Les biocides...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les biocides...

Message  Thunderbolt le Lun 25 Aoû 2008, 11:10 am

Après avoir parcouru en long et en large le forum (j'ai peut-être loupé quelquechose, on sait jamais), j'ai remarqué qu'il n'y avait pas grand chose sur les biocides, que je pense nombreux d'entre vous appelleront tout simplement pesticides.
On peut remonter très loin dans le passé pour retrouver les premières traces d'utilisation de biocides, à savoir la Grèce ancienne avec l'usage du souffre et de l'arsenic, l'arsenic en tant qu'insecticide. Mais ce n'est qu'au XIXe siècle que l'usage de biocide va se répandre, avec le souffre contre les champignons pathogènes, la bouillie bordelaise à base de cuivre pour la protection de la vigne, l'acide cyanhydrique contre la conchenille et les dérivés arsenicaux contre le doryphore. Mais les biocides vont entrer dans une autre dimension à partir de 1939, année de la découverte des propriétés du Dichloro-Diphényl-Trichloroéthane, autrement nommé DDT. On distingue trois groupes principaux:


  • les herbicides, pour débarasser des mauvaises herbes nuisibles aux cultures.
  • Les fongicides, pour éliminer les champignons parasites et pathogènes.
  • les insecticides, pour se défaire des insectes nuisibles.

On peut y ajouter des biocides plus spécialisés, comme les bactéricides, les défoliants ( Rappellez vous le Vietnam, opération "Rand Hand", le sinistre mélange de 2,4-D, de 2,4,5-T et de 2,3,7,8-TCDD surnommé l'agent orange.), acaricides et autres...

Après ce bref historique et petit explicatif, une partie plus seconde guerre mondiale, avec l'usage du DDT. Les américains l'utilise massivement à partir de 1942, essentiellement dans le Pacifique où il permet d'éradiquer les moustiques vecteur du paludisme, de la dengue et de la filariose. De fait il permis de sauver de nombreuses vie, quand on sait que ces maladies ont tués parfois pendant certaines batailles plus de soldats que l'ennemi n'en a tué... De même, il fut utilisé en Europe, en particulier pendant l'hiver 1943-1944 à Naples, où il permit de juguler en peu de jours une épidémie de Typhus.

Ce n'est qu'après-guerre qu'on se rendit compte des effets néfastes du DDT et des autres biocides de synthèse, dangereux pour la biosphère et pour l'homme lui-même.


Soldat américain aspergeant une mare de pétrole pour combattre la malaria dans le Pacifique Sud.(Photo Keystone).


PS: Si quelqu'un a d'autres infos sur l'utilisation de biocides pendant la guerre, je susi grand preneur beret !

Source: La guerre du pacifique, de François Garçon ; Le livre noir de l'environnement, d'Henry Augier.
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Phil642 le Lun 25 Aoû 2008, 11:35 am

Le plus célèbre restera sans doute le Zyclon B et son utilisation détournée.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7672
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Thunderbolt le Lun 25 Aoû 2008, 11:42 am

En effet, je viens de trouver ça en surfant sur wikipédia. Merci Phil!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zyklon_B
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Baugnez44 le Lun 25 Aoû 2008, 12:12 pm

Méfiance avec les affirmations gratuites sur le DDT.

Ce produit a été très tôt (fin des années 60 et début des années 70) dans la ligne de mire des écologistes, alorsqu'il existait peu d'études scientifiques sérieuses qui permettaient d'évaluer avec précision ses effet. Il semblerait (et je dis bien semblerait, car dans ce domaine, on entend les avis les plus contradictoires et je n'ai pas de formation scientifique me permettant de séparer le bon grain de l'ivraie), que rien ne permet d'établir que le produit pourrait être cancérigène pour les primates (dont l'homme fait partie, je le rappelle), alors qu'on le lui a longtemps reproché.

En revanche, il a permit de sauver de nombreuses vies pendant et après la seconde guerre mondiale. Et continue d'en sauver là où il est encore utilisé pour combattre la malaria et autres maladies tropicales.

Pendant la SGM, il a permit de protéger de la malaria nombres de jeunes gens qui, sans cela, auraient été rendus inaptes au combat (ou seraient morts, dans le pire des cas) et en auraient gardé des séquelles toute leur vie.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Thunderbolt le Lun 25 Aoû 2008, 2:03 pm

Il ne faut pas toujours penser aux hommes mais également à la biosphère. Le DDT mais également d'autres biocides ont eu des effets dévasteurs sur tout les réseaux trophiques, son effet sur la faune utile... Je vais te citer quelques exemples d'études et d'observations scientifiques... L'étude suivante sur l'impact du DDT sur les cochenilles parasites des agrumes par De Bach en 1971. Cette étude a montré que le DDT employé contre les cochenilles étant encore plus mortel pour les hyménoptères et les chalcidiens, ses prédateurs naturels. Après le traitement au DDT, les cochenilles se mirent à pulluler alors qu'ils en étaient les cibles!!! La raison: la destruction totale de la population de leurs prédateurs. L'arrêt du traitement du DDT provoque alors la baisse de la population de cochenilles, simultanément à l'augmentation des populations de leurs prédateurs naturels.

De même à Bornéo: campagne d'éradication des moustiques à l'aide de DDT, étude de Ehrlich en 1981. Le traitement des moustiques s'accompagna de l'explosion de la population de chenilles due à la mort par le DDT de l'hyménoptère Sphecoidea, son prédateur. Les chenilles se mirent alors à dévorer le chaume des toitures des habitations rurales. Dans cette région, le DDT fut également utilisé pour tuer les mouches envahissants les maisons... Ce geste contamina les geckos, qui se nourrissaient des mouches contaminés. Les geckos mourants ou intoxiqués étaient alors mangé par les chats, qui a leur tour étaient contaminé et disparaissaient à leur tour. La disparition des chats provoqua alors une autre invasion, tout aussi mortel, celle des rats; qui dévorèrent les stocks de céréales tout en étant vecteur de la peste bubonique. Pour l'anecdote, les autorités de Bornée, despérées, ont parachuté des chats pour lutter contre le fléau.

On a également prouvé que le DDT avait des effets néfastes sur la santé et la reproduction des moineaux, étude de Porter et Wiemeyer en 1969. Même chose chez la poule, le DDT provoquant une diminution du taux d'oestrogène inhibant de fait la mise en réserve du calcium et son transfert pour la production de la coquille de l'oeuf, d'après l'étude de Genelly et Rudd en 1956 et Andrieu en 1974.

Pour en revenir au livre de Rachel Carson, "le printemps silencieux" qui a conduit à l'interdiction du DDT par le tollé international qu'il provoqua, Henry Augier note des choses intéressantes à son sujet. Tout d'abord, son titre fut choisi pour être provocateur, ce que l'on n'a pas compris ou qu'on a pas voulu comprendre... alors que le seul but du titre était de mieux faire passer le message. Et deuxièmement, c'est qu'à l'époque et encore aujourd'hui, certains milieux ne pouvait admettre que les pesticides, si utiles, pouvaient être critiqués.
Et troisièmement, que 40 ans après, les travaux scientifiques donnent en grande partie raison à Rachel Carson.

Il ne faut pas toujours voir les effets directs sur l'homme mais également sur notre environnement!

Deux petites citations pour conclure:


  • "Le meilleur espoir pour l'avenir de la Terre serait la naissance d'une science se préoccupant d'abord de l'environnement, ensuite seulement du profit." Cindy de Wit, office suédois de la protection de l'environnement.
  • "La forêt précède les peuples, le désert les suit." Chateaubriand.
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Baugnez44 le Lun 25 Aoû 2008, 2:15 pm

En contrepoint, je pourrais citer Michael Crichton:

Depuis l’interdiction, deux millions de personnes par an, principalement des enfants, meurent du paludisme. Cette interdiction a causé plus de cinquante millions de morts inutiles. Interdire le DDT a tué plus de personnes qu’Hitler

J'admets volontiers que les effet du DDT doivent être mesurés non seulement sur l'homme, mais aussi sur l'environnement. Encore faut-il voir qui procède aux mesures, comment et dans quel but? Ca fait un moment que j'ai du mal à croire à la science neutre. Car dans le monde actuel, les scientifiques, quels qu'ils soient dépendent de quelqu'un et donc, s'il veulent continuer à être rémunérés pour leurs recherches, sont bien obligés d'orienter leurs recherches dans le sens voulu par le bailleur de fonds.

Et les dénégations de la communauté scientifique me convainquent rarement du contraire. L'histoire contient trop d'exemples où les scientifiques ont été incapables de faire preuve d'indépendance.

Pour en revenir au DDT, il faudrait aussi mettre en évidence le fait que tout est question de dosage. Et que dans les années 40 et 50, on a eu tendance à largement surdoser, ce qui explique ces effets secondaires indésirables.

Cela étant, l'intransigeance d'une bonne frange du mouvement écolo dans ces jugements à l'emporte-pièce est à comparer avec celle dont on pu faire preuve dans les années 60 et 70 certains mouvements d'extrême gauche. Mais cela n'est peu être pas si surprenant que cela, il semblerait que les premiers soient un avatar des seconds. Et j'arrêterai là, car je suis à la fois dans le hors sujet et la politique contemporaine.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  panzerblitz le Lun 25 Aoû 2008, 2:47 pm

Ayant pas mal eu de cours d'écologie agronomie les année passé ,je peux confirmer les points évoqués par Thunderbolt ...
Ce qui touche un réseaux trophique fnit toujours par toucher l'homme ,et ce pour la bonne et unique raison que nous sommes au bout de la chaine alimentaire ...
D'un niveau trophique a un autre (par exemple des producteur primaire P1 (plantes ) aux herbivores (Consomateur premier ) ),les matières toxiques sont accumulées et ne s'assimilent rarement ...
La quantité de pesticides qu'une plante ingère est mineure ,mais l'annimal que l'on mange aura mangé de nombreux annimaux qui auront mangés de nombreuses plantes...
Les pesticides q'une plante aura ingéré pourra trés bien se retrouver de 100 à 1000 fois plus concentré dans nos organismes ...Cela porte à réféchir !

Ensuite ,un produit chimique ,ce n'est pas un virus ou une bactérie ...Il ne tiend pas compte de la barrière des espèces ...(En fait cela touche souvent la respiration mithochondriale ,qui fonctionne et s'arrete de la même façon pour toutes les espèces vivantes sur cette planête ) ...Une plante ,comme une bactérie seront touchés de la même manière qu'un nourisson !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Thunderbolt le Lun 25 Aoû 2008, 5:22 pm

Pierre, tu avais raison, c'est bien un phénomène de bioconcentration dont voici la définition, qui prend l'exemple des moules...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bioconcentration

Pour en revenir à son utilisation pendant la seconde guerre, il n'y a pas qu'à Naples qu'on l'a utilisé mais dans une multitude de villes italiennes.
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Pvt.Hudson le Lun 25 Aoû 2008, 5:54 pm

L'agent Orange, utilisé notemment au Vietnam pour la déforestation et la destruction des cultures Nord-Vietnamienne. Peut être a t'il été aussi utilisé dans le Pacifique contre les Japonais.....
avatar
Pvt.Hudson
Major
Major

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 08/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Baugnez44 le Lun 25 Aoû 2008, 6:22 pm

Thunderbolt a écrit:Pierre, tu avais raison, c'est bien un phénomène de bioconcentration dont voici la définition, qui prend l'exemple des moules...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bioconcentration

Pour en revenir à son utilisation pendant la seconde guerre, il n'y a pas qu'à Naples qu'on l'a utilisé mais dans une multitude de villes italiennes.

Si mes souvenirs sont bons, le paludisme a été endémique dans certaines régions d'Italie jusqu'au début du 20ème siècle. Ceci pourrait expliquer qu'on en ait fait un usage abondant durant la SGM.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Baugnez44 le Lun 25 Aoû 2008, 6:23 pm

Pvt.Hudson a écrit:L'agent Orange, utilisé notemment au Vietnam pour la déforestation et la destruction des cultures Nord-Vietnamienne. Peut être a t'il été aussi utilisé dans le Pacifique contre les Japonais.....

Rien ne permet de l'affirmer.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Thunderbolt le Lun 25 Aoû 2008, 9:01 pm

J'ai trouvé que Monsanto, la firme créatrice de l'agent orange, a commencé en 1945 seulement la production d'herbicides et d'insecticides, et je n'ai pas mémoire d'avoir lu dans les bouquins sur le sujet que l'agent orange est servi durant la seconde guerre mondiale... Il a été crée par des chimistes américains et anglais dans les années 40 mais n'a pas servi pendant la seconde guerre: du moins à mon avis.
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les biocides...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum