Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  eddy marz le Dim 02 Nov 2008, 15:01

Bonjour à tous;

Après guerre, de nombreux rapports circulèrent, assurant qu’Oskar Dirlewanger aurait survécu. L’historien Alan Clark, auteur de « Barbarossa : The Russian-German conflict, 1941-45 » (New York ; W. Morrow & Co, 1965), maintient que Dirlewanger, ayant graissé la patte des Alliés, se serait installé au Caire, en 1955… Tout, au contraire, semble indiquer que l’infâme commandant du Sonderkommando soit bel et bien mort, à Althausen, en juin 1945.

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Dirl10
Oskar Dirlewanger (source USHMM)

Blessé dans la région de Bratislava, aux environs de la mi-février 1945, Oskar Dirlewanger disparaît momentanément. Certaines sources précisent qu’à cette époque le Maréchal Soviétique Georgi Zhukov aurait mis une prime sur sa tête. Nous ne savons pas si Dirlewanger était au courant de ce « contrat », mais il est certain qu’il n’entretenait aucun doute quant à son sort s’il tombait entre les mains des Soviétiques ou des Polonais.

Nous ne savons pas non plus comment il arriva à Althausen. Peut-être par avion, de Berlin, lors des derniers jours de la guerre ; mais il est plus probable qu’il retourna à Stuttgart, afin de terminer sa convalescence et préparer sa fuite. Sans doute s’est-il acheminé vers Althausen pour se « perdre » dans la masse populaire – ou pour se rapprocher de la frontière Suisse.

Ce sont, par contre sans aucun doute, des soldats Français qui l’assassinèrent, et réussirent à camoufler l’incident ; un interrogatoire trop musclé, ou peut-être des Polonais travaillant pour les Français ayant reconnu leur ancien tortionnaire…

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Althau11
La Hopfendarre d'Althausen - lieu de détention où Dirlewanger fut abattu (source: Rudolf Multer)

En 1958, l’ancien lieutenant de la Luftwaffe, Anton Füssinger, également prisonnier à Althausen, témoigna devant la Police Criminelle de Ravensburg :

"Lorsque j’étais dans la prison locale d’Althausen, j’y étais dans la même cellule avec deux autres prisonniers, du 1er au 5 juin 1945. Nous nous sommes présentés. L’un se présenta sous le nom de Gustl Minch d’Oberndorf, l’autre comme Dirlewanger, sans ajouter de commentaire. […] Dirlewanger et Minch furent emmenés pendant la nuit et passés à tabac par les Polonais dans le hall. J’entendais les coups et les hurlements des deux hommes. Au matin, je pus constater des plaies ouvertes et dégoulinantes sur les visages et les corps de Minch et Dirlewanger. Dans la nuit du 4 au 5 juin, Dirlewanger et Minch furent emmenés hors de la cellule à trois reprises distinctes, et battus de la même façon dans le hall. À leur retour en cellule, ils étaient incapables de prononcer ne serait-ce qu’un mot, ou même de se lever. Peu de temps après les gardes entrèrent à nouveau pour les emmener, et les massacrèrent à coups de crosses de fusils, provoquant des blessures très profondes à la tête. Puis tous deux furent pris à coups de pieds dans les parties intimes. […] Pendant tout ce temps, recroquevillé dans un coin de la cellule, je n’osais pas bouger, craignant de subir le même sort. D’après moi, les deux moururent à cet instant – bien que je n’ai pus m’en assurer formellement. Environ 30 minutes plus tard, Minch fut retiré de la cellule par un garde qui le traîna par terre. […] Je ne le revit jamais. Dirlewanger resta dans la cellule ; sans bouger. Le matin du 5, à environ 8h30, je fus retiré de la cellule et libéré. […] "

Les rumeurs concernant une éventuelle survie de Dirlewanger prirent une telle ampleur, qu’à la mi-novembre 1960, les autorités allemandes procédèrent à une exhumation du corps, à Althausen. Le squelette fut identifié (11 traces de 11 blessures connues, taille, ossature) sans aucun doute possible. Détail du rapport :

« Lorsque la tombe fut ouverte, un cercueil plutôt petit fut trouvé, contenant un squelette. […] Il ne fait aucun doute que le corps fut comprimé dedans ».

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Tomb10
La tombe de Dirlewanger à l'époque de l'exhumation (source: Rudolf Multer)

Sources :

- MacLean, French. The Cruel Hunters. SS sonderkommando Dirlewanger – Schiffer Military History. 1998

- Michaelis, Rolf. Der Weg zur 36. Waffen Genadier Division SS – Rodgau, FRG : Verlag für Militärhistorische Zeitgeschichte – 1991

Eddy
clin doeil gri


Dernière édition par eddy marz le Dim 02 Nov 2008, 16:48, édité 3 fois
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  le ronin le Dim 02 Nov 2008, 15:21

Bonjour, merci Eddy , bonne documentation .Un comportement de bête , attire fatalement une fin de bête , il est regrettable de tuer un homme comme ça, mais les peuples opprimés comme les slaves
avaient tellement subis de tourments , qu'il est clair que si un ancien tortionnaire tombait entre leurs mains , il ne pouvait prétendre à de l'indulgence .D'autant qu'en temps de guerre , les valeurs
humaines n'ont plus la même échelle .

Salutations amicales , le ronin

...mieux vaut être élève de la réalité, que maître de l'illusion....


semper fidelis
le ronin
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3477
Age : 67
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Val number 1 le Dim 02 Nov 2008, 15:49

Merci beaucoup Eddy pour ce sujet (tu dois etre la personne la plus remerciée du forum mort de rir gri ).

Ca fait "plaisir" de savoir qu'un homme comme Dirlewanger n'est pas reussit a s'enfuir comme tant d'autres et qu'il ait "payé" pour ses crimes.Meme si je dois avouer que j'aurais preferé qu'il se fasse juger puis qu'il soit pendu, entre sa fuite ou sa mort brutale mon choix est rapidement fait.

Au fait Eddy aurait-tu les "modalités" du contrat mis en place par Joukov(ou Zhukov pour les intimes) sur sa tete?Et ce genre de "contrats" ont-ils concernés beaucoup de nazis?

PS: merci d'avance pouce

Val number 1
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 383
Age : 28
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  eddy marz le Dim 02 Nov 2008, 16:31

Bonjour Ronin, et bonjour Val;

Oui, il n'est jamais agréable, ni moralement satisfaisant, de lire les détails sordides de la mort d'un homme, fut-ce t-il un monstre... Et Dieu sait si Dirlewanger en était un.

Concernant les détails du "contrat" de Zhukov sur Dirlewanger, il n'y en a malheureusement aucun; pas en Europe occidentale en tous cas. La source primaire de cette information est : Zentner, Christian and Friedmann Bedürftig. The Encyclopedia of the IIIrd Reich; traduction anglaise - éditée par Amy Hackett (New York - Mac Millan Publishing, 1991 : Volume 1 - page 200). Aucune source mentionnée. La vérité doit se trouver quelque part dans les archives du Kremlin...

Désolé.

Eddy
clin doeil gri
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Val number 1 le Dim 02 Nov 2008, 16:45

Okok merci quand meme pour ces noms de livre(encore un remerciement Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage 248453 ).
Je vais essayer de contacter mes amis de Moscou pour avoir des infos en esperant que mon pote Vlad ne desire plus m'offrir de Vodka... mort de rir gri

Val number 1
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 383
Age : 28
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Phil642 le Dim 02 Nov 2008, 18:24

D'un point de vue "justice légale" l'assassina de ce pervers n'est pas une bonne chose.

D'un point de vue humain, il n'a eu que ce qu'il méritait et n'a certainement souffert autant que ses innombrables victimes innocentes.

Quel que soit le sort qui lui a été octroyé à l'issur-e de laguerre, celui-ci ne faut pas à la hauteur de ses crimes, sa mort bien qu'effectuée dans des circonstances illégales fut trop douce.
Phil642
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7764
Age : 53
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  eddy marz le Dim 02 Nov 2008, 19:04

Oui Phil, je suis assez d'accord avec toi; rien ne semble assez dur pour punir les Dirlewanger, les Kaminski, les Wirth... et tous les autres monstres de leur catégorie. On regrette qu'ils n'aient pas soufferts comme leurs milliers de victimes...

Pourtant, je ne puis m'empêcher de ressentir que si nous nous abaissons à leur faire payer le prix au même tarif, nous ne pourrons plus prétendre à octroyer la Justice. C'est en fait tout le discours sur l'abolition (ou non) de la peine de mort - poussé dans une annexe plus obscure mais tout aussi révélatrice. Personne n'a jamais dit que la clémence était une chose facile - bien au contraire, il s'agit de hisser son humanité au dessus de ses propres ressentiments et désirs de vengeance, de passer outre les dommages causés par l'individu jugé, et de distribuer une justice qui doit se borner à évincer le criminel de la société des gens de bonne volonté.

Comme précisait Hannah Arendt, en parlant de l'exécution d'Eichmann : "En refusant de partager la Terre avec les Juifs et nombre d'individus issus d'autres nations - comme si vous étiez supérieurs et aviez le droit de décider qui a le droit d'habiter le monde - nous estimons qu'en retour aucun membre de l'espèce humaine ne peut être tenu de partager la Terre avec vous. Et c'est la raison - la seule raison - pour laquelle vous devez être pendu..."

Eddy

clin doeil gri
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Val number 1 le Dim 02 Nov 2008, 20:33

Exact c'est le discours de l'abolition de la peine de mort: il faut punir le plus severement possible sans se prendre pour Dieu(prendre la vie) ou etre comparable a l'accusé(en quelques sortes en s'abaissant a son niveau de la cruauté primaire quasiment animale..et encore).Se pose alors plusieurs conditions: il faut que l'individu soit mis hors de la société et qu'il ne puisse plus avoir de contact avec celle-ci(il faut donc le mettre seul dans une cellule et le laisser sortir prendre l'air tout simplement pour qu'il evite la folie et pour ne pas s'etablir a nouveau au meme niveau que ce pervers), il ne faut pas qu'il puisse sortir(il faut donc le juger le plus severement possible et l'enfermer a jamais et ne jamais le laisser sortir:meme si cela pose la question du respect de la dignité humaine, cet individu a montrer de par ses actes qu'il n'en avait pas...), il ne faut aps qu'il puisse s'enfuir et avoir a nouveau un contact avec la société que l'on espere plus saine(car ce serait lui accorder une victoire sur les victimes qu'il a perpetrer en le laissant bafouer son jugement: il faut donc le surveiller et l'encadrer), il faut qu'il soit proteger (de quoi aurait l'air la justice faite au nom des victimes si un individu ou un groupe venait faire son propre jugement: ce serait a nouveau bafouer en quelques sortes al memoire des victimes...), il faut essayer de le rendre plus humain(ne serait-ce que par déonthologie il faut essayer de lui faire prendre conscience des horreurs qu'il a engendré et fait).

Mais voila l'homme est-il assez "humain" pour surmonter ses desirs de vengance et son indignation...un exemple tout simple est celui de la pedophilie ou du viol...ou tout simplement cleui de Dirlewanger.

Deplus certains pensent que conserver ces individus pensent que c'est depenser de l'argent pour maintenir en vie un enfoiré...ils prefereraient donc l'executer sachant qu'il ne pourrait etre rehabiliter pour rentrer dans la société.

Val number 1
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 383
Age : 28
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Phil642 le Lun 03 Nov 2008, 07:50

En principe je suis contre la peine de mort ... sauf cas particuliser.
Phil642
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7764
Age : 53
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  eddy marz le Lun 03 Nov 2008, 08:52

Phil642 a écrit:En principe je suis contre la peine de mort ... sauf cas particuliser.

Mais Phil; peut-on être pour/contre la peine de mort sauf cas particulier ? Ne doit on pas trancher ?
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Phil642 le Lun 03 Nov 2008, 11:37

eddy marz a écrit:
Phil642 a écrit:En principe je suis contre la peine de mort ... sauf cas particuliers.

Ne doit on pas trancher ?

Juste les têtes ...
Phil642
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7764
Age : 53
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  le ronin le Lun 03 Nov 2008, 12:34

Bonjour, Phil tu es .... Impayable .


Amicalement, le ronin.


semper fidelis
le ronin
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3477
Age : 67
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Jules le Dim 04 Jan 2009, 19:17

Je connaissais pas ce criminel de guerre nazi. Je viens de lire quelques articles à son sujet et, en effet, ça fait froid dans le dos. Que fallait-il espérer d'un type qui, avec autant d'antécédents, rentre dans la Waffen-SS ?
En tous cas je suis d'accord avec eddy marz, ce type-là aurait dû être humilié en justice.
Jules
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2063
Age : 39
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  eddy marz le Dim 04 Jan 2009, 19:48

À noter que Himmler n'était pas dupe, et qu'il refusa de faire adhérer Dirlewanger officiellement à la Waffen-SS pendant plusieurs mois, malgré des lettres de demande répétées de la part de Dirlewanger, et n'accéda à sa requête que par opportunisme, et sur l'insistance de Gotlob Berger, lors de l'insurrection du Ghetto de Varsovie. Ce qui ne veux pas dire qu'il ne dépendait pas de la Waffen-SS officieusement (il fallait bien que quelqu'un le dirige). Pourtant, même de grands tueurs SS comme Bach-Zelewski et Friedrich Jeckeln (EK) firent des pieds et des mains pour le faire retirer du champ des opérations.

Eddy
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  navigant le Dim 04 Jan 2009, 20:04

Ce qui est surprenant, c'est le grade élevé de Dirlewanger oberfuhrer, grade supérieur aux différents commandants de Auschwitz et de Eichmann ?

navigant
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  eddy marz le Dim 04 Jan 2009, 20:59

navigant a écrit:Ce qui est surprenant, c'est le grade élevé de Dirlewanger oberfuhrer, grade supérieur aux différents commandants de Auschwitz et de Eichmann ?

Il n'y a rien de surprenant, en fait, car ces choses ne sont pas liées. Les exploits de Dirlewanger étaient (dans leur grandes lignes) connus du peuple Allemand à travers des articles parus dans la gazette SS "Schwarze Korps", louant ses "exploits" anti-partisans, la discipline de fer de son bataillon, et sa ténacité. Ses décorations (dont la Ritter Kreutz) furent également publiées. Aux yeux du peuple Allemand - et par désir de cohésion - Dirlewanger doit rester ce qu'il est, c'est à dire un "combattant", affrontant fièrement l'ennemi de face, et engageant les combats les plus violents. Il est donc "normal" qu'il évolue en grade au fur et à mesure de ses succès sur le terrain.

Höss, les différents commandants d'Auschwitz, Eichmann etc. sont des assassins de l'ombre, des techniciens de la mort confortablement installés derrière leurs bureaux. Ils sont mal à l'aise lorsqu'ils assistent aux tueries... Ils sont nécessaires, mais interchangeables. Höss n'est, en somme qu'un dirigeant d'usine, et le grade d'Obersturmbannführer est largement suffisant. De même, et malgré la demande expresse d'Odilo Globocnik, les tueurs d'Aktion Reinhard n'obtiendront pas la Croix de Fer tellement convoitée pour "services rendus" à l'État. À la fin de la guerre, Himmler conseillera à Höss de disparaître.

La Solution Finale, n'est pas une opération homogène, mais la somme de plusieurs opérations distinctes - les responsabilités sont diverses et, par exemple, L'Aktion Reinhard (probablement l'opération la plus meurtrière de la Solution Finale) n'avait aucun rapport avec Auschwitz, ni techniquement, ni administrativement. La première dépendant du KdF, la seconde du SS Hauptamt.

Eddy
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty LES CHASSEURS NOIRS de Christian INGRAO

Message  alderome le Mer 21 Jan 2009, 21:37

Ce livre raconte l'histoire de cette division maudite et est évoquée par Sven HASSEL dans Kommando REICHFUHRER SS.
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 655
Age : 54
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Roland le Lun 02 Fév 2009, 14:48

Bonjour et merci pour ce post très intéressant sur la fin de Dirlewanger. Quelques questions me viennent à l'esprit :
- Est-on vraiment certains que ses gardiens étaient français et si, oui, sait-on à quelle unité ils appartenaient ?
- Que sont devenus les restes de Dirlewanger après leur exhumation ?
- Qui est Rudolf Multer ?
- Que dit Christian Ingrao là-dessus (s'il en parle) ?
Par avance, merci.

Roland
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Die korsischen Panzer le Lun 02 Fév 2009, 15:23

Bonjour Roland,

Pourrais tu aller te présenter dans là:
=> Présentation des nouveaux membres.


Merci, DKP

_________________
"A Munich, nous avions le choix entre la honte et la guerre, nous avons choisi la honte et nous allons avoir la guerre."
W. Churchill

=> /!\ Reglement du Forum. /!\

=> /!\ Charte du Forum Achats Ventes. /!\
Die korsischen Panzer
Die korsischen Panzer
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 865
Localisation : par là..
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  eddy marz le Lun 02 Fév 2009, 16:46

Roland a écrit:B
- Est-on vraiment certains que ses gardiens étaient français et si, oui, sait-on à quelle unité ils appartenaient ?
- Que sont devenus les restes de Dirlewanger après leur exhumation ?
-
- Que dit Christian Ingrao là-dessus (s'il en parle) ?
Par avance, merci.

- Les sources de French Mc Lean ne fournissent pas l'identité des troupes françaises; mais toutes les sources (3 en tout - répertoriées par l'auteur) mentionnent des Français.

- Les restes de Dirlewanger furent transportés à Freiburg pour l'autopsie. Ils ont disparus depuis.

- Je n'ai pas lu le livre d'Ingrao

Eddy

clin doeil gri
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Roland le Lun 02 Fév 2009, 17:58

Merci Eddy.
Dirlewanger a, semble-t-il, été capturé par des soldats du 5e RTM. Il aurait été ensuite remis à la "Sécurité militaire US" (sic) (CIC ? MP ?). Les Américains l'auraient ensuite refilé aux Français ? Cela me semble assez étonnant...

Roland
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  eddy marz le Lun 02 Fév 2009, 18:07

Je crois que des soldats de plusieurs nationalités se trouvaient à Althausen; y compris des Polonais. Les français portaient des uniformes US...

Eddy
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Roland le Lun 02 Fév 2009, 18:13

Des soldats polonais dans le Bade-Würtemberg ? Cela m'étonne beaucoup. Pas plutôt des prisonniers polonais, travailleurs forcés ?

Roland
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  eddy marz le Lun 02 Fév 2009, 18:20

Sans doute. Mais l'endroit avait déjà été libéré par les Alliés. Ces Polonais et Français étaient de toute façon (et de manière imprécise) affiliés à un corps US

Eddy
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage Empty Re: Mort d'Oskar Dirlewanger : l'unique témoignage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum