Sexploitation & Nazisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sexploitation & Nazisme

Message  eddy marz le Mer 15 Oct 2008, 10:07 am

Bonjour à tous ;
Je vous propose une petite excursion kitsch (et glauque) dans un genre un peu oublié : l’exploitation du nazisme dans le cinéma bis érotique… (Ach…)

Dans les années 60, deux producteurs américains, Harry Novak et David Friedman, se spécialisent dans la série B érotique. En 1963, ils produisent « Blood Feast », considéré aujourd’hui comme le premier film « gore ». Mais Friedman poursuit ses menées fructueuses dans le domaine de la sexploitation "softcore" et "hardcore". Avec des budgets de misère, il produit et distribue des films d'aventures sexy (pirates érotiques, fantastique X, polars érotiques)… Mais c’est surtout dans les années 70, avec l'énorme succès remporté par « ILSA, she-wolf of the SS » (Ilsa la louve des SS) que Friedman émerge comme le créateur d'une sorte de sous-genre du cinéma de sexploitation : des films mettant en scènes des nazis sadiques et obsédés sexuels… Le top.



Vers la moitié des années 70, dans le sillon du succès d’« ILSA », une flopé de films aux titres plus démentiels et racoleurs les uns que les autres voient le jour, produits le plus souvent en Italie (même si la France n’est pas exempte). La plupart de ces nanars, typiques du « porno soft » des années 70, avec des comédiens et comédiennes de seconde zone, grimés en SS et en nymphomanes blondes à fortes poitrines, suivirent la ligne standard de la formule « femmes en prison », se bornant simplement à passer de la prison aux camps de concentration et aux bordels de campagne. En Italie, ce cycle de films est connu sous l’appellation « Sadiconazista », dont la plupart s’inspirèrent autant
d’« ILSA » que de films « artistiques » tels que « Portier de nuit » de Liliana Cavani, « Salon Kitty » de Tinto Brass, et « Salo, ou les 120 jours de Sodome » de Pasolini.



Ces réalisateurs et producteurs se rendirent vite compte qu’il était plus facile d’obtenir un visa de censure concernant des scènes de violences sexuelles si ces dernières étaient placées dans le contexte « historique » des atrocités nazies. Bien entendu, aucun de ces films n’avait la moindre intention de prétendre à une quelconque vérité historique. Les auteurs n’avaient qu’une idée en tête, se faire un maximum de bénéfices en exploitant l’appétit du public des années 70 pour des délires psycho-sexuels bizarres… Ces films reculèrent les limites du mauvais goût jusque dans leurs derniers retranchements, et cessèrent d’êtres produits à partir du début des années 80.



Il est difficile de déterminer exactement l’intérêt suscité par ces films – mis à part l’appétit secret de certains (plus qu’on ne l’imagine ?) pour le cuir, le bondage, le viol, la misogynie etc… Sans doute l’attrait de quantités de belles femmes perpétuellement nues, ou sanglées dans des uniformes SS dégrafés avec poitrine débordante, y est-il pour quelque chose. Pour d’autres – et à un autre degré – cet attrait pourrait résider dans l’audace des images, le mauvais goût, et l’aspect totalement ringard du jeu des acteurs et de la mise en scène elle-même. De nos jours, ces films (dont certains ont été réédités en DVD) sont objets de curiosité ou de collections.

Mais ne vous y trompez pas. Ces films brouillent la frontière entre le bien et le mal, en présentant les atrocités nazies de manière à, non seulement, dégoûter le spectateur, mais également titiller ses pulsions secrètes les plus sombres, voire inavouables. Si un spectateur ressent une excitation lors d’une scène de torture et de viol, alors il s’est identifié – d’une manière ou d’une autre – avec le criminel. Pour la plupart des gens, cette constatation est inacceptable. Pour ceux qui savent que de telles pulsions de dégoût et d’excitation proviennent du même endroit dans la psychologie humaine, ces films peuvent entretenir un certain pouvoir d’attraction, ou même de charme. La plupart, malheureusement, ne souffrent que d’un goût immodéré pour les films de mauvaise qualité et la vision répétitive de gros seins (Voir : Russ Meyer)…

Top Huit des films de Nazi Sexploitation :

- GRETCHEN SANS UNIFORME
- SHE DEVILS OF THE SS (Diablesses SS)
- SS GIRLS
- NAZI LOVE CAMP 27 (alias LA SVASTICA NEL VENTRE)
- SS EXPERIMENT CAMP (alias WOMEN'S CAMP 23)
- KASTRAT KOMMANDANTUR
- CAPTIVE WOMEN II: Orgies of the Damned
- SS EXPERIMENT LOVE CAMP

À titre documentaire, voici le pitch de S.S. EXTERMINATION LOVE CAMP :

Une doctoresse Juive est recrutée au sein des prisonnières du camp pour assister dans la conduite d’une « recherche médicale ». Un Obersturmbannführer sadique prend un malin plaisir à laisser sa « mascotte » – un retardé mental chauve du nom de « Karl » – violer les prisonnières tandis qu’il regarde… On y voit des bébés coupés en morceaux, des femmes nues battues et jetées aux chambres à gaz, des scènes de lesbianisme, des violeurs en laisse… la routine quoi.

Quelqu’un pourrait-il ouvrir une fenêtre, s’il vous paît ?


Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Ming le Mer 15 Oct 2008, 10:44 am

Je me suis longtemps demandé quand est-ce que l'on allait aborder ce sujet et qui oserait l'aborder... Eddy, tu traites tes sujets avec toujours autant de brio.
Puisque tu parlais de Russ Meyer, il s'avère que j'ai hérité de mon premier directeur d'agence de presse (nan, il n'y a pas de "la bonne excuse" ou encore "quelle coincidence", si vous connaissiez le personnage, ça vous en étonnerait pas plus que ça) de Super Vixens. La première scène se passe dans un chateau ou Adolf finit, de mémoire, dévoré par ce qui semblent être quelques piranas dans une baignoire (la subtilité du scénario m'échappe, si vous connaissez la raison de la présence des dits piranas dans cette baignoire, je vous serai gré de m'en faire part).
En ce qui concerne l'intérêt cinématographique, ça se pose là. Il n'a pas eu les framboises d'or probablement parce qu'à l'époque cette distinction récompensant les navets n'existait probablement pas encore...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Phil642 le Mer 15 Oct 2008, 10:57 am

Beurk, beurk et beurk!

Cette série de films et de bouquins doit à mon avis plutôt son succès à une forme d'attirance malsaine pour le sexe et la torture, la domination et le viol, un cocktail de perversités nauséabondes.

J'ai du mal à imaginer que ce genre ai pu exister.

Mais je suis de moins en moins surpris par les innombrables facettes de la nature humaine.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  eddy marz le Mer 15 Oct 2008, 12:19 pm

Salut Ming, et Phil;

Ming a écrit:(la subtilité du scénario m'échappe, si vous connaissez la raison de la présence des dits piranas dans cette baignoire)...

MING: Parce que les nazis sont méchants, et qu'ils gardent des piranhas dans des baignoires pour assouvir leurs pulsions les plus néfastes... Tout le monde sait cela.

PHIL : Oui, Beurk, comme tu dis. Toutefois, je ne suis pas certain que cette fascination morbide ou fantasme sexuel soit aussi rare que cela. Exploitée par des auteurs de BD tels que Reiser (le gosse en pyjama à la porte de la chambre : ça veut dire quoi 'je jouis' ?; le père, pris en flag et en uniforme SS avec bobonne: C'est de l'Allemand!), ou Vuillemin (voir le terrifiant "Hitler = SS" - édité par feu le Professeur Choron), elle semble finalement "banalisée" dans l'esprit du public puisque des gens peuvent en rire (jaune ou pas)... C'est un fantasme sexuel récurant tant chez les gens qui le pratiquent "sérieusement" (Swingers S/M) que les péquenots qui le font de temps en temps pour mettre un peu de sel dans une vie de couple sur le déclin. À noter que les uniformes nazis, ou d'inspiration nazie, ont fait également les beaux jours de toute une section de la communauté gay SM.

Eddy
étoné gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Phil642 le Mer 15 Oct 2008, 12:23 pm

Vuillemin et Reiser c'est de la déconnade à côté de ça, la base humouristique est tout de même la chose la plus importante et le mauvais goût y est calculé.

Enfin, c'est mon avis clin doeil gri
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  eddy marz le Mer 15 Oct 2008, 12:30 pm

Oui, Phil, c'est vrai. Mais calculé pour tomber dans un terrain, sinon fertile, au moins réceptif. Je veux dire que la notion n'est pas étrangère au commun des mortels. Ils peuvent en rire en gardant leurs distances, mais ce n'est pas comme si ce fantasme arrivait de la planète Mars; il fait partie de l'inconscient collectif, non ?

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Baugnez44 le Mer 15 Oct 2008, 12:47 pm

Pour avoir vu une fois un de ces films (ça fait près de 30 ans, il doit y avoir prescription), je me demande ce qu'on pouvait y trouver. Personnellement, le genre SM ne m'a jamais mis en émoi, d'autant que les films qui le mettent en scène sont généralement plutôt pauvres et glauques. Mais quand cela se passe dans l'univers concentrationnaire nazi, on est au-delà du glauque.

Cela dit, il est indéniable que le genre a ses adeptes. Il suffit de voir le battage qui a été fait autours des "scènettes" oarganisées par le patron de la FIA, Max Mosley, lesquelles avaient été filmées à son insu. Il n'a eu de cesse de faire reconnaître par un tribunal qu'il n'y avait pas de connotation nazie dans ces "scènes de la vie privée". Mais pourquoi diable avait-il éprouvé de lbesoin de s'y exprimer an allemand?

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Ungern le Mer 15 Oct 2008, 4:26 pm

J'ai trouvé "une fois" (comme on dit chez nous) une poupée style "poupée Barbie" (sic) mais en Ilsa ...

Je me suis dit qu'il devait bien y avoir des nostalgiques du nazisme en plus pédophiles ...

Bref,ça m'avait bien fait marrer ...

Mais je retrouve plus cette poupée sur le net .

Si quelqu'un a le lien je suis preneur ...
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  eddy marz le Mer 15 Oct 2008, 4:37 pm

Genre ça ?



Eddy
maleureu gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Kalendeer le Mer 15 Oct 2008, 4:50 pm

eddy marz a écrit: À noter que les uniformes nazis, ou d'inspiration nazie, ont fait également les beaux jours de toute une section de la communauté gay SM.
D'un côté, si on doit admettre au moins une chose, c'est que les uniformes dessiné par Boss pour les nazis étaient légèrement plus sexy que ce que portait le soldat français de base en 1939. Donc bon, si c'est juste le trip des uniformes et que celui-là n'est pas plus moche qu'un autre... (bon, soit-dit en passant, je trouve quant même un peu glauque d'être "motivé" par un uniforme SS, mais tant que ce genre de trucs bizarres ne sortent pas de la chambre...)

Me rappelle que j'étais tombée sur une présentation d'Ilsa. Par hasard, j'ai croisé, plusieurs mois plus tard, un extrait sur YouTube. Bon, quant même, un truc qui avait l'air aussi immonde, il fallait vérifier si oui ou non il avait sa place sur Nanarland. Deux minutes suffirent pour me dire que oui, là ça devait y être, mais surprise ! On trouve "Ilsa, Tigresse du Goulag" et "Ilsa, Gardienne du harem", mais pas "Ilsa, louve SS".

Faut croire que le genre n'a pas fait carrière que chez les fétichistes nazis...

D'ailleurs, une petite citation de Nanarland qui résume bien le niveau :
Notons qu'un très improbable "Ilsa contre Bruce Lee" a été en projet à un moment mais n'a jamais abouti, à mon grand désespoir, car s’il avait existé je crois qu'il ne m'aurait plus jamais fallu un autre film. Personnage emblématique de la série B d'exploitation dans ce qu'elle a produit de plus racoleur, Ilsa a été souvent copiée mais jamais égalée dans des productions aux budgets encore plus minables que ceux des films originaux, ce qui n'est pas peu dire (Pour vous donner une idée, "Ilsa la louve des SS" a été tourné sur le plateau de la série "Papa Schultz" pour économiser les frais de décors).

Autre appellation du genre : "Gestaporn". ça promet...
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Ungern le Mer 15 Oct 2008, 4:54 pm

Plus ou moins,
mais c'était vendu sur le Net dans une boite tout à fait comme une Poupée Barbie ...


J'adore ce genre d'humour tout à fait involontaire et qui cache bien de sombres secrets ...

Cette photo en particulier j'adore :




Et je l'adore encore plus depuis que je sais qu'elle a été faite par la Propaganda Abteilung
et pas par Charlie Hebdo comme je le croyais au départ .....

J'aurais bien voulu être là lors de la présentation de l'épreuve au Furher ! mort de rir gri
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  eddy marz le Mer 15 Oct 2008, 7:08 pm

Salut Ungern;

Cette affiche (peinte) d'Hitler en Croisé exprime le besoin d'un sauveur - du Reich, du bon peuple, et finalement de l'humanité - et d'une renaissance Wagnérienne. Car elle incarne la fusion de tous les attributs du pouvoir social en un sauveur mythique ayant les caractéristiques d'un prophète ou d'un surhomme "commercialisable". Et c'est une des caractéristiques du nazisme (et du fascisme) que le leader de l'élite soit de nature Divine, fonctionnant comme un monarque dans le sens archaïque, mais aussi comme un super héro...

Ceci dit, ton post n'est pas à sa place et devrait se trouver dans la section propagande.

Eddy

clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Ungern le Mer 15 Oct 2008, 7:27 pm

Ca d'accord ....

Mais faut déjà être "très atteint" pour ne pas se rendre compte du côté réelement burlesque de l'affiche .

C'est sur des trucs pareils que (entr'autres) il faudrait insister .

Bon je ne la ramène plus sur l'affiche ...
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  GeneralWinter le Jeu 16 Oct 2008, 7:49 pm

Les films de nazi-sexploitations ne peuvent s'apprécier que si on est amateur de films de genre (ou pervers sociopathe).

J'ai eu l'occasion de visionner quelques uns de ces films, ainsi que des films de genre et/ou films bis, et si moi, nanardeuse et fan de ciné de ce type, apprécie, c'est pour ce côté kitschissime à mourir. Un peu comme les films de Lucio Fulci et Dario Argento.

Cette vague de films a été surtout Italienne et la plupart ont été réalisés en 1970.

A noter que dans la production 'Grindhouse' (Planet Terror et Death Proof, de Rodriguez et Tarantino) on peut observer 4 trailers dont un réalisé par Rob Zombie, intitulé "Werewolf Woman of the SS" qui surfe allègrement sur la vague Ilsa/La Besta in Calore (où, si je me souviens bien, une créature velue viole des détenus selon les ordres d'une SS sadique).


Ici affiche fictive du film : http://store.halloweentownstore.com/miva/graphics/00000001/TS359.gif



Quand à la poupée affichée ici, c'est une horrible mode qui sévit chez les jeunes femmes de 15 à 30 ans, cad l'achat de poupée hors de prix et de vêtements du même genre, et les poupées habillées en uniformes Nazis ne sont qu'une des déviances malsaines de ces 'jouets' pour adultes.
avatar
GeneralWinter
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 26
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  eddy marz le Jeu 16 Oct 2008, 8:04 pm

GeneralWinter a écrit:Les films de nazi-sexploitations ne peuvent s'apprécier que si on est amateur de films de genre (ou pervers sociopathe).

J'ai eu l'occasion de visionner quelques uns de ces films, ainsi que des films de genre et/ou films bis, et si moi, nanardeuse et fan de ciné de ce type, apprécie, c'est pour ce côté kitschissime à mourir. Un peu comme les films de Lucio Fulci et Dario Argento.


J'avoue que moi aussi j'ai eu une période (dans les années 70 justement), et particulièrement pour les peplums en carton pâte, que je trouvais kitsch, criards, mais touchants, et avec des points de vue de mise en scène assez intéressants... parfois


Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Ungern le Jeu 16 Oct 2008, 8:55 pm

Quand quelqu'un de "normal" regarde ces conneries,
c'est toujours sociologiquement et psychologiquement très intéressant,
en tous les cas c'est toujours très drôle .

J'ai une fille féroce .
Elle est très autoritaire .
Depuis toute petite : cartésienne et autoritaire .

Je vais avec elle quelques jours à Londres ,et en face de l'hôtel il y avait des cabines téléphoniques recouvertes tous les soirs d'annonce "SM" avec comme grand thème les SS .

(Les affiches étaient toutes enlevées pendant la nuit par un commité de puritains ...).

J'ai dit à ma fille (qui avait 12 ans à l'époque) ,que plus tard,avec son caractère
elle pourrait toujours faire "Fraulein Himmler" .... étoné gri

Je suis un méchant papa ... mort de rir gri
avatar
Ungern
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  le corbeau le Mar 23 Déc 2008, 4:13 pm

GeneralWinter a écrit:Les films de nazi-sexploitations ne peuvent s'apprécier que si on est amateur de films de genre (ou pervers sociopathe).

J'ai eu l'occasion de visionner quelques uns de ces films, ainsi que des films de genre et/ou films bis, et si moi, nanardeuse et fan de ciné de ce type, apprécie, c'est pour ce côté kitschissime à mourir. Un peu comme les films de Lucio Fulci et Dario Argento.

Cette vague de films a été surtout Italienne et la plupart ont été réalisés en 1970.

A noter que dans la production 'Grindhouse' (Planet Terror et Death Proof, de Rodriguez et Tarantino) on peut observer 4 trailers dont un réalisé par Rob Zombie, intitulé "Werewolf Woman of the SS" qui surfe allègrement sur la vague Ilsa/La Besta in Calore (où, si je me souviens bien, une créature velue viole des détenus selon les ordres d'une SS sadique).


...ta bestiole velue la voila!
myspace.com/salboris
il s'agit en fait de la resultante d'experience ss visant à transformer les humains en monstre, joué par l'acteur salvatore baccaro sans aucuns artifices, ni maquillages...
avatar
le corbeau
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 47
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Psychopompos le Mer 29 Avr 2009, 8:46 pm

Ce film a été chroniqué sur Nanarland : http://www.nanarland.com/Chroniques/Main.php?id_film=holocaustenazi
Titres : La Bestia in Calore, The Beast in Heat, Horrifying Experiments in the Last Days of the SS, SS Experiment Camp 2, SS Hell Camp, Holocauste nazi : armes secrètes du IIIe Reich.
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Jules le Ven 01 Mai 2009, 11:39 am

C'est un sujet très intéressant. Eddy Marz l'a traité et illustré avec le cinéma érotique (y'a le porno également) mais on pourrait aussi bien élargir le "débat" : jouets et figurines diverses, dessins-animés et mangas, tee-shirts et fringues en général.

Pour ce qui est du cinéma, je n'ai pas honte d'avoir vu, il y a peu de temps en plus, la superbe Dyanne Thorne dans Ilsa, She Wolf of the SS (1975) mort de rir gri . L'actrice en elle-même est plutôt bandante et, qui plus est, vêtue en officier SS, d'autant plus excitante. Le nanard en lui-même est pas mal - pour peu que ne vous ne cherchiez pas un scénar' tiré par les cheveux - après tout on veut voir des nibards (ceux d'Ilsa) - le reste on s'en fout. Maintenant je dois avouer que j'ai passé en lecture rapide les scène de torture des femmes du camp. Carrément inutiles dans ce genre de "super-production".
Si je devais maintenant analyser le pourquoi, à savoir quels sont les éléments psychomachins qui m'ont amené à regarder ce film... Allons, allons... C'est un nanard avec nibards et rien d'autre.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  eddy marz le Ven 01 Mai 2009, 12:26 pm

Salut Jules;

Si je devais maintenant analyser le pourquoi, à savoir quels sont les éléments psychomachins qui m'ont amené à regarder ce film... Allons, allons... C'est un nanard avec nibards et rien d'autre.

Oh, je crois que de toute façon les éléments "psychomachins" à ce niveau là relèvent du raz des paquerettes de la psychologie... Sexe, mort, fascination, avilissement, sadisme; le tout emballé dans des uniformes SS... L'inavouable avoué uniquement à soi-même; le monde secret et impalpable des pulsions archaïques enfin identifiable de façon symbolique (et rassurante puisque elle est "acceptée" par le simple fait de sa diffusion dans une "communauté") à travers des représentations simpliste. Même dans les études sérieuses sur l'Holocauste, les chercheurs avouent qu'à un moment ou à un autre ils continuent à tourner les pages pour vérifier s'il n'y a pas une photo "encore plus horrible"...

Bref, rien de plus normal dans tout ceci, non ?

Eddy


Dernière édition par eddy marz le Mer 16 Fév 2011, 6:17 pm, édité 1 fois
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Jules le Ven 01 Mai 2009, 1:11 pm

eddy marz a écrit:Salut Jules;

Si je devais maintenant analyser le pourquoi, à savoir quels sont les éléments psychomachins qui m'ont amené à regarder ce film... Allons, allons... C'est un nanard avec nibards et rien d'autre.

Oh, je crois que de toute façon les éléments "psychomachins" à ce niveau là relèvent du raz des paquerettes de la psychologie... Sexe, mort, fascination, avilissement, sadisme; le tout emballé dans des uniformes SS. Le top, quoi. L'inavouable avoué uniquement à soi-même; le monde secret et impalpable des pulsions archaïques enfin identifiable de façon symbolique (et rassurante puisque elle est "acceptée" par le simple fait de sa diffusion dans une "communauté") à travers des représentations simpliste. Même dans les études sérieuses sur l'Holocauste, les chercheurs avouent qu'à un moment ou à un autre ils continuent à tourner les pages pour vérifier s'il n'y a pas une photo "encore plus horrible"...

Bref, rien de plus normal dans tout ceci, non ?

Eddy

Tout ceci est très bien écrit mon cher Eddy, mais encore une fois, s'agit pas de mélanger le "fictif" et ce qui s'est vraiment passé. Je m'inquièterai effectivement si j'avais de "vrais" clichés de l'holocauste placardés ça et là, dans ma chambre ou dans la cuisine. Et pourquoi pas une tunique SS en guise de peignoir de bain. Là, dans ce cas précis, je conseillerais (ou me conseillerais) un "psy" au plus vite.
Maintenant, que retenir d'un film avec une miss "bustée" (Dyanne Thorne) qui a été tourné dans les décors de Papa Schultz¹ ? Tu seras d'accord avec moi : rien. (a part les nibards, biensûr mort de rir gri )

¹ : véridique.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  eddy marz le Ven 01 Mai 2009, 4:40 pm

Re-salut, Jules

mais encore une fois, s'agit pas de mélanger le "fictif" et ce qui s'est vraiment passé.

Un psy te dirait que ce n'est qu'un leurre. Qu'une image en remplace une autre pour rendre l'originale plus acceptable, mais sans la détruire. Le symbole tient la pulsion cachée (mais disponible à tout moment) au centre d'une "perversion socialement admise", le porno SM d'obédience nazie en étant une. À noter que nombre de personnes y ont adhéré, en pratique autant qu'en image (des communautés Gay-SM et pratiques de Domination hétéro, en passant par le Punk, jusqu'à Marilyn Manson). Ces manifestations sont toujours considérées - à juste titre - comme des provocs par la société bien-pensante, car en remuant des icônes symboliques elles renvoient à l'image réelle, et donc à son impact pulsionnel: l'objet du désir. Car on peut craquer sur les poitrines des femmes (c'est mon cas), il n'y a pas de problème en cela, et la société occidentale nous offre d'incalculables opportunités d'assouvir cette nécessité envie; mais, passé la première fois, la curiosité, ou "l'intérêt culturo-anthropologique", choisir de les voir dans un contexte de soft sado-sex nazi relève du choix, non ? On pourrait également argumenter que le nazisme fonctionna si bien parce qu'il était, justement derrière son image extérieure socio-politique, le reflet et l'incarnation réelle de nos pulsions archaïques inconscientes les plus sombres: la domination, l'exclusivité sexuelle, le meurtre, le pillage, et la trahison. Ceci expliquant peut-être cela... Mais bon, on peut aussi aimer les nanars (c'est mon cas) sans être pour autant un désaxé...

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Jules le Ven 01 Mai 2009, 10:03 pm

eddy marz a écrit:Mais bon, on peut aussi aimer les nanars (c'est mon cas) sans être pour autant un désaxé...

Eddy

Tu as parfaitement raison. Même si ça reste un nanar assez spécial, j'ai vu bien pire en terme de mauvais goût.

Puisqu'on reste dans la nazi-ploitation, regardez plutôt ça LIEN 1 ou bien ceci LIEN 2 ; et que dire de LIEN 3 et enfin ceci LIEN 4. maleureu gri
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexploitation & Nazisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum