La Chanson française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Chanson française

Message  david885 le Ven 02 Jan 2009, 10:42 pm

Bonsoir à tous!

Bien entendu, la guerre qui éclate en septembre 1939 a des répercussions sur la variété française. D'ailleurs, dès le milieu des années 1930, on cite Hitler dans les chansons. Par exemple, écoutez ici cette chanson de Ray Ventura enregistrée en octobre 1936 (et qui prédit la journée du 23 août 1939!).

Quand la guerre éclate, on fait des chansons pour encourager nos soldats. C'est ansi que seront enregistrés dans les derniers mois de 1939 le fameux On ira pendre notre linge sur la ligne Siegfried également de Ray Ventura et ses Collégiens, mais aussi Ca fait d'excellents Français de Maurice Chevalier, pour l'Union Sacrée comme en 14. Tino Rossi lui, abandonne ses tangos et ses sérénades pour chanter Sur les ailes de France, à la gloire de l'aviation française. Un autre chanteur de charme, Réda Caire, laisse lui aussi les midinettes et chante le retour des alliés anglais sur le sol français, dans sa chanson Bonjour Tommy! (Pour rappel, voici ici ce que chantait Tino Rossi avant la guerre , et Réda Caire , ce qui est quand même très différent!).

La Drôle de guerre s'est installée pour le rude hiver 1939/1940. Maurice Chevalier chante que malgré les obligations de la guerre, Paris sera toujours Paris et Mimile. On est toujours contre Hitler: Georgius chante Il travaille du pinceau, et même Alibert glisse le chancelier dans C'est Marseillais! On croit encore à la victoire, et on ressort la Madelon de 14 pour la remettre au goût du jour, ce qui donne Victoire, la fille à Madelon.

Mais les Dames ne sont pas mises de côté pour autant. En 1939, avec le départ des soldats quittant leur famille, on a Lucienne Boyer (la chanteuse de cette fameuse chanson) qui chante Mon p'tit kaki; Edith Piaf chante L'accordéoniste. La plupart des chansons des années 1939/1941 parle de l'absence du mari, d'abord parce qu'il est parti combattre comme soldat sur le front, puis parce qu'il est prisonnier de guerre en Allemagne. C'est ainsi qu'on a toute une liste de chanson de ce genre:
-Elyane Célis, la chanteuse de ceci, chante en 1939 Un jour sans toi;
-Rina Ketty chante la même année Nuits sans toi;
-Lys Gauty, la chanteuse de ceci, chante en 1940 J'écoute la pluie;
-Marie-José, en 1942 chante Loin de toi;
-Et bien sûr, LA chanson pour les femmes de prisonniers, chantée par Léo Marjane en 1941: Seule ce soir.

1940 est l'année de tous les bouleversements. Rina Ketty enregistre Changer d'adresse, et d'ailleurs son grand succès de 1938, J'attendrai, peut correspondre à la liste ci-dessus, et sera un symbole de l'attente pendant toute la guerre. Bizarrement, après l'armistice et l'installation du régime de Vichy, le thème qui reviendra souvent dans les chansons de la fin 1940 est l'espoir: Raymond Legrand et son Orchestre enregistre Espoir, pendant que Johnny Hess (le chanteur de ceci et l'ex-compagnon de Charles Trenet) chante Ca revient, qui décrit la France d'après l'armistice.

Voilà, c'était un aperçu de la chanson française pendant les années 1939 et 1940, au début de la guerre. Après viendront bien sûr Maréchal, nous voilà ou Le chant des partisans. Si vous connaissez d'autres chansons parlant de ce début de guerre, n'hésitez pas!

pouce
avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson française

Message  Ivy mike le Ven 02 Jan 2009, 11:15 pm

Salut !

Quelques titres bien sûr m'etaient bien connus comme "La ligne Siegfried", "Paris sera toujours Paris", "l'accordeoniste"... d'autres etaient parfaitement inconnus au bataillon, merci beaucoup pour cet article David, très enrichissant et nous n'en avions jamais parlé il me semble


Elyane Célis

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson française

Message  P'tit Simon le Sam 03 Jan 2009, 8:14 pm

Bonsoir,

J'en connaissais quelques unes, mais le reste m'était inconnu jusqu'a maintenant. Super cet article clin doeil gri
avatar
P'tit Simon
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 310
Age : 23
Localisation : Sur la Ligne Maginot
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson française

Message  le serpent mexicain le Sam 03 Jan 2009, 8:42 pm

Bonjour, merci pour cet article qui permets de mieux comprendre aussi le comportement des français pouce
avatar
le serpent mexicain
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1823
Age : 27
Localisation : ds le maquis du gers
Date d'inscription : 27/08/2006

http://www.maquisard32.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson française

Message  gennaker le Sam 03 Jan 2009, 11:56 pm

Beau travail...

En annexe, cette version des vers de Verlaine chantée par Trenet, et qui sera repris par la BBC pour annoncer le débarquement...

http://fr.youtube.com/watch?v=wTONt-xEkLs
avatar
gennaker
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 72
Age : 49
Date d'inscription : 27/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson française

Message  david885 le Lun 19 Jan 2009, 11:25 pm

gennaker a écrit:Beau travail...

En annexe, cette version des vers de Verlaine chantée par Trenet, et qui sera repris par la BBC pour annoncer le débarquement...

http://fr.youtube.com/watch?v=wTONt-xEkLs[/quote[/url" target="_blank" rel="nofollow">]
Merci, Je ne connaissais pas, mais c'est une belle chanson!

Pendant la guerre, on peut classer les chanteurs dans 2 catégories. Celles des "collaborateurs" et celles des "résistants". Bien sur, il faut prendre ces mots avec des pincettes dans le cas de la chanson, car la plupart des artistes ont simplement continuer à chanter pour pouvoir vivre, ce qui leur fut reprocher à la Libération. Cependant, certains allèrent plus loin, d'un côté comme de l'autre.


Avec la Défaite apparaissent des chansons penchant nettement en faveur du régime de Vichy. Par exemple, la chanson [url=http://www.deezer.com/track/232196]Ah! que la France est belle!, chantée par Marcelle Bordas en 1941. D'autres chansons furent beaucoup plus explicite, avec le célèbre Maréchal, nous voilà! d'André Dassary, la même année, qui deviendra l'hymne officieux de Vichy. La chanteuse Suzy Solidor chante la version française d'une célèbre chanson, Lily Marlène, ce qui lui sera fortement reproché à la Libération. Une autre chanteuse dont la carrière s'arretera après 1945, à qui on a reproché d'avoir trop chanté devant l'occupant, c'est Léo Marjane, avec des chansons comme Souvenances ou L'âme au diable, mais surtout Seule ce soir. Elle fêtera ses 97 ans cet été, et une carrière qui s'est terminée il y a plus de 60 ans.

Ce qui est marquant également quand on regarde les programmes radiophoniques de ces années, c'est les énormes succès que connaissent les versions françaises des chansons allemandes d'avant guerre. Ainsi Musik, musik, musik de Marika Rökk deviendra Musique, Musique, Musique avec Raymond Legrand et son Orchestre. Das blonde Kätchen deviendra Toi, que mon coeur appelle! avec Tino Rossi. Le même Tino Rossi qui fera de ce Bel Ami allemand un Bel Ami français, toutes ces reprises qui lui vaudront des soucis en 1945, soucis oubliés l'année suivant avec Petit Papa Noël. In einer Nacht im Mai de Marika Rökk deviendra Par une nuit de Mai avec Lucienne Dugard. La fameuse Stern von Rio de Rudi Schuricke deviendra l'Etoile de Rio avec Marie-José. On pourrait reproduire ces exemples à l'infini.

Il y a aussi les chansons qui racontent juste le quotidien difficile des Français pris dans la guerre. Les chaussures ont particulièrement marqué les esprits! Alibert chante Elle avait des semelles en bois, Maurice Chevalier chante La symphonie des semelles en bois, Irène de Trébert chante Le clou dans la chaussure. Tabet (qui faisait parti du duo Pills&Tabet, les créateurs de Couchés dans le foin) chante en 1943 les difficultés pour se déplacer avec Pour me rendre à mon bureau. Georgius chante Elle a un stock, pour rire du rationnement. Et encore Alibert le Marseillais qui chante Si tu revois Paris, peut-être parce que les deux villes sont séparées par la ligne de démarcation.

Parmi les Français, il y a aussi les jeunes, qui écoutent surtout les zazou, c'est à dire surtout Johnny Hess et Irène de Trébert, avec des chansons comme Je suis swing et Ils sont zazous pour l'un, et Mademoiselle Swing! et Dans mon refrain. Cette mode sera repris par les chanteurs plus "traditionnels" comme Jacques Pills avec Elle était swing, ou Charles Trenet avec La Poule Zazou. Ce genre de musique n'étais pas interdit par Vichy, mais il était mal vu, surtout les Zazous, avec Jacques Doriot en 1944 qui explique "Avoir 20 ans, vivre à l'époque la plus grandiose de l'époque humaine, et faire le zazou physiquement et moralement.. Quelle déchéance, quelle décrepitude!"

Ce qui est étrange avec les zazous, c'est que ,comme le dit si bien Johnny Hess dans Ils sont zazous!, ils sont à la mode de 1900 pour leurs vêtements. C'est sans doute pour ça qu'à cette époque, les plus grands succès de la Belle Epoque sont repris par ce genre de chanteurs: Johnny hess reprend ainsi ce vieux Frou-Frou de 1908 (la chanson est en bas de la page), pour ce Frou-Frou de 1942. Betty Spell chante Moustache-Polka pour ses grands-parents, et Ah c'qu'on s'aimait chanté en 1913 par Fragson, devient Ah c'qu'on s'aimait chanté par André Claveau en 1941. De même pour le célèbre Mon Homme de Misstinguett en 1920, que reprendra plus de 20 ans plus tard Irène de Trébert, dans Mon Homme. Si Johnny Hess et Irène de Trebert ont arrêté leurs carrières après la guerre, ce n'est pas pour avoir collaborer, c'est tout simplement qu'après avoir été trop à la mode pendant quelques années, ils étaient devenus démodés.

Viennent ensuite les chansons de la Résistance qu'on ne présente plus, comme Le chant des partisans. Marcelle Bordas, pour se rattraper, chanta La Marche de La 2ème DB, tout comme Maurice Chevalier, avec sa Fleur de Paris!


Tout ceci n'est bien sur qu'une approche incomplète, n'hésitez pas à la rendre plus complète!

pouce
avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson française

Message  ghjattuvolpa* le Lun 19 Jan 2009, 11:54 pm

Je vais faire un fil style chronique sur les "variétés" et la culture en France pendant la guerre.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson française

Message  Briselance le Sam 04 Sep 2010, 12:43 am

Ivy mike a écrit:


Elyane Célis

Ivy

Je trouve cette demoiselle sur la photo très belle et séduisante. Dois-je considérer cela comme normal ou dois-je consulter au plus vite ? ^^

Sérieusement, maintenant, y'a-t-il un fil sur les chants et poèmes écrits par des militaires ou se référant à la 2ème G.M. ?
Si pas, je le commencerais bien.
avatar
Briselance
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1430
Age : 31
Localisation : France (59)
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chanson française

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum