, et notamment en présence du public, il est indispensable de faire disparaitre tous les objets de la civilisation actuelle ; celui qui fait oeuvre de reconstitution doit accepter de vivre dans l’époque choisie – au détriment parfois de son confort personnel – car c’est aussi là une forme d’hommage aux vétérans.

ANNEXE 3
Tenue
En complément des dispositions énoncées à l’article 5 de la présente charte, l’attention de chaque collectionneur ou acteur de reconstitution est appelée sur le fait que le port de la tenue militaire implique pour son détenteur de veiller impérativement à honorer l’uniforme porté et à se comporter, en toutes circonstances, avec respect et modestie.
L’acteur de reconstitution doit être propre, rasé, avoir les cheveux courts et ne porter aucun accessoire non approprié à la représentation du soldat de la période évoquée.
Les tenues vestimentaires doivent être en parfaite conformité avec la formation militaire représentée et l’équipement doit être porté réglementairement. Les tenues fantaisistes sont à écarter, notamment les tenues paramilitaires sans rapport avec la période historique concernée.
Les acteurs de reconstitution ne doivent porter que les tenues, équipements et armes qui sont en relation avec la catégorie de personnels qu’ils sont censés représenter (cas des personnels féminins par exemple).
Les organisateurs doivent également veiller à ce que, en tenant compte de l’âge des membres du groupe, chaque participant soit dans son rôle.
Ainsi, dans les pelotons, sections ou détachements, la priorité doit être donnée aux jeunes lesquels ne devraient pas porter, en règle générale, des grades d’officiers voire d’officiers supérieurs, ceci dans le cadre du strict respect de l’histoire. Une attention particulière doit être portée au port des grades, qui doit se faire en conformité avec l’époque, étant rappelé qu’il n’y avait pas une majorité d’officiers et de sous-officiers.
Dans un souci d’authenticité historique, il faut également s’efforcer à ce que le groupe de reconstitution soit homogène dans sa composition, en évitant notamment le mélange des genres (fantassins, marins, aviateurs, ou Britanniques, Américains, Français etc).
Si le port illicite de décoration est interdit, il est toutefois admis que lors des scènes de reconstitution, les médailles ou rubans de campagne, de bonne conduite ou badges de qualification, soient autorisés à être portés sur la tenue de sortie conformément et en relation avec les règlements militaires en vigueur durant la période évoquée.
Après avoir vérifié chaque tenue, le responsable de la manifestation (ou son délégué), est chargé de délivrer une autorisation de participation à chaque figurant.
avatar
Helmet62
Major
Major

Nombre de messages : 119
Age : 41
Localisation : ARRAS- PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 17/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Helmet62 le Jeu 21 Aoû 2008, 1:58 pm

SUITE ET FIN DE LA CHARTE :

ANNEXE 4
Armes
Le port d’armes est formellement interdit, notamment celles de la 6ème catégorie (armes dites blanches) qui sont uniquement présentées en exposition.
Toutefois, lors des manifestations autorisées par l’autorité territoriale, aux lieux, jours et heures donnés, les armes de la 6ème catégorie, de la 7ème catégorie (tir à blanc), dûment déclarées lorsque la législation l’impose ainsi que celles de la 8ème catégorie dites « historiques et de collection » (lesquelles sont neutralisées) peuvent être portées par les
acteurs de reconstitution historique dans le cadre de certains scénarios.
D’une façon générale, toutes les armes et munitions emportées doivent être conformes à la législation française, notamment au décret n° 95-589 du 6 mai 1995 (relatif à l’application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions), version consolidée au 4 mai 2007.
Les certificats doivent être présentés à toute réquisition des forces de l’ordre.
Depuis la parution du décret n° 2005-1463 du 23 novembre 2005 paru au Journal Officiel du 30 novembre 2005, l’acquisition et la détention des armes de 2ème catégorie par les personnes physiques et les associations doivent être autorisée par le préfet, par dérogation au principe d’interdiction d’acquisition et de détention de telles armes.
Il convient donc que les détenteurs de tels matériels soient en mesure de présenter cette autorisation en cas de contrôle, notamment par les forces de l’ordre.
Sont concernés les matériels de 2ème catégorie cités dans les paragraphes 1, 2, 3, 4b) et 4c) tels qu’énumérés à l’article 1 du décret n° 95-589 du 6 mai 1995 relatif au régime des matériels de guerre, armes et munitions. Parmi ceux-ci, on trouve notamment sans que cette liste soit limitative :
· les chars de combat ;
· les véhicules protégés par un blindage ainsi que les chars de dépannage (engins blindés du génie tel que poseur de mines, des véhicules semi-chenillés tels que les Half-Track, des véhicules à roues tels que des E.B.R, A.M.M. 8, A.M.L. 60) ;
· les avions ;
· les navires de guerre ;
· les véhicules non blindés équipés à poste fixe ou munis d’un dispositif spécial permettant le montage ou la mise en oeuvre d’armes ;
· les équipements d’emport ou de largage de charges parachutées ;
· les matériels de transmission et de télécommunication destinés aux besoins militaires ou à la mise en oeuvre des forces, les matériels de contre mesures électroniques.
Les armes doivent avoir été préalablement neutralisées.
S’agissant des armes tirant à blanc, celles-ci ne peuvent être autorisées que dans le cadre de scènes de reconstitution de batailles; toutefois, elles doivent être systématiquement déchargées en dehors de ces manifestations dûment autorisées et localisées à la fois dans le temps et dans l’espace. Les munitions doivent être placées dans une boîte en fer sécurisée.
Tout possesseur des armes précitées doit remettre ses équipements dans une zone indiquée dite « réserve », dûment contrôlée et sécurisée ; les armes seront ensuite récupérées pour les manifestations prévues, et seulement pour ces occasions.
Toute personne portant une arme (qu’elle soit démilitarisée ou à blanc) ne peut entrer dans une zone contrôlée par les services officiels de sécurité (Gendarmerie ou Police nationale) sauf autorisation expresse de la personne morale organisatrice.
Par ailleurs, aucun véhicule armé ne peut pénétrer dans une zone de 100 mètres autour d’un lieu où se passe une cérémonie comprenant la participation de hautes autorités françaises ou étrangères, sauf autorisation expresse délivrée par les autorités.
Dans un souci de réalisme historique, les armes portées par chaque figurant doivent correspondre à la dotation individuelle de chaque soldat de l’époque.
L’utilisation de ces armes doit se faire de manière responsable et non menaçante sous peine de poursuite. Le maniement des armes ne doit se faire que sur autorisation et contrôle du responsable du groupe de reconstitution et en plein accord avec les autorités.
Outre l’observation des différentes dispositions précitées, le respect des formalités d’usage, notamment à destination de l’administration des douanes, est exigé des collectionneurs et acteurs de reconstitution étrangers amenés à importer sur le territoire national des armes de collection.
Ainsi, leurs propriétaires doivent notamment détenir avec eux les certificats adéquats de leur pays d’origine de façon à être en mesure de les présenter à toute réquisition de l’autorité de police.

ANNEXE 5
Véhicules
Généralités :
Conformément aux dispositions de l’article 7 de la présente charte, le maire, et par délégation, toute personne chargée d’encadrer la manifestation, peut refuser l’accès d’un site à tout véhicule qui ne remplirait pas les obligations réglementaires et d’authenticité historique décrites ci-après.
Les véhicules militaires de collection qui participent à une reconstitution doivent être en bon état de fonctionnement mécanique et être en règle au regard du code de la route (certificats d’immatriculation, contrôle technique et attestation d’assurance à jour).
Leurs conducteurs doivent être en possession des permis de conduire correspondants à chaque type de véhicule conduit. Ils s’engagent à respecter scrupuleusement le code de la route et à être particulièrement attentifs au public lors des déplacements sur le lieu des manifestations.
L’aspect des véhicules doit tenir compte de la réalité historique et se rapprocher le plus possible de l’authenticité ; il est rappelé à cet effet que les marquages ne sont pas un élément de décoration mais correspondent à des informations et des règles très précises. Lorsque les marquages d’un véhicule sur photos d’époque sont utilisés, le véhicule doit dès lors, être la copie exacte du véhicule pris en exemple.
Lorsqu’il s’agit de véhicules chenillés, ceux-ci doivent être équipés de chenilles caoutchouc et/ou de protections sur les chenilles (pour les tanks). Les tanks ne peuvent rouler sur les routes qu’avec une autorisation spécifique délivrée par la Préfecture concernée.
Circulation en convoi :
La circulation de véhicules militaires de collection sur routes doit être autorisée préalablement afin d’éviter tout bouchon, ralentissement ou problème sur les axes de circulation. Tout convoi non autorisé peut être stoppé ou détourné sur une route annexe par les forces de l’ordre.
En dehors des actions spécifiquement commémoratives, les véhicules doivent allumer leurs feux de croisement afin d’être mieux vus des autres usagers de la route mais aussi du chef de convoi qui aura été désigné avant le départ.
En cas de panne sur la route, seul le véhicule suivant le véhicule en panne doit
s’arrêter et venir en aide ; les autres engins continuent leur route jusqu’au moment où le chef de convoi pourra stopper l’ensemble en toute sécurité pour les participants et les autres usagers.
L’utilisation des sirènes n’est faite qu’après autorisation du chef de convoi et cela, en accord avec les autorités.
Lors des convois voulant représenter ceux des alliés, les responsables de la manifestation doivent veiller à ce que les véhicules n’arborent pas une débauche de drapeaux, préjudiciable au souci de réalisme historique.
Convois étrangers :
La circulation d’un convoi de véhicules militaires de collection étrangers sur le territoire national nécessite en outre le respect des règles rappelées ci-après.
Les véhicules doivent être assurés par une compagnie d’assurance de leur pays, compagnie reconnue en France, et les propriétaires doivent être munis en permanence de l’attestation d’assurance correspondante.
Tout groupe ou collectionneur indépendant désirant circuler sur le territoire national avec un ou plusieurs véhicule(s) militaire(s) de collection doit demander son enregistrement et sera admis sous un certificat « AIMG » millésimé.
Une dérogation à l’obligation de produite une AIMG est prévue à l’article 73 du décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié par le décret n° 2005-1222 du 28 septembre 2005, pour les matériels de guerre de 2ème catégorie importés sous le régime douanier de l’admission temporaire. Les véhicules ou engins chenillés doivent être transportés par un autre véhicule muni de pneumatiques conformément à l’article R 314-1 du code de la route pour circuler sur le territoire national.
Il devra en outre être fourni à l’administration des Douanes Françaises une liste détaillée des véhicules et des adresses en France au moment du séjour, ceci permettant de limiter l’attente aux douanes à l’arrivée en France.
Par ailleurs, doivent être fournis au Service des Douanes, Préfecture ainsi qu’à la Gendarmerie nationale :
- la feuille de route en France ;
- la liste des véhicules avec leur numéro d’enregistrement ;
- les noms, adresses, numéros des passeports de tous les membres du groupe ;
- le programme du séjour sur le territoire national ;
- la demande pour tout mouvement de convois sur les routes comprenant les dates et horaires, etc…
Dans le cas où des véhicules armés sont concernés, les numéros de série peints sur la carrosserie des véhicules sont également à fournir.
Disposition particulière :
Les propriétaires des véhicules entrant dans le champ d’application de l’annexe 4 à la présente charte doivent se conformer aux dispositions réglementaires en vigueur rappelées dans l’annexe précitée.
avatar
Helmet62
Major
Major

Nombre de messages : 119
Age : 41
Localisation : ARRAS- PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 17/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  glider82 le Jeu 21 Aoû 2008, 2:04 pm

Merci beaucoup Helmet ;)
avatar
glider82
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1413
Age : 24
Localisation : Cholet (Maine et Loire)
Date d'inscription : 24/11/2007

http://airborne82.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  MARNE Memory 44 le Jeu 21 Aoû 2008, 6:35 pm

Tout ce que vous dite ce défend, le sujet est intérréssant. Nous ne sommes pas à un débat télévisé et tout le monde va rester sur ces positions. Il suffit juste de ce dire que les reconstitutions et autres prestations sont comme des piéces de théatre, nous sommes des acteurs avec beaucoup de respect pour ce que nous faisont et nous mettons en scénes une époque, pour montrer au public la vérité. Dés lors que nous sommes des figurants offrant un spectacle, il faut tout prendre au second degré, la reconstitution est une représentation pour la mémoire, nous ne sommes pas de vrais soldats. Je suis pour la charte, mais avec des interdits qui permettent de faire le tri, et c'est tout, pas d'interdit qui embêtent les gens sérieux qui fond des efforts pour le souvenir et qui sont souvent des gens trés carré et trés sérieux. La loi interdit le port de décorations, la circulation de blindés sur route, le port d'uniforme etc... mais elle n'interdit pas le spectacle ni même les ordres serrés et le salut militaire.
Pour en revenir aux décorations, les acteurs de films non plus ne les mérites pas et pourtant ils les portent quand même!!! Ne sommes nous pas des acteurs dans toutes ces reconstitutions? Puisque tout ce que nous faisons est faux!!!
Pour finir les chartes ou decret, comme celle qui nous intérresse, sont crée par les départements ou villes et communes, et le contenue représente en générale l'état d'esprit du Maire et autres préfets. Je pense qu'une charte nationale ne verra jamais le jours, mais que plusieurs départements en éditent une, c'est possible, mais le contenu sera trés different suivant les régions, tout les départements ne sont pas aussi convoités par les reconstitueurs que la Normandie.

MARNE Memory 44
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 87
Age : 48
Localisation : Chalons en champagne
Date d'inscription : 23/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  stan_hudson le Jeu 21 Aoû 2008, 7:49 pm

Venant de lire la charte et étant membres de plusieurs groupes sérieux je ne vais donc finalement pas en faire une maladie.
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Pvt.Hudson le Jeu 21 Aoû 2008, 9:58 pm

La majorité qui paye pour la minorité...c'est toujours comme ça que ca ce termine.
Heureusement que je suis collectionneur avant tout, parceque je n' entrevoit pas un bel avenir pour la reconstitution, même en Alsace cela commence a être mal-vu par les diplomates.
avatar
Pvt.Hudson
Major
Major

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 08/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  MARNE Memory 44 le Ven 22 Aoû 2008, 12:32 pm

Pour ma part notre association est parfaitement en accord avec la municipalité, et nous marchons main dans la main pour toutes les manifestations de la ville et alentours, est un anniversaire de la liberation grandeur nature dans toute la ville est même en projet, mais celui-ci sera soumis à un réglement trés strict pour éviter le mauvis et les débordements. Nous dans la Marne, c'est tout le contraire, il ne sais jamais rien passé avant en militaria, à part une bourse de temps en temps, mais depuis que nous sommes crée, nous avons apporté un souffle nouveau sur la ville, et nous nous attaquons à tout les fronts, expositions, reconstitions, commémorations, bourses Etc... Nous somme en relation permanante avec la Gendarmerie (etant gendarme de réserve), la police, police municipale et douanes et grace à notre sérieux nous sommes toujours invité à chaque évenement, si petit soit il, même pour de simples inaugurations. Notre prochaine manifestation ce fera à la fin du mois et une bourse est prévue le 2 Novembre, donc pour nous tout va bien et si la Normandie place la barre trop haute, nous irrons ailleurs dans des reconstitutions d'associations ou tout simplement en restant chez nous pour faire vivre notre département.

MARNE Memory 44
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 87
Age : 48
Localisation : Chalons en champagne
Date d'inscription : 23/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  AMIRALSOLO le Sam 30 Aoû 2008, 11:13 am

Sans parler des textes de loi ou autre reglements, j'ai connu des personnes agees ( aujourd'huis disparus )
notemment ma grand-mere maternelle qui ne supportaient pas de voir un uniformes ou un vehicules de cette epoque. La deferlente de souvenirs etait trop difficile, ne croyais pas non plus que ma grand-mere aimaient les americains, les bombes de l'air force on tuees trois de ses enfants et blessee ma mere (4 ans).
Je veu dire que les reconstitutions peuvent avoir de mauvais effets
avatar
AMIRALSOLO
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 56
Age : 47
Localisation : OMAHA BEACH
Date d'inscription : 26/02/2008

http://www.riseoflords.com/?seigneur=amiralsolo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  AMIRALSOLO le Sam 30 Aoû 2008, 3:59 pm

Les reconstitutions devraient avoir lieu comme le salon de l'agriculture porte de versaille a Paris, et pas en Normandie, Merci de comprendre
avatar
AMIRALSOLO
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 56
Age : 47
Localisation : OMAHA BEACH
Date d'inscription : 26/02/2008

http://www.riseoflords.com/?seigneur=amiralsolo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  mick le Sam 30 Aoû 2008, 5:03 pm

Le sujet de la reconsitution à été indirectement évoquer sur la chaine parlementaire LCP, où l'on peux suivre les épisodes "croustillant" (la planéité des (!) monologues était épuisant) de la commissions ayant mission de définir l'évolution du "devoirs de mémoire".

Leurs suggestions (c'est une commission de réflexion...) va apparement dans le sens du maintient des deux principale date que sont le 8 mai (WW2) et le 11 novembre (WW1); et également, de maintenir ou de favoriser localement des commémorations régional comme le sont les comméorations autour du 6 juin en normandie, qui ne sont pas nécéssairement aussi importante aux yeux des languedociens.

Mais malheureusement, je n'ai pas put suivre l'entiereté des débats, auriez vous plus d'information à ce sujet, merci.

cdlt

Mick
avatar
mick
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Narduccio le Dim 31 Aoû 2008, 12:26 am

mick a écrit:Mais malheureusement, je n'ai pas put suivre l'entièreté des débats, auriez vous plus d'information à ce sujet, merci.

Va voir par là et fait ton choix : http://www.lcpan.fr/rattrapage1.asp

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte de bonne conduite en Normandie.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum