Les plages du débarquement

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les plages du débarquement

Message  will le Ven 05 Déc 2008, 11:46 pm

Utah beach:
Sur Utah,la première vaque d'assaut débarque à 6h30. Poussés par les courants, les hommes ont la chance de débarquer plus au sud,sur une petite plage peu défendue. UNe tête de pont est établie de Sainte-Mère-Eglise à Sainte-Marie-du-Pont. Sur les 23 250 soldats américains débarqués,200 sont tués.


Omaha Beach:
Sur Omaha, les soldats débarquent a 6h30 sur une plage parsemée d'obstacle et sous un feu nourri. Plus de 70% des soldats de la première vaque d'assaut sont tués ou bléssés. Les survivants mettent presque 2h à sortir de l'eau et à prendre position sur la plage. C'est un massacre: la mer et la plage sont couvertes de morts. Malgré tout, dans la soirée, les Américain contrôlent une zone de 2 km de pronfondeur sur 8 km de large autour de Saint-Laurent.


Les informations sur les autres plages vous seront données demain !

Merci !!! beret
avatar
will
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 28
Age : 21
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 29/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Invité le Sam 06 Déc 2008, 1:49 am

Si je peux apporter ma contribution...du coté Canadien


JUNO BEACH

Juno Beach est le nom de code d'une des principales plages du débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 lors de la Seconde Guerre mondiale. Son nom vient de la femme d'un Génral de l'époque. Elle est située entre Sword Beach et Gold Beach près de 10 km, et s'étend depuis Saint-Aubin-sur-Mer à l'est jusqu'à mi-parcours entre les villages de La Rivière-Saint-Sauveur et Courseulles-sur-Mer à l'ouest.

Sa prise fut assignée à la 3e division canadienne ainsi que la 2ème division blindée Canadienne commandée par le major-général Rodney Keller . Elle était la seconde plage la mieux fortifiée après Omaha Beach. Le général allemand Richter commandait la 716e division gardant la plage avec 11 canons de 155 mm et 9 de 75 mm. Cette unité était composée surtout d’adolescents de moins de 18 ans, d’hommes de plus de 35 ans et de vétérans de la campagne de Russie qui avaient reçu des blessures débilitantes, réduisant dans une certaine mesure la difficulté de la tâche pour les Canadiens.

Les objectifs de la journée sont les suivants :


1 Couper la Nationale qui relie Caen à Bayeux
2 Réaliser la jonction avec les troupes débarquées sur Gold beach
3 Réaliser la jonction avec les troupes débarquées sur Sword beach
4 Prendre l'aéoroport de Caen-Carpiquet

Les bombardements aériens n’avaient fait que peu de dégâts. Le pilonnage naval entre 6h00 et 7h30 n’avait endommagé que 14% des fortifications et à cause de la météo les Allemands eurent une demi-heure pour se regrouper.

L'assaut sur Juno Beach était assigné à la 3ème division d'infanterie Canadienne du Général Crerar.
Juno Beach était divisée en deux secteurs, Mike à l’ouest confié a la 7ème brigade sous les ordres du Brigadier H.W. Foster, et Nan à l’est , confié à la 8ème brigade sous les ordres du Brigadier K.G. Blackader.Les secteurs d'assaut étaient désignés en tant que : Mike Red, Mike White, Nan Red, Nan White et Nan Green.La 7e brigade appuyée par le 6e régiment blindé canadien (1er Hussards) devait atteindre la terre et contrôler le secteur Mike devant Graye-sur-Mer et Courseulles. La 8e brigade soutenue par le 10e régiment blindé canadien (cavalerie Fort Garry) débarqua sur le secteur Nan devant Bernières-sur-Mer et Saint-Aubin.

L'assaut
Dans la première heure de l’assaut les forces canadiennes subirent environ 50% de pertes, comparable à celles des états-uniens à Omaha Beach, principalement chez les Royal Winnipeg Rifles et chez les Regina Rifle Regiment .

Grayes-sur-mer.
A 9h00, la Royal Winnipeg Rifles libère le village. C'est à cet endroit que le Général de Gaulle débarque le 14 juin et retrouve le sol Francais. Churchill et le roi Georges VI en firent de même le 12 et 16 juillet.

Courseulles-sur-mer.
Ce petit port de pêche est la cible des Canadiens First Hussars, Régina Rifles et des royals Winnipeg Rifles.
Le débarquement est difficile et les combats se font au corps à corps , maisons par maisons. Le Régiment Centaure perd 34 chars DD sur les 40 débarqués. A 8h30 le Sergent Léo Gariépy occupe la Kommandatur et à 10h00 le village est libéré.
L'embouchure de la Seulles devient le 1er port de ravitaillement des alliés (2000 tonnes par jour), en attendant la construction d'Arromanches.


Bernières-sur-mer.
Cette plage de 2,5 kms fait l'objet d'intenses bombardements depuis 4h00 le 6 juin 1944.
Les péniches débarquent à 8h10 en faisant face au nombreux obstacles qui jonchent la plage. Au total 90 embarcations seront coulées et s'échouent sur les îles Bernières.
Les hommes du Queen's Own Rifles et de la Chaudière sont pris sous un déluge d'obus lors de la traversée de la plage(100m). A 9h30, le village est libéré et le général R.F.L. Keller installe son PC de commandement.

St Aubin-sur-mer.
Les nombreuses mitrailleuses et les canons de 50mm donnent de grosses difficultés aux hommes du Régiment North Shore. Après le nettoyage de la plage, les chars amphibies du Fort Garry affrontent les diverses casemates.
La 48 Royal Commando est la 2ème vague qui débarque à cet endroit avec comme objectif la prise de Langrume-sur-mer.

Langrune-sur-mer.
Sur cette plage de sable fin la 48ème Royal Marine Commando fait l'objet de très violents combats. Les Allemands avaient équipé les pâtés de maisons avec des canons antichars de 50mm et fortifié les villas sur la plage.
La résistance Allemande tient bon malgré les tirs navals et ceux des chars Centaures. Le village est libéré le 7 juin à 15h30, par les hommes du Lieutenant Colonel Moulton qui perd la moitié de ses hommes.


Douvres la délivrance.
A 2 Km à l'intérieur des terres se trouve la station de radar Allemande nommée "Distelfrik" (Chardonneret). Cette station est équipée de 2 radars "FREYA", 2 radars "Wurzburg", et 1 radar "Wassermann" (portée 300km).
Elle abrite également une centrale téléphonique, une station radio, une usine électrique et des soutes à munitions.
Protégée par une DCA et des canons antichars, la station résiste 11 jours, le 17 juin les 238 hommes de la station signe la rédition.
A partir de cette date, elle devient le quartier général du Général Major Canadien Georges Francoeur.


Beny-Reviers.
La batterie des Moulineaux qui protège le village est détruite par les tirs navals des croiseurs Belfast et Diadem avant 6h00. Le village est libéré le 6 juin par le Régiment de la Chaudière. Un aérodrome de campagne t est construit. Sur la route de Bernières à Beny se trouve le château de Hettier de Boislambert. Libéré par les hommes de la 8ème brigade Canadienne, le château devient un lieu de repos pour les soldats Canadiens.


Creully.
Le village de Creully sert de jonction avec les troupes débarquées à Gold et Juno.

Malgré l'absence de soutien des chars, les hommes du Queen's Own Rifles et du North Shore appartenant à la 8e brigade, s'infiltrent entre les points d'appui allemands et progressent vers l'intérieur des terres. Les blindés du Fort Garry Horse et, quelques heures plus tard, les hommes du régiment de la Chaudière s'intègrent au dispositif et élargissent la tête de pont

Vers midi la division avait complètement débarquée et s’était enfoncée de plusieurs kilomètres pour prendre les ponts sur la rivière Seulles et à 18h elles contrôlaient la ville de Saint-Aubin-sur-Mer.
Au soir du 6 juin, ayant avancé de quinze kilomètres et franchi la grande route Caen- Bayeux , le 1er Hussards était la seule unité ayant atteint ses objectifs. Cependant elle dut se replier car l’infanterie de soutien n’avait pas suivi.

Des éléments de la 9e brigade, le North Scotia Highlanders et le régiment des Fusiliers de Sherbrooke, maintenus en réserve jusque-là, percent vers le sud et se concentrent, à l'approche de la nuit, à quelques kilomètres de Caen.

À la fin de la journée suivante , les forces canadiennes, 21 500 hommes (sans compter les pertes),avec 3000 véhicules , firent a Creully la jonction avec les troupes britanniques débarquées à Gold , par contre la jonction avec les britanniques de Sword sera difficile suite à une contre-attaque Allemande de la 21ème Panzer Division.Les pertes canadienne( morts, blessés, disparus) tournent autour de 1 150 sur un effectif de 15 000 hommes
L'avancée sur l'aérodrome Caen-Carpiquet est stoppée et cet objectif fixé au 6 juin ne sera pas réalisé.

Plus de 10 000 marins et 110 navires canadiens ont participé au débarquement du jour J de 1944.


Bien entendu , les chiffres peuvent varier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  riderdigeste le Dim 07 Déc 2008, 5:12 pm

Hourrah pour eux oui gri
avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 617
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Omaha

Message  will le Mer 10 Déc 2008, 1:05 pm

Pour info , Omaha Beach est lieu de débarquement dans "il faut sauver le soldat ryan". beret
avatar
will
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 28
Age : 21
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 29/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Invité le Mer 10 Déc 2008, 1:25 pm

Avec la division de para qui sont des rangers qui débarquent sur une plage avec des allemands qui parlaient plus le tchétchène a l'époque mort de rir gri


JUNO BEACH


50% sur la première vague, il faut savoir que plus de 80% de la première vague américaine a Omaha y est passé et ensuite 50% des autres vagues.

Les Canadiens ont eu la bonne idée d'accepter le plan britannique qui préconisait l'utilisation d'un grand nombre de char DD sur les plages et on pris le risque de les lancer pres des plages. pouce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

film

Message  will le Mer 10 Déc 2008, 1:45 pm

"Il faut sauver le soldat ryan" est un super film est ne merite pas d'etre critiqué !En plus les soldats encores en vie l'on vu est on dit qu la premiere scene etait tres realiste(sa c'est vraiment passé comme sa ) !

beret
avatar
will
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 28
Age : 21
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 29/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Goliath le Mer 10 Déc 2008, 3:28 pm

Enfin, pas critiqué ... il y a des erreurs notables dans le film, et c'est très "made in Hollywood" donc pas de quoi en faire le film sacré sur le Débarquement .. yeu gri
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Charlemagne le Mer 10 Déc 2008, 3:54 pm

Disons que c'est un très bon film de guerre mais que c'est loin d'être un documentaire. La fiction ne pourra jamais égaler la véritée
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  von cooken le Mer 10 Déc 2008, 7:03 pm

salut,c'est un bon film certe,mais,il y a beaucoup de défauts:

l'eau n'était pas rouge mais noir a cause du carburant,ensuite le sénario et imvraisemblable (c'est holywood) comandan ensuite a la fin avec les obus sans mortier quand il tape le cul de l'obus sur le machin carré= impssible,quelque erreurs sur les chars= quelques piéces de t-34 sur les panzers et les unités
ss du film n'étaient pas dans se secteur...voila!

sinon c'est un trés beau film!!! pouce gri
avatar
von cooken
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 840
Age : 21
Localisation : Nimes
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Cyclick le Mer 10 Déc 2008, 7:50 pm

J'ai déja vu il y a quelques années à la télé une entrevue avec plusieurs vétérans alliés, et ils expliquaient que oui SAVING PRIVATE RYAN, du moins les scènes du début sur la plage sont très réalistes, mais que la seule chose qui clochait était le son que faisaient les MG 42 dans le haut des falaises. Ils disaient que ce n'était pas nécessairement ce son là... Il y en a qui confirme ce de quoi je parle ? Vous avez vu cette entrevue ?
avatar
Cyclick
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 207
Localisation : Canada
Date d'inscription : 22/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  will le Mer 10 Déc 2008, 8:06 pm

Je ne me suis pas concentré sur le bruit des MG42, mais je vais revoir la scene et je te dirais !!

beret
will
avatar
will
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 28
Age : 21
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 29/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Invité le Mer 10 Déc 2008, 8:14 pm

Vu qu'il s'agissait d'Osttruppen, c'était souvent plutôt des mitrailleuses de prises, russes, polonaises, tchécoslovaque, française...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Goliath le Mer 10 Déc 2008, 8:21 pm

Et je crois (et c'est plus probable) qu'il s'agit de MG 34 et non des MG 42, tout du moins les "fixes" installées dans les fortifications ... ce qui explique la nette différence de bruit .. clin doeil gri
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Cyclick le Mer 10 Déc 2008, 10:42 pm

Les vétérans ont bien dit que c'était des MG 42, maintenant peut-etre se sont-ils trompés, peut-etre des MG 34 ou autres effectivement...

Maintenant, dans le film, il me semble que c'était des MG 42 que nous voyions, du moins dans certaines scènes du début...
avatar
Cyclick
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 207
Localisation : Canada
Date d'inscription : 22/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Invité le Mer 10 Déc 2008, 11:04 pm

Les dotations de MG42 étaient rare dans les régiments Osttruppen, mais effectivement il y en avais quelques une, un vétéran allemand mitrailleur a cet endroit la avais avec lui une MG42.


La 352ème était la elle aussi, étant une division plus germanique je pense que les quelques MG-42 étaient en dotations dans cette division la.




En vert la 716ème division composé de quelques maigres troupes allemandes de second ordre et d'un grand nombre de russe, en bleu la 352ème division.
Il est dit sur wikipédia que les bataillon russe était engagé plutôt sur Gold Beach, mais les photos et les témoignages nous les mettent içi, a Omaha Beach, ainsi qu'ailleurs, on peut supposer une dispersion des bataillons russes le long des plages.
Surtout que si en théorie ils devaient se trouver non loin de Gold beach, 11 bataillon avec les 4 de réserves... No should pass... mort de rir gri
Les anglais auraient subit plus que les quelques 400 morts pour la bataille des plages de Gold...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Cyclick le Jeu 11 Déc 2008, 3:28 pm

Puisque nous sommes dans le sujet, on doit comprendre que les forces allemandes lors du 06 juin 1944 n'étaient pas nécessairement à leur meilleur, je veux dire elles étaient composées essentiellement de vétérans et de soldats étrangers (Osstruppen). Ces Osstruppen, ils se battaient sous la menace ou de plein gré pour les Allemands ? La conviction ne doit pas etre la même pour ces étrangers, à moins de ne pas avoir toute sa tete et d'aimer se battre pour se simplement se battre... Vous avez des infos ?
avatar
Cyclick
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 207
Localisation : Canada
Date d'inscription : 22/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  laurent le Sam 03 Jan 2009, 3:02 pm

Le film "Il faut suaver le soldat Ryan" est (presque) "bon" jusqu'à ce qu'ils prennent les hauteurs, après c'est du grand Hollywood cinématographiment et du grand n'importe quoi militairement.

Presque bon car au jour J les alliés ont commencés débarquer à marée très basse pour voir et faire des chenaux au travers des obstacles de plage. Donc voir les blockhaus aussi bien depuis les barges est pour le moins fantaisiste. Ensuite la première vague a du traverser une bande de sable d'au moins 200 mètres avant d'arriver au talus de galets. Le Blockhaus en forme de tour n'existe pas et n'a jamais existé sur Omaha beach.
Mais, car il y a un mais, ce rapprochement était nécessaire pour donner cette impression de très grand chaos au public qui ne connait pas le terrain. En outre le public trouverait beaucoup moins "bien" de voir les soldats traversé une si grande distance et les pertes, même si elles sont lourdes, seraient "diluées" par l'espace. Imaginez 300 morts sur 5 kms carré (un terrain de foot) et la même chose sur 16 kms carré.............beaucoup moins spectaculaire !
Je dirais donc que les 30 premières minutes sont fidéles à l'intensité mais pas historique au point de vue géographique.
La seconde partie est carrément délirante !
Pourquoi envoyé une escouade depuis Omaha beach chercher un gars qui se trouve on ne sait où derrière Utah beach !?
Ue aberration que seul le cinéma peut mettre en scène.
avatar
laurent
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 241
Localisation : France
Date d'inscription : 22/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Cyclick le Sam 03 Jan 2009, 3:24 pm

N'empeche que ce film, au niveau des costumes, des armes, des casques, des vehicules militaires, etc., me semble assez fidèle a la réalité de cet époque. Ce sont pour la plupart des reproductions j'imagine, mais des reproductions très réussi a mon avis ! Y en a-t-il parmi vous qui ont remarqué des erreurs de costumes ou d'objets dans ce film ?

Sinon, je suis d'accord avec laurent, suite au debarquement réussi, l'histoire c'est du gros Hollywood !
avatar
Cyclick
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 207
Localisation : Canada
Date d'inscription : 22/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Sturmovik le Sam 03 Jan 2009, 3:32 pm

Concernant les Osttruppen, le général Von Schlieben a dit d'eux peut avant le débarquement: "Il est peu probable que des Russe se battent en France pour des allemands contre des anglais". phrase connue et a ralonge mais qui a le mérite d'exprimer clairement le peut d'éfficacité que l'on peut attendre d'elles.
Pour nuancer, rappellons il y a quelques bataillons d'Osttruppen Cosaques qui se sont très bien battues.

will a écrit:"Il faut sauver le soldat ryan" est un super film est ne merite pas d'etre critiqué !
On va se gêner tiens...
Hollywood fait du cinéma, pas du documentaire. Le scénario est tiré par les cheveux (quand on sait que c'est du Spielberg on ne s'en étonne pas...)

Charlemagne a écrit: La fiction ne pourra jamais égaler la véritée
Dans un cas, la fiction est rattrappée par la réalité: "Les Croix de Bois", tourné sur les champs de bataille quasi intacts, joué par des acteurs anciens combatants donc ayant des mouvements, des attitudes vraies, et surtout soutenu par un scénario simple mais réaliste. Je sais c'est du 14/18 mais il n'y a pas de meilleur film de/sur la guerre !!!
avatar
Sturmovik
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1314
Age : 36
Localisation : A coté de mon ombre
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Sturmovik le Sam 03 Jan 2009, 3:34 pm

Message posté en même temps que le miens, je fait juste une remarque a la Stum'
Cyclick a écrit:N'empeche que ce film, au niveau des costumes, des armes, des casques, des vehicules militaires, etc., me semble assez fidèle a la réalité de cet époque. Ce sont pour la plupart des reproductions j'imagine, mais des reproductions très réussi a mon avis ! Y en a-t-il parmi vous qui ont remarqué des erreurs de costumes ou d'objets dans ce film ?

Sinon, je suis d'accord avec laurent, suite au debarquement réussi, l'histoire c'est du gros Hollywood !
Heureusement qu'ils ont de bons costumes et reproductions d'armes/véhicules !! avec tout l'argent qu'ils ont a disposition c'est la moindre des choses !!!
avatar
Sturmovik
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1314
Age : 36
Localisation : A coté de mon ombre
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  le serpent mexicain le Sam 03 Jan 2009, 3:45 pm

Tu veut les erreurs du film ?
La liste est longue !

http://www.erreursdefilms.com/guerre/voir-toutes-les-erreurs-film-Il-faut-sauver-le-soldat-Ryan-RYAN.html?PHPSESSID=2ebdb682a016964cbc09dac6078f632e

pouce
avatar
le serpent mexicain
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1823
Age : 27
Localisation : ds le maquis du gers
Date d'inscription : 27/08/2006

http://www.maquisard32.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  laurent le Dim 04 Jan 2009, 12:51 pm

Reste que à mes yeux, la plus grosse des conneries de ce film est la présence d'un Tigre (bricolé sur chassis de T34 car il n' a pas de barbotin à l'avant mais une poulie de tension) en face de paras américains........
C'est du pur délire cinématographique, IL N'Y A JAMAIS EU DE TIGRE I EN FACE DES AMERICAINS DEPUIS LE 6 JUIN JUSQU'EN AOUT !!!!!!!!!!!
avatar
laurent
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 241
Localisation : France
Date d'inscription : 22/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  le serpent mexicain le Dim 04 Jan 2009, 6:50 pm

Pour ma part ce qui me fais le plus rire (enfin pleurer) c'est l'attaque de la station radar, pourquoi ne pas sniper ? A mais oui il faut qu'il meurt !

géné
avatar
le serpent mexicain
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1823
Age : 27
Localisation : ds le maquis du gers
Date d'inscription : 27/08/2006

http://www.maquisard32.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Charlemagne le Dim 04 Jan 2009, 8:47 pm

le serpent mexicain a écrit:Pour ma part ce qui me fais le plus rire (enfin pleurer) c'est l'attaque de la station radar, pourquoi ne pas sniper ? A mais oui il faut qu'il meurt !

géné

Sans compter que attaquer frontalement une MG42 à 7 sur un terrain dégagé et en pente, c'est du suicide or le seul GI qui se fait descendre est tué par une grenade...
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  le serpent mexicain le Dim 04 Jan 2009, 8:54 pm

Exact, tiens je pense que je vais le revoir juste pour me marrer ^^ pouce
avatar
le serpent mexicain
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1823
Age : 27
Localisation : ds le maquis du gers
Date d'inscription : 27/08/2006

http://www.maquisard32.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plages du débarquement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum