SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Jeunehistorien le Mer 03 Déc 2008, 8:18 pm

beret Bonjour, je fais mon tpe ( epreuve de bac es ) sur les soldats noirs américains durant la seconde guerre mondiale, mais jai beaucoup de mal a trouver des infos sur leur conditions de vie ( chambrée, nourriture, leurs armes ...) et si elles étaient égales a celle des blanches. Merci de me reiseigner. pouce

Jeunehistorien
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 25
Localisation : Bry sur marne
Date d'inscription : 27/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Major cowburn le Mer 03 Déc 2008, 10:23 pm

En principe ,à de très rares exceptions,ils servaient dans des unités de services et pas dans les unités combattantes (mais parfois,des unités du génie durent quand même bien faire le coup de feu)

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1138
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  le ronin le Jeu 04 Déc 2008, 8:21 am

Bonjour, je ne sais si cela pourra t'aider un peu , je te mets un extrait que j'ai au sujet de la
segrégation :

- La seconde guerre mondiale représenta un tournant majeur dans l'histoire de la ségrégation;ses tenants se trouvèrent désormais sur la défensive .
D'abord parce que la lutte contre les régimes totalitaires, mit au premier plan les valeurs démocratiques et le respect des droits humains, et occasionna des comparaisons peu flatteuses , entre la ségrégation américaine , et les politiques racistes de l'ennemi. Dans un accés de franchise le gouverneur de l'Alabama se plaignit de ce que le nazisme avait < ruiné les théories raciales , qui nous avaient tant servi> Les Afro-Américains soutinrent la guerre , motivés à la fois par la perspective de victoire contre les forces de l'Axe, et contre la ségrégation américaine
< Hitler nous a fait sortir de la cuisine des blancs > se rappelait une ouvrière noire de Boeing .
La mobilisation militaire entraîna l'appel d'un million d' Afro- Américains sous les drapeaux .La plupart
servait dans des unités ségrégées, sous la férule d'officiers blancs, mais les GI noirs revinrent chez eux avec des espoirs nouveaux , et la conviction que la ségrégation devait cesser .Ils n'étaient plus disposés à s'assoir à l' arrière des bus .....

J'éspère que cela te servira .

Amicalement , le ronin.

Semper fidelis
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  patrick15 le Mer 07 Jan 2009, 6:16 pm

voici quelques liens qui peuvent t'aider
http://richojr.50megs.com/POW-MIA/Page75.html
http://www.triplenickle.com/

et aussi quelques photos



avatar
patrick15
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 63
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/01/2009

http://pagesperso-orange.fr/enfer.normand/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Clem le Mer 07 Jan 2009, 7:14 pm

Dans les troupes US, lors de la Seconde Guerre Mondiale, il y avait plus de soldats à l'arrière que combattant au front.
Ces soldats de l'arrière s'occupaient de la maintenance, de la logistique, etc... La plupart de ces soldats étaient de couleur.
D'autres travaillaient dans les usines, aux USA.

Mais ces troupes jouèrent néanmoins un rôle essentiel dans le colossal ravitaillement du front. Ils contribuèrent également
à rendre des ports utilisables, à retaper des aérodromes. D'autres unités s'occupaient directement de la population civile (Civil affairs), etc...
avatar
Clem
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 313
Age : 26
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 10/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  gennaker le Mer 07 Jan 2009, 7:21 pm

Et les paras noirs du "tripple nickel", 555st PIB...

Le 555ème Parachute Infantry Battalion fut créé suite à une recommandation faite en décembre 1942 par le Advisory Committe on Negro troop Policies, dirigé par le secrétaire assistant à la guerre, John J. McCloy. Le chef d'Etat Major George C. Marshall, en acceptant cette recommandation, décida de former dans un premier temps une compagnie ; Ainsi, le 25 février 1943, la 555 Parachute Infantry Company fut elle constituée.
Le 19 décembre 1943, le quartier général des forces terrestres accepta la formation d'une compagnie entièrement "Noire", dirigée par des officiers de couleur. Tous les membres de cette compagnie devaient être volontaires, avec un encadrement sélectionné au sein de la 92 Division d'Infanterie à Fort Huachuca en Arizona. La compagnie fut officiellement activée le 30 décembre 1943 à Fort Benning. Après quelques mois de formation, cette unité prit ses quartiers à Camp Mackall, North Carolina, où elle fut réorganisée et redésignée le 25 novembre 1944 comme Compagnie A, 555 PIB.
Ce bataillon ne devrait pas servir en Europe durant la seconde guerre mondiale. Cependant, en mai 1945, il fut envoyé sur la côte ouest des Etats Unis pour combattre les incendies de forêt allumés par les ballons incendiaires japonais. Stationnés dans l'Oregon, les membres du bataillon se sont battus courageusement durant tout l'été et et l'automne 1945 contre les incendies, méritant le surnom de "Smoke Jumpers" en plus de "triple Nickles".
De retour à Camp Mackall en octobre 1945, le 555 PIB fut transferré à Fort Bragg. Durant cette période, il fut rattaché à la 82 AB. Il fut désactivé le 15 décembre 1947, et tous ses effectifs versés au 3ème bataillon du 505 PIR. Le 22 aout 1950, le 555 PIB fut définitivement rayé des cadres de l'US Army.
avatar
gennaker
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 72
Age : 49
Date d'inscription : 27/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  patrick15 le Mer 07 Jan 2009, 7:32 pm



un des meilleurs squadrons de combats le 332nd figter Group
les pilotes se trouvaient au devant des combats aériens, ils escortaient les bombardiers au cours de leur mission en territoire enemi

avatar
patrick15
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 63
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/01/2009

http://pagesperso-orange.fr/enfer.normand/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  patrick15 le Mer 07 Jan 2009, 7:39 pm

30 mars 2007

Le Congrès rend hommage aux « Tuskegee Airmen »


Une cérémonie met l'accent sur l'héroïsme de ce corps d'élite d'aviateurs afro-américains de la Deuxième Guerre mondiale

Par Lauren Monsen
Rédactrice de l'USINFO



Washington - Le 29 mars, le Congrès a conféré l'honneur le plus élevé qu'il puisse accorder à des civils - la Médaille d'or du Congrès - aux membres d'un corps d'élite de pilotes militaires afro-américains, les « Tuskegee Airmen », qui se sont distingués par leur courage durant la Deuxième Guerre mondiale.
Lors d'une cérémonie organisée au Capitole, hommage a finalement été rendu à ces aviateurs qui, il y a plus de soixante ans, s'étaient battus pour être reconnus à leur juste valeur au sein d'un appareil militaire marqué par la ségrégation.
Selon les historiens, les exploits de ces pilotes ont joué un rôle prépondérant dans la décision prise par le président Harry Truman d'abolir la ségrégation dans les services armés en 1948.
Entre 1942 et 1946, près d'un millier de pilotes d'avions de chasse et de bombardiers de race noire reçurent un entraînement à la base aérienne de Tuskegee (Alabama) réservée au personnel de race noire et 450 d'entre eux furent déployés à l'étranger.
« Ces aviateurs se sont battus dans deux guerres : l'une contre une force militaire à l'étranger et l'autre contre le racisme dans leur pays et à l'étranger », souligne le site Internet qui leur est consacré.
Durant la Deuxième Guerre mondiale, les « Tuskegee Airmen » ont effectué plus de 150.000 sorties au-dessus de l'Afrique du Nord et de l'Europe. Ils ont escorté des bombardiers alliés, abattus en vol quelque 250 avions ennemis et en ont détruit 150 à terre. Nombre de documents attestent leur bravoure et aucune perte d'avion ne peut leur être attribuée.
Et si seulement 385 de ces « Tuskegee Airmen » sur les 994 que comptait leur groupe à l'origine sont encore vivants aujourd'hui, beaucoup ont fait le déplacement à Washington pour assister à une cérémonie où le président Bush et l'ancien secrétaire d'État et général à la retraite, M. Colin Powell, étaient les principaux orateurs.
« Lorsque je suis entré dans la rotonde, j'ai été impressionné par le fait que je me trouvais non pas parmi les statues de héros, mais parmi des héros en chair et en os », a dit le président faisant le parallèle entre les exploits de ces aviateurs aujourd'hui âgés au service de la nation et ceux de personnalités historiques dont les statues sont alignées le long des murs de la salle.
M. Bush a salué l'altruisme des pilotes qui ont servi leur pays à une époque où on leur faisait subir d'innombrables affronts du fait de leur race. Malgré les impressionnants résultats qu'ils obtenaient, l'accès aux clubs des officiers réservés aux Blancs, par exemple, leur était refusé et certains furent même officiellement réprimandés pour avoir exigé d'être admis dans ces clubs. En outre, les possibilités d'avancement que leurs homologues blancs considéraient tout à fait normales leur étaient refusées.
« Même les nazis demandaient pourquoi des Afro-Américians se battaient pour un pays qui les traitait aussi injustement », a dit M.Bush, ajoutant : « Il n'empêche que les "Tuskegee Airmen" tenaient à s'engager. »
Le service exemplaire des pilotes et du personnel noir sur le terrain qui les aidait finit par ouvrir les portes à d'autres Afro-Américains, aussi bien dans les forces armées que dans d'autres domaines.
« Un sentiment d'urgence animait ces hommes qui sont avec nous aujourd'hui. Ils se battaient sur deux fronts : l'une des guerres se passait en Europe, l'autre se passait dans les cœurs et les esprits de nos compatriotes (...) Et peu à peu, toute victoire remportée dans la guerre s'est traduite en une victoire ici-même aux États-Unis », a déclaré M. Bush, rendant hommage aux sacrifices des aviateurs et à la détermination dont ils ont fait preuve pour instituer de nouvelles normes d'équité au sein de la société américaine.
Peu de gens connaissaient l'histoire de ces pilotes, que l'on considère aujourd'hui comme des pionniers dont les actions ont préparé le terrain au mouvement en faveur des droits civiques des années 1950 et 1960, avant le film de 1995 « The Tuskegee Airmen » mettant en vedette Laurence Fishburne, un acteur d'Hollywood.
Les remerciant, le président Bush leur a dit : « Les Tuskegee Airmen » ont aidé à gagner une guerre et vous avez personnellement changé notre pays pour le mieux. En vous remettant cette médaille aujourd'hui, nous faisons quelque peu en sorte que votre histoire puisse être racontée et honorée pendant longtemps. »
C'est l'hôtel de la Monnaie qui a frappé la Médaille d'or du Congrès décernée aux « Tuskegee Airmen ». La Smithsonian Institution lui accordera une exposition permanente à Washington et une copie sera remise aux aviateurs.
« Il y a des gars qui s'inquiétaient qu'ils ne verraient jamais ce jour, qu'ils seraient morts avant. Mais, je n'étais pas de ceux-là. Je ne doutais pas que ce jour viendrait de mon vivant », a affirmé l'un des aviateurs, M. Bill Wheeler, 83 ans, à l'occasion d'une interview accordée à Newsday.

avatar
patrick15
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 63
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/01/2009

http://pagesperso-orange.fr/enfer.normand/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  patrick15 le Mer 07 Jan 2009, 7:48 pm

Créés en 1941, les légendaires Tuskegee Airmen ont surmonté les préjugés et la discrimination pour devenir un des groupes de chasse les plus respectés de la Deuxième Guerre mondiale. Les Tuskegee Airmen ont servi au sein d’unités reservées aux Afro-Américains, la 99e Escadrille de chasse et le 332e Groupe de chasse et ont volé à bord de P-51C Mustang, ainsi que de P-39, P-40 et P-47.

Voir aussi:
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/la-guerre-sur-l-ecran-et-sur-les-ondes-f43/ailes-de-guerre-les-tuskegee-airmen-t6268.htm
avatar
patrick15
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 63
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/01/2009

http://pagesperso-orange.fr/enfer.normand/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Narduccio le Ven 09 Jan 2009, 5:16 pm

Clem a écrit:Dans les troupes US, lors de la Seconde Guerre Mondiale, il y avait plus de soldats à l'arrière que combattant au front.

C'est une constante de la guerre moderne. Il faut de plus en plus de ressources pour accroitre la combattivité des soldats de l'avant. Dans certaines armées, on en est à 7 ou 10 personnes à l'arrière pour 1 combattant. Ces personnes servent la logistique, mais aussi les soins et tous les aspects de la vie militaire.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4661
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  gennaker le Ven 09 Jan 2009, 6:28 pm

Dans l'US Army durant la seconde guerre mondiale, l'intégralité des combat a été livrée par moins de 10% des effectifs....
avatar
gennaker
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 72
Age : 49
Date d'inscription : 27/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Baugnez44 le Lun 12 Jan 2009, 10:12 am

Un épisode de la SGM qui est peut-être un peu en dehors du sujet de ton travail, mais qui pourrait néanmoins t'intéresser: http://en.wikipedia.org/wiki/Wereth_11.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Invité le Lun 12 Jan 2009, 8:23 pm


C'est une constante de la guerre moderne. Il
faut de plus en plus de ressources pour accroitre la combattivité des
soldats de l'avant. Dans certaines armées, on en est à 7 ou 10
personnes à l'arrière pour 1 combattant. Ces personnes servent la
logistique, mais aussi les soins et tous les aspects de la vie
militaire.

Sauf dans l'armée allemande durant la WWII et les armées utilisant les principes de guerre asymétrique. Sauf si tu compte dans le tas les diverses productions pour l'effort de guerre Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  GREG ACE le Mar 20 Jan 2009, 6:16 pm

Un petit sujet que j'ai fait pour un autre forum

Début novembre 1941, le premier contingent afro-américain formant le 99Th Pusruit Squadron arrive sur la base aérienne militaire de Tuskegee en Alabama. En novembre 42, les cadets ont terminé leur formation de- base, passent sur P40 et travaillent intensément les tactiques de combat. Aucun cadeau ne sera fait à ces pilotes et nombreux sont ceux qui seront renvoyés, parfois pour des broutilles. En agissant de la sorte, l'État-major américain créera ainsi bien involontairement, une escadrille d'élite, composée des meilleurs. Lors de l'attaque de Pearl Harbor le 07 décembre 1941, le 99th squadron de chasse est alors composé de 26 pilotes commandés par le lieutenant-colonel Benjamin O. Davis, Jr.. Dans une Amérique puritaine, cette escadrille est terriblement décriée par les ségrégationnistes. L'armée de l'air américaine ne veut pas engager ces pilotes noirs sur le front. Personne n'accepte le 99th, alors que cet escadron a accompli sa formation. Dans l'attente, les reports successifs d’affectation obligent les pilotes à poursuivre leur entraînement pendant plusieurs mois. Ils passent ainsi plusieurs fois tous les cycles de leur formation au combat avec succès.
Finalement, après bien des infortunes, en avril 1943, le 99th Fighter squadron est enfin engagé sur P40N en Afrique du Nord sous le commandement du 33rd fighter group pour des missions de support logistique. Après une courte période d’adaptation et des perfectionnement au combat à Fez au Maroc, ils prennent part avec succès à la conquête de l'île de pantellaria dont les premiers engagements commencent le 2 juin 1943, ils sont alors basés au nord est de la Tunisie..
Le 9 juin 1943, six pilotes deviennent les premiers afro-américains à effectuer un combat aérien, il échangent quelques tir contre des Me109, il n'y a eu aucune perte des deux cotés.
Aux commandes de leurs P40, ils participèrent à de violents combats dans le secteur sud méditerranéen, en Sicile et en Italie avec le 79th FS. Lors de la bataille d'Anzio et Monte Cassino ils engagèrent l'ennemi avec leurs puissants avions de combat P47.
Les pilotes du 99th durent lutter contre l'ennemi, mais également avec des cas isolés de militaires US qui avaient alors l’étrange habitude de signaler aux allemands leur présence dans le secteur. Finalement le 99th connu tous les types d'engagements pendant cette période, opérations tactiques d'appui aux troupes terrestres, missions de reconnaissance armée, d'interception, d'attaque au sol et d’escorte de bombardiers en mission tactique.
Dès le mois de juin 44 et peu après les vétérans du 99th, rejoignent par le 332nd Fighter Group (alors composé de pilotes noirs américain des 100th Fighter Squadron, 301st Fighter Squadron et 302nd Fighter Squadron venant d'arriver sur le front) en Italie pour combattre avec le 15ème Corps d’armée US.
L'arrivée des vétérans 99th fit forte impression par mis les jeunes pilotes inexpérimentés du 332nd fighter Group qui etait l'unique groupe à être composé uniquement de pilotes noir-américain. Le 332nd groupe de chasse US est maintenant pleinement opérationnel et compte une unité délite capable de mener à bien leur mission, associant engagement patriotique et volonté de combattre le ségrégationnisme ambiant, mouvement qu'ils ont appelé le double V. Pendant ce temps, les équipages de bombardiers se plaignent alors du comportement des escadrilles affectées à leur escorte qui ont trop tendance à les abandonner pour poursuivre les chasseurs ennemis. Le commandant du 15th AF, cherche des escadrilles susceptibles d'escorter les bombardiers au dessus de l'Europe. Il décida alors d'inclure le 332th groupe de chasse qui dès lors se voit attribuer l'escorte de bombardiers opérants depuis l'Italie. Avec la lourde menace d'être radié sur le champ s'ils abandonnaient les avions lourds et malgré la résistance ennemie les pilotes de cette escadrille remplissent leur mission avec succès.
Fières de protéger les "culs des Blancs" qui commencent à apprécier les qualités exceptionnelles, ces derniers décidèrent de montrer aux équipages de bombardier et aux intercepteurs ennemis que le 332nd était dans le secteur prêt à assurer sa mission. Aussi, après autorisation, ils peignèrent la queue et le nez de leurs avions en rouge vif. Ainsi, arborant leurs nouvelles couleurs sans aucun camouflage, chacun des 72 P51, P39 et autres P47 du 332nd, deviennent les "Red Tails Angels". Ils escortèrent les bombardiers sur l'Europe de l'est comme la Hongrie, la Roumanie, l'Autriche et participèrent à une mission en Allemagne ou ils abattirent 3 Me 262.
A la fin de la guerre, l'unité présente un excellent palmarès, 113 victoires homologuéespour la perte de 66 pilotes tués et 32 fait prisonniers sur un total 454 pilotes engagés. A cela, il faut rajouté de nombreux objectifs au sol détruits (150 avions, 58 camions, 16 barges de coulées et un destroyer, etc).
Malgrès ce beau tableau de chasse, officiellement aucun pilote n'a obtenu le statut d'as (alors que certaines de mes sources donnent le capitaine Lee A.Archer avec 5 victoires...)

C'est l'Executive Order 9981 qui mis un terme à la ségrégation au sein des forces américaines en 1948.

Georges W. Bushrendra un hommage officiel aux Tuskegee Airmen en décernant la médaille du congrès en mars 2007.

Pour plus de renseignements et des photos allez sur Tuskegee Airman sur le site :
www.cieldegloire.com

Sources : Aérojouranal N°6 octobre/novembre 2008, Stars & Bars de F.Olynyk chez Grub Street et Mustang Aces of the Ninth & Fifteenth Air Force 1 the RAF deJerry Scutts chez Osprey.

GREG.
avatar
GREG ACE
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 291
Age : 45
Localisation : nord
Date d'inscription : 27/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  anax le Lun 17 Aoû 2009, 5:07 pm

Il y a pas mal de polemique sur le sujet. Il semble que on ai utilisé des soldats noirs en premiere ligne pour tout ce qui était risqué, et il y en aurait eu durant le débarquement de normandie, fait que l'on cacha soigneusement.

Il n'y a pas longtemps, des articles ont accusé clint Eastwood d'avoir caché le fait de la presence de nombreux soldats noirs dans la premiere vague qui accosta Iwo Jima. (Dans ses films, Mémoires de mon pere et Lettres d'Iwo Jima). Excellents films d'ailleurs à voir.

anax
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 51
Age : 52
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Baugnez44 le Lun 17 Aoû 2009, 7:35 pm

C'est la première que j'entendu dire qu'il y aurait eu des soldats noirs en première ligne, en plus pour des missions risquées. Dans le contexte de ségrégation existant aux Etats-Unis à l'époque, cela me paraît difficilement croyable et n'est, à ma connaissance, corroboré pas aucun historien.

Tout au plus il y eu-t-il à ma connaissance une escadrille de pilotes noir engagée sur le front ouest à bord de Thunderbolt P-47 et, si je ne m'abuse, des tankistes noirs dans les troupes de Patton.

Mais pour le reste, rien. Ils étaient chargés de tâches sur l'arrière, notamment de retrouver les corps de morts et de leur donner une sépulture. Et si je ne me trompe pas, bon nombre d'entre eux furent affectés à la conduite des camions du Red Ball Express.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  anax le Lun 17 Aoû 2009, 8:13 pm

Qui l'emportera ? Une controverse animée a éclaté entre les deux célèbres réalisateurs et acteurs américains, Clint Eastwood et Spike Lee, au sujet du rôle des soldats noirs pendant un épisode de la Guerre du Pacifique en 1945. Spike Lee, connu pour ses films engagés en faveur de la communauté noire, comme Do the right thing, Malcom X ou encore un récent documentaire sur le cyclone Katrina à la Nouvelle-Orléans, a enclenché, le premier, la polémique lors du festival de Cannes.

Selon Spike Lee, Clint Eastwood, quintuple lauréat d'Oscars, aurait du faire figurer des soldats noirs dans ses deux films consacrés à la bataille d'Iwo Jima, Mémoires de nos pères et Lettres d'Iwo Jima. "Dans sa version d'Iwo Jima, les soldats noirs n'existaient pas" a-t-il déploré.

Clint Eastwood, un brin irrité, a confié à The Guardian que Spike Lee aurait mieux fait de la "fermer". "A-t-il seulement étudié l'histoire ?" a-t-il demandé, s'empressant de rappeler quelle était sa version de la bataille : "l'histoire est celle de la photo au drapeau, et ils (les Noirs) n'ont pas fait cela. Si je mettais un acteur africain-américain à cet endroit, les gens diraient, ce mec a perdu la raison "

Spike Lee, en pleine promotion de son nouveau film sur la contribution des Noirs dans l'armée américaine lors de la Seconde Guerre mondiale, Miracle at St. Anna, ne s'en est pas tenu là. Selon le site internet de la chaîne ABC, il est revenu à la charge, affirmant que Clint Eastwood "ressemble à un vieux grincheux". "D'abord ce n'est pas mon père, et on n'est pas non plus dans une plantation ", a-t-il déclaré se référençant implicitement à l'esclavage. "C'est un grand cinéaste. Il fait ses films, je fais mes films. Mais je ne l'ai pas attaqué personnellement(...)"

"S'''il le veut, je peux rassembler des Noirs qui ont combattu à Iwo Jima et je lui dirais d'affirmer à ces gars que ce qu'ils ont fait n'était rien et qu'ils n'ont pas existé", a proposé le réalisateur. "Je n'invente rien. Je connais l'Histoire. J'ai été étudiant en Histoire.
Et je connais l'histoire de Hollywood et son omission du million de Noirs américains, hommes et femmes, qui ont contribué à la Seconde Guerre mondiale"
, a encore plaidé Spike Lee.

« Les soldats noirs faisaient le boulot le plus dangereux »

Face à ce durcissement de la controverse, les historiens ont été appelés à trancher la querelle. Seulement, ils en sont arrivés à la conclusion que chacun des deux réalisateurs était susceptible d'avoir raison. Ils ont précisé que si, lors de la bataille d'Iwo Jima, entre 700 et 900 soldats noirs étaient présents, ils sont néanmoins restés en retrait de ligne de front et n'ont pas contribué à hisser le fameux drapeau.

La polémique aurait pu s'en tenir là si une historienne, professeur à l'université de New York, et auteur d'un livre sur les anciens combattants noirs, n'avait pas renchéri dans Times Magazine: "Les Noirs faisaient le boulot le plus dangereux. Si vous voulez montrer l'accostage des soldats, il faut montrer des Noirs sur la plage".



polemique en cours......


anax
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 51
Age : 52
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  anax le Lun 17 Aoû 2009, 8:18 pm

Nous sommes le Mercredi 16 Aout 1944, les combats font rage dans Falaise entre les canadiens et le Kampfgruppe Krause.

Leo Freund, Sturmann de la Division Begleit Kompanie se souvient:

"Dans l'après-midi, une nouvelle vague d'attaque est soudain composée de soldats noirs ! Laminés par l'effroi, nous regardons cette apparition et, dèjà, les premiers d'entres nous commencent à décrocher avec des visages ravagés par la peur..."

Le Couloir de la mort, Heimdal

anax
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 51
Age : 52
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  anax le Lun 17 Aoû 2009, 8:23 pm


J'ai pas vérifié l'info, alors gaffe...

On a toutes les versions..... présence de noirs, pas de noirs....

www.liberation.fr
Description: L’armée américaine qui débarque en France est une armée raciste et ségrégationniste. Les Noirs y occupent, légalement, une position inférieure à celles des Blancs. Ils servent au sein d’unités spécifiques, affectées surtout à des tâches de soutien. S’ils représentent 8,7 % des effectifs, ils sont à peine 3 % des troupes combattantes. Sans remonter à la guerre de Sécession, «la situation des Noirs était pire dans l’armée américaine en 1941-45 que pendant la Grande Guerre, durant laquelle deux divisions purement noires ont servi en première ligne», assure l’historien Yves Buffetaut, dans un dossier du magazine Batailles (1). Cette ségrégation durera, sur le plan juridique, jusqu’en 1948 et ne disparaîtra dans les faits qu’à l’époque de la guerre du Vietnam (1965-75).

Le 6 juin 1944, une seule unité noire participe au Débarquement : le 320e Barrage Balloon Battalion. Ce sont eux qui vont installer, sur Omaha Beach, un barrage de ballons destiné à empêcher les attaques de l’aviation ennemie à basse altitude. Dans les jours et les semaines qui suivent, d’autres Noirs débarquent en Normandie : ils sont chauffeurs de poids lourds, conducteurs d’engins amphibies ou dockers. Aucune unité noire n’est alors engagée dans les combats. Il faudra attendre que la situation se dégrade sérieusement, durant l’offensive allemande des Ardennes fin 1944, pour que des Noirs soient autorisés à s’illustrer au combat.

Il s’agit en particulier de bataillons d’artillerie et de chasseurs de chars. Plus tard, lors de l’entrée des Américains en Autriche, c’est un bataillon de chars (761e Tank Bataillon) qui est à l’avant-garde. Pour éviter qu’ils n’entrent en contact avec l’armée soviétique avant les Blancs, le commandement ordonne l’arrêt des livraisons de carburant.
Las ! Les tankistes en dérobent et arrivent les premiers au contact de l’Armée rouge… ce qui sera soigneusement passé sous silence. L’aviation comptera également quelques unités noires, surnommées «Tuskegee Airman». Le 332e Fighter Group, là encore uniquement noir, sera engagé sur le théâtre méditerranéen, notamment en Italie, où il obtiendra des résultats impressionnants.

De nombreux Noirs seront impliqués dans des affaires criminelles contre les populations civiles. Cette Face cachée des GI’s a été étudiée par l’universitaire américain Robert J. Lilly, qui décrit la partialité de la justice militaire en défaveur des Noirs et le fait qu’ils ont encouru des peines très sévères. Une historienne, Alice Kaplan, s’est penchée sur le cas du soldat Hendricks, condamné à mort pour le meurtre d’un paysan breton durant l’été 44. Elle démonte (2) à son tour les mécanismes mentaux d’une armée raciste, venue en Europe pour combattre les nazis.

anax
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 51
Age : 52
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Narduccio le Lun 17 Aoû 2009, 10:23 pm

anax a écrit:Qui l'emportera ? Une controverse animée a éclaté entre les deux célèbres réalisateurs et acteurs américains, Clint Eastwood et Spike Lee, au sujet du rôle des soldats noirs pendant un épisode de la Guerre du Pacifique en 1945. Spike Lee, connu pour ses films engagés en faveur de la communauté noire, comme Do the right thing, Malcom X ou encore un récent documentaire sur le cyclone Katrina à la Nouvelle-Orléans, a enclenché, le premier, la polémique lors du festival de Cannes.

Selon Spike Lee, Clint Eastwood, quintuple lauréat d'Oscars, aurait du faire figurer des soldats noirs dans ses deux films consacrés à la bataille d'Iwo Jima, Mémoires de nos pères et Lettres d'Iwo Jima. "Dans sa version d'Iwo Jima, les soldats noirs n'existaient pas" a-t-il déploré.

Clint Eastwood, un brin irrité, a confié à The Guardian que Spike Lee aurait mieux fait de la "fermer". "A-t-il seulement étudié l'histoire ?" a-t-il demandé, s'empressant de rappeler quelle était sa version de la bataille : "l'histoire est celle de la photo au drapeau, et ils (les Noirs) n'ont pas fait cela. Si je mettais un acteur africain-américain à cet endroit, les gens diraient, ce mec a perdu la raison "

Spike Lee, en pleine promotion de son nouveau film sur la contribution des Noirs dans l'armée américaine lors de la Seconde Guerre mondiale, Miracle at St. Anna, ne s'en est pas tenu là. Selon le site internet de la chaîne ABC, il est revenu à la charge, affirmant que Clint Eastwood "ressemble à un vieux grincheux". "D'abord ce n'est pas mon père, et on n'est pas non plus dans une plantation ", a-t-il déclaré se référençant implicitement à l'esclavage. "C'est un grand cinéaste. Il fait ses films, je fais mes films. Mais je ne l'ai pas attaqué personnellement(...)"

"S'''il le veut, je peux rassembler des Noirs qui ont combattu à Iwo Jima et je lui dirais d'affirmer à ces gars que ce qu'ils ont fait n'était rien et qu'ils n'ont pas existé", a proposé le réalisateur. "Je n'invente rien. Je connais l'Histoire. J'ai été étudiant en Histoire.
Et je connais l'histoire de Hollywood et son omission du million de Noirs américains, hommes et femmes, qui ont contribué à la Seconde Guerre mondiale"
, a encore plaidé Spike Lee.

« Les soldats noirs faisaient le boulot le plus dangereux »

Face à ce durcissement de la controverse, les historiens ont été appelés à trancher la querelle. Seulement, ils en sont arrivés à la conclusion que chacun des deux réalisateurs était susceptible d'avoir raison. Ils ont précisé que si, lors de la bataille d'Iwo Jima, entre 700 et 900 soldats noirs étaient présents, ils sont néanmoins restés en retrait de ligne de front et n'ont pas contribué à hisser le fameux drapeau.

La polémique aurait pu s'en tenir là si une historienne, professeur à l'université de New York, et auteur d'un livre sur les anciens combattants noirs, n'avait pas renchéri dans Times Magazine: "Les Noirs faisaient le boulot le plus dangereux. Si vous voulez montrer l'accostage des soldats, il faut montrer des Noirs sur la plage".



polemique en cours......


Sur ce forum on aime bien que les gens citent leurs sources. En fait, si tu a bien lu le règlement, c'est même une obligation.

http://aliceadsl.lci.fr/infos/people/0,,3874581-VU5WX0lEIDUzNg==,00-soldats-noirs-iwo-jima-coeur-duel-spike-lee-clint-eastwood-.html
http://console.lci.fr/infos/people/0,,3874581,00-soldats-noirs-iwo-jima-coeur-duel-spike-lee-clint-eastwood-.html

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4661
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  anax le Lun 17 Aoû 2009, 11:26 pm

source AFP 10 juin 2008.

anax
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 51
Age : 52
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Baugnez44 le Mar 18 Aoû 2009, 8:57 am

anax a écrit:Nous sommes le Mercredi 16 Aout 1944, les combats font rage dans Falaise entre les canadiens et le Kampfgruppe Krause.

Leo Freund, Sturmann de la Division Begleit Kompanie se souvient:

"Dans l'après-midi, une nouvelle vague d'attaque est soudain composée de soldats noirs ! Laminés par l'effroi, nous regardons cette apparition et, dèjà, les premiers d'entres nous commencent à décrocher avec des visages ravagés par la peur..."

Le Couloir de la mort, Heimdal

Sauf erreur de ma part, si je comprends bien ce qui est écrit dans cet extrait, les soldats noirs en question font partie de l'armée canadienne, pas de l'US army.

Autrement dit, cet extrait ne contredit en rien ce que je disais précédemment, à savoir qu'extrêmement peu de soldats noirs furent engagés dans des unités combattantes par l'US army.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  anax le Mar 18 Aoû 2009, 9:28 am

Oui c'était des Canadiens... Et il y avait peu de noirs aussi..

mais je pense comme toi : Si des soldats noirs ont combattu, c'est en très petit nombre et ce n'était ni systématique, ni fréquent. L'armée US de 45 restait un organisme sinon raciste, du moins ségrégationniste. Je pencherai plutôt pour une exagération revendicatrice de certains, même si je crois fort possible que l'on ai placé délibérément ces hommes aux postes les plus risqués, comme la première vague à Iwo Jima. Tout comme on a envoyé au massacre sur les fortifications de Vicksburg (il me semble) le premier régiment noir pendant la guerre de sécession.

Qu'on le nie (la présence de soldats noirs) c'est mal. Qu'on en mette partout c'est mal aussi...

anax
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 51
Age : 52
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  sonofagunner le Ven 11 Sep 2009, 9:09 am

Ne Français savent qu'une unité de combat afro-américaines ont débarqué en Normandie le jour J? Je ne parle pas de l'anti-avion "ballon" bataillon de la brigade. Cette unité de combat Je me réfère à débarqué à Omaha Beach au cours de la «troisième vague» à 17:00. Mon père était un officier de ce noir, l'unité afro-américaine de l'US Army. À cette époque, les unités du Caucase et d'Afrique-unités américaines sont distincts (séparés) de l'autre. Les Afro-Américains ont été officiellement dénommé «colorés» les soldats et les plus «colorés» les soldats n'étaient pas autorisés à livrer des batailles. Ils étaient habituellement les cuisiniers et les mécaniciens et chauffeurs de camion. Mais cette unité avait des soldats qui ont été autorisées à se livrer au combat et combattre l'ennemi. Presque personne ne sait comment ces spéciale africaine soldats américains ont débarqué en Normandie le 6 Juin 1944. Ils faisaient partie du bataillon AAA de l'armée américaine 452e. brucealan@gmail.com

sonofagunner
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 64
Localisation : Shingle Springs, California
Date d'inscription : 11/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Baugnez44 le Ven 11 Sep 2009, 3:17 pm

Thanks for you testimony sonofagunner. Do you have documents or pictures relating to this story? I think everybody here would be greatly interested to know more about this.

Do not hesitate to write in English in you prefer. I have the feeling you might have used a transalting software tools that sometimes results in unusual French expressions. There are sevral people here who will be delighted to translate your Englis posts into French if needed.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOLDATS NOIRS AMERICAINS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum